[En cours]Ludmilla Van Hälen (V2.0)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[En cours]Ludmilla Van Hälen (V2.0)

Message  Augustine le Ven 23 Mai 2014 - 21:02

Informations techniques:

Prénom : Ludmilla
Nom : Van Hälen
Surnom : ø
Raison du surnom : ø
Race : Sin'Doreï
Age : 325 ans
Spécialité : Traque et élimination d'engeances maléfiques et autres créatures dangereuses.

Caractéristiques physiques :

Taille : 1m75
Poids : 59Kg
Couleur de peau : Bronzée
Couleur de cheveux : Noir Corbeau
Couleur des yeux : Vert
Vision (port de lunette) : Excellente vision
Gaucher ou droitier : Ambidextre
Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) : En grande forme !


Description :

Son physique pourrait être qualifié de standard pour sa race. Ludmilla n'a absolument rien de particulier. Ni cicatrice, ni tatouage ou tâche de naissance.
Ses cheveux sont coupés assez courts, plus par nécessité que par coquetterie, et sa voix est relativement douce, ce qui peut choquer quand on est au fait de ses activités.
Elle ne se démarque des autres que par ses tenues et équipements qu'elle transporte avec elle.

En civil, elle arbore une longue robe noire ornée de motifs rituels très sombres et sinistres. Les étoffes utilisées pour confectionner cette tenue sont des matériaux que certains nommeraient sans aucun doute d'impies. La gangrétoffe et le Tisse-Ebène s'entremêlent délicatement, ne laissant apparaitre sa peau hâlée qu'au niveau du décolté et à la jambe droite, là où la robe est délicatement fendue jusqu'à mi-cuisse. Cette ouverture laisse également entrevoir les bottines de cuir noir qu'elle porte, montantes jusqu'aux genoux.
La tenue est accompagnée d'une paire de gants en velours sombre, de mantelets légers décorés de runes qui vous sembleront très étranges, voir inquiètantes, ainsi que d'une cagoule ne laissant entrevoir que son regard de jade.

Pour le combat et la traque des engeances maléfiques, Ludmilla opte pour une tenue de cuir très moulante et renforcée. Plusieurs décorations d'origine incertaine - Bien qu'on puisse le deviner en observant avec attention - viennent orner la tenue, tels des trophées macabres arrachés aux corps des ennemis vaincus. (griffes, crocs, cornes, fragments de cuir écailleux ... ).

Pour combattre, Ludmilla possède diverses armes:

* Deux arbalètes de poings (A gaz, chargeurs de 5 coups) propulsant des carreaux à pointes en os de démon, en vrai-argent béni ou parfois même à pointe de diamant.
*Deux épées arcaniques, fixées à sa ceinture.
*Un lot de shuriken en Khorium trempé, affutés à la pierre de lune.
*Un couteau de combat.
*... et plein de gadgets !!

Profession et savoir-faire:

Élimination des engeances maléfiques => Traque et destruction des démons, morts vivants, mutants et autres monstres qui hantent Azeroth. Ludmilla traque également les nécromants et démonistes, considérés comme responsables de la présence de ces horreurs.
Elle utilise l'art de l'attaque éclair, frappant vite et fort à l'aide de ses arbalètes avant de se fondre dans l'Ombre, préparant ainsi son prochain coup meurtrier. Pas vu, pas pris !
En cas de combat rapproché, ses lames arcaniques infligent de sévères brûlures aux ennemis touchés et, le cas échéant, elle n'hésite pas a prendre l'avantage grâce à un gadget technologique (que certains jugeront déloyal).

Background :

Spoiler:
Lariana An'thael, jeune et belle marchande Thalassienne, épousa il y a de ça 325 ans le seigneur Van Hälen de Gilnéas alors même qu'elle était déjà enceinte d'un autre homme (A jamais oublié de l'histoire). Le seigneur humain, fou amoureux de sa beauté elfique, accepta ce fait et accueilli sous son toit, quelques mois plus tard, la jeune Ludmilla ... et sa soeur jumelle, Camilla.
Bien que Thalassiennes de sang et d'apparence, les deux jeunes filles furent éduquées comme le veut la coutume, en parfaites nobles gilnéennes.

Les années passèrent et Lariana ne sut donner un digne héritier mâle à son époux humain. Se laissant aller à l'angoisse et au désespoir, craignant de voir sa fière et noble lignée disparaître, le vieil homme fini par succomber aux avances de Camilla. De cette union illégitime naquit un fils (Nommé Victor) qui au bout de quelques années, à la mort de son père, hérita de droit du domaine des Van Hälen.

Peu de temps après cette succession, de nombreuses rumeurs envahirent la campagne. Certains parlaient de monstres, d'autres de démons. Des "choses" rôdaient la nuit, tuant le bétail et s'attaquant même aux paysans isolés. Ludmilla n'y prêta guère plus d'attention, bien trop occupée à ne rien faire dans le domaine familial, comme toute bonne noble qui se respecte.
C'est uniquement quand une de ces "rumeurs" mis en pièces sa mère, sous ses yeux terrifiés, que Ludmilla décida d'agir - bien que trop tard - afin de protéger sa terre et les gens qui l'entouraient contre ces monstres sanguinaires.

D'années en années, elle se perfectionnait dans la chasse aux horreurs. D'années en années, ces monstres étaient plus forts ... Le pouvoir les invoquant sur ces terres grandissait aussi vite que les aptitudes martiales de l'elfe vengeresse.
Menant son enquête, Ludmilla fini par découvrir avec dégoût que les responsables de cette folie n'étaient d'autre que sa sœur et son fils.
Un conflit meurtrier éclata dans la famille et Victor fut abattu par le courroux de Ludmilla (mais aussi par ses flèches). Camilla prit la fuite et disparut dans la nuit noire, jurant de se venger de sa sœur.

N'ayant plus rien la retenant sur ces terres, Ludmilla abandonna le domaine et prit la route, arpentant le monde dans le but de le rendre plus sur.

C'est seulement après quelques mois d'errance que la jeune femme fut contactée par une mystérieuse confrérie dont les membres se faisaient appeler "Traqueurs". Chasseurs expérimentés de monstres et abominations, ils lui proposèrent alors de rejoindre leurs rangs afin d'engranger du savoir et de l’expérience, ce qu'elle fit avec satisfaction pendant plusieurs décennies. Sans devenir un membre d'exception, Ludmilla était clairement bonne dans ce qu'elle faisait.

Malheureusement, tout chose a une fin et celle des Traqueurs commença il y a cinquante ans. Les chasseurs devinrent des proies, lorsque les nobles humains - bien souvent corrompus - mirent à prix les têtes de ces justiciers improvisés. Las de voir leurs frères nécromants et ritualistes se faire abattre au nom d'une prétendue justice, les puissants déchaînèrent la colère du peuple. Jadis appréciés pour leurs chasses, les traqueurs n'étaient désormais vu que comme des meurtriers et des psychopathes.
Un à un, les membres de la confrérie tombaient. Au bout de seulement deux ans, les trois quart des traqueurs avaient été arrêtés, sommairement jugés et exécutés. (Pas forcement dans cet ordre précis

Fuyant cette folie, Ludmilla alla trouver refuge sur la terre maternelle, celle de son peuple : Quel'Thalas.
Elle se mêla habilement à la population, ne faisant pas de vagues, cherchant juste a disparaître sans pour autant cesser son devoir de chasseresse.
Malheureusement, Quel'thalas ne fut pas épargné par les malheurs au fil des années... Les guerres, le Fléau, les complots ... A ses yeux le royaume était désormais bien fragile et clairement corrompu. Être une chasseresse solitaire ne suffirait pas ... Elle devait viser plus haut, trouver une nouvelle unité afin de protéger cette terre et son peuple.

(NB: Bg un peu faible encore, mes idées d'écriture m'ont dit merde alors que j'étais devant le clavier. Un edit sera sans doute effectué)

Galerie :

Ludmilla, dans sa jeunesse, avant d'embrasser la voie des Traqueurs.

Spoiler:

Ensuite, sans être Ludmilla en personne, voilà la plus grosse inspiration du perso. Je pense que tout le monde l'aura reconnu avant même d'avoir vu l'image.

Spoiler:

Et pour garder le même modèle, mais dévoillant sa férocité au combat, j'ai choisi celle là (Attention, image à caractère violent)

Spoiler:

Ce qu'on dit d'elle:

Un garde : Je voulais devenir aventurier comme elle mais elle m'a mis une flèche dans le genou. Je me retrouve a faire le planton alors qu'elle part affronter les démons.
avatar
Augustine
Brisesort
Brisesort

Nombre de messages : 138
Age : 32
Date d'inscription : 14/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [En cours]Ludmilla Van Hälen (V2.0)

Message  Noiana le Sam 24 Mai 2014 - 2:15

On reconnaît bien l'inspiration "diablotesque" et le bg, sans édit, donne envie de voir ce que ça donne ig même si il y a déjà eu un aperçu Smile
avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 24
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [En cours]Ludmilla Van Hälen (V2.0)

Message  Atia le Mar 27 Mai 2014 - 15:17

Bien plus aboutie que la première candidature, j'attends ton édit du BG avant de donner un avis définitif, je précise juste qu'avant la 2e guerre, les démonistes et nécromanciens étaient très très rare et traqué par Dalaran (une piste peut-être ^^ ) c'est l'arrivé des orcs et de Guldan qui rependit la gangr'magie et la nécromancie sur Azeroth avec des écrits et rituels hérité du Conseil des Ombres. Cependant les Dieux anciens étaient déjà la et foutaient le bordel et ont peut imaginer des créature fabriqué/invoqué par des accident de labo ou les expériences de mage déments. Bref, je pense que ces traqueurs aurons du travail s'ils sont très nomade dans le monde et qu'ils se diversifient a des "monstres" genre Hogger, loup géant, murlocs ou autre créature nuisible capable de filer les foies aux pécores (un peu a la façon d'un sorceleur de the witcher ou un répurgateur de Warhammer). Je laisse la paroles au autres en attendant.

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4573
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [En cours]Ludmilla Van Hälen (V2.0)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum