La menace Mmmrrrggglll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La menace Mmmrrrggglll

Message  Arévas le Jeu 11 Fév 2016 - 15:57

Attaque de murlocs au Mouillage des Voiles du Soleil
10 février de l'an 36

Hier soir, alors que nous profitions d'une soirée calme et d'une ambiance détendue à la Retraite des Pérégrins, un bruit lointain vint troubler notre quiétude. Une explosion retentit et une fumée grisâtre commença à s'élever dans le ciel à l'Est de notre position. La Légat décida de se rendre sur place afin de savoir ce qu'il s'était passé et apporter notre aide si besoin. En approchant de la côte, nous pûmes sentir que la fumée diffusait avec elle une odeur combinée de divers aliments, comme si c'était un barbecue qui avait explosé, selon un trait d'humour observé dans notre troupe.

Nous arrivâmes au Mouillage des Voiles du Soleil d'où provenait la fumée. Nous trouvâmes le port en pleine ébullition, les hommes de quai couraient en tous sens avec des seaux d'eau, nous nous présentâmes à un responsable qui nous informa qu'un navire avait explosé pour une raison inconnue et il nous indiqua où trouver le capitaine si nous souhaitions le voir. Ce dernier se trouvait sur le quai, l'air absent et visiblement dépité de la perte de son gagne-pain, son navire était à présent presque entièrement immergé, les hommes de quai n'ayant pas réussi à le sauver. Certains d'entre nous participèrent aux opérations de sauvetage et de soulagement des blessés, ainsi qu'au repêchage des morts, heureusement peu nombreux car la majorité des marins se trouvaient sur le quai occupés à décharger la cargaison.

Le capitaine et son second nous affirmèrent ne pas avoir d'explication sur cet événement, le navire ne comportait que des denrées alimentaires et la quantité de poudre réglementaire à bord n'aurait pas pu suffire à le couler. Nos plongeurs observèrent la zone d'explosion et remarquèrent qu'elle avait été provoquée à l'extérieur de la coque, preuve d'une attaque et non d'un accident. Plus étrange, des morceaux de murlocs se trouvaient à proximité, peut-être s'étaient-ils trouvé au mauvais endroit et au mauvais moment. C'est alors que se produisit un étrange phénomène, des remous apparurent à la surface de l'eau et formèrent une chaîne allant vers le bateau coulé puis repartant vers la mer. Ceux pouvant attaquer à distance tirèrent dans le doute sur ces remous, des cadavres de murlocs remontèrent alors à la surface ainsi que des denrées épargnées par l'explosion. Les murlocs pillaient donc l'épave, peut-être étaient-ils même à l'origine de l'explosion, même si celà semblait difficile à croire.

Nous décidâmes de laisser partir les murlocs encore en vie avec leur butin et de les suivre, espérant qu'ils nous conduiraient à leur repaire où il serait alors plus simple de les attaquer et de récupérer les denrées volées. Notre plan réussit à merveille, nos cibles nous conduisirent à un petit village murloc sur la côte où elles sortirent de l'eau pour apporter leur contribution à un butin quelque peu conséquent déjà amassé sur les lieux. Nous estimâmes le nombre d'ennemis à une trentaine et les attaquâmes en les prenant en tenailles et après avoir d'abord procédé à un bombardement arcanique préliminaire. L'effet de surprise combiné à notre nette supériorité martiale balaya nos adversaire, il ne restait qu'un murloc qui brandit une photographie vers nous, la déchirant un peu, comme pour nous menacer de s'en prendre à un otage si nous l'approchions. La Trollesse Sonjay l'attrapa alors puis l'exécuta après qu'Othnel ait découvert un étrange personnage retenu prisonnier dans un coffre.

Il s'agissait d'un autre murloc, celui présent sur la photo et habillé en tenue d'explorateur, avec un monocle et chapeau de safari. Il parlait parfaitement le thalassien et se présenta comme étant le Docteur Living Mrrgglstone, éminent médecin, missionnaire et explorateur de renommée mondiale, selon lui. Il nous expliqua être venu dans la région afin d'étudier ses congénères locaux restés à l'état primitif, hélas leur rencontre avait été plutôt mouvementée et il avait été fait prisonnier et était destiné à être sacrifié au rituel du Grand Pot-au-feu. En effet, d'autres murlocs étaient occupés plus loin à accomplir un rituel sous un arbre, entourés de leurs semblables qui observaient la scène.

Ne voulant pas prendre de risque quant à une quelconque invocation, nous les attaquâmes et là encore notre écrasante supériorité massacra nos ennemis. Hélas, Noiana sentit que le rituel avait réussi et que quelque chose d'énorme approchait, des remous devinrent visibles dans la mer proche et une créature apparut. Nous fûmes pour la plupart à moitié surpris de voir qu'il s'agissait d'un crabe, certes plus grand que la moyenne, comme celà avait été le cas il y a des années quand des murlocs en avaient invoqué un dans des conditions similaires. Et il apparut qu'il s'agissait bien du même crabe car il nous reconnut et s’élança contre nous, nous le tuâmes facilement et il nous avertit qu'il reviendrait, encore, avant de succomber, selon la traduction faite par le Docteur Living Mrrgglstone.

Le bilan de cette soirée fut quelque peu déconcertant, le mystère de l'explosion était éclairci mais n'en demeurait pas moins étrange. Des murlocs s'étaient employés à voler des denrées alimentaires afin d'invoquer leur dieu crabe, et ils avaient échoué comme la dernière fois. Au-delà de l'aspect grotesque de la chose, Noiana avait ressenti que le rituel était d'origine naga, ces créatures reptiliennes étant connues pour leurs relations avec les murlocs, et ces derniers n'étant pas suffisamment évolués pour pouvoir prendre ce genre d'initiative, celà semblait logique mais dans quel but ?

Nous emportâmes le butin amassé par les murlocs afin de le rendre aux gens du Mouillage des Voiles du Soleil et le Docteur Living Mrrgglstone prit congé de nous afin d'aller rendre visite au Reliquaire. Il nous expliqua qu'il recevait souvent des offres de sa part, ainsi que de la Ligue des Explorateurs, pour financer ses expéditions mais qu'il tenait à sa liberté et à son indépendance, il s'amusait néanmoins à les laisser espérer réussir à le convaincre de les rejoindre. Nul doute que nous entendrons encore parler de ce personnage atypique à l'avenir.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Atia le Sam 13 Fév 2016 - 13:12

L’enquète sur le lieu du rituel murloc
12 février 36

C’est une nouvelle curieuse qui nous arriva ce soir-là. Le docteur Living Machinchose (je ne suis pas très douée en langue murloc, surtout a l’écrit) nous annonça que nous avons été mis à son soutien pour continuer l’enquête sur ses cousins de Quel’thalas. Nous sommes donc partie, plutôt bougons, vers les lieux de l’invocation avec notre “ami” écailleux. Sur place l’enquête a débuté. Ce fut peu productif au début, nous avons surtout trouvé des corps, redécouvert ce que nous savions déjà sur le rituel mais c’est alors que Cenaya trouva une perle pulsante d’une énergie étrange.

Cette perle eut un effet étrange sur le docteur L.M. (ce sera plus simple ainsi) qui devint fou et tenta de s’en emparer avant de se faire sonner par Cenaya. Reprenant ses esprits, il s’excusa et l’analyse de Shaona révéla que la perle était remplie de magie Naga, une magie de contrôle. La piste devenait plus claire à présent et nous avons décidé de rentrer pour de plus amples études sur cet artefact. C'est alors que les éclaireurs donnèrent l’alerte, quelque chose se passait dans l’eau et des dizaines de murlocs se jeta sur nous en rugissant (enfin en faisant leur bruit habituel de manière agressive).

La bataille débuta et ce serait hypocrite de dire qu’elle fut difficile, l’ennemi était faible et peu organisé. Malgré les vagues successives et leur concentration sur Shaona et la perle, ils ne purent vraiment se montrer menaçants. Nous les avons fauchés encore et encore jusqu’à ce que la perle se ternisse et perde tout pouvoir. À ce moment, les murlocs changèrent d’attitude et tentèrent de prendre la fuite. Je pris alors mes bolas pour en immobiliser un et Hanorya parvint à en attraper un second. La victoire était notre et nous avions deux prisonniers pour en apprendre encore un peu plus.

Le docteur L.M. nous servit d’interprète et l’interrogatoire débuta. Les murlocs furent un peu récalcitrants au début mais ils finirent par parler assez pour devenir intéressant. Ils révélèrent que la perle était un cadeau d’une “maîtresse” qui le leur avait donné pour les aider à devenir plus fort et intelligent, mais aussi pour les aider à invoquer le dieu crabe de la dernière fois. Il refusa d’en dire beaucoup plus, surtout pour la localisation de cette “maîtresse” mais Shaona avait un plan pour ça.

Shaona apposa un sort de pistage sur les deux murlocs que nous avons laissés filer afin de les pister à distance par magie. Le docteur L.M., lui, nous en révéla un peu plus. Il expliqua que les Jinyu de pandarie étaient jadis des murlocs que les eaux sacrées firent muter. Il ajouta qu’il suivit à peu près le même chemin en devenant intelligent grâce à ses eaux et que la fameuse perle avait des effets similaires et était peut-être originaire de Pandaris.

Forts de tous ces renseignements et n’ayant plus rien à faire ici, nous sommes rentrés et poursuivit l’étude du signal magique des deux murlocs pour savoir ou agir la prochaine fois.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Hanorya le Mer 17 Fév 2016 - 18:02


Enseigne H. Lynalis
Ordre des Fils de Quel’Thalas
Le dimanche 14 février de l’an 36




Rapport de Mission




Evènement : Réapparition des deux murlocs marqués et avec une source de pouvoir plus importante.


En cette fin d’après-midi, réuni dans la salle principale de la Retraite des Pérégrins, nous avons été avertis par Shaona que les deux murlocs qu’elle avait marqués étaient revenu sur nos côtes. En n’en surprenant plus d’un vu la raclée que l’on leur avait mis vendredi. Ce qui nous mis la puce à l’oreille cette fois, est qu’ils étaient revenu avec une source de magie bien plus puissante que celle qu’ils utilisaient vendredi. Visiblement, ils ont quelque choses d’important a faire ici. Aussi nous avons décidé de nous mettre en route. Le bon docteur nous suivant comme à chaque fois.

La trace nous mena au frontière des terres fantômes, sur une plage ou des taudis murlocs avais poussées. Le groupe d’hommes-poisson qui nous faisait face montrait bien plus d’organisation qu’auparavant. Pendant que les uns rangeais leur affaire et préparait le départ, d’autre surveillait les environs équipée d’armure d’écaille et d’arme plus évoluer que de simple bâton cloutés. Malgré tout, leur niveau est encore trop bas pour nous. Parvenant à nous rapprocher et a y envoyez des éclaireurs. Ces derniers ont découvert beaucoup de vivres et aussi de la poussière arcanique et quelque cristal magique. Et les sens des magiciens ont permis la localisation de la source de pouvoir. Celle-ci se trouvera dans l’un des sacs à dos d’un des groupes vigilent.

En en ayant assez vu, nous avons chargé et le combat débuta. Nos ennemis se montrèrent moins téméraires et plus prudent, ce qui leur permet d’avoir une défense plus efficace. Mais pas suffisamment vu notre expertise et notre capacité d’adaptation. Il paraissait alors plus que probable que la source de magie était destinée à rendre nos voisins côtiers plus malins et donc plus menaçant qu’un simple gène pour nos baigneurs. Amelÿa réussi pendant le combat a dérobé le sac à dos du porteur, malheureusement, l’objet de pouvoir n’y était pas. Futé, ils ont leurré l’emplacement de leur objet magique. Alors que les corps murlocs commençait à joncher le sol et plutôt qu’à continuer stupidement à nous attaquer, ils mirent en place une fuite organiser.  L’un d’entre eux détala comme un lapin en direction du sud, rejoint peu après par un autre ou ils se sont mis à courir l’un a côté de l’autre. Les autres survivent nous empêchèrent de rejoindre les fuyard couvrant leur retraite. Mais c’était sans compter sur les talents de notre sniper officiel et sur la magie de nos arcaniste. Ces derniers ont réduit les deux fugitifs en miette ou en cendre. Une perle magique roula alors sur le sable émettant de la lumière sous forme de pulsation, comme si un cœur battait à l’intérieur. Le dernier murloc, courageusement, rompra le combat et se rua vers la perle pour nous empêcher de la ramasser. Tentative vaine. Il se fit massacré par quinze elfes déterminés.

Lybithine du Reliquaire s’empara de la perle et tenta de la comprendre. Le doute n’est plus permis. C’est de conception naga avec la magie particulière de la Pandarie. Comme l’avais prédit le doc’ Living. Mais alors que la démoniste tentait de sceller les pouvoir magique de la perle, celle-ci détruisait aussitôt les runes qu’elle dessinait sur elle, empêchant de la sceller. La magie, trop brutale ou trop pure, ne permettait pas qu’un seul magicien puisse œuvrer sur elle. Même deux quand Shaona lui donna un coup de main, vexant ainsi ces dernières vu leur grande maitrise de la magie. Coiffée par un ou une naga, il y a de quoi vexer.

C’est alors que la perle explosa dans les mains de Lybithine, blessant légèrement les arcanistes plongés sur ses études. Aussitôt après, un grand élémentaire d’eau sortit des flots. Prenant forme tranquillement, il alluma deux petites lumières arcanique qu’ils fixèrent sur nous. Il nous attaque sans sommation. D’abord une violente vague qui nous submergea, puis, alors que nous nous relevions à peine, il était au-dessus de nous, ses deux bras aqueux au-dessus de nous. Nous avons pu tous nous dégager avant l’impact. La terre trembla légèrement sous la violence du choc. Mais cette fois, c’était à nous de jouer ! Le combat s’engagea et l’élémentaire en prenais plein la face, tremblotant nous nos coup et peinant à conserver sa forme. Le combat fut rude, intense mais de courte durée heureusement. L’élémentaire résista mais pas bien longtemps, il disparut sans laisser de trace. Un petite partie de ses eaux magiques purent être récupérer.

Nous remettant tranquillement de nos émotions et nous séchant a coup de magie, un cri sortit des océans nous interpella vers le sud-ouest. Au loin, se tenait le corps immense d’une baleine. Nous rapprochant, elle mourut peu avant. Ce qui nous étonna fortement est qu’elle était arrachée comme une monture. Un système de mort dans la gueule, divers liens pour la guider, un château comme on les elecks dreaneï. Les murlocs ont domestiqué cette bête et en ont fait une monture… Voilà qui devient inquiétant. Cette magie et l’œuvre des nagas pourraient devenir une vraie menace un jour. Nous en savons si peu sur leur peuple et leurs effectifs. Il devient important de prendre de l’avance et de nous renseigner pour couper leurs élans et mettre en péril leur plan. Car il n’est plus permis de douter que les naga ont un plan pour les murlocs.
Que le Soleil nous guide.


Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel’Thalas
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 914
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Hanorya le Ven 19 Fév 2016 - 12:43


Enseigne H. Lynalis
Ordre des Fils de Quel’Thalas
Le mercredi 17 février de l’an 36




Rapport de mission



Evènement : Débarquement Murloc et Naga à Quel’Danas.

Suites aux études sur les restes des deux perles que nous avions récupérer lors de nos précédentes mission, nos arcanistes et le docteur murloc sont arrivés à une conclusion et une nouvelles. Les perles ne sont en réalité que des objets de transfert de magie. Les nagas s’en servent donc comme vecteur pour transmettre cette magie qui développe magiquement les capacités intellectuelles des murlocs. Les soupçons sur l’origine de la magie particulière de la Pandarie semblent se confirmer. De plus, selon l’analyse du docteur Living Mrrglstone, les perles viennes du sud des royaumes de l’est. Il n’a cependant pas pu préciser leur origine exacte. En ce qui concerne la nouvelles, les murlocs marqués sont remontés au nord, vers nos îles sacrées de Quel’Danas.

Nous nous sommes mis en route sur les champs et avons rejoint le plateau du puit du soleil. Nous avons pu constater, une fois sur place, que nos cibles étaient déjà arrivées. En effet, un régiment de notre armée en poste là-bas était en effervescence. Un capitaine s’adressa a nous en disant qu’ils n’avaient pas demandé de renfort et que la menace serai bientôt rayer de la carte. Lui expliquant notre présence et l’enquête que nous menions depuis une semaine sur les murlocs le convaincu de nous laisser les aider. Aussi, il nous indiqua le chemin d’un premier groupe d’elfe partit combattre les murlocs.

Seulement, en arrivant sur la cote, nous n’avons vu aucun signe des combattants. Mais des taudis murloc était bâti et une partie en cours de construction. Cette fois, des naga étaient avec eux et supervisait cette installation. Ni une ni deux, nous les avons attaqué sans sommation à dos de faucon-pérégrin, de loup, de tigre et même avec de bruyante moto. Notre charge les désorganisa et leur niveau de combattant était loin en dessous du nôtre. Il ne fallut pas longtemps pour les mettre a terre. Alors que nous nous rassemblions nous avons pu remarquer que ce n’était pas le endroit où les nagas et les murlocs tentaient de s’installer. Un groupe plus au sud œuvrait dans ce but. Profitant encore de notre effet de surprise et de leur surdité évidente, nous avons attaqués cet autre groupe, toujours a dos de monture. Ceux-ci se montrèrent plus résistants et violent. Parmi ces combattant nagas, il y avait aussi un groupe de murloc mais ceux-ci était complètement hagard et ne participèrent pas au combat. Aussi j’ordonnai à ce qu’on s’occupe que des nagas. Intense et violent le combat s’acheva par la mort des nagas sans surprise. Puis, après nous être occupés de nos compagnons blessés, nous avons été observés par un groupe de naga au sommet d’une petite colline. Mais ils repartirent aussitôt sans attaquer. Sans aucun doute pour aller se mettre en position de défense et préparer leur attaque. Profitant de ce moment où les deux partis ne se voyant pas, nous avons choisi les arts des illusions et le camouflage pour lancer l’assaut. Déjouant ainsi leur défense. Pendant que les furtif camouflais les arcanistes et les archers sur un point élever près d’un imposant arbre pour les protéger, pendant que l’un des arcaniste crée une réplique illusoire de notre groupe et enfin, pendant que les furtif, de retour, ont cachée l’approche de la commanderie et du ranger corps, nous avons lancé notre attaque. Notre plan fut couronnée de succès, la défense naga tomba dans le piège et attaqua nos répliques illusoires nous permettant de les frapper là où cela fait mal. Le choc fut brutal mais ces naga là nous ont prouvés qu’ils n’avaient rien à voir avec les autres. Sans doute un escadron d’élite car malgré leur petit nombre, le combat fut dur et long. Mais notre art de la magie et notre science du combat ne leur ont pas permis de coucher un seul d’entre nous.  Mais leur six épéiste, leur quatre sorcière furent tués et leur centurion capturer, enfin leur otage murloc libérer qui nous acclamée alors comme des héros.  Prouvant que les murloc ne sont que des pièces sur l’échiquier des nagas.

Nous remettant un instant de nos émotions, nous avons mené le centurion et laisser les murlocs reprendre le cours de leur vie, disparaissant au large. Enfermé dans une des cages arcaniques du camp du plateau du puit du soleil, le centurion attendant sagement son interrogatoire.

Félicitation à tous et que le Soleil vous garde.
Enseigne Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel’Thalas
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 914
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Atia le Sam 20 Fév 2016 - 11:18

Le depart pour le sud avec le Dr. L.M.
19 fevrier 35

À la faveur de renseignements glanés durant l’interrogatoire du naga capturé, nous avons décidé de partir au sud, vers une région aride de sable rouge. Pour cela, j’avais fait affréter un navire qui me conduit jusqu’à Quel’danas pour rassembler la troupe en vue de ce voyage. J’ai aussi récupéré deux semaines de vivre et de fourniture pour le cas ou la mission se prolonge. Notre objectif était de trouver la source de toute cette histoire.

La traversée fut paisible dans un premier temps. Les heures passèrent, les blagues douteuses s’enchainèrent mais tout allait bien. Je rappelais à la troupe de rester tout de même prudent, même à une Aessya malade. C’est en longeant les côtés des Hunterlands que tout changea rapidement. Nous avons senti les effluves magiques des sorts Naga. J’ai donné l’alerte et nous avons approché d’un village troll sur ces cotes. Je connaissais ces trolls, de vengebroches. Même si ce sont des amanis, ils restent affiliés à la Horde et donc une aide potentielle.

Nous avons débarqué avec un petit groupe réduit de combattant pour escorter le Docteur dans l’enquête et ne pas froisser les amanis avec une force importante. Étonnamment, les trolls reconnurent notre bon docteur L.M et la discussion révéla que les trolls avaient eu à combattre murlocs et naga mais aussi, plus étonnant, des tortues apprivoisées servant de monture au murlocs. C’était intrigant et confirmait que les nagas avec leurs perles continuaient leurs expérimentations, comme nous l’avions vu a Quel’thalas. Nous avons décidé d’enquêter sur cela et voir les dépouilles laissées par les trolls afin de savoir à quoi nous attendre plus au sud. Hélas, les premières découvertes furent plutôt décevantes, des corps de murlocs, quelques perles désactivées, rien que nous ne connaissions déjà. Mais la magie devint de plus en plus forte alors que nous progressions le long de la plage vers le nord. La piste était chaude et nous avons fini par tomber sur une troupe ennemie: deux chevaucheurs de tortue, une poignée de murlocs et quelques nagas. Notre troupe d’enquête était loin d’être une armée mais nous avons décidé d’engager le combat malgré tout.

Le début de l’affrontement ne fut pas particulièrement difficile à appréhender, les nagas étaient la seul menace sérieuse mais bien moins nombreux que nous. Cependant, très vite, les choses se gâtèrent. Une sorcière naga s’invita à la fête et invoqua de nouveau chevaucheur de tortues qui engagèrent le combat avec nous tandis qu’elle-même nous bombardait de sort. Mais cela ne changea pas l'issue, nous avons pris le dessus peu à peu malgré nos pertes qui devenaient sérieuses vues notre petit nombre. Elle décida alors de faire venir son arme secrète, quatre tortues bipedes et armées qui nous assaillirent avec une certaine maîtrise martiale. Je nuance cette maîtrise car il est évident que des tortues, même magiquement amélioré pour devenir humanoïde et compétente, ne pourront rivaliser avec des elfes ayant des décennies d’entrainement. Et ils le découvrirent bien vite, mon adversaire n’eut même pas le temps de placer deux attaques que je l’avais égorgé. Les autres furent assaillis par des elfes ayant gagné l’avantage numérique en éliminant leur précédent adversaire.

La sorcière et les tortues guerrières furent ainsi éliminées et nous avons récupéré des échantillons pour études. Les trolls arrivèrent en renfort après la bataille et nous félicitèrent pour notre victoire nous accordant le logis, le couvert et le “tchitchi” comme ils dirent. Nous avons accepté les deux premiers pour la troupe (pour le 3e point, chacun prend ses responsabilités à ses risques et périls). Le voyage reprendra quand les blessés auront été soignés et tout le monde reposé.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Hanorya le Lun 22 Fév 2016 - 17:10


Enseigne H. Lynalis


Ordre des Fils de Quel’Thalas
Le dimanche 21 février de l’an 36



Rapport de mission




Evènement : Arrivé aux Terres Ingrates.

Nous reposant sur la vision de vendredi, nous avons levé le camp de chez nos hôtes Vangebroche pour prendre le large et rallier les Terres Ingrates par la mer. Le traversé fut calme et la brise généreuse, poussant le bateau bon train. La navigation nous mena à Lumèche-sur-mer, une petite bourgade gobeline. A peine nous avons débarqué du bateau qu’un gobelin du nom de Gaston, un commissaire du port, nous demanda de nous affranchir de la taxe portuaire s’élevant a deux cents pièces d’or, service et assurance comprise. Cependant, la présence du docteur murloc, qu’il semblait connaitre, nous avons pu négocier un prix plus convenable. Passant de deux cents pièces d’or, nous nous sommes acquitter de la taxe avec deux perles grosse comme le poing que nous avions récupérer lors de nos précédentes missions. Le questionnant ensuite sur une éventuelle présence naga ou murloc, il n’a pas su nous dire. Toutefois, il précisa qu’ils avaient mis la main sur de nombreuses perles à fort potentiel marchand mais ils furent déçus en vue de leurs mauvaises qualités. Il indiqua une crique plus au nord en suivant la côte.

Suivant son indication, nous nous sommes rendus sur place. Une quantité impressionnante de perle neutre et pour certaine brisée se trouvaient là. Mais outre le fait qu’elle ne possède plus de magie ou qu’elle soit imparfaite, impropre au commerce, il n’y avait là aucune indication sur la raison de leur présence et pourquoi les nagas sont venu ici. Plusieurs théorie furent soulever et une semblais mettre tout le monde d’accord. Les nagas pourraient s’être intéressés aux ruines d’Uldaman et aux savoir que cette ville des Titans pourraient leur apporter. Bien qu’il soit improbable que les nagas aient tentés une expédition dans le rude climat désertique et sec de la région, il reste possible qu’ils aient osée une expédition. Retournant à Lumèche-sur-mer, nous nous sommes mis en route pour l’intérieur des terres.

Il n’y a que trois manière de passer le mur naturel que forme la falaise qui borde la côte. L’escalade risqué, le vol à dos de faucon-dragon ou… passer dans un téléporteur gobelin. Pratique mais inquiétant. Là encore, un gobelin appeler Gustave nous demanda de nous acquitter un droit de passage à hauteur de deux cents pièces d’or. Mais encore une fois, la présence du doc’ nous permis de nous affranchir de cette taxe douanière. C’est avec inquiétude et appréhension que je traversai en dernière le portail et à mon grand soulagement, il me mena exactement à l’endroit prévu.

Les Terres Ingrates. Je n’étais jamais venue ici et tout ce que je sais de cette région est les informations publiques du reliquaire que j’ai pu lire. Entre un vent chaud et sec, la terre rouge et le ciel bleu sans nuage, cette région n’a pas à rougir justement en comparaison avec les terres désolée de la Péninsule des Flammes Infernales. Je dois avouer que les nagas, s’ils ont bien tenté d’y mener une expédition, ont été courageux. Heureusement que les enchantements de mon armure me permette de supporter cette chaleur.

Une fois au sommet de la falaise, un chemin balisé par les indications gobeline nous montrait le chemin pour Lumèche. Et selon le « nez » de Miralda, la magie naga a vraisemblablement laissé sa marque ici, en direction de l’ouest. Vers Lumèche. Nous avons donc avancé dans cette direction. Il ne nous fallut pas plus d’une vingtaine de mètre avant de nous faire prendre en embuscade par un petit groupe de troggs en colère. Malin, leur assaut est parvenu à nous séparer et nous désorganiser. Intéressant mais ce n’était pas suffisant pour nous mettre en émoi. Le temps que nous ripostions, ils étaient à terre. Nous remettant de nos émotions et époussetant nos vêtements nous nous sommes remis en route.

Toujours sur la trace de la magie naga. Un peu plus loin, au pied de la colline que nous venions de descendre, nous avons observé des ogres et leur esclaves troggs. Les premier manipulais les perles nagas qui ont déclenchés notre enquête et semblais avoir compris leur intérêt et faisait des expériences sur les troggs. Est-ce que les ogres sont de mèche avec les nagas ? Ou ont-ils mis la main sur ses perles par un autre moyen ? Nous voulions d’abord tenter la négociation. Cependant, Lybitine, qui connait bien la région nous as rapidement convaincu de négocier avec nos armes. En effet, les ogres de la région sont tous, sauf amical. Une fois que la Légat nous donna son plan d’action, nous nous sommes préparées à un assaut coordonnées. Le combat fut rude, long et douloureux. Il est toujours délicat d’affronter les ogres. Leur grande taille, leur force colossal et l’allonge de leur mouvement deviens vite très dangereux et ce même malgré notre vivacité et notre rapidité naturelle. Les échanges se succédait, les ogres tenait bon grâce à leur vitalité importante. Nous avons fini par prendre le dessus et imposer notre rythme. Mais alors même qu’ils n’étaient plus qu’à un contre cinq, il fallut une seul attaque pour mettre l’un des nôtre dans un état grave. L’auxiliaire Othnel Vivelame s’est pris un coup de massue à pointe en pleine cage thoracique et est encore inconscient à l’heure où j’écris ce rapport. Il fut rapidement venger et nous avons remporté la victoire. Mais aux prix de quelque blessure et d’une importante fatigue.

Nous avons alors rejoins prestement Lumèche. Encore une fois et ça va finir par devenir agaçant même si cela a un côté pratique, le doc’ a pu permettre de nous faire entrer sans problème dans la petite ville gobeline. Cependant, vu les manières du gobelin qui nous a accueilli, nous aurons un service à leur rendre en retour pour leur… hospitalité. Soit, nous verrons cela. Pour le moment, nous devons nous reposer, reprendre des forces et poursuivre notre enquête. Et pour Othnel, de revenir parmi nous.

Puisse le Soleil, toujours nous guider et bienvenu aux Terres Ingrates.

Enseigne Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel’Thalas
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 914
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Atia le Sam 27 Fév 2016 - 10:22

La fin de l'enquête aux Terres Ingrates
26 fevrier 35

Il y a quelques jours, Aessya me proposa une mission d’attaque sur les ogres environnant notre position d’alors pour faciliter nos opérations futures. La proposition semblait intéressante et audacieuse mais après discussion elle évolua en une mission de reconnaissance précise pour trouver les perles et leur cheminement. Nous espérions encore trouver la fameuse source.

C’est finalement hier que le rapport fut complet et nous permis d’agir. La mission était simple, non loin de notre position se trouvait un camp ogre faisant des expériences sur les perles, il était une menace directe sur notre route et un lieu d’indice potentiel, d’autant que des perles étaient convoyées de cet endroit vers une gorge au-delà d'un lieu inconnu. Notre plan était d’attaquer le camp, le fouiller puis suivre la piste dans le goulet pour trouver ce fameux lieu que nous espérions être l’origine des perles ou au moins une source d’information.

Comme souvent, nous avons attendu que la nuit soit noire pour passer à l’action afin de profiter de notre avantage naturelle de vision contre les ogres. Certains étaient endormis, d'autres vaquaient à leurs occupations et seule une poignée était sur le qui-vive. Ils furent notre priorité et, une qu'ils furent fois à terre, l’attaque fut lancé: rapide, violente, implacable. Le camp offrit une résistance honorable mais nous avions pris un avantage initial qui ne pouvait changer l’issue du combat. Nous avons eu un blessé mais l’ennemi fut vaincu.

Dans le camp, nous avons trouvé des cadavres de naga, les ogres avaient sans doute frappé le crique et s’était emparé des perles, ce qui explique les traces de combat que nous avons vu là-bas. Malheureusement pas plus d’indice, les troggs étaient morts durant les expériences et les perles étaient vides. Tout ça semblait indiquer que la source n'était pas là mais nous devions continuer pour être sûr. Nous avons donc poursuivi notre route.

Par prudence, arrivé face au goulet, nous avons décidé de contourner la montagne pour éviter les patrouilles ogres et ne pas avoir à nous épuiser avant d’arriver dans un lieu dont nous ne connaissions pas vraiment la menace. Cela rallongea notre route mais nous n’avons pas croisé d’opposition. Finalement nous sommes arrivés près de ruines antiques mais nous avons surtout vu une série de gardes ogres surveillant un sentier montant dans la montagne. Nous nous sommes discrètement débarrassé d’eux et avons remarqué que d'autres gardes étaient postés plus haut, au-delà du sentier, surveillant une tombe ancienne. Après avoir éliminé ces gardes et fait les reconnaissances et analyse d’usage, nous sommes entré dans le mausolée pour trouver un vieux mage en train d’incanter un sort nécromantique vers un vieux squelette assis sur un trône.

Notre attaque fut immédiate et sans retenue, un ogre nécromancien usant de la magie des perles, était une menace à éradiquer sans hésitation. Il ne résista pas longtemps mais son sort avait en partie été efficace, animant le squelette, sans doute de façon incomplète car notre combat fut plus facile à gérer que je le redoutais. Ce fut une menace de plus éliminer ce soir-là mais aussi une conclusion assez décevante car les perles étaient à nouveau vides et nous n’avions plus la moindre piste. Il semblait évident que nous nous étions fourvoyé et que les terres foudroyées étaient notre destination suivante. Nous sommes rentré au camp avec une dernière instruction aux arcanistes: vérifier si toute présence de la magie naga avait été repoussée dans la région, par acquit de conscience.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Atia le Mar 1 Mar 2016 - 15:45

L’escale au marais
28 fevrier 35

Ce dimanche, après quelques jours de traversée sur la mer de l’est, nous avons atteint le Marais des chagrins et une chose nous frappa de plus en plus. La magie Naga se faisait forte, très forte. Nous avons approché des cotes et remarqué que dans un port gobelin se trouvait une imposante concentration de perle Naga encore chargé et des corps de naga accroché à des crochets de pêche. Visiblement ces gobelins avaient fait de la chasse aux perles et aux nagas un véritable sport. Des alliés probables ou une intéressante source d’information.

Nous avons débarqué et malgré un accueil initialons plutôt méfiant, nous avons fini par nous entendre, quand ils comprirent que nous n’étions pas là pour les voler ou les concurrencer dans le trafic de perle. Ils révélèrent qu’ils avaient remarqué des convois de perles depuis quelque temps et avaient commencé à attaquer ces convois pour s’emparer des perles. Malgré leurs attaques, les nagas et murlocs continuaient à prendre la même voie et ainsi les gobelins continuaient encore et encore leurs attaques interceptant tout ou partie de certaines expéditions de perle. La nouvelle était intéressante car les gobelins, sans le savoir nous avait aidés à nous défendre mais surtout ils avaient l’itinéraire et donc des points d’appui ennemis. Après négociation, ils acceptèrent de nous mener à un de ces sites de rassemblement et de stockage sur la côte des marais.

La route nous mena à travers des tourbières étrangement calmes jusqu’à ce que nous arrivions à un camp fortifié sur une plage. Le gobelin nous expliqua que ce camp avait été attaqué et pris quelque temps plus tôt par les nagas pour devenir un de leurs points de ralliement. Les reconnaissances nous révélèrent la présence, de nagas dont une sorcière et un centurion, de murlocs hagards et, plus étonnant, de gloubelins. Je donnai à tout mon ordre de bataille et l’assaut put commencer.

Nous avons opté pour une attaque en tenaille, une troupe furtive frappant ouvertement par une des portes tandis que les troupes lourdes dévalaient d’une colline sur le flanc du camp. Les arcanistes et tireurs se chargeaient de couvrir l’ensemble. L’affaire fut réglée en quelques minutes sans perte de notre part et l’ennemi fut promptement éliminé. Seul quelques murlocs survécurent et tentèrent de prendre la fuite. Nous avons réussi à en intercepter un et l’interroger à l’aide du Doc. Il nous confirma que le camp de base principal de l’ennemi se trouvait dans les Terres Foudroyées et surtout que la sorcière en chef de tout ce projet s’appelait Matsyakurma, un nom qui évoqua quelque chose a certains sans qu’ils ne puissent mettre le doigt dessus.

Après cette révélation et après avoir cédé le butin au gobelin, conformément à notre accord, nous sommes rapidement repartie sur notre navire, direction les terres Foudroyés. Nous n'avions plus de temps à perdre, si prêt du but.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Atia le Ven 4 Mar 2016 - 15:14

Accident de voyage
2 Mars 36

La traversée vers les terres foudroyées fut longue, trop longue. Cela faisait des jours que nous naviguions et nous n’arrivions pas à destination. Quelque chose commença à nous interpeler de plus en plus. Certains redoutèrent une illusion mais pour ma part je demandai une détection d’hydromancie et rapidement il fut révélé qu’un sort nous ralentissait. L’ennemi avait été suffisamment subtil pour ne pas nous stopper complètement, le temps de préparer son plan sans que nous remarquions quoi que ce soit. Je dois admettre que c’était astucieux mais cela ne dura pas et tout bascula.

Le navire s’immobilisa brutalement quand nous avons détecté le sort et une voix, celle de la sorcière, se fit entendre, au début par un chant puis par des paroles. Elle nous mit à l’épreuve et nous provoqua. Notre réaction fut immédiate, nous avons lancé à l’eau des barils de poudre et les avons fait exploser pour créer un remous suffisant pour briser le sort ou disloquer en pièce tout envahisseur potentiel. Mais cela n’arrêta pas là l’ennemi, loin de là, et des assauts sur le navire débutèrent. La première vague fut composée de murloc, la seconde de Gloubelin et la troisième de Naga. À chaque fois nous lâchions des sorts détonant pour tuer dans l’eau l’ennemi et nous massacrions tous ceux posant le pied ou les écailles sur le pont. L’ennemi s’acharnait à nous assaillir, en vain, chaque nouvelle attaque était repoussée avec la même violence que la précédente. Cela poussa nos adversaires à changer leur méthode.

Alors que la sorcière continuait à vouloir nous faire la leçon et nous expliquer l’importance d’évoluer et de la rejoindre pour devenir de vrais “bien nés”, les nagas tentèrent d’attaquer le navire par le dessous. Les marins donnèrent l’alerte quand la coque fut attaquée et la capitaine ainsi que moi-même, avons commencé à organiser l’évacuation pendant que nos camarades continuaient de tailler en sushis les ennemis qui se succédaient sur le pont. Finalement, la coque fut percée et un sort d’évacuation fut lancé nous transportant à terre avec le matériel que nous avions pu rassembler.

À terre, nous sommes réapparus près d’un petit camp gobelin dont les gardes surpris nous mirent en joue et après une explication de ma part, ils acceptèrent de nous conduire à leur chef qui n’était autre qu’un explorateur envoyé retrouvé le docteur L.M. Il accepta donc de nous loger le temps que nous nous organisions pour reprendre la route. La voie terrestre jusqu’au repère de la sorcière risque d’être particulièrement compliqué mais nous savons que nous approchons du but.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Veloce le Lun 7 Mar 2016 - 17:13

De pierres et d'eau
6 mars 36

Outre notre petit... Soucis avec les nagas et le fait que nous avons réussit à faire couler un navire thalassien (que je ne rembourserais pas, le Reliquaire, ou mieux, le Docteur, n'auront qu'à payer la note), nous avons profiter d'avoir trouver un camp gobelins pour nous remettre de nos émotions (et il fallait. Nous avons été légèrement trop confiant sur le territoire de l'ennemi. Cela n'arriveras plus).
Outre la pluie, la boue et les gobelins nous avons put récupérer en partie de notre fatigue et nous nous apprêtions à nous téléporter jusqu'à Pierrerêche pour, ensuite, rejoindre les Terres Foudroyés et ainsi en finir avec cette histoire de poissons.

Malheureusement les choses ne se passent jamais vraiment comme nous l'espérons.

Alors que nous allions sur notre départ une énergie magique naga bien connue de nos sens désormais se fit sentir en direction du Temple engloutit présent dans les Marais (d'une note à part, je pense qu'il serait bon, un jour ou l'autre, de pulvérisée et purifier par le Feu, l'Arcane et la Lumière du Puit cet endroit, ne serait-ce que pour éliminer une "cachette" supplémentaire, mais je digresse). Un lieu fort agréable pour les naga car au trois quart engloutis et entourer d'eau. Autant dire que, pour ne pas changer, nous entrions dans leur territoire (quelle idée aussi).
Je vous épargnerais les détails sur notre trajet jusqu'au temple. Surtout quand celui ci se résume à de l'eau, de la boue et de la magie. Classique, vraiment.

Je préfère plus parler de ce que nous avons découvert dans le temple.

Des nagas, certes, mais aussi, et surtout, les "raisons" et "origines" du plan de la Matriarche Naga que nous chassons. Des tablettes, d'origine Titan visiblement, serait la raison de cette... Folie. Visiblement les Titan sont aussi... Bordélique que des étudiants en magie et aiment à laisser traîner leur "note de projet" sous forme de tablette un peu partout. Le soucis étant que ces notes parleraient "d'évolutions" différentes des espèces d'Azeroth. des évolutions étranges, repoussante et, parfois, complètement contre-nature. Le soucis est qu'il y avait assez d'informations et de détails sur ces tablettes (et de magie) pour... Corrompre, ou rendre folle, la matriarche naga que nous affrontons qui à commencer à voir le projet des Titans comme inachevés et à commencer à croire que la dernière évolution était les nagas.

Le reste, comme ils disent, n'est plus que histoire.

Nous en savons désormais un peu plus sur ses projets, et raisons. Mais cela, au final, ne change rien. Nous allons toujours rejoindre les Terres Foudroyés et nous allons toujours nous assurer de la vaincre elle et ses projets avant que des limaces géante à quatre ailes et huits pattes ne commencent à venir au monde.

Ce qui serait révoltant.

Sorcière Shaona Dawnslayer.

_________________
"Do not underestimate the Pride of a Lion... When it's protecting it's own." - Veloce Visrin

"Magic... Magic is everywhere. Stay silent. Open your ears. And maybe you'll be able to hear It's whisper..." - Shaona Dawnslayer
avatar
Veloce
Noble
Noble

Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 20/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Arévas le Mer 9 Mar 2016 - 15:43

Chers amis Fils de Quel'Thalas, vous trouverez ci-dessous un rapide résumé de nos découvertes, et de mes recherches approfondies qui en ont découlé, suite à notre exploration du Temple englouti dans le Marais des Chagrins.

Sur les tables vraisemblablement écrites par les Titans, nous pouvons observer des symboles forts et explicites concernant notre sujet et la motivation présumée de la Matriarche Matsyakurma, à savoir sa vision de l'évolution.

Ainsi, nous pouvons voir le serpent qui se mord la queue, symbole d'un cycle sans fin. Ce serpent est décrit comme endormi et, dans son rêve, il prépare un nouveau cycle de vie. À son réveil, un lotus émerge de son nombril, car oui ce serpent-ci en a un, pour créer un nouvel univers. Lorsque le monde est en danger, il descend de son ciel et s’incarne sur terre sous la forme d’avatars.

Ces avatars suivent une évolution biologique :

Premier stade, celui des des invertébrés : l’avatar est représenté par un poisson avec un buste humain, il règne sur les océans.
Deuxième stade, celui des amphibiens : l'avatar est représenté par une tortue avec un buste humain, il quitte les océans pour entamer sa conquête du reste du monde, sur terre.
Troisième stade, celui des mammifères : l'avatar est représenté avec un corps d’homme et une tête de sanglier, il règne sur le monde mais reste bloqué à un stade primitif.
Quatrième stade, age de pierre : l'avatar apparaît sous une forme humanoïde non entièrement développée dans laquelle il est à la fois homme et lion, visiblement un Troll.
Cinquième stade, age de chair : l'avatar est représenté par un Nain tenant un vase à eau dans une main et une ombrelle dans l’autre, son corps est à la fois constitué de pierre et de chair.
Sixième stade, age de fer : l’avatar apparaît sous les traits d’un héros amené à exterminer les démons, il tient une hache, une épée, un arc et une flèche, sans aucun doute un Kaldorei.
Septième stade, développement de la vie urbaine et du système d’administration : l'avatar est le même qu'au stade précédent, il est représenté debout avec un arc sur l’épaule. Héros de la grande guerre, il tue les démons qui ont ravagé le monde. On peut observer la présence de nombreux symboles faisant référence à l'organisation d'une civilisation ainsi qu'aux vertus et valeurs qu'elle défend, telles que le souvenir des morts, le respect des êtres vivants, la fidélité, la bonté et la constance.
Huitième stade, développement artistique : cette incarnation est la plus importante de toutes. L'avatar est toujours le même que précédemment, il est représenté une jambe croisée devant l’autre, jouant de la flûte, portant des vêtements de couleurs vives, souvent en compagnie de sa famille, et entouré d'animaux.
Neuvième stade, développement intellectuel et scientifique : cette incarnation se manifeste au début de notre âge cosmique. Les doctrines attribuées à l'avatar sont très éloignées de ses origines, il prend la forme de nombreuses races ayant chacune suivi sa propre voie et écrit sa propre histoire, et cherchant toujours à accumuler des connaissances, notamment sur leurs origines. Il est probable que celà soit le stade que nous vivons actuellement.

J'attire à présent votre attention sur le dernier et ultime stade qui prédit à l'avatar une incarnation future qui doit apparaître à la fin du présent âge cosmique pour sauver le monde de la dégradation qui le corrompt, il est représenté chevauchant un cheval blanc et portant une épée enflammée ou un arc et des flèches. J'avance l'hypothèse personnelle qu'il s'agit-là du Titan noir Sargeras qui souhaite détruire Azeroth pour le reconstruire à son image, prédisant donc un nouveau retour de la Légion Ardente.

Là où celà devient intéressant dans le cadre de notre expédition, c'est que les tablettes ont été abîmées, les stades allant du troisième au neuvième ont été hélas dégradés volontairement, seuls les deux premiers et le dernier ont été soigneusement conservés. Nous pouvons donc émettre l'hypothèse que la Matriarche Matsyakurma a estimé que l'évolution d'Azeroth a suivi un mauvais chemin une fois le stade des amphibiens dépassé, et qu'elle souhaite corriger les nombreuses erreurs survenues par la suite, tout en tâchant néanmoins d'atteindre l'ultime stade avec le retour du Titan noir, comme l'antique reine Azshara et ses Biens-nés ont déjà tenté de le faire.

Enfin, sur la tablette la plus récente, nous pouvons observer la Matriarche Matsyakurma telle qu'elle se représente elle-même : ses 4 bras tiennent le disque solaire, symbole des cycles de vie et de mort, la massue, symbole de l’éradication du mal, la conque, symbole de l’origine de l’existence, et la fleur de lotus, image de l’univers. Elle porte des vêtements jaunes, une guirlande de fleurs autour du cou en signe de dévotion et un joyau sur la poitrine pour la conscience qui brille en permanence. Elle est également accompagnée de créatures sans visage qui semblent être à l'origine de ses grands pouvoirs.


Voilà, j'espère que vous aurez pris autant de plaisir que moi à découvrir tout celà, je vous laisse une copie de ce document afin que vous puissiez le consulter à loisir et j'ai hâte de reprendre la route en votre compagnie en quête de toujours plus de savoir !

Votre très dévoué ami Dr. Living Mrrgglstone


[HRP] En bonus, gratuitement et en supplément, je vous partage le site sur les dieux indiens qui m'a grandement inspiré pour l'idée de ma campagne et le personnage de la Matriarche ainsi que ses motivations, il s'agit du deuxième paragraphe, celui présentant VISHNU et ses dix avatars dont Matsya et Kurma sont les deux premiers Smile
300 millions de dieux en Inde !

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Veloce le Jeu 10 Mar 2016 - 13:03

Une grotte, du Vide et une Sorcière
10 mars 36

Hmm. Outre ce titre de rapport faisant penser à un comte de fée, mais sans aucunes princesses ou prince de notre coté, je tiens à préciser que c'est, exactement, cela qu'il s'est passer.
Et pour la sauvegarde de ma santé mentale je tiens à préciser une chose avant de commencer...

Je déteste ce marais, je déteste ce marais, je déteste ce marais !

Ca va mieux, merci d'avoir accepter de satisfaire ce léger besoin égoïste.

Bien. Où en étais-je ? Ah oui.

Nous devions partir de ce marais pour rejoindre, enfin, les Terres Foudroyés et en finir avec cette matriarche folle furieuse pour revenir à la civilisation. Malheureusement pour nous, au moment du départ nous avons croiser un "elfe" qui semblait vouloir nous parler.
En aparté je tiens à préciser que, même aujourd'hui, les reliquat des Vols manquent de discrétion.
Car oui, cet "elfe" était un dragon, du Vol Vert, en déguisement. Probablement un des protecteur du Temple que nous avons purifier tantôt. Ce dernier nous remerciant de notre aide, même involontaire, pour avoir sauver les oeufs de dragons corrompus tout en nous expliquant la situation avec la matriarche avec un peu plus de précision.

Visiblement les Vert sont toujours aussi léthargique compte tenu qu'il connaissait la situation avec cette matriarche mais qui avait décider... D'observer ? Attendre ? Je ne sais pas. Les faits étant que, au final, notre nouvel ami draconique avait besoin de notre aide pour "purifier" les points de pouvoirs utiliser par la Matriarche pour augmenter son pouvoir.
Je n'entrerais pas dans les détails concernant ses informations car, pour ne pas changer, les Dragons aiment à rester secret mais... Disons que nous avons plusieurs "lieux" à purifier de la magie naga avant de pouvoir affronter la sorcière matriarche.

Autant dire que nous allons nous amusés.

Pour le premier lieu, il s'agissait d'une grotte établis à l'est du campement de Pierrerêche. Un lieu envahi de magie naga et, j'ai honte de l'admettre car ayant été faible face à elle, de magie du Vide née des Dieux Très Anciens.
Encore une fois ces derniers aiment a faire chier, pour reprendre une expression populaire.
Enfin. La grotte était garder, un simple contretemps, avec des patrouilles, un nouveau contretemps malgré le fait que des murlocs aient tentés de nous prendre à revers, pour finir par arriver dans une salle large avec deux sorcières nagas et un Sans-Visage en plein rituel.

Et une pièce chargé de magie du Vide des Dieux Très Anciens.

Comme d'autres rapport le diront je me suis montrée... Faible face à la corruption du Vide locale. Mais j'ai réussit à gardée assez de contrôle pour me souvenir qui était vraiment mes cibles. Enfin je digresse.
Il y a des moments durant lesquels j'oublie à quel point notre petit groupe peut être... Brutal. Nos adversaires nagas et Sans-Visage ayant, comment dire ? Eté proprement et sommairement exécutes. Ne laissant que la tablette Titan autour de laquelle ils faisaient leur rituel.

Comme désormais à son habitude, la Sorcière Matriarche à décidée d'apparaître devant nous pour retenter un petit duel de mots et nous rappeler qu'elle avait plus de pouvoirs que nous, que tout ce que nous faisions ne servirait à rien, etc., etc.
Tout cela étant très classique.

Finalement nous avions purifiés cette grotte et, en sortant, nous avons découvert une nouvelle surprise. Un agglomérat de murlocs, écrevisses, crabes, grenouilles, je suis presque sûre d'avoir vue un serpent de mer aussi, nous attendaient à la sortie de la grotte. Ces derniers, après traduction du Docteur, nous remerciant de les avoir libérés du contrôle mental des nagas et se mettant alors à notre "service" pour nous aider à éliminer la Matriarche.
Je sais, même moi j'ai du mal à croire que j'écris ces lignes.
Enfin, Atia, pardon, la Légat Silverswell à acceptée de les prendre à notre service en les faisant patrouillé la cote pour éliminer les nagas qui s'approcheraient de trop près.
Gagnant le titre de... "Libérateurs des Amphibiens du sud-est", nous avons laisser partir ces animaux pour qu'ils aident autant qu'ils peuvent, retournant à Pierrerêche pour attendre des nouvelles de notre ami draconique afin de savoir quel serait notre prochaine cible.

Autant dire que je vais devoir haïr ce marais un peu plus.

Sorcière Shaona Dawnslayer

_________________
"Do not underestimate the Pride of a Lion... When it's protecting it's own." - Veloce Visrin

"Magic... Magic is everywhere. Stay silent. Open your ears. And maybe you'll be able to hear It's whisper..." - Shaona Dawnslayer
avatar
Veloce
Noble
Noble

Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 20/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Atia le Mar 15 Mar 2016 - 11:38

Escarmouche dans les marais et voyage jusqu’au Terres Foudroyées
11 au 13 Mars 36

Vendredi, la troupe s’est assemblée en vue de partir vers les Terres foudroyées mais une nouvelle fois nos projets furent contrariés. Une nuée de batraciens messagers (oui ça me perturbe aussi de l’écrire) vint prévenir le doc L.M et nous-mêmes que les nagas utilisaient la seconde tablette pour tenter au plus vite le rituel que nous avions interrompu quelques jours plus tôt. Cette seconde tablette était la dernière que l’ennemi pouvait utiliser pour provoquer les mutations qu’il espérait sur les amphibiens et mollusques marins.

Nous avons cependant hésité entre attaquer directement la sorcière ou stopper cette tablette. Cependant, après discussion, nous sommes convenus de frapper au plus urgent et nous sommes rendus sur le site du rituel, toujours guidé par les batraciens (même la deuxième fois ça reste étrange à écrire). Sur la route, nous avons fini par remarquer que l’on nous observait et surveillait depuis les fourrés et bosquets du marais. La magie naga était absente de ces observateur et je leur demandai de sortir. Nous avons alors vu une troupe de la Horde apparaitre. Ils étaient des combattants des garnisons des terres foudroyés venue ici, comme nous, pour affronter les nagas. Une collaboration naturelle s’est mise en place et c’est ensemble que nous avons assailli le lieu du rituel.

Le lieu était un ancien fortin de contrebandier abandonné et conquis par les nagas. La prise semblait récente en vue de l’état des fortifications et du matériel présent. L’attaque se fit triple, nos camarades amphibiens libérés quelques jours plus tôt attaquèrent par la mer avec l’aide des orcs, tandis que nous avons attaqué par la terre, prenant l’ennemi en étau. Les sorcières en charge du rituel furent ciblées en priorité par nos arcanistes et tireurs tandis que les guerriers furent acculés au corps-à-corps, jusqu’à la victoire. Hélas, le rituel était si avancé quelque chose se produisit.

De la mer, jaillit de nombreux ennemis enragés et nous avons usé des canons laissés là par les contrebandiers pour bombarder la plage alors que les troupes lourdes bloquaient l’étroit et unique passage remontant vers nous. Mais ce n’était qu’un prélude quand un immense kraken et des tentacules ténébreux nous assaillirent de toute part. Le combat prit une étrange tournure entre tirs d’artillerie, corps à corps, duels magiques. Finalement, comprenant que la tablette était la source de tout ceci, elle fut neutralisé et les derniers ennemis repoussés peu après. Ce fut une victoire de plus et nous sommes retourné à Pierrereche avec nos nouveaux alliés de la Horde pour panser nos plaies et nous préparer, à nouveau, au départ vers les Terres Foudroyées.

Ce départ fut effectif le surlendemain. Rien ne vint nous stopper cette fois et c’est avec la Horde et le reliquaire que nous avons fait le voyage. Les moustiques et les émanations de méthane du marais se conjuguèrent dans un dernier assaut final, sans doute pour nous dire au revoir et nous sommes arrivé dans les terres cramoisies. La route fut relativement paisible, malgré un orc fanfaron quelques peut irritant qui fut réduit au silence par son chef. Cependant, très vite nous avons aperçu des mouvements furtifs tout autour de nous.

Les troupes de reconnaissance remarquèrent des nagas, ce qui était étonnant si loin de la mer. Mais, les gardant à l’oeil, nous avons remarqué qu’ils avaient réussi à se rassembler plus loin, semblant réfléchir à leur prochaine action, d’après nos éclaireurs. Finalement, ils montèrent une embuscade que nous avons retourné contre eux, lançant une bataille féroce entre nous (et la Horde) et eux. L’avantage numérique que nous avions nous fit gagner, malgré des pertes, et nous avons même fait un prisonnier sur la trentaine de naga.

Après cette victoire, nous avons repris notre route jusqu’à la cote et nous sommes tombé sur une vaste bataille sur la plage. Les troupes de la Horde et de l’Alliance affrontaient des nuées de créatures marines soutenues par des navires que des sorts de protections rendaient plus résistant a la magie ennemie. Nous avons alors compris que la troupe naga rencontré avait été envoyé à la base pour prendre les défenses côtières à revers, d’où leur hésitation quant à nous intercepter ou non. Nos alliés orcs, se jetèrent bien vite dans la bataille qui était déjà sur le point de s’achever et la victoire fut du côté des terrestres peu après. Nous en avons donc profité pour rejoindre la base de la Horde afin de nous préparer à l’assaut final contre la Sorcière.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Atia le Mar 22 Mar 2016 - 20:39

La chute de la Sorciere
16 au 18 Mars 36

La semaine dernière, les Fils et la Horde se sont lancé dans une vaste opération pour faire chuter la matriarche naga. La première opération consista en une vaste reconnaissance qui nous permit de découvrir l’étendue des forces de l’ennemi et l’esclavage terrible que subissait une tribu murloc. L’ordre décida de les aider pour se faire de nouveaux alliés mais aussi de préparer le terrain pour la veste offensive à venir. Pour cela, via un sort d’illusion, Hekathi changea Shaona et Noiana en sorcière nagas. Elles infiltrèrent la grotte de fabrication des perles pour la saboter et la détruite. Après ce coup d’éclat, les Fils se retirèrent profitant de la confusion des nagas jusqu’à leur base pour préparer la dernière offensive. L'opération permit de couper l'ennemi d'une partie de sa puissance et d'ajouter de nouveau combattant de notre côté.

La dernière attaque se déclencha quelques jours après, quand la Horde et l’Alliance furent prêtes. Le plan du commandant Orc fut brillant et audacieux. Il prévoyait une double attaque par la mer soutenue par une attaque aérienne, le tout ayant pour but de concentrer les défenses de l’ennemi pendant qu’un petit groupe d’infiltrateur, dont les fils, attaquerait directement la matriarche. L’opération débuta par l’attaque de la horde qui lança un vaste bombardement naval et aérien qui attira l'attention de l’ennemi puis ils débarquèrent leurs troupes aux côtés des alliés amphibiens et murlocs. Nous en avons profité conformément au plan, mais, hélas, l’ennemi avait gardé beaucoup de troupe en arrière. Nous étions face au dilemme d’attendre que ce front se dégarnisse au risque de perte importante pour les troupes de débarquement ou prendre le risque d’un assaut.

L’Alliance nous donna la réponse. Son entrée en piste, par une violente attaque en tenaille, ajouta à la confusion de l’ennemi et nous donna enfin l’opportunité de passer à l’attaque. C’est ainsi, dans une nuée de nagas prit par surprise, frappé de trois côtés à la fois, que nous avons progressé avec nos alliés de la Horde. Nous nous sommes taillé un chemin dans le sang pour accéder à la matriarche fauchant les nagas. L’ennemi était peut déterminer car assommer par la multiplication des fronts, même si de nombreuses pertes ont été à déplorer dans les rangs de nos alliés. Mais enfin nous étions arrivés à la matriarche et nous avions l'occasion de mettre fin à tout ceci.

Celle-ci était défendue par un sort de bouclier alimenté par trois structures et une petite garde d’élite. Les corps-à-corps se sont rapidement engagé dans le combat contre les gardes pendants que les combattants à distance frappèrent les structures. L’Alliance finit par arriver à son tour jusqu'à notre niveau prenant l’ennemi à revers et occupant la garde pour qu’on puisse se concentrer sur la matriarche. La sorcière commença rapidement à déchaîner sa magie sur nous, elle lança un sort qui fit apparaître nos doubles d’ombre pour nous déstabiliser puis vint attaquer avec sa magie. Nous avons fini par découvrir que tout ceci n’était qu’une manière de gagner du temps. Très vite nous avons été encerclé par une troupe de nagas revenus de la plage nous écrasant de leur nombre. La situation était désastreuse!

C’est alors que le dernier acteur entra en scène et renversa complètement la situation. Les dragons verts intervinrent par surprise balayant de leur souffle corrosif les rangs des serpents. Sans hésiter un instant, nous avons sauté a la gorge de la matriarche et l’avons taillé en pièces malgré sa résistance et son appel aux Dieux Anciens dont la présence commença à se faire plus palpable d'instant en instant. Hélas pour elle, les dieux la jugèrent trop faible face au déchaînement que nous lui infligions et l’achevèrent avant de disparaître. La mort de la matriarche acheva de disperser nos ennemis et ce fut une éclatante victoire contre cette force naga.

Épuisés par ces combats, nous avons rallié un camp du reliquaire proche pour récupérer et soigner nos blessés. Le lendemain, Il y eux une cérémonie célébrant notre victoire et la force des peuples unis d’Azeroth puis nous sommes rentrés à Quel’thalas pour un repos bien mérité et enfin retrouver nos familles. Fils, je vous félicite pour cette nouvelle victoire contre un ennemi, qui une fois de plus, eut l’audace et la folie de défier Quel’thalas!

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La menace Mmmrrrggglll

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum