[Candidature]Kandaliel Thrym'dir[Teminé]

Aller en bas

[Candidature]Kandaliel Thrym'dir[Teminé]

Message  Aelcya le Dim 29 Oct 2017 - 19:25


Informations techniques

Prénom : Kandaliel
Nom : Thrym'dir
Surnom : Kan'
Raison du surnom : Abréviation du prénom.
Race : Elfe de sang
Age : 257 années
Spécialité : Etude du néant distordu, invocations de diverses engeances et utilisation des énergies du néant.
Alignement : Chaotique/Bon

Caractéristiques physiques
Taille : 1m91
Corpulence : Fin
Couleur de peau : Blanc pâle
Couleur de cheveux : Blanc
Couleur des yeux : Verts profonds
Vision (port de lunette) : Aucun port de lunette ou autre.
Gaucher ou droitier : Gaucher
Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) : Aucun état de santé particulier si ce n'est quelques crises rapides, parfois.

Description physique

Un elfe comme on en rencontre peu, voilà comment on pourrait définir physiquement Kandaliel, tant ce dernier est singulier et peut paraître choquant dès le premier regard. Une très grande taille, un corps assez maigre, l'homme semblerait légèrement disproportionné si cela ne lui allait pas magnifiquement bien et quoi qu'il puisse paraître étrange, il n'en reste pas moins un elfe des plus beaux à voir, même selon les notions de son peuple, il en reste agréable.

Mais, à mesure qu'on s'approche, les premières choses dérangeantes commencent à apparaître: Thrym'dir est blanc. Non pas simplement avec une peau pâle, sa peau ne semble pas avoir eut de contact avec la soleil depuis énormément de temps, sa pâleur rivalise avec celles de poupées de porcelaines, lui donnant un air fragile au possible.
Et c'est peut-être la vérité, il flanche au premier effort physique un peu trop prenant, et c'est tout à fait normal... Il n'a pas eu à déguerpir ou courir depuis bien longtemps. Son corps est dépourvu de muscles, mais il est ne possède pas non plus de morceaux de chairs superflus, ou de tout autre chose non-nécessaire au bon fonctionnement de son métabolisme... Enfin, selon lui !

Son visage est fin, en longueur et carré avec une mâchoire bien dessinée, un moue décorant en générale ses deux lèvres un peu plus foncées que le reste. Kan' possède une longue chevelure d'un blond délavés, désormais plus blanc que blond. Ni fait de fil d'argent, ni d'or, sa chevelure semble juste sale, partit au fil du temps et bien que cela ne soit pas conventionnel aux elfes, c'est une des premières choses que vous remarquer chez-lui, tant cette dernière descend bas. Son regard est quand à lui d'un vert maladif, portant encore avec énormément de fraicheur, les énergies gangrenées qui ont été amenées à son peuple.

Il porte en générale une tenue simple: Une longue robe de couleur sombre ou brune, des épaulières assez imposantes et aucune protection aux mains. Il semble que l'elfe n'apprécierait pas manquer de contact avec la partie la plus importante de son équipement: Son bâton. Kandaliel en a collectés quelques un au fil du temps, aura porté bien des armes, ces dernières souvent magiques, elles sont son lien le plus précieux avec la magie. Il pourrait s'en passer, mais les innombrables renforts magiques ajoutés à ses armes sont d'un soutient précieux. En parlant d'enchantement, ses épaulières sont en générales porteuses de quelques charmes de protections, ici pour s'assurer que l'elfe ne meurt pas bêtement.

Description mentale

Au niveau de son esprit... c'est totalement autre chose ! On sait les ravages que la magie gangrenée fait sur les esprits de ses adeptes. Tout le monde a appris que les utilisateurs non-avertis de ce genre de magie sont souvent destinés à devenir cinglés. Eh bien, Kandaliel semble avoir heureusement été épargné en majorité, sa résilience semblant plus forte qu'énormément des autres pratiquants de ses arts sombres. Il reste un homme ainsi charmant dans la majorité des cas, d'une déférence des plus polies envers les gens qui le côtoie. Prêt à rendre service pour qui n'est pas effrayé par lui, il semble être des plus altruistes avec qui sait se montrer agréable avec lui. Cet homme a une philosophie assez simple: Il rend la bonté dix fois et fait payer la malice cent fois. Parfois un peu extrême envers ses ennemis, il n'en reste pas moins un allié des plus agréables et investis, prêt à énormément une fois qu'il a une dette envers vous.

C'est aussi un homme d'étude avant tout, il ne déteste pas la compagnie des autres et ne la refuse pas spécialement, mais aime plus que tout étudier, apprendre et engranger le plus de savoir possible. Ses expériences avec la magie et la proximité qu'il a eus avec les énergies gangrenées ont cependant causés quelques déraillements. Une crise de colère parfois, semblant changer d'humeur sous quelques rares augures, il est même atteint de quelques crises, atteignant son esprit et le paralysant pour un temps. Les ravages de la magie semble cependant être assez rare ou maitriser.


Dernière édition par Aelcya le Mer 1 Nov 2017 - 18:19, édité 2 fois
avatar
Aelcya
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature]Kandaliel Thrym'dir[Teminé]

Message  Aelcya le Dim 29 Oct 2017 - 20:53

Background

Prélude :

Voici le temps de commencer l'histoire, celle d'une vie ayant pourtant bien démarré. Un jeune elfe née d'une famille noble, choyé et adoré, un jeune homme qui put s'épanouir dans un environnements sains et à qui on octroya bien des facilités dans son apprentissage de la magie. Une affinité avec la magie des plus grandes, il semblait être avides de grandir, de savoir toujours plus et consacra bien des années aux études des énergies du Puits-de-soleil, symbole du peuple fier Quel'doreï. Un elfe qui s'épanouit dans la lumière et l'amour et qui connut bien des choses au cours de sa vie.

Histoire :





Les premières errances:

Tenant une pomme dans sa main, il vagabondait dans les ruelles éclairées de la cités.
Il ne savait plus combien de fois il avait pris se chemin, mais il savait qu'il ne faudrait pas beaucoup de temps avant qu'il débouche devant sa demeure. Depuis les deux dernières décennies, il sortait beaucoup plus qu'il ne le voudrait, répondant à divers appels et assistant à tout les débats qui agitaient les quelques chercheurs en art de la magie de la cité. Il n'y avait après tout aucune fin réelle à tout cela, son peuple utilisait la magie depuis longtemps, mais pouvait-on prétendre connaître quelque chose qui existait depuis le début ? Non, cela était impossible et c'est pour cela que les gens limitaient les recherches à des sphères précises. S'éparpiller n'était jamais une bonne chose et on ne savait pas quand on viendrait à bout de tout le travail qu'on se donnait. Pourtant, Kandaliel appréciait engranger le plus de savoirs possibles, apprendre autant que faire se peut et il s'illustrait dans ce domaine: L'apprentissage. Présent très souvent, il écoutait et semblait très assidus dans ses tentatives de compréhensions de la magie.

Car, la magie était énormément pour lui, il tenait à la comprendre du mieux possibles. De savoir ce qu'il y avait à savoir de cela et surtout, un jour peut-être devenir une de ses pointures, un mage connu pour ses nombreux écrits. Approchant des connaissances de la famille royale, ou du moins tentant de les approcher. Pourtant, la famille Thrym'dir était assez connue dans la citée. Une des familles nobles de longues dates, les elfes en faisant partie avait toujours jouis des nombreuses ressources mise à disposition par les leurs. Et cela avait de formidables effets sur les membres de cette mesnie. Les descendants Thrym'dir avait toujours sut s'illustrer, tant chez les rangers que dans l'acte de la magie, des hommes et des femmes qui s'étaient toujours dévolus à la tâche qu'ils avaient choisis, mais sans oublier d'entretenir les liens sociaux qui faisaient de cette maison, un exemple de prestige.  Une famille qui avait sût tirer son épingle du jeu et encore plus à travers Kan'...

Kan' était donc née de deux parents qui l'appréciaient plus que tout: Abatiel Thrym'dir et Aeshiel Vaila. Respectivement un mage des plus doués dans la magie du feu et une Arcaniste qui travailla avec le fameux Abatiel pendant un moment. Ils avaient fait un superbe duo et le prestige des deux familles avaient ainsi aboutis à un mariage qui fut emprunt d'amour. Et pour leurs fils de cette union bénie, il gagna un amour encore plus grand entre ces deux parents. Dès son plus jeune âge, on le poussa à s'intéresser à tout ce qui était possible, mais bien rapidement, le domaine de la magie fut celui qui l'intéressa le plus.

Ainsi, ses parents ne s'opposèrent pas à son choix et bien au contraire, ils virent cela comme une envie d'hérité. Un fils pour poursuivre ce que les parents faisaient... Voilà le plus beau cadeau que leur fit Kan', celui d'hérité de la volonté de ses géniteurs. Ainsi, au fil des années, des décennies, il se montra des plus passionnés par ses études, semblant avoir une affinité toute particulière pour la Pyromancie, son père en fut doublement ravi et choisis de donner son temps à son fils, lui enseignant tout ce qu'il avait lui même appris durement au fil des années. Le jeune elfe fut des plus doués dans l'apprentissage, engrangeant tout ce qu'on lui donna à mémoriser, il continua même plus loins, poussant à la compréhension la plus parfaite de la matière. Il avait pour lui une des meilleurs qualités qu'il pouvait y avoir pour un chercheur: Celle de savoir se poser des questions. Il s'en posait sans arrêt, sur tout et cherchait les réponses avec acharnements, ne voulant pas se reposer sur un possible: Je ne sais pas.

Sa compréhension de la magie fut ainsi de plus en plus grande, mais il ne put pas la mettre souvent en pratique... Cependant, un évènement brutale bouscula alors le jeune homme: L'attaque de ses terres aimées. Les orcs et leurs alliés arrivèrent alors pour prendre les terres elfiques et les détruire. Malgré les différentes défenses qui furent mises en place par son peuple, ces dernières furent déjoués par les sorciers du camp ennemis. Des pratiques honteuses d'une magie déformée s'abattit alors contre Lune-d'Argent. La famille du jeune mage fut alors sollicité, et lui aussi afin d'ériger la barrière magique qui défendrait sa cité. Il avait de l'expérience et cependant, c'était la première fois qu'il prenait part à un réel combat de cette ampleur. Qu'il se retrouvait dans le feu de l'action de cette façon. C'était une chose de troublante et il y avait une certaine pression qui pesait sur lui. Il savait que si la barrière n'était pas érigée à tant, il y avait une chance pour que les dragons qui s'en prenaient à la cité réussissent à causer quelques dommages à cette dernière.

Ils réussirent alors, sauvant les habitants de la capitale Elfique en les abritant derrière le mur magique. Rien ne put traverser cette défense, pas même le feu mystique des montures de certains orcs. La magie des elfes tenaient bons malgré cela. Ce fut un grand soulagement, d'autant plus grand quand on vit les orcs s'impatienter et quitter les terres elfiques au bout d'un moment.  Seulement quelques troupes et les trolls restèrent derrière, les Amanis semblèrent avoir soif du sang Elfique et ne furent pas prêt d'abandonner, même après le départ de leur allié. Cependant, ce fut présomptueux... Le Roi Anasterian lui-même prit la tête des troupes elfiques, chassant l'oppresseur hors de leurs terres. Kan' prit alors les armes dans ce combat, utilisant pour la première fois ses flammes pour tuer, il massacra de nombreux trolls, la régénération de ses derniers ne les sauvèrent pas de la magie, brûlant avec les différents sorts du noble mage. Il ne ressentit pas grand chose, il n'avait pas l'impression de tuer ou quelconque poids sur sa conscience et ce fut ce qui créa le plus de questions après cette guerre.

"Pourquoi n'ai-je eus aucun soucis à les tuer Père ? Est-ce qu'ils donc si inférieur à nous ? Que je ne me sentes aucunement coupable quand j'arrache la vie pour la première fois..."

Il posa cette question à son père, il ne comprenait pas pourquoi tuer, un acte si repoussant, était si facile pour lui... Mais, son père lui expliqua que les trolls n'étaient pas des alliés, ils n'étaient de base aucunement différents des quelques bêtes aux alentours. Quand on tue une bête, on ne ressent pas de différences, parce que ce n'est qu'une bête. C'est ce qui est arrivé pour les trolls...

Ainsi, les questions cessèrent, l'explication fut jugée satisfaisante et il ne s'entacha pas de plus de superflus, le calme était de retour et il avait appris deux ou trois petits tours lors de la guerre. Il fallait désormais consolider ses nouvelles connaissances et il reprit les études pendant un petit moment. Sachant que le monde continuerait de tourner, et sentant qu'après la découverte des orcs, ce n'était peut-être pas la fin des soucis... Il sentait que la paix n'allait pas rester pour toujours ou du moins, en avait l'impression.

Et le temps passa alors, de la façon la plus agréable qui soit pour l'elfe: Dans l'étude et les différentes discussions qu'avaient amenés les récents combats... Cependant, il y eut quelque chose qui le rendait profondément insatisfait: La suffisance de son peuple quand à la dernière victoire. Il n'appréciait pas qu'on se repose sur ce genre de lauriers. Le Puits-de-soleil avait sut les protéger une fois, mais est-ce qu'il y avait seulement assurance qu'il résisterait peut-importe ce qu'il se passerait ? Ainsi, le doute s'immisça dans son esprit, petit à petit...

Une verrue sur la face de ses terres:

La vie continua d'avancée, lentement et inexorablement, alors que Kan' se faisait un nom petit à petit lors des différentes interventions qu'il eut lors de débats académiques. Il ne s'intéressait pas au monde extérieur, préférant fermé les oreilles quand aux rumeurs qui pouvaient traversés les contrées de Lune-d'Argent  et qui provenait des terres humaines...

Cependant, il comprit rapidement son erreur quand il fut mobilisé soudainement, les défenses magiques de la cité tombèrent peu à peu et la mort se mit en marche cette fois-ci et personne ne pouvait la stopper, rien ne fut assez fort ou solide pour retenir les troupes du Prince Arthas. Lui qui fut jadis humains commandaient désormais des troupes de cultistes, des étranges insectes et des morts... Une variété d'armes mortelles faisant peur au jeune mage qui ne comprenait pas comment il pourrait tenir face à ce genre d'arme, comment est-ce que son peuple pourrait éviter l'anéantissement le plus totale dans ce genre de situation dangereuse.

Il servit simplement pour aider le transport plus rapide des gens du Sanctum Est à Lune-d'Argent avant de se retrancher avec les habitants qui avaient réussis à rejoindre la cité. Bien des gens pourrirent ce jour-là et personne ne maintint longtemps l'armée des morts, Anasterian lui-même mourut des mains du serviteur le plus assidu du Roi-Liche. Le Puits-de-soleil fut finalement corrompue et les elfes qui avaient étaient éradiqués en grande partie perdirent aussi la source de leur pouvoir... Ce fut encore plus violent pour les mages et pour quelqu'un comme Kandaliel, une fin des plus terribles...

Ainsi, sa famille prit un sérieux revers... Ils errèrent pendant un moment, perdu, broyant des idées de plus en plus noirs... Comment avaient-ils put tomber si bas ? Est-ce que l'arrogance, avec laquelle ils s'étaient entourés après la réussite de la dernière guerre, avait été fatale ? Chaque fibre de son être criait son manque, ce pouvoir qu'ils avaient... Ils en avaient besoin, ce n'était même plus un support, mais une nécessité... Ils avaient totalement oubliés à quel point c'était dangereux de dépendre de ce genre de puits magiques...

Ainsi, Kandaliel erra quelques temps de son côtés, sortant de la ville et passant sur les décombres de la ville, les différentes maisons. Il se souvenait parfaitement de tout ce qu'il y avait eus, de la grandeur de leurs cités... De ce qu'ils avaient perdus. Se contentant d'invoquer un morceau de pain, il grignota devant les débris de ce qui fut beau jadis et marquait désormais leur échec. Il ressentait une blessure profonde dans son cœur, mais pas une haine viscérales du Roi-Liche. Il pensait en priorité à comment s'en sortir, comment servir son peuple à nouveau et se passer de cette fin. L'ennemi était parti et était secondaire, le besoin le plus important était de satisfaire son corps... Il s'affaiblissait toujours plus, il y avait comme une léthargie s'installant chez certaines personnes, la mana semblait avoir été un trop grand pilier pour les elfes.

Retournant alors dans la cité, il aida un maximum les gens, tenant de sa volonté la douleur provoqué par le manque de magie en lui... Même s'il avait perdu précieux pouvoir, il arrivait encore à bouger comme il le voulait contrairement à certaines personnes, le choc était beaucoup trop violent pour eux. Et alors que les premiers jours furent utilisés pour stabiliser la situation, bientôt cela changea.

Le Prince rassembla alors les gens pour un discours, pour rappeler à tous ce qu'ils étaient désormais:

"Nous devons laissez cette misère derrière nous... Nous devons entrer dans un nouveau chapitre de notre histoire ! Et je vous dis donc ceci, en ce jour, nous ne sommes plus des Quel'doreï ! En l'honneur du sang qui a été versés dans le royaume; En l'honneur des sacrifices de nos frères, de nos sœurs, de nos parents, de nos enfants et d'Anasterian... En ce jour,  nous prendrons le nom de notre Royauté ! Désormais, nous sommes les Sin'doreï ! Pour Quel'thalas !"

Donc, ils n'étaient même plus des Quel'doreï, ils avaient perdu jusqu'à ce droit... Mais, au moins, tout n'était pas fini, il savait que désormais, il pourrait faire bouger les choses... Il pourrait faire en sorte qu'un nouveau départ commence, qu'ils puissent trouver un nouveau pouvoir. Le Prince prit alors quelques personnes sous son aile, allant chercher de l'aide dans l'alliance. Ce n'était peut-être pas la chose la plus sûre, d'affaiblir encore Quel'Thalas alors qu'il restait des morts dehors et la Malebrèche. Mais, Kandaliel se porta volontaire, prêt à suivre son Prince vers plus. Il savait que c'était la meilleure façon de faire bouger les choses.


Les nombreux elfes suivant le Prince purent alors assistés au triste spectacle qu'était l'accueil de l'alliance et Garithos. Sa haine des elfes le poussa alors à malmenés ceux qui étaient les siens... Il souffrit énormément en comprenant que les missions qu'on leur confiait, mènerait sans aucun doute à encore plus d'elfe mort... A des pertes encore plus impressionnantes.

Et ils surent contentés cet homme seulement avec l'aide des Nagas, de nouveaux alliés fascinant, qui l'intriguait au plus haut-point, mais qui ne plurent pas à l'alliance. Enfermés alors à tort, ils surent que tout allait encore mal finir une fois qu'ils se retrouvèrent dans les geôles de Dalaran...

Se servant de la magie d'un ancien mage de Dalaran: Kel'thuzad, ils parvinrent à ouvrir un portail vers les terres désolés de Draenor, les anciennes terres orcs, d'où ces derniers venaient... Mais, cela ne ressemblait plus à grand chose, cela avait énormément changé. Il n'y avait plus beaucoup de points communs avec les verdoyantes plaines de jadis... Seulement un monde déformé par la magie malade qu'était le Fel...

L'Outreterre, un début d'espoir:

La terre était déformée, marquée des nombreuses séquelles qui lui furent infligés... La notion même d'espace semblait se distordre dans cet endroit, voilà une chose qui était fascinante pour Kan', il rêvassa un instant en découvrant ses terres, il sentit une puissance différence du Puits-de-soleil, mais une puissance agréable tout de même. Il ne put néanmoins se permettre de s'arrêter... Il aurait aimé réussir à étudier un peu mieux les conséquences de la magie orc sur cet endroit. Il aurait aimé apprendre de ce lieu et le trouvait tout bonnement fascinant, beaucoup plus que les vieilles discussions entre des mages idiots qui s'enfermaient dans quelques pièces. Il sentit pour une fois, un début de vie en lui... Il avait été spoilé de tant de savoirs en restant dans sa demeure, désormais rien ne pourrait empêcher le jeune elfe d'en apprendre plus... Si ce n'est qu'il fallait retrouver le dénommé Illidan au plus vite.

Arrachant ce dernier aux mains des gardiennes, il trouva en lui quelque chose de grandiose... Illidan se servait magnifiquement bien des énergies corruptrices qui avaient fait sombrer tant d'esprits et ce dernier semblait encore avoir toute sa tête. C'était fascinant... Etait-ce donc possible d'obtenir des pouvoirs comme ceux des démonistes orcs sans en payer le prix qu'était la servitude à la légion ? Mais est-ce que ce pouvoir ne serait pas plus fort que les arcanes dans ce cas ? Tant de questions qui lui traversèrent l'esprit. Il avait douté énormément après la deuxième guerre et encore plus lorsque son peuple était passé au bord de l'extinction, eux qui étaient la race la plus puissante d'Azeroth.

Mais, ce fut différent ici... Avec les nagas et les elfes, Illidan s'était constitué une armée suffisante pour régner sur cette terre désolée. Tous assemblent, nous avançâmes alors vers de nouveaux endroits découvrant de mieux en mieux ce lieu que nous nommâmes: Outreterre
D'autres alliés alors se joignirent à nous, les roués... Des créatures fascinantes, semblant avoir été touchés par la corruption de la magie, des sujets auxquels le mage s'intéressa grandement, il savait que tout cela pourrait amené beaucoup de découvertes... Pouvoir admirer les restes d'un monde comme ceci, c'était comme admirer les défauts de la magie à très grande échelle, c'était une occasion en or. Et ce fut encore plus intéressants quand ils découvrirent leurs prochaines destinations, l'ancien temple draeneï: Karabor, le temple noir.

Ils furent témoins du pouvoir de l'annihilan, des hordes de démons, qu'Il attirait sur ces fameuses terres, et ceci fut sûrement la chose la plus effrayante et excitante que put voir l'elfe. Ils se mirent en action, le noble utilisant enfin ses sorts contre de réels ennemis, il brula des démons, faisant flamber tout ce qui passait à sa porté, tout en admirant comment se battait ses nouveaux alliés. Il y voyait de nouvelles magies, des méthodes de combats bien différentes que celles qu'il avait vu. Ainsi, les renforts pour le démon furent coupés et grâce aux roués, ils purent s'infiltrer à l'intérieur du Temple noir.

Les troupes s'attaquèrent alors aux deux généraux qui avaient la clé pour ouvrir la porte protégeant Maghteridon. Faisant tombé l'horrible succube et le Garde-funeste gigantesque à force d'efforts, ils furent épuisés... Jamais, quelqu'un n'avait utilisé la magie si intensément que les elfes pendant ce combat, mais c'était la meilleur chance qu'il soit pour s'améliorer. Il n'y avait pas de meilleurs moyens d'apprendre que de combattre et d'affermir ses bases.

Et ils finirent par faire chuter le Seigneur des abîmes, Illidan se substituant à ce dernier en tant que maitre démoniaque... Une promesse, cependant, de nombreuses connaissances qui seraient à sa porté et hors de celle de la Légion dans le futur. Maghteridon fut envoyé ailleurs, prisonnier, mais pas tuer... Il pouvait encore servir après tout et ainsi, la nouvelle demeure de cette alliance devint le Temple noir.

Les troupes désormais nommées Illidari se mirent à arranger les choses autour, on y comptait bon nombres de différentes races et Kan' en profita pour discuter avec ses nouveaux alliés. Il essayait de passer le plus de temps avec les Draeneïs, en apprendre sur comment était ce monde avant et ce qu'ils savaient du monde désormais. Ils réorganisèrent ainsi le lieu à leur convenance, Kandaliel s'intéressa lui de plus en plus à ce qui avait été laissé dans cet endroit. Vestige d'une ancienne puissance démoniaques, les mages se saisirent des artefacts laissés par les démons dans cet endroit, les examinant et réfléchissant de plus en plus.

Beaucoup pensaient désormais à ce qu'il allait se passé... Mais, les promesses d'Illidan assuraient la loyauté des elfes pendant un bon moment: Ils obtiendraient des sources de magies assez puissantes pour qu'ils ne ressentent plus jamais la fin. Bien que ses sources n'étaient pas des plus saines, elles suffiraient sans aucun doute, rien qui ne les asserviraient aux démons de la Légion et il pourrait regagner leurs forces, voir même bien plus que cela !

Les illidaris se levèrent alors, on leur demanda d'agir contre le Roi-Liche, et ils essuyèrent une défaite assez violente, incapable de tenir tête à un Roi-liche affaibli, Illidan perdant contre ce dernier. Une défaite qui pesa encore plus sur le cœur des Elfes de sangs... Eux qui n'avaient pas oubliés la colère en eux suite à la destruction de leur capitale.

Retournant en Outreterre, il y avait beaucoup à refaire: Une nouvelle armée à créer et des pouvoirs à gagner... Le sang de l'ancien seigneur d'Outreterre, Maghteridon, servit à créer une armée de Gangr'orcs, produit fascinant  d'un croisement entre orcs et sang démoniaques. Comment est-ce que cela était possible ? Est-ce que le sang des seigneurs démons étaient aussi corrupteurs ? Combien avaient-ils conquis de monde comme cela ? De nombreuses questions de ce genre fusèrent dans la tête de Kandaliel qui se jura simplement de prendre un jour le temps d'étudier de telle propriété et un possible moyen de retirer cette corruption, même s'il se doutait de à quoi cela mènerait.

Il savait exactement ce qui se passait, pourquoi tant de gens étaient désormais amenés à être tirés de leur domaine pour aller vers d'autres plus puissants. Des démons rejoignirent Illidan, des créatures pouvant apprendre bien plus et étrangement tolérer par le Traitre. Ce fut pour le plus grand plaisir de quelques mages elfes aussi curieux que Kan', qui prirent les devant pour apprendre ce qu'il y avait à apprendre. Les démons avaient beaucoup plus à apprendre que n'importe quel instructeur de Lune-d'Argent quand à la magie, ils avaient vécus bien longtemps, dans des endroits infiniment plus grandiose qu'Azeroth. Ils étaient à eux seuls, des mines de savoirs encore plus gigantesques que des bibliothèques... Et ainsi, plusieurs choses vinrent à l'esprit de quelques personnes, et notamment du Prince.

Le Prince avait entre temps renvoyé Rommath avec les présents d'Illidan, apprenant à tous comment ponctionner la Mana des Fel-cristaux... A côté, il devait aussi renforcer ses elfes et pour cela... Il faudrait permettre de nouvelles choses.

Il fallait étudier auprès des démons et apprendre cette abjecte  magie qui avait jadis autorisé les démonistes à régner sur leur monde. Auprès du traitre, c'était totalement sous contrôle et même s'il y aurait de possibles pertes, ceux qui réussiraient seraient des atouts énormes pour les Sin'doreï. Ainsi, quelques uns commencèrent à étudier sous la tutelle de démons les arts obscurs.

Le prix de la puissance:

Les premiers moment furent difficiles... Jamais une magie n'avait été aussi aggressive avec eux ! Ils avaient tous eux de l'expérience, et avaient tous manipulés les arcanes dès les premiers instants de leurs vies... Bien sûr, cela faisait qu'ils étaient plus doués que quiconque dans ce domaine et avaient donc une facilitée accrue à apprendre ce genre de magie, que cela ne leur était pas totalement étranger... Mais, comment était-il possible pour eux de comprendre la magie gangrenée comme cela ? Il n'y avait pas eu un instant où ces derniers n'avaient pas souffert, la nouvelle magie qu'ils utilisaient était forte, même quand elle n'était qu'à ses débuts... Mais, elle avait aussi un énorme prix et certains se perdirent dès le début, la folie les guettant bien rapidement dans cette voie dangereuse qu'était la magie gangrenée... Ces derniers étaient livrés à des sorts bien plus doux que la soumission à la légion: Tuer par leurs frères. Ils serviraient de sacrifices, ils serviraient pour renforcer l'esprit de ceux qui tenaient et ainsi, ils pourraient être utile, même dans l'échec.

Kandaliel dut alors tuer des gens avait qui il avait passé un bon moment, il subit les assauts, les murmures de cette magie à son esprit et tint bon, mieux que quiconque  dans cette situation, il fut parmi les premiers à apprendre et il serait digne de cette tâche. Son teint palissait de plus en plus dans ces terres apocalyptique et bien qu'il semblait s'affaiblir, le Fel grandissait en lui, il lui donnait un support non-négligeable. Le meurtre des siens ne l'impacta pas, la défaite des autres le renforça... Il fallait qu'il apprenne à dominer et il ne se laisserait aucunement faire. Il saisirait cette magie lui même.

Et ses flammes se tintèrent de verts petit à petit, il apprit beaucoup de choses en peu de temps, énormément plus que ce qu'il n'aurait pu espérer. Il avait mit tant de temps pour comprendre si peu les arcanes et désormais, il apprenait plus vite que jamais, il était déjà devenu puissant, beaucoup plus qu'il ne l'était avant selon lui... Mais, des étapes étaient encore à venir et il patientait simplement, il attendait de voir comment faire tourner la chose.

Le temps continua alors de passé... Il servait du mieux possible le Prince, mais il n'avait pas son contentement près de lui, il n'avait pas l'impression de servir son peuple... Ce n'était pas la même chose que Lune-d'Argent, cependant il fallait qu'il apprenne.

Mais, il y avait une limite à ce qu'il pouvait apprendre comme cela, enfermé dans le temple et il fut détaché lors de missions dans des endroits d'Outreterre, utilisant sa nouvelle magie pour le seigneur Illidan, il s'assurait que les portails démoniaques restant sur ce lieu soit refermé correctement.

Un portail avertit en vaut deux:

Il bougeait désormais sur cette terre avec beaucoup de facilité, il avait apprit à reconnaître les différents coins d'Outreterre et à force de servir, il avait finit par devenir un habitant de cet endroit, sachant comment faire pour survivre. Il aurait pu vivre de lui même des années sur ces terres, sans se soucier des démons autour, il aurait même pu faire plus. Kan' marchait volait au côté de deux ou trois compagnons bien souvent, il ne pouvait pas se permettre de se rendre seul dans un endroit qui servait de point de ralliement aux renforts des démons... Mais, il restait familier avec leurs façons de faire... Les portails étaient grossiers en générale et il suffisait de très peu pour que la structure s'effondre sur elle même.

Et dans une nouvelle mission, il allait devoir encore causer la perte d'un portail.. Rien de bien compliqué encore une fois pour une équipe entrainée... Ils firent simplement en sorte que la structure se ferme en relâchant très peu d'énergie, ce qui eut pour magnifique effet de raser une partie des renforts déjà présent. Le reste s'alarma, désormais seule au milieu d'un territoire qui ne semblait plus être le leur.

Les flammes pleurèrent alors sur la tête de certains, une puissance au même niveau que celle qu'ils avaient vu parmi les démonistes Eredar...Le pouvoir des démons retourner contre les démons, une vue qui arracha un sourire à l'elfe, qui ne semblait plus aussi jeune qu'avant.  Les troupes s'éparpillèrent et dans un signe de tête entendue, Kandaliel se précipita à la poursuite d'un groupe de trois démons, s'étant isolés du reste.

La traque continua alors sur les terres pendant quelques temps, Kandaliel s'amusa simplement des efforts qui furent déployés contre lui. Il connaissait cette endroit, bien mieux qu'eux en tout cas et pouvait se permettre de les laisser un peu courir, de les laisser espérer quand à une possible aide d'autres soldats démoniaques. Il regarda cependant une succube dans les trois démons. Une beauté qui ne le laissa pas de marbre, malgré les nombreuses congénères de son espèce qu'il avait côtoyé au temple noir. Il secoua alors la tête et se laissa tenter par une nouvelle aventure.

La fin d'une traque:

Il n'y avait pas de raisons de plus patienter... Alors, il valait mieux attaquer pour l'instant, il valait mieux arrêter de s'embêter et retourner vite dans son lieu de repos. Aucune raison de délayer ses ordres pour une vulgaire démone. Il haussa alors les épaules simplement et se mit en tête de prendre de l'avance sur eux, il se pensaient seuls désormais, ne sachant pas que cela faisait longtemps que l'elfe était sur leurs traces... Rien qu'il n'aurait laisser deviner en tout cas, c'était amplement plus satisfaisant de laisser une pointe d'espoir avant de tout bruler.
Si la cible savait qu'elle allait mourir, elle pouvait s'y résigner, cela ne donnait que plus de chances de s'y faire.

Néanmoins, il avait quelque chose de spécial à faire cette fois-ci, alors il devait se préparer. Il laissa simplement sa main courir sur un cristal gangrené, capable de lui donner la force nécessaire pour executer quelques sorts plus complexes, il avait finit par en amasser une certaine quantité.. Non-négligeable même !  C'était une réserve au cas où... Rien de spécialement prévu pour un rituel, mais il y avait néanmoins une chose à laquelle il voulait s'essayer. Cela patienterait cependant, cela patienterait encore un peu.  Il se mit alors à incanter, visant les des deux diablotins qui accompagnait la succube, cela lui demanda une assez grande concentration et après s'être concentrée un bon moment, ces derniers disparurent tout bonnement, bannis de ce plan et dans l'impossibilité de revenir.

La succube paniqua alors, elle ne s'inquiétait pas de ses compagnons, mais savait que si elle revenait avec un échec dans le néant-distordu, ce serait une punition des plus grande qui l'attendait, et mourir ne la tentait pas énormément. Elle se mit alors simplement à courir, tentant d'échapper à quelconque sort, sans réel espoir, mais plus par peur... Même les démons semblaient capable de ce genre de choses, c'était risible, comme quoi personne n'avait une nature fixée, c'était bien une chose dont on pouvait être absolument sûre.

Alors que la démone tentait de s'échapper, elle se retrouva alors entraver soudainement, le prison se formant tout autour d'elle rapidement, faites de Fel. Elle ne pouvait la briser et s'y écorcha les mains, se calmant cependant petit à petit... Si elle était encore là, il y avait une raison.

Kan' sortit alors, se frottant le menton, il prit son temps pour regarder la femme comme il le pouvait... Rien ne le précipitait après tout et il savait qu'il pourrait très certainement tiré des choses intéressantes de cet échange. S'éclaircissant alors doucement la voix, il posa son regard sur elle.

"Veux-tu vivre démone ? Est-ce que la légion t'offre tant que cela... Je me demande bien ! Mon maitre est plus généreux que cela avec ceux de ton espèce, mais je ne suis pas lui. Il me manque beaucoup de choses encore, énormément à apprendre avant de pouvoir agir comme je le voudrais. Et tu pourrais m'aider, alors je le répète: Veux-tu vivre ou mourir ? Je peux t'offrir la sécurité, je sais comment les tiens sont traités."

La jeune femme savait très bien pourquoi est-ce que cet homme lui disait cela, mais il restait cependant intrigant... Elle ne comprenait pas pourquoi est-ce qu'il prenait le temps de lui proposer de vivre comme cela. A sa place, elle aurait simplement exécuter les ordres et aurait tuer les démons... Mais, il y avait quelque chose d'intéressant en lui. Si elle devenait déserteur, c'était une possibilité pour elle d'être mise aux pires tortures de ce monde... Mais, si elle restait, elle évitait peut-être ces douleurs. Alors, elle opina simplement aux paroles de l'homme. Et le premier contra se forma ainsi, un contrat entre une succube et Kan', sa première démone et la plus fidèle: Ekatiel

La mission était achevée, cependant... Il ne rentra pas tout de suite au temple noir... Enfaite, Kandaliel n'y rentra tout simplement jamais. Il n'y avait pas pour lui d'intérêt à retourner servir le Traitre, il pouvait parfaitement apprendre tout seul désormais, enfin. Il savait comment s'y prendre, cela ferait une meilleure expérience que n'importe quoi d'autre... Son Prince ne servait plus spécialement son peuple, mais Illidan, Kan' n'aimait pas ça.

Alors, il se servit de ses années en Outreterre pour s'installer dans des régions tranquilles, sachant où aller pour éviter des soucis, passant devant les troupes d'Illidan sans rien éveiller, il décida simplement de créer son abris dans les terres plus isolés de l'Outreterre, changeant régulièrement de lieu de repos. Cela lui permettait de voyager encore plus et d'apprendre avec Ekatiel. Il apprenait beaucoup plus qu'il ne le pensait et avec les autres succubes et compris comment se servir de sa compagne de route au maximum. Il impressionnait la succube par son envie d'apprendre et très vite, cette dernière susurra à ce dernier une idée nouvelle: Invoquer un nouveau démon.

Elle n'était pas la plus expérimentée dans le domaine de la magie et savait que s'il avait un professeur plus doué, il irait beaucoup plus vite dans son apprentissage. Elle ne laissa alors pas trainer l'affaire et fit en sorte que Kan' accepte sa proposition. L'elfe jugeant cette dernière bonne, il apprit comment faire le rituel auprès de la dame et les ingrédients, prêt à tenter sa chance. Recruter un nouveau professeur afin de s'enfoncer plus dans les arts obscurs.

Etondirr:

Le jeune elfe s'attela d'abord à la tâche de préparer son cercle d'invocation... Une chose assez coriace pour lui qui faisait cela pour la première fois. Il savait de plus que les risques dans ce genre d'invocations était assez nombreux. Il pouvait aller jusqu'à la damnation de son âme de façon éternelle pour quelconque soucis de prononciation, ne parlons pas de l'invocation accidentelle d'une créature bien plus puissante qu'il ne pourrait la maitriser.

Il savait que la taille du cercle donnait tout le reste: La taille des symboles, la difficulté de l'invocation... Tout ceci devait être fait avec minutie et il s'y attela du mieux qu'il pouvait. Ensuite, il se mit simplement en tête de tracer les symboles pour son cercle... Il ne devait encore une fois pas faire d'erreur, mais Ekatiel était là pour surveiller le travail du jeune homme.

Le tout se fit d'abord au sol, à l'aide d'un sextant et d'un bâton, une fois que tout cela fut correct, il retraça cela avec une lame cérémonielle, remplissant les runes avec les objets appropriés. Il finit par déposer le nécessaire au milieu du cercle, se mit à incanter, activant les runes dans un ordre bien précis pour invoquer la créature dont lui a parler la succube. Il avait limité son cercle au nom d'invocation du fameux démon...

Un servant des moins fidèles à la légion, un Eredar qui se trouvait des envies hors d'Argus et n'hésiterait pas à surgir ailleurs visiblement... Mais, aussi un démoniste aguerrit, ayant touché  aux plus basses sphères que lui offrait sa magie: Etondirr..

Il apparut alors, encore dans le cercle en toisant l'elfe devant lui qu'il dominait largement. Il regarda ensuite à côté et haussa un sourcil de plus belle, apercevant une démone qu'il connaissait. Elle savait particulièrement bien que ce genre d'invocation était réalisé par lui en général et qu'il n'appréciait pas se retrouver à l'autre bout du cercle.

"Pourquoi est-ce que tu me déranges Ekatiel ? Qui est donc ce frêle elfe ?"

Et le dialogue commença ainsi... Kan' regarda simplement Ekatiel convaincre Etondirr, il n'y avait pas beaucoup à faire en soit, si on lui offrait un moyen de sortir du néant distordu sans pour autant risquer sa vie, il aurait grande envie de ne plus se mêler des affaires personnels des démons.

Il toisa alors l'elfe simplement et se demanda quoi faire de ce dernier, ne comprenant pas en quoi il pourrait être un bon élève.

Et le temps passa ainsi, les années s'ensuivirent et les différentes choses qui bouleversèrent Outreterre et Azeroth n'eurent que peu d'impact sur le trio... que ce soit la chute d'Illidan, celle du Roi-Liche ou autre... Rien ne bouleversa Kandaliel, qui errait sur une Outreterre qu'il connaissait désormais parfaitement. Il y vivait au mieux avec l'aide d'Ekatiel et d'Etondirr et n'avait eu aucun soucis à éviter la majorité des commotions dans ce monde, s'étant soustrait à la plupart des regards.

Le temps fit son effet sur l'elfe, il semblait émacié petit à petit le visage de l'elfe, faisant virer la couleur de sa chevelure et approfondir le vert de ses cheveux... Il apprenait et dans cette terre corrompue, la solitude ne semblait pas le toucher, accompagner désormais de démons renégats.

Corruption, démolition:

Les choses changèrent petit à petit... Il n'y avait pas un moment où Kan' n'étudiait pas ou ne testait pas ses propres pouvoirs. Au fil du temps, il perfectionna bien des choses, et c'est à travers une série de rituels, d'invocations, de contrats et parfois soumission forcée, qu'il dégotta plus de puissances. Cependant, cela pesait sur son esprit... La magie érodait son esprit à chaque sort, comme si le rocher de son être était sous la pression d'une cascade à chaque fois. Malgré les attentions de son maitre, la solitude et la magie poussait doucement l'elfe à ne plus pouvoir subvenir à ses besoins de façon correctes: Il oubliait parfois de manger, se perdait dans des idées totalement saugrenues et perdait un peu de sa concentration, quand il n'était pas parfois au contraire, totalement obsédé par ce qu'il faisait... Ne lâchant pas un instant ses entrainements, cela en devenait nocif en un sens pour lui.

Pourtant, il avait pu apprendre beaucoup de choses ici, il avait réussis à tenir énormément et via la connaissance qu'avait pu lui transmettre Etondirr, il était simplement devenu fort. Kan' avait une habilité naturelle avec la magie et quand il s'agissait du Fel, aucune peur ne le prenait et l'elfe se permettait de manier la magie avec une certaine aisance malgré la dangerosité de celle-ci. Ainsi, l'Eredar ne se gênait pas pour pousser son apprentissage aussi loin que possible avec ce dernier. Il fallait qu'il voit tout ce que pouvait offrir le Fel pour ceux qui y étaient initiés. Qu'il puisse survivre à sa puissance corruptrice afin de s'en servir à sa façon, comme tous les démonistes. Malheureusement, il n'y avait plus grand chose à faire pour le jeune elfe... L'isolement et la routine, l'éloignement et le changement... Tout cela pesait beaucoup trop sur son esprit et Etondirr discuta avec Ekatiel pendant un moment. Ce dernier ne pouvait pas se permettre pour l'instant de retourner sur un monde de la Légion ou dans le Néant Distordu, alors il resterait dans ce monde qui lui convenait parfaitement. S'il fallait, Kandaliel n'aurait qu'à l'invoquer, cela n'était pas le soucis. Quand à l'elfe...

L'heure était venu pour lui de simplement repartir d'où il venait, de ne plus rester dans ce monde... Il n'y avait pas que du bon ici. Kandaliel avait désormais besoin des siens, de récupérer un peu de lien sociale, son apprentissage avait déjà bien avancé et il était désormais tant qu'il reprenne une route différente. Que l'elfe utilise ses pouvoirs afin de servir son peuple et qu'il puisse se rendre à nouveau utile. Une idée qui enchantait moyennement l'elfe. Bien qu'il s'inquiétait un peu de comment se portait sa famille, il ne semblait pas spécialement intéressé par le retour parmi les siens. Malgré tout ce temps, il n'avait pas oublié avec quel vanité les siens avaient été drapés... Une suffisance qui avait simplement amené sur eux quelques fléaux destructeurs. Il ne savait encore rien de son peuple où de ce qui était désormais Azeroth. Il n'avait jamais appris pour les différents évènements concernant l'ascension de Lor'themar. Alors, Etondirr lui donna simplement quelque tâche... Celle de réapprendre comment marchait le monde et surtout combattre avec quelques autres personnes. L'Eredar pensait fermement que si cela restait comme cela, même si Kan' rentrait sur ses terres, il s'enfermerait simplement à nouveau dans sa bulle.

Et c'était une chose qui ne devait pas arriver, c'est pour cela qu'il fit promettre à Kan' de simplement trouver des compagnons et de se servir au mieux de ses pouvoirs. Ainsi, Ekatiel suivit le jeune homme, l'aidant à se préparer pour son départ et laissant simplement le nécessaire à Etondirr. Ce dernier décidant de lui donner son bâton pour leur séparation. Un cadeau qui lui serait très certainement utile... Et tandis qu'un léger regret pris Kandaliel, il s'éloigna de son léger campement, avec un sac bien remplis sur le dos d'Ekatiel, un nouveau bâton à la ceinture et une carte entre les mains. Il avait ses propres moyens de rejoindre de rejoindre les anciennes terres de son peuple. Il devait simplement faire attention à tout ce qui allait se passer. Kan' était au courant d'une ville où bien des races s'étaient rejointes sur Outreterre... Il s'y dirigea simplement et révoqua Ekatiel tandis qu'il se préparait à y rentrer, reprenant alors simplement son sac sur le dos et se servant de son bâton comme d'une canne.

Et ainsi, l'elfe marcha doucement sur des pavés qu'il n'avait jamais foulé, une ville qui s'était formée devant lui sans qu'il s'en rende vraiment compte, enfin s'y intéresse. Il grommelait doucement en se frottant le menton... Son physique était assez interloquant, son équipement aussi.

Certaines personnes le toisaient et il attirait un peu de méfiance, mais ses doux sourires eurent vite raisons des quelques regards suspicieux qu'il attirait. Après tout, les elfes n'étaient pas les plus ouverts et depuis un moment, il y avait tout type d'elfe de sang qui passait.

S'arrêtant simplement alors dans Shattrath, il avançait en cherchant quelque personne afin de discuter. Il savait que dans les tavernes, il y aurait bien des choses à retirer comme informations.

Et une demi pour la route:

Kandaliel était perdu... C'était le moins qu'on pouvait dire... En rentrant dans cette ville, il avait croisé bien des races: Humains, elfes, Orcs, Trolls... Il ne comprenait pas comment ils pouvaient coexister. Pour lui, il avait connu les soucis qu'avaient créer la nouvelle-alliance et ne pouvait décemment pas se dire qu'ils étaient restés dedans... Mais, il ne pouvait pas non plus se dire que les orcs qui avaient tant détruit jadis, les trolls qui étaient des barbares non-civilisés. Il se contenta alors simplement de sourire... Il fallait pas qu'il passe pour quelque étrangeté, car cela attirerait simplement l'attention des gens et il se rendit dans une taverne du coin et discuta avec la première personne soucieuse de boire un tout petit peu et qui apprécierait une pièce.

Il demanda alors simplement quelques informations toute simple: Il était longtemps parti sur Raz-du-néant pour étudier et n'avait pas eus beaucoup d'informations sur les récents évènements d'Azeroth. Il a ainsi eu le temps d'un peu apprendre quand à l'invasion de la Légion, son interlocuteur ne pouvant pas s'imaginer un elfe sans nouvelle depuis plus longtemps que cela et donna simplement les derniers détails concernant l'invasion de la Légion.

Kan' se tendit simplement en apprenant cela, restant à sourire alors qu'il encaissait simplement ce choc. Tout semblait avoir énormément choqué le jeune elfe. Encore plus quand il apprit que les alliés des elfes étaient les trolls, les morts-vivants et les orcs... Des races qui n'étaient même pas considérées comme intelligentes par beaucoup avant. Et des morts-vivants..? Est-ce qu'il y a seulement une trace d'esprit en eux ? Des pantins du Roi-liche ? Il ne posa cependant pas plus de questions, sachant qu'il devrait apprendre un peu plus avec le temps, qu'il devrait se le donner une fois qu'il rentrerait à Lune-d'Argent.

Il paya alors simplement un verre de plus à l'homme pour qu'il lui indique comment il pourrait rejoindre au plus vite sa ville. L'homme bien qu'intrigué par cet elfe qui ne savait même pas comment marchait la ville lui indiqua simplement les différents portails qui étaient mis à dispositions dans la ville afin de rejoindre les capitales les plus proches. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas pris la route pour retourner chez-lui. Soupirant doucement il haussa les épaules et alors que son ventre se serrait un peu, il prit la porte en remerciant la personne qui lui avait répondu et suivit ses indications.

Pendant son trajet dans la ville, il réfléchit à beaucoup de choses... Comment est-ce que tout cela avait été aussi précipitée ? L'ennemi direct était donc désormais la Légion ? Et le Roi-Liche dans tout cela ? Il savait qu'Illidan était tombé au Temple noir, mais... Le Roi-Liche avait causé tant de soucis avant son départ, où était-il donc ?

Mais, c'était pourtant une plus mauvaise nouvelle que le reste... La Légion était un ennemi plus coriace que le Fléau ou tout autre chose qui aurait pu sortir d'Azeroth. Il connaissait mieux que personne leur force et tout ce qu'ils pouvaient faire et savait qu'il serait sans doute un meilleur rempart que n'importe qui afin de s'occuper d'eux.

Peut-être est-ce que finalement son retour avait un but ? Peut-être est-ce qu'il pourrait finalement se rendre plus utile que prévu et trouver un tout petit peu plus que tout cela ? Il était sûre en tout cas qu'il pourrait faire quelque chose si l'ennemi était des démons.

Retour à Lune-d'Argent:

Passant alors finalement le portail, il soupira en s'étirant... Il retrouvait enfin quelque chose d'un tant soit peu familier... Mais, lui était différent depuis tant de temps et il remarqua vite le regard d'autres personnes qui
le zieutèrent. Il avait perdu une partie de sa grâce elfique pour une sauvagerie et une usure plus marquée, mais n'en restait pas moins noble dans ses gestes, dans ses sourires et dans la douceur de sa voix. Ainsi, il se contenta simplement d'incliner de temps en temps sa tête ou de sourire alors que sa canne improvisée frappait contre le sol à chacun de ses pas.

Il vit plusieurs choses dans cette ville qui l'impressionna grandement: Des races comme les orcs et les morts-vivants. Bien qu'on lui en avait parlé... qu'ils viennent jusque Lune-d'Argent alors que son peuple avait toujours haïs ces derniers. Et surtout comment est-ce que les morts avaient pu regagner un semblant de libre arbitre ? Il y avait une envie d'apprendre qui s'embrasa en lui... Beaucoup de choses avaient changés... Peut-être est-ce que c'était pour le mieux. Il se dirigea alors dans ces quartiers familiers, ces odeurs dont il avait une légère remembrance et trouva une auberge.

Kan' gardait deux bourses dans tout son matériel depuis énormément de temps, il ne savait pas si quelque chose pouvait lui arriver, si le besoin d'or pouvait un jour se faire ressentir. Et ce fut le cas aujourd'hui... Il remercia ses attitudes précautionneuses pour lui avoir fait garder cela. Il commanda une chambre et un repas léger, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas gouter à un repas Elfique. La magie arcanique n'était plus son domaine et il ne pouvait plus invoquer sa nourriture comme avant. Attrapant alors ses affaires et les déposant dans sa chambre. Il mangea en bas, profitant de ce moment pour entendre des voix... Cela lui avait manqué quoi qu'il puisse dire.

Profitant de cela alors, il décida de discuter avec eux, il était un peu inquiétant au début, grand même pour les siens et sa pâleur... Mais, il restait chaleureux autant que possible et offrant une tournée, il discuta simplement avec eux, cherchant avant tout à accomplir sa première tâche: Rejoindre un groupe de combattant. Il laissa alors ses questions trainés pendant un moment sur les différentes factions et groupe d'aventurier qui trainait dans la ville et fut intéressé par un groupe finalement. Après un moment, il décida de remonter dans sa chambre ...

Et il médita dans cette chambre, Kan' ne savait pas encore vers quoi se tourner, ne savait pas ce qu'il pourrait faire dans un groupe armée, mais il était sûr qu'il se devait d'obéir à son maitre... de trouver des gens qui pourraient l'accepter.

C'était encore un enfant actuellement, il lui manquait tant de simples connaissances et cela lui porterait préjudice rapidement, il ne savait pas si quelqu'un l'accepterait, mais il était sûr qu'il devait palier rapidement à tous ces manques et se renseigner sur ce qui se faisait désormais.

Sa vie d'avant était bien plus simple, mais si la Légion était ici, il pouvait tirer bien plus de connaissances que près d'Etondirr, récolter tous les grimoires des Eredars qu'il croiserait et tirer un bénéfice non-négligeable de sa situation. Il fallait survivre et apprendre désormais, comme cela avait toujours été le cas enfaite !

Alors, Kandaliel se décida à prendre une plume et se mit à écrire...


Dernière édition par Aelcya le Mer 1 Nov 2017 - 1:41, édité 1 fois
avatar
Aelcya
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature]Kandaliel Thrym'dir[Teminé]

Message  Aelcya le Lun 30 Oct 2017 - 1:50

Ce qu'on dit du démoniste


On dit étrangement peu de Kandaliel, enfin cela est normal...
Ceux qui se souviennent de lui dans la cité le pense plus mort que vivant.
Et beaucoup n'ont pas aperçu son physique depuis 10 ans...

Lettre de recrutement



Frères et Sœurs,

Je vous écris cette lettre car, la renommée de votre compagnie est arrivée à mes oreilles plus d'une fois.
Cela fait bien longtemps que je déserte mon devoir envers mon peuple et il est temps d'en finir.
De reprendre mes idées et de tout faire pour laisser les miens se développer.
Mais, cela ne se fait malheureusement pas seul.

Ainsi, je souhaiterais mettre à dispositions mes maigres talents pour votre groupe.
Car, nous ne pouvons faire face aux menaces seuls, je pense que mes talents seraient appropriés.

Bien à vous Kandaliel.
avatar
Aelcya
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature]Kandaliel Thrym'dir[Teminé]

Message  Hanorya le Lun 6 Nov 2017 - 17:55

Hello,

Merci pour cette très longue candidature, je comprend mieux ton soulagement quand tu es revenu en jeu pour nous annoncer que tu avais enfin fini. C'est très long en effet.

Et pour être franc, c'est trop long. J'ai souvent fait partie de ceux qui en réclamait plus aux postulant, souvent dans l'optique d'avoir plus de détail sur divers événements. Mais la je dois dire que c'est vraiment long. Heureusement que tu as mis des spoiler afin d'avoir une lecture un peu plus rapide mais hélas, celle-ci ne nous apprend pas vraiment grand chose. Tu raconte ce qu'il se passe en faisant quelque référence à ton personnage comme s'il n'était qu'un spectateur. C'est seulement vers la fin ou il semble devenir le personnage principal. Du coup, on se sens obliger de passer sur les spoiler pour avoir toutes les informations et c'est la que ça fait mal.

C'est très bien de vouloir raconter, en détail, la vie de ton personnage mais pas dans une candidature. Il y a un sujet "Personnage" ou ce genre de récit est approprier. Ici, vous êtes sensé faire une lettre de candidature et raconter les expérience de vos personnages, résumer rapidement ce qu'ils ont vécu et non en faire un mémoire. Tu dois arriver a présenter ton personnage en un coup d’œil afin que ce soit rapide à lire pour ceux qui vont prendre le temps de lire cette candidature et voir si elle correspond aux fils, voir si tu maîtrise le sujet ou autres. La, j'avoue que c'était dur.

Bon, pour en revenir au sujet principal, ton personnage et son bg, je n'ai pas grand chose à dire. Tu nous donne beaucoup d'information et on voit bien a qui ont à affaire. Tu maîtrise le lore et tu donne beaucoup de détail sur tel et tel situation. Donc dans ce cas là, je n'ai rien a ajouter. Reste plus qu'à le voir en jeu.

Pour ce qui est du recrutement, tu sais déjà comment on s'y prend et tu sais aussi comment amener ton personnage auprès des Fils. Enfin, une fois qu'ils seront revenu au camps, je pense pas que ton personnage puisse nous retrouver dans le camps des Illidari et ce serai étrange.
Ps : Ne prend pas mal ma critique sur la longueur de ta "présentation".

C'est bon pour moi. A bientôt en jeu.
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 1008
Age : 34
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature]Kandaliel Thrym'dir[Teminé]

Message  Atia le Ven 10 Nov 2017 - 14:19

Alors, j’ai enfin fini de lire tout ca! Ca va, tu etait inspiré quoi! Il m’a falu 2 jours pour en venir a bout! Du coup, c’est le moment fatidique ou tel un juge d’une emission concours je me la pete en rabaissant les candidats? Ha on me souffle dans l’oreillette que je ne suis pas dans Top FdQT ou le meilleur FdQT d’Azeroth. Mes excuses. C’est donc partie!

Commencons par le debut. Comme toujours, pas grand chose a dire sur les informations techniques si ce n’est l’alignement. “Chaotique / Bon” est toujours une chose que je n’aime pas beaucoup lire. C’est bien d’etre gentil mais si on est pas foutu d’obeir a un ordre c’est un peu un soucis dans une organisation structuré. Donc il faudra voir s’il arrive a se discipliner un peu. Sinon le reste rien a y redire meme si je me pose des questions sur les “crises” evoquées.

Nous arrivons ensuite a la description physique et je la trouve particulierement interessante. C’est un Slenderman elfique en fait! Je note le soin apporté a la description et ce coté a la fois intriguant et attirant du physique du perso. C’est particulierement interessant et raccord avec le BG sur la demonologie et ses consequences physique. Donc tres bien sur cette partie.

La descriptions mentale maintenant. Elle fait bien son boulot, on en sais pas mal, mais pas trop. De quoi intriguer et rendre curieux de rencontrer le perso. Surtout, la encore, tu tease sur les crises donc je me demande ce que ca peut donner. Honnetement, ca m’inquiete autant que ca m’intrigue. Car si c’est pour que le perso disjoncte et blesse ses camarades c’est de suite moins marrant u.u Fine, gaffe a tes jambes, au cas ou!

Mais passons au BG, globalement il est bien ecrit et interessant. C’est tres long mais agreable a lire! Cela dit j’ai quelques interrogations et remarques.

Premiere question, Ekatiel a telle un lien de parenté avec Hekathi au vu de la proximité des noms?! Je blague Very Happy mais fallait bien deconner un peu pour commencer!

La premiere vrai remarque, concerne la bulle defensive autour de Lune-d’Argent. En fait, la maniere dont c’est ecrit ca laisse sous entendre que c’est la famille de Kan’ qui l’a creer. Deja ca, ca me gene mais aussi c’est un systeme de defense dependant du puits de soleil qui est là depuis tres longtemps et s’active par pallier (les pierres runiques et le bouclier autour de la capital si les pierres tombent.)

Dans le meme ordre d’idée, les defenses ont bien resisté face a Arthas, le Fleau a ete bloqué sur Lune-d’Argent par le meme bouclier. Sauf que Dar’khan, en bon traitre, a coupé les defenses pour laissé passé le Fleau. Donc ca n’a pas ete aussi facile pour Arthas et sans le traitre, il aurait peut etre echoué, comme la Horde avant lui.

Apres premiere question. Pendant la partie Garithos, tu parle du portail fait grace a Keltuzad, j’ai pas comprit ce passage. Kel’thuzad c’est la liche d’Arthas, quel rapport avec le portail? Il me manque une infos?

Passons au passage en Outreterre, globalement rien a redire. Ce passage etait tres interessant meme si je suis pas sûr qu’ils sacrifiaient a la chaine des demonistes pour renforcer les autres. Pas sur que Kael’thas, qui avait en tete de sauver les sin’doreis, aient accepté une purge tel qu’elle est decrite. Autre remarque, je reste un peu surpris de la traque des demons. Au final, les demons ne pouvant pas mourir defintitivement, je les voient mal flipper a ce point, a moins qu’Ekatiel soit vraiment sur la scelette. L’Eredar gentil m’a un peu surpris aussi ^^

Et pour en venir a la fin. Ce qui me perturbe un peu c’est qu’au final: qu’est ce qu’il viens faire chez nous? Il a trainé les pieds pour revenir sur Azeroth et semble s’en foutre de Quel’thalas, donc pourquoi entrer dans un ordre dont la mission est precisement de defendre Quel’thalas? Ca me laisse un peu perplexe au niveau de ses motivations.

Enfin voila mes quelques remarques et interrogation sur ton BG. Pour le bilan, je trouve la candidature tres bonne et je dis clairement oui pour le rencontrer en jeu et RP avec lui car comme je l’ai dit, il m’intrigue le bonhomme! A vous les studios!

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4636
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature]Kandaliel Thrym'dir[Teminé]

Message  Aelcya le Ven 10 Nov 2017 - 16:49

Hanorya:


Merci énormément de ta lecture et du temps que tu y as mise !

Je pense alors tu as du loupé beaucoup de choses si tu n'as pas lu les spoilers, ce n'est pas simplement afin de couper des passages, c'est pour rendre plus simple la lecture et des repères. Si tu trouves cela trop lourd, alors mon style d'écriture n'est pas bon ou ta méthode de lecture est trop brut pour mon texte. Bien que je comprenne que tu trouves cela un peu brut, mon dernier bg avait néanmoins eus la demande de plus et j'ai préparé plus cette fois donc ! Je ne le prends pas personnellement, mais il y a énormément d'informations pour moi dans les spoilers, et ça m'inquiète que tu trouves cela passable.

Atia:


Cela me fait bien plaisir que tu ais apprécié cela ! Heureux de t'avoir un peu ennuyé en te forçant à lire deux jours, surtout avec tes soucis d'hier ! Enfin, je suis donc pas pris pour Top FdQT ?

Alors ! Aelcya n'est pas comme Kandaliel, je pense qu'il reste énormément à apprendre sur Aelcya déjà et que vous n'avez pas cernée encore le personnage, mais Kandaliel ne tabassera personne, il ne tirera sur personne et est extrêmement plus doux. Concernant les crises du monsieur, je pense que vous verrez en jeu et je ne spoil rien encore une fois ! Je rassure juste ici.

1. Ekatiel est l'arrière grand-mère de Hekathi, forcément ! C'est bien connu !

1er vrai remarque. Non, je le raconte juste comme si les parents et la famille de Kan' avait participé à sa levée lorsque le dispositif à du être mis en place pendant la seconde guerre. On précise que c'est les sorciers elfes qui ont invoqués le dispositifs dans Warcraft Chronicles 2

2. Je parle de Kel'thuzad, car c'est un dispositif à lui qui permis aux elfes de rejoindre l'Outreterre, enfin le dispositif qui a permi à Kel'thuzad d'invoqué Archimonde.

3. Concernant Kel'Thalas, je doute que la mort d'un fidèle le gêne spécialement, je pense que tout ceci pesait déjà énormément sur son esprit et les gens qui tentent la démonologie sont susceptibles d'échouer, Le Prince a juste laissé ses suivants tentés, sans réussite sûr... Il ne les tue pas vraiment, c'est l'échec qui tue.

4. Ekatiel ne mourrait pas si Kandaliel la désintègre, elle a juste une série d'échecs trop pesantes pour se permettre de retourner dans le Néant distordu et être punie comme cela encore.

5. Etondirr est pas spécialement gentil, loin de là, il n'est juste pas voué à la destruction de ce monde et je trouve cela tout à fait probable, notamment parce qu'il y a des Eredars visiblement pas spécialement pour la destruction de tout ( Cf. l'idiot qui traine dans les égouts de Dalaran ) Et les démons ne sont à mon avis pas tous unis sur quoi faire, bien du contraire. Etondirr trouve juste un moyen de s'échapper en enseignant à Kan'.

6. C'est précisé dans l'histoire, Etondirr d'abord sait que Kan' ne tiendra pas longtemps seul, car il partira bien vite au front s'il y a un danger afin d'étudier et s'assurer de plusieurs choses. De plus, il reste profondément elfe en lui et apprécie les siens, bien que ce ne soit rien de plus que de l'appréciation, il veut cependant se rendre utile, apprendre et se familiariser avec les gens à nouveau.
avatar
Aelcya
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature]Kandaliel Thrym'dir[Teminé]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum