Flammes de l'au-delà.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Flammes de l'au-delà.

Message  Elhardryan Sin'dalei le Sam 28 Juil 2012 - 21:23

De : Militaire Elhardryan Sin'dalei
Sujet : (27/07) Enquête préliminaire sur le lieu d'une livraison interceptée

Etaient présents :
- Chevalière Hanorya
- Ranger Eléonà
- Ranger Orléane
- Forestière Allerian
- Arcaniste Elhardryan
- Civile Sybile
- Recrue Isthrion
- Mercenaire Cenaya

Linnëa Tisse-Mort, forestière sombre, et Zul'Atal, troll réprouvé, maléficieur, font partie d'une organisation de fouilles archéologiques principalement, et de recherches sur de vieux objets magiques, au service de la Dame Noire.
Ils sont venus, à la demande de Fossoyeuse, et de Lune-d'Argent, nous demander notre aide à propos de la disparition d'une caravane survenue la veille au soir, en provenance des Maleterres de l'Est. Le convoi était dirigée par deux réprouvés ainsi qu'un elfe de sang, en direction de Lune-d'Argent.
Leur dernière position connue était à la frontière sud des Terres Fantômes. Avant de nous y rendre, avec Hanorya qui commandait l'opération, nous fîmes escale à Tranquillien, et un garde, qui avait été chargé d'attendre la caravane la veille nous raconta ce qu'il savait sur l'affaire, mais ne nous appris rien de plus, excepté peut-être qu'il était de mauvaise humeur, et pas très bavard.
Quand nous nous sommes rendus au sud des Terres Fantômes, nous sommes en premier lieu tombé sur un paquet qu'on supposa faisant parti de la livraison. A savoir, la position de ce paquet nous a été donnée par un nuage de fumée, qui s'est dissipé une fois que les rangers sont venus trouver le paquet.

Au sol, Sybile trouva un fragment de rune, d'origine naine, qui lui indiqua un peu plus au nord la deuxième partie de la rune. Une fois celle-ci reconstituée, Sybile nous mena en bas des falaises, et un peu plus tard, la rune leva l'illusion qui occultait la caravane que nous cherchions. Celle ci, en mauvais état, avait vu sa livraison pillée. Mais aucune trace des personnes disparues, ni des agresseurs.
C'est au-dessus d'un point d'eau non-loin de la caravane que Sybile, grâce à la rune, dissipa une deuxième illusion, laissant apparaitre deux bûchers funéraires où se dressaient deux instruments de torture en bois en forme de croix latine, où étaient suspendus les deux réprouvés - à nouveau dans la mort - du convoi, un autel de sacrifice au milieu où était posé un bol en argent contenant des cendres dégageant une forte odeur d'encens, ainsi que quatres runes naines également, dessinées aux angles de l'autel.
Un examen rapide de Cenaya d'un des deux squelettes révèla des traces d'huiles sacrées, ainsi que des traces de dents sur les os.

La première rune s'activa, et les deux bûchers funéraires se rallumèrent. Les croix latines réduites en cendres, les deux squelettes se relevèrent, leurs os parcourus de flammes. Ils nous attaquèrent, avec des sorts de feu, mais nous êtions bien plus nombreux, et pour une troisième fois, ils tombèrent.

Quand la deuxième s'illumina, nous avons tous été victimes d'une brève vision, nous vîmes le sin'doreï disparu, se faire incinérer, et ses cendres êtres disposées dans le bol en argent, et l'âme du défunt qui répondait aux questions que quelqu'un lui posait.

La troisième, activée par Sybile, quant à elle fit apparaitre au-dessus des cendres l'esprit du sin'doreï. Avant qu'il ne disparaisse dans les flammes aussitôt qu'il ne réapparut, il nous reporta qu'ils avaient été attaqués, qu'il y avait des flammes, une chaleur écrasante, et de quelqu'un, qui semblait "chérir" ces flammes. Une dernière parole venant de l'esprit de l'elfe nous parvint : celle d'activer la quatrième rune.
Sybile nous appris que l'esprit était retenu sur place, par une prison de flammes.

La quatrième fit apparaître un tome dans les cendres, aux pages vierges. La rune de Sybile permis de nous offrir une deuxième vision lorsqu'elle passa la rune au-dessus du livre. Cette vision nous apprit que la livraison contenait des artéfacts magiques d'une sorcière banshee, de l'ancien village humain Valnord, et d'autres objets trolls utilisés dans des anciens rituels, dans les ruines de Zul'mashar.


Cette mise en scène sordide fit naître bon nombres hypothèses. Ci-dessous, une liste des principales hypothèses qui ont été lancées durant cette soirée. Il ne faut ni se limiter à elles, ni s'en contenter. Tout demande encore vérification. Et les théories que je n'énonce pas ne doivent pas êtres écartés, mais requièrent de se fonder sur plus de preuves avant d'être recevable.

- Le Maitre du Bûcher, probablement l'hypothèse dont nous soyons le plus certain. Cet ancien art, né chez les orcs, permettait à son utilisateur de conduire l'âme des morts dans l'au-delà. Nous savons aussi qu'ils pouvaient, à travers les cendres d'un défunt, discuter avec son âme le temps d'un interrogatoire. Zul'Atal mènera principalement des recherches à ce sujet.

- La présence de runes naines, et d'un possible Maitre du Bûcher - à priori, orc - laisserait supposer une alliance entre un nain et un orc, ou de quelqu'un en possession de runes naines, et capable de les utiliser habilement. Pour qu'un savoir nain s'allie avec celui d'un orc, cela laisserait entendre que nous avons à faire à des membres d'une organisation, ou secte interraciale. Linnëa a évoqué le Marteau du Crépuscule, ce qui pourrait effectivement être une piste. Mais nous ne savons pas à combien de personnes (une seule et même personne, deux, ou tout un groupe ?) sont impliqués dans cette histoire. Linnëa fera des recherches à ce niveau-là, et espère trouver une trace de leur passage dans les environs.

- Les ruines de Zul'Mashar et de Varnold. Pour que les agresseurs est étaient intéressés par la livraison, c'est que les artéfacts ont un quelconque rapport alors des quelconques recherches, travaux, ou projets. Il me semble donc évident que nous devons pour le moment concentrer nos efforts sur ces deux lieux.

N'hésitez pas à me transmettre toute autre hypothèse, ou même à m'en parler. Il peut être possible que nous soyons passés à côté de quelque chose d'important.


Fin du rapport.


Dernière édition par Elhardryan Sin'Dalei le Mer 5 Sep 2012 - 1:04, édité 1 fois

Elhardryan Sin'dalei
Mage
Mage

Nombre de messages : 103
Age : 22
Localisation : En compagnie d'une bouteille de vin rouge dans un cimetière.
Date d'inscription : 27/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flammes de l'au-delà.

Message  Elhardryan Sin'dalei le Mar 4 Sep 2012 - 2:06

De : Militaire Elhardryan Sin'dalei
Sujet : Sauvetage de Linnëa Tisse-Mort et de sa troupe de rangers, et défaite du Maitre du Bucher et de son second.

Etaient présents :
- Chevalière Hanorya
- Chevalière Arelindaye
- Chevalier Arévas
- Ranger Eléonà
- Ranger Orléane
- Forestière Allerian
- Forestier Earenion
- Arcaniste Elhardryan
- Arcaniste Thiala
- Prêtresse Arthénice
- Civile Sybile
- Recrue Isthrion
- Mercenaire Cenaya

C'est en début de soirée que Zul'Atal vint me prévenir de la capture de Linnëa Tisse-Mort et de sa troupe de rangers, alors qu'ils infiltraient un village humain dévasté, où les deux assaillants qui avaient précédemment attaqués une caravane appartenant à l'organisation de fouilles et recherches de Linnëa. C'est avec Thiala et Eléonà que nous sommes arrivés en Maleterres de l'Est par la barque de Zul'Atal. Nous avons ensuite grâce à Thiala pu invoquer une partie des Fils sur place.

En suivant ce que nous pensions être un S.O.S de la forestière sombre Linnëa, nous nous sommes dirigés vers un premier bâtiment : une auberge humaine. Dés notre entrée, deux nains et deux gnomes nous ont accueillis à coup de lame, de magie, et de créations mécaniques. Malgré leur acharnement à base de souffle de flammes, de barrage des arcanes, ou même d'un poulet mécanique au bec électrifié, nous les avons terrassé. Nous découvrions à l'étage une lyre elfique enchantée pour reproduire la voix de Linnëa Tisse-Mort, ainsi qu'une rune de contrôle, qui nous permis de désactiver la lyre.

C'est dans ce qui fut une cheminée que la silhouette d'un esprit nous apparu. Elle se présenta sorcière humaine, et nous indiqua la localisation de Linnëa et des trois autres rangers, si jamais nous lui rendions un service, qu'elle garda secret.
Une fois arrivé à l'hôtel de ville, où nous avons affronté quatre diablotins et quatre succubes. Les quatre rangers réprouvés étaient suspendus en croix, leur âme respective séparées de leur enveloppe charnelle, des chaines magiques les retenant.
C'est là que l'esprit ré-apparut pour nous mener jusqu'à sa dépouille, qui s'avéra être un squelette, pendu à un lien d'entrave magique. Une fois le lien rompu, la femme spectrale pu reprendre possession de sa dépouille, et disparut.

C'est Arelindaye qui força la porte de l'église juste à côté, laissant apparaitre un mage qui nous donna bien du fil à retordre, à coup de flammes d'ombres, d'absorption sanguine, et d'une renaissance de chair tout à fait remarquable. Le mage tirait son énergie d'un portail, dissimulé dans les débris d'un conteneur à eau bénite. Arelindaye qui eut l'occasion d'y jeter un coup d'œil le détruisit également, et rapporta que le portail semblait être relié à un océan de sang qui était à deux doigts de déborder du portail. Qui sait ce que ce mage aurait pu faire d'autant de sang.
Bien que blessés, et durement affaiblis, nous retournions à l'hôtel de ville, où nous avons invoqué d'autres renforts. Arthénice apporta les premiers soins aux rangers réprouvés, qui finirent par se réveiller, et nous appris que l'esprit, qu'ils nommèrent "banshee" avait un lien avec leur entrave magique. Il semblait que le Maître du Bûcher s'appropriait les pouvoirs de la banshee à ses fins.

C'est alors, qu'Eärenion, sous l'emprise d'un envoûtement se mit à entendre un chant, le guidant hors du groupe. Pendant que nos rangers courraient à sa poursuite, Arthénice me parla d'une odeur, probablement très alléchante, de "chardon". C'est quand nous retrouvions le premier qu'Arthénice nous fit faux-bond, nous retardant, le temps que Cenaya la convainc de revenir les pieds sur terre, et de nous la ramener
La banshee s'immisça à nouveau pour nous annoncer que nous étions d'ors-et-déjà sous l'influence magique, et psychique, du Maître du Bûcher, et que sa défaite était cruciale.
C'est alors que pour mettre un terme aux attaques contre de la Horde du Maître du Bûcher, et purifier cet impie sous nos coups vindicatifs que nous nous jetâmes là où nous pouvions le trouver, et l'affronter. C'est en posant le premier pas qu'un puissant sortilège fit modifier la structure de la mine où nous avancions. C'est dans le "domaine" de ce Maître du Bûcher, une sorte de labyrinthe, que nous avons bravé sur de multiples créatures : gangregarde de pierre, deux nagas, et le Maître des runes nain. C'est dans la dernière salle, après avoir avancé toujours tout droit, que nus avons trouvé l'orc incendiaire en compagnie de deux squelettes rongés par des flammes, suspendus sur deux croix en bois. De ce combat également nous avons triomphé sur l'ennemi. Et la banshee revînt nous féliciter, et visiblement réjouit d'avoir ré-intégré sa dépouille, nous informa que nous la reverrons, en allié, en l'honneur du service rendu.

Fin du rapport.

Elhardryan Sin'dalei
Mage
Mage

Nombre de messages : 103
Age : 22
Localisation : En compagnie d'une bouteille de vin rouge dans un cimetière.
Date d'inscription : 27/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum