Anciennes fiches de personnages des Fils de Quel'Thalas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kaelendris Feralis

Message  Kaelendris le Jeu 20 Nov 2008 - 11:52

Kaelendris Feralis


INFORMATIONS TECHNIQUES:
Elfe de sang de 26 ans de taille et de corpulence moyennes. Les cheveux blonds mais recouvert d'une substance qui ressemble à du sang dilué et séché.

FAMILLE:
Père: Larithos (statut: banni, disparu)
Mère: Sanderae (statut: décédée)
Sœur: Syldera (statut: disparue)

PROFESSION:
Comme son père le fut, Kaelendris est un marchand. Il travaille le minerai et cueille des plantes pour ensuite les revendre à l'hôtel des ventes.


BACKGROUND:

ENFANCE
D'un père marchand et d'une mère Forestière, Kaelendris a passé son enfance à Lune d'argent à aider son père dans son commerce. Eduqué d'une main de fer par ce dernier, Kaelendris partageait peu de temps avec les autres enfants de son âge. Pendant ce temps, sa soeur suivait les traces de sa mère en s'entraînant pour devenir elle aussi une chasseuse parmi les Pérégrins.

GUERRE DU FLEAU
Lorsque le Fléau débarqua sur les terres des Elfes de sang, Larithos força Kaelendris à le suivre dans le convoi qui partait de Lune d'argent pour ravitailler Tranquillien. A mainte reprise, Kaelendris tentait de se procurer des armes afin de se battre lui aussi. Mais à chaque fois, son père le maltraitait, prétendant que l'enfant n'était pas fait pour se battre, mais pour reprendre le commerce. En colère mais terrorisé par ce père aux manières rigides, Kaelendris accepta son sort, tout en se renfermant sur lui-même.

Lors d'un voyage vers Tranquillien, la caravane se trouva dans une embuscade. Les gardes ordonnèrent de positionner les charrettes en cercle pour créer une ligne de défense. Quelques caisses rapidement débarquées firent office de remparts de fortune. Des armes furent distribuées à chaque personne. Complètement apeuré par le chaos qui sévissait, Kaelendris pris néanmoins une épée et un bouclier, en tentant de se persuader qu'il était capable de se défendre.

Cependant, son père eu une réaction inattendue: Il pris de force Kaelendris et monta dans sa charrette pour s'enfuir. Ceci laissa un espace libre pour les morts-vivants qui s'en prirent au reste de la caravane. Traumatisé par la série d'évènements, Kaelendris se blottis dans un coin de la charrette. Larithos conduisit la charrette jusqu'à Lune d'argent et prévint la garde de l'attaque de la caravane, prétendant que nul n'avait survécu à part son fils et lui-même.

Or, il s'avéra qu'une patrouille passa près de la caravane assiégée. Malgré de nombreuses pertes, certains survécurent. Arrivés à Lune d'argent, ils rapportèrent le comportement de Larithos auprès des gardes qui le mirent avec Kaelendris en cellule, le temps qu'un jugement soit fait. Ce qui n'arriva pas avant la fin de la guerre contre le Fléau. Durant tout ce temps, Kaelendris se replia dans un mutisme sévère.

EXIL
Les magistères, dirigeant le procès, jugèrent Larithos coupable de trahison et conclurent de manière un peu hâtive que Kaelendris était également responsable. Tous deux furent bannis des terres elfiques. Perdu entre confusion et colère, Kalendris refusa de suivre son père et s'installa à Brill. Peu à peu, Kaelendris s'accommoda des us et coutumes des Réprouvés. Sans argent, il commença à chaparder de la nourriture par-ci par-là, se débrouillant pour rester discret. Un jour, il fut demandé auprès du Maître Paladin Auberose qui, se fichant éperdument du passé de Kaelendris, décida de lui enseigner son savoir.

A parti de ce jour, Kaelendris travailla dur afin de réaliser ses différents projets:
- Retrouver son père pour lui faire payer son bannissement
- Avoir des nouvelles de sa mère et sa soeur
- Recouvrer la légitimité de son appartenance aux Elfes de sang.

RETOUR A LA MAISON
Heureusement pour lui, les Fils de Quel'Thalas l'aidèrent à perdre son statut de paria. Il put ainsi retrouver Lune d'argent et ses pairs. Une fois dans la capitale, il appris que sa mère était tombée au combat. Il ne lui restait plus qu'à retrouver son père et sa soeur.


SITUATION ACTUELLE:
Malgré le bonheur de revenir auprès de sa patrie, Kaelendris éprouve un grand malaise. En regardant autour de lui, il a l'impression d'être différent, comme un étranger. Habitué à la vie auprès des réprouvés, il croit être incessamment jugé par les gens qui l'entourent. Dès lors, il se renferme sur lui-même comme il l'avait fait auparavant. Il se demande souvent s'il parviendra à trouver sa place en ce monde, comme une incessante remise en question sur le bien-fondé de sa vie.

Pourtant, Kaelendris fit deux rencontres féminines qui lui apportèrent, chacune à sa manière, une telle affection qu'il s'en retrouva perturbé...agréablement perturbé.

Aujourd'hui, Kaelendris est toujours introverti, se posant toujours autant de questions. Il ne sait toujours pas où est sa place ni sa famille. Mais il tente de prendre les choses comme elles viennent. Même si son lourd passé ne lui permet pas d'y arriver.

---------------------------------------------------------------

[HRP ON]
J'espère que ma présentation est assez claire. Et j'espère surtout qu'il n'y a pas d'anachronisme ou autres erreurs. Si c'est le cas, je ne doute pas qu'on me le fera remarquer. Et je ne manquerais pas de les corriger.
[HRP OFF]

Kaelendris
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 20/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Kaltezar de Grapeshire

Message  Kaltezar le Lun 15 Déc 2008 - 16:21

Kaltezar de Grapeshire

Situation actuelle

Un corp à la musculature bien développée pour un Elfe, Kaltezar montre l'image de ce qu'il est ... un combattant. Ou plutôt de ce qu'il était ... se déplaçant maintenant en boîtant, généralement s'aidant d'une canne en bois.

Il porte quelques marques de guerres, mais aucune balaffre plus importante que sa relative infirmité. Son regard perçant semble toujour évaluer la situation avec le plus grand soin..

Sa démarche et sa façon d'être montrent que cet homme n'est pas sans éducation, que l'étiquette ne lui est pas étrangère.

Visiblement, mélange entre combattant et noble ... un Chevalier.

Données techniques

Kel'Dorei mâle de 234 ans atteignant les 2m.

Parents

Inconnu

Profession et savoir-faire

Chevalier de Sang, Dirigeant du fief de GrapeShire et Intendant du comté de Midlas.

Background

La noblesse

Kelzar fait partie de ces petits qui nourissent l'ambition de jouer dans la cour des grands.

Descendant d'une lignée de petite noblesse, dirigeant une terre viticole du sud de Quel'Thalas, Grapeshire, dans le comté de Midlas, Kelzar a su gérer et défendre sa patrie dès qu'il fut assez grand pour tenir une lame.

Après avoir été anobli Chevalier et pris les rennes du fief de Grapeshire, Kelzar épousa une dénommée Cäellia espérant grandement avoir un héritier pour les terres qu'il aurait amassée sous sa juridiction. Mais Cäellia leur offrit une fille, Zephira ... et n'eut plus jamais l'occasion d'avoir d'autres enfants.

Madame De Grapeshire mourrut lors d'un assaut massif des Trolls contre leur manoir, il y'a 37 ans de cela. Bien que fervant pratiquant de la Lumière, cet événement marqua profondément le Chevalier et remit en doute ses convictions les plus profondes.

Mais Kelzar continua à servir aussi bien que possible sa patrie, les guerres ne tardèrent pas à frapper une nouvelle fois aux portes du royaume. Après avoir placé, à regret, sa fille, en sécurité, à Silvermoon à la garde d'une tutrice, il s'en alla combattre la première invasion des Orcs.

Kelzar n'eut de repis dans ses combats jusqu'à aujourd'hui. L'invasion du Fléau et la destruction de ses terres le rendirent amer et désireux de vengeance, comme tout Elfe de Sang qui se respecte.

Il participa, en compagnie de ses frères d'arme, à la libération relative du nord de Quel'Thalas et à la remise sur pied de Silvermoon. Son statut de Chevalier, de combattant émérité et de croyant lui offrit la possibilité de rejoindre les rangs des prestigieux Chevaliers de Sang ...

Une fois son intronisation terminée, il se mit en quête de ce qui lui permettrait de rendre son héritage à sa fille bien aimée, c'est alors qu'il entendit parler des Fils de Quel'Thalas ...
avatar
Kaltezar
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1498
Localisation : Royaume des Nains
Date d'inscription : 02/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Syle Moore dit "Kunkun"

Message  KunKun le Sam 10 Jan 2009 - 12:31

*incoming soon*


Apparence :

Humaine, Syle était une jeune humaine svelte ayant une belle chevelure brune avec quelques reflets rouges qui étaient assorti à la couleur de ses yeux.
Devenu réprouvée, la crasse et la moisissure ayant eu raison de la plupart de son corps, elle apparait encore plus svelte qu'avant. La couleur rouge de ses cheveux n'est que le fruit de coloration issu de son savoir faire en matière de tailleuse. Compétence qu'elle utilise encore pour recoudre certaines parties de son corps quand celles-ci sont soumis à des efforts extrêmes.

Le regard de Syle est désormais éclairait uniquement par son âme, donnant ainsi une couleur jaune, unique symbole de son caractère fougueux et de sa jeunesse interrompue.


Caractère :

Ce qu'on peut dire de Syle quand on l'aperçoit, c'est qu'elle n'a pas la langue dans sa poche. Ce qui est du à une enfance remplie de frustration et de soumission physique et psychologique. Issue d'une famille de nobles marchant, elle fut soumise au même traitement que les filles de la haute noblesse de Hurlevent, sa mère voulait tout faire pour qu'elle épouse un riche héritier afin de la mettre à l'abri du besoin.
Elle prit son envol en fuguant le jour de ses treize ans laissant derrière elle son unique amie, sa soeur jumelle Cecile.

Adepte des bonnes manières, elle respectera toujours son prochain si celui ci la respecte avant tout. Ce qui n'est pas chose aisée du fait de sa nouvelle condition. Elle est réprouvée, elle a appris auprès d'eux un certain temps car rejetée par des individus d'autres races. Elle a appris mais n'approuve en aucuns cas leurs manières, en particulier la Société Royale des Apothicaires. La vie est plus importante que la mort.
Considérant Anethor comme un mentor, elle lui voue un respect total car il a été la première personne à lui adresser la parole en tant qu'être plus vivant que mort.

Elle espère un jour faire sa fierté et c'est avec un plaisir immense qu'elle a rejoint Les Fils de Quel'Thalas.

État d'esprit actuel

Bien que dégoutée par sa condition qu'il l'empêche de pouvoir jouir de tous les bienfaits de la vie, elle aime faire de l'humour noire sur sa condition bien que ces temps ci les différentes mission en Norfendre l'épuise pour une étrange raison.

MAJ: Ces temps ci , Kunkun entend des voix. Elle est inquiète pour elle. Toujours sur Lune d'Argent le soir, elle est extrêmement exténuée psychologiquement.. elle cherche une solution afin de pouvoir continuer ses missions en Norfendre.


Savoir-faire

Syle est une Mage adepte du froid, selon elle, c'est le meilleur moyen de tuer ses ennemi sans les détruire en leur laissant leurs enveloppe telle qu'elle.

Ses talents de couturière lui permet de raccommoder les défaut de son corps mais aussi de faire des sacoche à quiconque lui demande.

Elle s'est récemment intéresser aux plantes mais ses connaissances sont encore limités aux terre d'Azeroth.

KunKun
Prêtre
Prêtre

Nombre de messages : 64
Age : 32
Date d'inscription : 30/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tarae Dawnborn

Message  Tarae le Dim 17 Mai 2009 - 21:52

Tarae Dawnborn

Informations techniques :

Grade dans l'ordre : Sergente
Prénom : Tarae
Nom : Dawnborn-Summerbreeze
Surnom : Tata, Tara, Princesse, Tigresse
Raison du surnom : Surement parce que c'est plus drôle ? Elle ne tient pas à expliquer le dernier
Race : Sin'dorei
Age : Équivalent à 25 ans humain
Spécialité : Magie de Lumière, experte en soins, manipulation du bâton, supporter Arévas
Alignement : Loyal Bon

Caractéristiques physiques :

Taille : 1m71
Poids : Ce qu'il faut là où il faut (selon ses dires)
Corpulence : Relativement athlétique
Couleur de peau : Claire
Couleur de cheveux : Blond doré
Couleur des yeux : Vert émeraude
Vision (port de lunette) : Sans défaut
Gaucher ou droitier : Droitière
Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) : Victime d'une malédiction Nathrezim qui a failli la tuer, celle-ci l'a laissée grandement affaiblie physiquement. Elle a des difficultés à faire des efforts physiques prolongés.

Famille :

Père : Terakel Dawnborn, présumé mort lors de l'attaque du Fléau sur Quel'Thalas.
Mère : Alsheena Dawnborn, présumée morte de l'attaque du Fléau sur Quel'Thalas. En réalité chevalier de la mort, elle s'est jointe aux Chevaliers de la Lame d'Ebène. Bien que Tarae soit au courant, Alsheena n'a pas cherché à la rencontrer depuis.
Frères et soeurs : Tarae est fille unique.
Mari : Arévas Summerbreeze, Lieutenant et responsable de la Commanderie des Fils de Quel'thalas, et amour dévoué.
Enfant : Kalista, fille née de l'union avec Arévas

Description :

D'un naturel calme et agréable, souvent souriante, elle peut cependant passer d'une émotion à une autre rapidement selon la situation. Il n'est pas inhabituel de la voir enjouée, puis triste ou agacée peu après. Elle parle peu et a tendance à s'effacer du groupe, mais son côté observateur lui permet de lire les inquiétudes sur le visages des autres.
Son allure laisse suggérer qu'elle fut athlétique autrefois mais quelque chose a changé. Sa démarche est relativement gracieuse. Sa peau claire est parcourue de légères cicatrices, presque invisibles, marquant sa dévotion à protéger les siens dans un combat.

Elle ne cherche pas à embellir son allure avec des artifices et porte peu de bijoux, si ce n'est un pendentif en forme de cœur frappé d'un " A " ainsi qu'une bague à l'annulaire gauche. Cependant, elle porte constamment des gants et refuse les retirer en présence d'autrui, peu importe la situation : une large cicatrice recouvre le dos de sa main, une marque qui la répugne et qu'elle tient à laisser cachée.

Un petit dragonnet rouge du nom de Faros la suit partout en général, à qui elle voue un amour maternel.

Background :

Née dans le village de Brise-Clémente, Tarae connut une enfance paisible et douce, ses parents faisant tout lui éviter d'être prise dans des conflits. Elle passa sa jeunesse à hésiter entre deux vocations : forestière comme son père, ou prêtresse comme sa mère. Ces derniers s'amusaient un peu de cette situation : chacun vantait les valeurs de leur métier à Tarae rien que pour embêter l'autre. Son père Terakel l'emmenait souvent à la chasse et tenta de lui apprendre à tirer à l'arc. Mais Tarae était trop émotive et ratait immanquablement ses cibles, ne sachant pas garder son calme. Terakel ne désespérait pas pour autant, car il avait remarqué l'aisance avec laquelle sa fille pouvait se lier d'amitié avec un animal. Sa mère Alsheena avait de meilleurs résultats : après chaque partie de chasse, elle invoquait magistralement la Lumière pour soigner les blessures de son enfant, ce qui ne manquait pas de la fasciner.

Tarae continua donc à alterner entre chasse et étude de la Lumière, maniement des armes et prières. Elle finit par se décider à rejoindre les voies lumineuses, non seulement parce que ça la fascinait, mais aussi parce qu'elle n'était toujours pas capable de tirer correctement à l'arc. Son entrée dans les ordres coïncidait avec son anniversaire, et c'est ce jour là que son père lui offrit le plus beau cadeau qu'elle n'ait jamais reçu : un oeuf de dragon rouge, qu'il avait un jour trouvé lors d'une de ses expéditions. Tarae gardait cet oeuf avec elle constamment, le couvant presque littéralement. Quelques semaines plus tard, Faros naquit pendant une balade sur la plage.

Mais tout changea brutalement. Le Fléau attaqua Lune-d'Argent alors que la famille se promenait en ville. Cherchant à tout prix à mettre leur fille en sécurité, Terakel et Alsheena trouvèrent un vieil ami pérégrin à qui ils confièrent Tarae. Pour protéger l'évacuation, ils restèrent en arrière pour retenir les assaillants, malgré les suppliques de leur enfant. Décidée à les rejoindre, elle faussa compagnie au pérégrin et retourna dans la cité en proie au chaos. Submergée par la peur, elle se perdit dans une ruelle quand une goule surgit brusquement par derrière et l'attaqua. Tarae put à peine réagir et fut blessée à la main gauche. La goule s'apprêta à attaquer de nouveau mais fut stoppé net par une boule de feu : Faros venait de sauver pour la première fois sa chère maîtresse. Le pérégrin finit par la retrouver et l'emmena une bonne fois pour toute en dehors de la ville détruite.

Tarae était seule désormais, elle avait tout perdu. Quelques jours de recherches infructueuses plus tard, elle construisit deux tombes pour ses parents sur une colline dans le Bois des Chants Eternels ; et sur ces tombes, elle maudit un nombre de fois incalculables la Lumière de ne pas les avoir sauvés.
Après des années d'errance et de désespoir, Tarae eut vent de la formation des Chevaliers de sang, des gens capables de plier la Lumière à leur volonté. Y voyant une bonne occasion de se venger, elle s'engagea sans plus y réfléchir. Mais plus elle suivait cette voie, plus elle se sentait coupable et honteuse de son comportement ... Sa mère n'aurait jamais aimé la voir ainsi. S'en suivit une période de doutes et d'incertitudes, jusqu'au jour où elle croisa par hasard des elfes appartenant à l'ordre de Fils de Quel'thalas. Au fil des discussions avec eux, elle trouva enfin des gens avec qui elle partageait les mêmes convictions. Peu après, sa route croisa celle d'Arévas Summerbreeze, membre des Fils, qui lui proposa de les rejoindre. Cette rencontre fut le départ d'une nouvelle vie.

Depuis son entrée chez les Fils, bien des choses sont arrivées à Tarae. Elle est tombée amoureuse d'Arévas (enfin, elle tient à préciser qu'il est d'abord tombé sous son charme) et ils se marièrent dans la même année que leur rencontre. Un an plus tard, un autre événement changea profondément la vie de Tarae, mais un événement bien plus sombre .
Les Fils menaient une campagne contre l'Assaut Écarlate dans la Couronne de Glace. Ils finirent par découvrir que le groupuscule était manipulé par un Nathrezim, qu'ils parvinrent à bannir. Ce que Tarae n'avait pas remarqué, c'était que le Nathrezim lui avait lancé une malédiction qui ne se déclenche que lorsque la victime subit de graves blessures. Ce fut le cas lors de l'attaque du Conseil de la Horde par l'Alliance : Tarae frôla la mort, elle ne dut son salut qu'à l'intervention acharné des médecins et prêtres de Quel'drassil et surtout à son lien fort avec la Lumière.
Cette expérience bouleversa ses habitudes de vie : autrefois fière paladin endurante et à la frappe implacable, elle est devenue plus fragile, plus faible. Néanmoins, elle suivit une nouvelle voie, ou plutôt une voie oubliée. Elle entreprit d'approfondir ce lien avec la Lumière pour retrouver ses aptitudes de prêtresse. Elle n'était plus capable de protéger ses camarades en faisant barrage de son corps, mais elle pouvait désormais guérir les blessures qu'ils subissent.

Alors qu'Azeroth fut au bord de l'effondrement lors du Cataclysme, un heureux événement vint réconforter Tarae : sa fille Kalista vit le jour, née de son union avec Arévas. Elle qui avait perdu toute famille lors de la destruction de Lune-d'Argent, en construire une nouvelle était un doux rêve qu'elle avait toujours voulu réaliser. Son enfant fut comme une lueur d'espoir dans un monde en guerre. Mais cette guerre l'éloignait sans cesse de Kalista, Tarae prit conscience de la peur qui l'envahissait avant chaque mission, la peur de ne plus être là pour elle. C'est pourquoi elle prit la dure décision de ne plus partir avec les Fils. Elle reste désormais à Quel'Thalas, à la Retraite pour s'occuper des blessés et chez elle pour élever sa fille.

Profession et savoir-faire :

Outre sa langue natale, Tarae a appris les bases de la langue orc et du commun. Depuis la naissance de Faros, elle voue une véritable passion aux dragons et cherche à enrichir ses connaissances sur ces "nobles êtres", étudiant aussi leur langue. Pour aider à la reconstruction de Lune-d'Argent, elle a appris les arts du forgeage. Elle a autrefois confectionné bien des armes et armures de qualité, mais depuis la malédiction, son rendement a diminué. Tarae a préféré revenir à la couture, un domaine moins physique mais tout aussi important, surtout quand elle parvient à enchanter les habits créés. Sa clientèle a quelque peu changé mais elle met toujours autant de cœur dans ses créations.

Quand Tarae se battait en tant que paladin, avant la malédiction, voici les styles de combat qu'elle maitrisait :
En groupe, sa nature protectrice la place instinctivement devant ses compagnons, bouclier levé. Sa garde est haute et fière, et elle met un point d'honneur à ce qu'aucune lame ou aucun sort ne puisse menacer ses amis, quitte à en payer le prix.
Seule, elle affronte ses ennemis avec ses imposantes épées forgées par ses soins. Sa compétence aux armes s'est grandement améliorée après un entrainement intensif avec son ami orc maitre-lame, Uzlag Thunderfist. Ayant la facheuse tendance à s'emporter au combat, il lui arrive souvent de méditer quelques temps pour retrouver son calme.
Mais son style préféré, et qui lui vaut son titre auto-proclamé de Chevalier-Dragon, est celui du combat à dos de dragon, une lance dans une main, un bouclier dans l'autre. Depuis son arrivée en Norfendre, elle a noué une relation spéciale avec le drake Rubistrasza avec qui elle défend le Temple du Repos du Ver. Cette dernière subit d'ailleurs le style de combat aérien quelque peu acrobatique de Tarae, la forçant à sauver souvent cette elfe intrépide qui ne sait pas voler, elle.

Depuis, elle a noué des liens plus forts avec la Lumière et a préféré sa protection plutôt que celle d'une encombrante armure en plaques. Bien qu'elle ait changé de méthodes, ses styles de combats sont restés quelque peu similaires :
Plutôt que protéger ses compagnons des coups en s'interposant, elle invoque des boucliers d'énergie lumineuse pour absorber les chocs. Et si ces derniers se brisent, elle s’attèle immédiatement à guérir les blessures occasionnées.
Quand elle doit se battre, elle reste de préférence à distance, canalisant la Lumière pour envoyer des décharges d'énergies sacrées sur ses ennemis, dans des formes diverses et variées (foudre, projectile, sol consacré, …). Elle reste néanmoins apte à se battre au corps à corps : elle n'a perdu son expertise aux armes et sait associer la magie de Lumière avec son bâton ou son corps pour assommer ou faire tomber l'ennemi.

Ce qu'on dit de lui/elle :

Sybile: "M'dame Tarae? C'est la personne que j'admire le plus dans tout le monde après m'dame Atia. C'est un modèle pour moi et je veux lui ressembler!"

Atia : "Tarae est une très bonne amie et une personne bien, peut-être trop. Elle imagine que le bien réside dans le cœur de chacun et peut se révéler mais c'est utopique à mes yeux. Je respecte ses convictions cependant et plus encore ses grandes compétences en magie lumineuse. Je suis la marraine de sa fille, un grand honneur pour moi et un témoignage de nos confiance mutuelle."

Arévas : "La plus belle femme du monde, la plus gentille, la plus généreuse, la meilleure... bref, la mienne quoi. Sans doute la seule qui me comprenne réellement. Elle sait ce que j'aime et l'accepte dans la mesure du possible, notamment draguer les autres femmes tant que ça ne reste qu'un jeu. Peu de gens ont cette ouverture d'esprit et je dois l'en remercier chaque jour. Très timide quand je l'ai rencontrée, elle s'est depuis bien affirmée et est devenue une référence pour les Fils et même d'autres ordres. Une femme précieuse en somme."

Minélis : "Ma cousiiiiiiiine ! Oui oui, c'est ma cousine par alliance parce qu'elle a épousé mon cousin, ils forment un super couple d'ailleurs. Elle est gentille et très attentionnée quoique parfois un peu rabacheuse et trop sérieuse. Mais je suis contente de la connaitre et tout le monde devrait l'être comme moi. En plus elle aime les animaux puisqu'elle a un bébé dragon et que mon cousin la surnomme "Tigresse" ."

Galerie :

Spoiler:
Tarae en armure (par Atia)



Portrait de Tarae et Faros (par Chrysantème)



Faros et l'apnée du sommeil (par Atia)



Tarae en prêtresse (par Falrhen)



Tarae n'a pas de chance (par Atia)



Tarae est sexy ! (par Atia)



Tarae de mauvaise humeur (par Le Fab !)

[img][/img]

avatar
Tarae
Archimage
Archimage

Nombre de messages : 456
Age : 28
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sunley Satinypearl

Message  Sunley le Jeu 30 Juil 2009 - 13:10

Sunley Satinypearl

Situation actuelle

Avec sa taille de guêpe, ses longues jambes aussi freles que deux balais, et ses épaules aussi larges qu'une assiette de cuisine gastronomique Française, elle ne semble pas faite pour le combat au corps a corps.

Son visage aux pommettes saillantes est orné de deux yeux avides de verts, sa peau est halée et contraste avec le blond lumineux de sa chevelure.

D'apparence toujours soignée ou recherchée, elle est une frappée de la mode, comme nombre de ses sœurs elfettes ou cousines humaines voire trollesses. (et les taurenes?)

Lorsque son dos est nu, on peut remarquer un tatouage au niveau des reins, celui-ci représentant deux serpents entrelacés.



Informations techniques

Couleur des yeux : Vert
Couleur des cheveux : Blond
Taille : 1m72
Race : Elfe de Sang


Famille

Aucune information.

Profession et savoir-faire

Rangée dans la catégorie des arcanistes, axée dans la démonologie.
Outre ses talents de démoniste, elle sait boire, faire la fête ou même ne rien faire du tout. Quoi c'est pas un talent ça?

La couture est une échappatoire idéale a la dure réalité. Plus stable que l'état d'ébriété. De plus, celui-ci entre tout a fait dans les mœurs de Sunley : la mode. Ouvrir un magasin de haute couture a Silvermoon est un de ses rêves.


Background

Née d'une famille pauvre de paysans, elle semble avoir coupé tous liens avec celle-ci.

A ses débuts en tant qu'apprentie arcaniste, Sunley apprenait dans les écoles classiques : tous ce qui fait un mage de nos jours. Cependant, elle fut très vite tentée par la puissance facile de la démonologie et décida donc d'entreprendre cette voie. Cependant, le cauchemar incessant découlant de la pratique d'un tel art vient a bout facilement des faibles d'esprits. Aujourd'hui, elle pense à reprendre la voie des études.

Elle a rejoint les Fils de Quel'Thalas il y a deja quelques années. Ses idéaux allant dans le même sens que l'organisation militaire, celle-ci a pris un place importante dans sa vie.
Maintenant, combattre le Fléau est la priorité.
avatar
Sunley
Archer
Archer

Nombre de messages : 54
Age : 27
Date d'inscription : 26/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Arghail Rousse-Lune

Message  Arghail Rousse-Lune le Jeu 6 Oct 2011 - 23:46

Informations techniques

Prénom : Arghail
Nom : Rousse-Lune ce nom viendrait du fait que la nuit de la naissance du plus ancien membre connu de cette famille, la lune se teinta de sang ... mais c'est sûrement une légende
Surnom : Gaghail ...
Raison du surnom : Demandez à Atia ...
Race : Sin'doreï
Age : 153
Spécialité : Arcaniste
Alignement : Loyal Neutre

Caractéristiques physiques :

Taille : Légèrement plus grand que la moyenne mais sans pour autant être un géant
Corpulence : Svelte à musclée selon les critère de la personne qui l'observe
Couleur de peau : pâle
Couleur de cheveux : blanc
Couleur des yeux : Vert jade
Vision ( port de lunette ) : Aveugle au moment où je rédige ce message mais les derniers évèenements laissent poindre un espoir pour le retour de sa vision
Gaucher ou droitier : Gaucher
Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) : Aveugle, a été torturé durant un bon moment dans les cachots de Stratholmes, nul ne sait exactement quelles séquelles peuvent découler de cette détention.


Descrpition

Rien de très particulier par rapport à la partie technique de la fiche si ce n'est sa voix qui semble caverneuse

Profession et savoir-faire

Particulièrement doué pour éviter les embrouilles, préfère le combat éloigné, se place souvent en couverture du soigneur. Par goût du travail bien fait, il s'exerce à la couture et par dégoût du gâchis il dépèce les animaux qu'il tue. Ne tue jamais sans raison.

Background

Avant l'invasion de Quel'Thalas par le fléau, la maison Rousse-Lune avait assez bonne réputation à Tranquillien. Le maître de maison était un mage assez doué pour un âge relativement peu avancé. Arghail et son épouse, parmi les premiers conscients du problème que posait l'addiction au mana étudiaient les solutions de remplacement comme beaucoup d'autres mages. Hélas, lorsque les premières vagues d'assaut du fléau arrivèrent, Arghail, proche de son but, compris que les damnés cherchaient entre autres choses une façon de corrompre et gangrener les sources de mana. Arghail prit la fuite avec le résultat de ses recherches afin de protéger sa famille mais fut fait prisonnier et emmené dans les cachots de Stratholmes. C'est là qu'il survécu tant bien que mal, tout en étudiant la troublante magie des damnés : la nécromancie. Presque sevré du mana, il devint accro aux arts obscurs. Nul ne sait ce qui arriva exactement, mais ses yeux finirent par changer imperceptiblement de couleur et devinrent un peu translucides, ses cheveux blanchirent, depuis ce moment là, Arghail devint sinistre et cruel. Lorsque, suite à l'intervention d'une escouade orque, il réussit à s'échapper de Stratholmes, il retourna à Tranquillien pour trouver sa maison détruite et la tombe de son épouse ... de leur fille, aucune trace. Lorsqu'Arghail revint à Tranquillien et découvrit la tombe de son épouse, il tenta de la faire revenir grâce aux arts obscurs mais il échoua. Depuis lors, l'âme de Mael'thra le suit partout (mascotte favorite : crâne fantomatique). Il partit ensuite à la recherche de sa fille et la retrouva au sein des Fils de Quel'Thalas.

Galerie


Je demanderai à mon peintre de faire mieux ^^
avatar
Arghail Rousse-Lune
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 26
Age : 46
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 04/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lorasthène Beloreille

Message  Lorasthène le Ven 7 Oct 2011 - 15:34

Prénom :Lorasthène
Nom : Beloreille
Race : Elfe de sang
Age : 165
Spécialité : Archerie
Alignement : Bon


Taille : 1,59
Corpulence :Normale fine
Couleur de peau :Mate
Couleur de cheveux : Roux
Couleur des yeux : Verts émeraudes
Gaucher ou droitier : Ambidextre, tendance droitière
Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) : A échappé de peu au sort des Déshérités. Son état de santé en a été fragile pendant plusieurs années. Désormais elle n'en garde pour seul souvenir que ses cheveux décolorés(anciennement bruns) et ses yeux sombres.


Description


Un petit mètre cinquante-neuf pour une silhouette fine et purement féminine, Lorasthène affiche un maintien droit et un menton haut, une attitude purement militaire. Son agilité se découvre dans ses gestes par une certaine précision. Ses yeux pétillants et grands ouverts scrutent le moindre détail avec attention.

Son corps présente des atouts non négligeables : une poitrine parfaitement formée, un buste fin et des hanches larges, des membres déliés, ainsi qu'une souplesse commune habituellement aux gymnastes.

Sa peau est légèrement halée, ses cheveux secs d'un roux terne sont bouclés et coupés courts, ramenés derrière ses oreilles sans souci esthétique aucun.
Oreilles par ailleurs longues et souples, bien plus grandes que la moyenne elfique.

Son visage est beau sans exagération. Ses pommettes sont hautes, son front bombé et sa bouche charnue et encline à sourire.

Elle est marquée par le combat : Son nez un peu busqué et pointu est plusieurs fois cassé, à en regarder de part l'os nasal irrégulier à y regarder de près. Il est surmonté de deux petites cicatrices parallèles, ainsi que son arcade sourcilière gauche.
Une longue cicatrice blanche court de la naissance de son bas-ventre à l'aine gauche.

Elle porte le plus souvent son armure de cuir et de maille, ou bien une tenue plus légère d’entraînement en cuir.


Elle se tient droite, parfois le nez en l'air, rêveuse et souriante la plupart du temps.
Elle parle d'une voix douce et calme. Calme elle est d'ailleurs. Jamais elle ne se laissera aller à la colère, à la panique, du moins en présence d'une plus haute autorité. Elle a pour principe la droiture et la discipline.
Toutefois une autre facette de sa personnalité est ouverte à ceux qui la connaissent le mieux, plus libérée.


Profession et savoir-faire

Lorasthène est avant tout une archère, mais également une forestière-pérégrine. Ainsi la forêt, la nature n'ont aucun secrets pour elle. Elle connaît l'art des pièges, maîtrise quelques rudiments de magie pour les faire fonctionner à sa guise.
Elle s’entraîne généralement à l'arc, aux épées et aux dagues.


Histoire.


Lorasthène naît dans une petite famille de soldats de Lune-d'Argent. Son père était fantassin et sa mère, Laraen une sorcière du sanctum. Femme froide et dure, elle éleva ses deux filles d'une main de fer, leur apprenant l'art des arcanes.
Malheureusement la petite Lorasthène n'a aucune affinité avec la magie, et c'est très naturellement que son père prend en main son éducation physique : elle devient forestière-pérégrine.
Peu avant le Fléau elle est mariée de force à un homme d'âge mûr, Jomelthar Sourcelune, d'une très noble famille. De cette union naît un fils, Maldore.

A l'arrivée du Fléau, Lora est d'abord envoyée au front, mais court cacher son fils. Durant son absence, la Porte des trois Lunes est tombée, et elle retrouve une petite troupe de forestiers qui se fait courageusement massacrer. Elle survit grâce à ses maigres capacités de soin, et, folle de douleur et de désespoir, succombe à la Soif.
Elle fut incapable de suivre Kael, trop détruite, contrairement à sa sœur Maëlthéris.
Durant trois longues années, elle tenta de reprendre une vie normale, freinée par son état de santé et son mari violent.
Lors de l'adhésion des elfes dans la Horde, elle mena des mission diplomatiques et une campagne en Outreterre, durant laquelle elle tua sa propre sœur, frayant avec les Solfuries.
C'est de retour d'Outreterre qu'elle s'arrêta dans un tripot d'Orgrimmar.

C'est là qu'elle entendit parler des Fils de Quel'Thalas.

Ce qu'on dit d'elle

Atia : "C'est un élément de valeur, elle est calme, pro, loyal, peut être trop, acceptant mon autorité volontiers plus difficilement celle des autres mais je ne vais pas m'en plaindre! Helas je ne la connais pas vraiment dans le privé."

Arévas : "Un bon élément bien qu'un peu indisciplinée par moment, sans doute influencée par son compagnon Ciolas, à voir avec le temps."

Minélis : "Elle est gentille, et puis il faut être courageuse pour être avec Ciolas ! Moi elle m'impressionne."

Galerie:
avatar
Lorasthène
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 15/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ariana Aldria'an

Message  Ariana le Ven 7 Oct 2011 - 16:12




Ariana Aldria'an


Informations techniques

Nom: Ariana Aldria'an
Surnom : -
Raison du surnom : -
Age : 22ans
Race : Elfe de Sang
Taille : env. 1m75
Couleur des yeux : Vert émeraude
Couleur des cheveux : Rouge
Spécialité : Soins par la Lumière, douleur et torture mentale par les Ombres, combat au bâton.
Alignement : Neutre - neutre

Caractéristiques physiques :

Taille : env. 1m75
Corpulence : env. 48 kg
Couleur de peau : Blanc
Couleur de cheveux : Rouge
Couleur des yeux : Vert émeraude
Vision ( port de lunette ) : Excellente, étant elfe, supérieur aux autres humanoïde et nyctalope.
Gaucher ou droitier : Droitière
Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) : Excellent.
Signe Distinctif : ses deux pendentif. Violet au cou, blanc au poignet, et ses piercings.

Descrpition

Ariana est une elfe au visage joliment dessiné et maquillé avec soin monté sur un corps élancé aux courbes agréable, plaisante aux yeux comme toute elfe digne de ce nom.
Elle n'est pas difficile à faire sourire et semble de nature sereine.

Un pendentif en cristal violet accompagne la chaine d'argent autour de son cou.
Une chaine similaire est enroulée autour de son poignet droit dont le pendentif est un cristal blanc.
Lorsqu'elle parle, on peut apercevoir une perle d'argent qui décore sa langue. Ses oreilles sont également agrémentées de deux boucles d'oeilles rouge pendante aux lobes, et d'un anneau en or sur le cartilage. Son nombril supporte un rubis de petite taille.


Profession et savoir-faire

Ariana excelle dan la magie de l'Ombre divine autant que dans la magie qu'offre la Lumière. Elle maintient entre ces deux magies et croyance, un équilibre étrange et délicat. Ainsi elle est aussi douée pour soigner une personne que pour faire de son esprit une vulgaire compote de pommes périmées.
Le bâton qu'elle porte très souvent avec elle n'est pas là pour l'aider à marcher mais bel et bien pour finir dans la gueule de ceux qui lui voudrai du mal. Ariana présente une très bonne maîtrise de son arme, la faisant tournoyer avec expertise dans un ballet agile et souple de son corps.

Elle parle trois langue ; le Thalassien, l'orc, et le commun.


Background

Le passé d'Ariana est assez vague. Elle ne communique pas énormément là-dessus.
Elle aurait été formée en tant que prêtresse de la Lumière à la Flèche de Solfurie jusqu'à la Troisième Guerre.
Lorsque les elfes s'unirent à la Horde. Elle chercha à connaître les secret de l'Ombre au prêt du Culte des Ombres oubliés à Fossoyeuse, par curiosité selon ses dires. Ceci lui a été refusé, mais un réprouvé accepta après coup dans le dos du Culte de lui enseigner cet art en indépendant dans le plus grand secret.

Depuis peu, elle a réussit à trouver un équilibre délicat entre l'Ombre et la Lumière. Elle fut longtemps une sorte de "prêtresse itinérante" apportant son aide par-ci par-là.

Aujourd'hui, elle rejoint l'Ordre des Fils de Quel'thalas afin de retrouver une situation stable financièrement, et servir son peuple sans que ses idées sur ces deux magies divines opposées ne lui soit reprochées ou remises en question.


Ce qu'on dit d'elle :

Atia : "Elle me semble compétente et respectueuse mais elle se montre parfois un peu trop secrète et disparait trop souvent on ne sait où."

Xzelia :
"Elle se dit équilibrée... mais à force de jongler comme elle le fait, elle finira par sombrer tôt ou tard."

Sybile : "M'dame Ariana? Elle est très gentille et elle est jolie! même si parfois elle est un peu bizarre quand même..."

Arévas : "Je ne savais pas qu'une prêtresse pouvait être aussi douée au combat ou à la gymnastiques avec un bâton, elle pourrait envisager de créer une école d'arts martiaux. Je sais, je divague."

Minélis : "Je ne la connais pas beaucoup mais elle semble efficace et elle est souvent arrivée au moment opportun. Je me demande ce qu'elle fait souvent seule avec le Lieutenant Xzelia Boréalis."


Galerie

Aucun dessin n'a encore été fait pour Ariana, mais j'accepte les cadeaux.
avatar
Ariana
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 23/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Xzelia Boréalis

Message  Xzelia le Sam 15 Oct 2011 - 19:08

Prénom : Xzelia
Nom : Boréalis
Grade : Lieutenant des Fils de Quel'Thalas
Race : Elfe de sang
Age : 74 ans (apparence 24 ans humain)
Spécialité : officiellement pyrokinésiste, spécialiste en minéralogie arcanique.
Alignement : bonne question...

Caractéristiques physiques :

Taille : 1m70
Corpulence : mince (comme l'avatar)
Couleur de peau : pâle
Couleur de cheveux : obsidienne (noir pour les incultes)
Couleur des yeux : vert
Vision ( port de lunette ) : très bonne et nictalope (salope également)
Gaucher ou droitier : droitière (mais ambidextre dans certaines situations).
Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) : inconnue dans le passé mais semble en bonne santé.





Apparence :
Sa taille est bien la seule chose la concernant qui puisse être considérée comme moyen.
Xzelia est la féminité incarnée, ses longs cheveux bouclés, noirs comme l'obsidienne encadre une peau nacrée, contrastant également avec ses yeux verts brûlant d'un feu qui suggère à la fois un avertissement et une invitation.

D’une carrure typiquement Thalassienne on distingue des muscles saillant peu commun chez les tisseuses de sortilèges.


Caractère :

D’apparence calme et souriante, elle n’hésite pas à parler aux autres.

Histoire :

Ancienne Solfurie partit peu de temps après la destruction de Lune d’Argent en Outreterre. Elle fut capturée puis enfermée par des Draeneï dans un caisson de stase sur l’Exodar. Peu de temps après celui-ci s’écrasa sur une île au large de Kalimdor. Récement secourue dans des conditions pas encore bien définie elle rejoint Lune d’Argent et elle a rejoint les fils de Quel'Thalas.

Ce qu'on dit d'elle :


Naralya : mais qu’est-ce que ça peut vous faire ?

Serenna : elle m’a beaucoup aidée… mais je ne sais pas pour quelle raison, elle est très mystérieuse en réalité.

Alithiel : C'est ma petite palourde ! [après que xzelia lui ait dit qu'il avait plus de ventouses aux doigts qu'un murloc (suite à une main au cul), et qu'il était plus têtu qu'un murloc accroché à sa palourde]

Avranthian : http://www.youtube.com/watch?v=IZTo61u4J6c

Arévas : Une femme précieuse pour l'ordre, sexy et dangereuse, notre beauté fatale à nous.

Minélis : Elle est jolie mais quand même assez provocante, et puis elle fait peur par moment.







Dernière édition par Xzelia le Dim 22 Juil 2012 - 15:34, édité 1 fois
avatar
Xzelia
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cuthalïon Aranwë

Message  Cuthalïon le Mar 1 Nov 2011 - 1:52

Informations techniques

Prénom : Cuthalïon
Nom : Aranwë
Surnom : Cutha' , Cul à Lion
Raison du surnom : Humour vaseu
Race : Elfe de sang
Age : 86 ans
Spécialité : Tir précis , pose de pièges , embuscade.
Alignement : Loyal

Caractéristiques physiques :

Taille : 1m95
Corpulence : Élancé
Couleur de peau : Bronzé
Couleur de cheveux : Brun Onyx
Couleur des yeux : Vert pale
Vision (port de lunette) : Très bonne vision
Gaucher ou droitier : Droitier
Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) : Amnésique, mots de têtes brutaux quand remémorations de souvenirs.


Description

Un elfe grand et élancé , des jambes longues qui permettent une certaine vélocité, ses muscles sont présents mais pas nécessairement mis en valeur. Sa chevelure d'un brun onyx encadre un visage assez carré. Toujours aux aguets, il utilise souvent ses mains quand il parle.

Au niveau moral, Cuthalïon est quelqu'un de très terre à terre, il possède un esprit très critique et ne crois que rarement sur parole. Mais cela cohabite avec l'Espoir comme mot d'ordre sans partir dans une vision trop Candide.

Profession et savoir-faire

Cuthalïon se révèle être un excellent pisteur et sait se repérer en milieu inconnue.
Excellent tireur, l'entrainement du ranger se fait sentir à chaque flèches.
Il est aussi fauconnier.

Background

Cuthalïon est né cinquante cinq ans avant l'ouverture du Dark Portal par Medivh. Né d'un mariage arrangé entre un ranger officier noble de Lune D'argent et une jeune femme , fille de paysan, il a un grand frère, Kawael. Celui ci ne possédant aucunes des compétences de ranger, son père le délaissera au profit de Cuthalïon, et sera principalement élevé par sa mère. Pendant ce temps Cuthalïon subissait un entrainement plus que rigoureux de la part de son père, celui ci le destinant à une carrière militaire et assurez la descendance de la famille. Plus tard son père mourut face aux trolls Amanis, laissant ainsi une veuve avec deux enfants. Bien qu'au début Kawael fut froid à l'égard de son frère, ils devinrent vite proche. La vie commune avec cette mère totalement différente apporta au jeune elfe une morale fondée sur le respect et l’espoir, ceci se ressentant chez l'adulte.

Puis vint la chute du royaume, Kawael déserta l'armée de Lune d'Argent et on ne le vit plus. Cuthalïon lui fuit vers Les Hinterlands ou il vécu un temps avec un nain Wildhammer. A la réactivation du puits solaire il revint en Quel'Thalas ou il rejoint les Fils et devint Ranger militaire et sergent , avant de tragiquement disparaitre dans une embuscade du Marteau du crépuscule , dont il fut sauvé après six mois de captivité, au prix d'une Amnésie.


Ce qu'on dit de lui/elle(Hésitez pas à donner le votre !) :

Ciolas : "Un elfe fiable sur qui on peut compter et qui prend soin des autres."

Arévas : "Un excellent élément doublé d'un loyal compagnon, très apprécié par ses pairs pour sa bonne humeur et son travail. Un exemple pour l'ordre."

Minélis : "Cuthachou il est trop chou ! Je l'adore mais il est si timide, il n'ose pas se déclarer mais je suis patiente."


Galerie

Par Lorasthène
avatar
Cuthalïon
Mage
Mage

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anciennes fiches de personnages des Fils de Quel'Thalas

Message  Xzelia le Mar 8 Nov 2011 - 20:32

La réaction d'Avran en voyant Xzelia pour la première fois :

http://www.youtube.com/watch?v=naIU8pvuseM&feature=related
avatar
Xzelia
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anciennes fiches de personnages des Fils de Quel'Thalas

Message  Tarae le Mar 6 Mar 2012 - 22:06

(Fiche -enfin- mise à jour)
avatar
Tarae
Archimage
Archimage

Nombre de messages : 456
Age : 28
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tiahela Heurtesoleil

Message  Tiahela le Mer 25 Avr 2012 - 0:46

Informations techniques :

Prénom : Tiahela
Nom : Heurtesoleil
Surnom : L’éclipse solaire
Raison du surnom : Donner en raison de sa rapidité et référence au haut-elfes
Race : Elfe de Sang
Age : 25 (âge humain)
Spécialité : Assassinat
Alignement : "loyal, bon"

Caractères physiques :

Taille : 1 métre 77
Corpulence : svelte
Couleur de peau : pâle
Couleur de cheveux : noir
Couleur des yeux : émeraude
Vision : lunettes seulement en ingénierie
Gaucher ou droitier : ambidextre
État de santé : Cicatrice traversant le nez perpendiculairement.

Description :

Description du personnage : Timide au premier abord, courtoise, maladroite en dehors des combats, amicale et généreuse ! Smile

Professions et savoir faire :

Assassin expérimentée donc doué au corps a corps et ingénieure associée au minage.


Background :

Il y a 25 annés humaines naquit Tiahela du clan Heurtsoleil. Fille de Elleria Frappesoleil et de Elrys Heurtsoleil, cette jeune enfant déjà destinée à devenir un paladin dans l'ordre des Sin'dorei ne s’attendait pas que son destin serait tous autre...

Tiahela grandi baignée par l'amour de ses parent quand le peuple Sin'dorei tentait de se reconstruire après l'attaque du roi liche a l'encontre du puis de soleil. Malgré les heures noires que vivait les Elfes de Sang la famille vivait modestement mais dans de bonne conditions. A l'âge de trois ans la famille Heurtsoleil fut agrandi par l'arrivée d'une petite fille nommée Vereesa nom choisi en référence a la fameuse sœur de Sylvanas Coursevent. Alors que la famille continuer de vivre toujours dans un climat de bonheur, la mére de Tiahela fut appelée au front de la Malbréche dans des conditions mystérieuses... Deux mois plus tard la famille les membres restant de la famille, reçu la visite d'un coursier de Lune d'argent. La missive du coursier contenait l'avis de décès de Elleria Frappesoleil, et toujours dans des conditions mystérieuses sans que le corps fut retrouvée. La famille Heurtsoleil essaya tant bien que mal d'accepter la dure nouvelle... Tiahela et Vereesha grandissait et leurs formation de paladin devait commencé.


Alors que Tiahela atteignit l'âge de 16 ans et sa sœur 13 ans, les deux fils de Elrys allait enfin apprendre les voies de la lumière !
La formation commença la sœur de Tiahela, Vereesa, se trouva tous de suite douée dans les arts du paladin alors que Tiahela stagnait et n'arrivait même pas a tenir une arme a deux main ! Elrys trouva le défaut de sa fille aînée "Tu est trop frêle !" disait-il ! En prononçant cette phrase Elrys ne se doutait pas du mal qu'il allait causée a sa fille. De nature timide et fragile contrairement a Vereesa brave et courageuse, Tiahela développa un complexe d'infériorité envers sa sœur. La jeune femme s’était installé un rituel, dés que la nuit tombé elle s'assurait que sa sœur et son père dormait pour allait s'entrainer durant la nuit. Mais rien n'y fit : Tiahela n’arrivait pas a invoquer la lumière ! Alors que Tiahela, comme tous les soirs, ruminée encore et toujours ses échecs durant sa formation nocturne, elle rencontra un autre haut elfe présent sur le lieu de son entrainement ce soir la. Il s'agissait de l'éclaireur Kariel, un voleur invétérée de l'ile de haut soleil. Alors que Tiahela s'approcha de lui dans son dos il lui dit "Je te vois jeune fille !". Dans sa grande fragilité Tiahela s’effondra bêtement !... Lorsque celle ci se réveilla Kariel etait aux petits soin avec Tiahela :
"Hé bien jeune fille vous n'aviez j'avais vu de voleur ?"
Tiahela trop gênée ne répondit pas :
"Alors comment t'appel tu ?
-Tiahela dit elle timidement, du clan Heurtsoleil...
-Qui aurait dit qu'une fille aussi craintive que toi vienne d'un clan aussi prestigieux ! Mais ou sont mes bonnes maniéres ! Je me présente suis Kariel.
-Enchantée...
-Bien que faisait tu dans cette endroit a cette heure ci ?
-J'essaye de devenir paladin...
-Ho ! et ou en est ta formation
-Et bien, pas très loin...
-C'est pour cela que tu est contrariée ?
-Oui...
-Bon écoute, du fait partie du clan Heurtsoleil qui a engendrée des générations de paladins mais de toute évidences, la lumière c'est pas ton truc... Moi aussi je fait partie d'un clan renommée, tous mes ancêtres était mage, jusqu’à moi... Ma maitrise du mana était médiocre ! De plus je n’était pas assez intelligent d’après eux ! Et pourtant j'ai trouvée ma voie et maintenant je suis renommée dans le milieu des voleurs ! Trouve ta voie, elle n'est pas forcement celle que ton père a choisi.
-Vous me rassurez... Mais je ne sais pas comment il réagirait si il apprend que...
-Ne te pose pas de questions ! Retrouve moi ici demain a la même heure j’aurai une surprise..."
Le lendemain Tiahela rejoignit Kariel comme prévu :
"Bien, je vais te faire passer une batterie de test, a l'issue de ces test nous seront si tu fait partie de l'ordre des voleurs... ou non.
-D'accord !"
Tiahela exécuta les consignes de Kariel et obtenu les résultats de celui ci :
"Alors ? dit Tiahela
-Alors bienvenue dans l'ordre des voleurs !...

"Ça y est ! Je suis devenue quelque chose !"

Après avoir enfin trouvé sa voie Tiahela continua sa formation au cotés de Kariel. En parallèle elle s'investissait aussi dans la formation de paladin que lui prodiguait son père bien qu'il n'ait pu beaucoup d’espoir de la voir un jour paladin. De nombreuses années s’écoulèrent, Tiahela et Vereesa avait grandi est était devenu des femmes. Celle ci pris de l'assurance et enfin se fit une place dans son clan.

La veille des 22 ans de Tiahela Kariel convoqua la jeune femme pour lui annoncé la fin de sa formation :
"Tiahela je t’annoncer que ta formation est terminé !
-Enfin ! Après toutes ces années !
-Pour célébrée ton anniversaire et la fin de ta formation je t'ai ramenée un petit quelque chose..."
Kariel tendit une boite a Tiahela, celle ci l'ouvrit et découvrit ce qui s'y cachait a l’intérieur : deux dagues forgés par les arcanes et une tenue d'éclaireur du haut soleil.
"Kariel, je ne sais pas comment te remerciée !...
-Moi je sais ! Tu dois révélée a ton père qui tu est vraiment et t’affirmai comme je l'est fait dans le passé !
-Je te le promet..."
Le maître et l'élève s’enlacèrent une dernière et dût se dire adieu.

Tiahela dés le lendemain demanda une audience avec son père pour honorer sa promesse.
"De quoi voulait tu me parlez fille ?
-Père j'ai une chose a vous révélez qui est de la plus haute importance
-Bien, mais fait vite !
-Père je suis pas un paladin et je ne le serait jamais, vous le savez vous même. Mais j'ai trouvé ma voie ailleurs l'ordre des voleurs m'a accepter ! Maintenant père j’espère que c'est vous qui allait m'accepter tels que je suis !
-Et bien si tu n'est pas un paladin tu n'est plus ma fille... Je ne te laissera pas salir le nom de ta mère et du clan Heurtsoleil, va t-en et ne revient plus. Je t'autorise a dire au revoir a Vereesa. Après cela je ne veux plus te voir sur ces terres !
-Mais enfin père !..."
Lorsque Tiahela vu les yeux de son père s'emplir de larmes, elle su qu'elle ne pourrait jamais le convaincre de rester elle se résigna donc a dire en revoir a sa sœur.
"Je pars.
-Ou ? et pourquoi ?
-En... Durotar. On se reverra un jour, prend soin de toi..."

Elle fit ses bagages, et avant de partir dit a son père.
"Un jour père, vous serez fière de moi je vous le promet !"

Dans un coin de sa tête Tiahela voulait mettre a profit ses voyages pour trouver la raison de la mort de sa mère et enfin éclaircir ce mystère. Mais d'abord elle devait gagner en maturité...
Elle décida de continuer sa formation au sein de la fédération des voleurs de la Main brisée pour ensuite allez explorée de nouvelles contrées...

Tiahela suivit un entrainement acharnée, elle fût d'ailleurs blessée et une cicatrice orne maintenant son visage. A sa plus grande déception elle ne pût participé a l'opération du soleil brisée visant a neutralisée Kael'Thas Haut Soleil, ou son clan, s'illustra dans les batailles menée par l'organisation outreterrienne.

Quand la campagne en Norfendre commença, Tiahela rejoignit la Main de la Vengeance a de nombreuses envoyée dans ces contrés par Dame Sylvanas Coursevent. Elle participa a de nombreuses batailles contre le fléau et retrouva la trace de sa mère disparu au combat. Peu a peu, plus l'organisation avançait dans les terres du Norfendre plus elle en découvrait plus sur le sort de sa mère. Et alors un jour, lors d'un assault vers la couronne de glace lieu de domicile du Roi Liche, une découverte confirma les craintes de Tiahela, elle tomba nez a nez avec un Banshee qui avait les traits de la défunte Elleria. Sa mère fût convertie en Banshee par le Roi Impie Arthas lors de son attache sur les terres de elfes de sang. Tiahela dût a son plus grand malheur infligés la "vrai-mort" a ce qui restait de sa mère.

Depuis le Cataclysme Tiahela a gagnée en maturité, elle a enfin choisit la cause qu'elle voulait défendre et avec qui elle voulait le faire. La légat Atia l'accepta au sein des Fils de Quel'Thalas et maintenant Tiahela est prête a donnait jusqu’à sa vie pour accomplir la destinée des Sin'dorei et des Fils de Quel'Thalas. Dans l'ordre elle rencontre le jeune arcaniste Zerian avec qui elle entretien aujourd'hui une relation amoureuse.

Ce que l'on dit d'elle : attend vos propositions ! (:

Galerie :



avatar
Tiahela
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : Retraite des peregrins
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anciennes fiches de personnages des Fils de Quel'Thalas

Message  Tiahela le Sam 9 Juin 2012 - 0:17

Éditer le 9 juin 2012 en ce qui concerne la toute nouvelle cicatrice de Titi !
avatar
Tiahela
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : Retraite des peregrins
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Arthénice Herbeluire

Message  Lorasthène le Sam 21 Juil 2012 - 16:54

Prénom : Arthénice
Nom : Herbeluire
Race : Elfe de sang
Age : Majorité elfique (une petite soixantaine d'années selon ses dires)
Spécialité : Les soins principalement ! Ceci dit, même si elle n'aime pas se battre, elle excelle dans le combat à la lance montée et les flammes sacrées.
Alignement : Loyal. Elle ne contestera pas un ordre, surtout car elle n'est pas toujours capable d'en appréhender toutes les conséquences.

Caractéristiques physiques :

Taille : Petite : 1,62 mètres
Corpulence : Mince
Couleur de peau : Pâle, tendance à rougir.
Couleur de cheveux : Blond d'or
Couleur des yeux : Verts brillants
Vision (port de lunette) : A une très mauvaise vue de près, mais se refuse à porter des lunettes, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle loupe une fois sur deux les sorts qu'elle lit dans son livre de prières.
Gaucher ou droitier : Droitière


Description

Physique :
Ce petit brin de femme présente une beauté tout à fait thalassienne, et une silhouette comme un visage tout ce qu'il y a de plus commun.
Sa petite taille, souvent compensée par le fait qu'elle lévite généralement à une vingtaine de centimètres du sol, accordée à son apparente jeunesse, donnent l'impression de parler à une jeune adulte, tout juste sortie de l'adolescence.

Son corps est celui de quelqu'un qui a minci trop vite. En effet, bien qu'étant svelte et élancée, elle garde des poignées d'amour assez développées et une jolie poitrine ronde. Ses membres sont fins, ses bras commencent à ressentir l'effet d'un entraînement régulier qui leur donne une musculature souple.

Son visage est fin, triangulaire, éclairé par la douce lueur verte de ses yeux en amande. Sa bouche est pulpeuse et parfois légèrement maquillée de rose, ses pommettes hautes.
L'harmonie de ce visage angélique est seulement brisé par un nez légèrement en trompette.

Elle présente une marque rouge, comme une vilaine cicatrice à moitié effacée, du lobe de l'oreille gauche à sa pommette.

Sa peau blanche et veinée, qui rosira facilement, démontre qu'elle a l'habitude d'une vie en interieur, plus à parcourir des ouvrages qu'a courir en plein air.




Profession et savoir-faire

Arthénice excelle dans les soins de tout genre. Elle guérit par contact entre la plaie et sa Lumière dont elle imbibe ses mains.
Mais en dehors de ses talents de guérisseuse, elle a également appris à se battre avec des flammes sacrées et au combat à la lance montée, compétence rare chez les prêtre et dont elle se vante souvent.


Background

Née à Lune-d'Argent d'une petite famille de la Haute, elle suivit par son père un entraînement intensif à la monte et au combat à la lance.
Mais son père, assigné à la défense des frontières du pays, mourut contre les orcs venus brûler les forêts. C'est alors sa mère qui la pris en main, lui apprenant la magie de la Lumière, et la foi aveugle en le Soleil.

Malheureusement les finances de la famille suite au décès du père furent en chute libre et sa mère fut forcée de la marier très jeune à un homme mur de bonne famille, Falahios Beloreille, Arthénice du quitter le domicile familial bien que continuant à suivre ses études avec sa mère.

Ce fut ainsi jusqu'à la Peste, un an plus tard. Elle et sa mère combattirent au sanctuaire des trois lunes le plus au sud, mais sa mère est tuée et Arthénice doit se cacher sous son corps pour survivre.
Quand elle n'entend plus aucun bruit, elle se relève et marche jusqu'à trouver un groupe de survivants qui fouillent dans les corps à la recherche d'elfes encore en vie.
Elle suivit ces nouveaux compagnons liés au Prince jusqu'au bout, se faisant emprisonner dans les prisons de Garithos et fuyant avec Kael'Thas en Outreterre.

C'est là qu'elle dut faire le choix le plus important de sa vie : choisir entre suivre son Prince adoré ou la voie de la Lumière en suivant Liadrin et les Clairvoyants.

Elle choisit la seconde option, et rejoins les Clairvoyants à Shattrah ; elle rentre aussitôt en Quel'Thalas reconstruite. La seule personne encore en vie de sa famille est sa cousine par alliance, Lorasthène. Ensemble elles récupèrent l'héritage et les fonds de la famille Herbeluire, rachète la maison de Lorasthène et s'installent ensemble, Arthénice gardant le fils de Lora pendant qu'elle va en mission.

Elle restera dans les environs de Lune-d'Argent jusqu'à sa rencontre avec les Fils, où elle commence à voir le monde dans son ampleur et commence à voyager un peu.

Ce qu'on dit d'elle :

Falrhen : "Plusieurs membres de l'Ordre lui doivent une fière chandelle pour ses soins efficaces, moi y compris. Cependant, je trouve que c'est encore une enfant, trop influençable, que ce soit par ses émotions ou les dires des autres... "
avatar
Lorasthène
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 15/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anciennes fiches de personnages des Fils de Quel'Thalas

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum