Ilsara Aubéclat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ilsara Aubéclat

Message  Ishaelys le Mer 13 Mai 2015 - 15:40

Informations techniques

Prénom : Ilsara
Nom : Aubéclat
Surnom : /
Raison du surnom : /
Race : Sin'doreï
Age : 125 ans
Spécialité : Magistrice thalassienne
Alignement : Loyal-Neutre


Caractéristiques physiques :

Taille : 1 m 70
Corpulence : Relativement fine et svelte
Couleur de peau : Très pâle
Couleur de cheveux : Blanc
Couleur des yeux : Vert printanier
Vision (port de lunette) : Excellente vision
Gaucher ou droitier : Droitier
Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) : Sans être d'une endurance extraordinaire, Ilsara est plutôt en bonne santé


Description

-Physique-

Ilsara apparaît dès le premier regard comme une jeune elfe issus de la famille Aubéclat, dotée d'une peau pâle et ivoirine, d'une chevelure aussi blanche que la neige, chaque un de ses mouvements accompagnés de la fragrance légère d'encens exotiques et entremêlés dans sa chevelure ou accrochés à ses boucles d'oreilles teintant à chaque mouvement.
Un regard plus attentif révélera néanmoins son attitude presque nonchalante, si commune à une certaine aristocratie ayant soutenu le règne du prince Kael'thas Haut Soleil. Souvent vêtue d'un pantalon bouffant et d'une chemise aux rouge et or de Quel'thalas dissimulé par des robes amples aux couleurs vives auquel sont accrochés grelots, amulettes, bijoux d'or et autres babioles maintenu par une écharpe passé autour de sa taille menue. Un regard attentif notera néanmoins combien ses atours sont habilement placé pour mettre en valeur ses formes harmonieuses et la grâce de ses mouvements. Ceci ci, nimbé d'une beauté singulière si propre aux Elfes laissent souvent sentir une bouffée de fragrances multiples à l'odeur d’encens et de bois de santal se mêlant les subtiles senteurs du chardon sanglant.
Ses très fins et nobles bien qu'un peu hautain font ressortir ses yeux en amande d'un vert printanier surlignés d'une ligne sombre de henné tandis que sur sa joue sous l’œil droit se dessine une arabesque entrelaçant harmonieusement plusieurs runes.
Ces runes se poursuivent sur tout son corps pour quelques utilités mystérieuses et ésotériques, les traits sombres des traits contrastant avec sa peau pâle.

- Mental -

Ilsara a longtemps eut durant ses études à Dalaran une réputation d'Elfe lunatique, doué d'une certaine finesse d'esprit, et pour beaucoup une réputation d’esthète amatrice d'art et de poésie.
Néanmoins la jeune femme reste généralement doté d'un certain charisme, raffinée, aimant les belles fleuries et à séduire son auditoire lui valant souvent la réputation de fille facile durant ses études.
Curieuse, elle a également la réputation d'aventurière peu étouffée par le scrupule bien que se tenant à distance des magies gangrenée, ayant parcouru les royaumes de l'Est avant la venue du Fléau puis l'Outreterre et le Norfendre et la Pandarie durant les différents conflits en voyageur au long court.

Profession et savoir-faire:
Ilsara est formée aux différentes formes de magie arcanique depuis son plus jeune âge. Magistrice douée, elle touche à nombre de ses domaines à l'exception notable de la nécromancie qu'elle considère avec dédain. Néanmoins la mage n'a également guère de disposition pour l'évocation de l'eau et pour la divination, qu'elle se lise à travers les flux de mana ou la science des étoiles qu'elle a tendance à considérer comme une magie peu fiable.
A l'inverse, la mage s'est tout au long de ses études montrée douée dans l'usage des écoles de transmutation, d'abjuration et d'évocation du feu.
De façon moins scolaire, celle ci s'est également intéressée aux magies d'enchantement, aux magies runiques et à l'alchimie.
Hors du domaine de la magie, la mage est également connu pour ses connaissances en des domaines plus profane comme l'histoire, la dialectique, la rhétorique, l'astronomie, les mathématiques, la musique  ou la poésie.

Background :
Premier enfant d'Iriel, le frère du seigneur Ilkar de la maison Aubéclat, Ilsara appartient à l'une des branches mineures de la famille. Ayant peu de chance d'hériter un jour de la gestion du clan ne la promettant pas à un avenir politique, Ilsara se démarqua néanmoins très tôt par son excellente maniement de l'arcane lançant ses premiers sortilèges basiques dès sa cinquième année.
Un don qui ne manqua pas d'interpeller le seigneur Ilkar à la recherche d'un moyen d'endiguer le lent déclin des Aubéclats.  Celui ci ne tarda pas à faire former la jeune elfe, lui offrant les meilleurs précepteurs possible dans le but d'en faire un atout pour la maison Aubéclat dans ses manœuvres politiques la formant pour la faire intégrer à l'ordre des magisters thalassiens.

Âgée de quatorze ans, la jeune elfe fut envoyée à Dalaran pour parfaire sa maîtrise des arcanes. Huit ans après son entrée au sein de la cité pourpre, le jeune elfe est prise sous l'aile du du mage Quel'dorei Shirian Clairsoleil, mage qui bien excentrique jouissait d'une certaine réputation pour le sérieux et la profondeur de son travail. Néanmoins, malgré des progrès rapide la jeune mage fut prit au piège de la place relativement prestigieuse atteinte, ne tardant pas à être entraîné dans quelques affaires troubles d'usage illicite de potion alchimique, et d'accusation de passer plus de temps auprès de la gente masculine que dans les ouvrages anciens. Malgré ces écarts, et par la pression importante exercée sur le Kirin'Tor par les Aubéclats et son maître, la jeune mage fut officialisé comme mage du Kirin'tor dans sa vingt septième année. Ilsara choisi néanmoins de demeurer à Dalaran pour parfaire ses travaux, bien que des rumeurs la prétendirent retenu par un ou plusieurs amants et amantes.

La jeune mage gagna néanmoins le respect de ses pairs par ses travaux sur la magie fondamentale, en particulier sur les questions d'inflexion du temps, et d'altération des propriétés physiques du monde. Cette période lui valus également la réputation d'un collectionneur d'art et d'objets ancien acharnés, là où certain ajouteront également celle d'une libertine.

Les années suivante voit la jeune femme en compagnie de Ashtar Songevent, la fille d'une des familles cliente de la maison Aubéclat arpenter les Royaumes de l'Est, les royaumes humains du Lordaeron, les cités montagnardes des Nains et même la lointaine Hurlevent apprenant l'art runique des Nains, ou les étranges enchantements vaudou des Trolls.

Néanmoins  Ilsara participa néanmoins à la seconde guerre au côté des Aubéclats, affrontant les Trolls Amanis menaçant de déborder les flancs des lignes elfiques avant de partir aux côtés du détachement de dame Alléria Coursevent jusqu'à la porte où il demeura un temps à Raz de Néant pour en étudier les propriétés et l'impact sur les marais environnant.

La seconde guerre voit la nomination de la mage au rang de Magistrice. Se préoccupant que peu du délitement de l'Alliance dans l'après guerre puis lors de l'émergence du Fléau en Lordaeron. Participant à la bataille de Lune d'Argent, elle n'échappe qu'in extremis à la mort face aux légions non mortes.
Durement affecté par cette vision et par la quasi destruction de Quel'thalas et de la maison Aubéclats des mains du Fléau et du prince déchu Arthas Ménéthil.
La destruction du puits le plongea néanmoins dans une certaine apathie, se réfugiant alors dans les brumes du chardon ardent tandis que le côté lunatique naturel de son caractère tendait à s'aggraver.

Trop heureuse d'échapper à cette situation, le jeune magistère décida de se joindre au Prince Kael'thas et à l'Alliance pour lutter contre le Fléau malgré l'avis de sa cousine Ishaelys attachée à la protection de Quel'thalas. La trahison frappa néanmoins à nouveau par la main de Garithos, infligeant la nouvelle humiliation que d'être enfermé dans les geôles de la cité qui l'avait abrité si longtemps et pour laquelle elle avait déjà mainte fois versé son sang.
 Saisissant à pleine main le salut offert par Illidan, Ilsara se joignit sans réticence aux Solfuries alors que s'ouvrait un monde nouveau, l'Outreterre.
D'abord affecté aux Manaforges, Ilsara est assez vite affectée aux compagnies de terrain chargé de faire appliquer les édits du Prince sur ce monde nouveau.
Les années qui suivirent poussèrent la magistère à s'allier à son père et quelques autres magistères issus de la vieille aristocratie elfique à fonder la faction des Aubefaucons coupant avec la politique prudente de la nouvelle seigneur de la maison à Lune d'Argent, Ishaelys Aubéclat. Les Aubefaucons ne tardèrent pas à se faire connaitre comme une cabale magique sans pitié mais efficace, pillant au nom du prince les anciens sites Draeneïs, Ogres et Arrakoas à la recherche d'artefacts magiques perdus et usant de leurs secrets pour développer de nouvelles magies.
 Bien que s'abandonnant à la vie dissolue des Solfuries durant cette période, pratiquant abondamment la ponction, la magistrice se refusa à pratiquer la démonologie, la jugeant trop grossière et imprévisible pour un usage efficace.

 La jeune magistrice, lassée de cette vie sans but et se coupant des Aubefaucons se porta néanmoins volontaire pour l’assaut contre les survivants de Shattrath, se joignant aux Clairvoyants de Voren'tal dans leur mutinerie avant de participer aux côtés des forces du régent à la bataille de Quel'danas.
 Dans les années qui suivirent, et pour échapper à son passé Solfuries, peut être cherchant à renouer avec son passé aventureux et surtout pour prendre sa part dans la vengeance contre le roi liche, la magistère se joignit à la campagne de Norfendre où elle s'illustra à nouveau par sa redoutable efficacité. Suivant Ishaelys en compagnie des forces de la Horde, elle suit les Aubéclats à travers cette campagne. Et de la même façon que le reste du clan, se détache peu à peu des forces principales de la Horde après les offensives de Garrosh sur les forces alliés et la trahison d'Angrathar. Les Aubéclats rejoignent alors les troupes de la Croisade d'Argent et se rapprochant des Saccages Soleil dans une suite d'escarmouche à travers Zul'drak, puis des montagnes des Pics Foudroyés avant de participer à la bataille de la Couronne de Glace. La magistrice y tirant une certaine rancœur d'Ishaelys et de son commandement efficace mais sans concession menant à la mort plusieurs survivants des Aubéclats.

 Néanmoins sa vengeance assouvie, la mage restait confronté au grand vide laissé par ce monde brisé, vivant largement dans le passé. Bien que participant de façon sporadique aux actions des Saccage Soleils et du Reliquaire, voyageant un temps jusqu'à la lointaine Uldum et par delà les brumes méridionales jusqu'en Pandarie sans rien accomplir de notable. La magistère renforça peu à peu ses liens avec sa cousine Ishaelys, se montrant intéressée par les Fils de Quel'thalas.
 La purge de Dalaran consommant la rupture du lien avec le Kirin'tor, la magistrice renforça davantage son offre d’apaisement à sa cousine et en signe de bonne fois se joignit aux forces de la Horde lors de la nouvelle bataille pour la porte des Ténèbres, se retrouvant également bloquée en Draenor où il se mit à la recherche des Fils de Quel'thalas.


Galerie :

Dessin de PuddingPack



Dernière édition par Ishaelys le Lun 7 Déc 2015 - 0:59, édité 4 fois
avatar
Ishaelys
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 246
Age : 26
Date d'inscription : 14/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ilsara Aubéclat

Message  Veloce le Dim 24 Mai 2015 - 10:48

Hellow, désolée de l'attente ^^ Bon, je suis pas trop fraiche en ce jour mais je crois qu'il manque une partie de l'histoire non ?

D'abord affecté aux Manaforges
Les années qui suivirent poussèrent la magistère à s'allier à son père et quelques autres magistères issus de la vieille aristocratie elfique à fonder la faction des Aubefaucons coupant avec la politique prudente de la nouvelle seigneur de la maison à Lune d'Argent, Ishaelys Aubéclat.

Toute la partie sur les manaforges je crois ^^'

Pour le reste l'histoire est correcte, restant dans la lignée des Aubéclat qu'on connais ^^ Simple remarque, on saute rapidement de la fin de l'Outreterre à la trahison de Dalaran je trouve. Enfin ça fait un peu "rapide" comparé à tout le reste (surtout que j'aurais penser que, en tant qu'Aubéclat, la partie contre le Fléau l'aurait plus faite participer ^^).

Sinon pour le reste je n'ai pas grand chose à dire, ça se lit bien ^^

_________________
"Do not underestimate the Pride of a Lion... When it's protecting it's own." - Veloce Visrin

"Magic... Magic is everywhere. Stay silent. Open your ears. And maybe you'll be able to hear It's whisper..." - Shaona Dawnslayer
avatar
Veloce
Noble
Noble

Nombre de messages : 590
Date d'inscription : 20/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ilsara Aubéclat

Message  Ishaelys le Dim 24 Mai 2015 - 13:16

Exact, j'avais oublié un morceau car j'ai réutilisé des bouts du BG d'Isildrin (*est faignant*). Razz
Enfin c'est corrigé.

J'ai aussi ajouté des détails sur la campagne du Fléau en Norfendre. ^^
avatar
Ishaelys
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 246
Age : 26
Date d'inscription : 14/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ilsara Aubéclat

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum