[ Candidature ] Scarlett SunWhisper (Accepté)

Aller en bas

[ Candidature ] Scarlett SunWhisper (Accepté)

Message  Ashera le Mar 31 Juil 2018 - 11:52

Informations Techniques :

Prénom  : Scarlett
Nom  : SunWhisper
Race  : Sin'dorei.
Age  : 105 ans.
Spécialité  : Analyse et Protection du combat et du combattant.
Alignement  : Loyal Bon


Caractéristiques Physiques :

Taille  : Petite ( 1m61)
Corpulence  : Fine et Svelte
Couleur de peau  : Claire.
Couleur de cheveux : Bleu de Minuit
Couleur des yeux : Doré
Vision (port de lunette): Excellente
Gaucher ou droitier : Droitère.
Etat de santé : Petite endurance, manque de force et de puissance physique. Refus catégorique de se battre directement, même pour se défendre. Peut nécessiter une protection en cas d’altercation ou d’agression.


Description :

- Physique :

Âgée d’un peu plus d’une centaine d’année, la jeune Sin'doreï, svelte et gracile, semble être un reflet de toute la perfection qui symbolise les  habitants de Quel’Thalas. Loin des montagnes de muscles et autres athlètes qui garnissent l’armée, elle est taillée avec élégance et finesse, un petit gabarit tout ce qui a de plus attirant. Elle se sait désirable, mais n’en joue pas : des courbes agréables, une bonté presque palpable, un corps inerte de toute cicatrice. Elle se met en valeur car elle se veut servante de la Lumière et sera forcément exposée. Un maquillage toujours soigné, jamais dans l’excès, ni dans la suffisance, des collections de robes, des ensembles de parures, allant de la bague, passant par des bracelets, jusqu’aux pendentifs, toujours à l’image de la Lumière ou de son Pays adoré. Elle dégage toujours une odeur appréciable sans être enivrante, sa proximité avec les autres jouant sans doute dans son choix de parfum.

Plaisante et de bonne compagnie, elle n’est pas le genre à être difficile à arracher un rire ou un sourire, tout en dégageant une sérénité naturelle. Elle laisse néanmoins paraitre un léger sentiment de faiblesse et de fragilité, qui pousse forcément à veiller sur elle.

Toujours en quête de savoir et de connaissance pour veiller au mieux sur ses proches et les citoyens de son pays, elle passera énormément de temps dans les ouvrages, se montrant par contre tellement plus paresseuse dans l’effort, et la dépense physique. Son gabarit de demi-portion n’aidant pas à se défaire de cette image, elle peut par contre se montrer surprenante en manipulation physique, allant parfois prendre soin de combattants qui font le double de son poids.


- Mentale :

La Prêtresse est particulièrement ouverte et communicative avec ses semblables, même si cela arrive qu’elle se referme momentanément, comme si elle se noyait dans ses propres émotions, donnant l’impression d’un corps brisé, d’une âme perdue,  comme si sa magie arrivait à l’affecter tout autrement que ceux dont elle prend soin quand elle en abuse. Bien sûr, elle continuera de prendre sur elle, se refusant à partager et niant tout sentiment négatif : la peur, le doute, la crainte comme la colère. Elle encaissera tout cela, grâce à sa volonté infaillible pour se rapprocher toujours plus sa source de puissance ! Et s’assurer de la protection des siens.

Elle se veut symbole d’espoir et de réconfort, voire de bonté. Même dans les pires situations elle cherchera à prouver qu’il peut y avoir du bon en chacun. Continuera à donner son avis, et ses conseils pour apaiser la fureur et la violence dont sont capable certains, même si c’est en vain, jamais elle ne baissera les bras, dans l’espoir qu’un jour un changement s’opère.  Car pour elle : la miséricorde est la plus affutée des lames et qu’un grand combattant se démarque quand il gagne sans se battre, ou sans ôter la vie à son ennemi, pour mettre un terme à ce cycle éternel de haine.


Profession et Savoir-faire :

Scarlett est une Prêtresse de la Lumière orientée vers la protection de ses compagnons, et leur guérison, une Prêtresse qui fera toujours passer les autres avant elle, et qui se refuse à lever la main ou d’abattre le courroux de la Lumière sur quiconque, même ses ennemis.
A ces savoirs magiques s'ajoute des connaissances plus vastes dans le domaine du soin. Elle a appris et continue d’augmenter ses compétences  dans la chirurgie,  des plantes médicinales comme de la médecine exotique basé sur l’analyse et de traitement manuel.

Alchimiste assidu, Scarlett continue d’étudier les remèdes de ce monde comme des autres visités, pour parfaire la gamme de potion et de baume pouvant apaiser ou aider son prochain.

Ses capacités martiales sont inexploitées, elle se refuse à les employer. Du coup, elles sont principalement liées à l'art d’utiliser et de faire appel à sa Magie, et la Puissance Sacrée.




Background :


Fille d’un père mort au combat, avant sa naissance. Fauché par les embuscades Troll sur les Terres de Quel’thalas. Fille d’une mère décédée quatre ans après sa venue au monde, fauchée par la maladie. L’enfant passera de foyer en foyer jusqu’à l’orphelinat. Ne gardant aux fils des années pour souvenir de ses géniteurs, que leur Nom : SunWhisper. Tout bien personnel ayant sans doute été vendu ou saisi par de fourbes malavisés qui se sentaient plus à même d’en profiter qu’une enfant !

Scarlett, dès son plus jeune âge,  a grandi dans les rues, a escroquer des centaines de victimes. Elle a toujours aimé voler les riches naïfs mais elle n’a pas toujours eut la grandeur d’âme pour laisser les pauvres en paix. Elle a été élevée parmi eux, plus qu’en foyer ou à l’orphelinat. C’est dans la rue qu’elle a appris les arnaques les plus simples, ses larcins les plus odieux pour s’auto-suffire et ne pas compter sur les autres ! Et leur fausse pitié !

Plus tard, se refusant à vivre comme cela l’intégralité de sa vie. L’adolescente se fit passer pour une noble mineure et profita de son statut social usurpé pour créer un sentiment de confiance chez ses cibles potentielles. Elle se servait de sa réussite apparente et de son luxueux train de vie, comme de son joli minois pour convaincre les plus riches de son succès et les pousser à investir dans diverses affaires.

A 17 ans, Scarlett pensa pouvoir intégrer l’académie, se payer sa propre formation, se débrouiller par elle-même, piétiner encore plus facilement tous les aprioris à son sujet et les doutes quant à sa potentiel réussite, se refusant à vivre de truandage le reste de son existence. Mais l’adolescente sera bien vite rattraper par ses fausses combines et manigances. Dans une rixe, la jeune femme va mortellement blesser son agresseur, le poignardant à plusieurs reprises. Mais sera aussi grave touchée. Regardant mourir cet elfe, refusant de s’enfuir. Peu importe les conséquences, elle sera restée. Avant de s’effondrer à son tour, laissée pour morte dans la ruelle.

Quand l’adolescente fini par reprendre conscience, elle se trouvait au côté d’un vieil elfe, Allaehin, que le poids des années avait marqué. Il la surplombait, sans un mot, sans une expression, soulevant juste la tunique pour s’assurer que la plaie avait disparu avant de prendre congé. Laissant l’adolescente seul dans cette pièce avec pour compagnie un lit et la culpabilité, la peur, les regrets. Le manège se poursuivi pendant des jours, des semaines, peut-être plus. Il ne rentrait que pour lui offrir de quoi se nourrir, ne lui offrant aucun mot, aucune parole réconfortante, aucun jugement… Il étudiait simplement et secrètement, ses états d’âmes, ses remords, sa détresse, si elle tournait la page si facilement, si elle était capable d’aller de l’avant, d’oublier tout ça, comme si de rien n’était. Cherchant à comprendre et s’assurer que l’elfe ne se jouait pas de lui.

Au fils des mois, une relation fini par voir le jour, son envie de rédemption, de se racheter fini par amadouer le vieux prêtre, ou cela était peut-être le but de toute cette mise en scène et mise à l’écart. Il avait été conquis par sa volonté de survivre, et de s’en sortir dans ce monde qui lui avait tout dérobé. Sa force de tout vouloir reprendre. Il se décida à prendre en charge et guider la jeune elfe ! Lui transmettre son savoir et son envie de prendre soin de son prochain, de se battre avec la fougue qu’elle avait mais de façon tellement plus respectable et généreuse pour son pays.

Les années passèrent et Scarlett fini par valider sa formation de Prêtresse, grâce à l’aide mais aussi à la sévérité de son tuteur ! Attendant toujours plus d’elle, lui exigeant toujours plus, que ce soit au niveau du contrôle, de la discipline, du calme et de l’attention. Il la formait au combat, à supporter des groupes armés, à les assister du mieux que possible, pour que la puissance de la Lumière du Puit Solaire les accompagne.

Par le passé, le bonheur de Scarlett avait souvent commencé là où s’arrêtait celui des autres. A présent, elle se battait et souffrait pour son prochain, pour que la flamme de l’espoir ne s’éteigne jamais, pour les rassurer et les protéger. C’était le poids de sa culpabilité, sa rédemption mais aussi de son nouveau départ. Une vie qui ne pourrait nuire n’a aucune autre.

Accumulant de l’expérience des combats, des campagnes toujours plus violentes et meurtrières. La Prêtresse restant fidèle à son Mantra, ne s’en détournant pas, peu importe les situations. Même quand le doute et de désarroi la foudroyèrent, même quand elle senti son peuple au bord de l’extinction et la Lumière l’abandonner.

Scarlett a survécu à l’attaque du Fléau, même si son esprit semble tourmenté par cette épreuve comme par beaucoup d’autre, sa mémoire lui faisant faux bonds de temps en temps… Depuis ce jour, elle ne s’est accordé de répit et accompagne les soldats de Lune d’Argent dans leur déploiement comme d’autre groupe affilié à son Pays. Elle se contente de veiller sur eux, sans rien attendre en retour et sans imposer sa vision des choses. Prête à servir de conseiller, comme de bouclier pour chaque compatriote dans le besoin.

A plus de 100 ans, elle a enfin l’impression que son art arrive à maturité, même si toute utilisation magique a son cout, elle a une volonté de fer, et refusera d’en parler à qui que ce soit ! Encaissant encore et encore pour toujours mieux veiller sur son prochain. C’est la mission qui lui a été confié et elle compte bien la mener à bien.



Un Fardeau si grand, des épaules si petites…
( petit récit pour avoir une idée de ses états! Vu qu'elle les cachera constamment )

La lame enchantée scintillait à la douce lueur de l’infinité tout en dessinant des motifs complexes dans les airs. Quelque forme qu’elle dessinât, la lumière suivait. La lumière, harmonie d’étoiles déjà anciennes et de soleils encore jeunes, luisait brièvement mais vivement avant de s’évanouir. ‘Ce n’est pas suffisant ‘, songea la Prêtresse, tout en poursuivant ses mouvements, dessinant et créant avec soin et ferveur, le complexe assemblage de runes lumineuses. Quoique, finalement, l’élève appliquée pouvait tirer nombre leçons de cet essai, même si peu concluant !

Et appliquée, autant dire que Scarlett l’était tout particulièrement. La Prêtresse de la Lumière était vêtue d’une simple tunique rouge carmin armoriée de l’emblème de sa cité, et de son pays. Ses jambes et ses bras nus étaient couverts de sueur, et elle avait de longs cheveux noirs en désordre, chamboulés par l’effort. Son armure de tissu béni et ses décorations, chapelet, forgés dans un métal qui l’était tout autant, étaient posé sur le côté. Elle allait prochainement revêtir son attirail de guerre, et la Prêtresse s’effacerait pour laisser place à la protectrice et la combattante. Mais pour l’heure, elle était simplement une elfe travailleuse, joyeuse et heureuse.

Le poids de la dague dans sa main était un vrai réconfort : les muscles qui tiraient, le mal de crâne grandissant dû aux efforts, la sueur qui lui coulait dans les yeux. Tout cela l’enracinait, en quelque sorte. L’ancrait en ce lieu, en cet instant. La paix y régnait... pour le moment. Une pureté de dessein, simple et aisée. Elle se retourna, fit tourner la poignée de la lame enchantée dans sa paume si délicate. Le tranchant était devenu une extension de son bras, de son âme.

Au gré de ses gestes, sa peau commença à luire d’un éclat surnaturel, comme la lumière du soleil sur une couche de neige fraîche. Elle brillait de tous ses pores, irradiait autour d’elle. La lumière s’éleva, avant de s’estomper comme elle usait instinctivement de sa volonté pour la ramener en elle. Elle glissa en avant, avec grâce et élégance, une danse subtile et harmonieuse. Avec la puissance sacrée venait la grâce. Tels étaient les dons de la Lumière. Mais ils avaient un prix.

Il y avait toujours un prix à payer, avec la magie, peu importe sa source. Et pas seulement physique, malheureusement. Parfois, Scarlett se faisait l’effet d’une coquille brisée, médiocrement réparée, et tout ce qu’elle avait été semblait lui échapper. Peut-être était-ce l’origine de la lumière qu’elle venait de conjurer ; peut-être était-ce son âme qui tentait de la fuir. Cette pensée la troubla, mais ce n’était pas une première ! Elle pouvait le cacher mais pas à son tuteur.

Parfois, des bribes de souvenirs lui traversaient l’esprit : des miettes de conversations qu’elle ne se souvenait plus avoir tenues, des visages sans nom et des noms sans visage. Les braises de vieilles émotions reprenaient alors vie, avant de mourir en crachotant. Les fantômes de ceux qu’elle avait connus ; ceux dont elle avait déçu les espoirs. Ceux qu’elle avait vu mourir.

Elle se sentit balayée par une vague de chaleur fantôme, entendit des pas feutrés sur le sol de marbre, ainsi que les hurlements gutturaux des morts. Sa peau, justement, la démangeait alors que les hurlements s’accentuaient. Elle portait une bougie entre ses mains, elle était si lourde. Les portes de l’hospice s’ouvrirent brutalement et…

Elle eut le souffle coupé. Elle serra un peu plus fort la poignée de sa dague enchantée, tira sa force de l’acier béni, son assurance de sa raison d’être ici. Rien à voir avec une bougie. Elle se retourna, fendit l’air, laissa le poids de son arme faire son office, comme on le lui avait enseigné. Pour renvoyer la créature décharnée dans le néant. Mais elles n’étaient pas venus seules.

Une main, gigantesque, empestant la pourriture, se tendit vers elle. Elle eut un mouvement de recul, releva brusquement son arme. Elle entendit un énorme claquement, comme un bâton percutant sèchement le sol, une onde de chaleur apaisante et réconfortante l’enveloppa,  faisant vaciller l’image et finalement s’évanouir. Un autre souvenir brisé, sur lequel elle ne parvenait pas à mettre un nom venait de la mettre à mal.

On attend beaucoup de ceux qui reçoivent beaucoup, dit-Allaehin  à voix haute, en écartant le souvenir de son élève, apposant ses deux mains sur le visage de la Prêtresse pour la soulager.

Il lui avait offert un peu de répit mais c’était tout, a aucun moment il avait pensé à la congédier, au contraire, elle devait continuer à s’endurcir et à encaisser. Les exercices magiques et martiales avait repris. La Prêtresse ralentit, exécuta une série de passes en y apportant davantage d’élégance. Sa dague  évoluait paresseusement, avec moins de précision comme si elle détendait ses muscles et en oubliait jusqu’à ses vieilles blessures disparues magiquement.

Elle se trouvait au milieu d’une mer de couleur et de lumière, immensément vaste et terrible dans sa férocité. Des étoiles tournaient comme des toupies et des nébuleuses dans sa tunique, et d’immenses couronnes stellaires étincelaient autour d’elle. Et au-dessus de ces fluctuations figurait le cœur encore palpitant de son pays brisé. Elle leva les yeux.

Quel’Thalas, Lune d’Argent. Le dernier souffle de tout ce qui s’était déroulé avant. Un fragment de grandeur oubliée, qui projetait d’étranges ombres sur les gigantesques tours de marbre. Puis son pays brisé, perdu… Dans la plus grande tourmente, tout ça était à la fois un rappel et une promesse à l’intention de tous ceux qui vivaient à Quel’Thalas.

Scarlett se détourna, incapable de supporter davantage le spectacle. Elle n’avait pas besoin qu’on lui rappelle les enjeux. Elle tiendrait sa promesse, quel qu’en soit le prix.
Elle était une Prêtresse de Lumière, un être forgé par la force divine du Puit Solaire, et c’était le moins qu’elle pût faire. Pour combattre ou mourir, puis combattre encore, jusqu’à la victoire ou jusqu’à ce que les fondations de tout ce qu’elle était devenu finissent par se briser. Cette pensée ne la réconfortait guère. La victoire n’était guère assurée, et le prix à payer lui semblait parfois insupportable. Elle  chassa cette pensée et se concentra sur sa lame enchantée, ainsi que sur la lumière des étoiles qui jouait sur son fil. À l’instar de son tuteur, elle avait été formée dans un but précis, et elle comptait bien l’atteindre.

Elle adopta une position défensive, leva son arme en effectuant un nouvel assemblage de runes. Puis elle l’abattit brutalement et le projeta en rompant sur la gauche.

La Prêtresse en pleine action, les yeux clos puis sentie une immense pression sur sa jambe d’appui ; plus précisément sur sa cheville et elle se déroba. Elle était vautrée au sol, et Allaehin, le vieux Prêtre, se tenait au-dessus en grommelant, tout en replaçant son bâton sur son côté droit.
Telle la tempête, il faut toujours rester en mouvement… L’avait-il sermonné.  En restant immobile, on finit submergé. Un bon combattant doit être fluide, comme l’eau d’un torrent, car même les plus hautes montagnes s’érodent.

Il marqua une pause et lui confia avec amusement :
Tu manies ta magie à la manière d’un artiste qui joue de son pinceau, avait-il plaisanté avant de lui ébouriffer les cheveux et  de se redresser pour sortir dans le plus grand des silences. Mais avec un énorme pincement au cœur, et lui aussi empli de doute, car avec les combats et la guerre à venir… Il n’avait autant craint de ne plus la revoir.


Image :  

avatar
Ashera
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Candidature ] Scarlett SunWhisper (Accepté)

Message  Ashera le Mar 31 Juil 2018 - 14:03

Un dernier commentaire ?

Merci déjà d’avoir tenue jusqu’au bout ! Je sais pas si cela aura été facile, si c'était simple a lire! J'étais dedans depuis quelques jours donc je n'arrive pas a me rendre compte si c'est trop assommant !

Bref, tout ça pour officialiser Scarlett qui vous suit depuis déja plusieurs mois, elle sera mon Main pour BfA, c'est inconcevable de le faire avec l'illidari ( Sad )
Pas grave je passe d'un extrème a l'autre. C'est plus pour l'officialiser et donner quelques billes et info supplémentaires sur la Prêtresse !
avatar
Ashera
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Candidature ] Scarlett SunWhisper (Accepté)

Message  Arévas le Mar 31 Juil 2018 - 14:48

Enfin ! cheers

Encore une lumineuse, nous sommes bénis en ce moment sunny

Très belle candidature, encore une fois, on comprends le temps qu'il t'a fallu pour l'imaginer et la rédiger. Très intéressante aussi, remplie de détails qu'on ne soupçonnait pas à son sujet Surprised

Tu connais la maison alors à très vite en jeu thumleft

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2329
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Candidature ] Scarlett SunWhisper (Accepté)

Message  Atia le Mer 1 Aoû 2018 - 10:52

A nous! Bon tu connais la maison et je desesperais de te voir poster un jour! Alors en piste!

"Etat de santé : Petite endurance, manque de force et de puissance physique. Refus catégorique de se battre directement, même pour se défendre. Peut nécessiter une protection en cas d’altercation ou d’agression."
Spece de bouddhiste! Wink

La description est toujours de bonne qualité comme sur toute tes candidatures par contre je me marre sur l'oposition entre elle et Ashera x) Tu as ete radical dans le changement!

Pour le savoir faire nickel aussi, rien a redire. On passe donc au BG.

Premier point "la vile petite peste!" quand on vois qui elle etait gamine on imagine pas ce qu'elle deviendra. C'est amusant a voir Very Happy Mais forcement, retour de baton et scenes interessantes avec le vieux mentor. La suite explique son changement et qui elle est aujourd'hui. C'est ce que je demande a un BG donc du tout bon.

Je passe au petit recit. Il est tres sympa, il complete bien le BG en montrant a la fois le doute et la determination de Scarlett et l'entrainement dur du pretre. Un ajout interessant.

Bref, j'attendais le poste pour confirmer le recrutement de Scarlett qui joue avec nous comme auxiliaire depuis un moment. Et il confirme mon choix donc c'est bon pour moi!

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4642
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Candidature ] Scarlett SunWhisper (Accepté)

Message  Ashera le Mer 1 Aoû 2018 - 13:20

Merci !
Ravi que ça vous ait plu ! ( elle cache son jeu ! mais c'est plus pour lui donner un sens ! qu'elle fasse pas certains choix comme ca, pour rien )

J'ai mis du temps a me décider surtout pour la mettre a plat, pas pour postuler, mais je pouvais pas le faire les mains vides Very Happy
avatar
Ashera
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Candidature ] Scarlett SunWhisper (Accepté)

Message  Ivera le Mer 1 Aoû 2018 - 14:10

Le rouge t'ira à ravir, tu verras !

J'espère qu'on fera une petite fête pour le recrutement Smile
avatar
Ivera
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 37
Age : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Candidature ] Scarlett SunWhisper (Accepté)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum