Un danger en cache un autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un danger en cache un autre

Message  Hanorya le Jeu 23 Mar 2017 - 12:37


Enseigne H. Lynalis
Ordre des Fils de Quel’Thalas
Le vendredi 17 mars de l’an 37




Rapport de mission





Evènement : Ecran de fumée pour les Shal’doreï.


C’est un courrier de l’Archimage Valanyr qui sorti notre groupe de notre permission. Les ordres étaient de le rejoindre à Dalaran, via un portail qui nous était préparé au Magisterium de Lune d’Argent. Après quelque préparation et mise en place de nos affaires, nous nous sommes mis en route pour la capitale. La téléportation à Dalaran fut un peu plus mouvementé que ce que nous connaissions habituellement. Les mages s’expliquant de la trop grande proximité avec les énergies gangrenées et les émanations importantes des arcanes du a la région particulière. En tout cas, c’est en un seul morceau que nous sommes arrivés dans la cité pourpre.

Rejoignant le centre de commandement, nous avons rencontré notre interlocuteur, l’Archimage Valanyr. Celui-ci nous expliqua que nous devrons rejoindre un ranger Quel’dorei pour aller intercepter une patrouille de recherche Shal’doreï et les leurrer quant à la véritable position de leur cible, les rebelles Souffrenuit. Le plan était relativement simple, nous devions simplement prétexter défendre une position importante et rejoindre, va un portail un faux lieu de ralliement afin de brouiller les pistes. Organisant nos affaires pour une mission de longue durée, même si l’Archimage semblais sur que nous rentrerions le soir même, nous avons rejoint a dos de griffon et autre créature volante notre contact sur place. Le Quel’dorei nous attendait et nous résuma rapidement la situation. Une patrouille de Shal’doreï se dirigeait droit vers les camps des Souffrenuit et il nous guida vers la route afin de les intercepter. Les ordres était clair, il fallait attaquer mais sans tuer ou du moins sans se mettre en danger. Puis prétextant que les forces ennemies seraient trop grandes pour nous, nous battrions en retraite vers un portail à très courte portée. Laissant ainsi les Shal’doreï remonter le portail pour être convaincu qu’il les mènera vers le vrai emplacement des Souffrenuit. Tout le monde au clair, nous nous sommes mis en route et avons rejoint le lieu pour l’embuscade.

La patrouille signalée mis près de deux heures trente a arrivé. Lançant immédiatement l’assaut, nous avons mené à bien la première partie du plan. En effet, nous nous sommes battu vaillamment et même si les magiciens et combattant Shal’doreï montrait un niveau plus élevé que ce qu’ils nous ont habituée, nous n’avons pas eu trop de mal à résister à leur assaut. Jouant la surprise devant la pluie de feu dense qu’ils nous lançaient, nous avons pris la « fuite » vers le dit portail. Il fallait le rejoindre et il s’en est fallu de peu pour que nous laissions des gens en arrière. Bondissant dans le portail, nous avons rejoint un nouveau lieu, loin des Shal’doreï. Mais pas loin du danger.

En effet, nous avons été téléportés devant une troupe de sentinelle Kaldorei en position de combat et l’air surpris. Avant même que nous puissions dire quoi que ce soit, l’une d’elle nous signala en commun un danger. A peine ait elle put prononcer ces mot que la tête de notre ranger Quel’dorei vola hors de son corps. Derrière nous se dresser quatre superbes spécimens de gangregarde. Bien plus haut, bien plus fort que ceux que nous connaissons. Ce fut d’extrême justesse que nous avons pu esquiver leurs coups. S’en suivit un combat d’une rare violence entre les fils et leurs alliés de fortune Kaldorei contre quatre monstrueux adversaires. Il a fallu près d’une heure de combat acharner pour les mettre les quatre à terres. Et de nombreuse sentinelles avaient été blessée et tuée. Du coté des fils, ce n’était pas joyeux non plus mais grâce à la Lumière nous n’avions aucune pertes.

La chef des sentinelles se présenta sous le nom de Sildanyr et nous exposa leur situation. Leur camps tout récent est la première vague de réfugiée des villages de Val’Sharah que le cauchemar a détruit. Mais à peine qu’ils se sont installé, ils ont subi trois vague d’assaut de la Légion. Ils seraient tuées nous n’avions pas débarqué à l’improviste. De notre côté, déplorant la mort de notre contact Quel’dorei, nous étions pour le moment coupé de notre mission mais il y a fort a parier que notre plan initial a fonctionné. Tout du moins nous l’espérons. Il nous faut nous soigner et nous reposer. Les combats ont été rudes et le camp Kaldorei a visiblement besoin d’aide.

Que la Lumière apaise les souffrances de nos cousins malchanceux et puisse-t-elle nous apporter à tous ce soir un peu de réconfort.

Enseigne Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel’Thalas.

avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 952
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un danger en cache un autre

Message  Hanorya le Ven 24 Mar 2017 - 17:19


Enseigne H. Lynalis
Ordre des Fils de Quel’Thalas
Le mercredi 23 mars de l’an 37




Rapport de mission




Evénement : Attaque d’un camps satyre visant a corrompre Suramar avec le Cauchemars.


Partageant le camps avec les Kaldorei, notre groupe s’est évertué a renforcer les défense et le confort du camp. Pendant une patrouille avec la Légat et Cenaya, nous avons découvert non loin du camp, une série de totem étrange. Ceux-ci étaient gris et zébrée de rayure rouge vive. Après une rapide analyse, nous en sommes arrivées à la conclusion qu’il pouvait s’agir d’une magie liée au cauchemar. Malheureusement et également par prudence, nous avons préféré aller en parler au Kaldorei. Et comme pour justifier le bon sens de cette décision, trois monstrueux ours ont surgis des collines. Bien plus gros que les ours habituel, ils étaient eux aussi zébré de rayure rouge et semblais pris de spasme régulier. Tournant les talons, nous avons rallié le camp Kaldorei.

Sildanyr nous confirma que cette magie était bien l’œuvre du cauchemar. En plus de tenter de corrompre la nature de Suramar, les druides suspectaient que les totems était capable de crée des portails entre le néant et notre monde, se servant du cauchemar comme de pont. Mais aucune confirmation ou infirmation ne viens valider cette théorie. Quoi qu’il en soit, la sentinelle parut alarmer et donna déjà ses premiers ordres. Elle enverra des druides en éclaireur pour marquer la zone et évaluer les défenses pendant que leur mage allait préparer les sorts adéquats pour éradiquer cette magie de la zone. Quitte à laisser longtemps les marques de brulure que seule la flamme vivante sait le faire.

Le soir même, nous étions prêts à l’assaut au côté des sentinelles et des druides. C’est ensemble que nous éradiquerons ce mal de Suramar. Nous ne pouvons pas laisser un nouveau front s’ouvrir alors que nous bataillons déjà contre la Légion et leur alliés Shal’doreï. La cheffe des sentinelles nous donna notre rôle, attaquer par l’est pendant que leur groupe attaqueraient par le sud et l’ouest, les rabattre sur la falaise au nord et les écraser. Aussitôt nous nous sommes mis en route, prêt à bruler du satyre.

Une fois sur place et le signal lancé, nous avons commencé à sécuriser la zone pendant que les mages Kaldorei qui nous accompagnaient lançaient leur sort de feu sur les totems. Puis, c’est cinq ours en fureur et corrompu qui sont arrivé. Diablement féroce, ils nous ont chargés. Ce fut un combat ardu mais nous sommes parvenu malgré quelque blessure a défaire cette première menace. Les autres fronts eux semblais plus en difficultés. Nos mages ont terminé leur œuvre incendiaire et nous avons rapidement rejoint les autres fronts qui étaient défendu par deux autre ours, un hippogriffe et deux satyres. Le combat dura au total près de trois heures, faisant de nombreux blessée et cinq victimes parmi les Kaldorei et un inconscient chez nous. Mais Suramar était sauvé, pour le moment, de la corruption du cauchemar et nous pouvons nous concentrer sur les autres fronts à l’est.

Une fois rentré aux camps, nous avons décidé qu’il était temps de retrouver l’Archimage qui nous as envoyé ici. Il doit surement être inquiet de ne pas avoir de nos nouvelles et nous devons savoir si notre écran de fumée de l’autre jour a porté ses fruits ou non. Peut-être que les Souffrenuit sont en danger, peut-être que les autres équipes sont également en danger. En bref, il nous faut savoir ce qu’il en est.

Que la Lumière nous guide.
Enseigne Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel’Thalas

avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 952
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un danger en cache un autre

Message  Arévas le Dim 26 Mar 2017 - 15:21

Chasse aux satyres rescapés
Le 24 mars de l'an 37

Bonjour,

Je rédige ce rapport car la Légat a demandé qui le faisait, et généralement quand un chef demande ça, c'est qu'il veut qu'on le fasse à sa place, et comme la Légat travaille beaucoup au quotidien pour nous, je me suis proposée pour le faire.

Vendredi, une Sentinelle kaldorei est venue nous voir dans le camp que nous occupons avec ses compatriotes. Elle n'était pas très gentille car elle parla de confier une mission à des drogués corrompus. Comme ces gens-là n'étaient visiblement pas là, nous nous en sommes occupés. Il s'agissait de traquer les éventuels satyres qui auraient pu échapper à l'attaque de mercredi. Nous lancions donc notre traque, à la recherche de traces physiques mais aussi magiques, les satyres usant beaucoup de la magie des démons. Encore une fois, la faune ne fut pas tendre avec nous, et Leoryn semblait très appétissant car de nombreux ours essayèrent d'en faire leur goûter. Mais heureusement pour lui, nous étions là pour le protéger et les attaques ursidées le laissèrent de glace.

Après plus d'une heure de traque, nous sommes arrivés à un bâtiment en ruines dans lequel nos arcanistes repérèrent la magie démoniaque. On a attaqué les satyres qui se trouvaient dedans juste à temps, car ils étaient occupés à préparer un portail, sûrement pour des démons qu'ils voulaient faire venir ici. Le portail devait d'ailleurs être saboté car il explosa quand Leoryn essaya d'en définir l'origine, heureusement sans le blesser. Suite à cela, nous sommes sortis du bâtiment, et j'ai pu constater que l'élimination des satyres et de leur magie semblait redonner vie aux alentours car je sentais que la faune voulait se réapproprier l'endroit, des yeux brillants dans les fourrés. La Légat ordonna alors de rentrer au camp, la mission étant accomplie et elle ne voulait pas qu'on ait affaire à d'autres créatures, comme les Falrhendorei araignées.

Une fois au camp, la Sentinelle parut déçue de nous revoir, étrange alors que nous avions réussi ce qu'elle voulait. Puis elle partit et nous laissa là, prendre du repos. En bref, tout va bien.

Poursuivons la mission gaiement !

Minélis Silverbow

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un danger en cache un autre

Message  Atia le Ven 31 Mar 2017 - 16:03

Retour auprès de l’Archimage Valanyr
Le 29 mars de l'an 37

Plusieurs jours que nous étions avec les kaldorei à attendre. Ce n'était pas que leur présence fut gênante (ni leur régime alimentaire à base de salades insipides) mais nous ne savions toujours pas ce que nous devions faire ou si l’opération avait réussi. L’arcanographe semblait s’agiter régulièrement sans pouvoir me livrer le message. Je confiai donc au sanctum la tâche de trouver un endroit proche où le mana serait assez stable pour pouvoir communiquer. Cela fut accompli par Hekathi rapidement et nous avons enfin pu entamer la suite des opérations.

Le lieu de contact idéal, qui avait été détecté, était une cascade plus à l’est. L’eau et l’environnement permettaient potentiellement d’obtenir un signal plus stable et nous avons décidé de nous y rendre au plus vite. Deux sentinelles nous furent confiées par leur chef pour nous aider dans notre voyage. Celui-ci débuta paisiblement dans les paysages enchanteurs de la région mais les menaces étaient nombreuses et bien réelles. Des basilics, des fauves et d'autres animaux potentiellement hostiles, les créatures ne manquaient pas. Nous avons utilisé la ruse et la magie pour éviter les confrontations jusqu’à arriver à la cascade nous offrant le meilleur signal. Je pus activer l’appareil et enfin entrer en contact avec l’Archimage Valanyr.

L’archimage fut étonné et rassuré de nous retrouver, visiblement la situation était mauvaise et les shaldorei avaient réduit à néant le plan du kirin tor. Nous-mêmes, nous n’étions pas censés atterrir chez les Kaldorei et visiblement nous avons eu de la chance de terminer en territoire allié. Mais cela ne dura pas car alors que l’archimage nous donna un rendez-vous proche de la forteresse de la garde de lune pour un portail, des sacrenuits passèrent à l’attaque. Nous sommes parvenu à prendre le dessus et ils prirent la fuite plutôt que de tout perdre mais cette attaque surprise nous usa et nous poussa à nous dépêcher. Nous avons donc repris la route et, sur le chemin, nous avons rencontré un problème de taille.

De très grandes tailles aurai-je dû dire car ce fut un Ettin qui tenta de nous dévorer. Et en toute franchise, il ne fut pas loin d’y parvenir. Il blessa et mit sur le carreau beaucoup d’entre nous et je tentai le tout pour le tout en me transférant sur sa nuque et tranchant d’un double coup de lame sa moelle, ce qui le tua instantanément. Cela mit fin à cette menace et par chance à cette soirée car nous avons réussi à retrouver l’archimage après ça qui nous amena dans sa base. Là il nous permit un peu de repos et nous demanda de le rejoindre pour prendre nos nouveaux ordres.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un danger en cache un autre

Message  Arévas le Mer 5 Avr 2017 - 0:16

Groupe perdu retrouvé
Le 31 mars de l'an 37

Bonjour,

Encore une fois, j'écris ce rapport afin de soulager les officiers de ce travail, surtout vu comment ils ont pris cher dans le souterrain.

Nous étions toujours au camp de l'archimage quand il est venu avec mission pour nous de continuer à chercher les autres groupes disparus à son service. Il allait chercher de son côté et nous du nôtre, puis on rentrerait tous à Dalaran. Nous sommes allés jusqu'à un complexe souterrain qui était très, mais vraiment très grand et plutôt bien conservé pour des ruines millénaires. Et c'était encore habité car nous avons été attaqués par des flétris, mais on était plus forts qu'eux.

A un moment, on est arrivé dans une grande salle sombre, avec d'autres flétris au plafond et des Sacrenuit démoniaques au sol. On a combattu longtemps et on a eu des blessures car ils se sont bien défendus. Heureusement on a eu des renforts car on avait retrouvé un groupe perdu de l'archimage, avec des elfes et des nains. En fait, ils étaient acculés par les Sacrenuit, sauf que du coup c'est nous qu'on les a pris en tenailles avec ce groupe perdu qui finalement était retrouvé puisqu'on était avec eux. Enfin à condition qu'on était pas perdus nous-même, hein. Faut dire que le souterrain était tellement grand qu'on pouvait penser être perdus si c'était pas la Légat qui nous guidait.

Du coup, on est reparti vers la sortie avec le groupe perdu retrouvé, et c'est là qu'on a entendu un grand cri. Un cri qui a résonné et fait trembler les murs, et nos arcanistes ont pu dire que c'était quelque chose de puissant magiquement. Les gens du groupe perdu retrouvé ont dit qu'ils avaient déjà entendu ce cri mais n'avaient pas la moindre idée de ce que c'était. Du coup on est vite ressorti, la Légat avait pas envie de combattre une nouvelle monstruosité dans notre état.

Une fois dehors, on a retrouvé l'archimage qui nous a remercié et félicité. Puis il a fait un portail pour Dalaran et la Légat nous a offert quelques jours de repos avant la prochaine mission.

C'était fun comme mission, et les gens rencontrés étaient gentils, même la chef des Sentinelles au fond. Bon repos à tous !

Minélis Silverbow

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un danger en cache un autre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum