Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Falrhen le Jeu 9 Juil 2015 - 16:25

Résumé de la nouvelle affectation des Fils de Quel’thalas.

Le soir du 8 juin de l’année 35, la Légat Silverswell nous fit part des dernières nouvelles concernant la guerre en Draenor et plus précisément de la corruption orchestrée par Gul’dan au sein même des forces de la Horde de Fer. Ayant pris pied dans une forteresse au cœur de la jungle de Tanaan, nous devons attendre la construction d’une flotte conséquente pour aborder ce nouveau territoire ennemi. En attendant, l’une de nos opportunités est d’œuvrer à rallier les orcs qui ont fait défection après la capture de Hurlenfer par Gul’dan.

Pour se faire, nous devions rejoindre un contact gobelin du nom de Drokk le Noir, au sein de l’avant-poste de la horde Wor’var, situé au nord-est des plaines de Nagrand. Ce dernier est le capitaine d’une troupe de mercenaires basés sur place et il prit la soirée pour nous livrer les informations disponibles sur les forces en présence dans la région, résumées ci-dessous :

Le clan de la Lame Ardente : ils se trouvent au sud-est du camp. Ces derniers sont belliqueux mais farouchement indépendants et semblaient donc peu liés à la Horde de Fer. Les convaincre ne semble pas infaisable mais nécessitera du doigté. Selena Agna a proposé de se lancer sur la forge d’une arme susceptible de leur être offerte en gage de bonne foi. Aussi, nous songeons à éviter ce clan dans un premier temps, d’une part pour lui permettre de clôturer son artisanat,  d’autre part pour viser un ralliement plus simple en premier lieu.

Les Garns noirs : ils nous sont connus et sont nomades, donc leur emplacement précis est impossible à obtenir. Néanmoins il s’agit de mercenaires purs et durs. L’appât du gain sera notre atout.

Les Chanteguerre : ce clan est en pleine guerre de succession interne. Certains groupes soutiennent encore Grommash et devraient s’avérer plus aisés à convaincre. D’autres en revanche souhaiteraient bien voir l’un des leurs à la tête du clan. Il faudra donc faire preuve de subtilité et tâter leur fidélité à Hurlenfer lors des négociations, afin de savoir si nous pouvons jouer sur le sauvetage de leur ancien chef, ou si un tel argument serait dangereux.

Les Mâche-les-os : de l’avis de notre contact, ils doivent être abattus à vue. Caelys suggère une méthode moins définitive en vue de ne pas nous afficher en génocidaires d’orcs (titre que nous avons déjà amplement mérité malgré tout).

Les ogres sont centralisés autour des arènes, au sud et au nord-ouest. Ils respectent la force par-dessus tout. Ainsi, si des actes de gladiature en groupe peuvent s’envisager sans risque de perdre l’un des nôtre, c’est une option possible afin de les rallier. L’or et les offrandes sont d’autres possibilités.

Un fort jusqu’aux dernières nouvelles abandonné se trouverait au sud-ouest. Piste à creuser, mais guère un impératif immédiat.

Des draeneis sont retranchés dans les montagnes de la région.

Une pierre mystique géante, Oshu-gun selon les dires de certains d’entre nous, est un autre endroit du sud-ouest intéressant à investiguer. Les âmes des défunts y seraient attirées.


Le plan de base suggéré hier soir était le suivant (et peut être sujet à des modifications selon l’inspiration des Fils présents) : partir à la recherche des Chanteguerre en premier lieu, si nous avons de la chance nous tomberons sur ceux fidèles à Grommash. Si d’aventure nous croisons les Garns entre temps, cela pourrait être du pain béni si nous avons autorisation de lever des fonds à leur endroit. En parallèle, Selena et tous les forgerons aptes se concentreront sur la fabrication d’offrandes martiales pour nos futurs alliés potentiels.

Falrhen Faucon-Marchand

Lettre supplémentaire envoyée à la Légat dès hier soir, portant un cachet garni d'une rune punitive en cas de messager curieux :

Lettre:

Légat, vous avez certainement reçu en parallèle mon résumé de la situation en cours. Je souhaitais donc vous demander si nous avions autorisation d’utiliser des moyens financiers pour rallier certains clans ou race de mercenaires à notre cause. Et si tel est le cas, quelle serait notre marge disponible ?

Si d’aventure quelques orcs Loup-de-givre ou autres pouvaient nous rejoindre, cela jouerait peut-être en notre faveur pour convaincre leur congénères.

Post-Scriptum : Pour des missions essentiellement diplomatiques, il serait de bon ton de trier les membres des Fils sur le volet. Tu n’es pas sans savoir que certains sont incapables de fermer leur clapet pour retenir des remarques désobligeantes sur nos interlocuteurs. Ces remarques peuvent être véridiques, il n’en est pas moins vrai que le déroulement des entrevues sans altercations se joue souvent sur le fil du rasoir, par la présence ou l’absence des personnes auxquelles je fais allusion…

Falrhen
avatar
Falrhen
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 325
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Ven 10 Juil 2015 - 17:13

Falrhen,

Je te joins à ce message des mors, libre a toi, où tout officier, de mettre aux bavards qui ne sauraient tenir leur langue durant une négociation. Et s'ils sont récalcitrants, cette lettre fait office de preuve que j'ai bien délégué ce droit. ainsi donc si les désobligeant refuse de se plier à cette punition ils seront condamnés comme ayant refusé un ordre direct de ma part. L'humiliation potentielle de cette mesure devrait calmer les ardeurs des plus discourtois.

Concernant le budget, garde bien en tete que la majorité des dépenses sont affectées à la future campagne, nous sommes donc très limités en matière de ressources, cependant libre à vous de concourir dans les arènes, sur base du volontariat uniquement, pour gagner un petit pécule ou de piller les camps et villages de ceux qui seraient des ennemis déclarés. Les orcs ou les ogres n'en prendront pas ombrage, ils respectent la force et la razzia fait partie de leur culture, surtout chez les chanteguerres. Mais si besoin je peux tenter de vous débloquer des fonds mais cela ne sera pas faramineux.

Enfin, à propos des Mâche-les-Os, je pense que le mercenaire a raison, le clan a rejoint en partie le conseil des ombres, leur chef étant il y a peu encore un des gardes de Theron'gor, les autres ont préféré resté indépendant pour être des charognards et des cannibales, je pense qu'il n'y a rien à en tirer, au contraire, leur tête fera de bons trophées pour les négociations. De même, rappelez-vous que les orcs sont superstitieux et très liés aux esprits de leurs ancêtres, la pierre dont tu as parlé peut-être intéressante à exploiter.

Atia

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Dim 12 Juil 2015 - 12:54

Tragédie élémentaire
12 juillet 35

Mon adorable lecteur, comme tu es bon de me lire alors que je souffre tant d’avoir vu mon intégrité physique compromise lors de l’opération que je vais te décrire. Note mon courage et mon affection pour toi, de prendre ainsi la plume alors que j’endure une blessure! Mais rend toi compte lecteur, cette créature a osé m’attaquer alors que je tentais de la tuer! N’est-ce pas révoltant? Enfin ne t’en fais pas lecteur, je vais mieux et laisse-moi t’expliquer un peu comment cette tragédie est arrivée.

Ce soir-là, nous étions avec notre mâle alpha au pelage blanc favoris, à chercher ce que nous devions faire pour accomplir l’objectif de la Légat. Les idées fusaient, gladiature, pillage, diplomatie, raids, chacun avait une idée bien arrêtée mais c’est finalement une suggestion de la Blanche Colombe Ishaelys qui retint l’attention du mâle alpha. Elle proposa de se rendre au trône des éléments pour gagner l’approbation des chamans et ainsi faciliter les négociations futures avec les orcs de la région. Le plan fut approuvé, y compris par moi, car parler avec des chamans est potentiellement moins dangereux que de combattre dans l’arène, cela tu ne me contrediras pas lecteur! Mais je me suis trompé! Enfin n'anticipons pas tu verras bien par toi-même que ce fut une erreur. Ainsi, notre joyeuse petite troupe se mit en route vers le trône des éléments.

Sur place, nous avons vu un vieux chaman orc en robe de bure assis en tailleur a même le sol avec à ses côtés une chèvre, oui lecteur, une biquette. C’est incongru en effet. Il ne réagit pas à notre arrivée, contrairement à la biquette qui vint nous inspecter les uns après les autres d’un œil plutôt inquisiteur. À se demander qui était le maître de qui, mon vénéré lecteur. La chèvre, une fois son inspection terminée, vint “murmurer” quelque chose à l’oreille du chaman qui ouvrit les yeux et daigna enfin nous écouter (ou peut-être faire l’interprète avec la chèvre au cas ou cette dernière soit le vrai maître). Nous lui avons alors expliqué notre objectif de rallier les clans de la région contre la Légion Ardente et les démons. Une tache qui promettait d’être ardue car il fallait faire comprendre à un orc de taper la bonne personne et pas de se soumettre systématiquement au plus gros et au plus méchant. Mais je m’égare, revenons au chaman si tu le veux bien mon petit chou a la crème (allégée). Le chaman fut assez distrait mais finit par comprendre l’intérêt de la chose, après tout c’est un chaman, malgré qu’il soit un orc il sait utiliser son cerveau plus que ses muscles. Il nous expliqua alors que la légion et la guerre rendaient les éléments fous de rage et requiera notre aide pour “ramener l’équilibre”. Nous avons bien sur accepté, surtout les plus bourrins d’entre nous qu’un bon pugilat motivait plus qu’une parlote. Mais avant de nous donner notre objectif, il voulut tester notre sagesse (ce qui est audacieux vu certains de mes compagnons d’armes!). Il posa alors une série d’énigmes que nous avons résolues assez rapidement et satisfait par notre sagesse, il décida de nous confier sa tâche. Note lecteur que je comprenne que, pour un habitant de draenor, croisé des combattants intelligents doit être un étonnement miraculeux quand on voit les draenei, les orcs et les ogres! Note aussi qu’il a une tache de premier ordre à confier mais joue aux charades avant de nous y envoyer.

Bref, cette tache, comme tu peux t’y attendre fut une quête pour prouver notre force et notre détermination à ramener l’équilibre blablabla. Nous avions à éliminer quatre élémentaires particulièrement puissants et hostiles dont la rage contaminait les autres, formant une réaction en chaîne. D'après le chaman et la chèvre, éliminer ces rageux permettrait d’apaiser les autres et donc de ramener un peu de paix, ce qui, de facto, ferait de nous des champions des éléments. Qu’est-ce qu'il ne faut pas faire lecteur pour un peu de diplomatie… Suivre les caprices de deux animaux et de leurs copains élémentaires... Nous avons commencé notre quête en attaquant l’élémentaire du feu, puis enchaîné avec celui de l’eau. C’est en combattant celui de terre que la tragédie de la soirée arriva car il osa me blesser d’un horion de terre! Bon d’autres aussi furent blessés mais eux c’est sans importance. Heureusement, je fus soigné rapidement et enfin, nous avons affronté l’élémentaire d’air. Nous avons au final réussit à éliminer ces créatures bien que la moitié du groupe fini blessé plus ou moins durement.

Notre tâche accomplie, nous sommes retourné au trône des éléments. Là, nous avons trouvé la chèvre, assise en tailleur a la place du chaman et l’orc qui gambadait à quatre pattes dans l’herbe. Quand je disais que je ne savais pas qui était le maître et l’animal! La chèvre s’exprima à notre arrivée avec une voix tout à fait féminine et s'enquit de notre réussite. J’en profite pour dire que ceux qui oserait me traiter de “bizarre” a l’avenir, repensent à cette scène, hum? Quoique “repenser” implique de “penser” initialement donc ce ne sera pas gagné pour tous. Mais je digresse… Face à notre circonspection, c’est le chaman qui a pris le relais pour communiquer et nous lui avons expliqué le combat puis Dyne a donné les cœurs des Élémentaires à la chèvre qui les a disposés autour d’elle. Une fois placé, les cœurs émirent un rayon qui se concentra autour de la chèvre et après un éclat lumineux, elle tint dans la bouche un globe à l’intérieur duquel gravitaient plusieurs sphères élémentaires. Elle donna le globe à Dyne et le chaman nous annonça que ceci était la preuve que nous étions bénis par les éléments pour nous aider dans les futures négociations. La mission était accomplie. Certains, cependant, tentèrent de demander au chaman une aide plus directe de la part des éléments mais le chaman refusa, surtout en évoquant le fait que la simple proximité des démons rendait fou les Élémentaires, donc l’aide était impossible. Je dois avouer que l’argument avait du sens lecteur.

Après cela, le chaman annonça qu’il était fatigué et voulait aller se reposer avec son épouse (oui oui la chèvre, lecteur, c’est tout à fait dégoûtant) et de notre côté, nous avons rejoint notre camp et poursuivit les soins d’urgence sur les différents blessés, dont ma pauvre personne meurtrie tragiquement par la rage folle d’une créature opposée à l’idée d’être mise à mort. Mais enfin, il est temps pour moi de conclure ce rapport adorable et assidu lecteur! Je te souhaite ainsi de bien te porter en attendant notre prochaine rencontre littéraire. Et moi, je vais agoniser de ma terrible blessure! Pauvre de moi! N’est-ce pas lecteur? Plains moi lecteur! plains l’agonie de ta magnifique et dévouée rédactrice! Oui! Comme ça, lecteur! hummm continu! Voilà, parfait! C’est gentil lecteur, merci! un petit bisou pour te remercier!



Hekathi Cathubodua

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Lun 13 Juil 2015 - 23:49

Petite visite au arènes
12 juillet 35

Me revoilà déjà a tes côtés mon cher lecteur, je tiens à te rassurer je me porte bien! Mais je me vois à nouveau poussé à prendre la plume. Normalement c’était la corneille rouge qui avait pour charge d’écrire ce rapport mais je dois bien avouer qu’un rapport de quinze pages mêlant vers, partitions de harpe, croquis et récit légendaire sur le safari cannibale ou le grand corbeau divin n’auraient que peu avançaient nos officiers et camarades sur ce qui s’est réellement déroulé ce jour-là. Je vais donc m’empresser de résumer, en tentant de démêler le bon grain de l'ivraie, le déroulement des événements à partir du petit concert épique que la rouquine nous a offert. Je dois d’ailleurs par avance m’excuser auprès de la légat pour l’usage léger de mes dons pour détecter l’exagération du fait. S’il vous plaît, c’est pour notre bien à tous que je l’ai fait, veuillez donc épargner mon intégrité physique a notre prochaine rencontre. D’autant plus que mon adoré lecteur serait très triste de ma perte, n’est-ce pas lecteur? Alors je vous prie de m’épargner!

Mais voici donc les faits sans te faire plus attendre lecteur. Dans l’après-midi, le Mâle Alpha Falrhen a voulu progresser dans la mission qui nous fut confiée, il a donc réuni une petite équipe et un consensus fut trouvé pour aller se renseigner auprès de l’arène sur la situation dans la région. Notre lecteur que le pari était logique, c’était l’endroit sans doute le plus fréquenté de l’endroit et brassant le plus de voyageur. Mais tu t’accorderas avec moi sur le signe évident que cela renvoi concernant le ce pays: les habitants sont de gros rustauds! Ils ont poussé ce concept d’ode à la virilité triomphante et décérébré que porte le duel à mort à une forme de spectacle avilissant et absurde et visiblement ils aiment ça… Bien heureux le simple d’esprit comme on dit. Cela dit, ne nous en plaignons pas, cela visiblement pouvait servir nos intérêts et puis qu’il s’entretue, cela nous fera moins de travail! Mais je ne peux m’empêcher de trouver cela ridicule.

Dans ce lieu de vice, de débauche et d’exaltation sanglante, nos joyeux compagnons ont cherché des individus susceptibles de les renseigner. Et non de les arnaquer, je me permet cette remarque car ils sont tombé sur de drôle individus mon assidu lecteur. Tout ici semble payant, même attacher sa monture! Je t’épargne lecteur sur le récit de la rouquine sur le safari, les entraînements, le gobelin chapardeur devenu cible de tir à l’arc, les monstres, la nourriture et tout le reste. C’est un lieu de festival et de tournois, en voir un c’est tous les voir et tu te doutes bien, dans ta grande sagesse, de ce qu’il peut bien y avoir là-bas. Mais la visite prit une tournure inattendue quand les fils furent interpellés par un orc immense et bardé de trophée. Il s’agissait, tiens-toi bien lecteur, de Rorak le chef des Garns Noirs! Oui, celui la même qui tua et mutila nombre de nos camarades, nous traqua a travers le monde pendant des mois, gagnant une prime rondelette sur chaque tête d’azerothien qu’il ramenait à son maître Grommash. Le traqueur était là devant les fils, et je suis ravi de ne pas avoir été présente car j’aurais sans doute défailli a sa vue! Étrangement, il se montra amical, plaisanta sur les primes et le fait qu’il n’avait plus d’employeur à présent que Grommash était enfermé. Notre Mâle Alpha lui expliqua notre mission et curieusement un accord commença à se mettre en place, le chef Garns Noirs proposa de passer dans notre camp (celui de la Horde) contre des primes, 1 pièce d’or par tête de Mache-les-Os, 10 pièces d’or par tête de gangr'orc, 5 pièces d’or par tête de péon et de 1 à 100 pièces d’or par tête de démon en fonction de la taille. Le Mâle Alpha promis de transmettre l’offre à la Légat à la fin de cet échange, ce qui est une bonne chose, je le préfère dans notre camp.

Après ça, les curieux se renseignèrent sur les règles régissant l’arène. Je me demande bien à quoi bon, tout ce qu’il y a à savoir c’est que c’est barbare et dangereux. M’enfin, tu sais que je suis consciencieuse, lecteur, alors voici les règles. Les combats se font individuellement, en groupe ou en mêlée chacun pour soi, la dernière est le plus lucratif et la second le moins. Le combat s’achève quand un des combattants meure, tombe inconsciente où se rend, mais en cas d’abandon, c’est le juge de l’arène qui décide si le combattant mérite grâce ou doit continuer à se battre. Dans des affrontements contre des bêtes, l’abandon n’est évidemment pas une option. Il est vrai que les bêtes sont peu sensibles aux demandes de grâce. Combattre dans l’arène est gratuit et le gagnant peut dépouiller son adversaire et c’est tout. Il est donc suggéré de parier sur son compte avant d’avoir la bêtise suicidaire de descendre dans le sable. Et en parlant de paris, après cette petite explication, nos compagnons sont allés regarder des combats et gâcher leur argent en paris, mais je ne raconterais pas ces combats soi-disant épiques. C’est sans intérêt.

Voilà lecteur, le résumé du récit de la journée d’hier. Je ne suis qu’une seconde plume donc j’ignore si cela est bien exact mais pour toi j’ai fait l’effort d’être clair. Je te souhaite à bientôt mon adoré(e) et porte toi bien!

Hekathi Cathubodua

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Mer 15 Juil 2015 - 21:14

Spoiler:

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Veloce le Jeu 16 Juil 2015 - 19:03

Négociations et nettoyages à la orc
15 juillet 35

Légat,
Dès mon arrivée au camp de Wor'var je me suis dépechée d'aller retrouver Falhren afin de savoir ou nous en étions par rapport au denier rapport, si je puis dire, d'Hekathi. Rapidement après avoir commencer à prendre des nouvelles nous avons été rejoint par le reste des troupes puis le Capitaine Drokk, nous disant que la chèvre, épouse du chaman du Plateau Elémentaire, était arriver.

La... Chèvre (pardonnez moi Légat, je me demande encore si je n'ai pas rêvée cela) nous à rapidement donner une carte (dont je vous ait fait une copie ci-jointe) sur lequel se trouvait des notes sur les différents groupes présents en Nagrand. Cette carte nous à grandement aider a choisir notre prochain objectif qui fut la destruction du camp Mache-les-Os le plus proche ainsi que commencer les négociations avec le groupe Chanteguerre de Lok-Rath, encore fidèle à Grommash d'après la chèvre.

Nous sommes alors rapidement partit pour raser le camp d'orc cannibales (ces derniers étant une plaie sans nom pour tout Draenor) tombant, sur la route y menant, une caravane ogre détruite. Les corps des ogres ayant disparut. Malgré notre prudence en nous approchant de cette caravane nous sommes malgré tout tombés sur une embuscade des Mache-les-Os, ces derniers faisant preuves d'assez de coordination et d'ingéniosité pour nous surprendre. Malgré tout, cela ne suffit pas et ils furent rapidement annihilés.
Profitant de leur défaite pour aller fouiller la caravane (et récupérant un coffret remplit de pièce d'or) nous nous sommes approchés du camp, sachant pertinemment que nous venions de tuer tous les guerriers de ce camp, ne laissant que les enfants, les vieillards et les femmes (les impotents devant être tués et dévorés je pense).

Malgré certaines paroles contre, j'ai quand même donner l'ordre de détruire, et tuer, entièrement le camp. Ne sauvant le camp qu'en demandant à Hekathi de les endormir. Ces derniers pouvant toujours être sauvés en rejoignant un autre clan orcs.
Toujours est-il que nous avons accomplis notre premier objectif de la soirée : la destruction totale d'un des camps connus Mache-les-Os. Il ne nous restait plus qu'à aller retrouver les Chanteguerre pour commencer les négociations.
A noter que lors de notre trajet pour rejoindre les portes de la forteresse Lok-Rath, nous n'avons strictement rien rencontrés. Ni patrouilles, ni animaux sauvages, rien que nous sur la route. Et quand, enfin, nous sommes arrivés devant les portes de la forteresse, c'est pour voir notre seul chemin de sortie couper par l'apparition de Voltigeurs Chanteguerre. Nous n'avions d'autres choix que réussir nos négociations.

Par chance, et malgré une faute diplomatique de ma part, la preuves des Eléments suffit à autoriser une audience avec le chef local de cette forteresse, un orc trapus et couvert de muscle du nom de Kang. Durant les négociations, un peu perturbée par divers avis et le fait qu'il nous en voulait clairement d'avoir libéré Gul'dan lors de notre arrivés, nous avons réussit à lui faire voir notre point de vue, aider, une fois encore, par la preuve des Eléments. Il promit d'en parler à ses chamans avant de nous envoyer un message qui contiendras sa réponse. De plus il a aussi accepter de s'occuper des enfants Mache-les-Os mais seulement si ses chamans les acceptent (sinon Hekathi à proposer de leur effacer totalement la mémoire, dans le pire des cas).

Nous avons donc put repartir de façon plus soulager, si Kang accepte les négociations nous pourrons rapidement réunir les restes du clan Chanteguerre sous notre bannière. Ce qui aideras grandement pour tout le reste.

Etat :

- Une cinquantaine d'orcs morts (guerriers, vieillards et femmes). Une dizaine d'enfants orcs sauvés.
- Aucuns blessés parmis les Fils (bien que certains semblent avoir perdus leur monture, tués ou enfuits).

Récupération :

- 2000 thalers récupérer dans le coffret de la caravane ogres.
- 1875 thalers de vivre.
- 3120 thalers de matériel.
- 3144 thalers en monnaie/pierre précieuse/bijoux.

Sergent Veloce Visrin

Spoiler:

Note supplémentaire de Shaona

Officiers,

Mes excuses pour cette note un poil... Abrupte, néanmoins il me semble important de faire part d'un soucis, diront-nous, s'étant déclaré tantôt dans la journée du 15 juillet. Si je n'en ait pas parler avant c'était simplement pour ne déconcentrer personne avant les événements, et diverses missions, de la soirée.

Le soucis en question viens de Nuraa. Cette adorable petite à user de sa magie, certainement hérité de son animal de compagnie succube, pour "influencer" Nael quand cette dernière l'appela d'un surnom qui lui déplut. Lui demandant, ordonnant même, de sauter dans le lac. Ce que Nael fit sans même y penser à deux fois.

Je me suis montrée magnanime, en l'état que je n'ai ni tuée, ni enfermée Nuraa pour sa faute. En grande partie car Nael me faisait des yeux très... Sybillien (que voulez vous, je suis faible face aux enfants). Néanmoins je lui ait préciser les risques de faire cela sur ses alliés ainsi que le fait que j'en parlerait aux officiers pour les laisser décider de son sort (mon idée principale concernant un bûcher, je pense vous laisser faire).

Hormis cela, rien à signaler.

Shaona Dawnslayer.

_________________
"Do not underestimate the Pride of a Lion... When it's protecting it's own." - Veloce Visrin

"Magic... Magic is everywhere. Stay silent. Open your ears. And maybe you'll be able to hear It's whisper..." - Shaona Dawnslayer
avatar
Veloce
Noble
Noble

Nombre de messages : 590
Date d'inscription : 20/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Mar 21 Juil 2015 - 21:35


La bataille de Na'gwa


Je vais vous raconter la bataille du pont de Na’gwa. Cette terrible bataille se déroula le vendredi 17 juillet de l’année 35 de l’ere azerothienne. comme je l’ai promis à la sergente et la corneille noire, je ne ferais pas de fioriture, hélas, sur ce rapport!

Nous étions assemblés paisiblement à Wor'var et préparions la suite de nos opérations pour rallier les forces de la région à notre glorieux combat contre la Légion Ardente et Gul’dan. Nous allions partir à la rencontre de la Lame Ardente quand un messager venu de Lok'Rath est arrivé et nous a demandés d’urgence de rallier nos troupes pour aider leur ville contre une invasion. Les Chanteguerres de Mok'Gol, dirigé par Korak le Raboté, s’opposaient aux Chanteguerres de Lok'Rath dirigé par Kang le court. Leur différent était simple: Kang était loyal à Grommash malgré son emprisonnement et Korak voulait lui prendre la tete du clan à la place. La troisième faction, celle de Garroshar et dirigé par Vogdish l’Osseux n’avait pas encore pris parti. L’enjeu était donc de taille durant la bataille à venir, pour le clan et pour nous! Oui pour nous, car voyez-vous, nous avons décidé d’utiliser l’emprisonnement de Grommash et sa lutte contre la Légion pour rallier les Chanteguerre à notre cause. Nous avions d'ailleurs déjà contacté Kang et proposé une alliance à ce propos. L'occasion était belle pour concrétiser cet accord. La sergente Véloce nous a donc menés jusqu’à Lok'Rath où nous avons retrouvé le chef loyaliste.

Le Chef Kang le Court avait à ses côtés une cinquantaine de guerrier auquel s’ajoutèrent la dizaine d’elfe que nous étions, opposé a la centaine de guerriers de Korak. Le déséquilibre numérique poussa Kang à une manoeuvre audacieuse. Plutôt que de risquer directement sa forteresse et un siège, il porta ses troupes au pont de Na'gwa pour bloquer les troupes ennemies et annuler en partie son avantage numérique. Ainsi les braves soldats de Lok'Rath et les Fils se postèrent sur les berges dans l'attente à la fois angoissée et excitée de la bataille à venir.

LÀ première chose que nous avons perçue de l'armée ennemie ce sont des sons, rythmé, violent, menaçant se rapprochant. Les pas lourds d’une centaine de guerriers, le claquement de leurs armes et armures, les plaintes de leurs montures, les tambours de guerre et les cris de guerre et les ordres. Puis nous les avons vus, les guerriers déterminés sur leurs worgs ou a pied, leurs haches et bouclier en main avançant d’un pas conquérant. À notre approche, ils se divisèrent en trois colonnes chacune dirigé par un sous-chef et un chaman. La colonne la plus imposante prit pied sur le pont alors que nous et nos alliés nous préparions au combat, invectivant l’ennemi. Mais à notre grande surprise les chamans des deux ailes incantèrent, celui de l’aile gauche ouvrit le fleuve en deux permettant au orcs de passer à sec et l’autre incanta un sort permettant de marcher sur l’eau. Kang ne fut pas effrayé par cela et rugit qu’ainsi chacun aurait sa part de traitres à tuer. Les armées se rapprochèrent et la bataille de Na'gwa débuta.

Le choc initiale des orcs de Mok'gol furent violents, profitant de leur nombre, ils parvinrent à faire reculer nos lignes et prendre pied sur les berges. L’ordre est alors entré en action sur le flanc gauche prêtant main-forte à ses alliés. Selena fut la première, elle brisa la magie du chaman, refermant les eaux sur l’arrière de la colonne orc provoquant une panique sur les arrières des troupes ennemis. Veloce, Athiel et Cenaya se lancèrent au milieu de la mêlée soutenant leurs alliés par leurs présences et leurs prouesses martiales. Ishaelys invoqua des sorts de protections pour aider les soldats à se défendre. Nuraa et Caelys déchainèrent leurs magies sur les troupes adverses tandis qu’Earenion, ne parvint pas à attendre le chaman, celui-ci ripostant avec un odieux sort qui blessa notre compagnon à la jambe. Quant à moi, je m’avançai en première ligne et rugit un défi au sous-chef Tirag qui dirigeait cette colonne. Il répondit favorablement en me faisant face, tandis que les troupes nous laissèrent de l’espace et nous avons échangé un défi sanglant qui s’acheva par la mort de mon adversaire. Je tranchai sa tete et l’exposai à la vue de ses troupes. Après une heure d’affrontement, nous prenions le dessus mais les chamans et les héros adverses ne l’entendirent pas ainsi. Ils réussir à redonner courage à leurs troupes mais surtout invoquèrent un monstrueux élémentaire qui manqua de briser le centre de notre armée! Heureusement Kang et ses gardes parvinrent à blesser salement le monstre et à stopper son avance. Finalement, les chances s’équilibrèrent quelque peu avec un avantage pour notre camp.

Mais le nombre joua fortement dans la balance et le centre désorganisé par le titan élémentaire commença à reculer. L’ennemi était déterminé et malgré nos avancés il finit par reprendre le dessus à nouveau manquant de faire tomber le centre. Selena, continuant son travail de brise sort, parvint à révoquer l’élémentaire déjà salement amoché tandis que la sergente Veloce vint en aide au centre. Sur le flanc gauche, Isha, utilisant l’orbe chamanique, rallia une partie des orcs et contourna l'ennemi pour augmenter la pression tandis qu’Athiel s’élança en avant et provoqua un carnage tel dans les rangs adverses que les orcs, prit en tenaille et face à la furie se débandèrent les uns après les autres. Le flanc s’écroula finalement, nous permettant de venir faire pression sur le centre par le côté. Cenaya et le lion d’Earenion, épaulèrent Veloce tandis que je frappais à distance avec mes javelines, encore peu remise de mon duel et blessée au flanc par les tirs ennemis. L’ennemi était acculé et les sorts de Caelys et Nura achevèrent leur moral malgré les tentatives des héros ennemis pour reprendre le contrôle de leur armée. Les troupes de Mok'gol abandonnèrent la bataille et s’enfuirent, cédant à la panique. Les chamans couvrirent la retraite de leurs hommes tandis que les deux derniers sous chefs étaient tués dans les derniers combats. Kogak le Raboté s'enfuit enfin vers sa ville.

La bataille était terminée, Lok'Rath comptait une dizaine de morts et une vingtaine de blessés tandis que l’ennemi abandonnait une trentaine de morts et 29 prisonniers et un nombre inconnu de blessés rapatriés. Kang réorganisa ses troupes et envoya une petite force d’une dizaine de maraudeur harceler les arrières de l’armée en fuite. La victoire était notre! Kang nous dit alors que cette victoire allait probablement pousser Korak a la négociation car il ne doutait pas que les 29 prisonniers viennent renforcer son armée et ainsi changer sensiblement le rapport de forces. Il expliqua aussi que cela rendrait Vogdish l’Osseux plus à l’écoute et il nous proposa un moyen de finir de le convaincre : rejoindre le tertre des ancêtres, apaiser les fantômes qui y sont agités et gagnés la faveur des ancêtres, ce qui, avec l’orbe des éléments, devrait achever de convaincre Vogdish de tenter de libérer Grommash. Après cette révélation, nous sommes rentrés à notre campement pour fêter cette glorieuse victoire!

Voilà le résumé de la bataille “sans trop en faire” d’après les instructions que j’ai reçues. De toute façon, j’ai déjà commencé à composer la chanson de cette bataille épique donc la version intéressante suivra!


Neamhan Finrhyse

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Veloce le Dim 26 Juil 2015 - 15:06

Purification de cimetière orc
22 juillet 35

Légat,
Après avoir négocier avec Kang le court et participer à la bataille de Na'gwa, et notre victoire sans pareille face aux troupes du Rabotté, notre allié orc nous à fait part de ses prévisions quant aux négociations avec les autres petits chef du clan Chanteguerre fracturé, nous annonçant que le meilleur moyen pour parvenir à unifier les groupes seraient, en plus de notre victoire précédente, d'aller au site funéraire orc se trouvant à l'Ouest et de "purifier" la zone.

En effet, ce lieu semble avoir été, depuis quelques temps déjà, perturbé par la colère des morts y résidant, ces derniers semblant attaquer tout ce qui oserait y pénétrer et les éliminant (rajoutant, de fait, de nouveau esprits en colère). Kang nous avoua aussi que nul orcs n'avait vraiment le droit, ou peut être le courage plutôt, de tenter de purifier les lieux et il nous a demander, en tant qu'allié, de nous en occuper. Nous affirmant que si nous parvenions à faire cela que les cela aiderait grandement les négociations futures.

Ayant commencer avec les négociations Chanteguerre il aurait été compliquer de ne pas accéder à sa requête même si je suis la première à avouée ne pas connaître un iota sur comment appaiser les esprits - outre par l'utilisation d'armes mais je doute que ce soit la méthode que Kang veuille que l'on applique sur ses ancêtres.
Nous rendant donc sur le site funéraire, passant très près de Oshu'gun, nous avons été accueillis par un froid glacial ainsi que la colère intense venant des esprits.
Ishaelys s'est mise alors à faire une sorte de rituel, posant des offrandes en appelant a l’apaisement des esprits, bien vite ces derniers furent attirés par les offrandes, les récupérant avant de s'envoler, un seul esprit restant derrière pour nous parler, nous demandant les raisons de notre présence, nos objectifs futurs. Nous lui avons répondu avec honnêteté, que nous avions été envoyer ici par Kang le court afin d'aider à apaiser les Ancêtres. L'esprit nous informa que nous trouverions la solution au sommet du site funéraire, près du crâne de géant et qu'il tenterait de convaincre les autres esprits de nous laisser passer.

Après une ascension presque sans histoire - quelques esprits ont du, malheureusement, être éliminés après qu'ils nous aient attaqués. Après une ascension sans histoire, donc, nous sommes enfin arriver au sommet du site funéraire, l'esprit nous ayant accueillis nous expliqua que la solution à notre problèmes venaient avant tout des orcs Chanteguerre vivant autour d'Oshu'gun et qui avaient céder à la corruption et que le seul moyens de calmer les ancêtres seraient de les éliminer après avoir examiner la pierre dans le crâne du géant.
Étrangement, la pierre était graver d'une... Énigme, chose surprenante compte tenu de la nature même des orcs de Draenor. Plus encore quand celle ci s'avéra être quelque peu complexe dans son interprétation. Néanmoins nous avons rapidement résolus l'énigme.

NB : Je garde en partie sous silence le combat qui s'ensuivit, ces combats étant très personnels pour les membres présent lors de cette mission je ne peux raconter ainsi leur secret dans ces rapports. Je puis, cependant, vous assurer que les combats, bien que difficile pour certains, furent rapidement mener à bien.

Une fois tout ceci fait nous avons trouver dans une cachette une hache d'arme orc sertit d'un cristal. Récupérant la hache, nous sommes alors rentrés, quelques peu secouer par les événements que nous avons dut affronter. Nous préparant pour devoir éliminer les orcs corrompus entourant Oshu'gun.

Etat :
- Quelques blessures légères
- Récupération d'une Hache d'arme orc.

Sergent Veloce Visrin

Combats autour d'Oshu'gun
24 juillet 35

Légat,
Je commence ces lignes en présentant mes excuses autant à vous qu'à l'Ordre. Comme le décrit mon rapport précédent nous devions, après avoir rendu visiter aux esprits du site funéraire orcs, éliminer des orcs Chanteguerre corrompus. C'est néanmoins là que j'ai commis l'erreur de grandement sous-estimer nos adversaires.

Pour vous mettre les choses dans leur contexte.

Vendredi soir nous sommes partis en direction des terres autour d'Oshu'gun. Nous ignorions assez ce que nous allions affronter mais nous étions tous déterminer à l'idée d'éliminer les disciples corrompus de Gul'dan. Et bien vite nous avons put commencer à nous faire une idée des événements qui se passaient autour de cette pierre mystique.
En en effet, a peine arrivions nous vers un des premiers ranch local que nos éclaireurs nous ont prévenus que des orcs corrompus étaient en pleines négociations avec des orcs encore purs.
Un simple sorcier gérait les négociations alors que quatre gardes corrompus gardaient l'entrée.
Il était évident que si nous chargions, les orcs bruns se rangeraient certainement sous l'influence des corrompus, ne serait-ce que parce que, malgré tout, il s'agissait d'orcs. Alors je me suis servit du matériel à notre disposition : l'Orbe des Elément et la Hache orc.
Cela fut assez efficace, les orcs bruns se retrouvant confus quant à quoi faire alors que les corrompus nous attaquèrent immédiatement. Néanmoins ils n'étaient clairement pas au niveau face à nous et furent rapidement éliminer.

Les orcs bruns n'étaient, vraiment, que des civils. Des éleveurs de worgs qui cherchaient à vivre en paix sans aucun soucis. Ils nous ont appris que les corrompus avaient entourés ces bois. Leur conseillant d'aller rejoindre Kang à Lok-Rath nous avons entrepris de commencer le lent nettoyage des orcs corrompus.
Et cela commença presque après être sortit du ranch.
En effet, non loin de ce dernier nous avons put voir un groupe de démoniste en plein rituels sacrificiels, des draeneis, des ogres, des orcs, des animaux... Ils sacrifiaient tout ce qu'ils avaient à porter de mains pour leur rituel - dont nous ignorons encore les implications. Néanmoins leur concentration extrême causa leur perte car c'est à peine si ils nous ont vu arriver lorsque nous les avons charger, les éliminant aussi rapidement que brutalement.

Et c'est là que j'en reviens à mon erreur.

Suite aux événements de mercredi, je dois avouer avoir fait preuve d'une certaine... Impatience d'en finir avec ces orcs et j'ai commis nombre d'erreurs dont, la plus flagrante, a été d'avancer à découvert sans faire attentions aux éventuels éclaireurs et autres groupe d'orcs corrompus. J'ai mésestimé leur nombre et tactique.
De fait un groupe d'éclaireur nous à découvert avant d'appeler des renforts.
C'est ainsi qu'un groupe d'orcs, mener par un gangr'orc à la fois massif et puissant. Le combat s'est dérouler à notre désavantage à cause de la très grande force des orcs, en particulier de leur leader. Nous avons réussit, difficilement, à les vaincre, néanmoins nous n'avions réussit qu'à éliminer un seul camp des orcs corrompus sur, nous supposons, au moins une demi-douzaine.

Etat :
- Quatre blesser grave, reste des troupes subissant des blessures légères
- Un camp d'orc corrompus détruit
- Une vingtaine d'orcs corrompus tués.

Sergent Veloce Visrin

_________________
"Do not underestimate the Pride of a Lion... When it's protecting it's own." - Veloce Visrin

"Magic... Magic is everywhere. Stay silent. Open your ears. And maybe you'll be able to hear It's whisper..." - Shaona Dawnslayer
avatar
Veloce
Noble
Noble

Nombre de messages : 590
Date d'inscription : 20/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Mer 29 Juil 2015 - 12:02

Le Conseil de la Chèvre.


Bonjour lecteur, comment te portes-tu? Bien? Parfait! Et moi? Ho je vais très bien, merci de demander. Je te sais si prévenant, mon adorable liseur. Aujourd’hui je vais te raconter une bien curieuse réunion, curieuse car elle rassemblait des orcs pour discuter. Oui, oui, Lecteur! Discuter! N’est-ce pas saugrenu que de demander à ces animaux de parler? Mais il faut dire, la réunion a été convoqué par une chèvre, c’est donc forcement inattendu, ne crois-tu pas? Nous avons donc été convié par notre nouvel ami Kang le court, qui comme son nom l’indique n’est pas très grand, pour participer à ce conseil. Sur place, la chèvre et le chaman bien entendu et une belle brochette de Chanteguerre, Vogdish l’osseux, un vieil orc tout maigre, et notre grand rival Kogak le raboté. Tous avaient une petite cour de guerriers avec eux et la réunion débuta avec une tension des plus palpables, je pouvais presque la tripoter de mes mains lecteurs! Tout le monde commença par se présenter, ce qui était barbant, Vogdish continua d’être neutre, Kogak d’être candidat à la succession de Grommash et Kang d’être loyaliste à son chef capturé. C’est quand la sergente Veloce s’exprima que les choses commencèrent à être amusantes.

Le raboté commença à vilipender la sergente et Kang en disant que nous étions des envahisseurs étrangers, des manipulateurs, des sorciers, que nous n’avions aucun honneur et que Kang faisait plus confiance aux ennemis de son clan qu’à ses frères. blablabla, une diatribe aussi vaine que brutale, en bref, orque. La sergente argumenta en présentant nos reliques, la sphère des éléments et la hache des anciens que Vogdish examina et confirma authentique. Le chef orc semblait pencher dans notre camp mais c’était sans compter sur l’absurdité des coutumes orcs et de leur culture. Le Raboté se dressa et hurla au parjure et à la trahison, il nous accusa de sorcellerie et d’avoir corrompu les éléments et les ancêtres pour voler ces artefacts. Une accusation grave qui fit frémir les orcs et qui se tournèrent vers Veloce. Celle-ci se contenta de parler, provoquant l’aspiration et Kogak en profita pour rallier Vogdish face à la lâcheté elfique. Veloce continua de parler alors que visiblement face à un tel affront, dans le crâne étroit des orcs, le seul argument était un “coup de hache en travers de la gueule”. Certains le suggérèrent à la sergente qui finit par relever le défi et vint affronter l’orc en combat singulier. Il est cocasse lecteur de voir que tous nos efforts diplomatiques depuis des semaines ne tenaient finalement qu’a un duel stupide.

Le combat fut intense mais relativement bref et je dois bien avoué lecteur que la sergente m’a épatée mais pas autant que le fut son nez après la droite de l’orc! Elle triompha sans surprise de l’orc démontrant encore l’indiscutable supériorité des elfes quel que soit le domaine, y compris martial, pourtant unique qualité des orcs. Le Raboté fut tué net et la victoire confirma donc que nous avions raison et que nos reliques étaient vraies. Personnellement lecteur, j’ai abandonné l’idée de comprendre la logique derrière de telles carabistouilles. Toujours est-il que le fils du raboté a officiellement rattaché les troupes de son père à Kang et l’Osseux fit de même. Nous étions tous à présent dans une grande et joyeuse famille désireuse de mettre sur le râble aux démons. La chèvre avait réussi son objectif et nous étions à présent unis pour aller défaire les Chanteguerre démoniste d’Oshugun puis à Tanaan. C’est ainsi, sur cette superbe note de fraternité et d’optimisme construit et cimenté par le sang d’un demeuré que je conclus ce rapport mon délicieux lecteur. en te souhaitant de bien te porter et à la prochaine.


Hekathi Cathubodua.

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Veloce le Lun 3 Aoû 2015 - 15:31

Nettoyage d'Oshu'gun
29 juillet 35

Légat,
Après le premier assaut lancer su Oshu'gun et l'étrange résistance que nos avons dut affronter, nous avons prit notre temps pour réunir nos alliés Chanteguerre afin de lancer un assaut total, et implacable, sur les orcs corrompus entourant Oshu'gun et troublant le repos sacré de leur morts.
Le plan étant simple, là ou le fils du Raboté et l'Osseux devaient attaquer d'un coté, nous devions rejoindre Kang et les siens pour frapper de l'autre coté. Les prenant en tenaille et nous assurant d'élaguer leur rang lentement mais sûrement.

Toutefois, lorsque nous avons rejoins le point de rendez-vous nous avons put découvrir, sans guère de surprise, que Kang et les siens s'étaient déjà lancer au combat. Ne nous attendant pas et préférant s'occuper de cela rapidement. Néanmoins Kang avait d'autres projets pour nous (en plus de tenter de me marier à un de ses fils). Nous devions explorer l'une des cavernes proche d'Oshu'gun qui, selon ses chamans, "puait la magie corrompue à plein nez".
Les démons et les démonistes étant connus de nous, ils allaient être "facile" de s'en occuper.

Effectivement, la caverne était remplie d'éléments corrompus. Que ce soit des orcs blafards, pale et malsain comme les ténèbres, ou des élémentaires de pierre "charger" à la magie du Vide... Nous avions du travail. Beaucoup de travail. Mais, lentement et sûrement, nous arrivions à éliminer notre opposition, descendant et nous déplaçant plus longuement dans le réseau de caverne. Semblant, d'après certains, nous déplacer directement jusqu'à "sous" Oshu'gun.
Et plus nous nous rapprochions de ce point, plus malsain étaient l'énergie ambiante.

Et rapidement nous en avons découvert l'origine.

L'orc, si il pouvait encore être appeler comme ça, se trouvait sur une sorte de "trône" fait de magie du Vide, seul, dans ce qui ressemblait au sous-sol d'Oshu'gun. Autour de lui un véritable tourbillon de Vide qu'il semblait absorber, lentement mais sûrement.
Autant dire que sitôt le danger identifier j'ai ordonner l'attaque.
Malheureusement pour nous il semblerait que le Vide, ou le Néant, ou les deux, aient donnés quelques pouvoirs... Dangereux à notre ennemis. Ce dernier étant capable de s'entourer d'une armure sombre qui ripostait si on l'attaquait au corps à corps, ou de lancer une pluie de sorts sombre immobilisant ceux se faisant toucher. Pire encore il semblait capable de plonger la pièce (a moins que ce ne soit nos esprits) dans le noir le plus total et absolu.

Heureusement pour nous cependant, nous avons put rapidement découvrir qu'avec sa forte affinité au Vide, il se montrait particulièrement sensible à la Lumière. Et avec cette information en plus nous avons put, lentement mais sûrement, l'affaiblir et diminuer ses défenses avant de finalement réussir à l'éliminer, non sans mal.

Fouillant les environs directs à la recherche d'une sortie, nous avons put rejoindre rapidement l'extérieur, et Kang, qui nous félicita d'un travail bien fait, nous invitant dans sa forteresse afin de festoyer et de profiter de la victoire, chose que je laissais à ceux voulant accepter de le faire.

Pour ma part, une fois les blessés déposer au camp, je me suis rendue au cimetière des orcs pour annoncer aux esprits la purification d'Oshu'gun, et leur rendre la Hache qu'ils m'avaient prêtés.

Bilan
- Plusieurs blessés durant le combat final
- Une vingtaine d'orcs blafard et d'élémentaire corrompus éliminer.
- Un "orc" surdoser à la magie du Vide

Note
Les chamans de Kang ont affirmés qu'ils sauraient nettoyer la corruption persistant en Oshu'gun. Cela prendra sûrement du temps mais ils semblent confiant d'y parvenir quoi qu'il en soit.

Sergent Veloce Visrin

Premier Contact avec les Lames-Ardentes
31 juillet 35

Légat,
Avec la pacification, et l'unification, du Clan Chanteguerre nous avons décider de nous attaquer au second clan présent en Nagrand possédant autant d'importance, bien que moins nombreux. Les Lames-Ardentes.
De ce que nous connaissions nous savions qu'une offrande d'arme (forgée par Selena, une pièce de toute beauté) ainsi qu'un duel d'honneur serait sûrement prévus et, préférant éviter les soucis de venir en surnom pour de simples négociations, j'ai préférée prendre seulement quelques troupes avec moi.

Entrer dans le camp des Lames-Ardentes nu furent guère difficile, les gardes semblaient attendre notre venus car "prévenus par leur chaman"
Note : Il faudra, un jour, penser à mettre la main sur un chaman pour l'Ordre. Vu la vitesse des messages des Eléments, cela pourrait être utile.
Dans le camp lui même nous pouvions voir des novices s'entraîner ici et là et des péons, je suppose, vaquer à leur occupation. A noter que tout le camp semblait fonctionner comme une machine bien huilée.
Ceci dis, le chef des Lames-Ardentes locales se trouvaient dans une grotte, grotte remplis de Maître-Lames et qui servait à la fois de forge, au vu des équipement, et d'arène de combat.

Le chef local, se présentant sous le nom de Tohu et de son frère Grwanar (un frère jumeau), nous accueillit poliment, demandant raison de notre présence et raison pour lesquelles ils devraient accepter.
Présenter la lame offerte en cadeau plus l'Orbe des Eléments les rendit bien plus réceptif à nos arguments.
Tohu semblait ravi, bien que son jumeau préféra s'éloigner quand les négociations semblaient allaient dans notre sens. Le Maître-Lame nous offrit alors de quoi festoyer avant de préciser qu'un duel scellerait joliment notre pacte d'alliance.

Et c'est pendant ce festin que les choses sont aller de mal en pis.

Pendant le repas un simple serviteur tenta de me poignarder dans le dos, sans grand succès vu que sa stratégie consistait à crier dans mon oreille "Mort aux traîtres !". Le bloquant rapidement, Tohu fut pris de rage devant un tel manque de respect et décapita le servant... Avant que des bruits de combats à l'extérieur de la caverne ne se fasse entendre.
A peine avons nous eut le temps de comprendre cela que déjà des orcs portant des armes Rochenoire apparurent sur les coursives au dessus de l'arène, déversant une pluie de mort sur nous et Tohu, blessant le Maître-Lame et nous forçant à nous replier, emportant Tohu, blessé, avec nous.

C'est alors que commenças une fuite désespéré vers l'extérieur du camp Lame-Ardente. Dans la caverne, des orcs avaient eut le temps de placer des mitrailleuse lourde, manquant de nous faucher sur le trajet. Par chance notre expérience face à ce genre d'arme nous permis de prendre rapidement l'avantage et d'éliminer l'opposition.

En sortant de la caverne nous avons put enfin voir à quels point les choses étaient grave. Les Lames-Ardentes alliés à Gul'dan avaient pratiquement contrôler l'ensemble du camp, seul restait une sortie au sud. Les membres soutenant Tohu se faisant éliminer ou tentait, désespérément, de fuir.
Fonçant vers la dernière sortie avant qu'elle ne soit condamnée, nous lancions des appels à la fuit, au rassemblement soit chez les Chanteguerre, soit au camp de Wor'val. Éliminant, et détruisant, le maximum d'ennemis devant nous ainsi que leur matériel de guerre.

En réussissant à sortir du camp, nous n'étions pas totalement hors de danger car, à quelques mètres de là se trouvait un autre camp d'orc, encore plus néfaste, des Mache-les-Os. Et ces derniers, tel les charognards qu'ils sont, ont vite compris que de la nourriture gratuite allait arriver.
Nous sommes tomber sur un petit groupe de Mache-les-Os en train de... Festoyer sur quelques fuyards Lame-Ardente fidèle à Tohu. Autant dire que nous les avons éliminer sans même un soupçon de regrets.

Soignant ceux pouvant être sauver des Mache-les-Os nous avons repris notre marche jusqu'au camp de Wor'val, de là nous avons put voir l'étendard des Lames-Ardentes être rejoins par celle de Gul'dan.

Bilan
- Quelques blessures légères
- Tohu et plusieurs réfugiés se sont installer à Wor'val, ces derniers impatients de se venger
- Perte du camp de la Lame-Ardente, et alliance de ces derniers avec Gul'dan.

Note

La présence proche du camp de Mache-les-Os pourra être à notre avantage Légat. Il ne devrait pas être trop difficile de placer quelques "preuves" comme quoi les Mache-les-Os s'attaque aux orcs retrancher dans le camp de la Lame-Ardente. Nous pourrons donc les laisser s'entretuer pendant que nous préparons notre assaut.

Sergent Veloce Visrin

_________________
"Do not underestimate the Pride of a Lion... When it's protecting it's own." - Veloce Visrin

"Magic... Magic is everywhere. Stay silent. Open your ears. And maybe you'll be able to hear It's whisper..." - Shaona Dawnslayer
avatar
Veloce
Noble
Noble

Nombre de messages : 590
Date d'inscription : 20/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Mer 5 Aoû 2015 - 15:40

L’escarmouche opportuniste
Dimanche 2 Aout 35

Cause : Dimanche, en fin d’après-midi, des éclaireurs Chanteguerre vinrent nous signaler que les traitres de la Lame Ardente tentaient une sortie pour attaquer le campement des Maches-les-Os alors établie près d’une ancienne tour de guet. L’occasion pour nous était belle de faire d’une pierre deux coups, attaquer les survivants de cette attaque et ainsi nous assurer une double victoire, contraire les traitres démoniaques de la Lame (et ainsi gagner des points avec les loyalistes) autant que débarrasser la région de quelques Maches-les-Os de plus.

Déroulement: Notre approche a été discrète et minutieuse, nous voulions les prendre par surprise en plein combat afin de leur laisser faire le gros du travail eux-mêmes. La bataille était déjà bien engagée quand nous sommes arrivés et les Maîtres-Lames aidé par des fusiliers rochenoirs prenaient le dessus sur les cannibales faiblement équipés et entrainés. La bataille semblait déjà jouée mais nous voulions la laisse continuer un peu et pour ça nous avions des cibles évidentes. Nous avons contourné l’affrontement et avons fondu sur les tireurs dans le dos, provoquant un combat violent mais bref où nos ennemis furent massacrés sans pitié et sans pouvoir opposer une résistance sérieuse. Avec leur chute, le soutiens à distance venait de disparaitre et donc un des avantages majeurs des Lames.

Ce groupe éliminé, nous nous sommes rendu vers le coeur de la bataille, le camp des Maches-les-Os. Sur place, les combats étaient dans une sorte de pause où chaque protagoniste récupérait ses forces et se jaugeait en attendant le nouvel assaut. Nous avons attendu que les combats reprennent redoublés d’intensité pour lancer une attaque magique et explosive massive sur les ennemis sans vraiment chercher à viser qui nous voulions toucher parmi nos ennemis. Quelques adversaires sortirent parfois de la mêlée pour tenter de nous attaquer mais notre ligne de défenseur a tenu bon et la bataille a vite pris fin dans la confusion la plus totale. La mort du leader de cette armée de la Lame a démoralisé les troupes qui se sont replié et que nous avons fait prisonnier. Les restes des Maches-les-Os tentèrent de nous dévorer, en vain, ils parvinrent à faire deux blessés sans grande gravité et furent achevés.

Résultat : La bataille s’acheva par une victoire totale, le camp des Maches-les-Os était anéanti et la moitié de l’armée des traitres venait d’être éliminé. Mieux encore, la dizaine de prisonniers purent être ralliés, crachant sur leur nouveau chef et ses mensonges. Ils furent amenés à Ost’Erinlyss pour évaluation et intégration à nos forces. Après cette victoire, le temps des traitres est à présent compté.

Bilan :
Ennemis : Lourd, une trentaine de Lame-Ardente eliminé, une dizaine ralié et une cinquantaine de Mache-les-Os tués.
Fils & alliés: 2 blessés dont l’auxiliaire mise hors combat.


Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Lun 10 Aoû 2015 - 15:18

La reconquête des terres de la Lame Ardente
7 aout 35

Cause : Depuis quelques jours, nous attendions l’opportunité de reprendre l’offensive sur le village perdu de la lame Ardente. Nous étions prêts mais il nous manquait l’occasion. Elle nous vint ce soir-là quand des fumées noires s’élevèrent du village. Nous avons rassemblé une partie des troupes pour l’assaut et nos alliés de la Lame encore loyaliste.

Déroulement: L'opération débutée, nous avons attaqué depuis la passe nord tandis que nos alliés attaquèrent par la porte sud. Notre approche fut étonnamment calme, nous avons vu des orcs de la lame abattue dans le dos, sans doute des opposants à la nouvelle vision gangrenée du clan et à en croire l’odeur de magie démoniaque flottant dans l’air, c’était bien avancé.

Dans le village même nous avons été attaqué par des orcs dont la corruption en orc vert était avancée mais encore incomplète. nous les avons éliminé sans trop de mal, leur état les empêchant visiblement d’être au mieux de leur forme. Le village nettoyé, nous nous sommes naturellement dirigé vers la grotte d'où exhalait la plus forte odeur de corruption. En chemin, nous sommes tombé dans une embuscade que nous avons laissé nos alliés régler pendant que nous pénétrions dans les entrailles de la terre. Les murs étaient constellés de marque verte et la lave semblait se corrompre à vue d’oeil. Nous avons été stoppé par des gangr'orc et le frère de Tohu. Je n’ai pas voulu parlementer ni entendre ses justifications ou ces menaces. Je les ai déjà trop entendu et elles étaient vaines. J’ai ordonné l'attaque immédiate et un combat à débuter mais l’issue était évidente, ils étaient en infériorité numérique donc n’avaient aucune des avantages habituels de nos adversaires. À la mort de ses soldats, nous avons capturé le traitre. Il nous a menacés disant que notre camp était attaqué par son “maître” et le reste de son clan et que nous étions perdus. Visiblement, il avait oublié que des mercenaires et la moitié des fils étaient encore là-bas. Nous avons remis le traitre à Tohu qui l’exécuta tandis que nous nous sommes élancé vers Wor'var pour aider nos camarades à repousser l’invasion.

Notre base était visiblement durement assaillie mais l’attaque n’avait pas percé. Les corps des traitres jonchaient les alentour et les barrières d’épieu mais les combats n’étaient pas partout terminés. Nous avons rejoint le front le plus durement touché, faisant face à un Annihilan, probablement le “maitre”. Nous n’avons pas hésité un instant reprenant le combat contre ce monstre de puissance pure, profitant de ses blessures déjà nombreuses, infligées par des tirs d’artillerie. C’est au prix de difficiles minutes et de quelques blessés que nous avons réussi à le terrasser mettant ainsi fin à la bataille.

Résultat : La bataille achevée, nous avons lancé les valides à la traque des survivants qui furent exterminés jusqu’au dernier. Le camp de wor’var avait tenu tandis que le village de la Lame avait été libéré et le chef Tohu nous assura de son soutien pour combattre la Légion à Tanaan. C’est donc un deuxième clan qui s’apprête à nous rejoindre pour le combat à venir et, à nouveau, de nombreux sbires de Gul’dan fertilisent le sol de Draenor à l’issue de cette double bataille.

Bilan :
Ennemis : Total, l’ensemble des traitres rallié a la gangr'horde et leurs alliés démons ont été exterminé pendant la bataille ou pendant la traque qui a suivi.
Fils & alliés: Modéré, de nombreux blessés pendant l’attaque surprise sur notre camp, et légère sur l’offensive qui a été très peu couteuse.


Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Arévas le Lun 10 Aoû 2015 - 20:21

Légat,

Par la présente, je vous fais part de ma venue prochaine en Nagrand afin de rejoindre la troupe des Fils.

Mon arrivée en Draenor fut sans incident et c'est avec beaucoup de satisfaction et de fierté que j'ai pu constater vos succès à travers la puissance de votre fief, Ost’Erinlyss, dans la Crête de Givrefeu ainsi que dans la lecture de vos rapports. Les membres de la Horde présents sur place ainsi que les autochtones ne tarissent pas d'éloge à propos de l'Ordre.

Soyez assurée de ma hâte de vous retrouver, vous ainsi que l'ensemble des Fils. Je prends également la liberté d'apporter avec moi une partie des ressources que j'ai préparées en Azeroth et qui j'espère devraient vous être utiles.

Le Soleil nous guide.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2281
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Sam 15 Aoû 2015 - 11:00

Rencontre avec les Ogres du Prophete
12 Aout 35

Cause : Les orcs étaient à présent ralliés à notre cause, il nous fallait donc nous occuper des ogres. Par chance, une rumeur persistante nous donna une occasion en or. Un ogre tentait de rallier un certain nombre de gorien à la cause anti-gul'dan. Il était potentiellement un allié de choix, j’envoyais donc des éclaireurs orcs s’occuper de faire le premier contact et bien vite un rendez-vous dans d’anciennes ruines ogres fut organisé.

Déroulement: La forêt où étaient dissimulées les ruines inquiétait mes camarades, ils l’avaient déjà affronté et avaient failli ne pas en revenir. Cependant, les ogres nous ayant donné rendez-vous là-bas, il devait bien y avoir un moyen de passer sans trop de risques où ils se chargeraient de nettoyer les lieux. Nous nous sommes donc mis en route et à l’orée des bois nous avons progressé à pied en formation du phénix.

Curieusement, malgré la brume et un sentiment oppressant, nous sommes arrivé jusqu’aux ruines sans encombre mais, là, nous avons vu un ossuaire avec des cranes décharnés tourné vers nous. Nous avons essayé de comprendre cela quand soudain des gangr'orc éthérés apparurent et tentèrent de nous attaquer. Spectres, illusion ou manifestation de l’outreterre? impossible à dire mais un combat à bien vite commencer et des demons s’ajoutèrent à la confrontation que nous avons mise à mal sans trop de difficulté.

Nos “ennemis” défaits, nous avons entrepris de tourner les cranes dans la direction opposée à notre arrivée, nous doutant d’une énigme. Ceci fait le monde vacilla et tout se mit à tourner dans une violente confusion puis quand tout redevint au calme nous avons vu des ogres. La rencontre pouvait enfin commencer. Les ogres expliquèrent que certains des leurs étaient favorables au démoniste et que pour réussir à unir les goriens, il fallait les éliminer mais les ogres ne pouvaient pas le faire eux-mêmes. Ils nous demandèrent donc d’éliminer nous-mêmes ces sympathisants des démons et ils se chargeraient de convaincre les neutres de ses rallier à la guerre contre la Légion. Nous avons accepté le plan.

Résultat : Malgré des débuts déconcertant dans cette forêt, nous avons trouvé des alliés chez les goriens, de quoi promettre une force de frappe conséquente si nous réussissons à tous les rallier.

Bilan :
Ennemis : -
Fils & alliés: -


Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Arévas le Dim 16 Aoû 2015 - 14:35

"Mise au silence" d'un sympathisant gorien de Gul'dan
14 août 35

Cause : Notre rencontre avec le Prophète ogre de mercredi nous avait laissés avec certaines interrogations quant aux cibles qu'il allait nous demander de "réduire au silence",  pour reprendre ses mots, afin que l'Empire gorien soit purgé des sympathisants démonistes. Néanmoins, notre attente fut de courte durée car un de ses représentants, se cachant sous les traits d'un magistère sindorei, illusion certes dérisoire face aux talents de nos arcanistes qui le remarquèrent immédiatement mais néanmoins suffisamment efficaces pour duper les populations locales non averties. Celui-ci nous présenta alors notre première cible, un des premiers orgemagis connu sous le nom de Kiggler.

Déroulement : Notre cible et notre destination connues, nous nous dirigeâmes au Nord-Ouest de la région, dans les montagnes près de Cognefort où nous trouvâmes une carrière où des Ogres exploitaient des esclaves orcs. Profitant de l'effet de surprise, nous lançâmes un assaut rapide et meurtrier qui vint rapidement à bout des premiers gardes et contremaîtres. Mais les bruits des combats alertèrent Kiggler qui se trouvait plus en hauteur et qui se préparaient à fuir, selon les dires des gardes qui avaient pour mission de nous ralentir. Hélas pour eux, notre science du combat couplée à notre discipline martiale eut vite raison d'eux et nous retrouvâmes notre cible au bout du camp occupée à créer un portail pour nous fausser compagnie.

Nos arcanistes rompirent la magie qui activait le portail, laissant Kiggler à notre merci, même si celui-ci était accompagné d'un démon de type Observateur et bien décidé à vendre chèrement sa peau, en contrebas se trouvaient également 4 Ogres occupés par une invocation commune autour d'un brasero. Nous ne laissâmes pas le temps aux invocateurs de terminer leur ouvrage et ils furent rapidement éliminés, au même titre que le démon qui n'eut même pas le temps de faire quoi que ce soit, et Kiggler fut réduit en bouillie par le zèle de Shaona qui avait une notion très personnelle du silence définitif. A noter que deux des quatre invocateurs se rendirent, nous les entravâmes avec pour objectif de les livrer au Prophète car j'estimais ne pas avoir autorité en matière de jugement pour ces affaires propre à l'Empire gorien.

Résultat : Un nouveau représentant du Prophète justement vint nous trouver alors que nous quittions les lieux. Il nous félicita pour notre réussite et notre zèle dans notre mission, il nous offrit également les esclaves orcs en guise de récompenses pour nos efforts, nous lui remîmes les deux prisonniers afin qu'ils soient présentés et juger par son maître. Une fois de retour à Wor'var, nous confiâmes les esclaves aux autorités locales pour qu'elles puissent s'occuper de leur rapatriement et autres formalités.

Bilan :
Ennemis : 7 gardes et 2 invocateurs ogres tués, 2 invocateurs capturés, un démon Observateur tué, la cible Kiggler tuée.
Fils & alliés : Quelques blessures légères, 15 esclaves orcs libérés

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2281
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Arévas le Lun 17 Aoû 2015 - 22:01

Rencontre diplomatique avec des Ogres sympathisants de Gul'dan
16 août 35

Cause : Ce soir-là, notre illusion de magistère se manifesta à nouveau afin de nous demander de nous occuper d'un autre groupe d'Ogres favorables à la Légion. Ceux-ci se trouvaient non loin de Wor'var et procédaient à une migration massive de renforts par portails à destination de Tanaan, il convenait donc de mettre fin à ceci.

Déroulement : Nous nous mîmes en route et arrivâmes rapidement au fort gorien en ruines où se trouvaient nos cibles. Mais plutôt que de foncer et occire les occupants, nous considérâmes l'option diplomatique lorsque les gardes vinrent nous trouver en nous demandant l'objet de notre venue sans hostilité bien que naturellement méfiants à notre égard. Nous obtînmes une audience avec les maître des lieux tout occupé à maintenir les portails vers Tanaan en activité et nous tentâmes de le convaincre de laisser tomber la Légion et de rejoindre la coalition de Nagrand qui était en train de se former pour lutter contre les démons, en prenant soin bien sûr d'éviter de mentionner le Prophète.

A notre grande surprise, le chef ogre semblait rapidement prêt à renoncer à son allégeance envers Gul'dan mais il se montrait tout de même réticent car il avait besoin de garanties quant à nos réelles chances de vaincre la Légion et surtout pour lui prouver que Gul'dan était vraiment mauvais et nous non. Une idée simple et efficace nous vint alors, nos arcanistes créèrent un portail à destination de l'Outreterre afin que le chef puisse se rendre compte par lui-même de ce qui attendait Draenor si la Légion gagnait cette guerre. Il refusa d'emprunter ce portail mais envoya quatre Ogremagis à sa place, ceux-ci revinrent vite et lui confirmèrent que le monde présenté de l'autre côté n'était pas une illusion, pour finir de le convaincre nous lui proposâmes de rencontrer des Ogres venant de notre propre ligne temporelle qui seraient en mesure de le lui confirmer plus encore. Notre hôte semblait effrayé par une telle vision et il ordonna la fermeture immédiate des portails pour Tanaan.

Le chef nous demanda alors si d'autres clans ogres s'étaient déjà ralliés à notre cause et fut impressionné quand nous mentionnâmes le Primat Kékar ainsi que le Consul des Oge'gar, il demanda alors qu'une réunion avec ses illustres confrères soit organisée afin de discuter des termes de son entrée officielle dans la coalition. Nous transmettrons cette demande au Prophète.

Résultat : L'opération de ce soir est un succès, non seulement nous avons évité toute confrontation armée mais nous avons également privé Gul'dan de renforts qui finalement vont certainement se rallier à notre cause. Cette issue diplomatique doit servir d'exemple pour le reste des opérations de négociations en Nagrand, celà devrait impressionner ceux qui nous restent à rallier.

Bilan :
Ennemis :
Fils & alliés :

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2281
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Ven 21 Aoû 2015 - 15:41

Combats dans les arenes du Primat Kekar
19 aout 35

Cause : Nous poursuivons notre campagne de recrutement dans Nagrand et plus précisément des ogres. Avec l’aide de notre allié “le prophete” nous rallions et éliminons l'opposition parmi les goriens. Leur dernière idée fut de nous faire participer à un tournoi de gladiature organisé par le primat Kekar qui nous avait déjà parmi ses amis depuis le Soleil Noir. Le conseil des ombres avaient envoyé quelques détachements pour participer afin de faire de la propagande en montrant la “supériorité” des pouvoir accordé” par le sang des démons. Notre mission était donc triple, tuer des ogres corrompus, les empêcher de faire leur propagande et faire la nôtre.

Déroulement: À notre arrivée sur place, nous avons remis nos lettres de marques au videur qui nous guida vers une arène ou déjà de nombreux spectateurs étaient réunis. Nous avons vu une tribune pour le conseil et celle du primat. Nous avons approché du primat nous mettant à sa droite en attendant que l’on nous donne les règles et instruction. Déjà, un commentateur haranguait la foule. J’en profitais pour faire de même avec plus ou moins de succès mais des fans se présentaient déjà pour nous soutenir.

Un des arbitres vint nous expliquer que nous allions reconstituer une bataille où les orcs avaient massacré des ogres en déroute dans une forêt d’Ombrelune et nous allions jouer les ogres tandis que le conseil jouerait les agresseurs. Nous avons accepté, haranguant le public ogre en disant que nous allions laver leur honneur passé. L’arbitre nous expliqua aussi que le primat était pour nous et distribuait des armes à nos supporteurs comme le voulait la coutume, les supporter du conseil étant déjà armés.

La bataille débuta peu après ces explications. Nous nous sommes postés au centre de l’arène en formation de la perle et nos premiers adversaires déboulèrent en rugissant, à peine conscient tant le sang des démons les avait rendus fou. Il s’agissait d’ogres en armure qui ne firent preuve d’aucune finesse. Notre formation tint bon sur les premières minutes, nous permettant d’encaisser le plus gros du choc mais l’ennemi réussit à briser notre cohésion a force d’effort mais il était déjà trop tard! L’ennemi était épuisé et blessé et nos ripostes finirent par les mettre à terre si bien que de nouveaux adversaires firent leur apparition mais cette fois nous avions l’initiative et nos sorts et armes à distances firent un carnage. L’ennemi cependant ne désespérait pas et nous envoyait vagues après vague qui toutes étaient hachées menu.

Dans les gradins, nos supporteurs nous aident autant qu’ils pouvaient et ils finirent par venir prendre à partir ceux ouvertement dans le camp de nos ennemis. La bataille se poursuivit ainsi dans les tribunes. Dans l’arène, les troupes d’élite ennemis approchèrent mais nous étions à présent solidement placés et prêt à riposter à toute nouvelle intrusion, le choc initial et la surprise étaient passées et nous avions l’avantage moral. Même le grand champion ennemi ne put rien y changer. Le match s’acheva et nous avons, comme convenu par le scénario, feint notre mort après un de mes discours a la gloire du courage ogre, le nôtre et la défaite de la corruption. Après cela, un voile blanc fut tiré sur l’arène et nous sommes sorties pour être félicité par le primat.

Résultat : Notre victoire est sans appel, nous étions tous debout malgré quelques blessures sans grande gravité alors que nos ennemis étaient tous au sol, mort ou blessés. Notre tribune de supporteurs avait poussé à la déroute les fans du Conseil et notre propagande avait été entendu. L’opération s’était déroulée pour le mieux et le primat était ravi de notre prestation nous invitant à un banquet que nous avons accepté et nous offrit quelques présents. Le ralliement des ogres se passe donc pour le mieux pour le moment et je m’en réjouis. Bientôt le Conseil allait devoir faire face à nos forces de plein fouet!

Bilan :
Ennemis : une dizaine de blessé ou mort.
Fils & alliés: un blessé et quelques égratignures et dégâts matériel.


Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Atia le Mar 1 Sep 2015 - 11:16

Conclusion du ralliement de Nagrand
21 aout au 28 aout 35

Je dois bien avouer que la tournure qu’ont pris les événements à réussi à me surprendre et pas qu’un peu. Vendredi 21, les ogres du prophète nous ont ralliés pour lancer une attaque sur les derniers partisans de gul'dan encore présent dans la région. L’influence du Prophète avait suffisamment évolué pour lui permettre de lever une petite troupe et il en profita pour montrer sa force. Le camp fortifié ennemi présentait plusieurs entrées et il fut décidé que nous allions frapper par la plus éloignée une fois que les ogres avaient lancer leur assaut sur les entrées le plus au nord. Le plan se déroula sans accroc, le Lieutenant Arevas prit le commandement tandis que je fis office d’éclaireur et l’assaut se déroula à merveille sans perte de notre côté contrairement à l’ennemi pressé de tous bords. Quand la défaite de l’adversaire fut consommée, nous avons fait la jonction avec nos alliés qui portaient une livrée violette frappée d’un marteau. Ce symbole nous le connaissions que trop bien et leur cri ne fit que confirmer notre crainte : “Crépusculaires!”

Cette nouvelle fit un choc bien légitime à la plupart d’entre nous. Mais, avec la mort de Cho'gall et la brouille de celui-ci et de son ordre avec le Conseil, nous pouvions espérer quelque chose. ces ogres étaient farouchement opposés au démon et pro guerre, espérant au fond d’eux que le conflit ramènerait ce monde à son chaos primordial, un monde paisible débarrassé de vie. Ils ne voulaient donc que destruction et trouver la mort au bout du chemin. Pragmatique, je décidai de poursuivre avec eux, des fanatiques étaient toujours pratiques comme chair à Canon. Les fils furent hésitants mais comprirent que nous devions nous préoccuper de l’ennemi le plus dangereux quite à nous allier avec une menace potentielle mais bien plus faible. D’autant que les sacrifier contre la Légion nous débarrasserait potentiellement des deux menaces. L’accord fut donc conclu bien que nous étions devenu très méfiants, et a raison.

Les jours suivants furent consacrés au renforcement de notre alliance et à la préparation de la grande réunion où nous devions rencontrer les acteurs de notre future alliance. Ceci fut fait le soir du 26, le primat, le maitre des portails, le chef des ogres d’oge’gar, nous et les ambassadeurs du prophète étions conviés dans les ruines de Cognefort. Sur place les tensions étaient palpables mais nous avons remis chacun à sa place tandis qu’un étrange phénomène était en train de se passer dans les eaux et sous terre. Nous avons accéléré la réunion tandis que le phénomène étrange s’amplifiait et devenait inquiétant. Je fis mettre à la tete de “l’assaut Ogre” le primat comme chef officiel pour sa renommée et son sens politique et le maitre des portails de par son expérience fut nommé Généralissime de l’assaut ogre, les autres factions étant aux ordres des deux premiers, la réunion prit ainsi la tournure que j’escomptais. Mais le phénomène finit par exploser en un déluge de créature des marais qui jaillit de toute part. Nous avons mit fin à la réunion pour nous échapper en taillant un chemin dans ces créatures. Nous avons appris après coup que la cité avait été bâtit sur un marais et que seule la magie des lieux empêchait les spores d’envahir l’endroit. La défaite des goriens a libéré les créatures avec un petit coup de pouce du conseil qui voulait empêcher notre alliance. Une manœuvre vaine, car ce petit combat commun n’a fait que renforcer notre unité.

Notre alliance fut définitivement scellé le 28 après une cérémonie et un banquet entre nos orcs et nos ogres dans la nuit que s’acheva par une grande fête. Nous avons de notre côté participé à un rituel ogre pour qu’ils puissent s’attirer les faveurs de leurs esprits même si pour cela nous avons dû combattre encore quelques créatures des marais. Notre mission à Nagrand s’achève donc positivement et l’assaut sur Tanaan peuvent à présent commencer.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralliement contre la Gangrehorde de fer

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum