[Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Jeu 29 Mar 2007 - 15:03

C'est sous ce titre complètement naze que je vais inaugurer un concept qui me semble assez interêssant : le but est de poster des mini-fiches sur l'univers de Warcraft, quel que soit le sujet. Elles devront être aussi complètes que possible tout en étant courtes, le genre de truc sympa à lire en quelques minutes et donnant des détails interessants sur des petits trucs de Warcraft.

Il n'y à pas de ligne éditorielle à suivre ni de thème à respecter. Complètement libres vous êtes. Pour illustrer mes propos, je vais commencer avec une fiche sur l'Argus Wake.

Argus Wake // Main d'Argus

Définie par Thrall dans la quête "Hidden Ennemies" comme une simple organisation affiliée au Conseil des Ombres, nous avons appris depuis que Argus était le monde d'origine des Draenei / Eredars.

Des mages au service de l'Argus Wake (les Argus Shadowmage) sont trouvables en Altérac, servant le Syndicat : ce sont des mages humains manipulant des énergies magiques apparement puissantes et maléfiques (ils peuvent par exemple se transformer en gros squelettes blindés pour taper très fort si ils sont en colères). Un orc appelé Nagaz fait aussi partie de cette organisation, et conseille Pérénolde, l'actuel leader du Syndicat.

C'est d'une lettre trouvée sur l'orc qu'on tire toutes les autres informations disponibles. On y découvre que le Syndicat c'est donc allié à l'Argus Wake. Leur but commun est la reprise d'Altérac et la conquête de Stromgarde. Cette ville servira en effet de QG idéal pour la secte, dont le but ultime est de préparer la venue du Troisième Hôte.

Le Troisième Hôte en question serait le prochain corps mortel de Sargeras - Aegwynn et Medivh ont déja remplis les rôles de Premier et Deuxième, ayant hebergés Sargeras - en le sachant ou non dans leurs corps.


Vous voyez le genre ? Le principe c'est de faire connaitre des trucs pas forcément évidents ;p Au fait, quelqu'un connait le nom de l'Argus Wake en frenchy ? What the fuck ?!?

Quelques idées que j'ai envie de faire par la suite, sauf si quelqu'un s'y colle en avant : l'origine des Blademasters orcs, la formation de la Croisade Ecarlate, Tabetha // Jaina Proudmoore


Dernière édition par le Jeu 29 Mar 2007 - 18:09, édité 1 fois
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Keithoras le Jeu 29 Mar 2007 - 16:41

Honnêtement... Excellente idée ! ^^
Maintenant... Faut avoir le courage de s'y mettre, ce qui est déjà moins évident Wink Razz. Déjà que je dois rédiger/remettre au propre l'histoire Shadowbane / Shadowmane en détail (perso par perso, avec tout ce qu'ils ont vécu d'important jusqu'à maintenant, in-game ou en fanfiction)... Bref je serais bien tenté, mais j'ai déjà tellement de retard sur mes trucs à écrire que... voilà Embarassed
avatar
Keithoras
Brisesort
Brisesort

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 03/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Amelie le Jeu 29 Mar 2007 - 17:52

Belle fiche!Je comprends mieux certains trucs sur la Main d'Argus, maitenant!Interessant.(Une traduction est caché dans ce post.A vous de la retrouver)

Amelie
Archimage
Archimage

Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 05/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Jeu 5 Avr 2007 - 8:06

Chose promie, chose due !

Blademaster // Maitre-Lame
L'histoire des Blademasters est profondément rattachée à celle du clan orc Burning Blade.

Le clan de la Burning Blade (Lame Ardente) était une exception au sein de la Horde, composé des plus sauvages guerriers orcs de l'époque, plus un asile qu’un véritable clan. Et cela à tel point que leur soif de sang les empêchait même d'obéir aux ordres de la Horde. Les individus ayant atteint cette étape dans leur soif étaient habituellement exécutés par leurs camarades, mais les membres de ce clan étaient tous de puissants guerriers, préfèrant l’épée à la hache (voir la bannière clanique).

Malgré la surveillance du clan par un groupe d’ogres, La Horde à toujours refusée d'envoyer ce clan sur le front, de peur qu’il ne se retourne contre ses camarades en cherchant toujours plus de sang. Mais la guerre finit par tourner en défaveur des orcs, l'Alliance parvint jusqu'a Blackrock Spire. Doomhammer ordonna alors de lâcher la Lame sur les forces humaines, dans une ultime tentative de les vaincre. Ce fut une bataille sanguinaire, mais une défaite pour la Horde. Alors que la retraite vers le Portail sonnait, la soif de sang du clan était tellement forte que la Burning Blade resta sur place pour se battre jusqu'a la mort, malgré le départ de Rend, Maim, et de la plupart des autres officiers de la Horde.
Le clan entier périt alors au combat, à l'exception d'un nombre très bas (moins d'une trentaine) de survivants qui furent capturés pour être étudiés par des mages de Dalaran, curieux d’en savoir plus sur leur sauvagerie et leur soif de sang. Ils furent internés eux aussi par l'Alliance, et sombrèrent à leur tour dans la léthargie propre à l'addiction au sang démoniaque.

Leur histoire ne reprend qu'après la libération des orcs des camps de Blackmoore par le nouveau Chef de Guerre, Thrall. Respectant les Esprits et leur ancienne voie, honteux de leur manipulation par la Légion Ardente, les survivants de la Burning Blade forment désormais un groupe de guerrier d'élite au sein de la Horde. Agés mais mortels, l'expérience de toute une vie de bataille et leurs nouveaux vœux de rédemption faisant d'eux des ennemis à ne pas sous-estimer.
Il est toutefois à noter que, étant à l'origine des créations de la Légion, bien plus nombreux sont les Blademasters à encore servir sous domination démoniaque. Acceptant totalement leur corruption démoniaque, ils gardent la folie sanguinaire qui les à rendus célèbres au sein de la Burning Blade.

Blademasters célèbres :
- Capitaine Galvangar (désormais affilié au Clan Frostwolf)
- Lantresor of the Blade (sang-mêlé)
- Grommash Hellscream
- Des rumeurs disent que Mankrik, l'orc de la Croisée, est un Blademaster (à sa soif de sang et à la bannière de la Burning Blade qu'il possède)
- Uzlag Thunderfist (euh ...)

Voila ! joker
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Ven 20 Avr 2007 - 17:10

Veiled Blade // Lame voilée

La Veiled Blade est un groupe de mercenaires dont la dernière mission fut d'infiltrer Blackrock afin de tuer Lord Valthalak, un maléfique dragonkin du Vol Noir. Il fut démantelé suite à la mort de la plupart de ses membres, maudits par leur victime. Avant ces évènements tragiques, la Veiled Blade était composée d'une vingtaine de membres indépendants de la Horde ou de l'Alliance, dont notamment plusieurs représentants d'espèces exotiques, tel un ogre, un centaure et un gnoll.

Aujourd'hui, seuls deux membres du groupe sont encore en vie. Ils se réfugient actuellement à Orgrimmar, pour l'orc Mokvar, et à Ironforge pour l'humaine Deliana, où ils ont prit leur retraite. Étant les seuls survivants des mercenaires, ils avaient réussis à sauver à eux deux une certaine quantité d'objets magiques de grande valeur, qu'ils ont aujourd'hui donnés aux aventuriers les ayant libérés de la malédiction posée sur leur groupe.

Cette malédiction fut en fait causée par l'incarcération de l'esprit de Valthalak dans son médaillon enchanté à sa mort, l'artefact ayant ensuite été récupéré et partagé par certains membres du groupe. Les recherches de Mokvar et Deliana pour en arriver à cette conclusion auront été longues – seul l'aide d'un groupe d'aventuriers courageux leur aura permit de se sauver. Leur première rencontre fut purement commerciale – les deux survivants de la Veiled Blade proposaient alors des artefacts magiques mineurs en échange d'aide pour récolter des fonds et des ingrédients alchimiques rares, qui furent envoyés une fois récoltés à un ingénieur gobelin de Gadgetzan. Cet ingénieur loufoque, talentueux et fasciné par le surnaturel, accepta la mission donnée par les mercenaires et convoyée par les aventuriers : construire un appareil capable de communiquer avec les morts.

La création de cet artefact fut difficile, et de nombreux tests sur différents fantômes (notamment en Silithus, Winterspring et Plaguelands) furent nécessaires pour le calibrer. Une fois terminé, l'objet fut donné aux aventuriers par le gobelin, qui le ramenèrent aux mercenaires. Leur récompense fut d'autres pièces d'équipements, de qualité bien supérieure cette fois. Une certaine amitié s'était créée entre Mokvar, Deliana et leurs « employés » : les deux mercenaires leur accordèrent à nouveau leur confiance pour la suite de leur quête.

Car le plus dur restait à faire – maintenant que l'appareil capable de communiquer avec les morts était créé, il fallait l'utiliser pour retrouver les fantômes des anciens membres de la Veiled Blade et les interroger sur les origines de la malédiction. La meilleur chose à faire était de commencer par chercher Anthion Harmon, un guerrier humain porté disparu. Les seuls indices sur sa localisation était qu'il souhaitait, avant de partir, retrouver sa femme en Lordaeron. Son esprit fut retrouvé près de Stratholme, où il se révéla qu'il avait péri en tentant de sauver sa femme Ysida des griffes du Baron Rivendare. En effet, cette prêtresse de l'Aube d'Argent avait été prise en otage par le Chevalier de la mort afin de faire cesser les tentatives d'assassinat sur sa personne.

Le fantôme d'Anthion, aigri par sa mort et inquiet du sort d'Ysida, n'accepta de parler aux aventuriers qu'une fois que ceux-ci eurent infiltrés le bastion du Fléau pour sauver la prêtresse. Apaisé, il leur demanda alors de partir à la recherche d'un nain Dark Iron nommé Theldren. Celui-ci avait quitté les rangs de la Veiled Blade, en emportant avec lui ses membres les moins scrupuleux. Theldren était en possession de la première partie du médaillon de Valthalak, et une forte rancune s'était établie entre Anthion et lui suite à une altercation sur l'honneur de la famille du nain.

Les rumeurs couraient comme quoi Theldren et sa bande avaient rejoints Shadowforge City, la capitale du peuple Dark Iron, où ils étaient devenus gladiateurs. Désireux de se venger, Anthion créa avec l'aide des aventuriers une bannière portant le blason familial du nain, qu'il fit ensuite enchanter d'une rune d'insulte par une ancienne connaissance résidant maintenant à Dire Maul.

Une fois la bannière d'insulte apposée au plein milieu de l'arène de Blackrock Depths, l'attente ne fut guère longue. Theldren, accompagné de ses gladiateurs (dont le puissant voleur gnome maîtrisant la mortelle Technique Des Cinq Gros Doigts Qui Fait Exploser le Coeur) se rua sur les aventuriers, qui les maîtrisèrent vite. Anthion, vengé, révéla alors à ses bienfaiteurs le fin mot de l'histoire – l'âme de Valthalak, emprisonnée, se vengeait de ses tueurs en envoyant des assassins spectraux les briser un à un. En faisant ses adieux, le fantôme indiqua de partir à la recherche de Bodley, un camarade disparu en tentant de revenir à Blackrock après la dissolution du groupe.

Le fantôme du mage gnome, tué par les orcs habitant les lieux, révéla que tout les autres porteurs du médaillon étaient morts. Afin de retrouver les fragments, il ne restait qu'une solution – invoquer un à un leurs esprits hantés afin de les libérer et de récupérer leurs possessions disparues avec leurs corps physiques. Pour cela, de nombreux artefacts puissants allaient être nécessaires : un brasier béni par l'Aube d'Argent ferait office de balise pour les âmes, alimenté par du charbon ramassé sur les corps de puissants élémentaires de feu.

Les porteurs à avoir possédés un fragment du médaillon étaient au nombre de cinq : deux jumeaux humains, un ogre-magie, un druide tauren et une prêtresse kaldorei. Enquêter sur leur vie pour connaître le lieu de leur mort et trouver des objets leur ayant appartenu, afin d'appeler leurs âmes, ne fut pas une mince affaire, même si l'apport régulier d'herbes rares naga au gnome lui permirent de faire appel à ses capacités de divination.

Les plus faciles à retrouver furent les deux jumeaux humains, Jarien et Sothos. Frère et soeur, les guerriers originaires de Lordaeron avaient été de zélés serviteurs de la Lumière, nés dans la ville de Tyr's Hand : c'est là qu'on retrouva une épée bénie leur ayant appartenu. Il se révéla que les deux guerriers avaient tentés de rejoindre la Croisade Écarlate, et en particulier sa phalange la plus fanatique, la Crimson Legion (Légion Cramoisie), la garde rapprochée du Grand Croisé Dathrohan. Mais ils avaient échoués aux tests, et avaient été exécutés par leurs supérieurs paranoïaques. L'invocation de leurs âmes eut lieu à Stratholme elle-même, au milieu des combats entre Fléau et croisés fanatiques.

Le second fut Kormok, l'ogre-magie. Après une enquête à Purgation Isle, un bastion de la Main d'Argent hanté par ses anciens habitants, il se révéla que l'ogre avait rejoins les rangs du Fléau et était devenu nécromancien à la Scholomance. Même la puissante magie de son tuteur, la liche Ras Frostwhisper, ne l'avait pas protégé des assassins spectraux de Valthalak. Son invocation eut lieu dans les sombres laboratoires d'alchimie de l'école de nécromancie de Caer Darrow.

Vint ensuite le tour de Mor Grayhoof, le druide tauren. L'enquête sur lui fut plus facile – il n'avait jamais quitté Blackrock vivant après l'attaque sur le dragonkin du Vol Noir. Capturé par les trolls des forêts de la Horde Noire, il avait été torturé par le Maître de Guerre Voone en personne, avant d'être tué sous les yeux du troll par les assassins spectraux. Plus difficile ce fut de retrouver une possession à lui, mais ses amis druides du Cercle Cénarien à Silithus permirent son invocation.

Enfin, vint le tour de la dernière à posséder un fragment du médaillon, Isalien l'elfe de la nuit. Celle-ci, originaire de Winterspring, avait été tuée par un satyre particulièrement vicieux dans les couloirs de Dire Maul. Ironiquement, la kaldorei s'était rendue en ces lieux afin d'en apprendre plus sur le fragment du médaillon qu'elle avait en possession. Son âme fut libérée dans la partie Est de la ville.

Après ces multiples recherches et combats, les aventuriers n'eurent plus qu'une ultime épreuve à passer – repartir sur les traces de la Veiled Blade, à Blackrock, afin d'abattre Lord Valthalak à nouveau et de briser la malédiction. Le brasero permit l'invocation de l'âme du dragonkin, tandis que le médaillon enfin réuni servit de catalyseur. Ressuscité, Valthalak fit l'erreur de s'en prendre aveuglément à ses libérateurs. Il fut tué de nouveau, mais l'utilisation du révélateur fantomatique gobelin permit aux aventuriers de faire un pacte avec l'esprit du seigneur défunt – en échange de la liberté de son âme, il laisserait les mercenaires de la Veiled Blade en paix. Le marché fut accepté par le dragonkin.

Mokvar et Deliana furent alors soulagés de se savoir en sécurité, les âmes de leurs camarades reposant enfin en paix. En récompense de la bravoure des aventuriers, ils leur offrirent ce qu'ils possédaient de plus cher : de très puissants artefacts magiques, seuls témoins de la grandeur passée de la Veiled Blade.

[ Cette histoire est la version romancée de la passionnante série de quête d'upgrade du set T0.5, qui vous fait visiter tout Azeroth à la recherche des membres de la Veiled Blade. Ont été zappés les dépenses massives de pièces d'or pour acheter des ingrédients mineurs à certains pnjs et des parties non-intéressantes de farm pour la quête. ]
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Lun 23 Avr 2007 - 8:08

Farstriders // Pérégrins

Les Farstriders sont une faction d'élite des Rangers de Quel'Thalas, destinés à défendre les interêts elfes même en dehors des frontières du pays. On les trouve surtout aujourd'hui dans les Ghostlands, essayant de reprendre leurs terres contre le Fléau.

Les Farstriders sont sous l'autoritée du Ranger-Général, qui est actuellement Haldurion Brightwing. Bien que sous l'autoritée du gouvernement, les Farstriders ne font pas partie de l'armée officielle défendant Eversong.

Les Farstriders entretenaient plusieurs loges en Lordaeron et Khaz Modan pour servir de bases d'opérations à leurs missions en dehors des frontières du pays. La Farstrider Lodge du Loch Modan en est un exemple. Depuis l'attaque du Fléau contre Quel'Thalas, nombre de ces loges ont été abandonnées et leurs soldats rapatriés pour engager les morts-vivants et les trolls Amani dans les Ghostlands.
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Mar 24 Avr 2007 - 22:14

La famille Barov

Les Barov étaient une des familles nobles les plus influentes de Lordaeron, possédant les villes de Caer Darrow, Brill, Southshore, et Tarren Mill. Non content de leur énorme fortune, les Barov furent subjugués par le charisme de Kel'Thuzad il y à près de dix ans.

Ils lui offrirent alors assistance, à lui et le Fléau, notamment en lui abandonnant leur forteresse de Caer Darrow, une résidence de l'époque Arathorienne, attirés par les promesses d'immortalité du Roi Liche. Kel'Thuzad ordonna alors la mort de toute la famille. Toute, mais Weldon, le fils ainé de la famille, réussit à y échapper.

Le fantôme de la mère, Illucia, hante les murs de l'école. Sa fille, Jandice, semble vivante et est professeur, notamment en zombification et sur les recherches sur la Peste. Le père, Alexei, à été relevé en tant que Chevalier de la Mort. Quant au frère de Weldon, Alexi, il à été relevé en tant que zombie. Weldon à épargné sa vie en s'enfuyant, mais l'homme à depuis découvert que son frère à reprit son parmi les Réprouvés.

Les deux frères sont donc bien vivants, et demandent l'aide de l'Aube d'Argent pour retrouver les titres de proprieté de leur fortune dans les profondeurs de l'école nécromantique du Fléau. Un détail important, les deux frères veulent la mort de l'autre pour profiter seul de la fortune.
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Mer 25 Avr 2007 - 7:56

Garde Stormpike

Le clan Stormpike est un clan respecté parmi les nains d’Ironforge, originaire des montagnes d’Alterac. Il à formé des liens forts avec les Wildhammers suite aux invasions orcs et trolls des dernières guerres.
Récemment, une expédition du clan, appelée la Garde Stormpike, à quittée son domaine pour s’installer dans une vaste et riche vallée d’Alterac, récemment découverte, à la recherche de ressources pour la guerre contre le Fléau et de reliques anciennes. Mais il s’avéra par la suite que la vallée était déjà occupée par le clan orc Frostwolf. Dirigée par le Thane Vanndar Stormpike, la guerre entre les deux factions ne tarda pas à éclater pour des motifs religieux et stratégiques.

La bataille dure depuis, à tel point que les protagonistes firent appel aux ressources de leurs alliés pour en finir. La Garde Stormpike fut renforcée par deux unités massives de l’Alliance – un détachement humain commandé par le Capitaine Balinda Stonehearth et une expédition Darnassienne dirigée par l’Archi-Druide Renferal, les Wildhammers répondant également à l’appel de leurs frères nains.

Bien équipée, bien entrainée, la Garde Stormpike fait front contre la Horde et se retranche de plus en plus dans le territoire, en installant des réseaux défensifs de bunkers et de bases à travers la vallée, leur quartier général étant installé à Dun Baldar.

Il est possible que la garnison naine de Dun Garok, envoyée par l’Alliance pour soutenir Southshore dans sa guerre contre les Réprouvés, est d’origine Stormpike. De même, un groupe de nains dirigés par Loggi Grymstone visible dans la Trilogie du Sunwell pourrait être originaire du clan.
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Jeu 26 Avr 2007 - 14:37

Les Worgens

Les Worgens sont des humanoides à l'apparence semblable aux loups-garous, marchant sur deux jambes mais courant sur quatre. Ce ne sont pas des bêtes sauvages sans esprit, contrairement à ce que leur apparence effrayante pourrait laisser croire.

Les premières recherches sur les Worgens remontent à Ur, un mage de Dalaran, qui ne les invoqua jamais. Frustré par la destruction de Dalaran, un Archimage nommé Arugal s'empara des recherches d'Ur pour invoquer sa propre armée d'hommes-bêtes. Ils semblèrent lutter avec efficacité contre le Fléau pendant un temps, avant de se retourner contre leurs maitres humains. Fou de rage et de remord, Arugal adopta les Worgens comme ses fils et s'installa au village de Pyrewood, maudissant ses habitants et le chateau de son seigneur.

Approximativement à la même époque, la Sentinelle Velinde Starsong fut affectée à la lutte contre les démons qui commencaient à infester Ashenvale depuis Felwood. Elle pria longtemps Elune, pour se retrouver dotée de la Scythe of Elune, une branche de bois enchanté plus vieille que les kaldoreis eux-même. La Scythe lui donna des visions, notamment celle d'un monde où un peuple loup était vérrouillé dans une guerre avec la Légion. Elle invoqua quelqu'uns de ces worgens pour l'aider dans sa tache. Les maitres de meutes worgen accomplirent leur tache avec talent, annihilant les démons sur leurs passages.

Mais bientôt, il apparut à Velinde que les worgens apparaissaient en nombre croissant, bien qu'elle ne se servit plus de la Scythe. Elle ordonna alors à ses fidèles maitres de meutre de garder le Shrine of Mel'Thandris en Ashenvale, avant de partir pour Darnassus à la recherche de réponses à ses questions sur les worgens. La, elle entendit parler de l'Archimage Arugal, et parti sur les royaumes de l'est pour le retrouver. Elle disparut néanmoins en chemin dans le Duskwood, sans laisser de trace.

La suite de l'histoire continue plusieurs mois après, à l'époque ou une équipe de mineurs (dont faisait partie Jitters) de la Confrérie Défias tombe sur une mystérieuse branche en bois dans une mine abandonnée de la forêt. Lorsqu'ils la touchèrent, une bande de worgens apparut de nul part et les attaquèrent. Ils commencèrent alors à infester la région, qui fut bientôt frappée d'une malédiction rendant la forêt sombre et hantée.

Jitters assista également au massacre de la famille de Sven Yorgen par les mystérieux Dark Riders, d'énigmatiques cavaliers à la recherche de la Scythe. Des rumeurs indiquent que Morganth, un mage exilé de Stormwind, serait également à la recherche de la Scythe, qui garde toujours tout son mystère.

La Sentinelle Melyria Frostshadow à depuis repris la tache de Velinde, sans toutefois arriver à en savoir plus sur les origines des Worgens.
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Dim 29 Avr 2007 - 12:19

Stratholme

L'ancienne seconde plus grande ville de Lordaeron en population, Stratholme est la cité la plus au nord du territoire. L'Ordre de la Main d'Argent y fut fondé, et la ville tomba aux mains du Fléau lors de la Troisième Guerre. La ville est maintenant bloquée en une guerre constante entre paladins de la Légion Ecarlate, la plus zélée et fanatique des phalanges de la Croisade, et les forces du Fléau du Baron Rivendare.

Stratholme était une ville à la taille impressionante. Elle comprenait des installations variés, tels que d'importantes raffineries et d'autres installations industrielles, mais également des lieux culturels et historiques tels que son zoo, la Chapelle d'Alonsus, ainsi que de célèbres commerces (l'échoppe à tabac de Fras Siabi, par exemple). Les habitants furent hélas massacrés par l'intervention combinée du Fléau et d'Arthas lors de la Troisième Guerre, et les survivants firent le choix de partir sur Kalimdor à la suite de Jaina Proudmoore.

Depuis, les choses ont bien changées. La ville n'est plus que ruines, à l'exception de la Chapelle d'Alonsus qui est devenue le refuge des membres de la Croisade, protegés par la Flamme de Lumière éternelle qui y fut allumée par Alonsus Faol lors de la création de la Main d'Argent. Des batiments du Fléau parsèment les ruines, dont un réseau de tours de défense protégeant un Abattoir, le repaire du Baron Rivendare.

C'est dans ce lugubre batiment que le mage Ras se suicida rituellement pour devenir la Liche Ras Frostwhisper. La ville est protegée par une importante compagnie d'Abominations et de nécromanciens Thuzadins, dirigés par Maléki. La Baronne, devenue Banshee, veille également sur une partie de la ville. LA corruption qui envahit peu à peu le pays est originaire de cette ville, survolée par la terrifiante Nécropole de Naxxramas, le repaire de Kel'Thuzad et de ses champions.
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Donaveen le Dim 29 Avr 2007 - 16:52

J'voulais te dire que j'adore les textes que tu écris et continue comme cela. Même si je commente très très peu, je lis attentivement ce que tu mets, sache le ^^.
avatar
Donaveen
Ranger-officier
Ranger-officier

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 15/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Mer 2 Mai 2007 - 13:47

Darrowshire – Comté-de-Darrow

Darrowshire, nommée ainsi en référence au lac Darrowmere, est un village situé dans les collines du sud Lordaeron. Cette petite ville resta néanmoins dans l’ombre de l’histoire du pays jusqu’à la Troisième Guerre. Des héros furent découverts, et des héros furent perdus.

La bataille du Darrowshire prit place durant le milieu de la guerre, quand le Fléau s’étendait encore dans tout le pays. Le village fut coupé des forces de l’Alliance, avec pour seuls défenseurs un groupes de solides miliciens dirigés par le capitaine Joseph Redpath.

Les premiers assauts furent épars. Quelques petits groupes de squelettes et de zombies en maraude patrouillaient aux alentours du village, et furent vite repoussés. Mais le Fléau revint vite avec une réponse appropriée – peu après la fin des combats, la seconde vague arriva, sous la forme de championnes goules menées par le seigneur goule Horgus, déboulant des collines en criant pour se jeter sur les défenseurs.

Les défenseurs étaient affaiblis par le premier assaut, mais furent renforcée par l’arrivée miraculeuse d’un contingent de paladins de la Main d’Argent. Leur leader, Davil Crokford, était un natif du village, et avait assemblé ses hommes pour leur porter secours dès qu’il avait reçu des nouvelles de Darrowshire. Davil lui-même entra dans la bataille, et se battit en duel contre Horgus pendant de longues minutes. Le paladin eut finalement l’avantage, et défit le mort-vivant, tout en étant lui-même blessé à mort. Davil mourut de ses blessures peu après celle du seigneur goule.

La bataille continua néanmoins, les défenseurs menés par le capitaine Redpath. Ils auraient pu gagner, sans l’intervention du Chevalier de la mort Marduk le Noir. Le serviteur du Fléau chevaucha au milieu de la bataille, et à l’aide de sa noire magie maléfique, corrompit l’esprit du capitaine, le détruisant et le transformant en un monstre meurtrier au service des morts-vivants.

La vague de corruption s’étala parmi les défenseurs du Darrowshire, et certains d’entre eux subirent le même sort que leur capitaine, prenant les armes contre leurs alliés. Les pauvres humains furent défaits par leurs frères, et ceux-ci tournèrent leurs armes contre le village pour en massacrer tout les habitants une fois leur besogne finie.

Les forces du Fléau restantes ainsi que les esprits corrompus des défenseurs de la ville quittèrent le champ de bataille pour rejoindre le gros des troupes mort-vivantes.

Le destin d’Horgus le Ravageur
Horgus périt pendant la bataille, mais les forces victorieuses du Fléau récupérèrent son crâne, le portant comme un artefact révéré. Quelques jours plus tard, la compagnie du Fléau portant le crâne fut défaite par un groupe de paladins, qui le jetèrent dans le lac de Blackwood. Le lac est depuis maudit, les esprits des défenseurs et attaquants de Darrowshire rejouant la bataille pour l’éternité.

Le destin de Marduk le Noir
Marduk survécut à la guerre. Néanmoins, il y perdit son épée runique, brisée sur le bouclier enchanté d’un capitaine nain lors d’une bataille près de Corin’s Crossing, le village servant de croisée des chemins aux routes de l’est-Lordaeron. L’épée corrompit le sol et créa une crevasse infectée près du village. Marduk à depuis rejoint les rangs des enseignants de la Scholomance.

Le destin de Davil
Bien que le paladin soit mort durant la bataille, sa bravoure inspira les forces de l’Alliance pour le reste du conflit. Son libram de paladin à été récupéré par des troupes de la Croisade Ecarlate, qui le gardent désormais dans l’hôtel de ville d’Hearthglen. Le libram y est révéré, et est souvent lu par les croisés désireux d’emprunter à Davil sa force et sa volonté.

Le destin de Joseph Redpath
Joseph Redpath fut tué pendant la bataille, et son esprit fut corrompu pour prendre une nouvelle forme physique. Il ravagea longtemps les terres de Lordaeron, avant d’être enfin stoppé au Gahron’s Withering, une des fermes à l’est d’Andorhal. Son bouclier y est gardé par les troupes du Fléau occupant les champs.

Le destin de Carlin Redpath
Le frère du capitaine Joseph tomba durant la bataille, mais bien que terriblement blessé, il n’y mourru pas. Il fut trouvé plusieurs jours après la bataille par des agents de l’Aube d’Argent, errant près de Corin’s Crossing, blessé et affaibli par la fièvre et la soif. Les paladins le soignèrent et l’amenèrent à la Chapelle de l’Espoir de Lumière. Une fois remis sur pied, Carlin remercia ses sauveurs en rejoignant leurs rangs.


[Cette histoire est intéressante, car bien qu’elle soit très belle, elle est … Totalement incohérente ! La bataille prend lieu durant la Troisième Guerre, à une époque où l’Aube d’Argent n’existait pas Wink On à aussi la confirmation que les paladins prennent un nouveau nom en rejoignant la Main d’Argent (le nom civil de Davil est Crokfod, son nom de paladin est Lightforge). On trouve plusieurs membres de la famille Redpath un peu partout dans Lordaeron, et même une à Winterspring, qui à suivie Jaina Proudmoore lors de l’expédition de l’Alliance. Divers quêtes vous envoient dans les Plaguelands, à la traque des morts-vivants ayant attaqués la ville et des cadavres animés des défenseurs de Darrowshire, ainsi qu’à la recherche du libram de Davil, de l’épée de Marduk et du bouclier de Joseph. Chromie, le dragon de bronze d’Andorhal enquêtant sur les recherches temporelles du Fléau, va ensuite légèrement altérer la course du temps pour permettre la survie de Davil et la rédemption de Joseph]
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Uzlag Thunderfist le Sam 12 Mai 2007 - 14:19

Raiders :
A la base, on appellait Raider tout guerrier orc monté sur un worg combattant au sein des armées de la Horde, principalement durant la Première Guerre. La plupart de ces guerriers faisaient parti du groupe organisé du Sythegore Arm (dont nous parlerons peu après).

Durant la première guerre, les Raiders étaient les plus vicieux et les plus honorés guerriers de la Horde, loyaux servants de Blackhand entraînés à ne montrer aucune pitié. Ils avaient pour tactique habituelle de simplement deferler sur les colonnes d'ennemis, tels un ouragan ardent.

Peu après son accession au pouvoir, Doomhammer demantela le Sythegore Arm (dont il faisait pourtant parti). Les feroces Raiders étaient en effet une menace pour son autorité fraîchement acquise, car la plupart étaient de grands fidèles de Blackhand, et Doomhammer craignait qu'ils ne se regroupent autour de Rend et Maim (les deux fils de Blackhand) et ne rallient ainsi nombre de guerriers de la Horde. Il renvoya donc l'integralité des chevaucheurs de Worg sur Draenor, ou ils prêtèrent pour la plupart allégeance à Fenris, le chef du clan des Thunderlords.

Il est fort possible que ceci ait été accompli sur un conseil de Gul'Dan, qui avait besoin de se maintenir utile au sein de la Horde, sans quoi Doomhammer l'aurait sans aucun doute tué. Privé de cavalerie, le chef de guerre fut en effet obligé d'accepter l'offre de Gul'Dan : une légion de Chevaliers de la Mort en echange de la vie sauve du sorcier...

Il est interessant de constater que le jeune chef de guerre Thrall reintroduisit les Raiders au sein de la Horde. En fait, ces nouveaux Raiders sont très loin des guerriers sanguinaires et denué de pitié de la vieille Horde. En effet, le clan Frostwolf a toujours entretenu un important corps de chevaucheurs de worg/loups géant (éspèce native d'Azeroth) , mais ces guerriers restaient fidèles aux anciens ideaux orcs (Honneur, Force et Courage). Les Raiders de la nouvelle Horde sont de ce type là, fidèles à Thrall et respectueux des enseignements chamaniques.

Sythegore Arm :
Il s'agissait d'une sorte de loge guerrière, regroupant uniquement des chevaucheurs de worg. Elle comptait nombre de personnages illustre en son sein, dont Blackhand, ses deux fils Rend et Maim ainsi que Doomhammer et très probablement Fenris le Chasseur, du clan Thunderlord ou même Nazgrel des Frostwolfs.
Il est dit que le Sythgore Arm était presque l'equivalent d'un clan en terme d'importance et de puissance politique, ce qui n'est guère surprenant au regard du prestige dont beneficiaient les Raiders auprès du reste de la Horde.
avatar
Uzlag Thunderfist
Archimage
Archimage

Nombre de messages : 454
Localisation : Là ou coule le sang
Date d'inscription : 05/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Lun 14 Mai 2007 - 7:56

Atiesh

Atiesh, le Grand Bâton du Gardien. Il s'agit d'un des plus puissants artefacts de l'Ordre de Tirisfal, étant transmis de Gardien à Gardien.

Ces dernières années, il fut en possession de Medivh. Après sa mort, des agents du Kirin Tor fouillèrent Kharazan pour retrouver le bâton, et le ramenèrent à leurs maitres. Mais la puissance du baton était telle que tout mage qui le touchait en était blessé, parfois à mort. Il fut alors placé derrière d'importantes barrières magiques, surveillées par l'Archimage Angela Dosantos. Atiesh fut toutefois cassé et éparpillé lors de la destruction de Dalaran par Archimonde. On crut alors le bâton détruit à jamais.

Mais l'histoire ne s'arrête pas la. Plusieurs années après l'invasion de la Légion, la Liche Kel'Thuzad ordonna la recherche des fragments du bâton. Presque réuni, l'artefact se trouve désormais à Naxxramas - seule une pièce manque, les rumeurs disant qu'elle serait possédée par Brann Bronzebeard. Mais le grand explorateur nain à - encore - disparu, et il est impossible de vérifier cette rumeur.

Conscients du danger, alertés par l'Archimage Dosantos, la Croisade Ecarlate et l'Aube d'Argent ont forgés une fragile alliance pour empêcher le Fléau de prendre davantage de territoires en Lordaeron et de s'emparer de l'artefact. D'après Dosantos, Atiesh pourrait être le réceptacle d'un puissant démon, la Main de Sargeras, et ceux qui voudraient purifier le bâton devraient d'abord trouver un moyen d'invoquer et de vaincre l'entité.
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Mer 23 Mai 2007 - 8:53

Twilight's Hammer // Marteau du Crépuscule

Obsédé par l'idée que la Horde est le vecteur de l'apocalypse qui ravagera toutes les terres sur sa route, le Twilight's Hammer prend pour sacro-sainte mission de propager destruction et carnage sur tout ce qu'il croise. Dirigé par l'Ogre Mage Cho'gall, le Twilight's Hammer à des liens forts avec Gul'dan et son clan - sa loyauté envers la Horde est moindre que son attachement à sa mission sacrée.

Le Twilight's Hammer fut un des premiers clans à passer le Portail. Il fut également le clan qui mena le tout premier assaut contre Stormwind, aux cotés du Bleeding Hollow. Cette première attaque contre une force armée humaine échoua lamentablement, les orcs ne s'attendant pas à plus de résistance que les fermes isolées qu'ils avaient attaquées jusqu'alors.

Lors de la Seconde Guerre, Cho'gall suivit Gul'dan dans sa quête du corps de Sargeras, persuadé qu'une fois la puissance du Titan noir entre leurs mains, l'apocalypse serait enfin à leur portée. Mais ils furent attaqués par les forces du clan Blackrock alors qu'ils pénétraient la tombe : presque tous périrent lors de la bataille. Les survivants se retirèrent, se cachant pendant plusieurs années pour ressurgir sous une forme nouvelle plusieurs années plus tard.

Le clan avait totalement changé : il n’était en fait plus qu’un culte, qui acceuillait humains, gnomes, réprouvés et kaldoreis en plus des orcs originaux. Mais il à gardé son coté destructeur – maintenant apparement sous la coupe d’un Dieu Ancien, le culte se focalise sur la vénération des Dieux Anciens et des Elémentaires les ayant servis.
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Rakalaz le Mer 20 Juin 2007 - 22:01

La Main Brisée/ Shattered Hand

Dirigée par le chef orc Kargath Bladefist (Lamepoing), ce clan était connu pour deux choses : son chef, Kargath Bladefist (Lamepoing), un brillant stratège aux tactiques impitoyables et qui avait remplacé sa main gauche mutilée lors d'un combat par une faux, et le rite de fidélité que les siens lui faisaient : une auto-mutilation à la main gauche pour remplacer celle-ci par une arme, à l'image du Chef.

Le clan resta sur Draenor pendant l'invasion d'Azeroth, mais fut en première ligne lors de la contre-attaque de l'expédition de l'Alliance.
Une partie du clan à réussi à passer sur Azeroth. Ils furent capturés dans les camps, avant de devenir les nouveaux assassins / soldats furtifs de la Nouvelle Horde.

Après la destruction de Draenor, nul n'entendit plus parler des Shattered Hand et de leur formidable chef ... Jusqu'à ce que la Porte Noire ne soit réouverte !

Des soldats de l'Alliance et de la Horde ont en effet rapporté que des sauvages gangr'orcs à la peau rouge avaient été appercu, portant les bannieres du clan et se revendiquant comme en faisant partie.

Pire que cela, des éclaireurs envoyés dans la Citadelle des Flammes Infernales auraient vu Kargath lui-même (reconnaisable aisément grâce à sa faux) diriger d'une main de fer des gangr'orcs qui le reconnaitraient comme Chef de guerre de la Fel Horde (Gangr'horde).

D'autres éclaireurs rapportent aussi que Kargath aiderait le Traître Illidan en lui envoyant régulierement des troupes fraîches à son service.
Ainsi, il semblerait que ce grand guerrier ait sombré dans les ténèbres de la corruption ...

(Voilà mon premier texte sur ce sujet ... J(ai choisi un clan que j'aime beaucoup, dites moi ce que vous en pensez =] Et n'hésitez pas à relever mes erreurs si j'en ai commis ...)


Dernière édition par le Jeu 21 Juin 2007 - 13:30, édité 2 fois

Rakalaz
Prêtre
Prêtre

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Jeu 21 Juin 2007 - 0:35

1) La forme est parfaitement respectée, bravo !
2) Merci de toi aussi te mettre à faire des articles, c'est immensément gentil Very Happy
3) Si je peux me permettre d'ajouter :

La Shattered Hand était appelé ainsi en raison des mutilations volontaires de ses grunts, qui se coupaient la main pour se faire greffer une arme à la place.
Le clan resta sur Draenor pendant l'invasion d'Azeroth, mais fut en première ligne lors de la contre-attaque de l'expédition de l'Alliance.
Une partie du clan à réussi à passer sur Azeroth. Ils furent capturés dans les camps, avant de devenir les nouveaux assassins / soldats furtifs de la Nouvelle Horde.
Kargath reigne maintenant d'une main de fer - littéralement - sur la Fel Horde.

avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Rakalaz le Jeu 21 Juin 2007 - 6:40

1) Si je suis venu sur ce forum, c'est en partie pour partager mes connaissances (même si elles sont minables par rapport à celles du Seigneur Syldur), donc participer à ce sujet en fait partie =]

2) J'ai parlé de la mutilation de la main (c'est le rite de fidélité ^^) et pour le fait qu'il dirige la Fel Horde, c'est dit IMPLICITEMENT =D
Par contre, je savais pas pour le reste ^^ Je rajoute !

EDIT MODO : Ok, autant pour moi, j'étais fatigué hier soir et j'ai complètement loupé le fait que t'ait mentionné la mutilation :p Quant au fait que je parle de la Fel Horde, c'était bien pour différencier le titre de Warchief de la Dark Horde / Fel Horde / Horde de Thrall =D


Mais es-tu sur que les Shattered Hand soit devenu des assasssins de la Nouvelle Horde ? Je les verrais plus comme des guerriers ... Pourrais-tu me donner tes sources ? (je te crois hein ^^ Je suis juste étonné =))

Rakalaz
Prêtre
Prêtre

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Uzlag Thunderfist le Jeu 21 Juin 2007 - 12:15

En fait l'equivalent de la guilde voleurs/assassins d'Orgrimmar s'appelle la Main Brisée= Shattered Hand en VO. Ca regroupe des orcs ainsi que des trolls. Leur fidelité à la Horde semble très importante, même si ils n'apprecient pas Thrall (quand on leur parle, ils disent des trucs du genre "la Horde connaitra la gloire libérée de la timidité du Chef de Guerre")
D'ailleurs ils crèchent à coté des demonistes dans Orgrimmar ^^
avatar
Uzlag Thunderfist
Archimage
Archimage

Nombre de messages : 454
Localisation : Là ou coule le sang
Date d'inscription : 05/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Rakalaz le Jeu 21 Juin 2007 - 13:29

Ah d'accord ! =]

Bon, ça m'donne envie de faire un petit voleur troll tout ça =]

Dites, un troll ancien membre du clan de Kargath, ça peut le faire ?
Et sinon, comment est le rp du serveur Kirin tor ? Bonne qualité ? (vu les personnes qui y sont, je pense ^^)

PS : désolé pour le hors-sujet, je promets de me faire pardonner par un autre texte ^^

Rakalaz
Prêtre
Prêtre

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Jeu 21 Juin 2007 - 14:07

Le troll devra être un des quelques Amani qui ont traversés le Dark Portal avec la Horde en fuyant la contre-attaque de l'Alliance, alors ... parceque sinon, jamais un troll Gurubashi n'aura jamais été en contact avec le clan Shattered Hand Very Happy Un lanceur de hache commando de la Shattered Hand, ca peut être très interessant.

Sinon, le rp de Kirin Tor est sympathique mais un peu endormi depuis quelques temps. On sait s'occuper quand y'a deux-trois guildeux de connectés, mais après ... Compte pas tomber sur du rp pick-up dans la rue comme à Stormwind coté Alliance par exemple.
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Rakalaz le Jeu 21 Juin 2007 - 16:54

Bon ben, j'vais le créer ! Le temps de lui trouver un nom qui sonne "troll" (d'apres la bibliotheque, les noms trolls sont en une syllabe généralement ... Hm ...), de choisir son apparence (une peau plutôt verte pour le fait qu'il soit Amani) et ce sera parti !
Et comme le clan était plutôt "bourrin" je penche plutôt pour la spécialisation combat ^^

Allez, à bientot sur Kirin Tor !

[Edit] Et voilà ! Rakalaz, lanceur de haches de la Shattered Hand (Main Brisée) est né ! J'espere que je pourrai vous rencontrer bientôt ! Même si Rakalaz a les préjugés des Amanis envers les elfes ...

Rakalaz
Prêtre
Prêtre

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Lun 1 Oct 2007 - 10:05

Allez, on commence Octobre en avance avec un nouvel article de Père Warcraft :

Gardiennes - Wardens :

Les Gardiennes représentaient la plus haute branche policière de la société Kaldorei, ayant menées les Veilleuses (Watchers) avec efficacité pendant plusieurs milliers d'années. Geôlières, assassins, chasseuses de primes, leurs rôles furent multiples mais tournèrent toujours autour du même but : faire justice au nom de leur peuple, que ça soit en abattant la colère des Elfes de la nuit sur le dirigeant d'un culte impie ou en traquant un criminel Bien-Né.

La fondatrice de l'ordre, Maiev Shadowsong, est la personne qui fut responsable de la garde du prisonnier le plus dangereux de l'histoire Kaldorei - Illidan Stormrage. Comme tout le monde le sait, le Traître fut libéré peu avant la bataille d'Hyjal. Emplie de colère contre celle qui tua ses Veilleuses pour le libérer, Tyrande Whisperwind, Maiev embarqua à la poursuite du chasseur de démons avec la presque intégralité de l'ordre. Mais Illidan fut le plus rusé, et elles périrent presque toutes en tentant de le capturer, que ça soit dans la tombe de Sargeras où en Outreterre. Il n'existe donc plus d'ordre de Gardiennes, même s'il semble que quelques jeunes volontaires et anciens membres survivants tentent de préserver les traditions de cette voie. Les avis sur l'échec de leur maîtresse sont partagés - Maiev est parfois vue comme l'icône de la concentration sur la tâche, parfois comme celle qui mena l'ordre sa perte à cause de sa vendetta personnelle et extrémiste.

Séparées des Sentinelles et de la Sororité d'Elune, ces femmes n'en sont pas moins très dangereuses. Entraînées aux arts martiaux et en bien d'autres techniques mortelles, une Gardienne peut entrer dans un combat la vitesse de l'éclair et en ressortir tout aussi rapidement, après avoir occasionnée de terribles dégâts et neutralisée ses proies. Leurs capacités incluent également plusieurs techniques surnaturelles, telle que la faculté de se transférer (blink) sur de courtes distance, d'envoyer des pluies de dagues où d'évoquer un Esprit de la Vengeance, nourri par leur colère et leur désir de justice. Que ses pouvoirs soient d'origines magiques où créés par leur foi en la justice de leur société, les Gardiennes Kaldorei sont de redoutables adversaires, quelle que soit la situation.

Pour les aider dans leurs tâches, les Gardiennes ont accès plusieurs équipements qui les ont rendues célèbres, dont l'épée lunaire (Moon Sword), une lame circulaire très effilée, et leur cape spéciale, munies de deux lames d'épaules tranchantes comme des rasoirs et portant de nombreuses dagues prêtes l'emploi. Les Gardiennes s'habillent en couleurs sombres, et certaines d'entre elles portent une armure ouvrage semblable celle de Maiev, bien qu'il soit aussi courant d'en voir en vêtements plus discrets où plus adaptés à des déplacements rapides et discrets.

Célèbres Gardiennes :
- Maiev Shadowsong, la fondatrice et la plus connue.
- Cordana Felsong (pas taper).
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Severnaya le Jeu 8 Nov 2007 - 17:36

Allez, hop, trop longtemps sans mise à jour - je vais essayer de parler un peu des donjons de raids de WoW, pour ceux qui n'y ont pas accès.

Le Donjon de la Tempête (Tempest Keep) est une forteresse dimensionnel naaru capable de se déplacer de mondes en mondes, sans faire usage de portails. Il se déplace dans le Néant Distordu comme ferait un bateau sur une mer, propulsé par une puissante magie.

Il fut utilisé comme transport par les naaru pour venir en Outreterre après l’arrivée d’Illidan, se posant en Raz-de-Néant (Netherstorm), les anciennes plaines de Farahlon, maintenant déchirées en une plaie béante donnant sur le Néant. Ces êtres bénis par la Lumière avaient rencontrés les survivants de l’Expédition de l’Alliance, menée par Khadgar.

La raison de leur venue fut simple – Azeroth avait résistée à la Légion, et l’Outreterre était une passerelle vers ce monde, contenant elle aussi de larges poches de résistances contre les démons. Les naaru, menés par A’dal, quittèrent le Donjon pour voyager vers Shattrath. Mais le prince Kael’Thas Sunstrider, le chef des elfes de sang d’Outreterre, attaqua le navire en leur absence et détruisit rapidement les défenses automatisées, conquérrant ses satellites. Le seul occupant du Donjon était alors M’uru, un naaru technicien laissé sur place. Il fut maîtrisé par Kael, et envoyé en cadeau aux survivants de son peuple en Quel’Thalas avec son émissaire, le Grand Magistère Rommath, ainsi un certain nombre de mages de sang (dont Alastor Bloodsworn) et de gardes royaux.

Le Donjon de la Tempête, est relié aux manaforges parsemant Raz-de-Néant. Ces constructions naaru collectent le mana contenu dans l’air ambiant du Néant, et ravitaillent probablement la forteresse et ses occupants en énergie pure. Désormais les elfes de sang se sont déployés dans toute la zone, en faisant leur terre promise et nouveau royaume.

L’Oeil :

La structure centrale et la plus grande du Donjon, elle est la retraite du prince Kael.
La garnison de la forteresse peut être clairement divisée selon les capacités de ses occupants :
- Les Bloodwarders sont les chevaliers de sang et soldats.
- Les fauconniers et leurs Phoenix Hawks, une race de Dragonhawks.
- Les mages sont surtout des arcanistes manipulateurs du Grand Au-delà Obscur et des énergies spatiales (Astromanciens, démonistes du Vide, manipulateurs du Néant).
- Un contingent de techniciens elfes de sang et mo’arg, entretenant des golems Crystalcore.
- La Crimson Hand, qui comprend mages et chevaliers de sang. Il s’agit de la garde personnelle de Kael.

L’Oeil est divisé en plusieurs ailes :
- Le Hall du Phénix, qui est le hall d’entrée. Les fauconniers s’y réunissent. A’lar, le Dieu Phénix et familier de Kael’Thas y crèche. Il est très puissant, pouvant invoquer météores, pluies de feu et autres phénix mineurs, tout en pouvant se ressusciter à sa mort.
- Le Solarium, qui est un laboratoire d’étude sur les énergies de l’espace et leurs applications. C’est la zone des arcanistes, menés par le Haut Astromancien Solarian, une démoniste elfe de sang spécialisée dans le contrôle du Vide.
- Le Creuset, dans lequel des techniciens elfes de sang et mo’args collaborent pour entretenir des golems de sécurité et travailler sur le Saccageur du Vide (Void Reaver), un ancien Saccageur Gangrené (Fel Reaver) de la Légion apparemment reconverti pour fonctionner avec les énergies du Donjon et les manipuler.
- Le Pont de la Tempête, qui est le siège de Kael’Thas et de sa garde.
Le prince est entouré de plusieurs conseillers : Thaladred the Darkener, un guerrier en armure T5, le Seigneur Sanguinar « le Marteau de Sang », un chevalier de sang, le Maitre Ingénieur Telonicus, en armure S1 de chasseur, et le Grand Astromancien Capernian, une mage en armure T5, apparemment la supérieur de Solarian.

En cas d’attaque, Kael enverra d’abord ses conseillers se battre un à un, jusqu’à ce qu’ils soient tous défaits. Le prince utilisera alors sa puissante magie pour réveiller leurs armes extrêmement puissantes, qui se lèveront pour tenter de finir ce que leurs possesseurs auront commencés. Une fois la magie dissipée, les armes tomberont à terre, et pourront éventuellement être ramassées pour lutter contre Kael lui-même.

Le mage de sang se révélera impressionné par les prouesses de ses attaquants, et leur expliquera qu’il serait injuste de les faire combattre les quatre conseilleurs en même temps … avant de conclure que son peuple ne fut jamais traité avec justice, et de relancer le combat sans pitié. La lutte sera dure, celui se faisant nommer le Roi Soleil ayant grandement progressé depuis son arrivée en Outland. Proche de la mort, Kael n’hésitera pas à déchaîner les énergies du Donjon pour les absorber, libérant assez d’énergie pour faire voler les murs de la salle en éclat et prolonger le combat dans le Néant.

Le combat reprendra alors, le prince ayant acquis une taille impressionnante et de nouveaux pouvoirs avec cet influx d’énergie. Mais avec les armes ramassées sur les cadavres de ses conseillers, sa chute sera inéluctable : dans un ultime cri pour Quel’Thalas, Kael s’effondrera et ses attaquants, dans leur stupidité hautaine, se jetteront sur son corps encore parcouru de tics pour le piller et prendre une de ses sphères verdoyante de mage de sang comme preuve de sa mort, avant de quitter la zone.

Quelle mauvaise surprise pour eux cela sera quand, en arrivant à Shattrath, le naaru A’dal leur révélera que le seigneur elfe de sang est encore en vie quelque part sur Azeroth, servant un maître plus grand qu’Illidan, le démon Kil’Jaeden en personne. Kael lui-même viendra alors pour se moquer de la cupidité et de l’idiotie des soldats de l’Armée de la Lumière, et notamment de leur propension à piller son corps pour des pacotilles sans même l’achever.

Malgré sa folie et ses méthodes, dans sa tête, Kael sert encore Quel’Thalas et les intérêts de son peuple. On le retrouvera au Puit Solaire pour clore l’histoire des elfes de sang et de la Légion Ardente.

http://www.wowwiki.com/images/8/81/The_Eye.jpg

http://www.wowwiki.com/images/b/b5/TK_Phoenix_Hall.jpg

http://www.wowwiki.com/Image:Kael%27thas_Sunstrider.jpg

http://www.mmo-champion.com/images/articles/instance/maps/theeye.png

Une vidéo très sympa du donjon :

http://www.warcraftmovies.com/movieview.php?id=43369

( spectaculaire à partir de 06:38 )
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Stratego le Dim 11 Nov 2007 - 22:10

La Croisade Ecarlate

Notre histoire commence là où s'arrête celle du plus puissant royaume de l'humanité, dans les ruines pestiférées de Lordaeron. Le Roi Terenas, Uther Lightbringer et Antonidas sont morts, et les derniers groupes qui tentaient de s'opposer au Fléau ont été massacrés impitoyablement par la Légion Ardente.
Mais tous ne moururent pas. La Légion disparut vers Kalimdor, et les rescapés de Lordaeron se trouvèrent à présent à devoir défendre leur terre. Un prêtre de la Lumière nommé Isillien, et son ami le paladin Abbendis refusèrent d'accepter la défaite. Ils parcoururent la partie est de Lordaeron et rassemblèrent tous les hommes valides qu'ils pouvaient trouver afin de lancer un mouvement de résistance au Fléau.
Leurs efforts furent couronnés de succès : la Croisade Ecarlate grandit en force avec les mois, dirigée par des héros tels le seigneur Dathroan de Stratholme ou le commandant Mograine alias Ashbringer. La Croisade mena des assauts contre des camps extérieurs de morts-vivants et remporta plusieurs victoires.
Beaucoup de survivants rejoignirent la Croisade, des soldats et des paladins bien sur, mais surtout les paysans ou les gens du peuple qui avaient tout perdu face au Fléau, famille, terres, amis, et pour qui la Croisade était à la fois une protection et un moyen de vengeance.
Rapidement, les dirigeants de la Croisade furent persuadés qu'ils seraient capables de vaincre le Fléau et de rendre sa gloire passée à Lordaeron. Croyant dur comme fer être les élus de la Lumière pour mener à bien cette tache, Abbendis et Isillien déplacèrent leur quartier général à la Main de Tyr, dans l'espoir de frapper le Fléau au coeur, dans sa forteresse de Stratholme. Le jeune Taelan Fordring, maitre du village d'Hearthglen, se rengea du coté de la Croisade et leur offrit sa cité.
Mais les choses n'étaient pas aussi simples. La Croisade Ecarlate maintenait ses positions, et Tyr resta l'un des seuls endroits des Plaguelands exemptés de la peste du Fléau, mais les forces de Kel'thuzad l'emportaient partout ailleurs. Il est probable que les survivants des forces de Garithos les rejoignirent également, mais la guerre restait difficile. Les dernières bandes de réfugiés qui n'avaient pas rejoint le Fléau, la Croisade ou qui avaient fui vers le sud étaient traqués par les sbires de Rivendare. Le commandant Mograine et nombre des soldats fondateurs furent tués durant cette période.

Un jour, Isillien rentra avec son poignard fiché dans la poitrine de son passage. Il annonça que le jeune homme était en réalité un agent du Fléau qui avait tenté de l'assassiner, et qu'il fallait démasquer tous les agents du Fléau, des morts-vivants déguisés et porteurs de peste qui avaient pu s'infiltrer parmi eux. Sa conviction était telle que pas un Croisé ne contesta son récit.
Après une quarantaine stricte, tous les Croisés furent déclaré sains, mais des consignes formelles étaient données : la Croisade devait à tout prix éviter l'infiltration de morts-vivants déguisés ou de réfugiés contaminés dans ses rangs. Le destin du Royaume en dépendait.
Dès lors, la Croisade bascula. Leurs chefs, toujours convaincus d'être des élus, devinrent complètement paranoïaques et coupés du reste du monde. Persuadé de l'imminence de leur victoire et de la justesse de leur cause, ils renforcèrent leur emprise sur leurs troupes. Les réfugiés incapables de prouver leur santé ou leur humanité étaient massacrés. Ceux qui contestaient ces méthodes étaient considérés comme des partisans des morts-vivants et exécutés. Les hommes de troupes de la Croisade furent de plus en plus controllés par la peur, mais malgré les risques de s'adresser à elle, la Croisade Ecarlate était forte de plus dix mille soldats, en fait presque tous les survivants restés à Lordaeron.

Puis vint l'Aube d'Argent. L'organisation était pour une part formée de paladins qui avaient fait scession lors de la phase paranoïaque de la Croisade, pour une autre de soldats revenus du sud. Les hommes de l'Aube d'Argent étaient quelque trente fois moins nombreux que les soldats de la Croisade, mais le compensaient amplement par l'éventail de leur relation. L'Aube traitait avec la Horde et l'Alliance, y compris les Réprouvés. Bien que la Croisade aurait puni de mort toute alliance avec les Réprouvés puisqu'elle ne se préoccupait pas de la différence avec le Fléau, les deux groupes s'ignorèrent principalement, l'Aube n'ayant pas encore la puissance nécessaire pour mener de véritable offensive au coeur des Plaguelands.
Tandis que l'Aube organisait l'arrivée des renforts, la Croisade poursuivait ses plans. Grace à la volonté de leur chef, la redoutable Légion Cramoisie du Grand Croisé Dathroan parvint à établir une fragile tête de pont dans les rues mêmes de Stratholme, reprenant l'Eglise de la Lumière.

Mais l'avancée des mercenaires de l'Aube d'Argent finit par causer leur perte. Les attaques répétées de la Croisade contre la Horde et parfois même l'Alliance leur avait attiré l'ire des deux factions. Lors d'un assaut sur Stratholme, la basilique fut forcée par les forces de l'Aube qui engagèrent Dathroan, pour découvrir que le corps était en fait possédé par le maléfique démon Balnazzar, cru mort depuis l'ascension des Réprouvés. On ignore encore depuis combien de temps Balnazzar avait pris la place de Dathroan, mais il est certain qu'il n'était pas étranger à la corruption de la Croisade.
Un coup plus violent encore leur fut porté à Hearthglen : Tirion Fordring, père de Taelan, parvint à convaincre son fils de renoncer à la folie de la Croisade. Alors que Taelan quittait la ville, Isillien et sa garde d'élite l'attaquèrent. Le général tomba sous les coups des fanatiques, mais un Tirion fou de rage et de chagrin élimina Isillien et ses gardes dans un combat épique. Après tant de pertes, et face au prestige de l'Aube d'Argent, l'ardeur fanatique de la Croisade sembla en veilleuse pendant quelque temps.
Mais des évènements graves, les plus importants depuis la chute de Lordaeron, se profilaient. Rivendare était mort, mais Kel'thuzad règnait toujorus sur la ville, et le Fléau préparait une invasion massive. Tandis que des nécropoles faites de troupes hâtivement crées étaient envoyés en de nombreux points du monde, les forces du Roi Liche se préparèrent pour un assaut massif contre les Plaguelands.
Une partie de la Croisade relativement progressiste n'hésita plus, et envoya des émissaires à l'Aube d'Argent. Les Croisés Ecarlates et les Gardes d'Argent se rejoignirent aux forces dépéchées par la Horde et l'Alliance pour affronter les vagues de morts-vivants, tandis que leurs chefs préparaient un assaut direct contre la citadelle de Naxxramas. Finalement, une force de soldats d'élite renforces par tous les pouvoirs de l'Aube et de la Croisade pénétra dans la nécropole, et parvint à éliminer la Liche Kel'thuzad.
La mort du bras droit d'Arthas a brisé le Fléau dans les Plaguelands, et ce n'est maintenant plus qu'une question de temps avant qu'humains et Réprouvés ne reprennent possession de la région. La Croisade Ecarlate possède maintenant peu de pouvoir politique, après les atrocités commises et face à l'Aube d'Argent. Les Croisés restant maintiendront-ils une politique de guerre ouverte face aux Réprouvés ? Vont-ils rejoindre les armées de l'Alliance ou de l'Aube d'Argent ? L'avenir nous le dira.

Stratego
Brisesort
Brisesort

Nombre de messages : 128
Age : 28
Localisation : Theramore
Date d'inscription : 11/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Univers Warcraft] Père Warcraft, raconte moi une histoire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum