[Mini-Campagne]Missions thalassiennes

Aller en bas

[Mini-Campagne]Missions thalassiennes

Message  Atia le Mar 16 Jan 2018 - 23:03

Missions thalassiennes
10 au 12 janvier 38

Mon adorable lecteur, tant de tristesse me prend quand je pense qu’à cause de du probable fin du monde provoqué par Illidan, je risque de ne plus pouvoir t’écrire. Et ce, sans compter la tristesse de voir mon intégrité physique mise en péril, bien entendu. En tout cas, nous revoici ensemble pour notre plus grand plaisir et le mien en particulier. Eh oui, cette fois encore, de petits rapports. Mais comme tu es gourmand mon coquin liseur, je ne t’offre pas un mais bien deux rapports consentis et particulièrement agréables. N’est-ce pas merveilleux?
Alors tu me diras, de manière très juste, que nous étions censé être en permission sur la période concernée. Et tu as raison, mon si brillant et informé lecteur mais vois-tu, il n’y a pas de repos pour les braves et les autorités ont profité de notre présence pour nous confier deux tâches d’importance. Que veux-tu, quand on est aussi brillant et indispensable que moi, tout le monde nous met à contribution! Je suis sur que tu connais ça toi aussi que j’estime tant. Mais trêves de préambule, je sens que tu brûles d’envie de lire ce que nous avons fait.

La première de nos tâches, fut de chasser des Gnolls. Oui, oui, des gnolls! Ces créatures puantes ont profité de la mobilisation contre la Légion pour s’installer dans les Terres Fantômes où ils ont causé quelques troubles et attaques contre des convois et des caravanes. On nous a donc mis sur leurs pistes et ils ne furent pas bien longs à trouver. Leurs attaques faciles des précédentes semaines les avaient rendus audacieux et particulièrement stupide, il faut bien le dire. Leur embuscade tourna vite courte et ils furent massacré promptement par les plus brutaux des autres, mais aussi les plus subtiles telles que moi. Oui mon liseur, je suis subtile et délicate! Comme une fleur, exactement! Toujours est-il qu’après l’embuscade, nous les avons traqué jusqu’à leur repaire et mis à fin à de sombres rituels et tué un gnoll mutant particulièrement répugnant. Ce fut ainsi une première mission accomplie et on nous laissa à nouveau en paix quelques jours, avant la grosse mission suivante.

Cette deuxième mission concernait nos amis trolls, encore eux. C’est tout de même impressionnant le nombre de fois qu’on doit les éliminer et ils reviennent toujours autant. À croire qu’ils se reproduisent par mitose ou par génération spontanée, comme s’ils reparaissaient soudain à l’endroit de leur mort après un certain temps, comme si de rien était. La mission était donc de “vider” un village trop proche du territoire elfique, afin de “contrôler leur population” pour reprendre les termes diplomatiques utilisés pendant le briefing. Une mission somme toute excitante par son ambiguïté morale et j’avais hate de voir mes camarades torturés par les choix que cela impliquait. Pour des raisons purement sociologiques et scientifiques, bien sur. Dans tous les cas, nous avons engagé la mission avec une stratégie parfaitement rodée et subtile : l’attaque frontale en ligne droite. Curieusement, cela fut plutôt désastreux... Oui mon lecteur, c’était de l’ironie! Felicitation! La troupe fut prise en embuscade près d’un poste avancé et le combat fut suffisamment bruyant pour prévenir le village de l’attaque. Les troupes se sont donc mis en défense et ont attaqué a la baliste nos troupes pendant qu’ils évacuaient les civils. La situation semblait compromise mais heureusement, mon adoré lecteur, je sauvai tout le monde grâce à une illusion dont je ne suis pas peut fière. Elle terrorisa les trolls qui croyant à une attaque directe sur leur village se dispersèrent pour faire face à du vent. Leurs lignes furent désorganisées nous permettant une charge qui nous donna la victoire et la conquête de ce village troll. La place était abandonnée de ses habitants où nous avons trouvé de nombreux prisonniers elfes que nous avons libérés. Eh oui, en effet mon adorable liseur, je suis une héroïne!

Cette dernière mission accomplie, en vrai sauveur, nous avons pu reprendre notre repos bien mérité et ainsi nous préparer à la terrible mission d’Argus. Et voilà donc venu le terrible moment habituel où je dois te dire au revoir mon estimé liseur! Je t’embrasse et te dis à très bientôt je l’espère! Non, ne me retiens pas, cela ne fait que rendre les choses plus difficiles! Mais comme toujours, voici un baiser.




Hekathi Cathubodua

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4612
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum