[Campagne] De sel et de sang

Aller en bas

[Campagne] De sel et de sang Empty [Campagne] De sel et de sang

Message  Ivera le Jeu 18 Avr 2019 - 0:21

*Affiche accrochée sur le tableau des ordres du jour à la Retraite des Pérégrins*


[Campagne] De sel et de sang Rsc32P


Annonce d’inspection


Par la présente, l’ordre des Fils de Quel’Thalas et ses membres sont convoqués pour la tenue d’une visite d’inspection le dimanche 21 avril de l’an 39 à la Retraite des Pérégrins, en fin d'après-midi.

La Commandante Arley de Thurwes suivra la procédure habituelle pour ce genre d’événement et en profitera pour communiquer aux Fils de Quel’Thalas leur nouvelle affectation.

Le port de la tenue réglementaire de dotation sera naturellement de rigueur pour l'occasion.

Pour la Gloire de Quel’Thalas !


Ivera
Ivera
Prêtre
Prêtre

Nombre de messages : 67
Age : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne] De sel et de sang Empty Re: [Campagne] De sel et de sang

Message  Atia le Mar 23 Avr 2019 - 11:47

L’inspection de la Commandante
21 avril 39

En ce jour, la Commandante est venue faire l’inspection de la troupe et nous annonça notre prochaine mission ainsi que de nombreuses nouvelles inquiétantes en provenance du front.

L’inspection commença à l’arrivée de la Commandante, elle observa nos uniformes, notre tenue et, satisfaite, elle aborda la première des nouvelles tragiques que nous allions entendre : Dazar'alor avait été attaquée par l’Alliance et le Roi Rastakhan avait été tué dans l’assaut. L’Alliance ne put cependant tenir le terrain et fut repoussée en ayant deux de ses héros blessés dans l’affrontement, le roi gnome et Jaïna Portvaillant. L’attaque a précipité les Zandalari dans la Horde et cette dernière organise une riposte.

Et c’est cette riposte qui sera le cadre de notre prochaine mission. La Horde a décidé d'envoyer une troupe orque rejoindre les Reprouvés présents non loin de Boralus et nous serons du voyage. Nous serons sous commandement indépendant, Quel’Thalas ne souhaitant pas d’un commandement unifié pour cette opération, au vu des derniers événements. Cependant, nous aiderons au mieux les troupes présentes sur place à accomplir leur mission. Je suppose que nous aurons également des missions spécifiques que la Commandante nous fera parvenir mais ce n'est qu'une supposition. Notre départ est prévu pour le 26 avril.

Enfin, une fois nos ordres remis, elle nous fit part de l’arrestation de Baine Sabot-de-Sang, le Grand chef tauren. Celui-ci aurait trahi la Dame Noire, et donc la Horde, en sabotant une opération reprouvée controversée. Pour le moment, nous manquons de détails et il nous a été spécifiquement demandé de ne pas nous mêler de cette histoire. Bien sûr, nous obéirons à cette demande.

Vous avez donc vos ordres, Fils et Filles de Quel'Thalas, préparez-vous en conséquence et sachez être discrets quand vous évoquerez certains sujets, surtout en public.

Légat Atia Silverswell

_________________
[Campagne] De sel et de sang WwujNiS
Atia
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4683
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne] De sel et de sang Empty Re: [Campagne] De sel et de sang

Message  Arévas le Lun 29 Avr 2019 - 16:29

Embarquement et débarquement
Du 26 au 28 avril de l'an 39

C’est avec motivation et ferveur que nous entamâmes notre mission dont la première étape était de rejoindre le Mouillage des Voiles du Soleil afin d’embarquer sur le navire qui allait nous conduire vers l’archipel de Kul Tiras. La Licorne des Flots, fier destroyer thalassien, était commandée par le Capitaine Irenos de Passevent qui avait tout de l’officier bellâtre amoureux des mers et amateur de couvre-chef à découvrir pour saluer. La traversé en elle-même fut tranquille malgré une météo quelque peu capricieuse à mesure que nous approchions de notre destination. Au large des côtes tirassiennes, le Capitaine nous invita à monter sur le pont, nous annonçant que la flotte de la Horde se rassemblait pour définir de la marche à suivre pour cette mission. Ainsi, le commandant en chef de l’opération, un Orc nommé Goruk, nous invita à monter sur son navire pour prendre directement nos consignes auprès de lui.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la situation apparaissait très complexe. En effet, les troupes de la Horde, si elles étaient composées d’un ensemble hétéroclite des races issues de la faction, comptait principalement une troupe de Réprouvés déjà à terre mais surtout plusieurs unités orques rivales et prêtes à s’affronter entre elles. Face à notre perplexité, le commandant Goruk nous expliqua que chacune des troupes orques était dirigée par un de ses nombreux frères, et que la bonne entente ne régnait pas entre eux, au contraire, car ils étaient prêts à en venir à l’affrontement pour décider de la marche à suivre. La principale troupe orque, dirigée par les frères Burkut, Yosun et Tozan, se trouvait également déjà à terre et était encerclée par les forces de l’Alliance, nécessitant du secours qui tardait à arriver en raison des dissensions de la fratrie. Comme pour donner corps à ce discours, la flotte du dernier frère, Ozgur, arriva et engagea le combat contre le commandant. Celui-ci nous ordonna de fuir car cette bataille ne nous concernait pas, nous devions parer au plus urgent et rallier la côte. Même si nous n’approuvions pas ce gâchis de vies inutile alors que la Horde avait besoin de tous ses guerriers, nous nous inclinâmes devant le respect dû aux traditions des Orcs et nous remontâmes sur la Licorne des Flots pour faire voile vers notre but. Hélas, certaines troupes du frère renégat n’eurent cure de notre neutralité dans leur conflit et des wyvernes nous pourchassèrent et endommagèrent grandement notre navire à coups de bombes avant d’être finalement abattues. Nous ne connaissons pas l’issue de l’affrontement.

Notre arrivée à Port-Liberté ne passa pas inaperçue, tant la Licorne des Flots ressemblait plus à une barque prenant l’eau qu’au fier navire qu’elle aurait dû être. Fort heureusement, comme promis par Irenos de Passevent, elle avait de la ressource et tint bon pour nous mener à bon port. Le Capitaine nous expliqua que l’endroit était neutre et principalement occupé par tous ceux cherchant à éviter les affaires officielles et surtout la justice de l’Amirauté, tout en essayant de faire fortune par des moyens aussi divers que peu scrupuleux. L’officier nous conseilla d’aller nous renseigner auprès du maître des docks, un certain Maître Smithe, puis prit congé en nous saluant bien bas avec son couvre-chef volumineux. Après avoir trouvé notre homme quelque peu rabougri et pingre sur ses honoraires, nous apprîmes que les trois grands équipages pirates de Port-Liberté étaient les Harponneurs, les Lamineurs et les Mort-aux-dents. Les Lamineurs étant hostiles à la Horde qui a tué leur chef, un certain Harlan. Maître Smithe nous assura que bon nombre des gens du port, ainsi que dans les terres avoisinantes, seraient prêts à travailler pour nous contre une bonne rémunération, et qu’ils se révéleraient précieux par leur connaissance du terrain et des forces de l’Alliance présentes sur place.

Afin de réfléchir à tout ça, nous nous dirigeâmes vers la taverne de Harley, visiblement réputée, non sans être auparavant passés par la boutique d’Edric pour nous trouver des vêtements pour mieux coller à l’environnement. C’est sous l’apparence d’un équipage elfique crédible et séduisant que nous pûmes profiter des services de la fameuse taverne qui n’usurpait pas sa réputation. Le reste de la soirée fut consacré à jouer nos rôles afin de nous fondre dans le décor et apprendre diverses rumeurs pour récolter du renseignement.

Sénéchal Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Sénéchal Arévas Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
Arévas
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2361
Age : 32
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne] De sel et de sang Empty Re: [Campagne] De sel et de sang

Message  Arévas le Jeu 2 Mai 2019 - 18:23

Contrats et recyclage
Le 01 mai de l'an 39

Après deux jours d’investigations, tant sur la qualité du rhum que sur l’actualité locale, décision fut prise d’enfin prendre la route pour nous rapprocher de notre destination. Nous choisîmes également de nous faire accompagner par deux compagnies de mercenaires, autant pour gonfler nos rangs par le nombre que pour assurer nos arrières en cas de trahison de la part de l’une d’entre elles. Une des troupes engagées était composée d’anciens employés de la Maison Corsandre, la famille ayant été déposée par l’Amirauté des Portvaillant, ceux-ci avaient donc à cœur de prendre leur revanche et accordaient volontiers leur aide et leur connaissance du terrain à la Horde.

C’est donc libérés de notre couverture d’équipage pirate que nous quittâmes Port-Liberté en bonne compagnie. Parmi les têtes pensantes rencontrées dans les troupes qui nous accompagnaient, nous notâmes les noms d’Odell Parch le noyeur de Gnome, Harry Lex le blondinet et Cheng Umbri le gland combattant selon ses propres dires.

Notre destination était bien sûr la position de la Horde assiégée par l’Amirauté. Néanmoins, le voyage allait prendre plusieurs jours car nous devions emprunter des chemins de montagne pour éviter d’attirer l’attention. Ce faisant, nous traversâmes un large terrain de chasse et nous trouvâmes un site idéal pour monter le camp sur une petite bute sans doute occupée par des forestiers ou des braconniers lors de la dernière saison.

Pendant que les mercenaires mettaient en place notre campement, nous procédâmes à une reconnaissance des alentours et nous tombâmes sur une étrange décharge à ciel ouvert dans laquelle se trouvaient de nombreuses machines encore en activité. Nos multiples précautions et notre rapidité n’ayant pas suffi à empêcher le déclenchement d’une alarme stridente, nous dûmes affronter des chiens mécaniques qui ne nous posèrent pas grand problème si ce n’est par leur nombre et les taches d’huile récalcitrantes qu'ils laissèrent sur nos vêtements après l’affrontement. Sybile risque de ne pas apprécier cette dernière déconvenue. Nous ramassâmes ce que nous pouvions comme matériel afin de le rapporter au campement et voir ce que nous pouvions réutiliser d’intéressant. Sur le retour, nous dûmes éliminer deux Gnomes qui eurent la malchance de venir voir pourquoi l’alarme avait retenti à ce moment-là. Faisons preuve de prudence car il y en a sûrement d’autres dans le coin, l’alarme et la disparition de leurs camarades risquent de les inciter à patrouiller dans notre secteur.

Sénéchal Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Sénéchal Arévas Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
Arévas
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2361
Age : 32
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne] De sel et de sang Empty Re: [Campagne] De sel et de sang

Message  Finë le Dim 5 Mai 2019 - 13:26

Par delà ce pont.
Le 03 mai de l'an 39

Enfin ! Après plusieurs jours de marche et de tourisme notre troupe accompagnée de nos chers (haha) mercenaires se mit en route pour rejoindre les troupes Orcs piégés par l'Amirauté. Il s'avéra que notre chemin passait par un pont gardé et qu'il valait mieux éviter de trop attirer l'attention le temps de rejoindre nos Orcs.


Le plan était facile, on enlève tout ce qui nous identifie comme appartenant à Quel'Thalas, on présente nos faux-papiers, on passe le pont et on remet nos armures pour rejoindre les Orcs...Donc la je me pose plusieurs questions sur la raison qui a fait que ce plan a été oublié en...quelques secondes. Oui je suis désolée pour ceux qui lisent et qui trouvent que je râle beaucoup mais j'aime comprendre ce qu'on fait.


Revenons en au pont. Donc, pour le traverser nous avons suivit Véloce sur son kodo qui ont foncé à pleine vitesse, alertant ainsi les gardes que quelque chose n'allait pas. De l'autre coté du pont nous avons repérer des éclaireurs cachés dans la forêt tandis que des soldats sortaient des maisons environnantes, mais nous avons poursuivit notre course sans nous arrêter jusqu'à ce qu'à notre grande surprise une barricade avec des Orcs nous barre le chemin.


Heureusement, ils nous laissèrent passer rapidement quand ils nous identifièrent comme étant des alliés, mais pas de temps à perdre, nous avions laisser les mercenaire combattre au pont pour faire diversion le temps de ramener les Orcs Après un bref échange avec la Légat le chef Orc, dont j'arriverai pas à retenir le nom, ordonna à ses troupes de se mettre en marche à notre suite. C'est ainsi que la course reprit de plus belle, cette fois l'amirauté nous attendait, des formations de hallebardiers et de mousquetaires se mettaient en position pour nous intercepter, mais notre charge montée soutenue par un déferlement d'Orcs dans notre sillage trouva son chemin jusqu'au pont au prix de quelques pertes et beaucoup de blessés.


Une fois hors de danger les premières animosités commencèrent dans nos rangs, les mercenaires humains n'appréciant guère la présence des Orcs, ce qui est complètement bête comme réaction vu qu'ils savaient qu'on allait les chercher, et les Orcs leur rendant gentiment la pareille n'aidaient pas. Une nouvelle discussion entre la Légat et le chef des Orcs nous donna notre prochain objectif, rejoindre les Réprouvés, la seule question qui reste en suspens c'est : Quand allons-nous mettre fin au contrat des mercenaires?


Optione Finë Täel
Finë
Finë
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne] De sel et de sang Empty Re: [Campagne] De sel et de sang

Message  Arévas le Jeu 9 Mai 2019 - 11:16

Arrivée à la base réprouvée et attaque d'un monastère tirassien
Du 05 au 08 mai de l'an 39


Dimanche

Après notre sauvetage subtil et élaboré des troupes orques, nous avions décidé de reprendre la route afin de rallier la base réprouvée où nous attendait l’Exécutrice Denitz. Sans surprise, l’accueil sur place fut plutôt glacial et malodorant, ce qui mit fin à notre contrat avec la troupe mercenaire d’Odell et Cheng, peu désireux de s’acoquiner avec des morts-vivants. Leur prime leur fut donc versée et ils nous quittèrent en bons termes, Harry et ses hommes, pour leur part, restèrent à nos côtés.

Comme on pouvait s’y attendre, l’Exécutrice Denitz avait hâte de lancer l’assaut, n’excluant pas de devoir relever des morts tombés au combat pour regonfler ses rangs si besoin, ce qui créa quelques tensions avec les mercenaires et les Orcs. Afin d’éviter tout incident diplomatique, nous décidâmes de nous installer à l’écart de la base, dans un coin d’herbe aux fortes odeurs de fleurs.


Mercredi

Après deux jours consacrés à la reconnaissance des alentours et à l’élaboration d’un plan, tout le monde était prêt à passer à l’action. L’objectif était d’envahir un monastère et de neutraliser les eaugures tirassiens qui constituaient une force précieuse pour nos ennemis compte tenu de l’environnement. L’assaut se déroula sans accroc et avec une parfaite exécution du plan qui consistait en une balise déposée dans une tour par nos rangers afin d’y téléporter le reste des Fils pour attaquer au cœur du monastère, tandis que les Orcs envahirent les lieux de façon conventionnelle. Le combat fut court mais intense, les Tirassiens défendant farouchement leur foyer et usant de manœuvres faisant la part belle à la hallebarde afin de retarder le contact tandis que les eaugures frappaient à distance.

Une fois que le combat apparut clairement perdu pour eux, bon nombre de Tirassiens déposèrent les armes et se rendirent, mais quelques eaugures parvinrent à s’échapper en s’immergeant dans un bassin qui leur permit d’atteindre l’océan telle une tortue. Le reste de la soirée fut consacré au pillage mais aussi à la récupération de ce qui pouvait nous être utile ou de ce qui pouvait nous apprendre des choses sur l’ennemi. Une fois de retour à la base réprouvée, l’Exécutrice Denitz nous fit part de sa satisfaction, nous informant qu’elle n’avait pas chômé de son côté, notamment avec ses catapultes à peste qui avaient fait du zèle.

C’est avec la satisfaction du devoir accompli que nous pûmes profiter d’un repos bien mérité, en attendant la suite des opérations à venir.

Sénéchal Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Sénéchal Arévas Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
Arévas
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2361
Age : 32
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne] De sel et de sang Empty Re: [Campagne] De sel et de sang

Message  Arévas le Mer 15 Mai 2019 - 11:33

Faire des vagues
Du 10 au 12 mai de l'an 39


Vendredi

Le temps était venu de confronter Ozgur à ses actes. L’Orc renégat avait été localisé dans une forteresse insulaire du nom de Fort-Vague à bonne distance de notre position. Plus important encore, il détenait prisonniers les guerriers qui lui avaient tenu tête lors de notre arrivée en Kul Tiras, dont son frère Goruk. Nous montâmes une opération éclair avec les forces des trois autres frères et nous infiltrâmes la prison tirassienne occupée. Nous cherchâmes avant tout à éviter de devoir tuer les Orcs renégats car nous pensions déjà à l’après et au fait que nous aurions besoin d’eux dans les combats à venir contre l’Alliance. Hélas, alors que tout se déroulait sans incident, un puissant chaman parvint à nous tenir tête et à rallier les guerriers encore aptes au combat en les exhortant à mourir plutôt que de renoncer à suivre leur chef. Nous n’eûmes d’autre choix que de tuer le chaman ainsi que ceux qui résistèrent mais heureusement, la plupart prirent la fuite une fois l’adorateur des éléments éliminé. L’effet de surprise perdu, nous décidâmes de nous retirer avec les prisonniers et Goruk libérés, Celestine nous gratifiant d’un portail modeste mais efficace. Il est à noter que nous n’avons pas vu Ozgur au cours de l’opération.


Dimanche

Nous n’eûmes pas à attendre longtemps pour avoir des nouvelles d’Ozgur. L’Orc renégat se présenta à la base réprouvée où l’Exécutrice Denitz avait convoqué une réunion en vue d’organiser l’attaque sur Everlen. Naturellement, la tension fut extrême entre le rebelle et ses quatre frères et chaque mot émis des deux côté semblait prêt à servir de prétexte à l’affrontement armé. Heureusement, l’Exécutrice Denitz fit valoir son commandement effectif sur la terre dont elle avait la charge et annonça qu’elle ne tolérerait aucun débordement, mais cela ne concernait pas les terres en dehors de sa juridiction, il nous faudra donc toujours être méfiants envers Ozgur. En effet, ce dernier clama haut et fort qu’il n’avait besoin de personne pour gagner la bataille à venir et il se retira avec ses troupes. Pour le reste, la commandante réprouvée distribua les rôles et nous nous vîmes attribuer le front Ouest. Il est à noter qu’un bombardement de peste sera effectué dans certains quartiers de la ville tandis que les assauts conventionnels se dérouleront dans les autres secteurs. Des vaccins et des masques seront distribués en cas de débordement imprévu du poison.

Sénéchal Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Sénéchal Arévas Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
Arévas
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2361
Age : 32
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne] De sel et de sang Empty Re: [Campagne] De sel et de sang

Message  Atia le Mar 21 Mai 2019 - 11:11

Conquête d’Everlen
17 mai 39

L’assaut a enfin été menée par la horde et la ville est tombé aux mains de la Horde, non sans quelques troubles et conflit internes. Les orcs Burkut et Goruk dirigent la ville et le fort tandis que Denitz ne dirige toujours que la colline. Notre mission accomplit nous avons libéré les mercenaires humains de leur contrat et nous sommes rentrés à Quel’thalas.

L’attaque a commencé comme convenu avec deux forces d’assaut, les orcs commandés par Ozgur et la coalition reprouvés, orcs et nous-mêmes sur l’autre flanc. La bataille ne s’engagea pas très bien car visiblement des catapultes de pestes eurent des dysfonctionnements mêmes si la majorité parvint à tirer. L’attaque suivit, les abominations en pointe. Arrivées à la porte, les difficultés commencèrent, les tireurs et canons adverses furent meurtriers malgré la pluie de gaz tombant sur eux mais les abominations parvinrent à briser la porte et la ville fut envahie.

À l’intérieur, nos forces furent divisées, les orcs et les abominations attaquèrent une caserne pendant que nous nous chargions de prendre le contrôle des rues. La peste se répandait rapidement et nous tentions de l’éviter malgré nos masques et antidotes. La résistance ennemie fut clairsemée et facile à surmonter au vu de la panique. Heureusement, aucun civil n’était visiblement présent. Au final, nous sommes tombé sur une colonne ennemie qui accepta de se rendre contre la vie sauve. Nous les avons dépouillé de leurs armes et nous les avons évacué par portail pour éviter qu’ils finissent pestiférés.

Les quartiers sécurisés, nous sommes revenu à la caserne où les reprouvés exécutaient les prisonniers pour en faire des abominations. On nous donna 1h de repos à nous et au orcs avant de partir à l’assaut du château. Nous avons profité de ce petit temps de récupération puis l’heure sonna pour le combat suivant.

Un travail de sape nous ouvrit la voie. Depuis les égouts et des tunnels, des sapeurs firent s’écrouler la muraille ce qui permit à la Horde de s’élancer dans le fort. L’ennemi, discipliné, était composé de hallebardiers et d’arquebusiers agissant de manière coordonnée et efficace. Mais ils étaient en forte infériorité numérique ce qui permit à la Horde de les déborder. La bataille se répandit à l’intérieur du fort et nous avons été envoyé sécuriser les remparts pour couvrir la bataille se déroulant dans la cour.

Comme précédemment, nous avons réussi à convaincre des ennemis de se rendre et nous avons fait de nombreux prisonniers jusqu’à arriver dans les quartiers du gouverneur de la place forte. Celui-ci était aux prises avec Ozgur et ses hommes. La tension monta d’un cran et Tozan, un des frères orcs, défia Ozgur en Mak’gora. Ce dernier gagna assez rapidement et sous l’impulsion de son orgueil nous provoqua. Je fus sur le point de relever le gant quand Fine le fit et parvint à triompher en duel du puissant chef orc. Le combat fut difficile et elle décida de l’épargner pour honorer sa force mais cependant il fut banni par son clan dans la foulée.

La suite fut plus délicate. La réunion des chefs fut houleuse car Denitz réclama la ville et les prisonniers pour son compte, voulant exécuter les survivants pour en faire des abominations et changer la ville en lac de peste. Je lui refusai les prisonniers et les orcs lui refusèrent la ville. La Réprouvée fut tentée d’utiliser la menace et l’intimidation mais finit par lâcher l’affaire et répartie dans son camp. Les orcs soulagés décidèrent de fêter leur victoire et cela dura pendant 2 jours a l’issue de quoi, nous avons fait un bilan de la situation puis constant que la situation était maîtrisée. Les mercenaires d'Harry furent payés et envoyés à Menethil tandis que nous-mêmes nous sommes rentré a Quel’thalas laissant les orcs tenir les positions acquises.

Légat Atia Silverswell

_________________
[Campagne] De sel et de sang WwujNiS
Atia
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4683
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne] De sel et de sang Empty Re: [Campagne] De sel et de sang

Message  Ivera le Mar 21 Mai 2019 - 13:31





La lutte fratricide qui déchirait le clan des cinq se finit par la défaite d'Ozgur devant la magie de Fine Tael. Désormais débarassés de leur frère paria, Burkut et Goruk prirent le contrôle d'Everlen et gardèrent la main sur la région, demeurant une plaie vive dans le flanc de l'amirauté. La malédiction qui s'était abattue sur le clan à la mort de leur père fût levée de la manière la plus innatendue grâce aux Fils de Quel'Thalas. Aussi, quand leur vint la nouvelle d'une flotte elfe partie vers le Maelstrom pour défier la reine Azshara, ils prièrent pour que les esprits les sauvent comme ils les avaient sauvés.

Le seigneur d'Everlen avait vu sa ville détruite en moins d'une nuit par les forces conjuguées de la Horde. Ses nouveaux maîtres orcs furent cependant cléments avec les prisonniers. Quelques années de servitude étaient bien peu comparées au sort funeste que leur réservait Denitz. Ils courbèrent l'échine et se plièrent aux règles de Burkut, nourrissant désormais l'effort de guerre de la Horde.

Dans les méandres de Port Liberté, le bon vieux Smithe eut une pensée pour les Fils de Quel'Thalas lorsqu'il apprit que l'armée orque avait échappé à toute une brigade de Kul'Tiras aux confins de la Rade de Tiragarde. Voir l'amirauté prendre une raclée est bon pour les affaires et les pirates soulevèrent leurs chopes aux efforts de la Horde contre leur vieil ennemi.

Les eaugures perdirent leur foyer lors du saccage du monastère. Bon nombre d'entre eux furent réduits à la servitude et ceux qui purent s'échapper se souviennent avec terreur de la nuit durant laquelle la Horde avait attaqué. La grâce de la marée les amena loin de Tiragarde, loin du conflit entre la Horde et l'Alliance. De leur sourvenir subsistent des ruines froides et oubliées, à côté d'une ville tombée.

Sa mission accomplie, le capitaine Irenos de Passevent passa quelques semaines à Port Liberté, échangeant les nouvelles avec d'anciens collaborateurs. Il apprit bientôt la victoire des Fils de Quel'Thalas à Everlen et en profita pour ajouter cet exploit à la longue liste des traversées qu'avait effectué la Licorne des Flots. Désormais, son navire effectue une liaison régulière avec Port Liberté au nez et à la barbe de l'amirauté.

Reparti aussi discrètement qu'il était venu, Cheng Umbri se demanda souvent s'il n'aurait pas mieux fait de suivre les Fils de Quel'Thalas jusqu'au bout. Sa vie n'en fût pas pour autant bouleversée et il poursuivit dans l'ombre les efforts qu'il menait contre les tirassiens, répandant la corruption dans l'archipel dévasté par la guerre.

Harry, pirate tantôt adulé par ses hommes, tantôt détesté par ses amantes, se réjouit du butin sur lequel il mit la main au cours du pillage du monastère. Fidèle à ses promesses, il avait suivi les elfes jusqu'au bout à Everlen. Lui et sa bande purent enfin quitter Kul'Tiras et trouver une vie paisible dans les royaumes de l'Est, abandonnant leurs vies de mercenaires pour se ranger à Menethil.

La guerre civile avait coûté à Odell sa famille et son honneur. Le capitaine n'eut jamais l'occasion de revenir auprès des siens alors que le conflit entre la Horde et l'Alliance faisait rage. Son coeur en devint plus sombre et sa bande sévit encore longtemps sur l'île de Tiragarde, détruisant fermes et villages sous une bannière désormais onnie de tous.

Denitz, exécutrice, bourreau des humains et championne de Fossoyeuse, a tenu son dernier siège devant les murailles d'Everlen. Le plan qu'elle avait mis des mois à bâtir finit par s'effondrer car elle avait sous estimé la force de ses alliés. Peu de temps après le départ des Fils de Quel'Thalas, elle dut se résoudre à abandonner Tiragarde pour annoncer son échec à Nathanos. Plus personne n'entendit jamais parler d'elle.

Les listes de récupération récupérées dans la décharge gnome trouvèrent preneur du côté du Cartel Baillefond qui mit enfin la main sur certains procédés jusque là gardés secrets au sein de la flotte de Kul'Tiras. Que des elfes puissent récupérer ce genre d'informations affuta l'esprit des décideurs qui réfléchissent à employer de nouveau les Fils de Quel'Thalas dans des missions semblables.

Epargné par Fine Tael, Ozgur fut banni de son clan par Goruk et ses frères. Comme son père des années auparavant, il avait cherché la gloire sur le champ de bataille sur de lointains champs de bataille. Malgré ses immenses capacités au combat, il avait répété les erreurs du passé et abandonné son propre clan par orgueil. Le guerrier disparut dans la rade de Tiragarde. Ses anciens compagnons l'oublièrent bien vite car tel est le sort des vak'nosh; ceux qui ne rentrent dans aucune saga.

Ivera
Ivera
Prêtre
Prêtre

Nombre de messages : 67
Age : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne] De sel et de sang Empty Re: [Campagne] De sel et de sang

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum