Délivrance

Aller en bas

Délivrance Empty Délivrance

Message  mystiruis le Jeu 25 Oct 2007 - 8:58

Leur frappe avait été rapide, sans scrupule, sans limite. Elle avait senti la méfiance dans le coeur des ours, vu le doute dans le regard de Severnaya.
Elle les avait vu tomber les uns après les autres. Elle entendait encore les ordres de ses chefs de guerre. Azerath les avait conduit d'une main de fer.
Très vite, elle s'était retrouvée entourer des siens. Ils étaient inquiets. Avait-elle donc l'air si différente? Bien sur les bleus et egratinures, des plaies plus présentes, son boitillement n'étaient pas faits pour les rassurer.
Inconsciemment, elle cherchait du regard Naya et Uzglad.
Elle les vit se relever, couverts de sang. Abasourdie, elle se retrouva en scelle derrière Laena. Les mots ne sortaient pas de sa bouche.
Elle sentait son propre sang couler sur le flanc de la jument, la douleur fut si vive qu'elle ne put retenir un cri. Alarmée l'escorte fit halte malgré le danger.
Elle voullait rentrer, elle ne voullait plus entendre les cris, sentir les odeurs acres des combats qui faisaient rage si proche d'eux.
Les soins de Laena furent vains.. sa jambe restait une plaie béante.
Le mage Meneldur voulut ouvrir un portail temporel .. en vain aussi. Il s'ecroula sur le sol, inerte. La pretresse semblait dans un état de semi-conscience. Elle avait vu sa cavalerie prete à la charge. La voix d'Azerath se detachait des autres. Pourquoi entendait-elle sa voix si disctinctement?
Ici avec les siens, le coeur ailleurs. La troupe reprit la route à cheval. Bientot, elle serait chez elle.
Les portes de Hurlevent.. pourquoi se sentait elle mal à l'aise. Quelque chose n'allait pas.. une sensation désagréable. Elle devait être heureuse, soulagée.
Pourtant.. Le regard de ses compagnons en disait long. Leur instinct leur disait de se mefier d'elle. Ses pouvoirs revenaient petit à petit, le verrou de silence disparraissait. Les ombres jouaient avec elle, elle les voyait danser. Elle sentait leur présence. Cela la rassurait. Elles semblaient plus presentes, plus puissantes que jamais. Tanyra en fit les frais, Meneldur se mefiait et Anakor , en maître des ombres prit conscience du danger. Sa propre voix passait par une totale maitrise à une voix au timbre fatigué. Soignee, dorlotee par les uns, surveillee par d'autres.. une prison dorée avait succédé à sa captivite.
Morgiane, ce nom revenait dans sa tête.
mystiruis
mystiruis
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 33
Age : 55
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum