[Campagne] La mystérieuse cité d'or

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

[Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Jeu 27 Sep 2018 - 14:58

Départ pour Zandalar
Le 26 septembre de l'an 38

Ce jour-là, la Légat Silverswell avait donné pour consigne à l'ensemble de l'ordre de se tenir rassemblé. Militaires, civils et autres personnels attendaient sa venue avec impatience quant à savoir ce qui nécessitait une telle réunion. Ils ne furent pas déçus car la Légat leur annonça leur nouvelle mission de longue durée sur l'île légendaire de Zandalar.

La Légat présenta rapidement le contexte. La Horde avait besoin d'alliés et surtout de navires pour espérer pouvoir remporter la guerre contre l'Alliance. Or, cette dernière avait commis l'erreur de capturer la princesse héritière zandalari Talanji et son Prophète Zul. Oui, le fameux Zul qui avait tenté de recréer un empire troll mondial après le Cataclysme. La politique étant ce qu'elle est, la Horde avait envoyé une équipe de sauvetage libérer les deux individus et l'Alliance avait tenté de les poursuivre avec ses navires. Bien mal lui en a pris car la flotte zandalari a réduit en miettes les navires ennemis au large des côtes de Zandalar.

Après ce sauvetage réussi, la Horde pouvait s'attendre à entrer dans les bonnes grâces de Zandalar, mais les Zandalari sont naturellement isolationnistes et lui ont demandé de faire ses preuves avant une éventuelle alliance. Ainsi, notre ordre fait partie des troupes dépêchées par la Horde dans cette mission à la fois militaire et diplomatique. Lune-d'Argent compte sur nous pour être exemplaires !

Une fois le briefing effectué, ordre fut donné de rassembler nos affaires de dotation pour une mission de longue durée. La flotte de la Légat ayant été réquisitionnée, nous embarquâmes sur le Chlidonia, le Laridae et la Vierge sanglante nous accompagnant. A bord, la Légat s'assura que chacun d'entre nous savait manier une arme à feu ou tirer du canon, même si cela n'était pas notre spécialité, au cas où.

Nous voilà à présent en mer, voguant vers une île légendaire avec une cité tout aussi mystérieuse que son peuple. Puisse la Lumière nous accompagner.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Finë le Sam 29 Sep 2018 - 14:27

En route pour Zandalar
Le 28 septembre de l'an 38


Le trajet jusqu'à Zandalar continue...Le moral sur le navire est bon, malgré quelques éléments pessimistes et les divers malades. Enfin, je devrais plutôt dire que le moral "était" bon jusqu'à ce qu'une tempête assez violente se lève et ne réveille de violents maux de mer chez certains, d'ailleurs au moment ou j'écris j'ai encore l'estomac bien secoué il serait temps de demander l'ajout d'une prime pour ce genre de malaises...Mais je m'égare !

Donc, nous voici en plein cœur d'une tempête, quasiment tous ceux n'étant pas membre de l'équipage sont prit de maux de mer, ce qui au passage fit beaucoup rire les marins du navire. Et c'est, comme par hasard, à ce moment que choisit une flotte de l'Alliance pour nous tomber dessus, sans rire ils ont un vrai don pour avoir le timing le plus chiant possible. Bref, je ne suis pas dans la marine, je serais parfaitement incapable de raconter avec précision ce qui s'est passer autour de nous ensuite vu le chaos, tout ce que je sais c'est que notre navire a violemment éperonner l'un des navires de l'Alliance, forçant quelques membres de son équipage a tenté leur chance en sautant sur notre navire pour ne pas sombrer. Et comme nous sommes de bons hôtes nous leur avons offert un chaleureux accueil, a tel point qu'ils déposèrent les armes assez vite. La suite est moins réjouissante, les marins du Chidonia (le navire sur lequel nous nous trouvons pour ceux qui ne suivent pas dans le fond !) exécutèrent les marins de l'Alliance qui s'étaient rendus et jetèrent leurs cadavres à la merde. Bon sérieusement, je suis pas la plus clémente dans l'Ordre, mais tuer un ennemis qui se rends même moi je trouve que ca craint.


Mais ne nous égarons pas, car la bataille n'était pas finie, après de nouvelles manœuvres notre navire éperonna un nouvel ennemi et une fois encore son équipage se déversa sur notre pont...et ils étaient nombreux les salauds ! Peu habitués aux combats en mer et en sous-nombre écrasant l'Alliance nous donna du fil à retordre. Et bien sur inutile de compter sur les marins du navire pour être efficace, mais si j'en ai parlé plus haut, ceux qui se moquaient de nous et qui se sont montrés les moins efficaces dans ces combats ! Bref, nous étions parfaitement désorganisés et séparés, combattant en sous-nombre et je peux affirmer que la survie de la plupart des nôtres provient du travail de Scarlett et son acharnement à nous protéger ! Il est à noter toutefois qu'il serait bon de reprendre les séances d'entrainement en groupe pour intégrer de bonnes bases à nos nouvelles recrues, car comme je l'ai dit notre organisation était parfaitement nulle, il faudrait veiller à travailler cela.



Après un dur combat nous avons éliminé tous les marins de l'Alliance sur notre pont et le bilan fut étonnamment bon. Des blessures légères et un Lieutenant inconscient sur notre navire et deux navires perdus pour notre flotte, notamment le navire amiral Réprouvé. Mais la meilleure nouvelle vient du fait qu'aucun navire de la Légat n'a sombré, réjouissez-vous camarades : Notre paie est sauvée pour l'instant ! Bref, Scarlett et Lynn sont en train de s'occuper des blessés au moment même ou j'écris ce rapport, le Lieutenant étant incapable d'assumer son poste pour le moment nous attendons le retour de la Légat ou de l'Enseigne pour assumer le commandement, faute de quoi il semblerait que je doive m'en charger. Ayez pitié de moi et revenez vite !

Enfin nous voila en un seul morceau, avec des pertes minimes et une flotte de l'Alliance presque entièrement couler, hormis leur navire amiral qui a prit la fuite il semblerait. Bref, les maux de mer et la tempête n'auront pas suffit à l'Alliance pour prendre l'avantage sur nous ! Victoire pour Quel'Thalas !


Finë Täel
Chevalier de sang de l'Ordre des Fils de Quel'Thalas
avatar
Finë
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Ivera le Dim 30 Sep 2018 - 20:09

Premier contact avec les tortollans
Le 30 septembre de l'an 38

La flottille a atteint en fin de journée une zone de récifs émergés au milieu de la mer. La chance a voulu que nous fassions la rencontre d'une race pacifique d'hommes tortues appelés les Tortollans : un couple, Gala et Pagos, est monté à notre bord, indiquant qu'il était à la recherche de leurs œufs parmi les récifs.

Je leur ai proposés de les escorter en échange de leurs connaissances sur les récifs alentours et de quelques objets magiques qu'ils avaient en leur possession. Le marché conclu, nous nous sommes aventurés sur le récif en compagnie de Gala.

Nous avons intercepté un groupe de sauroks lors de nos fouilles et permis à Gala de sauver un maximum de ses œufs. Cette dernière nous a récompensés avec des parchemins de sort. La croisière a repris sont cours et nous avons rapidement quitté la zone de récifs grâce aux connaissances des Tortollans.

Soldat Ivera Brunaurore

PS(1) : J'ai mis deux L à Tortollans car ils sont plutôt lents. Corrigez moi si vous voulez qu'on invente un autre mot.

PS(2) : Il semble que les Tortollans soient âgés par rapport à nous. Ils sont plutôt paisibles et ont l'air de beaucoup apprécier la collecte de savoirs.

avatar
Ivera
Archer
Archer

Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Ivera le Dim 7 Oct 2018 - 11:33

Arrivée à Zuldazar
Le 3 octobre de l'an 38

La flotte a atteint Zuldazar au petit matin, s'arrêtant à la capitale : Dazar'alor.

Nous avons été accueillis par une agente réprouvée du nom de Birette, sous l'escorte de gardes zandalaris. Après avoir visité les différents quartiers de la capitale, nous nous sommes rendus à l'ambassade Sombrelance, à la terrasse des prédicateurs.

Après avoir été renseignés sur la situation à Dazar'alor, nous avons pris nos quartiers dans l'auberge principale de la ville inférieure, attendant nos ordres.

Soldat Ivera Brunaurore

avatar
Ivera
Archer
Archer

Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Dim 7 Oct 2018 - 13:01

Débordements et répression
Le 05 octobre de l'an 38

Ce soir-là, nous nous trouvions encore à l’auberge où nous avions pris nos quartiers en arrivant dans la capitale zandalari. Alors que certains d’entre nous commençaient à s’inquiéter du fait que nous passions presque tout notre temps à déguster les spécialités locales et à nous empâter, l’action vient toquer à notre porte. Plus précisément, un groupe de Trolls amani vint nous chercher querelle en nous provoquant gratuitement, sans doute pour démontrer une quelconque supériorité raciale. Car, il est important de le souligner, nous avons remarqué que Zandalar accueille tous les Trolls de toutes les origines, ils sont cependant loin d’être tous égaux en ces murs. En effet, les Zandalari occupent logiquement la première place au sommet de la hiérarchie et tous les autres Trolls sont considérés comme leur étant inférieurs. Il y avait donc fort à parier que ces dits Trolls soient en quête de moyens de prouver leur force ou valeur à leurs hôtes, tout comme la Horde s’y affaire également de son côté.

Les Amani avaient donc choisi de s’en prendre aux étrangers, chose ironique au vu de leur propre statut dans la cité. Naturellement, nous apparaissions comme des cibles idéales au vu de notre passé commun. Les provocations furent dignes de beuveries de taverne et je donnai pour consigne de ne pas les relever. Hélas, comme souvent, certains Fils firent la sourde oreille envers moi mais pas envers les provocateurs, renchérissant par-dessus le marché. Finalement, un crachat de la part d’un Amani sur le visage de l’Enseigne Lynalis sonna le début des hostilités. Je parvins à conserver un minimum d’ordre en donnant pour consigne de ne porter que des coups non létaux et d’éviter de casser le mobilier de l’aubergiste qui n’avait rien demandé. Ce fut d’abord un succès. Cinq Amani affrontèrent cinq des nôtres (l’Enseigne, Fine, Mathane, Cenaya et Irhendir) et le combat se déroula sans incident. C’est alors que les Fils allaient remporter la victoire qu’un événement regrettable se produisit. Un Amani sortit une dague et la braqua vers nous. Fort heureusement, Lynn eut un réflexe foudroyant en pointant son épée sur la gorge du Troll, ce qui l’encouragea vivement à lâcher son arme.

Tout aurait pu en rester là, sur cette victoire des Fils. Mais les Amani, créatures rancunières s’il en est, et nous sommes bien placés pour le savoir, haranguèrent la foule qui s’était rassemblée pour assister à la bagarre. Ils prononcèrent des paroles faisant l’éloge des Trolls au détriment des autres races, considérées comme des intrus dans la cité, exposant la faiblesse du Roi de les avoir acceptées. La garde arriva et interrogea les différentes parties, tentant de ramener le calme. Alors que les gardes procédaient à leurs interrogations et commençaient à disperser la foule, une pierre vola et assomma l’un d’eux. Puis, la foule fit bloc à nouveau face à nous et une émeute éclata. La situation dégénéra quand les Trolls s’en prirent aux autres représentants de la Horde présents sur place, ces derniers répliquant en fonçant dans le tas, surtout les Orcs. Nos paladins usèrent d’une déflagration de Lumière afin d’aveugler le peuple et nous pûmes nous éclipser en compagnie des gardes.

Une fois à l’écart, l’officier de la garde eut un sentiment mitigé à notre égard, nous considérant à la fois comme responsables de trouble à l’ordre public, mais se montrant également reconnaissante pour l’avoir tirée de ce mauvais pas avec ses hommes. En gage de bonne foi, je m’engageai à punir les fautifs dans ma troupe mais aussi à apporter notre aide pour l’instant présent. L’officier nous demanda de participer à la répression armée de l’émeute, comme cela était visiblement la coutume dans la cité. Ainsi, nous fîmes face à une foule hostile mais qui n’avait rien d’un rassemblement de civils mécontents. Au contraire, la plupart étaient armés et très désireux d’en découdre. Néanmoins, il ne s’agissait pas de soldats entraînés et ils furent relativement aisés à vaincre et à disperser.

L’officier de la garde nous remercia pour notre aide et nous accorda son indulgence pour la peine, nous mettant toutefois en garde de ne plus provoquer d’esclandre à l’avenir. Elle ne cacha pas sa perplexité quand d’autres gardes vinrent la voir pour l’informer que d’autres émeutes avaient éclaté simultanément un peu partout dans la cité, toute réprimées dans le sang. Les révoltes des classes inférieures étaient choses fréquentes, mais jamais aussi bien organisées ni aussi bien armées. Notre mésaventure n’était donc qu’une partie d’un ensemble plus global.

Une fois la garde partie, je tins ma promesse. Les Fils fautifs se mirent en rang face à moi et je leur servis un sermon comme jamais auparavant. Mon discours ne fut aucunement colérique mais je leur rappelai leur serment envers Quel’Thalas et ses intérêts, bafoué par leurs actions de ce soir. En grossissant volontairement le trait, je leur expliquai que leurs actes avaient forcément des répercussions sur l’image de Quel’Thalas auprès de nos hôtes zandalari. La présence de la Horde dans la cité ne tenait déjà qu’à un fil, et ses diplomates faisaient de gros efforts pour obtenir le soutien de la flotte du Roi dans la guerre contre l’Alliance. Tous ces efforts risquaient d’être ruinés par les bêtises de quelques individus indisciplinés. En conséquence, je donnai l’ordre aux fautifs de me rendre leurs tabards et leurs insignes, pour illustrer le fait qu’ils avaient perdu la confiance de Quel’Thalas et qu’ils apparaissaient désormais comme des menaces pour ses intérêts. Des punitions plus classiques furent également distribuées, en l’occurrence corvées et baisse de solde. A charge pour eux de retrouver la confiance de Quel’Thalas.

Pour l’heure, nous avons changé de quartiers afin de nous faire oublier quelques jours, nous nous sommes installés sur un navire amarré au port dans l’attente.

Puisse la Lumière nous accompagner.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Mathane le Jeu 11 Oct 2018 - 20:26

Bienvenue dans la jungle !
Le 11 Octobre de l’an 38

Après plusieurs jours cantonnés au bateau pour des raisons de ‘’diplomatie’’, on peut dire que celui-ci fait forte impression auprès des autres flottes tellement il est propre et rutilant (merci pour la sanction). Hélas pour nous pauvres punis, nous avons enfin reçus un ordre de mobilisation vers Xybala dans la région Sud Est de Zuldazar.

Là-bas nous attendais un site de recherche archéologique tenue par le reliquaire en collaboration avec les des érudits Shaldo’rei nouvellement recrutés dans la Horde. Une fois sur place, on nous a missionné pour aider aux fouilles et sécuriser la zone au besoins. La responsable du reliquat, une dénommée Ainn nous a fait visiter la zone notament leur principal découverte, un squelette de dinosaure énorme ! Il s’agirait de la mère du loa Rezan, le loa protecteur de la monarchie Zandalarienne.
D’ailleurs la croyance dans les loas est fascinante !! Paganique mais fascinante. Ces créatures seraient des esprits servant d’intermédiaires entre les mortels et les grandes puissances de notre Univers. On peut se demander dans quelle mesure certains d’entre eux peuvent servir et se rattacher à la lumière, notamment après avoir lu et observé des pratiques des dévots de Rezan durant les quelques jours passés en Capitale troll.  Je vous conseille de lire cette encyclopédie fascinante « Loas et vaudou trolls, comprendre la culture de l'ennemis et la dominer » par Alecthor Vifeclat anthropologiste de Quel’thalas.

Enfin bref, je diverge … Le reliquat nous a attribué une zone de recherche et après plusieurs heures à gratter la terre et les gravats, le succès fut au rendez-vous pour certains d’entre nous. Enfin si on peut appeler cela du succès. Cenaya c’est pris une explosion lorsque sa pioche à taper dans ce qui devait être une ancienne mine troll, résultat un bras bien amoché. Notre Légat a trouvé un crane en métal qui l’a maudit la transformant en aimant à problème et Scarlett a récupéré un fossile de dinosaure et une tête réduite accompagné du fantôme vengeur qui y était attaché obligeant Cenaya à exorciser l’esprit…. Bref plus de problème qu’à notre arrivé.
Seul notre enseigne et Neldyran s’en sont bien sortis avec un coffre remplis de tablettes trolls et un collier béni pour Hanorya puis un pendentif protecteur dédié à Rezan pour notre chasseur.

Les fouilles étant peu concluante nous nous somme déplacé vers l’est du site pour explorer de nouveaux sols. Mais le territoire était occupé par de nombreux petits lézards pénibles appelé saurides et des raptors plus menaçants. Dans l'ensemble, des créatures peu dangereuses pour un groupe de soldats mais pouvant se montrer fatal en surnombre ou pour un chercheur isolé. Le nettoyage de la zone fut rapide et sans encombre ce qui nous permis de commencer à fouiller un peu avant la tombée de la nuit.
Cette zone s’est montrée plus fructueuse pour nous. Il a été mise à jour une dague sacrificielle, une bourse de vielle pièce d’or, de la vaisselle précieuse, un anneau consacré à Rezan et enfin un coffre contenant de nombreuse toilettes, bijoux et autres accessoires féminins. Le soleil commençant à se coucher, nous avons remis le cap vers le campement rendre nos trouvailles au reliquat et nous reposer. La nuit la jungle grouille de prédateur, enfin plus que d’habitude.
C’est dingue le nombre de trucs qui veulent nous, voler, agresser ou manger depuis que l’on est arrivé sur cette île !

Puisse la lumière nous soutenir en territoire Troll.  


Mathane Ael’darth, paladin et recrue des Fils de Quel’thalas
avatar
Mathane
Ouvrier
Ouvrier

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 19/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Hanorya le Mer 17 Oct 2018 - 7:22


Ordre des Fils de Quel’Thalas
Le vendredi 12 octobre de l’an 38




Rapport de Mission



Evènement : Elimination des Nains Sombrefer et récupération d’une gemme mystérieuse.


Ce fut notre contact chez le reliquaire, Ainn, qui accourut vers nous, essoufflée, pour nous prévenir que l’Alliance avait débarqué et s’approchais de notre camps. Nous nous sommes aussitôt mis en marche pour intercepter les envahisseurs.

Hélas pour nous, nous avons été pris en embuscade par des Sombrefer. En effet, ils nous ont pris par surprise grâce à leur technologie des taupes mécaniques. Normalement très bruyantes, ils ont visiblement réussi à réduire le boucan de leur machine car nous avons à peine eu le temps de nous mettre en place pour les accueillir. Le combat fut acharné et assez rude. Solidement protéger par leur armure de qualité, nous avons eu le plus grand mal à défaire de nos ennemis. En effet, les nains sont des gens robuste et endurant par nature, l’excellente facture de leurs armures et de leurs armes nous ont donné du fil à retordre et c’était un vrai défi de les affronter. Toutefois, il en faut plus pour nous inquiéter. Le combat fut simplement un peu plus long. Il faudra en tenir compte lors des prochaines batailles. Ce temps de répit peut être avantageux pour les soldats de l’Alliance qui pourrait utiliser ce temps pour se redéployer. Enfin, une fois cette première division sous contrôle, nous nous sommes mis en chasse d’un autre groupe. Et nous en avons trouvé un. Cette fois, c’est nous qui les prenions par surprise et évidemment, sourd comme des pots, ils ne nous ont pas vu venir. Ainsi nous prenions derechef le contrôle de la bataille. Après de nouveau échange compliqué, nous avons réussi à démanteler cette force et avons fait leur chef prisonnier.

Profitant de la fin de la bataille pour reprendre nos esprits, soigner nos blessures et nous remettre en jambes, j’ai posé quelque question au chef nain. Coopératif par vantardise, il nous indiqua qu’ils avaient déjà trouvé ce qu’ils étaient venus chercher. De toute évidence, il ferait référence à un œil de Xibaba, l’immense squelette de la région. Ils étaient restés sur place uniquement pour voir s’ils ne pourraient pas dénicher autre choses de valeur. Interloqué, je me demandais s’il s’agissait vraiment de l’œil naturel de la créature ou si ce n’était qu’un genre de joyaux comme nous avons pu en voir des centaines dans la cité.

De retour au campement, nous avons remarqué la présence d’une troupe armée de zandalari qui faisait visiblement toute l’attention de la part du reliquaire. En effet, tout ce petit monde était en émoi devant une gemme de belle taille. Rejoins par leur cheffe, une trollesse dont j’ai hélas oublié le nom alors que je pensais l’avoir noté, nous as fait part qu’ils avaient, eux aussi, pris les nains en chasse et en avaient tué deux groupes. L’un d’eux avaient la gemmes en question en leur possession et vu les grimaces de notre prisonnier, nous venions de leur reprendre la fameuse gemme. Tant mieux.

J’aime ces missions-là. D’une pierre, deux coups. Nous privons à l’Alliance des membres de leurs forces, quelque taupe mécanique, du matériel, des informations et nous récupèrerons un objet de grand intérêt qu’elle-même convoitait. C’est parfait.

Que le Puit du Soleil nous guide.
Soldate Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel’Thalas
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 1010
Age : 34
Localisation : Zandalar
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Ivera le Jeu 18 Oct 2018 - 10:21

Au sommet de la pyramide
Le 17 octobre de l'an 38

Accompagnés par A'ya, nous avons emprunté des habits de cérémonie troll pour rencontrer le roi Rastakhan au palais de Dazar'alor.

Comme convenu, nous avons offert le trésor exhumé à Xibala mais notre négociation s'est heurtée à trois partis : les Isolationnistes, les Souverainistes et les Impérialistes. Le parti souverainiste et le prophète Zul ne semblent pas encore se positionner vis à vis de notre venue à Zuldazar. Les Isolationnistes, en revanche, se montrent très hostiles et sont pour l'instant en alliance avec les Souverainistes. La princesse Talanji nous apprécie et les Impérialistes ont été satisfaits de pouvoir nous tester en combat singulier.

La séance close, le roi Rastakhan nous a confié la mission d'accompagner la princesse Talanji dans les marais de Nazmir, au nord, afin de repousser les tribus rebelles.

Soldat Ivera Brunaurore
avatar
Ivera
Archer
Archer

Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Ivera le Ven 26 Oct 2018 - 15:28

Patrouille à Zanchul
Le 24 octobre de l'an 38

Alertés par la présence de sectateurs dans le quartier de Zanchul, nous avons tenté une descente en compagnie d'A'ya et de la garde locale. Toutefois notre effort s'est heurté à une trahison : les gardes nous ont pris à partie et des assassins ont profité de la situation pour nous attaquer par derrière.

Nous nous en sommes sortis de justesse grâce à l'aide d'A'ya et de la troupe de Ceriandel. Suite aux combats, nous avons préféré battre en retraite et retourner en garnison au quartier du port.

Soldat Ivera Brunaurore


Copie d'une lettre adressée à la Légat Atia par le chasseur des ombres Zulinjo.


Dazar'Alor, 26.10.38


Légat,

mes trolls ont repéré une entrée des catacombes mal gardée à proximité du Défilé de Darzar'alor. Nous allons cette fois-ci nous passer de la garde zanchuli pour l'atteindre. Une volée de pterreurdactyles vous attendra ce soir à Xibala pour vous emmener sur les lieux. Si tout se passe selon le plan, mes chasseurs des ombres auront éliminé les sentinelles autour du point d'entrée avant votre arrivée. Afin de palier aux imprévus, je suggère d'envoyer la troupe de Ceriandel dans la jungle environnante pour vous couvrir et empêcher l'arrivée de renforts vers les catacombes.

Zulninjo


Dernière édition par Ivera le Dim 28 Oct 2018 - 15:04, édité 2 fois
avatar
Ivera
Archer
Archer

Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Ivera le Dim 28 Oct 2018 - 13:06

Dans les catacombes
Le 26 octobre de l'an 38

Suite à l'échec de notre mission de mercredi, nous avons décidé de suivre le plan proposé par le chasseur des ombres Zulinjo. La troupe de Ceriandel est partie en éclaireur pour dégager une zone d'atterrissage à proximité d'une entrée des catacombes pendant que nous nous sommes rendus à Xibala, où nous attendait une volée de pterreurdactyles.

Une fois infiltrés en pleine jungle, nous avons pénétré dans les catacombes et fait face aux sectateurs qui s'y trouvaient. Nous avons éliminé en tout une vingtaine de zanchulis. A noter, toujours, cette présence d'assassins à la sarbacane dans les ruelles sombres. A bout du tunnel, nous avons empêché de justesse la corruption d'un golem gardien par des initiés à la magie du sang. Le golem a été laissé sur place pour une récupération future.

Soldat Ivera Brunaurore
avatar
Ivera
Archer
Archer

Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Mer 31 Oct 2018 - 16:20

Invitation au centre d'entrainement de la Horde en Zuldazar
Le 30 octobre de l'an 38

Hier soir, nous reçûmes une lettre de la part du Haut-Seigneur de guerre Volrath, officier sombrelance affecté à Mugambala, un quartier alloué par les Zandalari à la Horde afin qu'elle puisse disposer d'un lieu d'entrainement pour ses troupes.

Nous nous rendîmes sur place et rencontrâmes le Haut-Seigneur. Celui-ci nous informa que de nombreuses troupes et ordres de la Horde étaient également conviés à rejoindre le site et participer aux entraînements. Un grunt nous fit faire le tour du propriétaire et nous présenta une plage dédiée aux manœuvres des troupes, un endroit réservé aux mages et autres arcanistes, une place de duel, entre autres choses.

Une fois la visite terminée et libres de choisir notre activité, nous choisîmes d'aller voir un Maître-Lame qui avait tout l'air du fier vétéran désireux de partager son savoir. Il nous offrit un entrainement original et riche en couleurs mais dont chacun put tirer un enseignement. Après cela, nous primes congé de nos hôtes, qui nous précisèrent que le centre d'entrainement était ouvert en permanence et que nous y serions attendus régulièrement.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Dim 4 Nov 2018 - 13:38

Départ pour la frontière de Nazmir
Les 01 et 02 novembre de l'an 38

Ce jeudi, nous étions fins prêts au départ, impatients d’aller enfin au devant de l’action plutôt de rester attablés à la taverne, si accueillante fut-elle. Une fois la troupe rassemblée, la Légat Silverswell la conduisit vers le lieu de ralliement avec les forces zandalaries. Sur place, A’ya nous confirma que notre mission consistait à rejoindre une position avancée à la frontière de la région de Nazmir, et de la tenir en attendant la contre-offensive. Ainsi, notre armée était constituée de cinq sections, la nôtre en tant qu’auxiliaires elfiques, deux sections de combattants trolls, une section de tirailleurs trolls et une section de soutien. Le tout renforcé par des dinos faisant office de machines de guerre vivantes.

Le trajet jusqu’à notre objectif fut sans encombre. Nous passâmes par un poste frontière tenu par les Zandalari qui étaient occupés à repousser des tiques géantes et répugnantes. Une fois arrivés à destination, nous constatâmes que notre position était en fait un campement récemment abandonné par nos alliés après une attaque de Trolls de sang. Heureusement, il restait encore certains éléments facilement restaurables, comme deux tours dont une fut aménagée en infirmerie. Pour le reste, nous avions chacun nos tentes et matériel de dotation, et chacun se mit à la tâche pour aménager et surtout fortifier le campement.


Le lendemain, alors que les troupes s’étaient divisées en plusieurs groupes afin de s’occuper de plusieurs activités simultanément, l’une d’elle, dirigée directement par la Légat Silverswell, effectua une reconnaissance des alentours immédiats. Force fut de constater que nous étions effectivement très proche de la région de Nazmir, car nous pûmes très rapidement observer le marais depuis une position surélevée. Là, nous constatâmes toute la sauvagerie des Trolls de sang mais surtout leur nombre impressionnant et leurs diablosaures morts-vivants.

Alors que nous progressions, nous fûmes victimes d’une embuscade. Le nombre était clairement contre nous, mais la Lumière, en revanche, était bien avec nous, et chacun de nous fit des prouesses au combat qui nous permirent d’arracher la victoire, au prix de lourds efforts mais sans aucune blessure. Nous fîmes même un prisonnier. Nous décampâmes sans demander notre reste quand nous entendîmes résonner des cors. Une fois au campement, nous pûmes voir qu’une masse innombrable de Trolls de sang nous avait suivis et encerclait à présent notre position, sans toutefois oser approcher à notre portée.

Ces créatures semblent craindre les armes à feu et sont très sensibles à la Lumière, deux armes dont certains d’entre nous sont passés maîtres depuis longtemps. Que chacun reste sur ses gardes sans céder à la psychose. Leur attaque aura certainement lieu sous peu mais nous allons mettre à profit le temps qu’il nous reste afin de renforcer encore nos défenses et être solidement prêts à les recevoir.

Le Soleil nous guide.

Lieutenant Arévas Summerbreeze


Dernière édition par Arévas le Mar 6 Nov 2018 - 14:14, édité 1 fois

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Mar 6 Nov 2018 - 14:13

Complément au rapport des 01 et 02 novembre

Le prisonnier n'a pas fait long feu, si j'ose m'exprimer ainsi. A peine étions-nous revenus au campement et que nous avions constaté que les Trolls de sang nous encerclaient, que notre captif se gaussa d'un rire guttural et empli de provocation. Sans surprise, il nous maudit sur plusieurs générations et nous annonça que notre fin était proche. Plus intéressant, il mentionna le nom de son dieu du sang : G'huun. A cet instant, certains d'entre nous se remémorèrent la vision de notre amie Zystra en Strangleronce. Nul doute qu'il s'agit de la même créature maléfique à l'oeuvre ici, proche des Dieux Très Anciens mais dont l'influence semble limitée aux Trolls, du moins pour l'instant.

Le Troll de sang explosa ensuite de rire, littéralement. Il nous aspergea de ses tripes mais surtout d'une multitude de sangsues boursouflées mais visiblement pas repues puisqu'elle tentèrent de s'en prendre à nous, infectant Valenian au passage. Nous éliminâmes les nuisibles sans difficulté mais le magistère fut mis au repos et en observation à l'infirmerie.

Cette vile magie impie ne nous arrêtera pas. Nous purifierons ce mal par le feu sacré, ou par d'autres si nécessaire.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Atia le Dim 11 Nov 2018 - 17:43

Bataille frontaliere contre les trolls de sang
7 novembre 38

Ce qui devait arriver, arriva. Notre position fortifiée a la frontière de Nazmir fut attaqué par une marée sans fin de Trolls de sang mené par une Ma'da particulièrement redoutable. L’issue du conflit fut notre déroute mais non sans avoir terriblement étrillé l’adversaire.

Le petit village que nous occupions avait été largement préparé au combat à venir. Une fortification de campagne avait été dressé tout autour (fossé, talus, palissade et pieux) et des pièges magiques et physiques posés un peu partout sur les routes principales. Un dernier coup avait aussi été mis en place en cas de perte de la forteresse et un plan d'évacuation. La garnison était aussi organisée en 4 détachements, 1 détachement elfique, 2 détachements de combat troll, 1 détachement de réserve troll et 1 détachement de soutien. Nos défenses avaient cependant été mise à l’épreuve régulièrement par de petites bandes de trolls de sang mais surtout une attaque massive de tiques la veille de l’assaut.

Le jour de l’assaut, nous savions que l’attaque allait arriver car le front principal, au niveau de la porte gardée par la garde royale, fut prise d’assaut assez bruyamment. J’ai donc ordonné la mobilisation pour la défense de notre position de combat. Nous n’avons pas eu à attendre longtemps et comme nous l’avions estimé, ils étaient à 10 contre 1 au moins. Ce fut un flot terrifiant qui approcha. Les trois fronts furent attaqués rapidement et même par les airs, force que la réserve engagea.

La bataille fut serrée tout du long. Nos fortifications et les goulots d’étranglement nous donnant un avantage que l’ennemi compensait par le nombre et la fureur. Les sorts de là Ma’da et les réorganisations tactiques que moi et A'ya donnait étaient des éléments déterminants. Et c’est sans surprise que c’est un de ces éléments qui fit tout basculer. La Ma’da, profitant des centaines de morts, concentra le sang coulé pour lâcher un sort dévastateur qui emporta une partie du rempart, souffla des défenseurs et provoqua un chaos que la marée ennemie exploita. La place était perdue.

Nous avons donné l’ordre du repli vers l’infirmerie où des portails vers Dazar'alor nous attendaient, comme prévu. Le replie se fit en bon ordre pour tenir la nuée adverse. J’ordonnais aussi de déclencher les pièges. Des sorts cachés qui dévastèrent le camp à notre départ pour emporter encore plus de nos adversaires. De retour à la capitale, le constat était amer, le nombre colossal de nos pertes ( la plupart blessé heureusement) et la défaite pesait sur nous. Mais au moins nous avions durement touché nos attaquants.

Sur la centaine que nous étions, moins de la moitié était encore pleinement opérationnel et sur les milliers de la force adverse, environ un quart devait encore être en état de combattre. Dure consolation en vérité et il nous fallut du temps pour nous remettre. Mais nous n’avons pas encore dit notre dernier mot. Nous allons changer notre manière de faire, la force brute ne peut résister aux trolls de sang, utilisons donc la subtilité et la guerre elfique!

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4644
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Dim 11 Nov 2018 - 18:06

Retour en Nazmir
Le 09 novembre de l'an 38

Ce soir-là, nous étions rassemblés dans nos quartiers attribués dans la capitale quand une troupe armée vint nous trouver. Sans plus de cérémonie, un officier zandalari nous annonça que nous étions aux arrêts sur ordre de la Haute-Conseillère Ifin’si. Les chefs d’inculpation contre nous étaient, je cite : immigration illégale, complicité de vol de biens historiques, atteinte à l’ordre public, connivence avec l’ennemi, lâcheté au combat, abandon de poste et atteinte aux bonnes mœurs. Emettant quelques réserves, surtout sur la dernière infraction, nous hésitâmes sur la conduite à tenir et l’officier nous précisa que nous allions être en l’attente de notre procès présidé par la Haute-Conseillère qui tiendrait les rôles d’accusatrice, avocat de la défense, témoin à charge ainsi que témoin de la défense, notre présence n’étant pas requise. Rassurés quant au sens de la justice dans cette ville, nous déposâmes nos armes et nous acceptâmes de remettre notre sort entre les mains de la Lumière.

Une fois incarcérés, les esprits tournèrent à plein régime. Certains émirent rapidement l’hypothèse très probable que notre arrestation était une manœuvre politique, la Haute-Conseillère n’ayant visiblement pas apprécié notre présence lors de notre présentation au Roi à notre arrivée à Zandalar. D’autres réfléchirent au moyen de nous échapper d’ici, et surtout de quoi faire pour redorer notre image, ainsi qu’informer le commandement de la Horde de notre mésaventure. Puis, comme attendu, la Lumière nous envoya son aide : un ange, en l’occurrence Ivera, accompagnée des pygmées du Féticheur Maluchka. Ceux-ci neutralisèrent les gardes et nous ouvrirent la porte. Nous quittâmes les lieux précipitamment et, grâce à la Lumière, nous parvînmes à quitter la ville sans encombre ni même attirer l’attention, un miracle.

Une fois dans la jungle, un topo était de mise. Ivera nous informa que Zulinjo, et à travers lui le commandement de la Horde, était au courant de notre déconvenue. Aussi avait-il pris des mesures pour faciliter notre évasion. Ivera ajouta que, selon notre ami troll, un bon moyen de retrouver les bonnes grâces de Zandalar serait de rapporter la tête de la sorcière des Trolls de sang responsable de l’attaque de mercredi et de l’abandon du campement qui en avait résulté. Ivera nous guida ensuite jusqu’à une plage où une pêcheuse nous attendait avec une caisse comportant nos armes. Puis, Maluchka nous suggéra de longer la plage afin d’atteindre Nazmir afin qu’il puisse nous offrir l’hospitalité dans son terrier et nous présenter à son Loa.

Ainsi, nous retournâmes en Nazmir, mais cette fois dans une partie du marais moins hostile et plus… batracienne. Nous rencontrâmes une immense grenouille à la langue rapide et agile, à défaut d’être bien pendue. Il s’agissait du Loa susmentionné, Krag’wa de son nom, celui-ci s’enquit de la raison de notre présence et nous offrit sa protection avec joie quand nous l’informâmes que nous étions là pour traquer les Trolls de sang. Prenant ensuite congé de notre hôte raine en son royame, Maluchka nous conduisit à son terrier, une grotte abritant des champignons phosphorescents et relativement à l’écart du marais proprement dit. Nous nous y installâmes après avoir distribué les consignes d’usage quant aux tours de garde, les patrouilles et le ravitaillement.

Gardons courage, enfants de Quel’Thalas. La Lumière nous met à l’épreuve mais elle nous a déjà bien aidés pour partir sur une base solide. Notre succès est inévitable.

Lieutenant Summerbreeze


Dernière édition par Lieutenant Summerbreeze le Sam 1 Déc 2018 - 13:42, édité 1 fois

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Jeu 15 Nov 2018 - 14:05

Un croassement et puis s'en vont
Le 14 novembre de l'an 38

Ce soir-là, prêts au départ, nous nous mimes en quête de la bénédiction du Loa grenouille pour nous accompagner durant notre périple à travers ce marais toujours aussi inhospitalier. Pour ce faire, la veille, une petite troupe conduite par la Légat Silverswell avait été capturer des Nagas et des murlocs sévissant dans la région. Confiés à Hekathi afin de briser leur volonté et éviter toute rébellion, nous les conduisîmes face au Loa qui les engloutit rapidement et avec un plaisir non dissimulé. Ce sacrifice sordide mais nécessaire accompli, nous lui demandâmes de bien vouloir nous accorder sa bénédiction pour nous assister dans notre lutte contre les Trolls de sang. Sa faveur fut inattendue et plutôt spectaculaire, pour ne pas dire batracienne. Nos corps mutèrent et notre peau adopta la même texture que celle des grenouilles, nos langues s’allongèrent et attrapèrent des insectes à la volée par réflexe. Changés en sorte d’Efles grenouilles, nous étions ainsi parfaitement adaptés au milieu marécageux. Le Loa rassura les plus inquiets en nous précisant que sa bénédiction prendrait fin dès le lever du soleil.

Nous primes congé de la raine en son royaume et nous dirigeâmes vers le nord, en direction d'un campement de Trolls de sang qui avait été repéré par certains d'entre nous comme étant un lieu de reproduction des crogss que montaient les Trolls, ces créatures répugnantes issues de mutation des grenouilles de la Raine-Mare. Nous avions une revanche à prendre et, forts de la bénédiction du Loa, nous lançâmes l’assaut en effectuant un mouvement de tenaille en séparant notre troupe en deux groupes. Bien que les Trolls se montrèrent de robustes et fanatiques combattants, notre attaque implacable les décima. Nous tuâmes même deux sorcières, certes pas aussi puissantes que celle qui avait mené l’assaut contre nous la semaine passée, mais toute élimination de ce genre de monstruosité était bon à prendre. Notre victoire était d'autant plus totale que les enfants du Loa étaient venus nous renforcer au combat, preuve qu'il reconnaissait notre dévotion envers lui.

Une fois le carnage passé, nous poursuivîmes notre route. Nous arrivâmes alors en vue de ruines partiellement isolées et au sec. Après une rapide reconnaissance de nos éclaireurs, nous décidâmes de nous y installer en profitant de la relative fortification qu’offrait le site. Une fois les consignes données quant à l’organisation des tours de garde et autres corvées, chacun put profiter du calme mérité, bien qu’encore quelque peu perturbé par nos croassements jusqu’au matin.

Lieutenant Summerbreeze


Dernière édition par Lieutenant Summerbreeze le Sam 1 Déc 2018 - 13:43, édité 1 fois

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Finë le Mer 21 Nov 2018 - 11:44

Une pyramide...et des emmerdes
Le 16 novembre de l'an 38

Et nous y revoilà, de nouveau contrainte de prendre la plume car notre Lieutenant est à nouveau en visite à l'infirmerie. Perdus dans un marais crasseux et puant, peuplé de toute sortes de bestioles et d'habitants rivalisant d'idées et de méthodes pour nous tuer et nous bouffer, un manque de ressources qui commence à se faire ressentir...et tout ca pour quoi? Parce qu'on a voulu aider un peuple qu'on veut rallier à la Horde...Bref je m'égare.



Ce soir la, la Légat nous avait prévu une petite exploration : la pyramide Trolle que l'on peut apercevoir depuis notre campement de fortune. La question qui était sur les lèvres de la troupe était la même pour tout le monde, qu'allons-nous trouver dans cette bâtisse? Des Trolls de sang? Des trésors oubliés? Et bien rien de cela, en approchant de la pyramide nous avons été accueillis par des revenants qui allaient et venaient sans se montrer agressifs...peut être qu'ils le seraient restés si la Commanderie dans sa compassion et sa grande bonté n'avait pas charger droit sur eux pour leur accorder le repos… D'accord, en vérité nous avons chargé sans attendre les consignes et les avons bourriner, mais c'était des morts-vivants donc c'est normal !



Le chemin dégagé nous avons poursuivis notre route vers la pyramide et la, je ne sais pas si c'est parce que nous avons démolit leurs copains à l'entrée ou parce nous avons troubler leur repos...mais une troupe de squelettes nous a tendu une embuscade sur le chemin menant à la pyramide, ca ne m'était plus arriver depuis l'époque du Fléau. Nous avons donc adopté une formation défensive rapidement pour résister à l'embuscade et les avons mit facilement en déroute pour faire face au problème suivant...une saloperie de diablosaure mort-vivant !


Et c'est la que les choses amusantes commencent. Alors commençons par exposer le plan prévu à base. Ivera devait courir jusqu'à la bête pour l'attirer jusqu'à notre emplacement ou nous avions de la place pour le combat, Celestine elle devait tisser un piège magique pour restreindre ses mouvements, l'Enseigne et moi même devions attirer l'attention pour gagner du temps et notre groupe de gagnants composé du Lieutenant, Scarlett, Mathane et Irhendir devaient s'unir pour catalyser une attaque de Lumière surpuissante. Vous suivez? Vous le sentez venir le dérapage? Laissez moi vous expliquer alors !


Le plan commença sans soucis, Ivera ramenant notre cible en courant à pleine vitesse...Et c'est la que vient le premier accroc, le piège qui aurait du retenir la bestiole n'a eu aucun effet. N'écoutant que mon courage et ne voulant pas abandonner Celestine seule face à une si grosse bête je me suis donc élancé pour attaquer, faisant ainsi fi du plan. L'Enseigne et un ranger dont j'ai oublié le nom (toutes mes excuses à lui !) m'ont vite rejoint et aider par une démonstration de pyromancie impressionnante de la part d'Ivera nous avons mit à mal cette engeance morte-vivante. Et les lumineux dans tout ca vous allez me dire? Et bien ils continuaient leur petit rituel de leur côté pour finir par porter le dernier coup, une fois que nous étions prêt à achever l'ennemis. Nous aurions largement pu vaincre sans tout ce cinéma mais bon il fallait bien une raison aux fidèles fanatiques...serviteurs de la Lumière de croire qu'elle nous avait permit de vaincre. Mais ce n'est pas tout !



Alors que notre ennemis s'écroulait au sol, nous avons eu une surprise...Ah non, c'était prévisible en fait ! Le Lieutenant qui avait reçut toute l'énergie des autres lumineux pour lancer cette fantastique et inutile attaque de Lumière n'avait pas supporter le surplus de puissance et commençait à se fissurer en émanant une forte énergie. Et oui, nos petits fanatiques fidèle de la Lumière n'avaient probablement jamais entendu qu'une personne normale ne pouvait pas contenir la puissance de 3 autres personnes. M'enfin je suis prête à parier que le Lieutenant savait ce qui l'attendait mais ce n'est que mon avis. Bref, après quelques instants de chaos ou des tensions au sein du groupe virent le jour par rapport à la méthode employé par les Lumineux nous avons repris la route vers la pyramide.



Donc nous avons déjà eu des morts-vivants et des fanatiques quelle est la suite logique d'après vous? Le Vide bien sur ! Plus nous approchions de la pyramide plus nous pouvions ressentir la présence du Vide...Oh et j'ai oublié de préciser que grâce à leur idée les Lumineux étaient tous soit blessé soit complètement à court d'énergie, parfait pour explorer une pyramide suintant de vide, vraiment ! En matière de mise en danger du groupe c'est dur de faire mieux. Mais je m'égare, je m'égare...Etrangement nous sommes rentrés dans la pyramide sans rencontrer la moindre résistance ni le moindre danger, si on met de côté les visions d'horreur et cette sensation...de vide aux alentours. La pyramide ressemblait beaucoup à celle qu'on pouvait voir à Zuldazar, sauf qu'elle était en ruine bien sur...et aussi qu'à l'intérieur nous sommes tombés nez à nez avec un sang-visage.



Résumons donc : D'un côté nous avons une troupe d'elfes dont la moitié proche du hors-service. D'un autre nous avons un sang-visage tout frais qui nous attends. Comment cela va t'il finir à votre avis? Et bien par chance ca n'a pas si mal finit que ca car le sans-visage....Bah, a disparu, pouf, comme ca après nous avoir envoyer encore quelques visions de morts et de désolation...Comme si on avait pas l'habitude...Il aurait au moins pu nous faire un petit discours de méchant menaçant m'enfin…



Enfin voila...J'ai essayé de relater les événements du mieux que je pouvais malgré ce que je pense de tout ce qui s'est passé. J'espère que les choses reviendront vite à la normale et que nous pourrons rire de tout ca !



Finë Täel
Chevalier de sang des Fils de Quel'Thalas
avatar
Finë
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Hanorya le Lun 26 Nov 2018 - 20:07


Ordre des Fils de Quel’Thalas
Le mercredi  21 novembre de l’an 38



Rapport de Patrouille



Evénement : Le Repos de Torga.


Après des semaines passées dans le petit camp de fortune au nord de la tanière de Krag’wa, nous avons décidé de poursuivre notre route en suivant celle du pèlerinage des tortollans. En effet, ces derniers se rendait à un camp plus important pour aller voir leur loa tortue ; Torga. C’était une bonne initiative car depuis le début nos nouveaux amis carapacés nous vantent sans cesse la sagesse et la perspicacité de leur loa. Nous pourrions alors en apprendre beaucoup sur l’histoire de la région, sur les trolls de sang, les zandalaris et bien d’autre chose dont nous ne pourrions même pas extrapoler l’existence. En route donc pour faire la rencontre de Torga.

Le chemin dans le marais s’est bien passé, hormis la puissante odeur nauséabonde qui nous agressait les narines. Il est normal qu’un marais aussi primaire ait une forte odeur mais celle-ci était bien plus insupportable que tous les autres marais que nous avions connus. Y compris ce marais perdu en Draenor. Et plus nous nous rapprochions de notre destination, plus l’odeur se faisait forte, presque étouffante et pour certain, irrespirable. Même pour nos guides tortollans qui s’interrogeait sur son origine.

Hélas, nous avons rapidement compris pourquoi quand nous sommes arrivés en place et lieu du Repos de Torga. Tout le groupe, à l’instant où ils ont levé les yeux sur le loa se sont tue, les yeux se sont ouvert d’horreur et beaucoup ont réprimé un violent instinct de dégout. Le loa, entité précieuse pour ceux qui partage la croyance troll, était bien là. Immense mais vide de sa chaire, vide de sa vie. Le loa reposait, meurtris, dévorer par les créatures opportuniste, entravé de longue et épaisse corde, le corps vidé de ses organe, des installations troll à proximité. Le spectacle horrible avait figé les tortollan, affligé, choqué, incapable de parler ou d’agir.

Il fallait cependant enquêter car en nous approchant, nous avons pu reconnaitre les corps sans vie de troll de sang çà et là autour de la créature.  Après plusieurs heures de recherche, nous avons pu déterminer que ce sont les trolls de sang qui sont responsable de la mort du loa, qu’ils ont œuvré avec un sang-visage ce qui confirme donc que les dieux très anciens sont de mèche avec les trolls de sang, et qu’ils ont tenté de s’approprier les pouvoir du Loa. A quel dessein par contre, c’est une bonne question. Ce que nous avons aussi appris c’est que la Princesse Talanji et ses troupes sont responsables de la mort du sans-visage et des trolls de sangs qui sont ici. Visiblement elle a lancé un assaut et en est sortie victorieuse. Nous avons aussi déterminé que les Sombrelance l’accompagnaient dans cette bataille. C’était une bonne nouvelle mais qui hélas confirme nos soupçons.

Nous avons ensuite rebroussé chemin pour revenir au petit camp que nous occupions. Les visages graves et éplorés.

Une fois sur place, nous savions déjà ce que nous ferons. Les trolls de sangs ont subis une belle défaite au Repos de Torga, il est temps de battre le fer tant qu’il est chaud et d’enfoncer le clou. Grace à nos amis tortues, nous avons pu reconnaitre un village troll non loin d’ici. Nous y ferons un raid qui nous servira en trois manières. La première, montrer aux trolls de sang qu’ils ne sont pas en sécurité, la seconde réduire leur nombres et la troisième piller leur réserve afin de combler les nôtres. Du trois en un. Un excellent plan. Pour le moment nous avons besoin de repos et nous remettre du choc que cela à entrainer à nos troupe. En rendant certain complètement malade. Nous nous mettrons en route une fois qu’ils seront sur pied.
Que le Soleil nous guide.


Enseigne Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel’Thalas


Dernière édition par Hanorya le Lun 26 Nov 2018 - 20:09, édité 1 fois
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 1010
Age : 34
Localisation : Zandalar
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Hanorya le Lun 26 Nov 2018 - 20:08


Ordre des Fils de Quel’Thalas
Le vendredi 23 novembre de l’an 38



Rapport de Mission



Evènement : Assaut sur un village troll de sang.


Ce soir, la mission était claire. Extermination, pillage et on pend les cadavres de nos victimes comme on pend des boule colorées sur les branche des sapins. Surtout que le Voile d’Hivers approche à grand pas.

Il ne nous a pas fallu longtemps pour rejoindre la route principale qui menait au village. Pendant que nous parlions stratégie, une colonne ennemie armée s’avançait sur la route. Sous le commandement du Lieutenant, nous avons mis en place nos forces. La Commanderie s’avancerai et formerai une phalange imperméable pendant que les magiciens et les tireurs s’occupe de faire de lourds dégât à distance. Stratégie payante car avant que les ennemi nous arrive au contact, ils avaient déjà perdu plus des moitiés de leur force. Le combat fut assez court et nous n’avons eu aucun problème à leur arracher la victoire. Aucun troll n’a survécu.

Nous avons donc poursuivi notre route jusqu’à arriver, sous le guidage d’Ivera, au village cible. Presque vidé de leur habitants comme nous l’espérions et sans doute vidée de ses force armée que nous venions de détruire juste avant, vider le village de ses habitants n’aurai dû être qu’une formalité. Aurai du… Hélas, le combat couta beaucoup plus chère que prévu, nous nous sommes mal répartie et avons mal gérer les force en présence pour que cela soit aisé. Le combat fut long et difficile. La commanderie a laissé une brèche s’ouvrir sur leur flanc gauche qui a menacé nos forces arrière. Fort heureusement, nos compétence martial, même du coté de nos magicien et archer, ont permis d’éliminer la menace non sans mal. En effet, la Légat fut mis à terre lors de cet assaut. Je réorganisa alors la ligne afin de mieux gérer les forces ennemis afin que l’ont mieux mieux réagir à leur menace. Après de longue minute de combat nous avons réussi à abattre les trolls de sang et à les réduire a néant. Enfin presque car trois individu sont parvenu à s’échapper. C’est une bonne chose, ils pourront aller rependre la peur dans le cœur de leur frère et sœur. La peur est une arme particulièrement efficace qu’il est important de savoir utiliser.

Pendant que nos soigneur s’occupaient des blessés, les valides et moi-même nous sommes affairer a récupérer autant de ressources et de matériel que possible. Fourniture, armes, munition, denrée alimentaire, eau, poison, potions, herbes et tout ce qui pouvais être récupérable. Le butin fut conséquent, nous laissant de bonne provision d’avance. Ensuite, nous nous sommes occupées à pendre les cadavres çà et là afin d’ajouter de la peur de nos ennemis. Pour finir, au moment de quitter le village, nous y avons mis le feu.

Nous avons décidé alors de nous rendre dans une petite ruine que nous avais marqué les tortollans sur la carte. Cela sera suffisant pour nous remettre de cette soirée, trier notre butin et prendre soin de nos blessés. Nous déciderons ensuite de la marche à suivre.
Puisse le Soleil nous soutenir.


Enseigne Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel’Thalas
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 1010
Age : 34
Localisation : Zandalar
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Valenian Brise-Flamme le Sam 1 Déc 2018 - 16:51

Rapport du Magistère Valenian Brise-Flamme, membre des Yeux de Quel'Thalas.
25 novembre de l'an 38

Alors que nous étions installés dans les ruines proche du village troll de sang dont nous avions exterminé la population, nous avons remarqué des allés et venus de la Ma'da qui nous avait échappé la veille.
Elle était escortée d'une dizaine de troll et semblait repérer les alentours. Alors que nous pensions être en sécurité dissimulé derrière les sortilèges d'Hekhati, elle a réussi à briser le sortilège et nous a repéré.
Les Trolls se sont réorganisés autour d'elle pour la protéger de leurs corps et ils débutaient une retraite.
Alors que nous hésitions jusqu’à présent à saisir l’occasion de s’en débarrasser, la Légat a ordonné son élimination.
Tandis que Finë se rapprochait des flancs du groupe, nous avons tenté avec Daltheran, et Valéria de réduire le nombre de Troll de sang à distance, Atia et Ivera s’étant faufilées dans les ombres pour les encercler.
Leurs défenses étaient particulièrement efficaces et nous n'avons pas eu le succès escompté dès le premier assaut. Il nous a fallu attendre que Finë rejoigne le flanc pour que nous puissions créer des occasions de réduire leurs rangs.
Finalement, après avoir piégé la formation troll en lui coupant sa retraite avec un mur de glace, nous avons réussi à les éliminer petit à petit jusqu'à parvenir à éliminer la Ma'da.
A la suite de cette escarmouche, nous avons fait route vers le temple de Bwomsamdi où nous avons trouvé refuge pour la nuit après avoir offert la tête de la Ma'da aux gardiens.
Après un bref repos, j'ai débuté la mise en place de rune visant à améliorer la stabilité d'un portail pour permettre à nos compagnons restés aux ruines de pouvoir nous rejoindre avec le reste du matériel.

Il est à noté que la mission n’a généré aucun mort de notre côté, et nous a permis d’acquérir un campement sécurisé sous la protection du Loa des Tombes.

Valenian Brise-Flamme
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Lun 3 Déc 2018 - 14:10

Pacte avec la mort
Les 28 et 30 novembre de l'an 38

Ce mercredi, la Légat Silverswell me confia la troupe avec une mission pour le moins inusitée. En effet, nous devions nous rendre aux abords de la nécropole surplombée par la lune sanguine qui ne cessait de captiver notre attention ces derniers jours. Là, nous devions y rencontrer rien de moins que le Loa de la mort, le bien nommé Bwonsamdi, très populaire chez nos alliés sombrelances mais dont nous ignorions encore la dévotion des Zandalari à son sujet. Connu pour son sens des affaires, le Loa avait la réputation de proposer divers marchés à ceux venant le voir, soit pour le renforcer soit pour tout simplement l’amuser. Ainsi, notre mission était de lui demander son aide afin de localiser la Ma’da des Trolls de sang que nous cherchions depuis des semaines, en restant néanmoins prudents sur la compensation exigée.

Ainsi, nous nous dirigeâmes vers la nécropole mais nous n’eûmes pas besoin d’y pénétrer car le Loa se manifesta dans la cour principale, entouré par des esprits trolls vagabonds. Nous lui exposâmes notre requête et il se montra très intéressé, difficile toutefois de dire s’il était sérieux ou constamment en train de se moquer de nous, tant ses rires et déclarations affichaient un ton comique exagéré. L’affaire fut finalement conclue. Le Loa nous indiquerait la position de la Ma’da recherchée en échange d’une centaine d’âmes de Trolls de sang, un prix somme toute dérisoire car l’élimination de ses parasites sanguins était devenue une spécialité pour nous depuis plusieurs semaines. Bwonsamdi enchanta nos armes afin que les âmes qu’elles faucheraient lui parviennent directement et il nous offrit sa bénédiction, renforçant nos corps en force et en dextérité pour un temps. Il invoqua également un esprit pour nous guider vers les villages des Trolls de sang alentours afin de nous faciliter la tâche, esprit qui s’avéra appartenir à une ancêtre d’Ivera sacrifiée par les Amani il y a plusieurs millénaires, preuve s’il en était du caractère moqueur du Loa.

Le reste de la soirée ne fut guère plus qu’un nouveau massacre dans un village des Trolls de sang, qui nous permit de récolter 40 âmes tout rond. Une fois notre macabre besogne accomplie, nous retournâmes au campement afin de prendre du repos avant la suite de notre quête.


La soirée de vendredi ne guère différente de celle de mercredi. Nous attaquâmes un autre village des Trolls de sang et le massacre fut encore plus important que l’avant-veille. L’ennemi était toujours présent en grand nombre et sa tactique reposait uniquement sur le fait de submerger l’adversaire, telle une marée de rats mutants. Mais la qualité était de notre côté car nous usâmes de notre science martiale ainsi que de pièges nombreux et variés qui ne laissèrent aucune chance à nos adversaires. Finalement, alors que nous envahissions le village proprement dit, nous repérâmes une Ma’da qui malheureusement prit la fuite malgré la tentative de la Légat Silverswell de l’abattre. Petite déception de notre côté d’avoir laissé s’échapper un ennemi important mais cela n’était toutefois pas notre mission. Aussi, nous nous concentrâmes sur le décompte des âmes fauchées pour Bwonsamdi et nous en dénombrâmes 71, ce qui nous donnait une marge confortable en les associant à celles de mercredi. Toutefois, nous avions des blessés, nous décidâmes donc de rentrer au camp afin de prodiguer les soins avant de retourner voir le Loa de la mort pour réclamer notre dû.

Lieutenant Summerbreeze

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Lun 3 Déc 2018 - 14:14

Révélations mortelles
Le 02 décembre de l'an 38

Ce jour-là, il était grand temps d’aller retrouver le Loa de la mort afin qu’il tienne sa promesse envers nous. Nous retournâmes donc dans la cour de la nécropole mais une voix nous invita en entrer directement dans le temple, en témoignage de notre nouvelle amitié. Sans surprise, nous y trouvâmes Bwonsamdi, toujours aussi moqueur et prompt à la discussion. Il nous remercia pour les âmes dont il s’était délecté grâce à nous et tint sa parole en nous révélant la position de la Ma’da tant recherchée. Quelle ne fut pas notre surprise quand il annonça que notre cible se trouvait en ce moment même dans la salle du conseil royal dans Dazar'alor elle-même. Ce n’était que le début des révélations, car il faut dire que nous n’étions pas vraiment en mesure de nous tenir au courant des actualités durant ces dernières semaines où étions coincés dans ce marais.

Le Loa se chargea donc de nous informer de ce que nous avions manqué. Ainsi, le Prophète Zul avait fomenté une rébellion et renversé le Roi Rastakhan, il avait ensuite pris le contrôle de la capitale et tentait à présent de briser le sceau magique afin de libérer G’huun, la limace géante faisant officie de Dieu ancien et de Loa du sang. Fort heureusement, la Horde était toujours présente et tenait des enclaves dans la ville, dont celle protégeant le sceau, elle qui recherchait justement l’occasion parfaite de démontrer son utilité au Roi. En parlant du Roi, ce dernier avait pris la fuite et se trouvait à présent au village de Zeb’ahari en compagnie de ses fidèles, la Princesse Talanji se portait bien également.

Voilà qui changeait tout. Les Zandalari avaient besoin plus que jamais de la Horde pour reconquérir leur capitale, ce qui nous donnait l’opportunité rêvée de revenir dans leurs bonnes grâces. La Légat Silverswell demanda toutefois un gage à Bwonsamdi afin de prouver aux Zandalari que nous avions œuvré pour leur Loa et qu’il nous accordait sa bénédiction, juste au cas où. Celui-ci fut amusé par l’idée et nous offrit un tiki qui ferait de messager de sa part auprès des Zandalari. Pour l’heure, il était temps de rallier les troupes restées fidèles au Roi. Le village de Zeb’ahari se trouvant en Zuldazar, il nous faudrait plusieurs jours pour l’atteindre. Il fut donc décidé de partir dès lundi matin et de faire halte aux ruines où nous avions rencontré les Tortollans, puis le mardi nous irions jusqu’au domaine du Loa grenouille, avant d’enfin arriver à destination le mercredi, sauf incident.

Hardi, compagnons ! L’heure du jugement pour les traîtres approche !

Lieutenant Summerbreeze

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Ven 7 Déc 2018 - 15:23

Arrivée à Zeb’ahari
Le 05 décembre de l'an 38

Ce jour-là, nous étions fin prêts à enfin rallier les forces loyalistes au village de Zeb’ahari. C’est avec notre matériel et notre motivation que nous empruntâmes les radeaux consciencieusement élaborés pour l’occasion. Malgré le scepticisme non fondé de certains d’entre nous concernant notre chance quand il s’agissait de navigation, nous descendîmes le bras de mer sans incident, si ce n’est quelques manifestations de la faune locale toujours hostile. Après avoir atteint l’océan telles des tortues, nous décidâmes de poursuivre à pied en longeant la plage, notre destination étant un village de pêcheurs, nous allions forcément finir par tomber dessus.

Nous arrivâmes alors en vue du dit village alors que celui-ci était attaqué par les fanatiques de Zul, des Zandalari arborant des uniformes noirs. Voyant là l’occasion rêvée de revenir dans les bonnes grâces des Trolls, nous nous joignîmes au combat et il n’est pas exagéré de dire que notre intervention fut décisive, en plus d’être bien accueillie par les locaux. La bataille fut ardue et nous comptâmes plusieurs blessés, mais la victoire fut finalement nôtre et les derniers ennemis encore en vie se rendirent sans condition.

C’est là que nous retrouvâmes A’ya, qui fut à la fois surprise et heureuse de nous revoir en vie. Elle nous raconta les derniers événements survenus à la capitale et sa version correspondait aux révélations du Loa Bwonsamdi. Le tiki offert par ce dernier remplit son office en énumérant nos exploits en Nazmir, ceci dans le but de laver les accusations de trahison à notre encontre. Cependant, A’ya nous assura qu’il n’y avait plus aucun soupçon à avoir à notre encontre, le fait que nous combattions Zul à ses côtés suffisait largement pour elle et les autres Zandalari. Elle nous informa également que le Roi Rastakhan, bien que blessé, préparait la contre-attaque et que la reprise de la capitale était imminente. Naturellement, nous nous proposâmes d’y participer, autant pour secourir les troupes de la Horde encore présentes sur place que pour continuer à faire valoir notre valeur auprès des Zandalari.

Pour l’heure, nous avions enfin mérité une bonne nuit de repos complète. Les gardes zandalaris étant assez nombreux, je donnais pour consigne que chacun puisse enfin dormir tout son saoul jusqu’au lendemain. Ensuite, chacun devrait chercher à se rendre utile en participant aux tâches de nos alliés, la procédure habituelle.

Notre exil dans le marais est enfin terminé. A présent, ceux qui nous chassaient sont devenus les proies. Que les heures qu’il leur reste à vivre leur fassent pleinement comprendre l’erreur qu’ils ont commise en attendant que notre jugement implacable tombe sur eux. Ils auront bientôt ce qu’ils méritent.

Lieutenant Summerbreeze

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Lieutenant Summerbreeze le Sam 8 Déc 2018 - 21:56

La bataille de Dazar'alor
Le 07 décembre de l'an 38

L’heure était enfin venue. L’heure du jugement pour les traîtres. L’heure de rendre justice. L’heure pour tout le monde de recevoir ce qu’il méritait.

Les troupes loyalistes se rassemblaient au village de Zeb’ahari sous le commandement du Roi Rastakhan en personne. Chaque corps de troupe avait reçu ses consignes pour la bataille à venir. Ainsi, le Roi attaquerait les renforts des Trolls de sang venant de Nazmir, les troupes volantes iraient reprendre le Zocalo et combattrait la cavalerie zanchuli, une flotte de la Horde irait attaquer le port militaire tandis que ses troupes encore présentes dans la ville attaqueraient le Bazar et la salle du Sceau. Quant à nous, nous avions pour mission d’attaquer par le centre-est pour coupe la ville et empêcher les Amani et les Farraki de rejoindre Dazar’alor, ce qui ravit évidemment une bonne partie de notre troupe.

Les troupes finirent de se rassembler, puis ce fut le tour des Loa. Bwonsamdi mais aussi le Loa grenouille, le Loa raptor, le Loa pterreurdactyle et le Loa tigre apparurent et distribuèrent leurs bénédictions. Nous fûmes ainsi honorés par le Loa tigre avec qui la Légat Silverswelle avait passé un marché, s’engageant à faire connaître cette divinité sur nos terres. Etrange accord en vérité, mais la suite le fut tout autant. Comme le Loa grenouille nous avait transformé en elfes-batraciens mutants, le Loa tigre nous transforma en elfes-félins, ce que certains parmi nous semblèrent apprécier. Sûrs de notre force, nous partîmes donc au combat.

La bataille proprement dite ne fut pas un exemple de tactique élaborée. Les armées loyalistes et alliées se ruèrent sur la cité et massacrèrent les fidèles de Zul sans vraiment rencontrer de difficultés, quelque soit la bénédiction de leur Loa du sang, elle ne faisait pas le poids face à celles accordées par les autres Loa. Finalement, au détour des rues qui commençaient à être jonchées de cadavres, la Ma’da tant recherchée apparut, persuadée de de voir nous affronter grâce à un rituel complexe de Hekathi. Bien qu’elle s’avéra être une adversaire redoutable, elle ne put résister à toute notre colère et notre frustration à son encontre accumulées depuis des semaines. La Lumière à travers ma lame ne lui accorda aucune pitié alors que je la coupais en deux. Mais alors que son corps se consumait dans le feu sacré, elle eu encore la force de pointer le doigt vers le sommet de la pyramide. Des prêtresses alliées arrivèrent et nous gratifièrent de leur sort de vision éloignée. Ainsi, nous pûmes assister au duel qui opposait Rastakhan à Zul comme si nous nous trouvions juste à côté d’eux. Le Roi remporta la victoire mais à quel prix. Il dut implorer Bwonsamdi de lui accorder sa force et le C'Thrax, la créature gigantesque servant les Dieux Très Anciens, parvint à détruire le sceau avant de quitter la cité et de retourner vers le marais de Nazmir où se trouvait la prison de G’huun. Seule satisfaction, Zul fut enfin tué par le Roi.

Le bilan de la bataille fut mitigé. La grande capitale de l’empire millénaire zandalari ne ressemblait à rien d’autre qu’un gigantesque charnier, les cadavres recouvrant les rues, les restes de la magie de sang les ayant manipulés ajoutant encore à l’horreur du spectacle. Zul était mort mais il avait accompli son but, son Loa du sang allait pouvoir être libéré, et le Roi était à présent redevable envers le Loa de la mort. Tristes perspectives en réalité. Mais pour l’heure, nous étions victorieux mais trop épuisés pour savourer notre succès. L'heure était maintenant au pillage et il était bien difficile de contenir l'ivresse des vainqueurs. Pour autant, je donnai pour consigne à la troupe de prendre ses quartiers à la taverne du Repos des Esprits, établissement où nous nous étions déjà installés auparavant. A notre arrivée, nous trouvâmes un spectacle désolant, entre meubles renversés et aliments jonchant le sol. J’ordonnai que chacun donne un coup de main au personnel pour remettre un peu d'ordre mais aussi pour assurer sa sécurité, le temps que le chaos retombe. Une fois un semblant d'ordre retrouvé, nous pûmes profiter d’une petite collation en gage de reconnaissance de la part des propriétaires, avant d’aller profiter d’un repos plus que mérité.

La victoire est à nous, camarades. Notre sang que nous avons versé et les vies que nous avons prises, tout cela n’a pas été fait en vain. Nous avons tous subi de lourdes épreuves durant les dernières semaines mais chacun de vous a su trouver en lui la force de tenir bon, pour le bien de la troupe. A présent, profitons du calme enfin retrouvé pour laisser retomber la pression et apaiser nos esprits.

La Lumière nous guide.

Lieutenant Summerbreeze

_________________
"Tout le monde n'a que ce qu'il mérite."
Lieutenant Summerbreeze, commandant en second des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Lieutenant Summerbreeze
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2335
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Ivera le Lun 10 Déc 2018 - 1:01

Rapport d'accident
Le 10 décembre de l'an 38

La recrue Irhendir Rouge-Soleil et Valéria Sunrose se sont battus à la taverne du Repos des Esprits aux environs de minuit. Valéria a frappé Irhendir au visage suite à une remarque et celui-ci a répliqué. Moi et Mathane Ael'Darth avons placé Valéria aux arrêts sur le navire pour décuver. Les contusions d'Irhendir ont été soignées par Scarlett SunWhisper. Daltheran Lamesoleil a quant à lui dédommagé le tavernier pour le désagrément.
Soldat Ivera Brunaurore


Dernière édition par Ivera le Lun 10 Déc 2018 - 14:59, édité 1 fois
avatar
Ivera
Archer
Archer

Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum