[Candidature] Miralda Sunsprawl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Candidature] Miralda Sunsprawl

Message  Miralda Sunsprawl le Lun 26 Jan 2015 - 3:32

Informations techniques

Prénom : Miralda.
Nom : Sunsprawl.
Surnom : /
Raison du surnom : /
Race : Sin'dorei.
Age : 137 ans.
Spécialité : Ingénierie arcanique & démoniaque, manipulation des gangreflammes.
Alignement : Loyal Neutre.

Caractéristiques physiques :

Taille : 1.75
Corpulence : Amincie.
Couleur de peau : Pâle, presque blanchâtre.
Couleur de cheveux : Blond délavé.
Couleur des yeux : Vert de chrome brillant.
Vision (port de lunette) : Port de verres spéciaux sur l’œil droit. Œil gauche fonctionnel.
Gaucher ou droitier : Droitière.
Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) : Stable, a récupéré de ses années d'excès.


Description

Miralda est une sin'dorei entrée dans l'âge adulte, dont le corps porte encore les traces de ses années de services auprès du Roi-soleil. Possédant autrefois une chevelure rousse et un teint bronzé, son corps s'est affaiblit durant une certaine période jusqu'à se décolorer et adopter une teinte frôlant la limite entre l'atypique et la maladie. Bien que possédant les mêmes formes fines et proportionnées que la plupart de ses consœurs, les siennes sont marquées dans leur intégralité par un intense réseau de cicatrices et de brûlures héritées des conflits en Outreterre.

Ses bras sont les plus représentatifs de son état, donnant l'impression d'être passés entre les mains d'un fort incompétent tatoueur tribal, tandis que son œil droit est lui traversé par une diagonale semblant avoir été creusée au fer rouge. Ce dernier est d'ailleurs recouvert en permanence par un monocle ou un cache-œil cristallin, ayant développé une hypersensibilité aux lumières vives et à l'arcane suite à un accident de machineries.

Ses cheveux sont le plus souvent arrangés en une queue de cheval haute et raide, quoiqu'il lui arrive fréquemment de les cacher sous un chapeau cramoisi : la perte de sa coloration naturelle est toujours un point vexant pour elle. Ses tenues respectent l'imagerie typique des magistères sin'dorei et se composent de robes rouges et noires sans distinctions particulières, accompagnées de diverses autres pièces de vêtement selon les occasions. Elle ne porte ni piercings ni tatouages, trouvant son corps déjà trop chargé en marques diverses, et a abandonné depuis longtemps l'idée de redresser son teint grâce à une quelconque forme de maquillage ; Miralda arbore cependant deux boucles d'oreille vertes, taillées à partir de fragments d'un cristal gangréné.

Son caractère est avant tout calme et restreint, ses années de convalescence lui ayant appris à craindre de retomber dans un nouvel excès et de voir sa condition physique se dégrader de nouveau.   Elle est d'une nature à la fois sociale et obéissante, préférant travailler dans un environnement encadré que d'être laissée à elle-même et ayant une grande confiance dans les institutions et les figures d'autorité. Elle fait cependant peu de cas de la morale et de l'éthique, préférant penser en termes de réputation et d'image de marque (et de budget !).

Profession et savoir-faire

Miralda aime se décrire comme étant une "arcano-ingénieur", ou autrement dit une spécialiste des machines et mécanismes renforcées via l'arcane ; son champ de compétences étant plus précisément centré sur la création et l'entretiens de divers types de golems. La dénomination est cependant trompeuse, l'elfe ayant concentré ses recherches depuis quelques années déjà sur l'utilisation des énergies néantines et des flammes entropiques : elle a conservé de ses années comme Solfurie une affinité avec les productions démoniaques qu'elle ne se prive pas d'exploiter. Elle a également eu l'occasion d'étudier les pratiques des mogu en Pandarie, mais trouve "regrettable de gâcher de si belles pièces d'artisanat avec des composants biologiques".

Lorsqu'il s'agit de combattre elle s'appuie sur un arsenal de sorts composé presque exclusivement de divers types et manifestations de (gangre)flammes. Elle les manie avec expertise et connaît chacun d'entre eux sur le bout des doigts, quoique ayant brûlés ceux-ci à de nombreuses reprises en s'entraînant, mais manque de flexibilité et d'innovation dans sa manière de s'en servir. Il ne lui arrive que peu d'utiliser de la démonologie "pure", ayant étudié le sujet mais n'ayant pas le moindre intérêt pour lui : les seuls familiers qu'elle invoque sont un diablotin lui servant d'assistant et un abyssal qu'elle a « monté » elle-même.


Background

Née au sein d'une famille de clercs  à Lune-d'Argent, Miralda a passé les premières décennies de sa vie derrière les murailles de la capitale. Manquant de la conviction et de la passion nécessaires pour apprendre et répandre les voies de la Lumière, elle choisit de suivre un enseignement sur les maniements de la magie et de s'engager comme apprentie auprès d'un magistère. Son esprit s’accommoda bien des leçons qui lui furent dispensées, se découvrant même un intérêt pour la manipulation de l'arcane pure et les manières de l'infuser dans diverses fabrications ou pièces d'artisanat.

Cette passion nouvelle la poussa à s'engager au sein de l'office chargé de l'entretien quotidien de la capitale thalassienne, où elle eut la charge de différentes constructions arcaniques. À son grand bonheur, cette tâche incluait les divers golems chargés de suppléer les gardes de la cité : elle se prit vite d'une certaine admiration pour l'élégance de leur modèle et l'efficacité  avec laquelle ils accomplissaient leurs fonctions. À son grand déplaisir, cela incluait aussi les balais enchantés dont les poils devaient être entretenus un à un et qui avaient la mauvaise tendance d'être vandalisés par les chats locaux. À son encore plus grand déplaisir, cela incluait également les tours flottantes nécessitant une prudence extrême et des nuits blanches successives pour les maintenir en altitude.

Son premier contact avec le milieu militaire se fit durant la Seconde guerre, où elle fut parmi les citoyens mobilisés pour défendre le Quel'thalas face aux clans orcs et à leurs alliés amanis. Comme de nombreux de ses concitoyens, elle ne s'attendait pas à voir les forêts thalassiennes pénétrées par des armées ennemies et fut prise par surprise en se voyant appelée à combat. Ce fut avec appréhension qu'elle marcha au combat contre la Horde, servant d'auxiliaire arcanique et aidant à contrer les sorts inventés par les démonistes suite à la profanation de Caer Darrow. Miralda resta engagée dans les troupes de l'Alliance pendant les deux années suivantes, jusqu'à ce que les quel'dorei se décident à mettre fin à leur partenariat avec les royaumes humains : elle accueillit la nouvelle avec indifférence, retournant avec plaisir à ses habitudes quotidiennes.

Sa vie pris de nouveau un tournant à l'aube de la Troisième guerre, lorsque des rumeurs de pestes décimant des villages entiers et de cultes secrets profanant des cimetières commencèrent à se répandre. Malgré le départ de Quel'thalas de l'Alliance, de nombreux prêtres et arcanistes thalassiens vinrent se porter volontaires en Lordaeron pour empêcher cette situation de dégénérer en quelque chose de bien plus graves. Miralda fut ce ceux-là, n'ayant qu'un intérêt mineur pour les autres nations mais tenant à accompagner les clercs de sa famille souhaitant venir en aide aux populations pestiférées. Ses tribulations la menèrent jusqu'à Dalaran, où les archimages cherchaient à la fois des moyens de contenir et de guérir l'épidémie qui s'étendait progressivement à toutes les terres du nord.

Elle resta dans la cité violette pour tenter d'apporter son aide et de se renseigner sur la situation, se joignant aux efforts des elfes déjà sur place tandis que le royaume de Lordaeron s'écroulait peu à peu sous le poids de la corruption des nécromants et des actions inconsidérées de son prince. Après des mois où la situation empirait de jour en jour et que la perspective d'une victoire s'évanouissait peu à peu, la nouvelle tomba enfin : le Fléau avait ravagé la nation elfique d'une seule traite, corrompant le Puit solaire et assassinant le roi. Le prince Kael'thas rassembla alors les quel'dorei présents à Dalaran pour les mener jusqu'en Quel'thalas, abandonnant ses alliés humains et faisant traverser à ses fidèles des régions dévastées par la peste et la guerre civile. Pour la citadine paisible qu'était Miralda, enterrer et brûler sa propre nation fut une expérience traumatisant ; bien que la vision qui fut pour elle la plus insupportable fut celle de Lune-d'Argent en ruines, elle qui avait passé des années à garantir le bon état de la capitale.

Le retour à Dalaran et les mois de luttes qui s'en suivirent contre les démons, les morts-vivants, les naga puis les humains ne furent en aucun cas une amélioration. L'arcaniste s'initia à la pyromancie comme le demandait la nouvelle politique du prince, et aida à édifier les tours d'arcane et de givre qui servaient à l'époque à protéger les bases elfiques. Tout cela, y compris l'emprisonnement dans les geôles de la citadelle pourpre et la fuite en Outreterre, elle ne le vécut cependant que de manière apathique et absente. Ce n'est qu'après la libération d'Illidan et la chute de Magtheridon que l'elfe recommença à vivre, puisant dans la magie démoniaque l'énergie qui lui avait tant fait défaut depuis la perte de son foyer.

Elle participa aux campagnes de conquêtes de l'Outreterre avec une ardeur renouvelée, brûlant vifs les ennemis de la nouvelle puissance en place et assistant à la construction de nouvelles bases et structures capables d'accueillir le peuple elfique. Même la désastreuse campagne en Norfendre pour vaincre le Roi-liche ne fut pas vécue comme un échec, mais comme un signe que l'avenir des thalassiens se trouvait sur ce nouveau monde rougeâtre et désolé. Son enthousiasme et sa dévotion la firent remarquer par le magistère Pathaleon, auprès duquel elle fut attachée lors de la prise du donjon de la Tempête.

Un poste lui fut alors accordé à bord du Méchanar, vaisseau qu'elle ne quitta plus jusqu'à sa prise par les sha'tari. Trop occupée qu'elle était à chercher de nouveaux moyens d'exploiter les énergies primitives de Draenor et les technologies surnaturelles des naaru, compensant le manque de sommeil par des séances intensives de ponction et oubliant l'existence d'un monde au-delà de la coque du navire dimensionnel, elle ne remarqua même pas assujettissement des Solfuries à la Légion ardente. Elle fut affectée auprès des ingénieurs mo'arg, de qui elle tire encore aujourd'hui la majorité de son expertise et de son savoir concernant les technologies démoniaques et la manipulation du néant.

Sa dévotion n'était cependant pas sans limite, et elle préféra se constituer prisonnière auprès des sha'tari plutôt que de mourir en martyr. Elle fut transférée auprès des clairvoyants, qui la gardèrent en détention jusqu'à ce que preuve fut faîte de son changement d’allégeance. Les preuves en question furent données lors de de la campagne de Quel'danas, où elle fut affectée à une escouade « de réformés » chargée de saper les défenses du Puit solaire. Entre temps, les années passées à abuser des gigantesques sources d'énergie du Méchanar se firent douloureusement sentir. Privée de leur afflux quasi-permanent, Miralda manifesta des symptômes de manque de plus en plus graves qui mirent sa santé gravement en danger, menaçant d'en faire une déshéritée.

Elle vécut la croisade en Norfendre et les différents événements de l'Effondrement depuis l'ombre de son bureau et de sa chambre, ne quittant Lune-d'Argent que pour de rares visites professionnelles à Dalaran et subissant de longues et coûteuses séries de traitements afin de se maintenir en vie. Elle ne retourna pas sur un champ de bataille avant l'épuration des Saccages-Soleil par le Kirin Tor et le Concordat Argenté, s'étant littéralement retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment. C'est par chance qu'elle survit aux combats urbains, et par désir de retrouver finalement une « vie active » qu'elle répond à la mobilisation du Régent pour la prise de l'île du Roi-Tonnerre. Elle eut là-bas l'occasion de renouer avec ses premiers amours en participant à l'étude des golems mogu, et réaffirma plus tard sa maîtrise de la pyromancie en combattant lors de la prise et de la défense de la baie d'Orgrimmar.

Ce qu'on dit de lui/elle :

" Je crois qu'elle parle aux golems la nuit. Je crois même qu'elle tente de séduire le golem sur lequel je travaille. " - Un collègue, anonyme.

" À sa décharge, elle n'avait pas remarqué qu'elle travaillait pour la Légion ardente. À son encontre, elle n'avait vraiment pas remarqué qu'elle travaillait pour la Légion ardente. " - Un clairvoyant, chargé de l'examen de son dossier de prisonnière.

Galerie

Miralda Sunsprawl, avant la Troisième guerre et au sommet de sa carrière civile.

Lettre de candidature

À l'attention de la compagnie d'ordonnance, les Fils de Quel'Thalas.

Anu belore dela'na. Je me présente, Miralda Sunsprawl, arcaniste et arcano-ingénieur de Lune-d'Argent.

Je vous contact afin de vous offrir mes services et de vous communiquer mon désir de rejoindre votre compagnie. Mes dernières années n'ont pas été aussi productives que je l'espérais, et je souhaite rattraper ce temps perdu en mettant mes talents à disposition là où ils sauraient être utiles.

L'expédition en Draenor est une succession de conflits dispersés et non une guerre avec un front unique, une franche-compagnie telle que la vôtre me semble plus à même de remporter des batailles qu'un régiment traditionnel. Mes désirs sont de servir les intérêts thalassiens, et d'assurer la réputation de notre nation.

Je reste à votre entière disposition pour toute question ultérieure ou demande de précisions.

Selama ashal'anore.

Miralda Sunsprawl.

Miralda Sunsprawl
Archimage
Archimage

Nombre de messages : 405
Date d'inscription : 03/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Miralda Sunsprawl

Message  Atia le Lun 26 Jan 2015 - 9:04

J'te connais toi! Tu pensais que je te reconnaitrais pas hein?! Blague a part ravis de revoir ton museau se pointer par la! Comme d'hab je laisse mes camarades *lève le poing* te passer a la moulinette avant de donner mon avis Wink

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4530
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Miralda Sunsprawl

Message  Vaszreath le Lun 26 Jan 2015 - 9:52

Je voulais enfin me mettre a poster pour participer aux postes de recrutements. Mais a part dire que j'aime bien ce que j'ai lu...

Bon courage et a bientot sur le Canal Fdqt j'imagine Smile
avatar
Vaszreath
Ranger-officier
Ranger-officier

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Miralda Sunsprawl

Message  Ishaelys le Lun 26 Jan 2015 - 10:44

Salutations et la bienvenue! Smile
J'ai vraiment adoré!

J’apporte juste une petite nuance et qui n'a rien de capital ( mais sinon sinon j'ai rien à dire vu que c'est trop bon Twisted Evil ) au niveau de la ponction et du manque. En fait c'est une erreur qui est souvent faite, mais le manque n'est en réalité que rarement mortel, sauf chez les personnes déjà grandement affaiblies, les enfants parfois, et les vieillards.
Pour ce qui est de l'apparition des Déshérités, on a le récit de l'apparition de l'un d'eux, un jeune prêtre proche de dame Liadrin dont je me rappelle plus le nom dans la nouvelle Le Sang des Biens Nés de Michy Neilson (et c'est Galad' qui a mon bouquin!). Toujours est il que plus que le manque directement, ou du moins seul, on est plus paradoxalement sur des overdoses. En effet, dans le cas de notre prêtre, c'est l'expérience de la mise à mort par des gargouilles du Fléau des enfants évacués de Lune d'Argent qui brise son esprit.
Celui ci ne peut plus alors se passer de la ponction de cristaux de mana auquel il a peu accès par manque d'argent. Il finit finalement par céder et sombrer dans la folie en tuant son fournisseur et en volant tout son stock d'un coup, et en enfonçant directement les cristaux en question dans son corps (c'est les trucs bleus qu'on voit sur les modèles Déshérités).
Enfin voilà, je finis un peu hors sujet, mais j'espère que ça permet de bien cerner les questions de dépendance au mana chez les Sin'doreïs Smile .

Du coup bon courage, et vivement qu'on te croise sur le canal /fdqt comme disait Vasz.


Dernière édition par Ishaelys le Lun 26 Jan 2015 - 11:57, édité 2 fois
avatar
Ishaelys
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 246
Age : 26
Date d'inscription : 14/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Miralda Sunsprawl

Message  Noiana le Lun 26 Jan 2015 - 11:51

Bienvenue / re-bienvenue par ici !

Très bonne candidature, rien à redire qui n'a pas déjà été dit notamment par Isha' Smile
(Et je te l'ai rendu ton bouquin il me semble, en main propre en plus !!!)

Bref, au plaisir de te voir en rp et sur le /fdqt ^^
avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Miralda Sunsprawl

Message  Hanorya le Lun 26 Jan 2015 - 12:02

Hello et "re"bienvenu par ici.

Je n'ai franchement rien à dire, j'ai bien aimé son histoire qui sort un peu du lot je trouve.
Je pense que tu connais déjà la marche a suivre donc, il ne me reste qu'a te souhaiter bonne chance.

A bientôt en jeu

=)
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Miralda Sunsprawl

Message  Neldyran le Mer 28 Jan 2015 - 23:45

Bienvenue par ici et Bonne Chance pour le Recrutement Mr. Green
avatar
Neldyran
Mage de Sang
Mage de Sang

Nombre de messages : 482
Age : 33
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Miralda Sunsprawl

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum