[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène

Aller en bas

[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 Empty Re: [Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène

Message  Ishaelys le Dim 12 Avr 2015 - 19:46

Escarmouche de la cité de Vishran

Contenu du rapport :

Date : 9 Avril de l'année 35 (année Azerothienne)
Lieu : Cité de Vishran

Objectif/Descriptif de la mission : Mission de reconnaissance vers la cité draeneï de Vishran

Nom des participants :
- Eleona, vétérante, membre des Rangers
- Vasreath Viperhook, membre des Rangers
- Finë Taël, militaire, membre de la Commanderie
- Ishaelys Aubéclat, militaire, membre du Temple
- Miralda Sunsprawl, recrue, membre du Sanctum
- Errohas Lannscath, auxiliaire


Rapport :

C'est dans la soirée du Jeudi 9 Avril que nous fûmes interpellé par un estafette de dame Liandrin pour une mission de reconnaissance vers la cité draenique de Vishrin nichée dans les collines à l'Ouest de l'Auchindoun.
Dirigé par sieur Viperhook et après un voyage paisible dans la douceur du printemps malgré l’étonnant silence de la forêt, nous ne tardâmes pas à trouver la cité elle même au milieu d'un réseaux d'étangs. L'odeur de pourriture et en même temps attirante qui s'élevait de la cité ne tarda pas à nous révéler la présence de magie gangrenée si familière lors de la guerre civile. Impression qui fut renforcée par la présence d'une main bleue coupée à l'entrée du pont menant à la cité.

Notre avancée parmi les bâtiments révélèrent rapidement l'étendue du carnage, la population entière passée par les armes. L'étreinte de la magie s'y faisait néanmoins plus forte, laissant entendre des illusions de chants enfantins et musiques ésotériques.
Depuis la place centrale de la cité ne tarda pas à se faire entendre des hurlements d'agonies.

Nous nous tardâmes pas à pénétrer le dit bâtiment à la recherche de la source du dit cri, nous enfonçant dans la terre. La salle révéla ce qui semblait être un ancien sanctuaire où des dizaines de Draeneïs avaient du tenter de se réfugier avant d'être massacré. Au centre de la pièce, attaché à l'autel des Naarus était cloué une anachorète encore en vie.
Nous pûmes la soigner sommairement, tandis qu'elle nous apprenait que la cité avait été victime de l'attaque d'un Orc, le seigneur des cranes.

Les choses s'accélèrent alors rapidement alors qu'Eléonà était saisit par la main d'un cadavre, bientôt, ce fut le charnier entier qui se mit à bouger. Sous les ordres de sieur Vaszreath, nous avons rapidement quitté la pièce pour remonter à la surface avant de nous retrouver confronté à une marée de morts vivants draeniques aux yeux animés d'une lueur verdâtre.
Bien qu'un temps menacé d'être submergé, nous nous parvinrent à nous frayer alors un chemin parmi les morts, usant de la magie et de mines pour forcer le passage jusqu'au pont nous offrant la liberté.
Néanmoins de l'autre côté du pont nous attendait un démon en armure complète, probablement un Garde Courroux animé d'une haine sans borne bien que la force combinée de notre groupe parvint à l'éliminer.

Le chemin de retour se fit néanmoins sans mal, alors que nous semions sans mal les non morts, malgré la désagréable sensation d'être observé.


Rapport des pertes :

Blessures légères de sieur Lannscath et demoiselle Taël et demoiselle Eléonà

La ville est par contre perdue, et il faudra probablement une intervention importante pour la nettoyer de la présence des non-morts et purifier l'endroit.

Ishaelys Aubéclat


Dernière édition par Ishaelys le Mar 14 Avr 2015 - 17:50, édité 1 fois
Ishaelys
Ishaelys
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 246
Age : 28
Date d'inscription : 14/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 Empty Re: [Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène

Message  Atia le Mar 14 Avr 2015 - 16:17

Le siege de Bad’is
du 8 au 10 avril 35

Mercredi, la commandante Arley a décidé de capitaliser sur nos récentes victoires pour lancer des attaques sur deux des plus grandes forteresses ennemis, l’une a l’ouest et l’une a l’est. Deux positions importantes dans l’étau contre Aushindoun. Ayant eut vent de la présence de Neshi dans la forteresse de l’ouest, Bad’is, je me portais volontaire sur cette position. Nous fûmes donc affecté à l’armée de la capitaine Miriya et la commandante ainsi que la capitaine Angélique lancèrent l’assaut sur Is’sed, la forteresse de l’est.

À notre arrivée auprès de Miriya, nous fûmes mis a contribution immédiate alors que des écuyers et aides montaient notre camp. Miriya nous affecta trois golems de sang et deux balistes pour lancer une attaque de harcèlement contre Bad’is. À sa demande, nous devions bombarder la forteresse et en éprouver les défenses afin de réduire le nombre des ennemis puis nous replier avant que les choses ne deviennent dangereuses. Les trois golems étaient assez étranges, leurs personnalités des plus exotiques, mais ils semblaient efficaces et furent placés en réserve tandis que les balistes furent déployés face à la porte sud. Le bombardement a commencé par des résultats des plus étonnants. L’ennemi a été littéralement écrasé sous le déluge de projectile. L’adversaire vint vague après vagues se présenter à cette porte et subit le courroux de notre artillerie. Les rares qui parvinrent à passer furent éliminés sans pitié par notre ligne défensive. Gangr'garde, gardes funestes, gangr'chiens, loups funestes, orcs, rien ne parvint à survivre à ce barrage sanglant. Finalement, l'adversaire en vint à une mesure extrême, un démoniste orc approcha de la porte et s’égorgea en faisant un rituel invoquant un déluge d’infernaux contre nous. La violence et la densité du bombardement nous forcèrent à une retraite précipitée qui condamna nos balistes. Heureusement nous n’avons eu à déplorer que des blessures légères et quelques dégâts matériels mais rien de grave et les golems étaient toujours opérationnels.

Le lendemain nous avons été laissé en réserve pendant que d'autres troupes continuaient le harcèlement sur la position. Comme toujours avec Miriya, elle faisait preuve de patience et de méthode cherchant à épargner le maximum ses troupes quite à manquer d’audace. C’est finalement le lendemain que tout s’accéléra suite a une mauvaise nouvelle: l’attaque de la commandante sur Is'sed avait échoué. Arley et Angélique avaient de concert lancé un assaut sur la position mais après d’âpres combat, voyant qu’elles ne prenaient l’avantage, elles ont décidé de se retirer. Durant leur retraite, bien ordonnées et disciplinées, elles repoussèrent des tentatives de poursuite de l’adversaire, lui infligeant de lourde perte avant que la bataille ne s’achève par un statu quo. Il appartint donc à Miriya, plus experte dans la défense, de lancer un assaut du Bad’is.

Nous fûmes affectés à la porte sud, comme durant notre attaque de mercredi tandis que le reste des troupes fut affectés aux diverses autres entrées ou points faibles dans le rempart. La première constatation fut que l’ennemi avait appris de ses erreurs: à la porte se trouvait une solide force de gangregarde, huit pour être précise, ainsi qu’un canon manipulé par des Mo’arg. L’approche était dangereuse et nous avons longuement tergiversé sur la manière d’approcher. Trop peut-être car les bruits des combats nous vinrent de toute part. Nous avons décidé d’utiliser des fumigènes, non pas pour nous couvrir directement mais surtout pour faire une diversion. Les fumigènes furent lancés à l’opposé de notre direction d’attaque pour détourner l’attention du canon alors que nous progressions discrètement. Une fois proche et paré à déclencher l’assaut, nous avons lancé de nouveau fumigène, devant nous cette fois. Le canon fut pris pour cible par les arcanistes qui en firent des esquilles de métal pendant que le combat débuta contre les gangregarde, la bataille venait de commencer.

Au bout de quelques minutes de combat, ils furent à terre et les arcanistes firent voler en éclats des catapultes venu en renfort. la porte nous était enfin ouverte et nous nous sommes engouffré dans la ville, affrontant des grunts et démonistes dans des escarmouches sanglantes tandis que les arcanistes aidés des golems démolissaient les tours de défense. Ce fut un premier secteur de la forteresse qui tombât dans des débris de tour, des corps d’orcs, de demons, de loups funestes et d’autres créatures. Nous avons eu notre lot de blessures également mais nous progressions. Cependant l’ennemi se décida à nous stopper, jetant des grenades incendiaires pour nous empêcher de progresser mais ça ne fit que nous ralentir car nous avons pris soin de les éliminer à distance les uns après les autres.

Mais tout ce contretemps nous empêcha d’arriver à temps quand l’ennemi décida d’évacuer la base. Des troupes laissées en sacrifice bloquaient les passages étroits pour bloquer les différentes troupes de notre armée mais nous étions les plus proche du portail d’évacuation, visiblement situé dans une grotte dans une montagne. Nous avons lancé l’assaut sur la phalange orc en mettant les golems en première ligne pour briser leur ligne de défense. Les machines firent un travail des plus efficaces finissant par ouvrir le centre tandis que nous nous concentrions sur les flancs pour finalement les éliminer jusqu’au dernier. C’est ainsi qu’épuisé, blessé et nos golems fortement endommagés, nous avons progressé vers la montagne, complètement déserte. Dans la grotte, il n’y eut rien ni personne si ce n’est un portail fraichement fermé avec en souvenir une photographie perverse de la succube en guise d’ultime provocation.

Miriya nous rejoint peut après et, dubitative quant à la nature de la photo, elle théorisa qu’elle avait dû fuir précipitamment compte tenu de sa nudité et de sa posture ridicule mais que visiblement elle devait connaitre le photographe vu qu’elle lui envoi un baiser. J’ai d'autres théories à ce sujet mais on ne contredit pas sa capitaine je suppose. Le bilan fut mitigé, le temps passé à préparer le terrain à permis d’économiser nos forces et d’avoir des pertes raisonnables mais cela a aussi permis à l’adversaire de se replier vers Shattrath plutôt que d’être anéantis.

L’opération est un succès malgré tout et permettra de faire souffler un peu Aushindoun qui voit l’étau se desserrer. Miriya est satisfaite car les pertes sont limitées et à présent les efforts vont se concentrer sur Is'sed tandis que nous allons sans doute être envoyés vers Shattrath, à ma demande afin de continuer à traquer Neshi.

Légat Atia Silverswell

_________________
[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 WwujNiS
Atia
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4683
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 Empty Re: [Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène

Message  Atia le Ven 17 Avr 2015 - 15:12

La Bataille de Shattrath 1er partie - L’obstination d’un draenei
15 avril 35

Les forces autour d’Aushindoun ont ete redeployé après la victoire de Miriya à Bad’is. Les chevalières se sont concentré sur Is’sed avec une partie de l’armée draenei tandis que j’ai demandé à être affecté à l’aide de Shattrath, ce que la commandante a accepté. Nous avons donc été envoyé dans un avant posté entourant la ville, une petite position hors des murs que tenaient des défenseurs draenei visiblement éprouvés par des semaines voire des mois de combats. Le chef du camp nous a accueillis avec enthousiasme tant il avait besoin d’aide. La ville était presque entièrement aux mains ennemies sauf le centre-ville et un promontoire, la cime de la lumière. Le plan était donc de soulager ces positions par l’ouverture d’un nouveau front, une attaque par l’Est afin de s’emparer d’un petit quartier à l’intérieur des murs et de la tenir pour diminuer la pression et servir de point d’attaque sur le reste de la ville.

Pour accomplir cet assaut, nous étions affectés à la force armée du Lieutenant Fanphallus (pas de commentaire sur son nom, je crois qu’il y en eut assez ce soir-là…). Sa troupe était composée de chevaucheurs d’Elekk cuirassés et d’une infanterie lourde. Son plan était une stratégie du type “fer de lance” avec sa cavalerie en pointe pour percer et son infanterie pour nettoyer. Le pari me semblait risqué et je tentais de le tempérer mais il refusa de m’écouter et lança la charge. Une charge impressionnante du reste et qui fut terriblement efficace, du moins tant qu’elle avait de l’élan. Dans les rues et aux abords des maisons la charge cessa de fonctionner et des demons surgirent des habitations prenant les draenei par le flanc. La situation s’enlisa et commence à prendre une tournure dramatique pour nos alliés.

Par chance pour eux, nous étions juste derrière et nous avons méthodiquement nettoyé les poches de résistance en nous divisant instinctivement en deux groupes. Finalement, nous et nos alliés avons fini par éliminer les orcs et démons de cette zone, obtenant le quartier. Les draenei avaient subi quelques pertes mais de notre côté nous ne déplorions aucune blessure. Il nous appartenait de former à présent une position défensive sur l’escalier menant à ce quartier et à le tenir en attendant l’arrivée de renforts. Malheureusement Fanphallus ne l’entendit pas ainsi et grisé par la victoire il voulut en prendre plus et devenir le héros de Shattrath.

Il chargea droit sur le quartier suivant alors que nous hésitions sur la marche à suivre: respecter les ordres et tenir le quartier amputé de plus de la moitié de nos troupes et avec le risque de se voir reprocher l’abandon du lieutenant? ou le suivre au risque de perdre le quartier et tenter de le raisonner? C’est la seconde option qui fut choisie et nous sommes partie l’aider alors qu’il était encerclé par une masse d’ennemi. Nous avons brisé l’encerclement et éliminé les ennemis en encaissant deux blessés mais il ne voulut se rendre à l’évidence et voulait poursuivre. Malheureusement c’est à ce moment que l’ennemi a décidé de lancer une brutale contre-attaque qui nous a forcé à fuir vers la cime de la lumière.

À la cime, nous fûmes accueillis par les défenseurs visiblement pas mécontents de voir du monde arriver et nous nous y sommes installé perdant la trace de Fanphallus dans le camp. La mission est donc un échec, le quartier a été prit et perdu, nous avons ete coupé de notre base et contraint de rejoindre une position alliée non prévue, tout ça à cause de l’entêtement d’un de nos alliés. Reste à trouver maintenant comment nous pouvons être utile dans ce chaos.

Légat Atia Silverswell

_________________
[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 WwujNiS
Atia
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4683
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 Empty Re: [Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène

Message  Atia le Mar 21 Avr 2015 - 16:12

La Bataille de Shattrath 2er partie - La destruction du portail interieur
17 avril 35

Vendredi, nous avons été mis à contribution par les forces de défense de Shattrath pour effectuer une mission difficile mais cruciale dans la reconquête de la ville et l’affaiblissement de nos adversaires. Nous devions rendre par la force dans une zone contrôlé par l’ennemi pour désactiver un portail permettant de se déplacer instantanément d’un bout à l’autre de la ville. Un appareil bien trop dangereux pour le laisser aux mains de nos ennemis, hélas nos informations sur son fonctionnement était fragmentaire et nous avons dû partir avec en tete l’idée d’improviser complètement une fois sur place.

Le chemin prévu pour se rendre à ce fameux portail était semé d’embuche et pour nous soutenir Angélique fut dépêché d’Aushindoun pour lancer une offensive depuis l’extérieur de la ville tandis que le lieutenant Fanphallus fut envoyé attaquer vers le quartier que nous avions perdu mercredi. Les deux attaques devaient servir à dégarnir les défenses et couvrir notre opération. Malgré tout, la concentration de démon sur le chemin fut impressionnante, nous avons même affronté un démon d’un type totalement inconnu sur une place. Finalement, après une lutte de chaque instant durant notre progression, nous sommes arrivé au téléporteur, épuisé et déjà partiellement amoché.

Les arcanistes se sont mis au travail pendant que nous sécurisions la position. Bien vite des démons sont venu par petit groupe se frotter à nos défenses et surtout des démons utilisèrent le portail, nous prenant de revers et par surprise. Le pire vint quand des maraudeurs orcs du conseil nous repérèrent et chargèrent en nombre contre nous. Prit entre les orcs et les quelques démons qui passaient le portail, la situation tourna très vite au cauchemar alors que les arcanistes tergiversaient. Les blessés et les pertes se sont accumulé avant que le portail ne fut fermé et verrouillé. Libérés sur un front, nous avons pu en finir avec ces maraudeurs fanatiques mais à un prix extrêmement élevé, près de la moitié de nos effectifs étaient blessés ou hors de combat.

Alors que de nouveaux démons approchaient, le parchemin de rappel fut activé, nous ramenant à la Cime de la Lumière alors qu’un déluge d’explosif fut jeté sur le portail afin que celui-ci ne put jamais être réactivé. De retour, les draenei et sin’dorei du camp prirent en charge les blessés. Nous avions accompli notre mission mais avions payé cher pour le faire. Je suis consciente des enjeux mais nous ne sommes pas des munitions que l’on peut gaspillé et j’espère que la commandante de Thurwes pardonnera mon aigreur en ce moment. Nous n'avons pas traversé 10 ans de conflit pour être utilisé de la sorte.

Légat Atia Silverswell

_________________
[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 WwujNiS
Atia
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4683
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 Empty Re: [Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène

Message  Ishaelys le Ven 24 Avr 2015 - 15:51

Bataille de l'éminence de Shattrath


Date : 22 Avril de l'année 35 (année Azerothienne)
Lieu : Shattrath

Objectif/Descriptif de la mission : Destruction d'un site d'invocation démoniaque

Nom des participants :
- Atia Silverswell, Légat de l'Ordre
- Falrhen Faucon-Marchand, Vétéran, membre des Rangers
- Eleona, vétérante, Vétéran, membre des Rangers
- Lawendil Wispermana, militaire du Sanctum
- Jaline Aubelumière, militaire, membre de la Commanderie
- Ishaelys Aubéclat, militaire, membre du Temple
- Miralda Sunsprawl, recrue, membre du Sanctum
- Cenaya Sombrevent, auxiliaire
- Naël, auxiliaire


Rapport :

Toujours enlisé dans les combats pour le contrôle de Shattrath et impliqué dans la traque de la démone Nisha, nous fûmes à nouveau envoyé combattre dans la cité.
Nos objectifs étaient simple, profiter de l'avancé maximum de nos éclaireurs pour nous enfoncer au cœur des espaces inaccessibles de la cité par le biais d'un parchemin de téléportation.

Grace à ceci, nous parvînmes rapidement jusqu'à l'éminence au Sud Ouest de la cité néanmoins après que demoiselle Eléonà eut piégé la plateforme d'élévation vers l'éminence, notre progression fut très rapidement ralenti alors que nous progressions dans les bâtiments abandonnés. Leur sol était maculés de runes érédars et ponctués de cadavres de Draeneïs dévorés de flammes d'ombres. Après une longue réflexion, nous finîmes par passer en évitant les runes tracées au sol, arrivant avec soulagement sans mal de l'autre côté.

C'est alors que se révéla l'ampleur de l'horreur des activités du Conseil des Ombres. Parmi les restes des sacrifices Draeneïs, les démonistes consumaient les âmes pour faire se rompre la trame du monde et invoquer de puissants démons.
Sous les Ordres de la Légat, nous chargeâmes alors, profitant de notre rapidité et de notre attaque surprise pour massacrer les démonistes prit par surprise.
Nous pûmes ainsi exterminer l'engeance démoniste de la première plateforme de l'éminence. Notre exploration révéla également des cercles gardant captif les âmes draeniques qui finirent par se disperser après la mort des invocateurs, libérant les âmes à l'influence proche de l'Auchindoun et des sortes de vastes cristaux semblant accumuler les âmes et participer à la rupture de la trame ou corrompre la cité.
Sieur Faucon Marchand piégea alors la salle des cristaux et nous reprîmes notre progression vers la plateforme haute de l'éminence, privilégiant celle ci à l'ancien temple du lieu où demoiselle Eléonà avait repérée une vaste invocation.

Nous y fûmes rapidement confronté à un groupe de démonistes invoquant un puissant démon semblable à un œil et protégé par un groupe d'Orcs.
Nous engageâmes alors rapidement le combat, la Légat Silverswell, sieur Faucon Marchand, dame Aubelumière et dame Sombrevent tinrent la ligne face aux guerriers du conseil des ombres tandis que demoiselle Eléonà supportée par demoiselle Naël s'engageait dans les ombres pour passer à l'arrière des lignes adverses et engager les invocateurs, supportée par demoiselle Sunsprawl à distance.
Le choc fut rude, et de nombreux Orcs furent rapidement massacrées tandis que nos éclaireuses s'enfonçaient parmi les rangs des démonistes finissant par mettre fin à l'invocation et conduisant après un long combat à la fuite des derniers guerriers.

Nous reprîmes alors notre avancée vers le temple que nous découvrîmes abandonné et souillés par quelques actes immorales tandis qu'au centre de celui ci, proche de l'autel nous découvrîmes une sorte de photographie de la démone Neshi en position évocatrice. Nous entreprîmes alors de piller le temple de ce qui pouvait être récupérable (dans le but de le rendre à leurs propriétaires draëniques légitimes) avant d'activer les explosifs de l'élévateur et de la salle des cristaux qui ravagèrent les hauteurs de l'éminence alors que nous nous replions sur les positions sha'ataris grâce à un parchemin de téléportation.


Il est à noter que malgré l’échec de la mise hors d'état de nuire de la démone Neshi, la mission fut un franc succès, éliminant ce qui aurait pu à très court terme permettre l'invocation de démons majeurs qui auraient pu rapidement faire pencher la balance en faveur des forces de la Légion Ardente, et ce à un coût moindre grâce à l'effet de surprise.

Rapport des pertes :

-Dame Cenaya Sombrevent, blessée au torse (prise en charge)


Ishaelys Aubéclat
Ishaelys
Ishaelys
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 246
Age : 28
Date d'inscription : 14/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 Empty Re: [Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène

Message  Atia le Lun 27 Avr 2015 - 15:41

La Bataille de Shattrath 4er partie - Le sauvetage du quartier residentiel
24 avril 35

Notre mission du soir était d’une grande importance éthique mais aussi stratégique pour le moral de nos alliés et affaiblir nos adversaires. Nous devions nous infiltrer dans un quartier résidentiel pour y libérer les nombreux civils qui y étaient détenus et siphonnés de leur énergie vitale. Pour effectuer cette mission, comme nous en avions l’habitude depuis l’Île du Roi Tonnerre, ce fut une teleportation derrière les lignes ennemies avec un assaut rapide et précis et une extraction via portail. Pour nous assister ce fut l’élève de Sandiel, Tiffaelle qui s’en chargea, autant pour nous envoyer sur place que pour faire la liaison avec nos parchemins de rappels.

Le quartier comme nous l’avons rapidement constaté était en relativement bon état, les combats avaient dû être sporadiques et l’endroit devait vraiment être bon à vivre avant l’invasion. Les bâtiments intacts nous donnèrent un avantage pour nous, les attaquant, car il est toujours plus facile de se cacher et de défendre des ruines que des structures ouvertes et intactes. De plus, à notre arrivée, nous avons vite constaté que l’ennemi n’était en rien préparé à notre intervention. Nous avons donc pris d'assaut les membres du conseil qui utilisaient leur sombre rituel pour tourmenter les draenei et à chaque fois que nous récupérions des habitants nous les faisions suivre notre groupe. nous avons ainsi avancé rue par rue, maison par maison, en frappant rapidement et brutalement nos adversaires.

Dans les habitations libérées, nous avons pris soin de récupérer des provisions, des livres et divers objets que nous remettions au draenei qui, faute de pouvoir nous assister dans nos combats, furent nos porteurs. Nous avons ainsi essayé d’améliorer nos provisions mais aussi de préserver la culture draenei via les ouvrages, les objets culturels et les jouets que nous récupérions. Tout aussi important que de sauver des vies, nous devions aussi préserver la mémoire de nos alliés. Certains bâtiments furent même des ateliers, des échoppes, des lieux de culte ou d’enseignement où nous avons récupéré énormément de choses utiles à court ou à long terme. Cependant, à chaque quartier, nous avons pris soin d’ouvrir un portail pour évacuer nos protégés afin qu’ils ne fusent pas trop exposé.

Malheureusement, l’effet de surprise ne fit effet qu’un temps et nous fatiguions au fur et à mesure de nos progressions, ce fut sur une cime surplombant le quartier que nous avons eu le plus fort à faire. Le premier affrontement sérieux là-haut fut avec des démonistes préparant un nouveau portail de teleportations pour les demons, égorgeant devant nous des innocents pour leurs immondes rites. Et, surtout, nous avons affronté le seigneur démon en charge de ce quartier qui se révéla particulièrement tenace. À sa mort nous n’étions plus apte à poursuivre la bataille et finir de nettoyer la zone de ses demons. Mais heureusement il ne restait plus de civil vivant à libérer donc nous avons décidé de nous replier plutôt que de risquer le pire.

La mission s’est donc achevé de la meilleure manière, nous avions certes quelques blessés sans trop de gravité et nous étions épuisés mais nous avions libéré de nombreux civils et beaucoup de matériel même si nous n’avons pu totalement nettoyer ce quartier. À notre retour les draenei furent enthousiastes et nous récompensèrent à leur manière, montrant leur gratitude. Cette opération est donc un franc succès et je tiens à féliciter chacun des participants, au-delà de l'acte militaire c'est l'aide apportée au draenei et à leur future génération qui est louable.

Légat Atia Silverswell

_________________
[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 WwujNiS
Atia
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4683
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 Empty Re: [Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène

Message  Atia le Dim 3 Mai 2015 - 23:03

La Bataille de Shattrath 5er partie - L’execution de Neshi
29 avril 35

C’est fait. Notre ancienne alliée et meilleure ennemie a été abattue. Il faut préciser que la situation était idéale pour ce genre d’opération. Ce jour-là, la Horde de Fer tenta une attaque amphibie sur Shattrath via les quais. Une offensive qui ne fut évidemment pas du gout de la Légion qui riposta avec sa brutalité habituelle et pour commander cette riposte, Neshi fut désignée. J’ai rapidement contacté l’état-major pour monter une opération afin d’aller éliminer le succube. Nous avons reçu du renfort, une fois l'opération validée, en la personne du lieutenant Fanphallus et de la chevalière Faenly qui se porta volontaire pour servir à nos côtés. Nous étions ainsi une trentaine de combattant prêt à en découdre avec le succube.

L’approche vers les quais se fit sans opposition sérieuse, quelques ennemis solitaires mais guère dangereux compte tenu de la bataille se déroulant sur la côte. Mais une fois sur place, nous avons assisté à un sommet de violence, la sauvagerie des orcs contre la brutalité des demons. C’était un véritable carnage et l’artillerie et la magie de chaque camp faisaient des ravages. Les paladins et démonistes identifièrent la puissance brute de notre cible plus loin à l’ouest des combats principaux. Nous étions donc cachés à proximité, attendant un moment propice pour passer sans nous faire happer par la bataille. C’est un bombardement naval qui nous donna cette opportunité. Après que les bombes aient nettoyé les docks, les ennemis hébétés ne purent réagir sur l’instant et nous en avons profité pour passer et rejoindre l’ouest des quais, bien plus tranquilles.

Sur le chemin nous avons affronté quelques troupes ennemies isolées et surtout fermé un portail en cours d’ouverture ce qui nous a permis de progresser à peu près à l’abri mais nous devions encore trouver la succube. Voyant un phare, nous avons compris que la cible était là-bas. mais nous avions encore du chemin à parcourir quand sa garde personnelle nous barra la route sur la jeté menant au phare. Et il faut bien le dire, cette garde rapproché était pour le moins… original! Un diablotin en slip qui donnait des coups de reins explicite dans notre direction, la bave aux lèvres, un gangr'garde en tenue de cuir Sm et un gangr'chien endormis. Mais déjà des ennemis arrivaient en renfort pour nous prendre à revers. Fanphallus et Faenlys accompagné de leur troupe les ont retenu pendant que nous avons attaqué la garde. Je dois bien avouer que ce combat fut perturbant… Le diablotin vint se frotter contre ma jambe puis il disparu une fois attaqué pour aller sur celle de Veloce avant qu’on ne le tue. Le gangr’garde tout aussi pervers semblait prendre autant de plaisir à se faire malmener qu’a nous faire du mal. Finalement seul le chien semblait normal… Quand nous en avons fini avec eux, nous avons réussi à avancer jusqu’à arriver au phare bien qu’un peu perturbé.

La succube nous fit face, amusée et annonça que visiblement il était temps de solder nos comptes. La bataille s’engagea alors, furieusement. Elle était armée d’un curieux fouet fait d'un assemblage de boules de métal et d’un panel de sort particulièrement violent: un sort faisant se rouvrir de vieilles blessures, des tornades d’ombre, Nova de feu, absorption d’âme et bien sûr séduction. La bataille s'étendit minutes après minutes jusqu'à devenir heures. Nous étions à bout de forces quand elle finit par s’incliner et succomber après ce qui fut l’un des combats les plus difficiles que nous ayons eu à mener contre un individu unique depuis que nous étions à Draenor. À sa mort, nous et nos alliés avons pu évacuer vers la Cime de la Lumière en urgence pour échapper à la contre-attaque de la Légion ce que nous aurions pu tenir dans notre état.

Après cette victoire, Arley décida de nous relever et nous envoya un message pour nous prévenir qu’Angélique prendrait le relais. Le vendredi, nous avons donc évacué Shattrath via portail après une petite cérémonie habituelle. À Ligesol, la commandante nous accueille et nous annonça que nous étions libres de nos mouvements pour le moment ce qui nous permit de prendre du repos et de faire une association avec un reprouvé en vue d’une enquête pour la Horde de l’Est. Ce fut donc pour nous un repos bien mérité après la campagne intense menée dans cette région. Je tiens à féliciter sincèrement tous les combattants qui ont suivi les combats pour Aushindoun et Shattrath durant ces deux mois d’affrontements aux côtés d’Arley. Encore une fois, je suis fière de vous tous et j’espère l’être encore à l’avenir. Pour la Nouvelle Aube! Pour Quel’thalas!

Légat Atia Silverswell

_________________
[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 WwujNiS
Atia
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4683
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène - Page 2 Empty Re: [Campagne - Talador]L’Opération Égide d’Ébène

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum