Défense globale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Défense globale

Message  Atia le Dim 8 Jan 2017 - 13:17

Soutiens en Pandarie
4 janvier 37

La période devient complexe, sur Azeroth, la Légion tente des attaques et des opérations affaiblissement sur chaque pays, chaque région. Son assaut initial n’a pas percé, certes, mais il a suffisamment affaiblit nos défenses pour qu’ils passent d’une attaque massive à des assauts plus subtils. La mission qui nous fut confiée ce jour là était dans ce contexte. La Légion tentait de s’emparer d’esclave pandaren et surtout de s’emparer de la région centrale et vitale de Pandarie. Vider les fermes c’était s’assurer une victoire à long terme par manque de vivre.

C’est un réprouvé excentrique que j’ai surnommé Torche car a il tenté une apparition spectaculaire à base de feu et ne fit que s’enflammer lui-même, qui nous confia la mission. C’était un individu très étrange mais les réprouvés le sont souvent. Ses deux assistantes, des siamoises qui partagent une moitié de visage chacune, ouvrirent un portail nous menant chez les Pandarens. Les réprouvés cependant nous firent une bien mauvaise farce en nous téléportant directement dans la ville pandaren ce qui provoqua une réaction plutôt vive de nos alliés et un malentendu que nous avons réussi, heureusement, à régler assez vite. Cela nous permit cependant de prendre nos ordres auprès des pandashans et nous sommes partie sur notre objectif.

Nous devions sécuriser une ferme à l'ouest, proche du mur, et évacuer les civils, têtus d’après les pandashans, pour les ramener à Micolline afin qu’ils soient en sécurité. On nous promis que ce serait difficile, surtout du fait du caractère des locaux. Mais à peine arrivé, des vrykuls de la légion et des démons s’attaquaient au village, seul un fermier était visible en train de combattre pendant que d'autres, enchaîné étaient amenés par les démons. J’ordonnais l’attaque immédiate contre ses ennemis pour soulager le dernier défenseur et pour, nous l’espérions, sauver quelques prisonniers.

Comme toujours avec les vrykuls, le combat fut intense mais nous avions pris l’habitude de les combattre et nous avons fini par vaincre la première ligne et prirent d'assaut ceux amenant les prisonniers. Ils eurent alors une étrange réaction… Ils jetèrent les pandarens sur nous, comme projectile. Ce fut perturbant et inutile car nous avons vaincu les troupes de la Légion. Ishaelys resta pour soigner les pandarens pendant que nous avons attaqué les dernières forces qui se sont replié dans un immense portail. Ils étaient hors de portée mais nous pouvions au moins fermer le portail. Nous avons alors tué l’eredar qui le maintenait ouvert et avons ensuite aidé les pandarens survivant à se replier à Micolline. Ce fut une victoire mais hélas nous n’avions pu sauver tout le monde.

Après ce succès, nous avons aidé un peu à Micolline puis nous avec été renvoyé a Dalaran pour prendre de nouveau ordre, il reste encore beaucoup à faire en cette période trouble.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4577
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense globale

Message  Arévas le Lun 9 Jan 2017 - 21:36

Soutien au Berceau-de-l'Hiver
Le 06 janvier de l'an 37

Ce soir-là encore, notre troupe fut contactée par le Réprouvé Torche afin d'aller rejoindre une nouvelle zone éloignée envahie par la Légion Ardente. Une fois encore, ce furent les siamoises qui nous ouvrirent un portail menant à notre destination, en l’occurrence le Berceau-de-l'Hiver. Cette région montagneuse et éternellement enneigée abritait la ville de Long-Guet dont la Horde souhaitait se rappeler au bon souvenir du cartel gobelin la dirigeant, ceci en lui apportant notre soutien militaire pour repousser l'invasion démoniaque.

Une fois sur place, nous pûmes constater que les Gobelins ne semblaient pas avoir besoin de notre aide, leurs défenses ingénieuses et sophistiquées faisaient merveille contre les démons. Néanmoins, un responsable local trouva une mission à nous confier en adéquation avec nos talents, ou plutôt notre ascendance elfique. En effet, il nous informa que les ruines de Kel'Theril, situées à proximité, servaient de refuges à d'antiques fantômes bien-nés depuis des millénaires, et leur repos était à présent troublé par les démons friands d'esprits comme chacun sait.

Nous nous rendîmes sur les lieux et nous pûmes voir que la Légion était bien installée. Ainsi, les démons avaient mis en place trois sortes de pompes afin de s'emparer des âmes vagabondes, et un grand démon en forme d’œil planait au-dessus du lac gelé en surveillant les opérations. Nous convînmes d'un plan audacieux afin de neutraliser les 3 pompes et éliminer l’œil. Ainsi, nos furtifs allèrent en faire exploser 2 tandis que nous nous attachâmes à purifier la troisième, afin de retourner sa puissance contre l’œil mais aussi pour libérer les esprits. Cela fonctionna parfaitement, les pompes furent neutralisées et les esprits libérés purent s'attaquer aux démons occupant le site, nous évitant de subir une contre-attaque tandis que nous pûmes abattre l’œil.

C'est fort de ce succès que nous retournâmes à Long-Guet faire notre rapport, avant de retourner ensuite à Dalaran en attente d'une nouvelle mission.

Pour Azeroth !

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2286
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense globale

Message  Arévas le Dim 15 Jan 2017 - 12:58

Soutien au Palais des plaisirs
Le 11 janvier de l'an 37

Ce soir-là, nous eûmes à nouveau le plaisir de voir arriver notre ami la Torche, qui semblait néanmoins maussade suite à la perte de son pari concernant nos chances de survie lors de notre précédente mission. Cela se traduisit par le fait qu'il n'arriva pas de manière flamboyante comme à son habitude mais qu'il laissa son ressenti s'exprimer de manière gluante et visqueuse, comme un limon. Ce passage anecdotique passé, il nous confia une nouvelle tâche, diplomatique cette fois. Il nous informa que la Horde souhaitait s'attirer les faveurs de certains princes marchands gobelins, leur fortune pouvant s'avérer utile à l'effort de guerre contre la Légion Ardente. Pour ce faire, il convenait que nous portions pas d'arme et nous portions des tenues correctes, comme l'exigeait l'invitation que le Réprouvé nous remit. Enfin, notre commanditaire nous avertit de nous méfier de l'Alliance, elle aussi invitée et désireuse de gagner les faveurs des princes, mais aussi et surtout du Conseil des Ombres qui allait sûrement profiter de l'occasion pour faire des siennes.

La Torche prit congé et nous dûmes rejoindre Orgrimmar à travers un portail crée par nos soins, les siamoises n'étant pas présentes comme les fois précédentes. De là, nous nous rendîmes en Azshara, au Palais des plaisirs et nous y trouvâmes une soirée fidèle à la réputation de ses hôtes, toute en luxure et décadence. Après une fouille sommaire des malabars postés à l'entrée, nous repérâmes bien vite un premier prince marchand qui se prélassait sur un tas d'or au bord de la piscine, et qui se délectait des efforts des différentes personnes, issues de la Horde comme de l'Alliance, à ses côtés pour attirer son attention. Ce fut Ashera qui attira finalement tout son intérêt et il proposa un duel entre elle et son démon de compagnie. L'occasion était trop belle et notre Illidari ne put y résister. Le Gobelin invoqua alors un Eredar en laisse et le combat fut court mais intense, pour reprendre les termes du prince. Visiblement comblé, il nous assura que la Horde avait gagné sa sympathie à travers notre démonstration, puis ses domestiques nous éconduisirent poliment mais fermement.

Notre deuxième cible fut plus dérangeante et exigea que Leoryn et moi-même payâmes de notre personne afin d'assurer le succès de l'opération. Ainsi, nous dûmes entrer dans un sauna où un prince marchand prenait beaucoup de plaisir à palper et toucher les oreilles des hommes elfes présents, sindorei comme kaldorei. Une fois cela fait, il apparut que l'issue soit une égalité entre les divers participants.

Cette difficile épreuve surmontée, la suivante sembla presque facile en comparaison, car nous trouvâmes les membres du Conseil des Ombres dans une luxueuse bâtisse que nous nous employâmes à nettoyer de sa corruption. A l'étage, nous trouvâmes un troisième prince marchand dans les bras d'une Eredar visiblement éprise d'envies maternelles car elle le tenait comme un nouveau-né et venait de lui donner son biberon, nous demandant de faire silence car il avait enfin réussi à s'endormir. Et le silence se fit effectivement une fois que nous ayons éliminé la démone et abrégé les souffrances du Gobelin. Une fois ceci fait, nous nous aperçûmes que la fête était prématurément terminée et que nous allions sûrement devenir indésirables, nous quittâmes donc les lieux rapidement grâce à un portail crée par nos arcanistes pour retourner à Dalaran rendre compte de nos actions.

La mission semble se conclure par un succès relatif, nous n'avons certes pas pu nous attirer les faveurs de plusieurs princes marchands, mais nous en avons au moins convaincu un, et nous avons également éliminé la menace du Conseil des Ombres qui aurait pu devenir très dangereuse une fois bien implantée dans les cartels. Espérons que les autres notables gobelins seront informés de la chose et qu'ils se montreront plus enclins à soutenir la Horde contre la Légion Ardente.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2286
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense globale

Message  Atia le Mar 17 Jan 2017 - 15:01

Opération d’assassinat contre des généraux de la Légion Ardente
13 janvier 37

Cette mission était particulière et j’ai hésité un long moment avant de l’accepter. Torche était venue nous voir en nous félicitant de nos succès précédents et pour nous proposer une mission d’un genre particulier. Il s'agissait d'attaquer un trio de généraux de la Légion Ardente sur un de leurs mondes. L’intérêt était bien évidemment que les tuer sur un de ces mondes rendait leur trépas définitif. Cependant, se posait la question du retour. Troche nous expliqua que des mécontents de la légion sur place pourraient sans doute nous aider. Mais la garantie était bien trop faible à mes yeux. Je parvins donc à le convaincre de venir avec nous et de maintenir ouvert le portail nous menant sur ce monde pour qu’on garde une option se replie. Ce fut ma condition pour nous lancer dans cette aventure.

Le portail des sœurs siamoises nous amena directement sur le monde de la Légion avec en face de nous les trois eredars s’en prenant visiblement a un groupe de démonistes. Ils nous remarquèrent avec une certaine surprise et nous en avons profité pour lancer une attaque directement contre ces généraux. Les démonistes profitèrent de notre offensive et attaquèrent à leur tour les démons, augmentant encore notre avantage numérique. L’affrontement fut brutal, les démons savaient qu’ici leur mort serait définitive et nous, nous voulions vaincre rapidement pour partir le plus vite possible. Cependant ces démons étaient des stratèges avant tout et non des combattants, ce que nous avons rapidement constaté. Et malgré la perte de nombre de nos alliés démonistes, nous avons pris le dessus jusqu’au drame. Torche fut tuée et son portail disparu avec lui, ce fut un funeste présage. Peu après, nous avons tué le dernier général. Les trois cadavres gisaient devant nous mais nous étions potentiellement bloqués ici à présent. Les démonistes survivants furent à ce moment notre seule chance d'en réchapper. Après des discussions plutôt tendues, nous sommes convenus d’un plan d’action : éliminer des démons proches pour prendre leurs âmes et ouvrir un portail.

Nous nous sommes alors approché discrètement d’un camp d’entrainement démon proche que notre paladin avait détecté. Je donnais le plan d’action à toute la troupe et nos alliés tandis que nous tenions nos pierres d’âmes en mains. Nous soudain avons lancé un assaut surprise aussi violent qu’impitoyable a mon signal. Nous voulions rentrer et nous avons fait ce qui fallait pour le faire. Ce fut un véritable massacre dont ces démons ne se relèveraient jamais. Les âmes alors collecté, les deux derniers démonistes débutèrent le rituel et l’un d’eux se sacrifia, a notre grand étonnement, pour ouvrir le portail qui nous ramena à Dalaran. Là, après une discussion tendue avec les gardes locaux, visiblement peu jouasse de nous voir arriver par un portail gangrené, nous avons pu retrouver la sécurité de nos quartiers et annoncer la réussite de notre mission. Trois responsables de la Légion venaient de définitivement disparaitre.

Je tiens d’ailleurs à personnellement féliciter les Fils ayant participé à cette opération qui avait tout de la mission suicide et de leur sang froid dans l’adversité. Bravo à tous et ayons une pensé a ce cher Torche qui, bien qu’il fût parfois agaçant, fut courageux jusqu’au bout à nos côtés.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4577
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense globale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum