[Quête de Personnage]Le journal de Nay'cya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Quête de Personnage]Le journal de Nay'cya

Message  Aelcya le Dim 24 Sep 2017 - 17:49

Bonjour/Bonsoir,

Alors, je vais vous présenter le concept de ce petit bout d'histoire ! Donc, ce sera bien évidement une histoire, celle de mon personnage, mais je vais vous donner ici accès à un petit truc particulier: une possibilité de quête ! Mais, comment est-ce que ça va s'organiser, me direz-vous ? Et bien, c'est très simple:

• Le journal est un item rp, il y aura plusieurs endroits où le trouver: Aelcya le laisse trainer sans faire exprès, dans ses affaires où alors, il tombe devant vous, le hasard fait bien les choses.

• Une fois que le journal sera ramassé, il y aura deux choix: Vous vous lancez dans la lecture et vous acceptez donc la quête ou vous rendez le journal sans prendre la peine de le lire. Sachez que le journal possède des sorts de traçages, si vous l'ouvrez et lui rendez après sans acceptez la quête, il y aura évidement des conséquences car, elle le saura ! On ne s'implique pas dans une quête pour juste un savoir, chaque action à une répercussion.

• Les quêtes s'organiseront de différentes manières donc, le journal vous indiquera deux ou trois pistes ou mon personnage s'en chargera, vous partirez ainsi vers les souvenirs de Nay'cya, prêt(e) à découvrir ce qu'elle a vécu ! L'histoire ici avancera à deux rythmes, certains chapitres de la quête seront bloqués jusqu'à ce que j'écrive le prochain, mais je prévois d'écrire aussi l'histoire après avoir fait la quête dans certains cas, histoire de donner une avant-première à ceux qui se fouleront pour cela.

• La série de quête est limitée à 3 personnes, peut importe combien de temps cette dernière reste, personne n'aura accès à cela plus de trois fois. Et seulement deux personnes pourront aller au bout de cette quête, avec des répercussions possiblement différentes. Ces quêtes seront différentes, plusieurs chemins et des objets à ramasser, non aucun reset, du rp pur et dur ! La quête pourra être prise n'importe quand, tant que je juge qu'elle a un sens. Les règles sont susceptibles de changées aussi selon mon envie du moment: si vous méritez plus, je vous l'offre. Ainsi, les récompenses d'une quête, les implications et autres ne dépendront que de vous, même si j'ai un tracé global, vous pouvez en sortir, je ferai le MJ de ce que vous faites, pas de ce que j'ai prévu.

• Au niveau des récompenses, cela s'articulera sur différentes choses: Des objets et de la réputation.
* La réputation sera celle que vous accumulerez avec Aelcya, vous ne serez pas forcément au courant de cette dernière sauf à certaines étapes, mais vous pouvez très bien choisir de saboter tout et de vous mettre la damoiselle à dos en vous accaparant chacune des reliques de son passés ou en vous y prenant mal. Vous pourriez finir par briser sa coquille aussi, et la rendre folle d'admiration ou d'amour, il n'y a que vous qui savez.
*Les objets seront des récompenses ou des objets de quêtes: Vous aurez la possibilité d'obtenir deux ou trois choses qu'Aelcya vous laissera gracieusement pour l'aide fournie ! Vous pourrez aussi équiper différemment la jeune damoiselle en retrouvant des objets qu'elle a perdu depuis longtemps. Les objets qui sont son héritage lui sont destinés, mais vous pouvez les garder, les cacher et vous en servir à votre compte, bien sûr, les rendre donne de la réputation et les garder en fait perdre.

Je préviens donc que cette quête est un certain investissement, de mon côté comme du vôtre et qu'il y a des répercussions à cette dernière, mais si vous êtes prêt(e) à passer un bon moment, n'hésitez pas à me contacter pour ! Je précise donc qu'ici bas, vous pourrez choisir une des voies, chacune offrant autant que l'autre, n'ayez donc pas peur de vous ennuyez ! Dites moi juste ce que votre personnage choisira et si c'est encore disponible.

Quêtes:
Première quête:

•Le journal semble contenir deux ou trois noms ainsi que détails concernant les morts et les survivants de la Troisième guerre, peut-être est-ce que cela serait intéressant de rendre visite à ces derniers, de voir ce qu'ils peuvent dire au sujet d'Aelcya, elle semblait en tout cas plus vivant avant, on pourrait mieux identifier pourquoi est-ce qu'elle s'est renfermée.

•L'ostracisme que les elfes subirent semble avoir grandement marqué la jeune damoiselle, aborder le sujet avec elle serait une bonne idée, il y a encore du ressentis et sûrement des choses qui ont été laissées de côté durant son service sous Garithos.

•Son admiration pour Illidan ne fait aucun doute, revenir sur cela pourrait bien lui donner envie de parler de la suite. Ne serait-ce pas une bonne idée d'aller la convaincre de dire plus à ce niveau.


Dernière édition par Aelcya le Mar 26 Sep 2017 - 18:56, édité 2 fois
avatar
Aelcya
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête de Personnage]Le journal de Nay'cya

Message  Aelcya le Dim 24 Sep 2017 - 17:52

Chapitre 1: Les elfes de sang

Elle venait de s'éveiller, dans sa ville, un endroit qui était si familier habituellement, mais qui ici était emprunt d'une nouvelle atmosphère: Tristesse, Deuil, Haine et Manque... Elle ressentie en elle quelque chose de nouveau, le début d'une faim dévorante, destructrice... Elle voyait des gens affectés de façon différentes autour: Certains souffraient déjà grandement, tant d'années de dépendances, une vie entière enfaite, tout simplement brisées et d'autres tenaient un peu mieux... Mais, cela ne serait pas le cas longtemps, il fallait trouver autre chose pour se nourrir.  C'était misérable et cela faisait tellement de peine de voir cela, mais elle comprenait qu'ils avaient perdu cette fois et que pour les perdants, il n'y avait plus rien.

Arpentant l'infirmerie, regardant les morts, tout lui revint rapidement: Le Fléau et les pertes qu'il avait amené ! Ces chiens avaient transformés leurs morts en chairs à canons et en soldats frais... Elle avait dut trancher, brûler ses propres alliés et même son père avait succombé au coups féroces de ses ennemis. Aelcya savait ce qu'il y avait dehors: Des plaintes, des cris, des pleurs et l'insécurité. Il restait des troupes de ce qu'elle avait compris et elle fit son possible pour prêter assistance aux gens dans le besoin: Son peuple devait survivre !

Aidant les survivants, découvrant à quel point ils furent abandonnés par tout, la jeune elfe fit simplement en sorte de s'assurer que sa mère allait bien, faire parvenir la mort de son père à ses oreilles, consoler cette dernière et soigner les survivants. Quand il fut certain que Lune-d'Argent était un peu plus tranquille, que le Fléau avait en majorité déguerpi et que les gens étaient plus ou moins soignés, ils furent tous rassemblés afin d'écouter le discours du Prince.

• Nous devons laissez cette misère derrière nous... Nous devons entrer dans un nouveau chapitre de notre histoire ! Et je vous dis donc ceci, en ce jour, nous ne sommes plus des Quel'doreï ! En l'honneur du sang qui a été versés dans le royaume; En l'honneur des sacrifices de nos frères, de nos sœurs, de nos parents, de nos enfants et d'Anasterian... En ce jour,  nous prendrons le nom de notre Royauté ! Désormais, nous sommes les Sin'doreï ! Pour Quel'thalas !

La clameur, les cris et la joie remplirent à nouveau la capitale... Un espoir venait d'emplir chaque personne: Ils survivraient et deviendraient plus, portant le fardeau des frères et sœurs morts au combat, mais grandissant dans cette expérience.

Chapitre 2: L'Alliance, je lui crache dessus !

Ainsi, les troupes furent réorganiser, un nouveau général-forestier fut mit en place et la damoiselle qui avait sut s'illustrer au combat passa simplement sous les ordres de son prince, ne cherchant pas d'autre chose que de servir au mieux son peuple. Aelcya fut donc ravie de cela, elle restait néanmoins de plus en plus distantes... il n'y avait aucun plaisir désormais à voir les gens autour et elle n'appréciait pas tant la compagnie, se murant dans le silence quand parler n'avait pas sa place. Elle restait profondément marquée par ce qu'elle avait vu, par ce qu'elle avait vécue...

Et une partie des elfes de sang partirent alors avec leur Prince, rejoignant un humain du nom de Garithos... le grand-maréchal responsable de la reprise de Dalaran. Un Haut-fait qui lui valut ce titre justement ! Ils furent mit sous les ordres de l'humain, ce qui ne plut pas à tous, mais le fait de rejoindre la nouvelle alliance offrait bon nombre d'avantages, de ceux qu'ils ne faillaient pas négligés. Ainsi, ils furent stationnés dans la forêt des Pins-d'argents. Tout cela devint bien rapidement une mission suicide, rejoins par deux Kal'doreï, les forces du Prince firent face aux Morts-vivants de ces terres... Ils furent bientôt débordés par toute les hordes qui jaillissaient de toute part... Et la haine grandit parmi les hommes, ils comprenaient qu'il n'y avait rien à faire ici et que tout cela allait simplement leur faire perdre plus d'effectifs.

Mais, ils réussirent ! Ils s'échappèrent et triomphèrent, suivant ainsi son Prince, ils furent bientôt quittés par les elfes de la nuits, eux qui avaient visiblement trouvés Illidan et que Kael'thalas avait aidé à capturer. Ils furent bientôt laissés seul dans les ruines de Dalaran. Et ainsi, le début d'une énorme haine grandit dans le cœur d'Aelcya. Leur histoire fut rapidement désignée comme une excuse et Garithos montra qu'il n'y avait aucune réelle douceur pour le peuple de la damoiselle. Cette dernière ravala cependant sa fierté, se disant que cela passerait quand ils feraient leurs preuves. Ainsi, la prochaine mission fut donnée: Réparer des observatoires arcaniques.

Bientôt la troupe quitta la capitale pour aller vers ces derniers, mais ils furent bloqués par de l'eau... N'ayant aucun moyen de traversés, la jeune forestière découvrit cependant une race bien étrange: des hommes et des femmes poissons, ayant quelques traits commun avec son propre peuple. Ces dernières offrirent de l'aide et des bateaux afin de traverser, ce qu'ils acceptèrent, au début dubitatif. Ils réparèrent ainsi les postes d'observations. Cependant, quand Garithos revint du front, il condamna son peuple: Il n'accepterait pas la trahison et s'ils faillaient s'en débarrasser, il n'hésiterait pas. Tout ceci ne fit que faire grimper la colère en chacun des membres du groupes et ils furent à nouveau détachés vers une mission impossible...

Envoyés au front, mais Garithos ayant repris chacune de ses troupes qui n'étaient pas elfique, ils furent assaillis par un seigneur de l'effroi et son armée du Fléau. Ils manquèrent de tous succomber lors de combats mortels, mais Dame Vashj et ses nagas vinrent à leurs secours et malgré les pertes subies, ils survécurent. Mais, Garithos arriva alors et vit les Nagas, encore une fois les efforts des elfes furent accueillis par du mépris et ils furent enfermés, condamnés.


Chapitre 3: Grandir à nouveau

Mit ainsi aux fers par les humains, la damoiselle fut emplie de désespoir et de haine... Si seulement ces derniers n'avaient pas ainsi été si mauvais avec eux... Ils avaient simplement fait tout pour que leur entente marche, mais ils avaient été victime d'espécisme violent. Comment est-ce que seulement cela avait put arrivé ? Ils avaient sacrifiés des vies si précieuses lors de ces combats ! Elle qui avait déjà un mauvais souvenir de la deuxième guerre, elle continua de ruminer tout cela, les humaines était un fléau pire que la mort et d'ailleurs, les morts étaient contrôlés par un humain...

Les nagas et dame Vashj furent cependant de meilleurs alliés que n'importe qui, offrant un moyen de sortir et encore un peu d'espoir à la forestière ! Détruisant sur son passage les obstacles, elle suivit son Prince et partit avec ce dernier et le reste des hommes hors de la prison. S'échappant en utilisant le portail inter-dimensionnel d'un mage, les elfes de sangs se retrouvèrent bientôt sur un monde que plus aucun des leurs n'avaient foulés depuis Alleria.

Se retrouvant dans la péninsules des flammes infernales, ils suivirent les Nagas et leur Prince, cherchant à rejoindre le fameux Illidan Hurlorage qu'ils avaient traqués jadis. Cet endroit faisait mal au cœur d'Aelcya, elle savait que tout ici devait avoir été beau jadis, mais les routes étaient remplies d'os désormais et chaque pas faisait briser ces derniers... Cela l'écœurait.  Et les jours passèrent ainsi, cherchant toujours l'homme qui les avaient libérés tous... Quand soudain, Dame Vashj capta quelque chose dans l'air.  Les hommes se ruèrent tous: Nagas et Elfes de sangs en direction du combat. Maiev et ses hommes avaient capturés Illidan et Aelcya prit soin d'évacuée sa frustration sur les elfes de la nuit, criblant de flèches et tranchant ceux qui vinrent près d'elle: Il fallait libéré cet étrange allié.

Illidan était une figure imposante et bien qu'elle fut légèrement craintive au début, elle ne put qu'admirée le Trahit, cet homme qui faisait tout pour combattre les engeances qu'étaient les démons, elle ne comprenait que fort bien ce sens du devoir. Et fut donc extrêmement ravie quand son Prince prêta allégeance au chasseur de démon. Ainsi, débutait une nouvelle ère pour elle... Quelque chose de plus glorieux et un moyen d'enfin soigné ce manque qui rongeait la damoiselle depuis tellement de temps... Le pouvoir ! Ainsi, elle devint une Illidari, fidèle servante de meilleurs maitres.
avatar
Aelcya
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum