[Candidature] Artyon El'Dran

Aller en bas

[Candidature] Artyon El'Dran

Message  Artyon le Ven 28 Juil 2017 - 21:31

Informations techniques :

Prénom : Artyon
Nom : El'Dran
Surnom : aucun pour l'instant
Raison du surnom :
Race : Sin'doreï
Age : Plus 500 ans
Spécialité : Mage-élémentaire
Alignement : Loyal-Neutre


Caractéristiques physiques :

Taille : 2m03
Corpulence : Svelte et bien bati
Couleur de peau : Blanche
Couleur de cheveux : Feu sombre
Couleur des yeux : Vert brillant
Vision (port de lunette) : Vision normale
Gaucher ou droitier : Droitier
État de santé (problème passé, présent ou à venir) : Addict à la mana (se contrôle à proximité du puits de soleil).

Description :

Son age lui importe peut, il ne craint pas la vieillesse et reporte ce problème à plus tard.
Il est âgé de plus de 500 ans et a arrêté de compter au delà. Il est robuste pour un mage qui a passé beaucoup de temps de sa vie à étudier la magie.
Son visage est sculpté par ses années et son histoire. Il possède de longs cheveux rouge ternis avec le temps, dont la plupart sont attaché en queue de cheval et le reste retombe sur ses épaules.
Il porte d'ailleurs généralement un diadème sertis pour éviter à ce reste de lui retomber devant les yeux.
Ce tout lui donne un aspect légèrement agressif, ce, qu'il utilise à son avantage. En effet son lourd passé l'a tendu à l'exil mais aujourd'hui il veut y mettre fin.
Il a également appris à créer des cristaux de mana lorsqu'il trouve de grande réserves de magie pour étancher ça soif plus longtemps (avant la reconstruction ou très loin du puits de soleil surtout).


Profession et savoir-faire

Artyon n'a pas vraiment travailler dans sa vie, plus vagabonder gagnant son or contre des parchemins ou des enchantements.
Mage-élémentaire capable de manipuler les éléments (terre/air/feu/eau/givre) et l'arcane, d'enchanter des armes ou de déchainer les enfers sur ses ennemis.
Sa capacité de magie est similaire à celle de l'invocation des élémentaires mais il les modèles comme il veut.

Background

Né en en l'an -481 de deux parents mage doué, Artyon a montré des facultés très vaste sur la magie dès son plus jeune âge.
Ses parents lui enseignèrent le plus de savoir possible mais le jeune Artyon avait du mal à contrôler l'étendue de sa magie et sa soif grandissante de savoir.
Ils prirent donc la décision de l'envoyer à l'école de magie la plus proche où des professeurs et magiciens pourraient l'aider à se contenir : Dalaran.
La-bas il étudia pendants des années. Déjà à cet âge, il été tellement occupé par ses études et les découverte du monde magique qu'il ne prêtait pas attention au mois qui passaient.
Il passa les années suivantes à étudier sans jamais se faire de réels amis, il préférait les discours des grimoires à ceux des gens. Il rentrait très occasionnellement chez lui.
Une quinzaine d'années plus tard, Artyon âgé alors d'une trentaine d'année, décide de voyager pour découvrir de nouvelles choses. Il pourrait encore passer des années à perfectionner ça magie, voir même devenir professeur,
mais l'idée d'être cloitré dans une ville ne le satisfait pas. Il quitte donc Dalaran pour parcourir le monde et ces mystères.

Quelques 200 ans plus tard Artyon rentre chez ses parents et sans rien dire va s'effondrer dans sa chambre -qui est resté celle d'un adolescent- pendant plusieurs jours.
Ses parents très inquiet mais heureux que leurs fils rentre en vie veillèrent à son chevet. Lors de son réveil, Artyon embrassa et serra dans ses bras ses parents qu'il n'avait pas vu depuis si longtemps.
S'en suivit ensuite plusieurs jours de récits sur ses voyages, des choses incroyables qu'il avait put voir, ou découvrir. Des plus belles merveilles naturelles aux plus noirs des conflits.
Suite à ces évènement, Artyon décida de trouver un foyer dans les parages. Se sentant revigoré à proximité du puits de soleil, il décida d’étudier la magie pour tenter d'en créer de nouvelles formes.
Il passa donc bon nombre d'années à observer la nature pour s'en inspirer et créer de la magie. Il méditait dans les collines, écoutais les rivières ou les sons de la forêt.
Pendant cette période de ça vie, il parvient à une forme de béatitude.

Un beau jour, en errant dans les bois, au milieu d'une clairière il rencontra une belle elfe du nom de Lanaël.
Éprouvant une passion commune, l'étude de la nature, les deux elfes ne tardèrent pas à tomber amoureux l'un de l'autre à force de partager leurs découvertes mutuelles.
Elle faisait parti d'un groupe de ranger et savait manier l'arc à la perfection.
Artyon lui ne savait pas manier d'armes physique, uniquement la magie - qui reste une arme non négligeable.
Ils passèrent les années suivantes à fonder et aménager leur foyer, puis se marièrent. Il finirent par avoir un petit garçon du nom de Ronaë, ce qui correspond à leurs états d'esprits actuel.

Ronaë grandit dans le respect de la nature et de la magie, étudiant également à Dalaran. Où il décida de rester pour étudier plus longuement puis créer une boutique d'enchantement et de parchemins car la vie de la ville lui plaisait.

Les années passèrent sans réel conflit jusqu'au jour où, on entendit parlé du fléau. Des vagues de morts-vivant déferlant dans les villes et villages rasant tout sur leurs passages.
Lanaël fut appelé à défendre le puits de soleil car des éclaireurs déclaraient que les morts-vivant faisaient marche en sa direction. Artyon voulais l'accompagner mais Lanaël le rassura lui disant que les rangers avaient une défense in-violable.
Et puis quelqu'un devait garder la maison et les recherches le temps du conflit. Artyon accepta à contre-coeur. Ses parents furent également appelés pour se battre mais dans un autre lieu.
Trois jours plus tard, Artyon rongé par l'inquiétude décida de foncer au puit de soleil, et tant pis pour ces décennies de travail si une troupe de mort-vivant brulait sa maison.
Une fois sur place, Artyon paniqua. Le fléau avait brisé les portes lunaires et avait tué toutes personnes sur son passage.
Il se mit à courir en hurlant le prénom de sa femme, puis la vit au loin. Il s'effondra en découvrant son cadavre lacéré.
Il tomba à genoux, la pris dans ses bras, et collant son visage contre le siens se mis à pleurer. Ces années de bonheur venaient de voler en éclat.
Artyon la souleva puis la ramena chez lui. Il l'habilla de vêtements neufs et beau, puis la pausa sur leurs lit. Il devait prévenir son fils.
Il ouvrit un portail vers Dalaran, et couru retenant ses sanglots à la boutique de Ronaë.
Il lui expliqua très brièvement ce qui c'était passé, mais Ronaë le coupa, lui disant qu'il venait d'avoir l'annonce que le puits de Soleil été tombé aux mains du fléau.
Ils s'enlacèrent, fermèrent rapidement la boutique puis repartirent par le portail qu'Artyon avait laissé ouvert. Elle fut emmené dans la clairière de leur première rencontre.
Ici Artyon utilisa sa magie pour emprisonner sa femme dans un tombeau de givre. A la suite de quoi lui et son fils lancèrent plusieurs sorts de protection et de dissuasion, de sorte que, personne -à part de très puissants mages- ne pourrait la percevoir.

La maison de ses parents demeurait vide, mais Artyon ne les pensaient pas morts. Ils ont peut-être battu en retraite ? Ils s'étaient peut-être téléportés à l'autre bout du monde, loin du fléau ? ...
Peut-être que le temps nous le dira.

C'est quelques jours plus tard, qu'Artyon senti un vide, comme si quelque chose lui manquait - différent du vide que causait sa défunte femme. Il appris que Kael'Thas, son prince, avait détruis le puits de soleil - corrompu.
Pour combler son deuil et son nouveau manque, il décida d'entrer dans l'armée des nouveaux, nommés, elfes de sang. Le sang de sa famille ayant déjà coulé, ce nom lui allait bien.
Son fils, lui, préférait garder sa boutique, mais aida néanmoins l'armée à s'équiper de magie.

Lors de la destruction de Dalaran par Archimonde, Ronaë était heureusement en réaprovisionnement et n'eu que des pertes matériels.
Artyon mena quelques batailles contre la légion ardente, et utilisait essentiellement le feu pour brûler toutes les chairs pourries des morts-vivants.
Il imaginait, à chacune de ses victimes, si c'était elle qui avait lacéré sa tendre épouse. Ça lui donnait une fureur au combat, remarquable. Éliminer toujours plus de morts-vivants.
A la mort physique d'Archimonde, et la défaite de la légion, Artyon ne se sentais pas mieux, au contraire, il voulait continuer de se battre pour s'occuper.
Il décida de suivre Kael'Thas en Outre-terre pour se battre au cotés de son prince. Il suivit aveuglément tous ses ordres car il avait foi en lui.
Même lorsqu'il apprit à siphonner les énergies gangrenés. Même lorsqu'il devint contremaitre dans les mines de cristaux de mana.
Les mois passèrent, où Artyon forçait ses frères et ses sœurs à récolter des cristaux pour son prince, il ne se demandait même pas pourquoi.
N'oubliant pas ses études sur la magie, et l'étude de l'environnement, il réussi à synthétiser et recréer quelques cristaux lui même - ce qu'il garda secret pour ne pas avoir d'ennuis.
Il n'aime vraiment pas parler de cette sombre époque.

Lorsque la supercherie de Kael'Thas fut découverte, Artyon s'effondra mentalement. Il n'arrivait pas à croire que son prince, durant toutes ces années de loyaux services, préparait une trahison envers son peuple.
Il rejoint les troupes de l'Opération Soleil Brisé pour la bataille finale contre son prince. Une fois celui-ci défait, Artyon pris la fuite et rentra en Azeroth par téléportation.
Il ne croyait plus en rien, à part que son fils lui manquait soudainement.
Il passa à sa boutique l'air de rien. En le voyant Ronaë lui sauta au coup en remerciant le fait qu'il soit en vie, ici et maintenant.
Ils passèrent beaucoup de temps ensemble à parler des choix et des évènements récents de la vie d'Artyon.
Ronaë avait gardé la maison en son absence et vérifiait régulièrement -lors de ses visites- que les protections magique de sa mère était toujours en place. Ce qui était le cas.
Artyon le remercia de toute cette attention qu'il n'avait pas su porter, puis ils repartirent sur des bases seines.

Quelques mois plus tard, les elfes de sang commencèrent à être mal vu a Dalaran.
Artyon demanda à Ronaë de quitter la ville, le temps que les conflits se tassent. Mais il refusa car il ne veut pas quitter son travail, surtout qu'il venait de prendre un apprenti, il ne voulait pas le laisser seul.
Puis la purge commença... Artyon l'apprit lorsque l'apprenti de Ronaë arriva en hurlant chez lui, poursuivi par des humains.
Artyon sorti de sa demeure, épaulant le jeune elfe blessé : "Ronaë m'a permit de m'enfuir... les... les humains, ils se sont mis à nous traquer".
Il parlait vite, sa voit tremblait, mais Artyon comprit au moment où des soldats humains arrivèrent sur place criant de se rendre.
"Ils ont tué mon fils ? ...", l'apprenti lui jeta un regards plein de désespoir et de tristesse.
"Recule" dit Artyon d'une voie calme. Il commença à syphonner toute énergie environnante, au point de faire mourir toute végétation alentours.
Un instant plus tard, un torrent de flammes déferla sur la petite troupe humaine. On entendit leurs cris l'espace d'une seconde, juste avant que leurs chairs ne soit réduit en cendres et leurs os carbonisés.

Les humains venaient de lui prendre la dernière personne auquel il tenait. Artyon ne put même pas récupérer le corps de son fils.
L'apprenti été impressionné et effrayé de la puissance d'Artyon. Il se retourna vers lui : "Au fait, quel est ton nom ?".
"Nathanel, Monsieur", "Rentre chez toi Nathanel, et reste auprès des tiens, coupe par les forêts et les collines".
"Merci beaucoup Artyon, je... Je suis désolé.", "Attends, prends ceci" dit Artyon en créant un cristal avec le reste d'énergie siphonnée."Utilise ceci si tu recroise une patrouille, uniquement si le conflit est inévitable."
Nathanel ouvrit grands ses yeux emplis de larmes, il n'en revenait pas. "Incroyable... Merci, j'y vais".

Artyon le regarda partir avant de s'effondrer en larmes.

Il retourna auprès de la tombe de sa femme et créa une effigie de terre auquel il donna apparence de son défunt fils. Il le plaça ensuite dans la tombe à coté de sa mère et l'enferma lui aussi dans la glace.
Il créa ensuite un golem à son image auquel il donna vie et il lui lança les mêmes sorts de diversion que sur la tombe. Il passa des heures, des jours à lui insuffler de la magie, siphonnant les magies environnantes. Il lui appris à lui aussi comment siphonner la magie de sorte à ce qu'il soit toujours alimenté, même si son maitre était trop loin ou mort.
Le golem devait protéger la tombe, il ne se réveille uniquement qu'à l’approche de grandes sources de magie et n'attaque que si elle est menacée. Si jamais il ne peut pas protéger la tombe du péril, il doit contacter Artyon, pour que ce dernier se téléporte, tenter une téléportation forcée, ou, si ce n'est pas possible, alors il doit libérer toute la magie accumulé en lui pour s’auto-détruire et emporter la tombe dans un torrent anarchique. Ce dernier point ne plaisait pas à Artyon, mais mieux vaut la destruction que la résurrection - surtout si le fléau revient.

"Shorel'aran Lanaë, Ronaë".

Depuis ce jour, Artyon ne sais plus vraiment quoi faire. Il ère sans but sans percevoir le temps qui passe.
Vous comprendrez qu'il n’apprécie guère les humains qui lui ont pris la dernière personne auquel il tenait. Mais malgré tout, Artyon sait que tout les humains ne sont pas responsable de ça, il reste lucide dans son malheur.

C'est pourquoi il se tourne aujourd'hui vers vous, il cherche un nouveau sens à sa vie.
Il veut se rendre utile et sortir de son état végétatif, mais il ne peut le faire tout seul.

Pourquoi les fils de Quel'Thas et pas une autre guilde lui demanderez-vous ?
Son passé regrettable peut faire de lui un traitre à son peuple, mais cette guilde étant assez ouverte, il espère pouvoir purger sa peine en rendant service à ses frères. Même si l'histoire lui a déjà bien fait payer.

Ce qu'on dit de lui:
"C'était un de mes élèves les plus talentueux, mais il a choisi la voie du voyage et de l'aventure au lieu de celle du savoir et de la tranquilité." - Professeur de Magie d'arcane.
"Il avait une foi aveugle envers Kael'Thas, je l'admirais pour ça, au début. Sa chute n'en a été que plus grande."

------------------------------
Profil HRP :
Bonjour à tous !
Martin, 22 ans (je suis pas sûr moi même, mon personnage à ce même dont).
Je travaille dans l'informatique et suis un passionné de jeux comme beaucoup ici j'imagine, mais pour ma part c'est surtout pour l'histoire, la musique et l'ambiance.
Et sur Wow pour tout ça, il y a de quoi faire.
Je n'ai jamais fait de RP sur wow avant, -je me suis renseigné- mais je ne connais pas notamment sur la limite de mes sorts. (mais j'aime poser des questions donc ça tombe bien)

Aussi je suis très ouvert à toutes critiques afin de m'améliorer, que ce soit sur mon scénario ou mon RP en général. J'espère avoir respecté le plus fidèlement possible la chronologie et l'histoire (ce qui n'est pas simple avec un perso de 500 ans). Je me suis plongé dans l'histoire de ce personnage comme dans un livre et y ai pris beaucoup de plaisir et de passion, j’espère que ça va se ressentir ^^. Je travaille aussi sur des dessins au crayon de mon personnage, car j'aime embellir les choses.
Niveau de mon personnage 102 actuellement en route vers le 110.
Merci pour avoir lu jusqu'au bout et toutes vos futures réponses et à bientôt.

Artyon
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 28/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Artyon El'Dran

Message  Hanorya le Dim 30 Juil 2017 - 1:05

Bonsoir et bienvenu a toi sur ce forum.

Tout d'abord, il faut te dire que j'ai lu ta candidature avec beaucoup de plaisir. J'ai été pris par le récit et ses aventure comme dans un vrai bouquin et ça, c'est une belle perf =) Merci pour ça.

En ce qui concerne le bg, je n'ai pas relever d'incohérence sauf peut-être un oublis et une mauvaise estimation de l'écoulement du temps entre deux événement. Tu oublies la guerre qui opposa les elfes et la horde noire a dos de dragon rouge quand les orc ont soumis Alextrasza a leur volonté et qui a, même si Quel'Thalas les as repousser facilement, a tout de même été sportif et a brûlé une partie de ses foret. Cet événement se passe quelque années avant l'arrivée du Fléau et avait mobiliser toutes les armées des elfes. Ensuite, tu passe de la défaite du Prince Kael'thas à la purge de Dalaran en "quelque mois" Héhé, je pense qu'il s'agit la d'une petite méprise d'écriture qui fait qu'on pense que tu passe de l'un a l'autre en si peux de temps. Il faudra juste spécifier que quelque années se sont passé. Six en l’occurrence. Pour ce qui est du reste, je n'ai rien a en redire.

Peut être un point qui peux me titiller, c'est l'âge de ton personnage. Cinq cent ans, ça commence a faire vieux. On parle même de vénérable. Bon bien entendu la limite d'age d'un sin'dorei peux aller au millénaire mais bon, cinq cent ans, ça fait une trotte. Je dis ça pour que tu comprenne que ça fait une paire et qu'il est pas forcément simple de jouer un perso aussi aussi âgé. Ça n’empêche pas que ça peux apporter un rp très intéressant mais c'est pas toujours évident a tenir. Si tu sens que tu peux le faire alors soit et dans ce cas la, même dans un autre d'ailleurs, j'ai hâte de faire sa connaissance.

Pour ce qui est de la suite a donner, tu peux dorénavant nous rejoindre sur place a la Retraite des Pérégrin dans les Bois des Chants Éternels mais aussi sur notre canal communautaire en faisant /join FdQT. Tu aura accès a tous les rôliste des Fils, y compris leur amis. Dans le même temps, tu sera invité a nos event bien entendu, ensuite tu passera un petit entretien avec un officier et puis un petit test de ces capacités. Tout ça dans l'optique de voir ton jeu et que tu découvre le notre.
Sur ce, je laisse la parole aux autres et je te souhaite bonne chance.
A bientot !
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 1002
Age : 34
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Artyon El'Dran

Message  Artyon le Dim 30 Juil 2017 - 10:12

Merci pour cette réponse, (j'en prends note). Seulement pour l'age de mon personnage, je savais que c'était compliqué de le faire si "vieux", mais je voulais un personnage qui a tout perdu en quête de rédemption, et comme j'aime tout particulièrement l'histoire de warcraft 3, je voulais qu'il y soit déjà.
Mais c'est vrai que je n'ai pas pris en compte certaines histoires avant car il voyageait, mais j'aurais au moins du rajouter une anecdote, effectivement. Après pour les accro du temps, mon personnage est très évasif et n'a pas du tout la notion du temps qui passe, ceci peut expliquer mon erreur de manière RP ^^'.

Artyon
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 28/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Artyon El'Dran

Message  Atia le Lun 31 Juil 2017 - 11:09

Et bien Hano a noté les deux trucs que je voulais dire : les "quelques mois" qui sont en effet 6 ans et l'age élevé de ton perso. Il est aussi assez arrogant quand a ses capacités de ce que j'ai vu hier en PR. en soit c'est pas un soucis, sache juste que niveau règle il sera égale au autres donc dans les faits, ils sera pas grobill ou supérieur a ses camarades quelque soit son ego Very Happy En tout cas la candidature est très bonne et je suis agréablement surprit de n'avoir rien a dire! Mais en même temps tu as fait War3 donc tu connais le meilleur de l'histoire sin'dorei! Je valide donc si tu as bien conscience que l'assurance de ton perso sur ses capacités sont dans son caractere et que 500 ans ou pas, il est pas meilleur que ces copains. Wink

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4627
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Artyon El'Dran

Message  Artyon le Lun 31 Juil 2017 - 11:31

Merci, pour cette réponse plus que positive pour moi. Je comprends très bien que au combat c'est les dés qui parlent pas l'égo. Mais ça n’empêche pas que mon personnage ayant survécu à beaucoup de choses grâce à ses compétences, ai une confiance démesurée en lui. C'est un mage après tout.

Hrp : Je me sentais très intimidé au début, et j'ai fais quelques erreurs d’appellation. Mais je me suis senti rassuré ensuite par vos réponses RP, réflexions, blagues ou sur le Forum.
Quoi qu'il en soit, je suis ravi d'être là et que mon profil vous plaise Very Happy .

Artyon
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 28/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Artyon El'Dran

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum