[Campagne] La mystérieuse cité d'or

Aller en bas

[Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Arévas le Jeu 27 Sep 2018 - 14:58

Départ pour Zandalar
Le 26 septembre de l'an 38

Ce jour-là, la Légat Silverswell avait donné pour consigne à l'ensemble de l'ordre de se tenir rassemblé. Militaires, civils et autres personnels attendaient sa venue avec impatience quant à savoir ce qui nécessitait une telle réunion. Ils ne furent pas déçus car la Légat leur annonça leur nouvelle mission de longue durée sur l'île légendaire de Zandalar.

La Légat présenta rapidement le contexte. La Horde avait besoin d'alliés et surtout de navires pour espérer pouvoir remporter la guerre contre l'Alliance. Or, cette dernière avait commis l'erreur de capturer la princesse héritière zandalari Talanji et son Prophète Zul. Oui, le fameux Zul qui avait tenté de recréer un empire troll mondial après le Cataclysme. La politique étant ce qu'elle est, la Horde avait envoyé une équipe de sauvetage libérer les deux individus et l'Alliance avait tenté de les poursuivre avec ses navires. Bien mal lui en a pris car la flotte zandalari a réduit en miettes les navires ennemis au large des côtes de Zandalar.

Après ce sauvetage réussi, la Horde pouvait s'attendre à entrer dans les bonnes grâces de Zandalar, mais les Zandalari sont naturellement isolationnistes et lui ont demandé de faire ses preuves avant une éventuelle alliance. Ainsi, notre ordre fait partie des troupes dépêchées par la Horde dans cette mission à la fois militaire et diplomatique. Lune-d'Argent compte sur nous pour être exemplaires !

Une fois le briefing effectué, ordre fut donné de rassembler nos affaires de dotation pour une mission de longue durée. La flotte de la Légat ayant été réquisitionnée, nous embarquâmes sur le Chlidonia, le Laridae et la Vierge sanglante nous accompagnant. A bord, la Légat s'assura que chacun d'entre nous savait manier une arme à feu ou tirer du canon, même si cela n'était pas notre spécialité, au cas où.

Nous voilà à présent en mer, voguant vers une île légendaire avec une cité tout aussi mystérieuse que son peuple. Puisse la Lumière nous accompagner.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2322
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Finë le Sam 29 Sep 2018 - 14:27

En route pour Zandalar
Le 28 septembre de l'an 38


Le trajet jusqu'à Zandalar continue...Le moral sur le navire est bon, malgré quelques éléments pessimistes et les divers malades. Enfin, je devrais plutôt dire que le moral "était" bon jusqu'à ce qu'une tempête assez violente se lève et ne réveille de violents maux de mer chez certains, d'ailleurs au moment ou j'écris j'ai encore l'estomac bien secoué il serait temps de demander l'ajout d'une prime pour ce genre de malaises...Mais je m'égare !

Donc, nous voici en plein cœur d'une tempête, quasiment tous ceux n'étant pas membre de l'équipage sont prit de maux de mer, ce qui au passage fit beaucoup rire les marins du navire. Et c'est, comme par hasard, à ce moment que choisit une flotte de l'Alliance pour nous tomber dessus, sans rire ils ont un vrai don pour avoir le timing le plus chiant possible. Bref, je ne suis pas dans la marine, je serais parfaitement incapable de raconter avec précision ce qui s'est passer autour de nous ensuite vu le chaos, tout ce que je sais c'est que notre navire a violemment éperonner l'un des navires de l'Alliance, forçant quelques membres de son équipage a tenté leur chance en sautant sur notre navire pour ne pas sombrer. Et comme nous sommes de bons hôtes nous leur avons offert un chaleureux accueil, a tel point qu'ils déposèrent les armes assez vite. La suite est moins réjouissante, les marins du Chidonia (le navire sur lequel nous nous trouvons pour ceux qui ne suivent pas dans le fond !) exécutèrent les marins de l'Alliance qui s'étaient rendus et jetèrent leurs cadavres à la merde. Bon sérieusement, je suis pas la plus clémente dans l'Ordre, mais tuer un ennemis qui se rends même moi je trouve que ca craint.


Mais ne nous égarons pas, car la bataille n'était pas finie, après de nouvelles manœuvres notre navire éperonna un nouvel ennemi et une fois encore son équipage se déversa sur notre pont...et ils étaient nombreux les salauds ! Peu habitués aux combats en mer et en sous-nombre écrasant l'Alliance nous donna du fil à retordre. Et bien sur inutile de compter sur les marins du navire pour être efficace, mais si j'en ai parlé plus haut, ceux qui se moquaient de nous et qui se sont montrés les moins efficaces dans ces combats ! Bref, nous étions parfaitement désorganisés et séparés, combattant en sous-nombre et je peux affirmer que la survie de la plupart des nôtres provient du travail de Scarlett et son acharnement à nous protéger ! Il est à noter toutefois qu'il serait bon de reprendre les séances d'entrainement en groupe pour intégrer de bonnes bases à nos nouvelles recrues, car comme je l'ai dit notre organisation était parfaitement nulle, il faudrait veiller à travailler cela.



Après un dur combat nous avons éliminé tous les marins de l'Alliance sur notre pont et le bilan fut étonnamment bon. Des blessures légères et un Lieutenant inconscient sur notre navire et deux navires perdus pour notre flotte, notamment le navire amiral Réprouvé. Mais la meilleure nouvelle vient du fait qu'aucun navire de la Légat n'a sombré, réjouissez-vous camarades : Notre paie est sauvée pour l'instant ! Bref, Scarlett et Lynn sont en train de s'occuper des blessés au moment même ou j'écris ce rapport, le Lieutenant étant incapable d'assumer son poste pour le moment nous attendons le retour de la Légat ou de l'Enseigne pour assumer le commandement, faute de quoi il semblerait que je doive m'en charger. Ayez pitié de moi et revenez vite !

Enfin nous voila en un seul morceau, avec des pertes minimes et une flotte de l'Alliance presque entièrement couler, hormis leur navire amiral qui a prit la fuite il semblerait. Bref, les maux de mer et la tempête n'auront pas suffit à l'Alliance pour prendre l'avantage sur nous ! Victoire pour Quel'Thalas !


Finë Täel
Chevalier de sang de l'Ordre des Fils de Quel'Thalas
avatar
Finë
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Ivera le Dim 30 Sep 2018 - 20:09

Premier contact avec les tortollans
Le 30 septembre de l'an 38

La flottille a atteint en fin de journée une zone de récifs émergés au milieu de la mer. La chance a voulu que nous fassions la rencontre d'une race pacifique d'hommes tortues appelés les Tortollans : un couple, Gala et Pagos, est monté à notre bord, indiquant qu'il était à la recherche de leurs œufs parmi les récifs.

Je leur ai proposés de les escorter en échange de leurs connaissances sur les récifs alentours et de quelques objets magiques qu'ils avaient en leur possession. Le marché conclu, nous nous sommes aventurés sur le récif en compagnie de Gala.

Nous avons intercepté un groupe de sauroks lors de nos fouilles et permis à Gala de sauver un maximum de ses œufs. Cette dernière nous a récompensés avec des parchemins de sort. La croisière a repris sont cours et nous avons rapidement quitté la zone de récifs grâce aux connaissances des Tortollans.

Soldat Ivera Brunaurore

PS(1) : J'ai mis deux L à Tortollans car ils sont plutôt lents. Corrigez moi si vous voulez qu'on invente un autre mot.

PS(2) : Il semble que les Tortollans soient âgés par rapport à nous. Ils sont plutôt paisibles et ont l'air de beaucoup apprécier la collecte de savoirs.

avatar
Ivera
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 33
Age : 24
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Ivera le Dim 7 Oct 2018 - 11:33

Arrivée à Zuldazar
Le 3 octobre de l'an 38

La flotte a atteint Zuldazar au petit matin, s'arrêtant à la capitale : Dazar'alor.

Nous avons été accueillis par une agente réprouvée du nom de Birette, sous l'escorte de gardes zandalaris. Après avoir visité les différents quartiers de la capitale, nous nous sommes rendus à l'ambassade Sombrelance, à la terrasse des prédicateurs.

Après avoir été renseignés sur la situation à Dazar'alor, nous avons pris nos quartiers dans l'auberge principale de la ville inférieure, attendant nos ordres.

Soldat Ivera Brunaurore

avatar
Ivera
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 33
Age : 24
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Arévas le Dim 7 Oct 2018 - 13:01

Débordements et répression
Le 05 octobre de l'an 38

Ce soir-là, nous nous trouvions encore à l’auberge où nous avions pris nos quartiers en arrivant dans la capitale zandalari. Alors que certains d’entre nous commençaient à s’inquiéter du fait que nous passions presque tout notre temps à déguster les spécialités locales et à nous empâter, l’action vient toquer à notre porte. Plus précisément, un groupe de Trolls amani vint nous chercher querelle en nous provoquant gratuitement, sans doute pour démontrer une quelconque supériorité raciale. Car, il est important de le souligner, nous avons remarqué que Zandalar accueille tous les Trolls de toutes les origines, ils sont cependant loin d’être tous égaux en ces murs. En effet, les Zandalari occupent logiquement la première place au sommet de la hiérarchie et tous les autres Trolls sont considérés comme leur étant inférieurs. Il y avait donc fort à parier que ces dits Trolls soient en quête de moyens de prouver leur force ou valeur à leurs hôtes, tout comme la Horde s’y affaire également de son côté.

Les Amani avaient donc choisi de s’en prendre aux étrangers, chose ironique au vu de leur propre statut dans la cité. Naturellement, nous apparaissions comme des cibles idéales au vu de notre passé commun. Les provocations furent dignes de beuveries de taverne et je donnai pour consigne de ne pas les relever. Hélas, comme souvent, certains Fils firent la sourde oreille envers moi mais pas envers les provocateurs, renchérissant par-dessus le marché. Finalement, un crachat de la part d’un Amani sur le visage de l’Enseigne Lynalis sonna le début des hostilités. Je parvins à conserver un minimum d’ordre en donnant pour consigne de ne porter que des coups non létaux et d’éviter de casser le mobilier de l’aubergiste qui n’avait rien demandé. Ce fut d’abord un succès. Cinq Amani affrontèrent cinq des nôtres (l’Enseigne, Fine, Mathane, Cenaya et Irhendir) et le combat se déroula sans incident. C’est alors que les Fils allaient remporter la victoire qu’un événement regrettable se produisit. Un Amani sortit une dague et la braqua vers nous. Fort heureusement, Lynn eut un réflexe foudroyant en pointant son épée sur la gorge du Troll, ce qui l’encouragea vivement à lâcher son arme.

Tout aurait pu en rester là, sur cette victoire des Fils. Mais les Amani, créatures rancunières s’il en est, et nous sommes bien placés pour le savoir, haranguèrent la foule qui s’était rassemblée pour assister à la bagarre. Ils prononcèrent des paroles faisant l’éloge des Trolls au détriment des autres races, considérées comme des intrus dans la cité, exposant la faiblesse du Roi de les avoir acceptées. La garde arriva et interrogea les différentes parties, tentant de ramener le calme. Alors que les gardes procédaient à leurs interrogations et commençaient à disperser la foule, une pierre vola et assomma l’un d’eux. Puis, la foule fit bloc à nouveau face à nous et une émeute éclata. La situation dégénéra quand les Trolls s’en prirent aux autres représentants de la Horde présents sur place, ces derniers répliquant en fonçant dans le tas, surtout les Orcs. Nos paladins usèrent d’une déflagration de Lumière afin d’aveugler le peuple et nous pûmes nous éclipser en compagnie des gardes.

Une fois à l’écart, l’officier de la garde eut un sentiment mitigé à notre égard, nous considérant à la fois comme responsables de trouble à l’ordre public, mais se montrant également reconnaissante pour l’avoir tirée de ce mauvais pas avec ses hommes. En gage de bonne foi, je m’engageai à punir les fautifs dans ma troupe mais aussi à apporter notre aide pour l’instant présent. L’officier nous demanda de participer à la répression armée de l’émeute, comme cela était visiblement la coutume dans la cité. Ainsi, nous fîmes face à une foule hostile mais qui n’avait rien d’un rassemblement de civils mécontents. Au contraire, la plupart étaient armés et très désireux d’en découdre. Néanmoins, il ne s’agissait pas de soldats entraînés et ils furent relativement aisés à vaincre et à disperser.

L’officier de la garde nous remercia pour notre aide et nous accorda son indulgence pour la peine, nous mettant toutefois en garde de ne plus provoquer d’esclandre à l’avenir. Elle ne cacha pas sa perplexité quand d’autres gardes vinrent la voir pour l’informer que d’autres émeutes avaient éclaté simultanément un peu partout dans la cité, toute réprimées dans le sang. Les révoltes des classes inférieures étaient choses fréquentes, mais jamais aussi bien organisées ni aussi bien armées. Notre mésaventure n’était donc qu’une partie d’un ensemble plus global.

Une fois la garde partie, je tins ma promesse. Les Fils fautifs se mirent en rang face à moi et je leur servis un sermon comme jamais auparavant. Mon discours ne fut aucunement colérique mais je leur rappelai leur serment envers Quel’Thalas et ses intérêts, bafoué par leurs actions de ce soir. En grossissant volontairement le trait, je leur expliquai que leurs actes avaient forcément des répercussions sur l’image de Quel’Thalas auprès de nos hôtes zandalari. La présence de la Horde dans la cité ne tenait déjà qu’à un fil, et ses diplomates faisaient de gros efforts pour obtenir le soutien de la flotte du Roi dans la guerre contre l’Alliance. Tous ces efforts risquaient d’être ruinés par les bêtises de quelques individus indisciplinés. En conséquence, je donnai l’ordre aux fautifs de me rendre leurs tabards et leurs insignes, pour illustrer le fait qu’ils avaient perdu la confiance de Quel’Thalas et qu’ils apparaissaient désormais comme des menaces pour ses intérêts. Des punitions plus classiques furent également distribuées, en l’occurrence corvées et baisse de solde. A charge pour eux de retrouver la confiance de Quel’Thalas.

Pour l’heure, nous avons changé de quartiers afin de nous faire oublier quelques jours, nous nous sommes installés sur un navire amarré au port dans l’attente.

Puisse la Lumière nous accompagner.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2322
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Mathane le Jeu 11 Oct 2018 - 20:26

Bienvenue dans la jungle !
Le 11 Octobre de l’an 38

Après plusieurs jours cantonnés au bateau pour des raisons de ‘’diplomatie’’, on peut dire que celui-ci fait forte impression auprès des autres flottes tellement il est propre et rutilant (merci pour la sanction). Hélas pour nous pauvres punis, nous avons enfin reçus un ordre de mobilisation vers Xybala dans la région Sud Est de Zuldazar.

Là-bas nous attendais un site de recherche archéologique tenue par le reliquaire en collaboration avec les des érudits Shaldo’rei nouvellement recrutés dans la Horde. Une fois sur place, on nous a missionné pour aider aux fouilles et sécuriser la zone au besoins. La responsable du reliquat, une dénommée Ainn nous a fait visiter la zone notament leur principal découverte, un squelette de dinosaure énorme ! Il s’agirait de la mère du loa Rezan, le loa protecteur de la monarchie Zandalarienne.
D’ailleurs la croyance dans les loas est fascinante !! Paganique mais fascinante. Ces créatures seraient des esprits servant d’intermédiaires entre les mortels et les grandes puissances de notre Univers. On peut se demander dans quelle mesure certains d’entre eux peuvent servir et se rattacher à la lumière, notamment après avoir lu et observé des pratiques des dévots de Rezan durant les quelques jours passés en Capitale troll.  Je vous conseille de lire cette encyclopédie fascinante « Loas et vaudou trolls, comprendre la culture de l'ennemis et la dominer » par Alecthor Vifeclat anthropologiste de Quel’thalas.

Enfin bref, je diverge … Le reliquat nous a attribué une zone de recherche et après plusieurs heures à gratter la terre et les gravats, le succès fut au rendez-vous pour certains d’entre nous. Enfin si on peut appeler cela du succès. Cenaya c’est pris une explosion lorsque sa pioche à taper dans ce qui devait être une ancienne mine troll, résultat un bras bien amoché. Notre Légat a trouvé un crane en métal qui l’a maudit la transformant en aimant à problème et Scarlett a récupéré un fossile de dinosaure et une tête réduite accompagné du fantôme vengeur qui y était attaché obligeant Cenaya à exorciser l’esprit…. Bref plus de problème qu’à notre arrivé.
Seul notre enseigne et Neldyran s’en sont bien sortis avec un coffre remplis de tablettes trolls et un collier béni pour Hanorya puis un pendentif protecteur dédié à Rezan pour notre chasseur.

Les fouilles étant peu concluante nous nous somme déplacé vers l’est du site pour explorer de nouveaux sols. Mais le territoire était occupé par de nombreux petits lézards pénibles appelé saurides et des raptors plus menaçants. Dans l'ensemble, des créatures peu dangereuses pour un groupe de soldats mais pouvant se montrer fatal en surnombre ou pour un chercheur isolé. Le nettoyage de la zone fut rapide et sans encombre ce qui nous permis de commencer à fouiller un peu avant la tombée de la nuit.
Cette zone s’est montrée plus fructueuse pour nous. Il a été mise à jour une dague sacrificielle, une bourse de vielle pièce d’or, de la vaisselle précieuse, un anneau consacré à Rezan et enfin un coffre contenant de nombreuse toilettes, bijoux et autres accessoires féminins. Le soleil commençant à se coucher, nous avons remis le cap vers le campement rendre nos trouvailles au reliquat et nous reposer. La nuit la jungle grouille de prédateur, enfin plus que d’habitude.
C’est dingue le nombre de trucs qui veulent nous, voler, agresser ou manger depuis que l’on est arrivé sur cette île !

Puisse la lumière nous soutenir en territoire Troll.  


Mathane Ael’darth, paladin et recrue des Fils de Quel’thalas
avatar
Mathane
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 19/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] La mystérieuse cité d'or

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum