[Tanaan]La Campagne de Pongara

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Mar 15 Sep 2015 - 13:25

Préparation de la Campagne de Pongara
15 septembre 35

Il y a beaucoup à dire et j’avoue que j’aurais dû m’atelier a cette tache bien avant, cela m’aurait fait gagner du temps et probablement donné plus de poids à ce que je vais dire. Toujours est-il qu’une fois notre mission à Nagrand terminé, nous sommes rentrés à Ost’Erinlyss et j’ai présenté le port au Fils et les navires à notre disposition. Nous avons discuté stratégies dans les jours suivants et nous sommes arrêtés sur un plan qui semblait efficace pour attaquer la péninsule de Pongara, notre cible désignée. Nous allions lancer une double attaque en tenaille, Ogre, Chanteguerre et Loup de Givre par la terre sur la forteresse principale pour attirer l’attention pendant qu’Ost’Erinlyss, les renforts d’Azeroth et la Lame Ardente passeraient par la mer pour débarquer et frapper dans le flanc de l’ennemi. Ce plan approuvé nous avons commencé à nous entraîner dans ce but: combats en mer, frappent d’artillerie, entrainement de débarquement, etc. Nous avons longuement préparé nos troupes pour la manœuvre à venir et nos navires étaient près, les marins formés et nos hommes motivés. Il nous manquait plus que le feu vert pour lancer notre opération et l’arrivée des renforts.

Et les renforts arrivèrent d'une manière inattendue pour l’ordre qui attendait de voir Arley pour la plupart. Moi, je savais déjà que nous allions être sous le commandement du Général Silg, ce politicien riche et influent avait fait son petit bonhomme de chemin depuis la purge gagnante position et position jusqu’à devenir plutôt puissant. Il a su utiliser ses talents et son influence a son avantage pour prendre le commandement de l’opération. Il voulait une victoire militaire contre les démons pour donner un coup de fouet à sa carrière politique et pour cela il avait besoin de personnes compétentes sous ses ordres. Il a donc réussi à mettre Arley de coté et à nous récupérer dans son escarcelle. Le soir de son arrivée, il en fit beaucoup pour impressionner la garnison et probablement nous, il se montra égotique, paradant et autoritaire, jouant l’homme providentiel que tout le monde admire. Nous avons joué le jeu et nous avons présenté notre plan qu’il refusa tout net, pour lui pas assez glorieux d’après lui. Il décida d’une stratégie plus frontale sur la forteresse verrouillant la péninsule, à ses yeux cela serait plus glorieux et profitable pour sa carrière. Nous avons bien tenté d’argumenter mais en vain. Il ordonna à son assistante, Lily, de déployer ses troupes dans le fort et ce fut la fin des débats. Cependant, il montra sa confiance en nous donnant à tous un grade d’encadrant dans sa future armée: les militaires devenant sous-officier, les sous-officiers officier et les officiers commandants. Il promit aussi de nous récompenser avec de puissants artefacts à la fin de la campagne si nous le menions à la victoire.

Les jours suivants furent consacrer à préparer nos chariots et réserves pour l’opération à venir. Finalement, une nouvelle déclencha notre départ: les ogres et les Chanteguerres venu de Nagrand balayèrent un avant-poste de la Horde de Gangr'fer aux abords du rempart de Pongara et s’y établirent. Les ogres du marteau déployèrent des balises de téléportation et nous prévinrent que la zone était sécurisée pour notre venue. Le général Silg a saisi l’opportunité et rassemble les forces d’intervention d’Ost’Erinlyss et ses propres troupes pour le départ. Il ouvrit personnellement, probablement avec l’aide d’un de ses artefacts, un portail assez grand pour que notre armée passe entière jusqu’à la zone cible. Ainsi nous avons fait la jonction entre nos différentes forces et c’est une armée de près de 700 combattants qui se massa devant la forteresse ennemie. Et ladite forteresse était particulièrement puissante et imposante. Nous en avons donc profité pour soumettre à nouveau notre plan initial au général, a là vu de ce fort, mais en vain une fois de plus. Il resta serein et expliqua qu’il avait un sort capable de détruire ce fort, il nous demanda de rester calme puis fit une démonstration de puissance. Quand l’ennemi tira avec son artillerie sur notre groupe, il ouvrit un portail pour absorber les tirs et les renvoyer sur l’ennemi. Ce fut la seule tentative offensive de l’ennemi et le général ravi de sa démonstration se retira.

Nous avons cependant, durant les jours suivants, préparé une offensive contre un des fortins accroché au grand rempart, il aurait pu être une épine dans notre flanc. Nous avons donc effectué des reconnaissances nocturnes et posées des balises de téléportations pour être prêt le jour de l’offensive. Celle-ci arriva, une fois n’est pas coutume, un après-midi, peu avant le coucher de soleil. Une troupe de fils lança une attaque surprise sur la forteresse mais ne rencontra qu’une faible résistance, l’ennemi avait décidé de démanteler ce fort à notre grand étonnement. L’artillerie, certains bâtiments et la majorité des troupes avaient été évacué. Il ne restait que les plus gros bâtiments embrasés et quelques rares hommes dont un officier que nous avons capturé pour interrogatoire. Maintenant, nous attendons le signal de l’attaque, fixant cette forteresse se demandant pourquoi l’ennemi, pourtant orc et démon, est si patient. Nous aurons bien vite la réponse je suppose et aussi la repense sur le bien-fondé du plan audacieux de notre général et de sa réelle puissance. Cela fait beaucoup d’incertitude, ce que je n’aime guère.


Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Mar 15 Sep 2015 - 14:33

Rapport d’interrogatoire de l’Officier Rochenoir
15 septembre 35

Avant Propos:
Avant de débuter, je tiens à remercier humblement notre glorieux général de l’immense honneur qu’il me fit en me laissant le plaisir d’accomplir mon devoir en faisant cet interrogatoire au nom d'un si grand homme. Je tiens aussi à remercier sa seconde, la bien nommée Lily de sa patience et de son professionnalisme durant mon travail.

Sujet : Garde de Sang Mirt
Methode d’interrogatoire : La Rose Noire / La Vipère du Dupe
Protocole : J’ai commencé l’interrogatoire par la Rose Noire pour lui arracher ses souvenirs en orientant mes recherches dans son esprit sur les raisons du démantèlement du fortin, la chaîne hiérarchique du rempart et les forces en présence puis j’ai affiné les recherche par un interrogatoire oral du sujet, en utilisant la Vipère de Dupe pour l’empêcher de mentir.

Resultats: La forteresse est commandée par le centurion Tork du clan Rochenoire, un fidèle de Main-Noire qui a accepté sans hésitation le don de Gul’dan après la mort de son chef pour avoir l’occasion de se venger d’Azeroth et des “autres traîtres”. C’est un homme qui croit profondément en la toute-puissance de l’acier et de la poudre et qui, après notre arrivée, a voulu masser toute l’artillerie de Pongara sur le rempart pour nous “écraser sous une pluie de fer. Cependant, son projet a été contrarié, il n’a pas eu l’autorisation de mobiliser cette artillerie, pire, d’après Mirt, une “foutue Draenei” a réussi à imposer son propre plan prévoyant une défense en profondeur plutôt que de tout masser sur le rempart. Les Rochenoires se sont insurgé sur cette ingérence mais “le grand patron” (un eredar) a donné raison à la “maudite draenei” donc le fortin extérieur a été démantelé et l’artillerie et les postes de défenses répartis sur une plus vaste zone que sur le rempart initiale. Cependant le centurion semble prêt à abandonner l’idée de la draenei dès qu’elle aura le dos tourner pour une bataille honorable au cas ou “l’ennemi” (nous donc) franchi le rempart. Je ne peux, malheureusement mon estimé général, vous en dire plus sur la draenei et le grand patron car Mirt ne les a jamais vu donc rien dans ses souvenirs… Je m’en excuse platement. Cependant, je peux vous estimer les effectifs ennemis et ils sont plutôt imposant, un peu plus de 1000 orcs mobilisables aux abords de la forteresse, mais il semble que ce soit la grosse majorité des forces totales de la péninsule qui est massée ici.

J’espère, mon général que mon modeste report vous sera utile et que, dans votre sagesse légendaire et sans conteste, vous pourrez en extraire quelques informations qui pourront nourrir vos ambitieux et glorieux projets pour nous mener à notre inéluctable victoire.

Bien humblement,
Votre devouée servante.
Hekathi Cathubodual

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Miralda Sunsprawl le Mar 15 Sep 2015 - 21:52

SECRET

Compagnie d'ordonnance des Fils de Quel'Thalas.
Observation de la péninsule de Pongara.

Cadre temporelle de l'opération.
9 septembre 2015 - 14 septembre 2015.

/0035/TCP.0003

Rapport de Hroggolon :

La péninsule de Pongara, qui a dérivé et disparu dans le Néant Distordu dans notre ligne temporelle, est actuellement sous contrôle total de la Légion ardente. La totalité de l'espace terrestre de la péninsule n'est pas occupée directement par les démons et leurs serviteurs, mais aucune faction résistante n'a été détectée. Qui plus est, les trois zones libres et saines sont toutes à proximité directe d'au moins une zone de corruption intensive.

Les trois zones non-occupées par la Légion ardente sont, de l'ouest à l'est : un marais salant occupant la partie centrale de la rive sud de Pongara ; une jungle située dans l'angle sud-est de la péninsule à la végétation dense et à la faune prédatrice et sur-développée ; et un massif montagneux occupant toute la façade est de la région. Aucune de ces trois zones ne dispose d'infrastructures plus développées que des sentiers de terre battue, et n'est occupée par une civilisation ou une race intelligente. Qui plus est, elles ne constituent pas des environnements propices à une occupation fixe de longue-durée.
Elles ne font, cependant, l'objet d'aucune attention de la part de la Légion ardente.

Sept zones de corruption intensive ont été observées sur la totalité de la péninsule. Chacune d'entre elle émet des radiations gangrénées à un taux conséquent, et elles forment un réseau qui contrôle et occupe la totalité des lieux importants et des ressources majeures de Pongara. Cependant, mes observations indiquent une faible communication et un nombre peu élevé de déplacement entre elles : soit elles sont gérées en fiefs autonomes et indépendants ; soit elles ont terminé la préparation de leurs défenses et sont désormais retranchées derrières celles-ci. Voici leurs descriptions :

- Forteresse de l'Orbite-sanglante. Aisément détectable par les importantes quantités de magie du sang réunies en un seul lieu, les installations elles-mêmes sont cependant occultées par une jungle dense et des collines difficiles d'accès. La magie de sang forme ici un large réseau, qui s'étend dans la terre comme sous la terre : sans doute un mélange de défenses et de pièges, et de lieux chamaniques primitifs. Elle est néanmoins la plus occidentale des zones de corruption intensive.

- Monastère sargereï. Située sur la rive sud de la péninsule, surplombant le marais salant et emménagé sur une série de promontoires montagneux. Aucune émanation de Lumière n'a été observée, indiquant une corruption intense et potentiellement de longue-durée. Les émanations gangrénées s'enfoncent dans la montagne, indiquant une présence de caveaux ou mines, voire un réseau souterrain naturel.

- Ruines apogides. Présentes au nord de la forteresse de l'Orbite-Sanglante, elles sont occupées par une variante gangrénée de l'espèce des arakkoas. Ceux-ci ont retrouvé leur plein potentiel physique et leur capacité à voler, et mènent une série d'intenses fouilles archéologiques. Des émanations de nécromancie et de magie du sang ayant été détectées, une collaboration avec l'Orbite-Sanglante ou une affiliation à la secte des Fils de Sethekk est probable.

- Un port de la Horde de Fer. Construit sur la rive nord, à l'est des ruines apogides. Il s'agit d'un port militaire, auquel mouille une petite flotte et qui est encore pleinement en activité et occupé. Les émanations gangrénées sont ici les plus faibles, bien que la mesure soit relative à la corruption intense de la péninsule ; les défenseurs paraissent favoriser l'utilisation de la technologie azerothienne et draenorienne, et de races-esclaves.

- Une forteresse Rochenoire. Elle occupe le centre de la péninsule, et a été renforcée au gangrefer et à la magie de la Légion ardente : ses dimensions sont hors-normes, et ses murailles pleines de machines de guerre et de protecteurs. Elle a cependant commencé à s'enfoncer dans le sol, par arcane démoniaque ou par erreur dans sa construction, et creuse un grand bassin de lave gangrénée autours d'elle.

- Un complexe industriel démoniaque. Situé dans les plaines au nord de la forteresse Rochenoire, il est traversé par des rivières de lave gangrénée et possède déjà des installations de dernière génération. Durant mon séjour en Pongara j'ai observé que la production était perpétuelle, ainsi que la diversité dans la forme et dans l'utilisation des armements qui étaient produits ici. Du fait d'une forte présence orcoïde, il est possible que des machineries permettant d'injecter du sang d'Annihilan et d'en accroître les effets aient été installées ici, comme autrefois à la Citadelle des flammes infernales.

- Une montagne démoniaque. Présente sur la rive nord de la péninsule, et alignée avec le complexe industriel démoniaque et la forteresse Rochenoire : c'est de son sommet que s'écoule la lave gangrénée. Les sentiers d'accès sont rares et défendus par des patrouilles de gangregardes, et une forte concentration de portails vers le Néant et de démons supérieurs a été détectée en son sommet. De toutes les zones de corruption intense, son indice de corruption est le plus proche de celui de l'Outreterre.

En dernière indication, j'ai observé la présence d'un port secondaire de la Horde de Fer, situé au pied de la façade sud du massif montagneux à l'est de la péninsule. Il paraît être progressivement abandonné en faveur du port principal, mais reste défendu par une garnison malgré l'arrêt progressif de ses activités. À terme, peut-être est-il prévu qu'il soit démonté ou détruit.

Dans l'attente que vous fassiez de nouveau appel à mes services,

Observateur Hroggolon.

Miralda Sunsprawl
Archimage
Archimage

Nombre de messages : 405
Date d'inscription : 03/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Jeu 17 Sep 2015 - 18:28

La bataille du Fort de Pongara
16 septembre 35

Tout ne s’est pas passé comme prévu, mais ce n’est pas une surprise, surtout vu les divergences de points de vue qui habitaient l’ordre. Mais commençons par le début. À la tombée de la nuit, nous avons rassemblé les troupes en vue de la bataille, chaque troupe se prépara plus au moins calmement à la bataille à venir. Le Marteau fut particulièrement bruyant et les orcs répliquèrent dans un concours de bruit et de cri. J’ai rassemblé les fils, leur rappelant leurs ordres et les objectifs de notre troupe puis le général est arrivé. Il s’est pavané comme un paon au milieu de la troupe, un coffret sous le bras, affichant un air fier et impérieux. Il ordonna à l’armée de suivre, ce qu’elle fit, se rapprochant du rempart. L’artillerie avait été détruite le vendredi donc nous avons réussi à nous rapprocher. Le général se posa sur un rocher, bien en vue et commença son spectacle par un petit discours galvanisant à sa propre gloire puis débuta le rituel. Il ouvrit le coffre et fit sortir un cristal issu du nexus qu’il avait surchargé de magie, visiblement pour en faire une bombe de mana artisanale et la projeta sur la forteresse avec une grande violence tout en s’emparant d’un autre artefact du nexus pour diriger l’explosion. La détonation fut cataclysmique et la forteresse volant en esquille de métal, emportant des centaines de défenseurs dans un tourbillon de destruction terrifiant.

L’armée, surprise au début, explosa de joie en voyant l’effet du sort et la destruction des installations ennemies. Le général repartit les troupes, moi sur le flanc droit avec la moitié des fils en guise de sous officier et 200 combattants, le flanc gauche fut confié à Arevas avec l’autre moitié des fils et 200 autres combattants. Le centre fut occupé par les chefs de clan, Silg et 300 hommes. Une fois organisé nous nous sommes élancé dans la brèche. Notre avance initiale fut aisée malgré quelques survivants tentant vainement de s’organiser ou de s’opposer à nous. Ils furent massacré sans pitié puis, proche de sortir du complexe défensif, nous avons vu une draenei, seule qui nous observait quelques secondes puis elle se retira lentement. Claquant des doigts tout en partant, elle mit fin à un sort d’illusion qui dissimulait l’armée de la Horde de Gangr’fer. presque mille combattants commandés par le centurion apparurent et le chef ennemi rugit un cri de vengeance pour sa forteresse et chargea avec toutes ses troupes. La bataille débuta.

Il faut bien reconnaître une chose aux orcs: ils savent mener une charge. L’impacte initiale, couplé a la surprise, la détermination de leur commandement et l’inexpérience du notre donna à cet impact une puissance majeure qui manqua de nous culbuter. Nous avons résisté tout en perdant du terrain et mené diverses offensives sur différents points de la ligne adverse si bien que nous avons commencé à doucement équilibrer les chances. Mais c’était sans compter sur les actions des gronns de guerre de l’ennemi qui parvinrent à redonner l’avantage à l’ennemi et nous reculions encore légèrement même si l’ennemi commençait à perdre de son élan et à se faire repousser. Finalement, les flancs, que nous commandions, prirent doucement le dessus. Durant la première heure, c’était le flanc gauche d’Arevas qui fit basculer l'armée ennemie et l’heure suivant le flanc droit que je commandais. L’ennemi se retrouvait ainsi comprimé sur ses flancs tandis que le centre commençait à doucement avancer. Faisant craindre à notre adversaire un encerclement. Cependant leur nombre jouait pour eux autant que leur impact initiale qui avait laissé notre armée légèrement désorganisée. La bataille fini après 2 heures par être dans un statu quo dangereux malgré notre remontée fulgurante sur les flancs. Le moment décisif était proche, la décision de la bataille était à prendre et c’est bien évidemment là que tout bascula.

Au cœur de la mêlée de plus en plus violente et confuse à mesure que nous nous épuisions dans les combats, un cri retenti, celui d’une femme orque, rugissant "goûtez à la puissance des cyborgs!” et des orcs plus mécaniques que de chair bondirent dans la mêlée semant la confusion dans le rang et ragaillardissant l’ennemi. Puis, ce fut le crissement sinistre du métal et les détonations de moteur qui acheva le moral de nos troupes quand un régiment de char de combat arriva. Au-delà de la surprise de voir ses renforts arrivés ce fut celui à la tête des chars qui nous étonna le plus: Granak, le maître ingénieur d’Oge'gar visiblement acquis a la légion. Les combats étaient à présent désespérés, ces renforts étaient arrivés au moment idéal, au point de rupture. Le général ordonna la retraite avant que tout ne soit fini et notre armée s’est retirée en bon ordre malgré ces renforts et l’ennemi n’a guère insisté. Les troupes du centurion étaient à bout de forces et les renforts pas assez nombreux pour avoir l’audace de poursuivre (sauf quelques cyborks qui furent trop téméraires et massacrés). Les chars formèrent un nouveau rempart et la bataille s’acheva.

Le général furibond ordonna que des coupables soient désignés et châtier mais ni Lily ni nous n’étions disposés à jouer à son petit jeu. Le plan initial était audacieux et probablement trop aléatoire, l’issue était imprévisible et il n’y avait donc aucun autre responsable que l’ennemi. Cela s’était joué a quelques minutes, si l’ennemi avait cédé, même les renforts n’auraient rien pu y changer. Hélas cela ne se déroula pas ainsi et il n’y a pas à rougir de ce que nous avons accompli ce soir. La victoire nous a peut-être échappé mais elle a aussi échappé à l’ennemi compte tenu de ses pertes et des dommages subis par ses défenses. Cependant au vu de l’état de nos forces, nous allons aussi devoir envisager de nouvelles options. Nous comptons 231 morts et disparus, 189 blessés et seulement 280 hommes encore en état de se battre ( indemne ou blesser léger). À court terme nous n’avons ainsi plus que deux cinquièmes de nos forces encore en état et à long terme nous aurons deux tiers de nos forces initiales ce qui est insuffisant pour affronter de front notre ennemi. Le concernants, d’après nos estimations, 600 de ces hommes sont encore valides et après une période de convalescence, ils pourraient être à nouveau 800 d’après nos estimations les plus pessimistes.

Nous pouvons au moins nous consoler en nous disant que la forteresse est tombée et que sur les 1500 défenseurs de départ, il n’en restera que 800 mais à présent il est temps d’envisager l’avenir différemment et de trouver des solutions. Nous ne pourrons supporter une nouvelle bataille d’envergure et il est temps d’envisager une guerre asymétrique.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Dim 20 Sep 2015 - 11:34

Une réunion houleuse et une nouvelle stratégie.
18 septembre 35

Si je devais résumer la soirée d’hier je dirais que… J’ai mal à la mâchoire mais que tout ne s’est pas si mal passé car nous avons un plan solide à présent. Tout débuta quand le général ordonna le rassemblement de la troupe, (toute la troupe, même les blessés) à la tombée de la nuit. Disciplinés, tous se sont rassemblé et certains tentaient pathétiquement de se tenir droit malgré leurs maux et mutilations. Nous avons attendu de longues minutes avant qu’enfin le général se décider à arriver. Il fit un petit discoure arrogant mais motivant (dans un sens) a la troupe puis il s’empara d’un nouvel artefact, une flamme palpitante prisonnière d’une sphère de cristal. Il brisa la sphère et la flamme régénéra la totalité de l’armée, blessures, énergies, tout fut restauré instantanément. Il était évident qu’il avait là une flamme curative de dragon rouge et cela eut son effet. Tout le monde lança des acclamations mais ces acclamations s’évanouirent vite quand après ce soin miraculeux, le général ordonna un nouvel assaut frontal contre Pongara.

Je réagis rapidement et m’opposai à ce projet, tentant la flatterie pour faire plier le général, malheureusement Shaona en fit trop dans la provocation. Son attitude provoqua une attaque du général qui l'a blessé et alors que je m’interposais pour mettre fin à cette folie, il me frappa violemment au visage d’un coup de gantelet, manquant de déclencher une attaque des Fils. L’intervention de Lily et mon appel au calme empêchèrent la situation de dégénérer mais le mal était fait et la rupture consommée. J’étais déjà en train de passer à mon plan B. Depuis la bataille, avec les officiers de l’ordre, nous allions régulièrement voir nos frères d’armes pour les rassurer, prendre des nouvelles et discuter, afin de renforcer nos liens tandis que le général restait cloîtrer dans sa tente. Je comptais rallier la troupe en utilisant ce lien et la monter contre lui pour le faire fléchir à mon point de vue mais un événement inattendu brisa ce plan : un éclaireur prévint qu’une petite troupe venant de Pongara approchait.

Cette troupe ne fut autre que la draenei de mercredi avec une petite escorte. La voyant de plus près je la reconnus instantanément et fus abasourdie: il s’agissait de la version “alternative” de mon amie Kazirzijia (Kalima de son vrai nom), une douce draenei mycologue et tout le temps joyeuse qui la était une draenei corrompue, abattue et résignée qui tenta par son discours de nous pousser à abandonner la lutte et à rentrer sur Azeroth plutôt que de devoir trouver la mort et le désespoir sur draenor. Elle tenta pour une raison qui m’échappe mais probablement altruiste de nous sauver la vie en nous éloignant. Mais le général ne l’entendit pas de cette oreille et renvoya sèchement la draenei et se servit de cet événement pour tenter de remotiver les troupes. Il annonça que l’ennemi terrorisé par notre indiscutable supériorité tentait de nous faire fuir. Mais cela ne convainquit personne et la troupe finit par se tourner vers moi pour savoir quoi faire, ce qui courrouça le général mais Lily intervint pour l’empêcher d’agir et me laisser parler.

Je proposai alors mon plan initial: celui d'une attaque navale pour détourner une partie des défenses ennemies et ainsi l’affaiblir en l’éloignant de ses positions fortes. En conjuguant cet assaut à une attaque sur les ruines de la forteresse, nous pourrions prendre en étau l'adversaire et le contraindre à une guérilla et une mobilité à laquelle il n'est guère habitué, surtout les Rochenoirs et les démons. J’argumentais auprès de chaque camp sur les avantages d’une ouverture de deux fronts et après un plébiscite le plan fut approuvé. Pour garder la face après ce mini-putch, le général nous “autorisa” à l’exécuter et se retira dans sa tente. Je répartis alors les forces entre les armées du général et la mienne. Les forces d’Ost’Erinlyss et des fils venaient avec moi ainsi que les Loups de Givre de Kagar, je demandais cependant à Zulinjo et ses chasseurs des ombres de rester avec le General. Ces choix n’étaient pas anodins. Les Chanteguerres de Kang le Court et la Lame Ardente de Tohu étaient totalement redevables à l’ordre, Kang car nous l’avions aidé à réunifier diverses factions opposées de son clan et lui avons permis d’en prendre la tête. Pour Tohu car nous avions sauvé son village de la corruption de Gul’dan. Ces hommes nous étaient totalement acquis donc ils étaient utiles du coté du général pour faire contrepoids a ses mercenaires. Les forces de la Horde venue avec Silg seront facilement séduites par Zulinjo, c’est un troll charismatique, clairvoyant et talentueux et il est de la tribu du chef de guerre Vol'jin, il aura donc du poids et de l’influence. Les Loups de Givre, bien que nos alliés depuis plus d’un an, restent très indépendants, nos dettes sont égales car nous leur devons autant qu’ils nous doivent, ils ont encore un peu en travers l’annexion pour notre compte d’Ost’Erinlyss et la présence de Granak, le Rochenoire d’Oge'gar, les rend impétueux. Toutes ces raisons font que je préfère les Loups de Givre près de moi plutôt que prés du général. Restait le cas des ogres et là c’est bien les considérations militaires qui motivèrent mon choix, les ogres étaient de puissants guerriers qui auraient toute leur valeur dans les assauts terrestres.

Tous ces détails réglés, notre bataillon prit un portail vers la boulonnerie Sifflepince où j’avais déjà prévu un point d’appui en envoyant des réserves et du ravitaillement et la flotte de combat d’Ost’Erinlyss, précisément dans l’éventualité du retour à notre plan initiale. À présent, nous allons tenter de rallier quelques arakoa à notre cause puis lancer l'attaque navale dans les jours à venir. Les affaires reprennent et au mieux, malgré ma mâchoire.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Jeu 24 Sep 2015 - 12:04

La victoire naval de Vinhalon
23 septembre 35

J’aime quand un plan se déroule sans accrocs. Et celui d’hier a été exemplaire. Nous avons embarqué sur les navires à la tombée de la nuit avec deux semaines de ravitaillements et une partie de nos troupes. Les forces d’Ost’Erinlyss en majorité et une partie des loups de givre furent laissé a la boulonnerie, ils feront partie, avec les arakoas que nous avons ralliés, de la deuxième vague d'attaque. Avec nous, étaient présents quelques éclaireurs draeneis d’Ost’Erinlyss et une partie des loups de givre. Les commandos gobelins que j’avais recrutés à la boulonnerie étaient présents dans le sous-marin, leur mission n’était pas tout à faire la même que la nôtre. La flotte de cinq navires, une fois prête, s’élança sur la mer en direction des côtes sûres de Pongara. Le voyage dura quelques heures puis nous avons longé les côtes pour nous rendre au port de Vinhalon, notre cible. Mais avant d’y arriver, le sous-marin en tete de la formation nous prévint que l’ennemi approchait. Six navires de guerre dont un imposant juggernaut ogre, nous faisaient face dans une ligne bien proprette et classique. Conformément à notre plan, notre flotte refusa un engagement naval classique et, en colonne, nous avons débordé la ligne adverse par le flanc pour concentrer notre feu sur un point et ses arrières pour le désorganiser. La manœuvre déstabilisa totalement l’adversaire, nous donnant un avantage initial immense.

Notre propre navire a engagé un vaisseau lourd de l’ennemi en le harcelant avec nos canons légers et nos sorts tandis qu’il répliquait de son arme lourde, mais nos arcanistes atténuèrent les impacts avec leur magie. L’échange d’artillerie ne fut pas très décisif de part et d’autre, les bateaux s’endommageaient sans qu’un ne prenne le dessus. L’ennemi décida alors, dans une attitude très orque, de passer aux choses sérieuses: soit un abordage pour régler ça au corps-à-corps. Des dizaines d’orc ont abordé notre navire, nous attaquant et attaquant les loups de givres. La bataille fut brutale et expéditive. Comme beaucoup d’orcs, ils nous ont sous-estimé gravement et après un affrontement acharné nous avions mis neuf des leurs au sol alors que nous n’accusions que deux pertes. Ailleurs, les combats étaient tout aussi brutaux et l’ennemi, totalement déboussolé et désorganisé, ne put former une résistance efficace face au harcèlement et à la mobilité de nos navires qui ne leur laissaient aucun répit.

La décision fut emportée, finalement, après environ une heure et demie de combat quand un des vaisseaux ennemis explosa dans un vacarme assourdissant. Le souffle fut ressenti sur tous les navires et eut un effet tonifiant sur nos troupes et terrorisant sur l’ennemi. Un navire adverse finit par se rendre et fut capturé par un de nos navires tandis que les autres prirent la fuite. Nos assaillants directs tentèrent de fuir en voyant la tournure des événements et furent massacrés dans leur retraite. Les quelques rares survivants réussirent à partir vaille que vaille. Une poursuite s’est engagé mettant par le fond un autre navire tandis que les trois survivants dont deux terriblement endommagés parvint à rallier le port de Vinhalon pour se voir bloqué par notre flotte. Le sous-marin débarqua discrètement le commando non loin du port tandis que de notre côté nous continuions notre route plus à l’est. Finalement, arrivés dans une zone de jungle dépeuplée, nous avons débarqué avec les éclaireurs draenei et les loups de givre, ainsi que nos importantes réserves et deux balistes légères. Nous avons établi un camp, des tours de garde et des patrouilles dans les environs proches puis lointains seront organisés dès l’aube le lendemain.

Après la défaite de mercredi dernier, cette victoire est plus que bienvenu, elle redonne le moral à la troupe, y compris au fils qui semblait douter de plus en plus. Au-delà de l’aspect moral, cette victoire nous donne le contrôle total, pour l’instant du moins, de la mer au sud de Pongara et une bonne position pour tenter l’assaut sur le port dans les semaines à venir et ainsi établir une solide tete de pont.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Sam 26 Sep 2015 - 22:11

Progression dans la jungle
25 septembre 35

Je déteste cette fichue jungle, je l’ai déjà dit, il y a un an, et je le redis aujourd’hui… Nous avons certes marqué des victoires décisives durant notre progression mais ce fut difficile, très difficile. Conformément à notre plan, nous devions progresser vers le sud-ouest pour nous rapprocher du port de Vinhalon afin de l’attaquer par la terre. Cela impliquait de progresser dans la jungle. Il y avait deux avantage derrière cet itinéraire, cela nous rendrait discrets vis-à-vis du port et permettrait de nettoyer l’est de la présence de la Horde de Gangr'fer. Malheureusement, ce fut plus difficile que prévu. Mais n'anticipons pas. Notre organisation était définie ainsi: les fils et auxiliaires partaient en avant-garde pour dégager le terrain pendant qu’Ostiens et Loups de Givres avanceraient à l’arrière avec le ravitaillement et le convoi.

Mara nous avait servi éclaireur les jours précédents et nous avons suivi son itinéraire dans la jungle. Durant notre progression nous avons été agressés par les insectes, étouffé par les plantes et regardé avec gourmandise par certains animaux affamés. L’ambiance était au beau fixe donc et nous avons marché comme cela plus d’une heure avant d’arriver à proximité d’un grand temple de l’orbite sanglante. Les nombreux orcs présent étaient en train de réaliser des rituels étranges de renforcement sur leurs guerriers, via du sang. C’était dangereux pour nous et notre progression et il nous fallait agir vite avant qu’ils ne changent trop de leurs guerriers en monstre. Nous avons donc lancé une attaque surprise qui fit un carnage initiale mais l’ennemi s’est vite ressaisi, surtout le colosse déjà présent qui fut particulièrement tenace. Ce premier combat fut victorieux, le temple fut entièrement vidé de ses habitants et les rituels interrompus mais nous accusions déjà de nombreux blessés. Nous savions qu’affronter l’orbite ne serais jamais facile mais là ce fut particulièrement ardu.

Les éclaireurs reprirent la route, pendant que nous étions soignés, et ils tombèrent sur une patrouille de l’orbite qui découvrit le carnage que nous avons fait au temple. L’un des orcs sonna du cor avant que les éclaireurs n’arrivent sur lui pour l’en empêcher. Un combat entre les éclaireurs et la patrouille débuta avant que nous n’arrivions pour aider nos camarades en difficulté. Hélas, maintenant que l’alerte était donnée, nous n’avions plus d’autre choix que de charger sur le village proche pour avoir une bonne position défensive et ce malgré nos blessures et fatigues. Nous avons donc rapidement tenté de rallier le village mais avant de l’atteindre nous sommes tombé dans une embuscade particulièrement violente…

Ce nouveau combat manqua d’être celui de trop, vu notre état, et l’ennemi avait l’initiative, ce qui fut particulièrement difficile. À bout de forces, nous nous sommes malgré tout défendu aussi bien que nous le pouvions encore. Finalement, nous avons pris le dessus peu à peu mais l’ennemi ne voulait pas céder du terrain. Nous avons alors remarqué des bruits venant du village et nous avons craint le pire. Mais quand nous avons fini par les éliminer, personne ne vint nous assaillir. Nous nous sommes cachés dans la végétation pendant les premiers soins alors que des éclaireurs partaient au village et ne trouvèrent personne. Les civils avaient évacué et c’est pour couvrir leur retraite que les chasseurs avaient tenue à ce point. Rassurés, nous avons investi le village et nous y sommes établis attendant le convoi qui vint renforcer l’endroit, plaçant les balistes légères à chaque entrée du village et les loups de givres et ostiens nous relevèrent, nous permettant d’enfin récupérer. Le voyage dans cette jungle promet d'être encore difficile.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Lun 28 Sep 2015 - 15:40

La riposte de l’Orbite Sanglante
27 septembre 35

Il semble que l’on ait quelque peu désappointé nos adversaires de l’Orbite Sanglante, juste un peu. En effet, depuis que nous étions établis dans le village, ils nous harcelaient par de petites attaques sporadiques et de courte durée, juste pour nous mettre la pression et tester nos défenses. Parfois les nôtres perdaient patience et ripostaient avec les balistes ou des armes lourdes, ce qui était, avouons-le, du gaspillage mais globalement tout ceci était sans grande conséquence. Le samedi après-midi fut particulièrement tendu pour ces raisons mais le soir, les choses se calmèrent et le dimanche, a part quelque léger accrochage le matin, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Le village n'était pas trop mal fortifié, en position haute et nous étions nombreux, nous étions confiants.

C’est l’après-midi qu’une inquiétude a commencé à grandir quand tout est devenu calmé, bien trop calme. Nous étions de plus en plus sur nos gardes quand ça a commencé. Au début ce n'était pas grand-chose, des mouvements de plus en plus présents dans la jungle nous entourant, puis, soudain, un déluge de javelines s'est abattu sur le camp. C'est alors que plusieurs centaines de guerriers orcs sortirent de la végétation en rugissant et ils chargèrent droit sur le camp. Ils devaient être trois à quatre fois plus nombreux que nous à nous encercler. Notre réaction fut rapide et foudroyante, des tirs de balistes et des sorts se mirent à pleuvoir sur l’ennemi à peine eut-il pointé le bout de ses défenses hors de la jungle. Beaucoup tombèrent ou furent blessés dès les premières minutes mais ils avancèrent encore. Durant leur charge, ils s’arrêtèrent de temps en temps, lançant des javelines, ce qui nous permit de faire pleuvoir une pluie incessante de sort et de trait mortels sur eux. Finalement, ils arrivèrent au rempart, légère palissade et barrière d’épieux qu’ils durent escalader, nous laissant encore du temps pour frapper à distance réduisant encore un peu plus leur nombre. Quand le corps-à-corps débuta, l’écart numérique était déjà largement écrasé et jouait à présent en notre faveur.

Ils se défendirent vaillamment et combattirent avec férocité mais il était déjà trop tard pour eux. Nous les avons tous mis à terre en quelques minutes et les blessés et agonisants furent achevés rapidement, nous ne pouvions nous permettre de nous encombrer alors que nous devions rester mobile dans ce pays hostile. La bataille semblait à présente terminée et je prenais information sur l’état de nos forces dans l’éventualité d’une contre-attaque quand le chaman de sang que nous avions aperçu vendredi apparu a la lisière de la forêt. Il se planta la dague dans l’oeil en murmurant une incantation puis se retira en ricanant. J’actionnai la baliste et son rire ne dura pas longtemps quand le carreau lui perfora le dos. Cependant, le sort avait ete lancé et les corps des orcs remuèrent. Nous avons cru a de la nécromancie mais c’était une erreur. Le sang des orbites sanglantes s’aggloméra pour former des nuées de limons de sang qui se jetèrent sur les nôtres.

La bataille prit une étrange tournure à ce moment, quand des centaines et des centaines de petits globules de sang attaquèrent, mordant, brulant, étouffant nos compagnons. Leur nombre faisait largement leur force et nous avons eu toutes les peines du monde à les éliminer mais quand enfin ils furent vaincus le calme put enfin revenir au camp. Nous étions épuisés mais triomphants et au vu des pertes accumulées par l’ennemi, il était peu probable qu’ils puissent encore représenter une menace sérieuse. Malheureusement, dans notre état de fatigue, j’ai reporté la contre-attaque qui était bien mal venu. J’ai aussi décidé de quelques jours de repos pour la troupe et surtout pour les plus blessés par cette semaine de combats incessants, qu'ils récupèrent avant que nous ne passions à l’attaque du port.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Falrhen le Mar 29 Sep 2015 - 12:07

Rapport de patrouille de la nuit du 28 Septembre


La Légat et moi-même nous sommes rendus près du village de l’Orbite Sanglante le plus proche de notre campement actuel. La zone était déserte, hormis quelques fauves charognards qui fouillaient le reste des tentes. Un nombre important de traces, relativement fraîches et étroites, partaient des abords de ce petit camp et s’enfonçaient plus profondément dans la forêt. De par leur aspect, nous songeâmes à un groupe de femmes et d’enfants se réfugiant à l’approche des combats. Suivre la piste nous conduisit près de deux autres petits agglomérats de huttes, tout aussi déserts à une exception près : un jeune adolescent orc était occupé à récupérer divers matériaux.

La Légat décida de le capturer. Embusqué puis ligoté, l’interrogatoire fut assez peu fructueux. L’enfant ne savait guère que proférer des menaces ou des insultes. Son larcin comprenait plusieurs vivres, mais surtout une sorte de rouleau constitué de fine lamelles d’écorce et couvert de runes sanglantes. Résignés à obtenir des informations, son butin lui fut restitué – à l’exception du rouleau qui est vraisemblablement une sorte de grimoire de rituels du sang – et il fut relâché.

Nous attendîmes quelques instants avant de suivre sa trace. Celle-ci nous mena droit vers le refuge actuel des « civils » de l’Orbite sanglante à Pongara. Les tentes agglutinées forment un petit village encerclé par des falaises à l’exception du sentier principal. L’endroit serait idéal à défendre, si sa population était constituée d’autre chose que d’enfants, de mères et d’infirmes.

Nous sommes finalement revenus à notre camp. J’ai conservé le rouleau en l’attente de plus amples investigations.


Bloodhawk Falrhen Faucon-Marchand.

Rouleau:

avatar
Falrhen
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 325
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Mer 30 Sep 2015 - 15:11

Ambiance sonore

Cela faisait une semaine que le corps expéditionnaire était isolé dans la jungle hostile de l’est de la péninsule de Pongara. Outre les batailles et accrochages fréquents avec l’Orbite sanglante, les explorateurs avaient à affronter une faune et une flore hostile. En plus des prédateurs, les nuisibles étaient nombreux, les plantes parfois toxiques et/ou épineux mais pire que tout était les insectes. Moustiques, fourmis rouges, sangsues, araignées, les petites bêtes sapaient largement sur les nerfs des combattants et le climat n’arrangeait rien. Une chaleur étouffante et humide le jour, glaciale et humide la nuit et le tout agrémenté de pluie régulière, tout était trempé, par la sueur, l’humidité ou les averses, il semblait impossible d’espérer se sécher. Quelques fièvres se déclaraient aussi mais très vite calmées par la relative abondance des vivres et des soigneurs. Dans ces conditions, tous avaient hâte que se déroule l’attaque sur le port pour enfin sortir de cette jungle et retrouver un peu de civilisation et des abris en dur. Tous étaient enragés à l'idée de ce combat et les jours de repos, bien que difficile, les avaient suffisamment gonflés d'énergie.

Le Rapport de Zulinjo pour le 29 septembre

Salut frangine,

j’espère que t’as la forme et que les moustiques, ils te grignotent pas trop! Déjà que t’est pas bien grande faudrait pas qu’ils te mangent toi et tes copains! De notre côté, les choses elles changent grave! Le général, il est resté lui-même, il reste tout seul, fait le barbot de temps en temps puis envoyer des gens taper sur l’ennemi sans trop réfléchir aux conséquences. Mais là, frangine, on a eu grave un changement et le cul bordé de feuillereve!

Quand tu es allé latter les coquilles de noix des mecs d’en face, l’ennemi, ils ont dû réagir, et déjà qu’il était pas choucard depuis que les cyborks ils s’étaient barrés… Ben ils ont du envoyé des chars et des hommes pour te contrer. Ce qui était grave une aubaine pour nous. Mais l’aubaine, elle a été encore meilleure car durant un fénoir, un orc juché sur un garn s'est pointé au camp. L’orc, il a demandé à te voir mais comme t’étais par là c’est moi et la miss Lily qu’on l’a reçu. Le mec, il était des Garns Noirs et il a dit que son clan avait infiltré les défenses de l’ennemi en faisant croire que Gul’dan, il les avait engagé. Il a demandé une bonne prime pour son clan (en plus de ce que tu leur avais promis) et ils sabotaient les tanks et changeaient de camp durant la prochaine bataille pour nous aider. On a carrément accepté et on s’est préparé pour le combat.

La bataille, elle était épique frangine! On a attaqué, avec le général et les marteaux complètement marteaux (elle est drôle hein?) qui balançait des sorts à la pelle. Puis, quand l’ennemi il s’est rebiffé pour attaquer, ses tanks, ils ont explosé! L’ennemi était complètement surpris mais c’était rien car quand les garns ils ont attaqué dans le dos ça a été un sacré bordel! L’ennemi, on l’a complètement massacré frangine! Il a fui et le centurion, le chef des garns l’a décapité. Du coup, on est entré dans la jungle mais l’orbite a fait barrage et les renforts qui venaient vous affronter ont rebroussé chemin pour nous stopper donc on s’est arrêté pour encaisser la contre-attaque à venir.

Bref! On a passé le rempart et l’ennemi il fait moins le malin grâce à toi et aux garns! Du coup j’espère que tu vas prendre le port! Que les loas veillent sur toi et tes copains pendant la bataille!

Zulinjo



Bilan du 23 au 30 septembre 35

Stock initial:
Vivres : 15000 thalers
Matériel : 30000 thalers
Argent : 60000 thalers

Variation de stock:
Vivres : -6660 thalers
Pertes : Total = 8235 thalers
consommation normale= 7875 thalers, consommation diverse = 360 thalers
Gains : Total = 1575, ravitaillement = 0

Matériel : -16933 thalers
Pertes : Total = 20360 thalers
Consommation normale = 4200 thalers, consommation opérationnelle = 15600 thalers, consommation diverse = 560 thalers
Gains : Total = 3427 thalers, ravitaillement = 0

Argent : -26445 thalers
Pertes : 26445 thalers
Gains : 0 thalers, ravitaillement = 0

Stock final:
Vivres : 8340 thalers
Matériel : 13067 thalers
Argent : 33555 thalers

Bilan : Je précise, que ce bilan ne concerne que la partie des fils et auxiliaires, j’ai remis un bilan pour nos alliés concernant leurs propres ressources. Comme prévu, la consommation a été très élevée, nous avons pris à l'origine à peu près deux semaines et demie de ressources environ et il ne nous reste plus qu’une semaine de ressource pour le matériel et un peu plus pour les vivres. Nous avons eu de la chance de trouver un peu de ressource dans le village abandonné et dans la jungle pour nous renflouer mais en état de siège jusqu’à dimanche, nous n’avons pas pu beaucoup fourrager le pays ou même piller nos adversaires. Mais avec trois batailles majeures, le voyage hostile dans la jungle et ce climat, il était prévisible que le matériel s’use vite et que nous consommions beaucoup de vivre pour boire, manger ou nous soigner. Heureusement, si nous prenons le port, ce problème sera réglé, dans le cas contraire il faudra prendre des mesures pour se ravitailler sur le pays.

Légat Atia Silverswell


Dernière édition par Atia le Mer 7 Oct 2015 - 10:05, édité 1 fois

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Falrhen le Jeu 1 Oct 2015 - 15:43

Une fois le rouleau passé entre les mains d’un chaman Loup-de-Givre, certaines runes purent être déchiffrées même si la majorité du document reste opaque. Il s’agit bien d’un recueil de rituels thaumaturgiques, autrement dit de magie du sang. La plupart des passages traduits sont trop restreints pour permettre de tirer au clair le déroulement et le résultat attendu pour ces rites. Néanmoins, deux d’entre eux purent être révélé dans leur majorité et sont décrits ci-dessous.

Fureur Sanguinaire :

Ce rituel a pour but d’améliorer la force et l’endurance du réceptacle, permettant de véritables prouesses au combat et le plongeant dans une semi-frénésie. Cet effet semble être une version simplifiée et moins impressionnante du sortilège qui démultiplie la taille et la musculature de certains orcs que nous avons affrontés.  

Ingrédients :
Un volume de sang équivalent à celui possédé par le receveur du sortilège, aussi frais que possible (l’indication originelle précise qu’il doit normalement provenir de sacrifices au moment du rite).
Une glande à venin d’araignée de Tanaan.
Un croc de prédateur, broyé en poudre.
Une dague de cérémonie consacrée de l’Orbite-Sanglante.

Les incantateurs doivent graver les runes correspondantes du rituel dans la chair du réceptacle, avec la pointe de la dague. Le sang des sacrifices doit être récolté dans des bols et mélangé au venin et à la poudre de croc dans au moins l’un des contenants. Les ritualistes doivent ensuite psalmodier les incantations recopiées en annexe pour former un orbe de sang au-dessus de la cible, et provoquer lentement la transformation.

Protection partielle contre la magie du sang :

L’effet est relativement explicite. Impossible de savoir jusqu’à quel point s’étend la protection mais les maléfices les plus basiques doivent être efficacement repoussés.

Ingrédients :
L’œil d’un chaman de l’Orbite Sanglante, arraché avec la même dague cérémonielle que précédemment.
Du sang frais (pas de précision sur la quantité).
De la terre.

A nouveau, les ingrédients sont mélangés. Le sang et la terre malaxés jusqu’à obtenir une mixture boueuse et écarlate. L’œil est ensuite plongé dedans, et les incantations psalmodiées. Tout en récitant, les runes de protection dessinées sur le rouleau doivent être reproduites sur le corps de la personne souhaitant la protection ; en se servant de la boue sanglante pour les recopier.

A toute fin utile, l'avis des arcanistes Miralda Sunsprawl et Shaona Dawnslayer seraient les bienvenues quant à l'utilité et la faisabilité de ces rituels. Bien que tout arcaniste ayant des notions en magie du sang puisse faire connaître son opinion.


Bloodhawk Falrhen Faucon-Marchand
avatar
Falrhen
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 325
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Jeu 1 Oct 2015 - 15:46

Prise du port de Vinhalon
30 septembre 35

Quoi de mieux pour terminer un mois qu’une victoire? La prise du port de Vinhalon était prévue depuis longtemps et en réalité toutes les opérations effectuées depuis notre départ du camp du général, nous menait à cette opération bien précise. La bataille navale pour contrôler les eaux du sud, le blocus du port, notre débarquement dans la jungle, le nettoyage de la jungle étaient des préparations et enfin hier soir nous avons pu passer à l’action. L’attaque était triple, deux directes et une indirecte. L’attaque indirecte pour commencé. Comme je l’ai cité durant un précédent rapport, un commando gobelin a été débarqué par le sous-marin. Leur mission était de saboter une partie de l’artillerie ennemie pour réduire leur force de réponse à notre attaque. Vinrent alors les deux attaques directes.

Quand nous sommes sorties de la jungle par des vieilles ruines ogres, j’ai lancé un signal qui provoquer le déclenchement des sabotages gobelins et le barrage d’artillerie de notre flotte sur le port. Ce bombardement, outre les dégâts, a permis de détourner l’attention pour que le corps expéditionnaire (composé des FdQT au centre et d’éléments Loups de Givres sur le flanc gauche et Ostiens sur le flanc droit) se mette en ordre de bataille. Il a aussi permis le débarquement des forces commandé par Kagar. Kagar avait divisé ses forces en deux lignes, en première ligne, au centre, le reste des ostiens, à gauche les loups de givres et a droit la cavalerie regroupée de tous les camps et enfin en dernière ligne les chamans orcs, arcanistes elfes ou troll, les magiciens arakoas. L’ennemi lui était en pleine confusion mais réussi à s’organiser vaille que vaille et la bataille débuta sous les encouragements d’un puissant Ered’ruine qui resta en réserve du dispositif ennemi ainsi que le commandant du port et sa garde.

Il faut reconnaitre à l’ennemi qu’il fut tenace, en grande partie grâce a la présence du puissant démon car le reste des troupes ne put que ralentir l’attaque. Quand la cavalerie mit en déroute une aile ennemie, le démon se porta à cet endroit pour empêcher les nôtres de profiter de son avantage et parvint même à la disperser après un combat acharné. De notre côté nous faisions face à une importante colonne Rochenoir qui parvint à nous retenir sans pour autant empêcher la saignée que nous infligions à leur rang. Le démon le comprit vite et après des heures de bataille qui éroda peu à peu le moral et la force des défenseurs, il tenta le tout pour le tout et fonça contre nous et plus précisément moi. Il tenta de m’assassiner pour renverser la situation désastreuse de son camp en éliminant le commandement des assaillants, en vain. Les fils le taillèrent en pièces et, voyant leur dernier espoir s’envoler, les défenseurs du port paniquèrent et ce fut la débandade générale. Nos troupes se jetèrent sur les fuyards pour en faucher un maximum, la bataille tourna au carnage et il ne resta bientôt plus que le commandant et sa garde qui déposèrent les armes. Le gobelin, Azzyr le moineau, tenta de marchander sa vie et promis de nous livrer toutes les informations en sa connaissance contre un sauf conduit pour Azeroth avec sa cassette d’or. Nous avons fini par accepter de considérer sa proposition.

La bataille terminée, nous avons commencé le nettoyage du port et à nous établir. Arme, vivre, matériel fut débarqué et nous avons commencé à fortifier l’endroit. Les arakoas posèrent des illusions pour dissimuler nos batteries d’artillerie et nous avons organisé de nombreuses patrouilles aux alentours. Une riposte ennemie est à envisager, il nous faudra être prêt. Quoi qu’il en soit, la bataille malgré sa longueur ne fut pas des plus meurtrières pour nous, les actions décisives étaient avant tout délivrées par le démon et les orcs semblaient ne tenir que pour lui donner le temps d’agir. Le démon ne pouvant être partout, il ne put renverser la vapeur malgré sa fureur. Mais pour l’ennemi, le moment le plus meurtrier fut de loin la fuite, bien plus que la bataille ou finalement ses pertes furent raisonnables. À l’issue du combat, nous avons dénombré presque quatre cinquièmes de perte totale pour l’ennemi, un désastre qui nous met en bonne position.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Hanorya le Dim 4 Oct 2015 - 7:16


Enseigne H. Lynalis


Ordre des Fils de Quel’Thalas
Le 02 octobre de l’an 35






Rapport d’événement : Invasion de nuisible


J’ai connu de nombreux désagrément avec les nuisibles comme les rats, les mouches, les asticots, les cafards mais je ne crois pas me souvenir d’une invasion comme celle que nous avons connu ce vendredi. En effet, nos chats nous ramenaient de plus en plus de rats mais nous avons découvert que le rongeur avait complètement infesté nos réserves si bien que nos félins ne pouvaient plus suivre le rythme. Sans solution, nous aurions plus de vivres d’ici les jours suivant, sans compter les maladies et les accidents que peuvent véhiculer ces créatures. De plus, nous les soupçonnions d’être infectés par la gangrène.

J’ai donc ordonné à ce que nous nous attaquions au problème immédiatement et de trier les réserves afin de protéger les vivres que les rats auraient épargné. Bien que les fils aient eu du mal à se mettre au travail qu’ils jugeaient digne d’un péon, nous avons pu rapidement isoler les vivres et équipement dit sain. Une fois ce travail fait, Neldyran accompagner du Lieutenant Summerbreeze, de Selena et de Sonjay, est allé dompter des prédateurs naturels des rats des jungles. Pendant ce temps, Miralda enfuma le bateau après en avoir viré tout matelot pour procéder à la mise en fuite des rats. Quand à Véloce, Caelys et moi-même, nous avons vérifié si les réserves saines n’ont pas été touché de manière invisible. Le docteur Hermwick est venu nous aider par la suite. Au retour de Neldyran et de son équipe, nous avons pu passer à la dératisation. Le forestier, aidé de ses bêtes fraichement domptée, à chasser et dévorer les rats et nous avec les moyens du bord donc à la magie, à l’épée ou encore au marteau voir même la botte de plaque. Assez rapidement nous avons mis les rats en fuite. J’ai personnellement chargé Neldyran de continuer à traquer les rats dans le cas où ils reviendraient. Ce qui est certains.

Toutefois, un grunt de garde est venu nous trouver peu après en nous indiquant qu’une délégation du Conseil des Ombres souhaitait nous voir. Bien que cette nouvelle nous surpris tous, nous sommes allés voir ce qu’ils nous voulaient.
C’est un démoniste accompagné de deux gangr’orcs qui se présentât devant nous. Il commença par nous caresser dans sens du poil en nous complimentant sur nos victoires, notre puissance, notre courage et notre détermination. Il ajouta aussi qu’il serait fort dommage qu’un groupe aussi puissant que le nôtre ne soit balayé par la puissance de ses maîtres. C’est pourquoi ces derniers, par sa voix, nous proposa de nous joindre à eux et de profiter de toutes les richesses que Draenor peux nous offrir avant que la Légion ne détruise le monde. Ils allaient jusqu’à nous promettre de ne plus tenter de s’emparer d’Azeroth.
Notre Lieutenant, qui était la voix de la Légat, déclina leur offre et leur rappela les nombreuses défaites que notre monde a infligé à la Légion. Mieux, il leur offrit l’occasion de rompre leur serment d’allégeance et de venir grossir nos rangs pour bouter la Légion hors de Draenor et de libérer leur monde de la tyrannie de la Légion Ardente.
Le démoniste refusa et nous annonça son départ. Toutefois, avant de partir il ajouta que sa proposition était toujours ouverte. Le Lieutenant lui rappela la même chose et c’est ainsi que la délégation s’en retourna dans la jungle.

Libérer des tâches diplomatiques, nous nous sommes remis au travail pour brûler les réserves qui avaient été visité par les rats et notre Lieutenant s’en donna à cœur joie à coup de feu sacrée. Neldyran termina de chasser la vermine quand le docteur Hermwick nous rejoignis pour nous faire part d’une mauvaise nouvelle. Nos stocks de céréale ont été contaminée par un virus qui reste à déterminée et est donc impropre à la consommation. Fort heureusement, nos réserves d’eau et de viande séchée sont saines. Mais j’ai été mettre des chasseurs et des pêcheurs au travail en attendant qu’un bateau ravitailleur revienne.

Suspectant que cette invasion n’était pas fortuite, j’ai décidé avec le Lieutenant de multiplier les patrouille et de poster des furtifs aux endroits stratégiques. J’espère que ce n’était qu’un accident isolée et que nous n’aurons pas de nouvelle surprise, même si je ne serai pas étonnée de voir une suite à cette affaires.

Affaire à suivre donc. Et soyez vigilent.




Que le Soleil nous guide tous.
Enseigne Hanorya Lynalis, fille et guerrière de Quel’Thalas
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 952
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Dim 4 Oct 2015 - 14:39

Les confidences du delateur
1 octobre 35

Nous revoilà mon cher lecteur, j’espère que tu es aussi excité que moi à l’idée de ces retrouvailles émouvantes! Et pour ces retrouvailles, je t’offre un magnifique cadeau, une confession inédite d’un transfuge opportuniste. Tu me vois d’ailleurs désappointé qu’il fut si opportuniste, rend toi compte lecteur, il n’a opposé aucune résistance! Comment puis-je m’amuse dans ces conditions? Heureusement, cette déconvenue est largement balancée par le plaisir de partager ce moment avec toi, nous deux intimement lié par ces quelques mots. N’est-ce pas merveilleux?

Préludons donc ce rapport par mon protocole d’interrogatoire et ce sera sans surprise que je n’ai eu qu’à user de la Viper du Dupe. Pour rappel, mon délicieux liseur, ce rituel permet de sanctionner le mensonge assez "violemment" pour que le sujet ne soit plus tenté d'en user. J’ai donc entamé l’interrogatoire par des questions gênantes pour le pousser à mentir et qu’il voit l’effet du rituel: une viper psychique qui lui mord le visage. Ceci établit (à mon grand plaisir vu son hurlement de douleur et de terreur), il me dépeint dans les détails nos chers antagonistes et leurs lieux de villégiature habituels. En voici la liste exhaustive:

Vel’rluun:
Cet eredar rusé (s’il est nécessaire de le préciser) est à la tête de la région et a réussi à lier chaque chef de la région par un moyen ou un autre. Ce formidable individu exerce un contrôle strict et clientéliste avec la plupart des individus de cette péninsule. Il est ainsi incontesté ce qui me rend tout à fait admirative comme tu t’en doutes mais ne soit pas jaloux cependant lecteur, tu sais bien que je reste totalement tienne et t'es dévouée! Le gobelin ne l’a hélas jamais vu directement donc je n’ai pas beaucoup plus d’informations, malheureusement... Cependant, vois-tu, il semble quelque peu indisposé à notre égard car nous avons tué Neshi, son élève et amante. Nous pouvons donc estimer qu’il sera un opposant opiniâtre et particulièrement retord, promet moi donc de prendre garde à ton intégrité physique si tu le rencontres mon adorable lecteur.

Localisation : inconnu, notre cher man’ari semble etre un nomade ne tenant pas bien en place.

Steoth:
Un Ered’ruine donc une brute sanguinaire, violente et peu amène comme tu t’en doutes mon lecteur, ce pour quoi je ne l’aime pas. J’admire l’esprit et non les muscles (enfin ça dépend, s'ils sont huilés, lié par mes cordes et dans ma tente, je peux les aimer, mais je digresse)! Je ne vois rien de plus à dire sur cette bête violente et sans intérêt sauf une chose : Il semble que le démon que nous avons abattu mercredi soit un de ses proches, voir un parent. Comme pour l’eredar, il semble que nous nous soyons fait un autre admirateur donc!

Localisation : Le mont Nah Trag, une ancienne montagne sacrée reconvertie en séjour méphitique dont la source hiératique est devenu un bouillonnement gangrené s’écoulant dans la vallée en un flot verdâtre et putride. Ici se concentrent la majorité des démons de la région et leur site d’invocation, un endroit tout à fait charmant tu l’auras compris mon cher liseur.

Kalima:
Ça c’est un personnage amusant! Ancienne redresseur de tord de Karabor, elle a vu l’attaque de la Horde de Fer qui a coûté la vie de sa famille puis l’arrivée des guerriers d’Azeroth qui ont certes sauvé le temple mais imposé leur suzeraineté sur les draenei. Désespéré de voir son peuple devoir choisir entre l’extermination et l’asservissement, elle s’est laissé influencer par un eredar aux apparences bienveillantes. Il lui a murmuré que les man’ari prospérait et dominait la Légion et que pour échapper à son destin tragique, il n’existait qu’une seule véritable solution pour elle et les siens. Elle a donc finit par flancher et rejoindre la Légion. N’est-ce pas une merveilleuse histoire? J’adore ce côté tragique qui n’est pas sans rappeler le nôtre, hum? Depuis elle à les faveurs de l’eredar car elle semble maline et peut-être qu’il cherche une nouvelle amante après ce qu’on a fait à la dernière, huhuhu.

Localisation : Sanh’khe, un ancien temple draenei, des missionnaires venues à Tanaan pour tenter d’évangéliser les orcs de la région et qui a fini en forteresse quand ces derniers ont répondu à coup de lance! La mission sacrée est depuis devenu une mission impie ce qui en dit long sur les bienfaits de la foi, n’est ce pas lecteur?

Horbag:
Encore une pauvre histoire tragique! Snif snif! Un orc malingre, rejeté par son clan car trop faible et qui a tout de même survécu par ses propres moyens et grâce à son courage. Si j’étais sensible au sort des autres, j’en serais presque émue! Presque. Toujours est-il que ce petit paria a développé une sorte de connexion avec les esprits et la magie a force de vivre isolé et en ermite mais il est resté faible et rejeté pendant des décennies. Puis un Man’ari lui a murmuré qu’il pouvait lui offrir des pouvoirs dépassant l’imagination et qu’il lui permettrait de se venger. Il a accepté, s’est vu offrir les pouvoir d’un démoniste et a rasé son village sous un déluge de flammes gangrenées et un flot de démons. Cet homme pitoyable a donc finit par devenir tout à fait sympathique sur la fin! Il dirige depuis le Conseil des Ombres dans la région, autant les démonistes que les guerriers corrompus.

Localisation : Merangarh la forteresse du conseil, placé en plein milieu de la région, l’on peut considérer mon cher lecteur qu’il s’agit là du donjon et du verrou de la région, à prendre évidemment!

Hadash:
Lui c’est le petit malheureux! Il y a un an, cette jungle était SA jungle et puis la horde de Fer a commencer à s’installer un peu et finalement c’est la Légion qui a totalement pris les lieux. Pour ce pauvre petit chef local, qui a refusé le sang du démon mais suit les décisions de son chef, c’est presque une invasion. C’est difficilement supportable à ses yeux, tu t’en doutes, et il n’hésite pas à exprimer ses acrimonies les plus colorées à ses “alliés” quand ils dépassent les bornes. Il n’a, d’après notre gobelin, que peut engager ses troupes dans les combats pour le moment probablement car il refuse tout combat rangé et préfère la guerre indirecte et l’embuscade. Un fourbe en somme ce qui n’est pas pour me déplaire, si seulement il était de notre côté s’entend.

Localisation : Nokor - Village traditionnel de l’Orbite Sanglante perdu en pleine jungle et solidement fortifié, le gobelin n’en sait pas plus vu le gout du secret de ce clan.

Eraka:
Mon cher lecteur, tu n’es pas sans savoir que je suis une personne érudite quant à la psyché de mes contemporains et que j’aime les énigmes et les secrets mais là je suis face à l’insoluble! Cette orque est la chef des Cybork, un groupe d’orc ayant décidé de transcender la chair par la technique et de devenir des hybrides biologiques et mécaniques. N’est-ce pas totalement abracadabrant? Ses origines sont inconnues, jusqu'à que c’est une roche noire qui a été ralliée, comme les autres, par le man’ari Vel'rluun et qu’il l’a mise en contact avec des ingénieurs Mo’arg. Et voilà la petite secte dévouée a la machine qui est apparu et apparemment cela a fait des émules. Mes avis mon adoré liseur qu’il va être nécessaire de purger cette vile hérésie qui ose sciemment pervertir leur intégrité physique dans de si fantasques lubies!

Localisation : Socrota, la grande usine d’armement de la région totalement dominée par les cyborks. Elle se situe sous la cascade méphitique du mon Nah Trag pour profiter du flot gangrené qui sert de carburant à leurs créations sacrilèges.

Granak:
Hooo une tête connue! Il était le chef-ingénieur des Rochenoires d’Oge'gar, celui que nous avons emprisonné dans sa vallée en détruisant le col traversant les montagnes de l’est. Visiblement, il l’a assez mal pris ainsi que notre conquête de la vallée d’Oge'gar. Il a donc rejoint la légion et s’est vu affecté ici par Vel'rluun quand il a appris que les elfes allaient attaquer cette région pour lui permettre d’accomplir sa vengeance. Encore un de nos grands admirateurs! Nous sommes si populaires, lecteur!

Localisation : Ghadamès - Le grand port nord de Pongara, il appartient au Rochenoir et achemine du matériel depuis l’extérieur principalement le reste de Tanaan et des restes des usines rochenoires encore en état dans Gorgrond. Une zone je suppose bien fortifié et beaucoup de trucs qui font boum, donc totalement primitif et rustre.

Ahalxic:
Eh bien, eh bien, encore un individu connu, bien qu’il fut insignifiant du temps où nous avons dû croiser ce drôle d’oiseau. Il s’agit d’un des sectateurs de Xibalba, encore un de nos amis donc, j’ai l’impression que cette jungle est la réunion de nos admirateur, ne trouves-tu pas lecteur? On pourrait presque croire qu’une intelligence malveillante a tout mis à oeuvre pour réunir pile contre nous tous nos anciens ennemis survivant dans le seul but d’attenter à notre intégrité physique… Non? Mais je digresse… Revenons à nos murlocs, Vel'rluun lui a donné un nouveau corps, gangrené et puissant, ce qui promet d’être intéressant. Cependant, il est un peu le vilain petit canard, sans mauvais jeu de mots pour son aspect avien, car nul ne l’apprécie et il n’apprécie personne cependant ses recherches apogides intéressent notre eredar en chef. Cela dit, il a toujours en tête de réveiller son Dieu. C’est têtu ces têtes de piafs!

Localisation : Nal’Met - Les piafs sont du genre sacrilège, surtout les corbeaux, j’en sais quelque chose! Et bien cet endroit est un ancien cimetière orc que les arakoas ont profané en découvrant des ruines apogides et depuis les fils de sethekk corrompent les golems apogident et recyclent les cadavres des orcs pour en faire une armée de morts. Cela explique sans doute l’antipathie des orcs pour cette secte, ne crois-tu pas lecteur? En tout cas il me tarde de visiter cet endroit.

Voilà qui conclut ce petit rapport, somme toute assez volumineux, mais cela nous a permis de passer plus de temps ensemble mon liseur bien-aimé! Et j’espère que tu as autant que moi aimait ce petit moment partagé en tête à tête dans la plus stricte intimité intellectuelle de l’écrit et de la lecture. Pour te consoler de notre tragique séparation, comme souvent, voila un petit baisé. À très bientôt.



Hekathi Cathubodua

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Falrhen le Mar 6 Oct 2015 - 10:41

Rapport de patrouille

Samedi soir, plusieurs membres de l'ordre ont patrouillé le long du rivage à l'ouest de notre base actuelle. En effet, les analyses du Docteur Hemwick semblèrent démontrer que l'origine de notre problème de rats n'avait laissé aucune piste vers l'intérieur des terres. Les deux hypothèses les plus plausibles étant alors qu'ils aient été introduits dans les navires de nos alliés avant le départ, ou bien que les vermines aient nagé à partir d'un point plus éloigné de la côte. Le Docteur nous informa également des risques de contamination de la nourriture par les rongeurs dont une partie de leur organisme présentait des traces de sang démoniaque. Il est donc recommandé de redoubler de prudence vis à vis de nos ressources.

Pour en revenir à la patrouille, nous avons marché pendant une petite dizaine de minutes avant de trouver les restes d'un chariot de la horde de fer. A l'intérieur des caisses brisées qu'il contenait encore, le Commandant Summerbreeze et le Docteur ressentirent une agglomération d'énergie gangrénée. Leurs soupçons furent confirmé par la Légat qui rapporta la présence de toute une nuée de rats, ces derniers d'une taille double ou triple de celle considérée comme normale.
La troupe reformée pour l'occasion en équipe de dératisation élimina l'engeance sans trop de difficultés. En fouillant les caisses, nous découvrîmes qu'elles étaient en réalité le nid d'une femelle, corrompue jusqu'à l'excès, et visiblement laissée là pour que sa progéniture fonde sans fin sur notre base. Ladite progéniture fut massacrée dans sa plus grande partie, excepté quelques spécimens récupéré par le Docteur, ainsi que la pondeuse.

Le soldat Lawendil trouva également les restes d'un parchemins au milieu des débris d'un feu de camp. Malheureusement, le message nous est crypté pour le moment.


Bloodhawk Falrhen Faucon-Marchand

Parchemin:



Dernière édition par Falrhen le Lun 12 Oct 2015 - 9:01, édité 1 fois
avatar
Falrhen
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 325
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Mer 7 Oct 2015 - 11:10

Petite ambiance comme d’hab : http://environment-other.ambient-mixer.com/old-harbour-at-night

La situation de l’expédition était loin d’être idéale entre les ravages des rats gangrénés, des maladies et des quelques embuscades de l’Orbite Sanglante dès que certains sortaient du port. Tous étaient encore affectés par deux semaines de combats intenses et particulièrement épuisants. Pour beaucoup, ils n’avaient jamais connu pareille intensité guerrière et il leur fallait du temps pour se remettre. Le calme était aussi une autre source d’angoisse, après cette intensité justement, ce calme apparent était une malédiction laissant au combattant le temps de penser, de trop pense, de s’ennuyer ou de redouter le pire. Pour beaucoup, c’était le calme avant la tempête. Ainsi, malgré la victoire, le port était un lieu particulièrement tendu et oppressant bien que pour le moment aucun ne songe à se rebeller ou à s’en prendre à ses camarades, au contraire. Le frère d’armes devenait la bouée de sauvetage et les combattants passaient beaucoup de temps entre eux à tenter de se détendre, pour se rassurer.


Rapport de Zulinjo au 6 octobre

Hey frangine! La forme?

Nous c’est l’bousin! Pendant la semaine, on a tenté de passer la jungle mais les orcs, ils nous prennent en embuscade de partout dans cette foutue jungle! Ils sont pire que des trolls, frangine! Enfin non, ils sont pareils en fait, du coup y a que nous qu’on arrive à tenir mais les autres ils galèrent grave! Du coup, on avance pas et pire, les contre-attaques elles font mal et la draine elle a réussi à déjouer pas mal de nos plans. On se retrouve presque assiégé dans la forteresse qu’on a assiégé avant, c’est nawak!

Du coté de la situation intérieur, c’est pas la fiesta non plus, frangine. Les ogres du marteau ont fini par disjoncter! Ils sont complètement marteaux! Depuis la première bataille, où on s’est fait botter les fesses tous ensemble, ils aimaient bien le général. Ben maintenant, ils le vénèrent comme une incarnation du crépuscule et de la destruction. Ils ont décidé qu'il était leur "empereur" et ils se font appeler “le marteau de l'Empereur”. Alors déjà qu’il pétait plus haut qu’le cul d’un titan, je te raconte pas maintenant qu’il est vénéré comme un demi-dieu! Certains des ogres l’appellent même “l’empereur-Dieu” et Lily doit le présenter comme “sa divinité le général Silg”. Ça craint, frangine!

D’ailleurs, le général, il s’est lancé dans une traque de la magie. Déjà après la prise du rempart, il a dit aux troupes qu’ils pouvaient piller comme des gorets mais que lui, il gardait les objets magiques et livres de magie et même les cadavres des magiciens ennemi. Quand certains n’ont pas obéi, il les a fait exécuter! Il a récompensé ceux qui ont ramené les artefacts les meilleurs et depuis c’est comme ça. Maintenant qu’il a les ogres pour lui, sa police est encore pire pour traquer les objets magiques ou même les dissidents. Il a fait exécuter un mec de la lame ardente car il a semé l’agitation. Kang le court, il commence à en avoir marre du général mais il dit rien car il a une dette envers toi et envers Grommash mais la situation elle est pas terrible. En plus des ennemis, on doit faire attention au général. Ça craint! Je sais je l'ai déjà dit!

Les Garns Noirs, eux, ils disparaissent tout le temps puis reviennent avec plein de têtes qu’ils se font payer comme voulu par le contrat puis repartent. Ces mecs, ils sont graves efficaces et dangereux pour l’ennemi! C’est de bonnes recrues et ils se laissent pas intimider par le général. Par contre, même avec leur renfort, on commence à manquer de troupes, entre les morts et les blessés trop graves, on diminue! Faut que tu viennes vite nous aider frangines pour prendre les orcs par le cul, qu’on puisse sortir de ce bourbier.

PS: Lily, c’est grave une tigresse au combat mais j’arrive pas à vérifier si elle aussi sauvage dans la case, si t’as des conseils je prends!

Zulinjo

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Arévas le Jeu 8 Oct 2015 - 11:59

Exploration de la jungle à l'Ouest du port
7 octobre 35

Cause : Ce soir-là, la Légat nous exposa le message envoyé quelques temps auparavant par Zulinjo. Celui-ci ce montrait assez alarmant sur les derniers événements ayant touchés nos alliés et le Troll réclamait notre aide pour prendre l'ennemi à revers afin de faire un peu retomber la pression de son côté. Il fut donc décidé d'aller explorer la jungle à l'Ouest du port pour trouver des chemins praticables mais aussi recenser les dangers qui pourraient se trouver sur notre route.

Déroulement : Nous partîmes donc dans l'inconnu, adoptant une formation qui nous semblait la plus adéquate et la plus sûre dans de telles circonstances, mais nous fûmes rapidement confrontés à la cruelle réalité des lieux, manger où être mangé. Ainsi, diverses bestioles, et même des plantes, tentèrent de nous dévorer. D'une taille généralement disproportionnée, elles furent néanmoins mises en fuite ou éliminées par les Fils, qui avaient du mal à cacher leur surprise et leur nervosité.

Notre surprise fut d'autant plus grande quand un Orc démoniste surgit des fourrés et invoqua une vague de fluide gangrené, fort heureusement certains Fils se montrèrent réactifs et usèrent de leur magie pour faire plier celle de notre agresseur et rompre son sort à temps. Mais l'effet de surprise resta tout de même du côté de l'Orc qui se vit être rejoint par une troupe de l'Orbite sanglante qui se jeta sur nous dans une furie sanguinaire digne de leurs maîtres démons. Le combat fut rapide et brutal, les Fils durent user de toute leur science de la guerre pour repousser les assaillants qui finirent par détaler une fois que leur nombre fut bien restreint. Mais tandis que les Fils souhaitaient les poursuivre, je prônai la prudence, il était certain que notre ennemi cherchait à nous attirer à sa suite pour mieux nous tendre une nouvelle embuscade dans un endroit plus favorable.

Nous prîmes le temps de soigner les blessés légers puis nous avançâmes prudemment, suivant la piste des Orcs. Malgré toutes nos précautions, nos craintes se vérifièrent et les Orcs nous prirent à nouveau en traître, beaucoup plus nombreux cette fois. Conscient de nous étions dans une impasse, j'ordonnai de former la perle et d'invoquer un portail à destination du port. Il fallut bien sûr un peu de temps pour que les arcanistes puissent s'exécuter et les autres Fils le leur donnèrent en résistant vaillamment à la pluie de javelines qui s'abattaient sur nous, les Orcs ayant visiblement compris que nous allions rester sur la défensive et ne souhaitant apparemment pas engager un corps-à-corps malgré leur avantage numérique.

Nous traversâmes le portail et nous nous retrouvâmes au port comme prévu. Là, nous pûmes constater que Vaszreath et Cyanh étaient gravement blessés, chacun ayant reçu un javelot, nous procédâmes aux soins d'urgence et ils furent rapidement mis hors de danger.

Résultat : Le bilan de cette soirée est mitigé. Notre objectif principal est atteint car nous avons procédé à une reconnaissance des lieux vers l'Ouest et nous avons trouvé des chemins praticables mais aussi confirmé la présence de la Gangr'Horde de Fer, sans compter la faune locale. D'un autre côté, j'ai profité de notre surprise face à l'ennemi pour rappeler aux Fils que nos récents succès ne devaient pas leur monter à la tête, la Légat ayant remarqué qu'ils avaient tendance à faire excès de confiance ces derniers temps. J'ai donc veillé à leur expliquer qu'ils devaient rester vigilants et méfiants, surtout dans un tel environnement et face aux sbires de la Légion ardente. Je pense qu'ils ont bien compris.

Bilan :
Ennemis : Près d'une quinzaine d'Orcs de l'Orbite sanglante tués.
Fils & alliés : 2 blessés graves rapidement pris en charge, au repos.
Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2256
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Ven 9 Oct 2015 - 15:07

Bonjour cher lecteur attentif et attention!

J'ai constaté que, malheureusement, tu n'avais pas réussi à décoder le mystérieux message laissé avec les rats. Je dois bien avoué que malgré le fait que je sois une petite paranoïaque et une cruciverbiste convaincue, j'ai moi-même éprouvé quelques difficultés. Mais voici en conservant la disposition d'origine, le message décodé.

PROCHAIN LARGAGE RUINES
PORT

Ceci nous prouve donc que ce n'est en rien un accident et que c'est parfaitement coordonné par nos petits ennemis. Le sujet risque donc de se reproduire régulièrement, mon estimé liseur! Notre alliance avec des chats géants est ainsi plus que bienvenu pour chasser des rats géants. Prévoyons aussi des tapettes géantes bien qu'il me semble à avoir déjà croisé quelques-unes! Enfin tout ceci n'est que conseil, adorable lecteur, en attendant pour te consoler de ton échec a décrypté, un bisou!


Hekathi Cathubodua

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Dim 11 Oct 2015 - 13:28

La perte du Port de Vinhalon
9 octobre 35

Je me remets doucement de mes blessures ainsi j’écris ce rapport avec un petit délai et de toute façon je ne sais pas si quelqu’un le lira ou même s’il arrivera en bon état vu l’hostilité et l’humidité de l’endroit. Pour faire simple, nous sommes dans une situation critique et j’ai d’ores et déjà imposé un rationnement strict des vivres et des fournitures pour nous éviter la pénurie qui nous mettrait dans une situation encore plus désastreuse.

Mais voici comment nous en sommes arrivés là. Vendredi, nous nous apprêtions à faire une opération de dératisation quand une alerte est venu d’un éclaireur Loup de Givre: une armée était en marche du conseil des ombres contre nous. Nous nous sommes rapidement organisé en une défense solide, renforcé d'artillerie, et les premières vagues de la marée ennemie se sont écrasé contre nos défenses, se faisant sèchement massacré et refoulé. Même les démonistes ne parvenaient pas à porter des coups décisifs, nos balistes et arcanistes les réduisant au silence les uns après les autres. Les défenses étaient solides, la troupe déterminée. Fils, Ostiens, Loups de Givre, nous combattions tous avec acharnement.

L’armée du conseil des ombres se mit à douter et commença à reculer, nous étions proches de la victoire quand soudain le ciel s’est embrasé. La légion venait en renfort, mené par un immense Ered’ruine, sans doute Steoth. Ils firent pleuvoir une pluie d’infernaux sur le port et vinrent renforcer les troupes du Conseil. La bataille commença à mal tourner si bien que les ordres de repli débutèrent et les navires furent chargés par les péons pendant que le chaos s’abattait sur le port. Puis l’évidence vint, le port était perdu, nous n’avions que nos vies à tenter de sauver. Les troupes commencèrent à évacuer. C’est à ce moment-là que je fus abattue, la suite est donc de secondes plumes.

Pendant l’affrontement déjà catastrophique, une vague néantine frappa le port quand un eredar gigantesque apparut! Il irradiait d’une telle puissance que tous m’ont rapporté se sentir étouffé et écrasé par son pouvoir. Il était probablement Vel'rluun et il déchaîna son pouvoir, dont un éclair qui explosa en vapeur sanglante tous ceux qu’ils touchaient. Avec cet ultime renfort, l'ennemi était assuré de sa victoire et notre sort était scellé. Arevas décida de nous évacuer par portail pour laisser le temps au bateau de s’éloigner avant l’attaque adverse, les Fils devaient retenir l'ennemi pour que la majorité puisse survivre.

Kagar avec son garde personnel, décida lui de retenir l’erre au péril de sa vie pour laisser une chance aux dernières troupes de partir. Le courageux chef Loup de Givre s’élance contre le démon et l’attaque détournant son attention pendant que nous ouvrions un portail d’évacuation. Malheureusement, ce combat tourna au massacre et Kagar, le premier orc amical que nous avons rencontré sur Draenor, celui qui nous a offert une alliance au péril de sa vie avec les Loups de givre et permis de prendre Ost’Erinlyss, celui à qui nous devions tous, se fit tuer par l’Eredar. La terreur gagna ses dernières troupes et tout fut fini. Nous avons décidé d'évacué le port par le portail mais les orcs nous retenait. Le sabron qui me suivait s'est alors lancé sur les orcs pour les retenir. La troupe a profité de son sacrifice et a bondit par le portail et c’est là que l’eredar a pointé la main vers le portail et a tenté de le détourner. Cela a échoué, pour lui comme pour nous.

Le portail explosant, nous avons été projeté dans un marais, visiblement à Tanaan d'après les analyses ultérieures. Nous avons tenté de monter un camp de fortune et depuis nous nous efforçons de nous adapter à notre environnement et de trouver où et comment partir. Nous n’avons pas nos montures, presque aucune réserve et nous devons donc trouver sur place ce dont nous avons besoin. La situation est vraiment mauvaise et nous avons perdu notre plus proche allié et qui sait si les Loup de Givre suivront encore après cela… Mais ce n'est pas notre problème immédiat, nous devons déjà réussir à sortir de ce marais et à contacter nos alliés.

Légat Atia Silverswell


[hrp]
Comme nous sommes en rationnement nous avons -10 a nos jet de spécialisation et -5 au autres. Ainsi, par exemple, Atia touche sur 50+ et défend sur 55+ tant qu'on a pas récupéré assez de nourriture ou de matériel pour ne plus être en rationnement de vivre et de fourniture.

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Mer 14 Oct 2015 - 15:49

Bilan de la semaine du 7 au 14 octobre 35

Stock initial:
Vivres : 900 thalers
Matériel : 1800 thalers

Variation de stock:
Vivres : 2595 thalers
Pertes : Total = 3270 thalers
consommation normale= 3150 thalers, consommation diverse = 120 thalers
Gains : Total = 4865, ravitaillement = 0

Matériel : 1280 thalers
Pertes : Total = 10700 thalers
Consommation normale = 2100 thalers, consommation opérationnelle = 8400 thalers, consommation diverse = 200 thalers
Gains : Total = 10980 thalers, ravitaillement = 0

Stock final:
Vivres : 2495 thalers
Matériel : 2080 thalers

Bilan : La situation se stabilise, surtout pour la nourriture où nous avons réussie à mettre de coté de maigre réserve qui représente un peu moins d’une semaine à demi-ration. Cependant, pour les fournitures et le matériel, même en rationnant, nous sommes en flux tendu. Falrhen et moi-même avons effectué des patrouilles éloignées pour réussir à trouver des orcs et des corps d’arakoas à piller pour stocker des matériaux manufacturés, quelques-unes de leur ration et pour trouver, dans ces lieux, des vivres différents de ce que l’on peut collecter autour de notre petit camp. Hélas, tout ceci suffit à peine. Les chasseurs n’ont rien ramené de concret lundi et très peu dimanche et la cueillette et le fourragement n’a pas donné beaucoup de diversité a part des racines et quelques tubercules. Heureusement, le bois, la pierre et les os n’ont pas manqué, là où nous sommes établies, nous permettant de tenir un peu niveau matériel. Il m’apparaît donc nécessaire, si nous voulons garder un minimum d’efficacité, de continuer à rationner les fournitures, je sais que le matériel s’use et que les munitions manquent mais mieux vaux manquer un peu que de ne plus en avoir du tout. Pour les vivres, je procéderais à un vote pour savoir si nous poursuivons le rationnement ou non.

Légat Atia Silverswell

HRP : À l'exception d'action jouée explicitement, j’ai calculé un butin aléatoire et par défaut ( Collecte sur 5 jours / 10 personnes estimant qu’en journée, 1 tiers collectaient, 1 tiers surveillaient et 1 tiers dormaient en vue de la surveillance de nuit et chasse aléatoire au niveau d’1 chasse / jours. Les deux sur un climat tropical forestier). Pour le reste j’ai ajouté les butins que Fal et Atia ont obtenus lundi et mardi soir et le serpent que Tiyu et Neamhan ont attrapé samedi. Cela dit c’est amusant d’être sous pression comme ça Very Happy Pour ce soir nous gardons les mêmes malus nous verrons après le vote si dans les jours suivants on changera cela pour le malus de bouffe.

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Sam 17 Oct 2015 - 14:22

La sortie du marais et progression dans la jungle
du 14 au 16 octobre 35

Le voyage continu pour retrouver un semblant de civilisation. Nous avons fini par partir du marais et avons marché dans cet environnement hostile plusieurs heures entre attaques de sangsues, de moustique, de brochet (que nous avons récupéré pour notre repas), de chauve-souris géante et même de raptor. Le voyage fut difficile mais nous avons en général profité de ces attaques animales pour récupérer un peu de nourriture sur les dépouilles. Les heures ont passé sans que nous ne trouvions trace d’une forme de vie amicale puis nous avons fini par entendre un chant qui était loin, très loin, d’être mélodieux.

En suivant cette voix, nous sommes tombé sur le repaire d’une vieille ogresse, sans doute une sorcière très ancienne, au physique grossier et disgracieux. L’échange avec cette créature fut particulièrement tendu. Sans être hostile, elle était inquiétante et nous avons senti sa puissance quand les créatures du marais se sont rassemblé autour de notre lieux de rencontre pour nous observer. Elle déclara pour confirmer que nous étions dans SON marrais. Nous hésitions entre agressivité et négociation mais vus la puissance affichée et notre état matériel et physique, nous avons décidé de ne pas tenter le Sargeras et avons réussi à négocier un passage sûr contre une granule du puits, de la viande, un parchemin de l’orbite sanglante et une promesse de lui donner un ouvrage sur les Dieux anciens de notre monde. Cette dernière exigence fut la plus dérangeante car nous avons tous craint les éventuelles retombées mais nous devions passer… Finalement, elle a accepté de nous prêter un guide, une grenouille, et nous sommes sortie du marais sans qu’aucune créature ne nous attaque, pas même un moustique. Nous étions sous la protection de la sorcière du marais.

Une fois à nouveau dans la jungle, nous avons établi un petit camp de fortune et explorés les alentours pour fourrager la région et connaitre notre position. Nous avons profité de cet arrêt pour manger à ration pleine pour un jour et demi, questions de reprendre des forces. Malheureusement, nous avons vu rapidement, suite à une reconnaissance, que nous étions proches, trop proches, du temple Sargerei dirigé par Kalima. Nous avions donc décidé de partir et reprendre notre route. Nous avons repris la route dans cette jungle étouffante et hostile, cherchant à nous faire le plus discret possible et ce fut particulièrement malin quand une armée de draenei se dirigea vers le front ouest. Durant cette “rencontre”, nous nous sommes dissimulé tandis que Kalima sembla sentir notre magie et manqua de nous repérer quand une explosion magique (probablement provoquée par le général) attira son attention et nous sauva.

Nous avons repris la route en nous enfonçant dans la jungle, ayant à nouveau quelques échauffourées avec la faune et devant parfois détourner notre chemin quand nous tombions sur une structure ennemie trop fort pour être attaqué. Finalement, nous avons trouvé une patrouille de trois orcs de l’orbite sanglante particulièrement détendue, probablement trop détendu mais cela nous confirma que l’ennemi n’avait aucune idée de notre présence. Nous les avons attaqué et dépouillé puis fichées leurs têtes sur des piques pour faire penser à une attaque d’orc dissident, de sabrons ou d’arakoa afin de détourner l’attention. Plus loin, nous avons trouvé le camp de base de l’orbite avec quelques prisonniers de l’alliance et surtout des provisions et du matériel. Nous avons décidé de l’attaquer mais pas de manière direct. Nous avons attendu qu’une nouvelle patrouille sorte du camp pour retrouver leurs compagnons disparut pour attaquer dans une embuscade. Ses ennemis défaits nous les avons également dépouillés et mis en scène leur massacre avant de fondre sur le camp dépeuplé. Après un combat difficile, qui blessa certain des nôtres, nous avons mis à terre l’ennemi et avons pillé son camp tout en libérant les prisonniers de l’alliance.

Les prisonniers, un vieil humain raciste et proalliance, un jeune soldat plus conciliant et une gnomette amicale, nous révélèrent que l’Alliance avait repris le port de Vinhalon que nous avions perdu une semaine plus tôt et qu’ils faisaient partie d'une patrouille capturée. Après ça, la discussion s’enlisa et nous avons décidé de leur donner quelques armes et provisions pour qu’il retrouve les leurs tandis que nous sommes partie de notre côté, montant un nouveau camp. Le voyage continu.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Lun 19 Oct 2015 - 15:50

La rencontre avec Vilppu
18 octobre 35

Mes intros commencent à se ressembler de plus en plus mais pour faire simple, hier nous avons encore repris la route. Le plein ouest étant bloqué par tours, village et surtout cette grande route utilisée par l’ennemi, j’ai décidé que nous tenterions un contournement par le nord puis que nous reprendrions à l’ouest. Le voyage manqua d’être de courte durée, une patrouille de Rochenoires nous tomba presque dessus et peu après nous avons vu l’entrée d'un immense tunnel s’enfonçant dans les montagnes. Des chars étaient garés devant et il s’agissait sans doute de la principale artère de communication entre l’est et l’ouest de la région avec la route du marais bien plus difficile.

Cette information était particulièrement intéressante mais nous ne pouvions l’exploiter pour le moment donc nous avons repris notre route à travers la jungle, subissant comme toujours, les déprédations de l’environnement jusqu’à assister à une étrange scène. Un orc de l’orbite sanglante avec des peintures noires était acculé par un groupe d’orcs de l’orbite aux peintures classiques. Le sombre, nommé Vilppu, rugit à ses assaillants qu’il refusait de retourner dans le clan tant qu’il serait corrompu. Nous avons décidé de l’aider et après nous être débarrassés de ses adversaires, il nous traina a l’abri où il discuta librement avec nous.

Il expliqua d'être un dissident du clan, refusant l’alliance avec les démons et Gul’dan. Il est ainsi entré en conflit avec le reste de ses frères et tente de les ramener à la raison ou a défaut de les éliminer pour protéger l’honneur des siens. Finalement, après une discussion fructueuse, il accepta de nous servir de guide vers notre armée en échange de notre aide pour se concilier les esprits du clan afin de convaincre ses anciens compagnons de changer de camp. L’occasion est trop belle de priver l’ennemi d’une partie de ses forces et de la rallier. Étrangement, la plupart de mes compagnons n’ont pas vu l’intérêt derrière cette proposition et ont proposé des alternatives graveleuses ou une aide différée. Je crois que la faim, leur fait perdre leur lucidité… Cependant, se concilier les esprits nécessite de se rendre dans une grotte maudite au fond de la région la plus dangereuse et reculée de la jungle. Vilppu, se proposa de nous y amener pour que nous nous établissions non loin de la grotte pendant qu’il préparait le rituel.

Nous l’avons suivi à travers la jungle, une jungle devenant de plus en plus épaisse sombre et sauvage, chose que je n’aurais pas cru possible avant ce moment. Des totems nous avertissaient du danger et sous la direction de Vilppu, nous avons échappé à des créatures de cauchemar que nous ne soupçonnions pas, déjouant des pièges mortels et invisibles. Il faut bien l’admettre, sans lui nous n’aurions eu aucune chance dans cette partie de la jungle tant les périls qui y sont cachés sont terribles. Finalement, il nous amena sur un site du campement idéal, probablement déjà utilisé par le passé par les orcs vus les effigies et les totems quand ils venaient en pèlerinage dans la grotte sacrée. Nous avons un peu renforcé l’endroit et nous n’en sortons qu’accompagnés de notre guide vu l’environnement, en attendant que le rituel puisse être fait.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Mer 21 Oct 2015 - 10:46

Bilan de la semaine

Stock initial:
Vivres : 2495 thalers
Matériel : 2080 thalers

Variation de stock:
Vivres : 1590 thalers
Pertes : Total = 4710 thalers
consommation normale= 4500 thalers, consommation diverse = 210 thalers
Gains : Total = 6300, ravitaillement = 0

Matériel : -1180 thalers
Pertes : Total = 14100 thalers
Consommation normale = 2100 thalers, consommation opérationnelle = 12000 thalers, consommation diverse = 0 thalers
Gains : Total = 12920 thalers, ravitaillement = 0

Stock final:
Vivres : 4085 thalers
Matériel : 900 thalers

Bilan : Nos réserves de nourriture augmentent et ce malgré 3 jours à rations complètes, mercredi et jeudi puis aujourd’hui même où j’ai laissé les gens manger à ration complète. Nous reprenons peu à peu des forces. Le problème critique cependant viens de notre matériel… Malgré le pillage des corps et le butin conséquent que nous avons ramassé dans le petit campement orc, nous avons souffert de notre environnement pour fourrager les environs. Au début a cause de la proximité de la route et de base ennemie rendant difficile la collecte puis dans la jungle hyper hostile qui a empêché la plupart de trop s’éloigner pour ramasser de quoi nous approvisionner. Tout ceci fait que nos réserves de matériel ne seront pas suffisantes pour tenir une semaine de plus pour entretenir notre équipement. Nous risquons dans les jours à venir de devoir compter sur un matériel très usé ou des armes et armures de fortune. Pour ce soir, nous aurons encore de quoi entretenir notre matériel mais dans les jours à venir, cela va se révéler plus compliqué. Au vu de ce bilan, je maintiens le rationnement du matériel même si on va finir sans réserve très vite cependant je cesse le rationnement de la nourriture pour cette semaine a condition que la chasse et la récolte continue, ainsi nous reprendrons assez de force pour compenser en partie notre équipement défaillant.

Légat Atia Silverswell

HRP: Les malus changent deux fois:
Ce soir : malus a -5 a tous les rands (-5 a la spec pour le matériel et -5 au autres rands pour la fragilité car on recommence a peine a manger a notre faim)
A partir de demain : -5 a nos spec et perte de nos capacités de classes due à la pénurie de matériel (nous avons un matériel de mauvaise qualité et plus adapté a nos capacités spéciales: soit car trop usé, soit car on a prit un matériel de remplacement. Atia par exemple rangera son matériel actuel pour ne pas le perdre définitivement et se fera un équipement de fortune en attendant d'entretenir l'autre donc je vais me faire un nouveau set dés demain)
PS: oui les arcanistes sont aussi affecté car vous n'avez plus de potion de mana, de cristaux de mana, de fourniture cabalistiques et de matériel rituel, donc vos capacités magiques sont diminuées.

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Jeu 22 Oct 2015 - 16:14

La grotte de l’Orbite Sanglante
21 octobre 35

Hier nous avons accompli diverses épreuves pour nous garantir les soutiens des ancêtres de l’Orbite Sanglante et nous en avons au passage beaucoup appris sur la “sagesse” orque. Tout a commencé quand Vilppu finit de préparer son rituel et décida de nous mener dans la grotte sacrée. Rien que sur le court chemin, nous avons échappé à quatre ou cinq morts... Honnêtement je me languis de partir de cet endroit...

Nous sommes entré dans cette étrange grotte aux parois escarpé pour nous enfoncer dans le sol en suivant une spirale de roche. Nous étions régulièrement attaqués par des fantômes ou des lianes gonflées de sang mais aucuns n’étaient vraiment menaçantes. Les murs et les plafonds étaient décorés de carcasse et surtout de cranes sur toute la longueur de ces tunnels tentaculaires. Finalement, nous avons atteint la salle du rituel, une vaste sale avec dans le sol des failles circulaires concentrique et un trou central. Vilppu commença son travail et nous avons attendu, tous placé dans le cercle sacré. Son sort terminé, il s’empara d'une dague sacrée et fit une offrande de sang et demanda que chacun de nous fasse de même. Nous avons offert de notre sang et nous sommes retrouvés entouré d’une brume sanglante, éclairé par des lueurs rougeoyantes venant de centaines de paires d'yeux enchâssés dans les cranes. Les épreuves pouvaient commencer.

Vilppu nous amena à un groupe de trois vieux orcs imposants et en armure, des spectres rougeoyants qui nous toisèrent un long moment. Ils nous expliquèrent que tout guerriers orcs devaient être munis de trois qualités: la sagesse, le courage et la force, ce trio formant l’honneur. Ils décidèrent de nous interroger en premier lieu sur la sagesse, la moins importante des trois. Et je dois bien avoué avoir fini dubitative après cette expérience. Quelques morceaux choisis:

“Votre ami est engagé dans un duel qu’il risque de perdre, que faites vous?” la meilleure réponse d’après eux était : “Je laisse le duel se terminer puis si mon ami est vaincu, je défie son adversaire en m’infligeant les mêmes blessures que lui, plus une pour prouver ma force.”

Ou encore:

“Votre fils s’est rendu a l’ennemi durant une bataille, que faites-vous?” Là encore la réponse d’après eux était. “je paye la rançon pour le tuer moi-même afin de restaurer l'honneur familial.”

Ou enfin :

“Qu’y a-t-il de mieux dans la vie?” Et la réponse : “Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leur femme.”

Bref une sagesse culturellement éloignée de la nôtre avec des commentaires nous laissant bien comprendre qu’une hache a plus de valeur qu’une femelle dans leur hiérarchie et que le recourt à la violence démonstrative est le plus bel acte de sagesse. Nous avons réussi à nous adapter à ces questions pour donner des réponses à peu près attendu si bien que nous avons réussi à passer à l’épreuve suivante, l’épreuve de courage.

Dans cette étrange pièce brumeuse, nous avons vu une cinquantaine de squelettes d’orcs se lever pour nous affronter nous rugissant “oserez-vous affronter la mort?” Les orcs visiblement ignorent que les sin’dorei l'ont déjà combattu et très intimement. La vue de ces corps nous nous choqua donc par outre mesure. Le nombre cependant était plus inquiétant. Malgré notre fatigue et l’état déplorable de notre matériel, nous avons réussi à nous débarrasser de cette masse de mort au prix de quelques blessés dont un des nôtres inconscient. Nous avions réussi la deuxième épreuve, plus qu’une nous attendait et nous étions méfiants et épuisés.

Les esprits des ancêtres nous demandèrent de retourner à la salle du rituel pour la dernière épreuve et d’entrer à nouveau dans le cercle. Une fois a l’intérieur, la brume se condensa et des bulles de sang jaillirent du sol formant devant chacun de nous une silhouette qui fut en tout point notre identique jusque dans les capacités. Les esprits dirent que la plus grande preuve de force était de se battre soi-même. En l’occurrence, le plus simple pour les battre était de frapper avant même qu’ils ne puissent donner le premier coup. C’est ainsi que nous avons détruit un tier de nos ennemis avant la première attaque. Cependant ce fut une hécatombe quand ils commencèrent à répliquer. Après un combat très difficile, nous avons fini par les achever mais nous étions épuisé, blessé et le matériel en lambeau. Nous venions de terminer les épreuves.

Les esprits acceptèrent de nous écouter et de nous répondre, ils refermèrent nos blessures et je laissai le loisir à certains de repartir à notre camp, sous la protection des esprits pour se guider. Les autres restèrent dans la grotte pour converser avec les esprits. Vilppu exposa alors la corruption du clan et son désir de la voir disparaitre. Il demanda aux esprits de l’aide pour convaincre ses frères d’affronter Gul’dan plutôt que de devenir des esclaves des démons. Les esprits hésitèrent, être esclave était déshonorant mais le sang des démons rendait puissant, très puissant ce qui ça est honorable (de leur point de vue toujours). Je me permis de leur parler de l’Outreterre, ils furent circonspects mais je leur donnai accès à mes souvenirs de ce lieu et ils furent bien moins enthousiastes sur l’idée de l’alliance démoniaque. Ils promirent de réfléchir mais voulaient qu’en échange de leur aide nous les aidions contre les Arakoas. Ceux-ci profanaient un ancien cimetière orcs a la recherche de ruine apogides et en profitaient pour se faire une armée de morts et corrompre les âmes des orcs présent pour alimenter leurs armes. Je leur dis que nous allions réfléchir nous aussi a cet accord et nous sommes rentré au camp pour enfin nous reposer un peu.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Atia le Mar 27 Oct 2015 - 15:47

La destruction de Nal’Met
25 octobre 35

Qu’est-ce qu'il ne faut pas faire pour se mettre des esprits dans la poche? Dans notre cas ce fut trois épreuves au fond d’une grotte malsaine puis une vaste opération qui s’acheva après environ cinq heures de combat ininterrompue. Espérons que la récompense sera à la hauteur des sacrifices consentis pour cette opération...

L’opération en elle-même consistait à éliminer un groupe de cultiste arakoas sévissant dans les ruines apogides proches. Ces ruines étaient devenues depuis des siècles un lieu de sépulture pour les orcs or, depuis que la légion avait investi la région, les arakoas se sont mis à piller les lieus pour lever des armées de morts à partir des dépouilles orcs et à récupérer des artefacts de leur ancienne civilisation. Pour les ancêtres de l’orbite Sanglante, ces profanations devaient cesser et pour nous, c’était un ennemi à abattre car trop de mort-vivant ou d’armée apogides auraient pu devenir un problème majeur. La troupe a donc décidé de s’occuper des lieux le plus vite possible. Les esprits nous promirent alors leur aide contre la magie nécromantique de l’ennemi.

La troupe des fils équipés de brique et de broque fut guidé par Vilppu a travers la jungle par des sentiers connus de lui seul jusqu’à arriver dans les ruines de Nal’Met. Les premières explorations révélèrent de nombreux parias tentant des sortilèges divers ou des sorts pour renforcer leur nécromancie ou la présence démoniaque. Le tout était sous la surveillance de mercenaires ogres particulièrement peut attentif. Nous avons profité de ce garde totalement relâché pour attaquer, après tout, ils étaient loin de tout front, en territoire normalement allié, ils ne s’attendaient pas à voir un escadron d’elfe leur tomber dessus et cela nous a magnifiquement servi. Les premiers affrontements furent d’une grande simplicité avec une résistance symbolique plus qu’autre chose venant des ogres. Nous avons ainsi progressé rapidement à la faveur de la nuit dans cet environnement étouffant tout, même la lumière et les bruits. Quelques parias finirent par nous repérer et tentèrent une riposte bien veine si bien que les survivants prirent la fuite. nous en avons profité pour piller les ruines, les campements et même détruit un camp de repos ou les arakoas se reposaient avant de prendre ce que nous pouvions. Nous étions devenu une vraie nuée de sauterelles sanguinaire.

Après quelques heures, les premières zones de combat furent totalement nettoyé sans pouvoir vraiment répliquer prit entre la surprise et le blocage de leur magie par les esprits des ancêtres. Nous avons alors poursuivi vers les plateaux supérieurs mais là ce ne fut pas du tout le ma me chose et nous n’avons pas affronté les mêmes adversaires. Cette zone était occupée par des arakoas gangrénés en parfaite forme et apte au vol aidés par des golems apogides . Les combats prirent une toute autour tournure et bien plus funeste pour nous. Leurs attaques aériennes et la puissance de leur assemblage magique nous mirent terriblement à l’épreuve et nous avons subi nos premières pertes à ce moment, la fatigue ne nous épargnant pas. Cependant, nous avons réussi à progresser et notre détermination a fait vaciller la volonté des arakoas qui préfèrent rester en vol que de reprendre le combat. cela nous permit de découvrir et détruire de sites d’invocation démoniaque puis de progresser vers un haut plateau où nous attendait notre épreuve finale.

Sur le plateau, apparu un arakoas muté accompagné de deux ered’ruines, il nous accusa d’être les bourreaux de Xibalba et que nous allions payer pour tout cela. Nous avons vite compris que nous étions face à Ahalxic, le commandant des arakoas de la région. À l'aide de sa magie, il déstabilisa la plateforme et le combat débuta sous la menace de l’éboulement. L’affrontement fut brutal, surtout dans notre état de fatigue, de faim, de blessure et de sous équipement mais pourtant, déterminé et avec nos dernières forces nous avons réussi à vaincre et avons fui l’effondrement. Après cette ultime victoire arrachée dans la douleur, les derniers arakoas prirent la fuite. Notre mission était accomplie: les nécromanciens étaient morts, les arakoas en déroute, un site d’invocation détruit, un officier ennemi vaincu et notre mission pour les esprits terminés. nous sommes retourné au camp soigné nos blessés et impatient de repartir guider par Vilppu. Il est plus que temps que nous quittions cette maudite jungle.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4528
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tanaan]La Campagne de Pongara

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum