Le Soleil Noir

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Soleil Noir

Message  Miralda Sunsprawl le Mar 7 Juil 2015 - 17:56

Hemwick a écrit:Chute de la Forteresse Ombrelune et du Seigneur des Crânes:
1 - 3 Juillet de l'année 35

Tandis que notre siège se poursuivait, que se passa-t-il donc un matin ? Une arrivée massive de draeneis ! Venus de la terre étrangère de Karabor, ils entrèrent sans nous en avertir en terres Ombrelunes, et se décidèrent à nous remplacer dans notre rôle d'assiégeants. Etant de bons hôtes, nous les aidâmes tout de même à s'installer, et étant de bons travailleurs, ils se mirent à l'oeuvre sur l'instant.

Cette immigration soudaine nous retira notre charge, et nous donna l'opportunité de nous concentrer sur d'autres projets. En l’occurrence, une entrée secrète de la forteresse avait été découverte au cours de l'après-midi, non loin de la porte nord, et avait tout juste empruntée par quelques démonistes orcs désireux de rejoindre le camp des assiégés. Nous décidâmes sans tarder qu'il nous fallait l'emprunter à notre tour avant qu'elle se referme, afin d'en prendre possession et de nous donner les moyens de passer outre les défenses internes du Conseil des ombres !

Mais notre courageuse entreprise fut mise à mal par une troupe de gangr'orcs placée à ladite entrée, et commandée par un gangregarde particulièrement gueulard. Leurs javelots et leurs haches nous posèrent quelques menus problèmes, tout comme les étonnants talismans de leur officier. Cependant, que pouvaient-ils donc face à nous, malgré leur force personnelle et leur organisation ? Nous en ressortîmes globalement blessés, mais approximativement victorieux ! Prenant contrôle de la porte qu'ils gardaient, nous la franchisâmes, et dépassâmes une salle dédiée à un quelconque rituel de purification ogre, pour directement parvenir à la cour centrale de la forteresse.

Une affaire n'étant jamais amusante, ou satisfaisante, ou digne d'être raconter, sans un quelconque problème intervenant à la dernière minute, nous dûmes faire face à un robuste comité d'accueil. Celui-ci étant composé de trois gargouilles, bêtes natives de Draenor ou créations artificielles je ne saurais le dire, qui servaient de familier à une imposante momie gorienne, sans doute composée des restes du premier seigneur de la forteresse. Pouvez-vous croire qu'il nous confondit avec des orcs Ombrelunes, venus assiéger et voler son domaine ? Sa résistance était grande, et les acrobaties aériennes de ses créatures pour les moins contrariantes, mais notre supériorité numérique et notre puissance de feu nous assurèrent la victoire.

Deux jours plus tard, la sécurisation de cette entrée secrète avait permis aux forces alliées des Ombrelunes et de Karabor de déborder les défenseurs du Conseil des Ombres, les repoussant jusqu'aux plateaux supérieurs. Bien que nos soldats étaient plus nombreux et mieux organisés, ravitaillés, et motivés, arrivez-vous à croire que le jour où nous attaquâmes fut celui prophétisé du Soleil Noir ?

L'éclipse lunaire fut accompagnée de l'arrivée d'une importante brume, trop épaisse et oppressante pour permettre d'avoir une vue d'ensemble de la bataille, et de manière plus importante, pour permettre aux assiégeants de se coordonner entre eux. Nous dûmes lancer le dernier assaut en catastrophe, alors que les énergies gangrénées et néantines se concentraient au sommet de la forteresse, et que des hardes de morts-vivants étaient conjurées via les brumes. Nous réussîmes à échapper à l'embuscade des revenants sur nos positions, faisant marche forcée vers la dernière position du Seigneur des Crânes, mais fûmes interrompus par d'étranges cadavres. Ils étaient orcoïdes et réanimés, mais maîtrisaient les sciences de la démonologie et en faisaient un fort usage : en somme, des hybrides entre le Gangr'orc et le mort-vivant supérieur. Nous les vainquîmes, mais avec grandes difficultés, en propulsant une moitié par-dessus les falaises proches, et noyant l'autre sous un torrent d'assauts répétés.

Ces ultimes prétoriens défaits, nous pénétrâmes alors la cime du Seigneur des Crânes. Celui-ci était protégé par un duo de ritualistes orcs, et par un couple de pseudo-Chevaliers de la mort, des esprits de membres du Conseil des ombres réincarnés dans des corps elfiques. Seuls ces deux derniers nous engageâmes, et bien qu'ils furent rapidement dépassés, ils réussirent à faire gagner suffisamment de temps à leur maître pour qu'il puisse terminer son rituel, sur un spectaculaire sacrifice de ses deux acolytes.

Nous ne nous retrouvâmes que pendant quelques secondes face au Seigneur des Crânes seul. Rapidement la brume envahit également le plateau où nous nous trouvâmes, et une imposante porte vers le Néant distordu s'ouvrit alors, laissant débarquer dans notre monde une escouade de Gangregardes. Une lutte sur deux fronts s'engagea alors, certains venant se présenter à l'entrée du portail pour retenir les démons qui en sortaient, tandis que d'autres se précipitèrent vers le démoniste solitaire pour l'éliminer. Ce combat ne prit un tournant qu'encore plus inquiétant quand, sentant que la situation dépassait ses pouvoirs, notre adversaire invoqua son propre maître au sein de la Légion ardente : un Nathrezim, dont la forme éthérée et spectrale nous dominait de plusieurs pieds.

Un meilleur conteur, ou chronique, ou rapporteur, que moi serait plus apte à décrire en détails les combats. Cependant, le résultat est aisé à transcrire : nous vainquîmes. Nous renvoyâmes les démons dans le Néant distordu, et par là-même dissipâmes la brume et l'éclipse lunaire. Les blessés furent nombreux parmi notre groupe, et nous fûmes obligés de passer la nuit au milieu des cadavres démoniaques et orcoïdes, le temps que tous puissent être traités. Il en alla de même pour nos alliés, dont les pertes avaient été lourdes en l'espace d'une seule soirée.

Toujours est-il que nous voilà, mes très chers associés, désormais rentrés à Ost'Erinlyss ! La fouille de la forteresse a été minutieusement effectuée, et les draeneis ont pu purifier celle-ci et détruire les traces de présence démoniaque, les Ombrelunes ont de nouveau possession de leurs sarcophages et tombeaux, et je nous ai aménagé une tintante et sonnante récompense. Qui a été transférée dans les coffres de l'Ost'Erinlyss, comme convenu par notre accord !

Je ne peux que vous féliciter chaudement (et métaphoriquement, je me décomposerai à une trop haute température !) pour les efforts accomplis au cours des trois derniers mois. Vous avez dépassé toutes nos prévisions, et avait empêché la naissance d'un nouveau Fléau et d'une nouvelle invasion démoniaque en Draenor. Soyez certains que je garderai un long souvenir de vous, et de même pour les miens.

À noter que nous n'avons retrouvé cadavre, ou traces, du Seigneur des crânes. Celui-ci a été littéralement dévoré par les brumes durant le dernier combat : a-t-il déplut une fois de trop a ses maîtres, ou était dépassé par les puissances qu'il maniait ? Sans doute en reparlerons-nous à l'occasion d'une lointaine et prochaine aventure.

D'ici là, que votre Soleil reste à son zénith !

Docteur Hemwick Plaguewheel,
Société Royale des Apothicaires.

Miralda Sunsprawl
Archimage
Archimage

Nombre de messages : 405
Date d'inscription : 03/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum