Du sable dans les bottes

Aller en bas

Du sable dans les bottes

Message  Célestine Nalandris le Mer 23 Mai 2018 - 17:09

ORDRES DE MISSION

Unité des Fils de Quel'Thalas



Situé à l'extrême Sud du Désert de Tanaris, coincée entre les montagnes escarpées et les immenses dunes de sable,le port de pêche de Daï'bu a connu depuis quelques années une croissance exceptionnelle. Les gobelins ont développé la ville principalement à l'aide du commerce du pétrole et de ses dérivés industriels. La nouvelle cité a su prospérer grâce à la technologie des propriétaires des lieux, se dotant d'une population cosmopolite bien que majoritairement gobeline et humaine (Principalement des locaux, employés des lieux) se transformant rapidement en lieu de villégiature pour les fortunés. Centres nautiques, jardins florissants et galeries marchandes ont poussé comme des champignons.

Quartier résidentiel de Daï'bu :
Spoiler:


Le quartier portuaire de Daï'bu :
Spoiler:

Profitant de la proximité des ressources pétrolifères, la Horde y a implanté un centre de recherche en armement suivie de peu par l'Alliance, la complète neutralité des gobelins nous empêchant de chasser ces vils profiteurs sans déclencher d'incident diplomatique. En effet, l'Alliance se trouve être ,à part égal avec la Horde, le principal client de la société d'hydrocarbure locale.

Le directeur du centre de recherche de la Horde est un sin'dorei nommé Caëlen Songe-Argent. Il s'agit du fils d'une figure majeure de notre glorieuse cité de Lune d'Argent.

Le centre industriel de Daï'bu :
Spoiler:

Le centre R&D de la Horde :
Spoiler:

La situation stagnait depuis quelques temps mais il y a un mois, un rapport nous est parvenu, faisant état de menaces "naturelles" et les officiels des lieux réclamèrent une évacuation.
Afin de répondre à leur demande, la Horde a détaché sur place l'intégralité du 33ème d'Infanterie, sous les ordres du général Ka'grosh. Leur mission était de sécuriser les dossiers et archives de notre centre de recherche et de procéder à une évacuation de la population.

Cela va maintenant faire plus de deux semaines que nous sommes sans la moindre nouvelle du 33ème et de Daï'bu.

Votre mission est la suivante :

* Trouver et rapatrier Caëlen Songe-Argent (Prioritaire)
* Récupérer les dossiers confidentiels du centre de recherche // S'assurer de leur destruction si leur sécurité est compromise.
* Découvrir ce qu'il est advenu du général Ka'Grosh et de la 33ème. (Optionnel)
* Permettre l'évacuation d'un maximum de personnes (Optionnel)

Méthode opérationnelle :

Vous êtes libres d'agir à votre guise.
Nous mettons à votre disposition un transport volant de type "zeppelin" pour vous rendre au plus proche de la zone. L'équipage ignore le but de votre mission et vous attendra 48 heures. Passé ce délais, vous serez livré à vous même.
avatar
Célestine Nalandris
Brisesort
Brisesort

Nombre de messages : 152
Age : 32
Date d'inscription : 14/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sable dans les bottes

Message  Arévas le Sam 26 Mai 2018 - 17:56

Points de chutes
Le 23 mai de l'an 38

Ce jour-là, nous étions rassemblés à Orgrimmar afin de prendre un zeppelin pour la région de Tanaris. La Légat avait pris soin de donner des consignes pour s'accommoder du désert, notamment de porter des vêtements couvrant la tête et le corps entier. Alors que le voyage sur le zeppelin se déroulait sans incident, nous décidâmes d’aller nous reposer à l’intérieur du vaisseau volant. C’est en observant à travers les hublots que nous fûmes face à notre première déconvenue car nous remarquâmes que l’équipage avait quitté le navire avec tous les parachutes disponibles. Alors que nous remontâmes précipitamment sur le pont, nous en comprimes la raison. Une tempête de sable telle que nous n’en avions jamais vue arrivait droit sur nous. Privés de moyen de quitter le zeppelin, nous nous efforçâmes de le faire descendre aussi rapidement que possible tout en voulant éviter la chute libre. Hélas, la tempête nous rattrapa et nous fit voler en tous sens. Fort heureusement, nous n’étions plus très loin du sol et le sable amortit quelque peu le choc, les quelques blessures furent ensuite soignées efficacement. Le seul problème vraiment préoccupant fut que nous avions perdu plusieurs de nos gourdes d’eau, éléments essentiels pour la suite de notre mission.

Cela dit, nous étions arrivés en Tanaris comme prévu, même si nous devions faire un peu de marche à pieds pour atteindre notre destination au Sud-Est. Tandis que nous progressions sous un soleil ardent et que nous commencions à entamer nos réserves d’eau, nous nous fîmes la réflexion que la tempête de sable n’était peut-être pas naturelle. Nous arrivâmes alors dans un complexe en ruines dans lequel nous trouvâmes des cadavres desséchés, le tout à moitié recouvert de sable. L’hypothèse d’une tempête artificielle ou magique conçue pour détruire commençait se préciser. Nous poursuivîmes en nous inquiétant de ne toujours pas apercevoir de ville à l’horizon. C’est alors que nous tombâmes sur une sorte de panneau publicitaire dont seule la partie haute émergeait du sable. On pouvait y lire « Bienvenue à Daï’bu ». Nous fûmes d’abord perplexes en constatant qu’il n’y avait rien aux alentours puis, un sentiment d’horreur nous étreignit. Nous réalisâmes que ce genre de panneau devait se trouver en hauteur et que cela devait vouloir dire que nous nous trouvions au-dessus de la ville en question, celle-ci ayant été recouverte par le sable sur plusieurs mètres de hauteur.

Un instant perdus vis-à-vis de la marche à suivre suite à cette terrifiante révélation, nous ne nous laissâmes pas abattre et nous poursuivîmes jusqu’à trouver des sommets de bâtiments qui pointaient en sortant du sable. Pas de doute, nous devions vraiment nous trouver juste au-dessus de la ville. Mais tandis que nous cherchions un endroit sûr pour passer la nuit, le sol se déroba sous nos pieds. A cause du sable, nous n’avions pas vu que nous nous trouvions sur une vitre dont le verre ne supporta pas notre poids et nous tombâmes de plusieurs mètres en contre-bas. Heureusement, le sable tombant en cascade avec nous amortit notre chute. Nous reprîmes nos esprits en réalisant que nous nous trouvions dans un grand complexe commercial digne de l’imagination galopante des Gobelins. Ceux-ci avaient visiblement précipitamment quitté les lieux au vu de tous les éléments laissés tels quels en place, sans doute avaient-ils essayé de fuir la tempête de sable qui avait recouvert la ville.

Nous décidâmes que nous avions assez vécu d’émotions sablées pour ce soir et nous nous installâmes sur place pour passer la nuit. Nous nous contentâmes seulement d’explorer les environs et boutiques proches afin de trouver de la nourriture, des boissons et des couvertures. Nous instaurâmes des tours de garde au cas où des survivants hostiles se trouvaient dans le coin. Qui sait qui ou quoi nous pourrions trouver ici ?

Lieutenant Arévas Summerbreeze


Dernière édition par Arévas le Sam 26 Mai 2018 - 18:36, édité 1 fois

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2322
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sable dans les bottes

Message  Arévas le Sam 26 Mai 2018 - 18:03

7 et 33
Le 24 mai de l'an 38

Ce matin-là, nous poursuivîmes l’exploration de la galerie marchande plus en avant, avec comme objectif principal de trouver un sortie vers l’extérieur. Ivera avait profité de son temps de repos pour dessiner un plan des alentours et émit une hypothèse quant à une sortie proche. Alors que nous avancions, nous entendîmes des coups de feu et des cris à plusieurs reprises, nous confirmant que nous n’étions pas seuls ici. Après un long couloir interminable, une porte se présenta enfin à nous, ainsi qu’une surprise derrière elle. Nous rencontrâmes ainsi un Nain et une Kaldorei, tous deux agents du SI:7, qui furent naturellement méfiants à notre égard. Ils avaient avec eux un Orc prisonnier et ligoté sur une chaise qu’ils avaient essayé d’interroger. En voyant nos sourcils se froncer, ils nous expliquèrent que les guerriers du 33ème d’infanterie, le régiment envoyé sur place et dont nous étions à la recherche, avaient trahi la Horde et opéraient à présent en tant que pillards à leur compte. Les deux agents de l’Alliance nous laissèrent l’Orc et s’en allèrent, estimant sans doute avoir plus de chances de survie sans nous. Scarlett soigna l’Orc autant pour le soulager que pour l’amadouer et celui-ci accepta de nous conduire à son unité en reconnaissance. Hélas, l’honneur propre à sa race avait visiblement abandonné cet individu car il trahit sa parole à peine libéré en laissant tomber une grenade dégoupillée à ses pieds. Heureusement, Leoryn eut le réflexe de créer un mur de glace qui coinça l’Orc contre un mur de pierre, faisant de lui la seule victime de sa perfidie explosive.

Pas vraiment plus avancés mais au moins renseignés sur le sort du 33ème d’infanterie, nous reprîmes notre progression et nous trouvâmes enfin une sortie débouchant à l’air libre. Là, nous aperçûmes une Humaine qui boitait en arrivant vers nous, sa jambe sanguinolente. Alors que Fine voulut enfin faire preuve de compassion pour autrui en s’élançant à son secours, nous comprîmes la raison de la blessure de l’Humaine. Un tireur d’élite était embusqué non loin et un tir retentit, Fine se retrouvant à son tour blessée à la jambe et Aerrya au torse. Scarlett et moi-même fîmes appel à la protection de la Lumière pour aider nos camarades, tandis que la Légat et Cenaya traquèrent et éliminèrent le tireur.

Encore une fois, l’émotion avait été au rendez-vous. Fine et Aerrya furent soignées ainsi que l’Humaine, mais cette dernière sombra dans l’inconscience avant que nous ayons pu l’interroger, bien que son insigne du SI:7 nous renseigna déjà sur son allégeance. La Légat décida de profiter de ce moment pour prendre un peu de repos, en particulier les blessés, tout en profitant du terrain encore couvert avant de nous exposer davantage à découvert, au cas où d’autres tireurs embusqués sévissaient plus loin.

Puisse la Lumière nous montrer la voie.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2322
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sable dans les bottes

Message  Ivera le Ven 1 Juin 2018 - 14:58

Confrontation finale
Le 24 et le 25 mai de l'an 38

Le temps que l'humaine se remette de ses blessures, nous sommes allés patrouiller dans le bas-quartier en vue de réduire le nombre de déserteurs. Au cours de la patrouille, nous avons repéré un rassemblements de civils décidés à se rebeller contre les déserteurs. Mais ces derniers ont fait usage d'une bombe incendiaire pour les tuer avant que nous puissions les approcher. Alors que nous cherchions des survivants, une patrouille nous a engagé dans les ruelles. Tous les soldats ont été éliminés et en explorant plus en avant nous avons repéré l'emplacement de l'artillerie au sommet du phare de Daï'bu.

Nous avons donc concentré nos efforts sur cette position le lendemain. L'humaine nous a fourni des indications sur la rébellion menée par un "prophète", visant à instaurer le projet "Eden" pour la région. Étant incapable de se battre, l'humaine a été laissée derrière nous lors de l'attaque sur le phare.Une fois en possession de ce dernier, nous avons pu repérer précisément la position des mutins, face au centre de recherche de la Horde,  pour vérifier qu'aucun civil n’était visible et retourner leur artillerie contre eux.

Les bombes incendiaires ont annihilé le campement du 33ème. Nous avons cependant constaté sur place les restes de civils tués lors du bombardement. Nous ignorons si ces derniers étaient retenus prisonniers ou présents de leur plein gré dans le campement du 33ème. Nous n'avons rencontré aucune opposition à l'entrée du centre de recherche : la 33ème semblait être l'ultime rempart du "prophète".

Une fois à l'intérieur du centre, nous nous sommes heurtés à des civils habillés de robes brunes. Ces derniers n'étaient pas armés et semblaient convenir au transport de barils d'eau vers l'extérieur. Une très faible opposition de leur part a eu lieu quand nous nous sommes avancés mais nous ne leur avons fait aucun mal. Le directeur Caëlen Songe-Argent a été tué lors de l'assaut et nous avons placé des charges arcaniques dans le laboratoire avant de partir avec les civils.
Les documents saisis et le témoignage de l'agente du SI:7 nous ont permis de retracer le cours des événements qui ont précédés notre arrivée :

- Le directeur Caëlen Songe-Argent travaillait sur un générateur de tempête et l'a activé depuis le centre de recherche.

- Le projet Eden visait à apporter l'eau dans la ville dévastée par la tempête de sable ; autrement dit réutiliser la source d'eau du laboratoire pour fournir les survivants.

- Le directeur Caëlen Songe-Argent a par la suite développé un culte autour du projet Eden et a fini par croire dans son rôle de sauveur. Il a empoisonné l'eau pour soumettre les survivants élus à sa personne.

- Le directeur Caëlen Songe-Argent a pris le contrôle de la 33ème. Le général Ka'grosh est mort selon les témoignages que nous avons pu recueillir, mais nous n'avons pas retrouvé son corps.

- Des agents du SI:7 ont été envoyés sur place pour une raison que nous ignorons.

En somme, les documents qui n'ont pas pu être saisis ont été détruits et les civils survivants évacués par portail vers Hurlevent. La dépouille du directeur Caëlen Songe-Argent a été laissée sur place et son âme retenue en captivité.

Recrue Ivera Brunaurore
avatar
Ivera
Epeiste
Epeiste

Nombre de messages : 34
Age : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sable dans les bottes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum