Arahan Faucon-Marchand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arahan Faucon-Marchand

Message  Falrhen le Mar 23 Aoû 2016 - 15:40

Informations techniques

Prénom : Arahan             (prononciation : [Arâne])
Nom : Faucon-Marchand               (cousin au premier degré de Falrhen)

Race : Elfe de sang

Age : Mature, voire âgé. Il a un peu moins de deux siècles de vie.

Spécialité :
Autrefois Brisesort des forces thalassiennes, il possédait donc une maîtrise remarquable de la magie. Ce talent était combiné à une connaissance et une pratique affûtée de l'escrime, en particulier les doubles lames.

Désormais contaminé par l'essence d'un démon, Arahan dispose de facultés inhérentes à cette symbiose dangereuse, notamment une résistance physique poussée à son paroxysme et une utilisation presque sans bornes de la magie gangrénée.

Motivations à rejoindre l'Ordre : 
En dépit de sa fraîche appartenance à la caste des chasseurs de démons, les idéaux d’Arahan se heurtent à l’un de leurs dogmes :
Il ne fait aucun doute qu’il ne craint pas de succomber en affrontant la Légion. Mais malgré le principe en soi autodestructeur d’abriter un démon en lui, il réprouve l’attitude purement suicidaire et « fanatique » qu’encouragent certains Illidaris.

De plus, une part narcissique de lui-même -  paradoxalement stimulée par la présence démoniaque - aspire encore à retrouver un peu de gloire aux yeux des siens.

Il en conclut que ses meilleures chances d’atteindre ces deux objectifs consistaient à rejoindre les Fils de Quel’thalas, qu’il avait pu rencontrer et jauger lors d’une mission récente au Norfendre.  

***

Caractéristiques physiques :

Taille : Moyennement grand pour un elfe, il mesure 1m84.
Poids : Environ 100kg (ce qui s'avère fort lourd même avec sa carrure!).
Corpulence : L'elfe affiche une musculature relativement massive. Sans représenter l'extrême d'une armoire à glace, ses muscles déliés traduisent une force physique importante.
Couleur de peau : Parcheminée. Les zones de peau découvertes présentent une couleur sombre et peu pigmentée, comme calcinée. Mais une part importante de son corps est couverte d'excroissances écailleuses brunâtres. Ces dernières sont la cause de son poids surprenant.
Couleur de cheveux : Auburn.
Couleur des yeux : Verts vifs, ils inondent son regard d'une aura gangrénée ardente.
Vision (port de lunette) : Les flammes verdâtres qui auréolent ses yeux amenuisent son acuité visuelle, l'affublant d'une légère myopie. En revanche, il peut "voir" les êtres dissimulés par la magie et les démons en toute circonstance.
Gaucher ou droitier : Droitier.

Etat de santé (problème passé, présent ou à venir) :
Autrefois alcoolique chevronné, sa condition actuelle a complètement annihilé sa dépendance en forçant son corps et son esprit à lutter contre d'autres travers plus dangereux.
Dans la même veine, sa soif intense de magie gangrénée pouvait virer à l'obsession. Elle est à présent totalement comblée en permanence, pour le meilleur et surtout pour le pire.

Il souffre désormais d'un manque évident de sommeil, car interdit de relâcher complètement sa vigilance.
Sa peau développe également des séquelles produites par la cohabitation démoniaque. Une bonne part de sa silhouette est couverte d'écailles épaisses et sombres. Celles-ci tendent à se rigidifier et se multiplier au fil du temps.
Plus discrètes, des pathologies osseuses et articulaires sont également apparues à la suite des mutations de son anatomie.

***

Description physique:
L’elfe personnifie par son apparence l’étendue possible de la corruption. Sa peau semble avoir été consumée par la cohabitation gangrénée, la chair agonisante remplacée petit à petit par le cuir démoniaque de son parasite.

Un tatouage carmin - faisant écho à la crinière sur sa tête - se déploie sur son poitrail musclé, bloquant mystérieusement la mue de son épiderme aux alentours. Ces marques s’étendent comme des ailes stylisées de part et d’autre autour de sa gorge.

Son visage se tord douloureusement à chaque expression. Le pli de sa bouche autrefois dédaigneux ou moqueur est à présent étiré dans un rictus d’arrogance et de mépris. Quant à ses yeux, dont l’aura signalait déjà un haut degré de ponction par le passé, ils débordent à présent d’une énergie verdâtre écœurante qui empêche même de les fixer sans ressentir du dégout.

Description psychologique:
Son esprit est littéralement torturé par le démon qui l’habite. Le flegme hautain qui caractérisait Arahan est maintenant remplacé par une nervosité latente que le moindre instant d’inactivité à tendance à énerver.

Concentré sur la résistance aux pulsions de son parasite, celle-ci est atteinte uniquement par une concentration extrême sur quelque chose. Il peut s’agir d’un effort physique ou intellectuel mais son intérêt est capital pour lui éviter de succomber à la violence. En conséquence, il se montre intraitable envers tout ce qui ne sert qu’à « passer le temps ».
Cela ne le réduit heureusement pas à une brute épaisse sans cervelle, car toute réflexion stratégique ou productive l’aide à se détourner des suggestions démoniaques. En revanche il est vain voire risqué d'encourager une activité ludique ou légère en face de cet elfe dévoré par la haine.

Celle-ci exacerbe son agressivité. Elle se manifeste rarement physiquement, car il parvient à se dominer, mais sa langue tranchante ne manque pas de faire le travail.
Loin d’être totalement égoïste, il n’affiche cependant aucune considération envers ses semblables s’il ne les juge pas digne de l’aider à vaincre ses ennemis. Ainsi, un officier qui affiche une autorité crédible recevra son respect, tandis qu’une personne plus timorée tentant de lui dicter sa conduite foncera droit dans un mur.

Profession et savoir-faire :
Ses compétences magiques furent mises à contribution pour graver et enchanter les biens manufacturés par sa famille.
Il sait également parler le commun, mais ne maitrise que vaguement l’orc. Ses phrases dans la langue de la horde sont basiques car il ne s’est jamais intéressé et investi dans la langue de la nouvelle faction de son peuple.

***

Thème potentiel pour la lecture:


Histoire :
Arahan est le neveu de l’actuel patriarche Faucon-Marchand, et donc le cousin de Falrhen, bien qu’il soit né plus d’un siècle avant ce dernier.


Fidèle aux caractéristiques de la lignée, il montra des dispositions particulièrement favorables pour la maîtrise de la magie très tôt durant son éducation. Ce talent héréditaire fut renforcé et modelé à Dalaran jusqu’à ce que les invasions de la horde se profilent sur Azeroth. Ce n’est qu’à l’aube de la Deuxième Guerre qu’il quitta la cité des mages pour rejoindre les forces elfiques. Lorsque les orcs s’enfoncèrent sous la canopée thalassienne, il contribua à la puissance des sorciers qui tinrent ces barbares pathétiques en échec.

Ces faits d’armes lui permirent de se faire remarquer pour sa maîtrise martiale des arcanes. Ayant fait ses preuves dans ce domaine, les portes pour rejoindre les rangs des Brises-sorts lui furent entrouvertes. Il se jeta à corps perdu dans cette opportunité et suivit scrupuleusement leur entraînement et leurs codes avant de se voir décerner le bouclier et la lame double de ces combattants.


Il combattit en leur sein durant l’invasion du fléau, échouant à repousser les mort-vivants et à défendre le puit de soleil. Sa corruption par Arthas Menethil et la perte de la magie ambiante du royaume le frappa durement, en grand adepte des arcanes qu’il était.

Arahan n’était plus que l’ombre du sorcier émérite que les Brises-sorts formèrent, lorsque Kael’thas et ses gardes furent enfermés par Garithos. Au seuil de la folie, il suivit le Prince en Outreterre lors de son évasion et embrassa avec ardeur la cause des Solfuries qui lui permirent de surmonter son manque grâce à la ponction. Cette période marqua la déchéance de l’elfe, qui s’abandonna à l’ivresse des énergies démoniaques. Il retrouva certes ses capacités au combat, mais devint irrémédiablement dépendant des cristaux gangrénés.
Cette attirance malsaine le fit lentement dériver vers les rangs des Illidaris. Les quelques années passées à leurs côtés déformèrent ses anciens préceptes et il se mit rapidement à user de magie démoniaque, bouffi d’orgueil et de confiance en ses capacités.


Ce n’est que lorsque la folie du Prince éclata, et qu’il se vit forcé de combattre ses propres confrères d’Azeroth qu’il laissa tomber les armes. Sa reddition opportuniste, une aide tactique pour contrer les machinations à Quel’Danas et une bonne dose de corruption substantielle de la part des Faucon-Marchand lui permirent d’échapper à l’exécution.

Il fut néanmoins envoyé sans aucune chance de refus vers le Norfendre pour faire amende de ses erreurs en Outreterre. La puissance de l’ancien Brise-sort, couplée à la magie gangrénée et à sa haine envers le fléau fut productive, mais sa faible réputation était définitivement souillée aux yeux de beaucoup de ses semblables.

Malgré tout, la situation pouvait encore empirer. Peu avant la conquête de Pandarie, le père de l’elfe déshonora un peu plus leur nom…

Son mépris envers Hurlenfer et la horde en général le poussa à renouer des liens avec les humains de l’Alliance. Cette trahison dangereuse fut révélée au grand jour par Falrhen. Cette fois, la sanction fut sans appel et le père d’Arahan, également oncle du bâtard aux cheveux décolorés, fut condamné à mort.

Comme si cela ne suffisait pas, Falrhen fut reconnu légitimement par le Patriarche de longs mois plus tard. L'ire d’Arahan envers le cousin qui lui avait coûté son père le brûlait de l’intérieur, mais les absences récurrentes de ce dernier finirent par le convaincre que le rejeton ne serait jamais à même de prendre la succession de leur famille et qu’il périrait au combat. Garrosh et son armée, ceux qui avaient motivés les actes hérétiques de son père, fournirent un défouloir de substitution et ce n’est que pour les massacrer à Orgrimmar que l’ex-Brise-sort se décida à fourbir ses armes et armures.

La vendetta se poursuivit en Draenor sous l’égide de Silg Gahem, un elfe détenteur de nombreux artefacts – dont certains furent même manufacturés par les faucon-marchand - et qui, à terme, partageait les opinions du défunt père d’Arahan.
Toutefois, il quitta ses rangs lorsque les méthodes de prise de pouvoir de ce dernier le mirent en conflit direct avec Lune d’Argent et les Fils de Quel’thalas.

Echec sur échec, une frustration après l’autre, l’elfe rumina sa rancœur envers ses choix et la mélancolie envers ses anciens haut-faits. Alors qu’il dérivait dans une spirale proche de la dépression, la nouvelle de l’invasion d’Azeroth par la Légion Ardente le tira de sa torpeur. Dans son état psychologique instable, la venue d’un ennemi clair et concis, sans aucune nuance ou subtilité, lui fournit une cible salutaire vers laquelle libérer sa colère enfouie.

Le début de l’invasion signa également le retour des Illidaris délivrés. Lorsqu’il entra en contact avec les rares survivants voués à la destruction des démons, réprouvés par tous les autres habitants, il trouva un écho au déshonneur qu’avait accumulé la dernière décennie écoulée de son existence.
L’elfe manipulait déjà les énergies corruptrices du néant depuis de nombreuses années, mais pressa ses anciens frères d’armes de l’intégrer pour de bon dans leur cercle. Face à la hargne dont il faisait preuve, tant dans ses demandes que dans sa participation à la résistance, l’un des Illidari plaida en son nom. Pendant que la contre-attaque vers les Iles Brisées se préparait, Arahan finit par accueillir en lui la malédiction des chasseurs de démon…  

 


Dernière édition par Falrhen le Mer 24 Aoû 2016 - 16:06, édité 5 fois
avatar
Falrhen
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 325
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arahan Faucon-Marchand

Message  Ishaelys le Mar 23 Aoû 2016 - 17:23

Et la dernière! Coucou et bon retour parmi nous, ça fait plaisir.

Et comme j'ai pu déjà te le dire. La fiche est bien écrite, se laisse lire. L'histoire est cohérente en elle même, retouche pas mal les gros points et l'évolution des Sin'doreïs.
On lit bien le personnage, ce qui le motive, ce qu'il rejette, quels sont les buts de ses actions.
J'aime bien aussi tout ce qui tourne autours de l'impact de la Gangr'magie qui n'est pas neutre, ainsi que l'effet de la présence du démon.

Enfin dans l'ensemble que du bon, en attendant de te revoir en jeu.
avatar
Ishaelys
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 246
Age : 26
Date d'inscription : 14/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arahan Faucon-Marchand

Message  Hanorya le Mar 23 Aoû 2016 - 18:07

Hello,

Bien, je ne vois rien à ajouter. C'est une très belle candidature... enfin plutôt présentation de ce personnage car il n'est pas mentionné qu'il veuille rejoindre les fils. Vu qu'il est plutôt occuper a asseoir son appartenance aux Illidari fraîchement libérer.

Bon retour et à voir pour la suite =)
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arahan Faucon-Marchand

Message  Arévas le Mar 23 Aoû 2016 - 21:54

Han ! Mais non ! C'est Falhren (le vrai) qu'on veut voir revenir ! Pas le frère corrompu ! è_é

Blague à part, tu connais la maison et c'est toujours un plaisir de lire tes textes. J'aime beaucoup l'histoire de ce personnage, notamment parce que tu détailles bien les choses dans sa lente descente aux enfers et sur le côté fataliste de la chose, ainsi que toutes les conséquences. C'est certes un profil/schéma très classique mais quand c'est bien présenté, ça marche toujours thumright

Et go faire revenir Fal aussi è_é


_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arahan Faucon-Marchand

Message  Falrhen le Mer 24 Aoû 2016 - 9:28

Déjà; merci beaucoup pour vos retours Very Happy
Ce personnage est évidemment un peu atypique, vu comme il est construit il sera sans doute beaucoup moins facile à intégrer que Falrhen, mais du coup ça peut amener un truc intéressant, voire du challenge en rp.

Hanorya a écrit:il n'est pas mentionné qu'il veuille rejoindre les fils

Très juste. Bien que tout se jouera en rp dès que je pourrai légitimement vous retrouver, j'ai rajouté un petit paragraphe en début de fiche qui explique au préalable les raisons pour lesquelles il préfère les Fils aux Illidaris.

Arévas a écrit:C'est certes un profil/schéma très classique mais quand c'est bien présenté, ça marche toujours

Tu me connais aussi bien que je connais la maison ^^ Je sors rarement et prudemment du moule classique car c'est un coup à se casser le dents. Surtout sur une classe qui suinte le grobillisme si elle n'est pas jouée en prenant des gants.
avatar
Falrhen
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 325
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ha !

Message  Aessya le Mer 24 Aoû 2016 - 14:56

Je suis pas le plus expert de toute la bande, mais .....vu que l'essentiel a été dit, je te souhaiterai simplement le bon retour a la maison. Tes pantoufles sont toujours la Smile
avatar
Aessya
Archer
Archer

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 16/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arahan Faucon-Marchand

Message  Neldyran le Mer 24 Aoû 2016 - 18:22

Bon retour par ici en tout cas, ça fait plaisir Mr. Green
avatar
Neldyran
Mage de Sang
Mage de Sang

Nombre de messages : 482
Age : 33
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arahan Faucon-Marchand

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum