Noïana Girith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Noïana Girith

Message  Noiana le Mar 24 Mar 2015 - 11:41


Informations techniques

Prénom : Noïana
Nom : Girith (frisson, horreur)
Surnom : -
Raison du surnom : -
Race : Sin'dorei
Age : 97 ans
Spécialité : Hydromancienne
Alignement : Neutre - Neutre

Caractéristiques physiques :

Taille : 1 mètre 71
Corpulence : Fine et d'apparence fragile
Couleur de peau : Pâle
Couleur de cheveux : Blonds
Couleur des yeux : Vert émeraude
Vision (port de lunette) : -
Gaucher ou droitier : Droitier
État de santé (problème passé, présent ou à venir) :


Description

- Physique -

C''est du haut de ses un mètre soixante-dix que cette elfe d'une taille dans la moyenne, ni trop grande, ni trop petite, s'aventure dans le vaste monde. De son visage aux traits harmonieux quoi que légèrement figés se détachent tout particulièrement ses yeux en amande d'un vert émeraude pur, perçant et bien souvent dénué d'émotion apparente. À cette teinte tirée de la ponction du gangre-mana il y a une décennie de cela, s'ajoute une longue chevelure qui vient encadrer ses traits de son blond épuré, inchangé depuis sa naissance et qui n'est pas sans évoquer la splendeur de sa Quel'Thalas natale.  Rompue à l'art de la magie, et plus exactement de l'hydromancie, son corps est à l'image de la mage qu'elle est. Si la pâleur de sa peau illustre les innombrables utilisations et entraînements magiques qu'elle a eu à faire au fil des décennies, sa silhouette dotée des formes toutes en finesses et subtilités de ceux de son peuple évoquent une apparente fragilité. Apparence dont elle joue d'autant plus quand elle revêt les différentes robes marquées de runes qui composent sa garde-robe de bonne praticienne en magie. Cependant dans sa posture altière, emprunte de l'étiquette de la noblesse, l'on peut retrouver la geste d'une elfe rompue au maniement de la rapière et de l'épée comme tant d'indices qui trahissent qu'il ne s'agit là que d'une image qu'elle souhaite donner. Si en quelques occasion on pourra la voir avec telle arme au flanc, il est plus courant de la voir manier un bâton léger, plus propice à l'usage des sorts offensifs qu'elle affectionne.

- Mental -

D'une nature distante, basée sur la maîtrise de ses émotions pour le loisir de l'étiquette et de l’apparat, il est difficile de voir poindre sur ses lèvres un sourire. Souvent qualifiée de froide, voir glaciale, ce n'est que le masque de professionnalisme et de concentration qu'elle revêt en permanence en public. Si sa notion de diplomatie n'est guère fameuse, cela tient souvent à l'aspect cassant de ses réponses lorsqu'elle juge que la situation ne s'y prête pas. Souvent en alerte, elle s'astreint en revanche à observer de façon posée ce qui l'entoure, que cela soit une situation ou une rencontre, pour mieux en comprendre les tenants et les aboutissants. Perfectionniste, elle n'hésite pas à se dévouer entièrement aux causes que son devoir lui amène à défendre avec une loyauté sans faille tel que cela lui fût enseigné depuis sa plus tendre enfance. Encore « jeune » elle a amplement conscience du fait qu'il lui reste encore beaucoup à apprendre malgré ses facilités et connaissances. Cela ne manque pas de faire ressortir chez elle, malgré une attitude hautaine typiquement elfique, une humilité certaine qui va de paire avec sa soif de connaissance et d'apprentissage.


Profession et savoir-faire

Fille d'une longue lignée de mage, elle a été formée un premier temps auprès de son père puis auprès du Kirin Tor dans le maniement des Arcanes tout d'abord puis, selon la tradition de la Maison Girith, elle s'est spécialisée dans l'hydromancie et plus spécialement le maniement du givre et de la glace à but militaire. Sans cesse accompagnée par un élémentaire qu'elle anime grâce à ses réserves de mana, il n'est pas rare de la voir s'amuser à créer des sculptures éphémères de glace cristalline qui disparaissent en fonction de son envie ou sous les douces caresses du soleil.

Background

Le dernier jour du troisième mois de l'an 530 du Calendrier du Roi (-62) vit la naissance de l'enfant unique de Lorn Girith, née Melui, et de son époux Beleg Girith, aîné et dirigeant de la maisonnée Girith. Sa mère mourra en couche et c'est au côté de son père, dans la quiétude de la demeure familiale qui se dressait sur les terres frontalières des territoires trolls, que Noïana grandit. Relativement libre de ses agissements malgré le carcan de l’étiquette qu'il incombait à chaque enfants issu de la noblesse, elle montra rapidement de grandes affinités avec la magie et plus particulièrement avec la manipulation des eaux. En effet, dès son plus jeune âge elle se retrouva accompagnée par son plus fidèle allié, un élémentaire d'eau qu'elle animait grâce à sa volonté et son mana de manière continue.

Peu après son quinzième anniversaire son père l’envoya faire ses classes auprès d'un précepteur compétent quoi qu'un peu grabataire. Elle apprit les bases des arcanes et des différentes pratiques inhérentes à la magie si bien qu'au bout de dix ans elle n'avait rien à envier aux plus doués des disciples issus des bancs de Dalaran. C'est à ce moment là que son père choisit de la faire revenir à ses côtés pour parfaire de lui même sa formation tout en la doublant d'une formation plus « classique » aux armes. Mage puissant, guerrier abile rompu à l'art de la guerre et à l'application militaire de ses compétences, il lui enseigna les sorts, secrets et techniques qui faisaient des Giriths les mages guerriers renommés qu'ils étaient. Œuvrant à la frontière des territoires trolls ils agissaient au nom de Quel'Thalas pour défendre les leurs faces aux autochtones aux longues défenses.

Alternant entre les escarmouches contre les Trolls en collaboration avec les forces thalassienne en faction dans la région et ses voyages en quête de connaissance, Noïana passa quatre décennies à parfaire ses connaissances. Toujours accompagnée par son fidèle élémentaire, l'elfe se rendit à Dalaran, la grande cité des mages, puis explora les royaumes humains. Ce n'est qu'après s'être rendue à Hurlevent qu'elle décida de retourner auprès des siens, déçue par ce qu'elle y découvrit. Sur le chemin du retour elle fit une halte à Forgefer puis décida qu'il était temps pour elle de retourner auprès des siens quand les échos d'un sombre portail et de créatures sanguinaires à la peau verte se déferlant sur les Royaumes de l'Est. En revenant elle retrouva la quiétude qu'elle avait laissée mais dont elle savait désormais le temps compté.

Lorsqu'en 598 (+6) la Horde avança jusqu'aux bois de Quel'Thalas et y mirent le feu la jeune Hydromancienne combattait aux côtés de son père et de sa maisonnée pour défendre son peuple face à ces nouveaux attaquants alliés à leurs ennemis de toujours, les Trolls Amani. C'est durant une de ces féroces batailles que son père, Beleg, périt, submergé par le nombre alors qu'il couvrait la retraite de sa troupe à travers les bois en feu. Remontée par le massacre de son mentor, et surtout du dernier de ses proches, Noïana se mura dans le silence et poursuivit la guerre avec une froide efficacité. Lorsque deux ans plus tard la Horde fut défaite et que les siens se retirèrent de l'Alliance la jeune elfe œuvra à la régénération des bois et aux réparations d'après guère avant de se cloîtrer bien loin des mondanités dans sa demeure pour se concentrer sur ses recherches et études.

Ainsi elle reconstitua un peu du savoir familial perdu avec le décès de son père et pendant douze ans Noïana ne mit guère le nez hors de sa tour d'ivoire si ce n'était pour partir à la recherche de quelques textes anciens et antiques traités de magie. Le lendemain d'un voyage de longue haleine, dans le courant de l'année 612, le Fléau fût aux portes de sa Quel'Thalas adorée et la légèreté de l'aventure laissa une nouvelle fois place au désespoir d'une lutte sans fin contre un adversaire infatigable dont les rangs n'avaient de cesse de gonfler à chacune des pertes que les elfes encaissaient. Tandis que sa demeure s'effondrait sous les tirs d'artilleries, que ses voisins, amis d'enfance survivants des guerres contre la Horde périssaient sous les crocs et griffes des goules et nuées de morts-vivants elle se battait sans fin. Lorsque Anasterian périt elle se trouvait auprès des défenseurs sur l'île de Quel'Danas et ne due son salut qu'à la tentative désespérée de se glisser dans un portail arcanique qu'elle invoqua grâce à ses dernière réserves d'énergie.

Quelques semaines plus tard elle rejoignit les restes de son peuple aux côtés de Kael'thas et demeura avec Lor'themar Theron pour protéger ce qu'il restait à protéger en Quel'Thalas et, comme beaucoup, ponctionna lorsque cela lui fût offert quand le Grand Magistère Rommath revint à Lune d'Argent et commença les opérations de reconstruction de la cité. Cependant, méfiante et érudite, elle ne répondit pas à l'appel du Prince de le rejoindre en Outreterre. En effet le mana ponctionné et apportait avait un trop mauvais arrière goût de démon pour l'Hydromancienne. Elle demeura en Quel'Thalas et prit part aux combats pour nettoyer le sud de la menace du Fléau avec une efficacité sans faille, rodant encore et encore ses sorts et ses aptitudes avant de se retirer une fois son devoir accomplit.

Lorsque la Porte des Ténèbres s'ouvrit pour une nouvelle fois un an plus tard c'est en tant que représentante des siens qu'elle fût envoyée en Outreterre. Elle demeura sur place pour l'ensemble des connaissances qui n'attendaient qu'elle. Après de longs mois passés à affronter les démons et surtout les extrémistes de son propre peuple elle se rendit une nouvelle fois sur sa terre natale et sur l'ile de Quel'Danas pour défendre les siens. La chute de Kil'Jaeden et la restauration du Puit de Soleil fût pour elle une bouffée d'air frais, le renouveau de l'espoir. En effet ils n'étaient plus obligés d'être des charognards de mana pour survivre. Elle se joignit ensuite à l'archimage Aethas Saccage-soleil et les rangs de l'organisation du même nom pour poursuivre ses recherches à Dalaran.

Le retour du Roi-liche, marqué par la peste-zombie, raviva des blessures encore fraiches et Noïana s'engagea pleinement face au Fléau durant la campagne de Norfendre en tant que mage de Dalaran rattachée à la Croisade d'argent à sa demande. En effet elle souhaitait être au cœur des combats et elle fût servie. Lorsque Arthas fût vaincu elle éprouva un sentiment de soulagement, son peuple était enfin vengée et elle se retira pour étudier dans la cité Pourpre sans prendre part aux événements qui eurent lieu suite au Cataclysme. Cependant, lorsque les Trolls se rassemblèrent sous l'impulsion des zandalaris, l'hydromancienne se rendit en Quel'thalas pour lutter une nouvelle fois contre ses ennemis de toujours.

C'est tout naturellement pour satisfaire sa soif de connaissance que lorsque la Pandarie fut découverte elle s'y rendit sans pour autant prendre part au conflit. Puis, tandis que le conflit entre l'Alliance et la Horde s'envenimait, elle retourna une nouvelle fois en Quel'thalas après l'attaque de la Horde contre Théramore. Ce fût à Lune d'Argent qu'elle apprit ensuite les événements de la Purge de Dalaran, événements ordonnés et provoqués par la colère aveugle de Jaïna. Elle se porta volontaire pour porter secours à ses frères et sœurs captifs au cœur même de la cité Pourpre au côté du Magistère Rommath. Ce qu'elle vit sur place la plongea dans une colère noire et glaciale, dont jamais elle ne se remettrait réellement, un froid ressentit qu'elle porterait désormais à jamais contre les aveugles et inconscients qui se laissaient diriger par leurs sentiments.


Ce qu'on dit d'elle

« Talentueuse, très, il est triste de voir une mage telle qu'elle se détourner des Arcanes pour cette sous-magie d'humain … » - Un confrère

« Girith ? Il suffit de lui parler pour refroidir l'ambiance … autant vous dire qu'il est hors de question de l'inviter à quelques mondanités que ce soit ! » - Une jeune noble

« Des ardeurs à combler ? N'aller pas la voir, vous risquez la douche froide … littéralement. » - Un ancien prétendant

Galerie


avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 24
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum