[Campagne Pre-Legion]Un chant de gangrefeu et de glace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Campagne Pre-Legion]Un chant de gangrefeu et de glace

Message  Ishaelys le Dim 21 Aoû 2016 - 14:06

Rapport de la mission d'évacuation des forces de la Horde en Alterac:
19 Juin de l'année 36

La soirée à la Retraite restait tendue aux sinistres nouvelles venant du front occidental et la progression de la Légion Ardente quand une estafette vint nous mobiliser d'urgence au port ainsi que plusieurs estafettes pérégrins de la Retraite.
Au vue de l'urgence de la requête, nous nous y rendîmes rapidement après avoir prit nos paquetages.
Le Mouillage de Voile Sanglante était lui en pleine effervescence. Une flotte d’aéronefs gobelins visiblement rassemblé à la hâte et ayant déjà subit de rudes combats mouillait dans les eaux de la baie, en plein ravitaillement, tout en embarquant des troupes.
Nous avisâmes rapidement un QG de campagne monté à la hâte dont un officier pérégrin se détacha pour nous mettre au courant de notre mission.

Visiblement, la Horde s'était faite enfoncer à plusieurs endroits malgré les communications difficiles à établir. Les nouvelles d'Orgrimmar arrivaient mal, et les armées de la Horde peinait à se rassembler pour organiser une défense efficace. L'ordre avait été donné d'abandonner les positions indéfendables ou non vitale stratégiquement parlant.
Malgré tout, de nombreuses forces armées restaient isolées voir dans les pires des cas assiégées et risquant l'anéantissement. C'était l'une de ses forces armées que la flotte avait l'ordre d'évacuer des montagnes d'Alterac.

Nous embarquâmes à notre tour sur la flotte volante dans une trajet finalement relativement calme, sans la moindre présence visible de la Légion, en particulier de ses curieux vaisseaux des airs dont nous avions entendu parler.
Néanmoins, plus la flotte montait le long des flancs des montagnes d'Alterac, plus une brume anormale se faisait dense. Finalement, notre objectif, une vaste forteresse orque fut en vue. Néanmoins le brouillard dense empêchait la flotte de s'y rendre sans reconnaissance.

Nous débarquâmes sur les rives d'un lac de montagne à moitié gelé dans les brumes dissimulant la région, avançant pas à pas lorsqu'un groupe de démons, de chiens gangrénés nous chargeât depuis les brumes. Le combat se fit violent  mais profitant de notre position dos au lac, nous parvînmes finalement à les repousser, reprenant notre progression vers la forteresse.

Le chemin se trouva ponctué de cadavres abandonné par les démons, des fuyards, femmes, enfants et guerriers ayant fuit la forteresse, rattrapé dans leur fuite. Les cadavres rependu comme si on avait joué avec eux avant de les mettre à mort, parfois rassemblés en sinistres runes érédar.
Les bords de la forteresse nous donna à voir un spectacle encore plus sinistre. Un campement de réfugiés ayant probablement reflué des régions méridionales, humains, orcs, nains, elfes... avaient visiblement était établit au pied des murailles. L'assaut de la Légion l'ayant transformé en charnier.

Malgré cette sinistre découverte, nous continuâmes notre avancée à travers les portes enfoncées de la forteresse. Traversant les restes éparpillés d'une barricade montée à la hâte. L'exploration des salles basses de la citadelle de pierre et de métal plongées dans les ténèbres nous révéla après une échauffourée contre quelques gangregardes nous révéla le cadavre d'un érédar abandonné au milieu d'un cercle rituel entouré des cadavres d'une vingtaine de guerriers orcs l'ayant probablement affronté dans une assaut suicide.

La suite de l'exploration nous mena à une barricade bloquant les niveaux supérieurs. Derrières des voix orques nous confirmèrent la présence de survivants déjà soupçonnés.
Après une brève négociation, nous pénétrâmes dans les murs, découvrant des guerriers orcs exténués par des joues de combats, se dissimulant dans les ombres de l'imposante citadelle. Pire encore, des dizaines de réfugiés s'empilaient là, mourant de fin alors qu'un début d'épidémie semblait déjà emporter les plus faibles.

Face à la peur, l'abandon, les esprits s'échauffèrent, laissant craindre à l'émeute jusqu'à ce que le lieutenant Summerbreeze calme les esprits en allant au delà des ordres. Demandant à la flotte de faire plusieurs rotations pour évacuer également les réfugiés. L'opération dura trois jours. Entrecoupés de combat contre les démons heureusement visiblement désormais peu nombreux dans les environs.

Les Fils évacuèrent sur la dernière rotation, malheureusement pour nous, peut être signe d'un tournant sur le front de Hautebrande, la flotte subit l'attaque de démons ailés, déchirant le ballon de notre zeppelin qui vint s'écraser au milieu des cimes pendant que les démons continuaient leur poursuite de la flotte mal en point.

Sergent Ishaelys Aubéclat
avatar
Ishaelys
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 246
Age : 26
Date d'inscription : 14/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne Pre-Legion]Un chant de gangrefeu et de glace

Message  Ishaelys le Mer 24 Aoû 2016 - 18:10

Descente d'Alterac:
21 Août de l'année 36

Le crash de notre zeppelin nous avait laissé abandonné au milieu des plus hautes cimes de la montagne, en un lieu peu fréquenté et sauvage, bien loin des centres d'habitation de l'ancien royaume.
Faute de mieux, nous entreprîmes de descendre la montagne avec les traîneaux fait de bric et de broc grâce aux matériaux récupérés sur l'épave en compagnie des survivants.

La descente se passa relativement bien malgré le côté escarpé de la pense, nous laissant dans une plaine ponctuée de monticules. Ceux ci se révélant autant de lieu du dernier repos de combattants du passé, Orcs à la peau vert sombre et humains au physique ravagé par le temps, comme s'ils avaient périt en des lieux plus chaud.

Notre avancée se poursuivit néanmoins quittant le plateau à travers un réseau de gorges étroites avant de déboucher sur un nouveau plateau, souvenir probable des conflits du passé lui aussi. Portant les traces d'un ancien camps. La neige ici défigurée par les traces de passage d'un groupe inconnu.

Notre progression nous mena jusqu'à une caverne visiblement autrefois occupée, surmontée d'anciennes bannières couvertes de givre arborant la marque des Rochenoires et de la Horde Noire. Plus curieux, une bannière de la dame Noire trônait à l'entrée.

Nous nous engames à l'intérieur alors qu'un scan magique indiqué la présence d'un rituel. Trop tard néanmoins pour échapper à l'embuscade alors que nous étions lardé d'une dizaine de carreaux. Les Nécrotraqueurs qui nous engagèrent parvinrent à nous repousser un instant avant de céder face à notre contre attaque. Deux prisonniers nous révélèrent appartenir à une faction soutenant l'ancien démon Varimathras et partisans du grand apothicaire Putrescin.
Leur présence ici n'avait d'autres but que de rouvrir les portails autrefois utilisés par le Fléau au cœur des ruines Rochenoires pour contacter Archimonde.

Fort de cet information, nous lancèrent rapidement l'assaut vers les profondeurs, trouvant un groupe de démonistes en train d'ouvrir un portail. Notre assaut fut néanmoins long alors que les démonistes se défendaient pied à pied, nos forces divisés pour maintenir le portail fermé. Nous parvînmes finalement néanmoins à les écraser. Les démons luttant un instant avant d'être repoussé et le portail refermé.

Épuisés, nous quittâmes néanmoins la caverne pour finir notre descente, nous retrouvant coincé sur les rives du lac Lordamere, espérant que les Réprouvés viennent nous retrouver.


Sergent Ishaelys Aubéclat
avatar
Ishaelys
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 246
Age : 26
Date d'inscription : 14/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum