Lames Ennemies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lames Ennemies

Message  Hanorya le Lun 15 Sep 2014 - 21:37

Ordre des Fils de Quel'Thalas
Le 15 septembre de l'an 34




Rapport de situation des Malterres de l'Est



Ma chère Légat,

Comme vous le savez, Galadlom Briselumière a passé un long séjour parmi les paladins de la Main d’Argent. Celui-ci est rentré très récemment et il m’a fait son rapport.

Rapport inquiétant, je vous l’avoue.


Parmi les missions qu’il a accompli envers ses supérieurs, une se devait de faire la traque d’un chevalier de la mort nommé Bubonique. En effet, outre un argument personnel de notre paladin, celui-ci rassemble les membres épars du Fléau restés actif dans la région des Malterres de l’est afin de reconstituer une armée efficace. Intrigué par ces états de fait sur une zone si proche de notre frontière, j’ai choisi d’aller glaner un maximum d’informations auprès la Croisade d’Argent. Aussi je demandai à Galadlom d’écrire une missive à son mentor, le paladin Comghall Meallàn afin de prévenir ma venue prochaine. Cependant et écoutant mon instinct, je ne voulais pas attendre quelques jours pour recevoir des réponses à nos questions par des mots couchés sur papiers, j’ai choisi d’aller remettre cette missive en main propre afin de pouvoir converser efficacement avec ce dernier.


Je pris donc l’initiative et partit pour les Malterres. En passant près du poste frontalier, je m’enquis de leur demander des nouvelles quant aux activités proche de notre frontière. Ils m’ont rapporté, en effet, des mouvements vers la porte est et vers le sud, en direction de la tour du Col du Nord. Grâce à mes relations au sein des frontaliers, organisme dans lequel j’ai servis quelques dizaines d’années, j’ai pu profiter de l’escorte de deux frontaliers pour m’accompagner sur les terres pestiférées de l’ancien royaume humain.

La route fut calme et sans encombre et ce malgré l’hostilité de la région. Nous arrivons après quelques heures de route devant les hauts murs de la Chapelle de l’Espoir de Lumière. Après nous être annoncés, nous avons été courtoisement invités à entrer. Je laissai mon escorte et les montures vers l’écurie. Un des gardes d’Argent m’indiqua où se trouvait l’ancien mentor de Galadlom Briselumière, l’humain Comghall Meallàn.

Véritable colosse parmi les siens, haut de plus de deux mètre dix et large comme une armoire à glace, à la barbe grisonnante et plutôt charmant, il s’est montré courtois et respectueux. Après lecture de la missive de son ancien écuyer, il se plia volontiers à ma requête et me fit l’état des lieux, m’indiqua l’équilibre des forces et les points chauds des Malterres ainsi que les dernières informations concernant la nouvelle menace que représente le Chevalier de la mort Bubonique.

- La Clairière Nocive et les anciennes installations de la Main de Tyr sont aux mains des chevaliers de la Lame d’Ébène et de la Croisade d’ Argent.
- La chaîne de montagne au sud ne présente plus d’activité quel qu’elle soit.
- La Croisée de Corin possède encore une poche d’activité du Fléau bien que, selon le Paladin Meallàn, les ruines soit sous contrôle.
- Toutefois, la Vallée Fongus, Pestebois, Stratholme et Val-terreur ont vu une recrudescence de l’activité morte-vivante et qui plus est, se montre de plus en plus organisée prouvant l’existence d’une tête pensante dont les indices tendent à prouver qu'il s'agit du Bubonique.
- Les tours d’argent de Pestebois, du Col du Nord et de la Garde de la Couronne font face à des attaques de plus en plus fréquentes et dangereuses de la part du Fléau. Fait intéressant, les troupes mortes-vivantes mène une politique d’usure, une tactique que notre armée affectionne. Ce qui semblera prouver que le chevalier Bubonique soit des nôtres.

Selon moi, ma Légat, la situation devient critique. Les paladins de la Croisade d’Argent, bien qu’ils soient braves et puissant, doivent faire face, seul, à une activité de plus en plus féroce et organisé de la part du Fléau. Pire que cela, alors que les paladins soient occupés sur les fronts de conflit, il n’y a pas encore eu de vrai attaque, mais plutôt des prises de positions, des tests de défense ou encore de marquage selon le paladin Meallàn. Ce qui, de toute évidence, indique que le Bubonique prépare encore ses forces et gonfle les rangs de ses troupes en mettant à profit sa proximité avec la cité déchue qui lui fournie bien des forces armées. Je le soupçonne de vouloir attendre encore afin d’être sûr de pouvoir écraser les barrières que représente la Croisade, nos frontaliers et la défense Réprouvé d’Andorhal.

Je sais que nous sommes déjà engagés contre l’Aube Éternelle et que celle-ci réclame toute l’attention de notre armée comme vous l’avez spécifiez dans votre rapport de dimanche. Toutefois, en accord avec le Paladin Meallàn, la situation des Malterres ne peut se permettre d’attendre plus longtemps. Les assauts que subissent les paladins vont croissants, tant en régularité qu’en férocité. Ce qui indique que les forces du chevalier Bubonique ne tarderont plus à être prêtes.


Ainsi, je vous demande humblement de me permettre à moi et quelques troupes de rejoindre la Chapelle de l’Espoir de Lumière, de transmettre une copie de ce présent rapport, ci-joint, pour la Commandante Arley de Thurwes afin qu’elle en argumente auprès de ses officiers et demander le soutiens des forces réprouvés dans un premier temps pour que nous mettions à pied d’œuvre une force efficace contre le Fléau grandissant dans les Malterres de l’est et de soutenir la Main d’Argent et ses paladins.

Je vous demande également de demander à tous les alchimistes de l’ordre de se mettre au travail afin de produire des feux liquides en grand nombre. En effet, les gens qui ne manipulent pas la Lumière seront heureux de posséder une arme si efficace contre le Fléau, le feu.
Ps : J'ai joint une carte que j'ai retracer afin de visualiser les zone d'influence des forces en présence.


Je vous prie d’agréée, ma Légat, l’expression de mon profond respect.




Hanorya Lynalis, Enseigne et Fille de Quel'Thalas


Légende ;
En blanc : Zones sous contrôle de la Croisade d'Argent et de la Lame d'Ébène
En violet : Zones où le Fléau demeure mais qui sont sont contrôle et non agitées
En vert : Zones et attaques des troupes sous le contrôle du Bubonique
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 914
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Noiana le Jeu 25 Sep 2014 - 1:02


Ordre de la Croisade d'Argent
Nuit du 24 au 25 septembre de l'an 34

Rapport de situation des Maleterres de l'Est

Aux Fils de Quel'Thalas,

J'ai eu l'honneur de faire la rencontre de dame Lynalis une dizaine de jours avant que je ne me saisisse de ma plume pour vous rédiger ce rapport. Mon ancien écuyer a travers nos nombreuses correspondances n'a eu de cesse de vous décrire comme un ordre prompt à agir pour les siens et dont la Commandante agit sous les augures de la Lumière. Ce sont quelques-unes des raisons qui me poussent à vous faire parvenir cette missive.

Comme vous n'êtes pas sans le savoir nous faisons actuellement face à un ancien Lieutenant du défunt et défait Roi Liche, un Chevalier de la Mort répondant au nom de « Bubonique ». Il a rassemblé de nombreuses forces éparses des non-morts égarées dans la région et les a fédérées sous sa bannière au cœur même de Pestebois et à proximité de Stratholme. Après maintes escarmouches destinées à tester nos défenses sur les tours de la Garde la Couronne et de Col du Nord il s'est enfin décidé à passer à agir ouvertement. Jusque-là isolée au milieu de ses territoires, la tour de Pestebois et les Croisés qui y étaient cantonnés avaient jusque-là résisté à toutes ses tentatives d'attaques. Aujourd'hui cependant ses défenses sont tombées sous le nombre. La garnison avait pour instruction de ne pas se sacrifier si jamais telle chose devait se produire car leurs forces sont précieuses. Tandis que l'un de mes frères de la Main d'Argent, responsable de cette tour, gardait le passage, ses hommes purent faire une percée à l'ouest afin de passer par les tunnels et les grottes de la montagne pour s'échapper et rejoindre nos troupes les plus proches en passant par l'une des zones tampons où se trouvent des forces du Fléau désorganisées et facile à bernées. Malheureusement seul un Croisé parvint à rejoindre la Garde de la Couronne pour nous fournir ces informations avant que la Lumière ne le rappelle à elle. Ces tunnels sont envahit de Nérubiens et ces créatures impies et arachnoïdes ont massacrés les Croisés dans leur fuite, il est fort probable que ces dernières soient elles aussi sous les ordres de notre ennemi. Si tel est le cas ce dernier dispose donc d'un accès garantit à l'Ouest et aurait les moyens de nous couper du reste de la Croisade.

Tandis que les attaques redoublent au Col du Nord et à la Garde de la Couronne je ne peux que regarder avec appréhension que les forces qui sont sous mon commandement demeurent éparses, dispersées, et qu'en cas d’offensive majeure au nord d'autant la crainte de céder du terrain jusqu'à perdre la protection du passage pour vos terres me saisit, que le Gîte de Quel'Lithien demeure hors de notre influence et pourrait fournir une voie à travers les reliefs escarpés de la région. Si la situation n'est pas encore des plus sombres j'en appelle à votre soutien, votre aide pour accomplir ce que nous ne pouvons faire seuls: faire tomber la tête ce seigneur de guerre des non-morts avant qu'il ne puisse agir plus encore et qu'il ne soit une menace des plus critiques quant à la sécurité de tous.

Puisse la Lumière veiller sur vous

Comghal Meallàn
Paladin de la Main d'Argent



Légende :

Les régions en blanc sont tenue par la Croisade
En violet les régions "tampons" où les non-morts demeurent hors de l'influence du Bubonique
En verdâtre les territoire sous la bannière du Bubonique
avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Atia le Ven 26 Sep 2014 - 10:33

De : Légat Atia Silverswell
À : Chevalier Comghal Meallàn
Date : 26 Septembre 34
Sujet : Soutiens militaires contre les troupes du Bubonique

Chevalier Comghal Meallàn,

Nous avons commencé à nous mobiliser et à étudier les cartes pour nous porter à votre aide. Cependant, nous avons connu un nombre de campagne militaire successive importante et il nous faut un délai pour pouvoir reconstruire nos réserves de vivre et d’arme, d’autant que nous avons décidé de vous donner une aide matérielle. Nous avons fait commande de flèches, de carreaux, d’arcs, d’arbalètes, d’épée, de marteau, de masse et d’armure de cuir, de maille et de plaque pour vous aider dans la lutte. Nous avons respecté vos couleurs cependant le nombre sera sans doute dérisoire, car nos finances ne nous permettront pas de dépasser les dizaines d’armures, mais nous sommes sur que vous ferez bon usage de ce matériel. Des matériaux bruts seront aussi mis à disposition si notre intendance arrive à suivre l’accélération des commandes en vue de notre déploiement.

Militairement, j’envisage deux mouvements pour venir vous aider dès que nous serons prêts. Le premier mouvement sera un crochet assené aux forces du Bubonique qui attaque la tour du Col du Nord. Dans ce mouvement, nous passerons par le Gîte de Quel’Lithien pour en chasser les déshérités ou les rallier à l’aide de cristaux de mana pour en faire des mercenaires à envoyer contre les forces ennemies, de cette base arrière nous lancerons ensuite un mouvement tournant par la Porte du Mur de l’Est pour nous enfoncer dans le flanc et l’arrière de l’offensive Fléautique sur la Tour et ainsi la soulager et la rallier. L’autre mouvement sera une aide directe à la tour pour la renforcer et envisager une contre-attaque frontale. Nous ne connaissons pas encore exactement vos forces sur place pour décider quelle méthode nous entreprendrons, mais sachez que pour nous cette tour a la priorité, car sa chute coupera Quel’thalas de vos forces et rendra la suite terriblement plus compliqué.

J’espère que cette missive vous rassurera et que vous tiendrez le temps que nous arrivions. Croisés, nous ne vous abandonnerons pas.

Cordialement,
Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Noiana le Sam 27 Sep 2014 - 0:26


Ordre de la Croisade d'Argent
Nuit du 26 au 27 septembre de l'an 34

Rapport de situation des Maleterres de l'Est

Légat Silverswell,

Bienvenues sont les nouvelles que votre missive me porte en cette nuit des plus tourmentées quant à la bataille. Tout équipement est précieux et je ne sais encore comment vous remercier si toute fois ce dernier peut nous parvenir avant que nous ne soyons submergés. Ce que je craignais dans ma précédente lettre c'est révélé vrai. Les forces du Bubonique ont mis à profit de la chute de la tour de Pestebois pour poursuivre leur lancée. Désormais la tour de Garde de la Couronne est assiégée par squelettes, goules et nérubiens tandis que nous sommes désormais coupé du reste de la Croisade d'Argent. La garnison qui s'y trouve est aguerrie et rompue à l'art de la guerre en ces terres, elle comporte, de part sa position clé, de nombreux vétérans des batailles contre le Fléau aussi notre défense devrait pouvoir tenir un temps. Les forces ennemies se rassemblent à Comte de Darrow pour mieux frapper tandis que les attaques cherchant à tester notre défense s'intensifient de plus en plus. Si jamais la Garde de la Couronne tombe ou se trouve en position de céder ses hommes ont pour instructions de se replier jusqu'au pont non loin de la tour du Bouclier de la Lumière. Ils pourront ainsi mettre à profit le terrain à leur avantage tout en jouant des zones de non-morts qui demeurent hors de contrôle du Bubonique.

La situation au nord trouve une accalmie et les attaques ont soudainement été interrompues. Il se peut qu'il ne s'agisse que du calme avant la tempête et qu'une offensive majeure arrive par le nord tandis que nous tentons de nous défendre au sud.  Votre plan me semble judicieux quant à son application et conviendrait parfaitement à nos intérêts respectifs. Il est capital que la tour du Col du Nord ne tombe pas, tant pour votre peuple et vos terres, que pour l'ensemble des êtres qui luttent contre la non-mort. Si nous ne parvenons à juguler cette avancée les dégâts risquent d'être incommensurables. J'ai déjà fait parvenir aux hommes sur place l'instruction de se replier vers le nord si jamais leur défense venait à céder, dans l'optique de venir verrouiller coûte que coûte la passe qui mène jusqu'à vos terres. Si jamais tel est le cas alors nous n'aurions plus qu'à espérer tenir nos positions car la tour du Bouclier de Lumière et celle du Mur d'Est formeraient notre dernière ligne de défense avant de nous retirer jusqu'à la Chapelle de la Lumière.

Quant à votre question quant à nos effectifs j'ai sous mon commandement trois compagnies de croisés pour faire face à cette menace. La chute de la tour de Pestebois nous laisse cependant démuni de deux sections de croisés ainsi que de leur officier, un frère avec qui j'ai combattu maintes et maintes fois face à de telles horreurs impies. J'espère ne pas avoir à vous signaler telles pertes dans les jours qui viennent car tout hommes et femmes sous mon commandement sert la Lumière et la perte de l'un ou l'une d'entre eux est un prix des plus coûteux. J'ai au moins la certitude que ceux qui sont tombés demeurent auprès de la Lumière. Nous ne céderons pas et nos lignes tiendront, quitte à ce que nous appliquions la politique de la terre brûlée pour tenter de contenir l'avancée des forces de ce Chevalier de la Mort. Les ponts peuvent être reconstruit mais les vies perdues ne peuvent être retrouvées.

Puisse la Lumière veiller sur vous dans ses heures sombres.

Comghal Meallàn
Paladin de la Main d'Argent



Spoiler:
(hrp : vous avez tous fait les quêtes de la zone ? Je vous invite à le faire si c'est pas le cas, du moins la suite de quête de la caravane qui se fait rapidement. Vu que je ne sais pas comment se passe le phasing dans la région :/ Normalement ça devrait aller puisque j'y ai croisé pas mal de guguss qui pexaient dans le coin avec Galad' alors que j'ai bouclé toute les quêtes)
avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Atia le Jeu 2 Oct 2014 - 16:07

1er jour de l’operation contre le Bubonique
1er octobre 34

Cause : Comme l’indiquent les précédents rapports, un chevalier de la mort se faisant nommer le Bubonique (il doit être charmant avec un tel nom) commence à rallier des franges du Fléau pour lancer des attaques audacieuses contre les croisés. Le problème est que depuis la fin de la guerre au Norfendre et la fin du cataclysme, la croisade ne possède plus ses effectifs d’antan, ce dont ce roitelet profite. Nous avons donc décidé d’agir pour les aider, nécessitant un temps de préparation d’environ une semaine pour rassembler les armes nécessaires à les ravitailler efficacement en armes.

Déroulement: Nous sommes partie une fois les armes prêtes et chargées sur un chariot arcanique. Nous avions prévu de rallier la tour nord afin de l’aider et, en cas de problème, de jeter les déshérités de Quel’lithien sur l’ennemi tout en faisant nous-mêmes un mouvement enveloppant pour prendre l'armée des morts à revers. Cependant, à peine arrivés à la frontière de notre nation, des pérégrins nous annoncèrent que des combats faisaient rage près de la Tour Nord. Nous avons alors hâté le pas.

Sur place, une importante force morte vivante faisait le siège de la tour mais avait eu la mauvaise idée de laisser certains cols ouverts, ce dont nous avons profité. Nous nous sommes engouffré vers le gite de Quel’Lithien pour nous servir des déshérités comme prévu. J’envoyais alors les fils attaquer deux troupes d’archers squelette pendant qu’a l’aide de cristaux de mana semé au gré de mon avance, j’attirais les déshérités vers les renforts morts-vivants, provoquant leur affrontement. Ceci fait, j’ai rallié nos troupes pour en finir avec les archers et nous avons attaqué par l’arrière l’ennemi qui assaillait la tour. La troupe était composée d’abomination et d’une nuée de goule que les croisés s’efforçaient de repousser.

Les abominations prises par surprise ne furent qu’une nuisance et un contretemps à notre jonction avec les croisés. Les goules par contre, de par leur masse grouillante, furent une autre affaire. Elles réagirent rapidement en se défendant de tout coté, leur masse leur permettant de tenir encore et encore avec férocité. Mais si le nombre était leur avantage, celui-ci diminuait a chaque ennemi que nous arrivions à éliminer et une goule était loin d’être un adversaire difficile à vaincre pour nous. Ainsi peu à peu, les forces ennemies diminuèrent pour disparaitre sous la pression des Fils et des Croisés.

Plus loin, les déshérités, rendu enragé par leur dose de mana et complètement inconscient, parvinrent à repousser les renforts ennemis, ainsi notre victoire mit fin au siège de la tour et tous purent se reposer un moment.

Résultat : L’attaque contre la Tour du Guet du Nord a été repoussé et l’ennemi a subi d’importantes pertes qu’il ne pourra combler, une fois que les corps auront été brulés. Nul doute que ce n’est qu’une goute d’eau parmi les forces adverses mais c’est toujours des pertes et un regain de confiance pour nous et nos alliés, or ce qui compte face au Fléau est un moral d'acier avant tout. Les nerubiens qui auraient dû participer à l’assaut on était arrêté par les déshérités qui ont montré qu’ils peuvent être de très bons mercenaires occasionnels. Cependant la Tour de la Couronne subit à présent les foudres du Fléau et le commandant Comghal est déjà partie pour aider sur ce front. Nous nous y rendrons aussi avec un objectif différent, probablement le comté de Darrow pour briser l’encerclement de la tour et fournir une nouvelle base arrière aux Croisés.

Bilan :
Ennemis : Plus d’une centaine de goules, abominations, squelettes et nerubiens.
Fils & alliés: Coté croisés : quelques pertes mais beaucoup de blessés sur la tour. Coté fils : trois blessés.

Légat Atia Silverswell

Carte mise a jour de la situation:

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Noiana le Sam 4 Oct 2014 - 2:07

Ordre de la Croisade d'Argent
Nuit du 03 au 04 octobre de l'an 34

Rapport de situation des Maleterres de l'Est

Aux Fils de Quel'Thalas,

Navré pour cette missive tardive. Je tenais à vous remercier pour votre opération qui fût un franc succès. Sans vous les forces présentes auraient été clés pour le Bubonique afin de submerger nos défenses à la Tour de Garde de la Couronne et nous n'aurions rien pu faire si ce n'est « abandonner » du terrain en minimisant nos pertes. Les conséquences sont simples et n'ont guère laissés de doutes quant à votre succès. En effet les attaques sur notre position ont cessées.

En parallèle la situation semble s'être calmée au nord et aucune attaque semble en vue sur la Tour de Col du Nord mais j'ai malgré cela pris l'initiative de faire parvenir quelques renforts sur cette position afin que nous ne soyons coupés des vôtres. Il semblerait qu'une nouvelle offensive soit à prévoir sur cette position aussi je m'en remet à vous quant à la partir sud du front pour me rendre sur place afin de mieux coordonner la défense.

Nous demeurons aveugles quant au prochain mouvement du Bubonique mais votre présence semble enfin ouvrir l'opportunité d'agir dont nous avions tant besoin et la possibilité de reprendre l'initiative, cependant il semblerait que l'activité dans la vallée des fongus soit en recrudescence. J'espère que nous ne sommes pas au milieu du calme qui annonce la tempête.

Que la Lumière continue de veiller sur vous

Comghal Meallàn, commandant de la Croisade d'Argent

avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Atia le Dim 5 Oct 2014 - 13:35

La prise du comté de Darrow
3 octobre 34

Cause : Après avoir repoussé l’assaut sur la tour nord et infligé des dommages a l’ennemi, il était nécessaire de transformer cette victoire en véritable avancé. Nous ne pouvions nous contenter de réagir aux événements, il fallait produire l’événement et gagner la décision sur cette guerre. J’ai donc profité de l’attaque sur la tour sud, la tour de la couronne, pour lancer une attaque sur une des bases du bubonique, le Comté de Darrow.

Déroulement: La troupe a quitté la tour du nord pour se diriger vers le sud en suivant les terres contrôlées par les croisés. Au niveau de la tour du bouclier, les croisés nous annoncèrent que l’assaut sur la tour sud avait cessé, mais que l’ennemi semblait se regrouper. Une information importante qui nous poussa a la prudence.

Sur place, avant l’arrivée sur le village, les éclaireurs partirent s’enquérir de la situation et ils dévoilèrent qu’un nécromancien était en pleine invocation d’une armée de squelette, soutenu par une petite cohorte de nerubien en patrouille. Face à une centaine de squelettes, l’assaut frontal était exclu donc nous avons décidé d’utiliser le terrain et la surprise a notre avantage. Nous sommes passés par la montagne, nous plaçant sur un promontoire où l’ennemi devait prendre un sentier étroit pour nous rejoindre, un avantage éliminant son nombre. Nous en avons alors profité pour attaquer la patrouille nerubienne qui passa sous nous avec des explosifs et des sorts destructeurs, laissant 15 cadavres et 5 disparus. Bien entendu les squelettes réagirent très vite et attaquèrent, se massant sur le sentier ce qui nous parmi de déchainer nos armes, nos explosifs et surtout nos sorts pour réduire leur nombre encore et encore jusqu’à venir les affronter au corps à corps, profitant de l’étroitesse du passage pour annuler leur avantage numérique.

Le dernier squelette à terre, nous avons décidé de partir à l’assaut du nécromancien qui venait de ranimer quelques gardiens pour se défendre, mais en vain. Nous avons enfoncé sa ligne de défense et bien que les 5 nerubiens réapparurent et firent de gros dommages à notre flanc gauche, le nécromancien fut éliminé et les nerubiens ensuite nous donnant le contrôle total du comté de Darrow que nous avons commencé à fortifié en vue de nous reposer en attendant le prochain mouvement.

Résultat : Les forces du comté de Darrow et des autres positions du Fleau autour de la tour sud se préparaient a une nouvelle attaque, la destruction de cette force et l’élimination du nécromancien a mit à mal la stratégie mort-vivante. Cependant, l’ennemi se renforce sur la vallée des fongus, pour briser leur prochain mouvement il faut agir vite et le forcer à diviser ses forces. S’ils comptent attaquer la tour de la couronne depuis la vallée des fongus, nous devons prendre la ferme de Marris, pour le forcer, soit à diviser ses forces, soit prendre le risque d’une attaque à revers de par l’une ou l’autre des positions.

Bilan :
Ennemis : 1 nécromancien, 20 nerubiens et une centaine de squelettes.
Fils & alliés: 2 blessés graves et quelques blessés légers.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Atia le Mar 7 Oct 2014 - 16:16

L’attaque de la Ferme des Marris
5 octobre 34

Cause : La prise du comté de Darrow par les Fils était une étape importante mais n'était qu’une étape, nous devions poursuivre notre offensive et préparer nos défenses. Pour cela, j’avais prévu de prendre la ferme des Marris pour menacer directement la vallée des Fongus dont l'étroit passage se serait alors retrouvé exactement entre la tour de la couronne et la ferme, prit en étau.

Déroulement: Après une journée et demie de repos suite à la difficile bataille du Comté de Darrow, nous nous sommes mis en marche vers la tour de la couronne, nous y établissant tous, même ceux qui ne participeraient pas à la prochaine offensive pour des raisons de sécurité. J’ai profité de cette étape pour parler aux croisés de mon plan qu’ils ont approuvé et nous nous sommes mis en route sans attendre.

La route était oppressante, il n’y avait pas un bruit, pas la moindre présence, un vide et un silence complet qui nous fit redouter le pire. Et à mesure que nous approchions de la ferme, nous sentions de plus en plus un piège se former autour de nous mais nous avons décidé de poursuivre coute que coute pour la mission autant que comprendre. Si l’ennemi avait monté un piège, il y avait peut-être un moyen de le retourner contre lui. C’est pour cela qu’arrivé aux abords de la ferme, j’ai envoyé les éclaireurs qui ne trouvèrent rien, je demandais aux arcanistes de faire une analyse mais ils ne trouvèrent rien de suspect non plus, c’est notre mercenaire qui sentit la présence d’un mort-vivant dans la ferme. Très vite les arcanistes se sont concentré et ont détecté cet être unique caché là. Nous étions dubitatifs, le piège était de plus en plus évident d’autant que la météo tournait étrangement. Je demandais aux arcanistes de la vérifier mais ils ne détectèrent rien de suspect et le rituel pour dissiper ces nages serait complexe, j’ai alors ordonné d’avancer en formation défensive jusqu’à la ferme que nous avons investie.

Le piège c’est alors refermé comme prévu mais a une échelle insoupçonnée. Une marée de goules et de chariots à viandes attaquèrent la ferme massivement. Mais à l’intérieur nous avons trouvé une ombre, espion du Bubonique, celle-là même qui nous avait attirés la. je la fis capturer et nous avons commencé à former un portail pour nous échapper alors que nous repoussions les goules qui tentaient d’entrer. Une fois revenus à la Tour de la Couronne, nous avons laissé le Fléau traqué du vent dans la ferme et j’ai aidé les croisés à renforcer les défenses de la tour via notre Cristal des Arcanes tandis que l’ombre prisonnière fut donnée à Hekathi pour interrogatoire.

Résultat : Nous n’avons pas réussi à prendre la ferme mais nous avons obtenu quelque chose de beaucoup plus précieux, un informateur connaissant bien des secrets sur l’ennemi. Ses révélations sont inquiétantes et je vous invite à lire le rapport soumis par Hekathi pour en savoir plus. Nos prochains mouvements sont limités, j’ai donc pris la peine d’envoyer des messages à la commandante Arley de Thurwes pour des renforts par le nord et j’ai demandé une assistance au reprouvés pour l’ouest. J’ignore si j’aurai des réponses favorables mais nous envisageons d’ores et déjà un raid éclair sur la Vallées des Fongus et une reconnaissance est prévue à cet effet. Par voie aérienne, Hekathi va tenter d’envoyer un corbeau des augures survoler la zone, les rangers compléteront par voie terrestre avec instruction de se replier au moindre doute ou alerte.

Bilan :
Ennemis : une dizaine de goule tué et une Ombre capturée
Fils & alliés: Aucune

Légat Atia Silverswell


Légat, officiers, sous-officiers, cher collegues et autre sujets d’etude,

Voici un rapport de ce travail, que dis-je ce plaisir, que vous m’avez confié à propos de l’ombre Fleautique capturée. Je dois dire que c’est une personne charmante et j’aimerais vivement la reconditionner pour en faire mon assistante si vous m’y autorisez. Elle s’est montré coopérative et n’a pas donné lieu à beaucoup de résistance. Cela m’a épargné quelques efforts bien que l’inverse aurait pu être si amusant…

Les découvertes que nous avons faite sont savoureuses car le bubonique n’est autres que le frère du sujet Galadlòm Briselumière et il était aidé par un sin’dorei bien vivant aux cheveux de jais qui l’a aidé à nous piéger dans cette fameuse ferme. La raison de leur collaboration était que nous étions un “ennemi commun”. Il semblerait Légat que vous avez encore merveilleusement réussi à vous faire un ennemi ! Mais qui cela pourrait être? Enfin je veux dire à par un fleautique, un solfurie, un crépusculaire, un noble désargenté, un de vos débiteurs, un membre du cartel, un ancien de l’ordre, un fan de votre cousine sculpte-chairs, un des chercheurs de l’horloge du Nordfendre, ou autres, vous avez tellement d’admirateurs! Je ne sais qui choisir!

Mais revenons à notre nouveau compagnon de jeu, il est toujours affublé d’un garde du corps osseux avec une grosse hache: vrykule, ogre, orc, je l’ignore mais il semble puissant et joue à l’ombre du Bubonique. Les armées de l’ennemi, de leur côté, se rassemblent et sont en marche. Il est à redouter une attaque massive, très massive, au nord. Je suggère des renforts et de l’artillerie, voir d’arcaniser la région à la bombe de Mana, mais je suppose que ce serait mal vue. Quelle tristesse. Cependant ces troupes sont conventionnels (pour le Fléau s’entend) et notre nouvel ami est très fortement remonté contre Comghal et veut l’écraser. Mais il n’en a pas qu’après lui car pour nous, visiblement, il a d'autres surprises. Dans la vallée du fongus, il fait de la cuisine dans de grands chaudrons de peste et ranime des cadavres de géants. Sans compter que les ziggourats tournent à plein régime pour préparer le futur assaut. Là encore il faudra prévoir de quoi saluer ces nouveaux compagnons de jeu qui viendront sans doute au sud, bien au chaud, pour nous faire la politesse d’une visite. Et vu le nombre et la puissance nous risquons de bien nous amuser.

Fin de rapport, je me tiens à disposition pour toutes questions.

Hekathi Cathubodua

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Noiana le Jeu 9 Oct 2014 - 23:13

Ordre de la Croisade d'Argent
Nuit du 08 au 09 octobre de l'an 34

Rapport de situation des Maleterres de l'Est

Aux Fils de Quel'Thalas,

Les premières lueurs de l'aube se lèvent sur ces terres corrompues et l'espoir persiste. Nombreux sont ceux qui sont tombés cette nuit face à la brutale attaque de notre adversaire. Alors que les Croisés sous mon commandement étaient entrain de se restaurer sommairement nous avons vu déferler sur nos défenses une force bien plus importante que ce à quoi nous étions préparés. Alors que j'avais fait mander à mes côté une seconde compagnie de Croisés, soit pris le risque de concentrer les deux tiers des forces sous mon commandement, notre ennemi quant à lui est venu à nous avec suffisamment de non-morts pour que nous nous battions à un contre trois. La marée de squelettes qui formait la première ligne et la majorité des troupes du Bubonique suffisait à elle seule pour dépasser notre nombre, en ajoutant les goules, les abominations et le feu roulant offert par l’artillerie ennemie je pense pouvoir avancer que nous étions en bien mauvaise passe.

Heureusement la 9e compagnie de Chevaliers de Sang a été d'un grand recours. Sans elle nous n'aurions pu tenir d'aussi longues heures. L’artillerie légère que votre chevalière-commandante fit venir en soutien nous a permis de ralentir considérablement les troupes ennemis. Tandis que nos prêtres assuraient les renforcements de nos défenses et apposaient des boucliers sur les troupes au contact de l'ennemi les vôtres assurèrent une tactique mobile qui vint rompre et repousser plus d'une fois le flux des troupes ennemis comme dame Arley et moi en avions convenu brièvement avant la bataille. Malheureusement nous avons été contraint à perdre du terrain face au nombre. Tout ce que nous tentions semblait vain et même si de nombreux ennemis tombaient d'autres venaient combler les éclaircies que nous parvenions à faire. Ce fut lorsque nous nous retrouvâmes acculés au pied de la tour que nous avons eu à subir le plus de pertes. Nous ne pouvions céder plus de terrain.

L'offensive ennemi fut rompue lorsque l'ensemble des troupes de squelettes, à quelques exceptions, s'effondrèrent au sol. Ainsi soulagé de la majeure partie des assaillants qui nous submergeaient nous avons pu repousser et forcer les forces ennemis au replis. C'est une victoire mais son goût est âpre. Regagner l'initiative a été coûteux pour nous. Sur les deux centaines d'hommes sous mon commandement nous dénombrons plus d'un quart de pertes. Cinquante-sept de mes frères ont rejoint la Lumière tandis que le sort de dix-huit autres demeure incertain. Légat Silverswell, je tenais aussi à vous faire part de mes condoléances et mes plus sincères respects quant aux morts qui ont touchées les vôtres. Les cinq chevalières qui ont péries ne seront pas oubliées et nous nous occupons actuellement de soigner au mieux la dizaine de blessées que la compagnie de Chevalier de Sang a subie.

Bilan :
Ennemis : Près de 400 corps ont pu être comptés, majoritairement des squelettes
Croisade : 57 morts, 18 blessés graves
Chevalier de Sang : 5 morts, 10 blessés

Comghal Meallàn, commandant de la Croisade d'Argent

avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Atia le Ven 10 Oct 2014 - 16:01

La Bataille de la Vallée des Fongus
8 octobre 34

Cause :Les rapports suite à l’interrogatoire de l’ombre et à la reconnaissance effectuée par le corbeau des augures d’Hekathi ainsi que celle des bloodhawk ont révélé que les armées du Bubonique avançaient massivement vers le Nord pour briser la résistance des croisés à cet endroit. Cependant, une forte garnison restait dans la Vallée des Fongus pour protéger un rituel obscur, cependant il y avait avec un détail intéressant: des reprouvés étaient prisonniers.

Conscient du danger, j’ai fait parvenir des messages au Arley de Thurwes pour un soutien au nord en faisant montre de l’urgence de la situation et du danger pour notre nation. Ensuite, j’ai fait parvenir un autre message à Fossoyeuse en évoquant les prisonniers reprouvés ce qui bien sur a fortement contrarié les forces de la dame noire. Assurée de l'arrivée de renforts sur chaque front, il nous restait à attendre le bon moment pour agir. L’attaque au nord débuta en laissant la vallée encore solide mais dégarnie, une occasion en or.

Déroulement: Renforcés par une troupe de croisés et de reprouvés, nos forces ont pris la route de la vallée et nous avons élaboré un plan avec le commandant des reprouvés. Accordée sur le rôle de chacun, la bataille débuta. Les croisés, seuls, avancèrent sur une portion de la passe alors que les reprouvés et les fils étaient dissimulés. Rapidement, les reprouvés sabotèrent l’artillerie ennemie et les mines qu’ils avaient dissimulées ravagèrent l’armée des morts avant le contact. Le combat engagé au corps-à-corps avec les croisés les morts furent pris de flanc par les necrogardes. Les fils restèrent en retrait encore un instant avant de s’élancer sur l’arrière des forces ennemis fauchant les retardataires et l’arrière-garde fléautique. L’ennemi était nombreux mais les explosifs, la privation de leur artillerie et les prises de flanc annulèrent leur nombre. Pire, pressé sur chaque flanc dans un lieu étroit comme la passe, ils finirent par se gêner et à être taillé en pièces impitoyablement.

L’arrière-garde exterminée, les Fils décidèrent d’investir directement la Vallée en laissant aux croisés et necrogardes la tache d’achever le bataillon adverse agonisant. Nous avons investi la vallée désertée à l’exception d’une troupe de trois puissants nécromanciens et d’une vingtaine de cultiste s’échinant à ranimer le corps d’un géant. J’ai fit lancer un assaut furtif sur les nécromanciens par les troupes légères tandis que le reste de l’armée se jeta sur les cultistes. Les nécromanciens, bien que puissant, ne purent rien face à des attaques de dos et à des lames les égorgeant par surprise. L’attaque mit à terre les cultistes peu de temps après sans qu’ils ne se défendent mais le corps du géant, bien que déjà salement amoché par des attaques préventives à l’explosif, tenta de se redresser, mue par son invocation incomplète. Il fut achevé dans l’instant par nos artificiers et sa destruction marqua la fin de la bataille, la vallée était à nous.

Résultat : Les troupes complètes de la vallée furent oblitérées et les reprouvés libérèrent leurs prisonniers. Cependant, l’issue incertaine de la bataille au nord nous poussa a la prudence. Nous avons saboté les installations et détruit les chaudrons de peste sans attendre. Par prudence, j’ai ordonné le replis juste après cela et je suis allé en éclaireur découvrir que les forces du bubonique avaient perdu au nord. La mort des nécromanciens avait privé le bubonique de ses squelettes et les forces combinées d’Arley et des croisés avaient eut raison des autres. Ainsi il venait de se voir amputé de plus de la moitié de ses forces. Nous gagnons l’initiative et le prochain mouvement sera de le chasser totalement de l’Ouest pour le circonscrire à la Vallée et Pestebois.

Bilan :
Ennemis : Un peu plus d’une centaine de morts vivants.
Fils & alliés: 10 blessés grave dont 3 dans un état critique et 2 morts confirmés mais sans doute plus car les reprouvés on refusé de communiquer leurs pertes.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Veloce le Sam 11 Oct 2014 - 12:55

Le Combat près du tunnel des Nérubiens
11 octobre 34

Cause : Suite aux victoires consécutives contre les forces du Fléau et du Bubonique, il fut décider qu'il était temps de resserrer l'étau autour du Nord et de couper toutes opportunité de retraite du Bubonique en scellant, même temporairement, le tunnel au Nord-Ouest de la ferme des Marris.

Alors tandis que la Légat Atia Silverswell partit rejoindre les forces de la Commandante Arley de Thurwes afin de préparés les prochaines attaques, je prit le commandement pour lancer l'assaut contre les forces du tunnel.

Déroulement : Décidant de profiter de notre série de victoires pour encercler les forces du Bubonique dans le Nord nous nous sommes lancés à l'attaque des défenses du tunnel du Nord-Ouest menant, véritablement, au Quartier Général de nos adversaires. Prendre cette position était alors important car cela nous ouvrirait un nouveau chemin jusqu'au Bubonique.

Arrivant rapidement jusqu'au lieu de l'attaque, les éclaireurs nous rapportèrent la présence de troupes fléautique sur le trajet commander par un squelette géant. La présence d'ennemis étant prévus cela ne nous surpris pas plus que cela. Nous avons décider donc d'attaquer directement les ennemis via une attaque directe. Lançant une charge, en monture, avec la cavalerie.
La première charge se passa sans soucis, la ligne de squelettes ennemis ayant été écrasés sans autre forme de procès. Malheureusement la suite se passa avec plus de difficultés.
Outre le fait que des troupes nérubiennes venaient de sortir du tunnel, le chef des lieux semblait malmener Eléonà et Cenaya. Me forçant à aller les aider tandis qu'on combattait à l'intérieur d'une maison délabré, laissant les troupes à l'extérieur gérer les quelques ennemis restant, sans se faire entraîner dans le tunnel.
Les combats furent long. La créature étant assez forte pour nous occuper longtemps tandis que les nérubiens semblaient décider à faire une stratégie de "hit and run" avec les autres troupes.

Finalement, nous avons réussit à éliminer le colosse d'os, même si l'explosion de ce dernier blessa quelques un d'entre nous il était vaincu. Cependant les forces présentes dans le tunnel commençait à se rapprocher de la sortie, et de nous. Nous devions agir vite et bien. Accompagnant Sybile et Minélis qui placèrent des pièges pour ralentir la progression de l’ennemi, nous avons malgré tout du prendre la fuite.
Fuite qui se stoppa net quand nous avons vu de la fumée noire s'élever de la tour de la couronne... Ce qui laissait présager du pire. Minélis et Galadlom, qui ont été envoyer en avant pour comprendre de quoi il s'agissait, sont revenus pour nous déclarer que, même si la tour avait été attaquer et que de nombreuses personnes avaient péris, nous pouvions y aller.

C'était une terrible soirée. Une attaque finissante sur une défaite et la tour des Croisés pratiquement détruite. Par chance, les renforts des croisés sont arrivés durant la nuit ce qui allégea la charge de travail des croisés blessés et des nôtres.

Résultat : Un résultat mitiger. malgré le fait que nous avons put détruire la création supérieure présente, le Squelette Géant, ainsi qu'une bonne partie des troupes présente sur place il est à noter qu'un nécromancien à put traverser le tunnel, sûrement pour rejoindre le nord et que les nérubiens ouvriront rapidement l'accès bloquer par Sybile. Et nul doute que le nécromancien reviendras pour ranimer ce qui fut éliminer.

Bilan :
Ennemis : Un Squelette Géant tuer, une vingtaine de squelettes normaux éliminés et une dizaine de nérubien tuer.
Fils : Deux blessés graves et quelques blessés légers.
Alliés : Force de la tour presque décimer, seul une quinzaine de survivants, blessés, ont survécus.

Sergent Veloce Visrin

_________________
"Do not underestimate the Pride of a Lion... When it's protecting it's own." - Veloce Visrin

"Magic... Magic is everywhere. Stay silent. Open your ears. And maybe you'll be able to hear It's whisper..." - Shaona Dawnslayer
avatar
Veloce
Noble
Noble

Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 20/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Atia le Sam 11 Oct 2014 - 23:35

Renforcement de la Tour de la Couronne

La nuit du vendredi 10 fut une nuit d’horreur et de gâchis, des vies et des forces gaspillées pour rien, ni nous ni l’ennemi n’avons rien gagné autrement que des pertes. Un carnage inutile, mais qui nous a tous secoués. Quand je suis revenu à la nuit tombée, accompagnée de la Capitaine Miriya et de son escadron de 20 chevalières, j’ai compris que nous devions agir et nous préparer à d’autres audaces de ce genre de la part du Bubonique. Il doit briser le siège s’il ne veut pas disparaître. Les chevalières, les Fils et les croisés se sont donc lancés dans une série de travaux pour renforcer notre position.

Nous avons commencé par diviser les défenses en 4 niveaux distincts, le premier niveau est composé bien sûr des défenses naturelles. Le site lui-même rend difficiles d’attendre la tour autrement que par le sentier principal, mais pour nous assurer que ce soit bien les cas, chaque pente que ne fut pas totalement verticale, fut garni de pointes dardant vers le bas, de cage à pierre pour provoquer des éboulis ou encore labouré pour être meuble et glissant.

Le second niveau est au pied de la colline, sur le sentier. C’est une fortification de campagne composée d’un fossé d’un mètre de profondeur en pente sèche côté tour et en pente douce côté adversaire. La terre retirée a été utilisée côté défenseur pour faire un mur de terre sur lequel a été placée une palissade constituée de bois récupéré dans une ferme en ruine et d’arbre alentour. Sur le mur de terre et sur la paroi abrupte du fossé, nous avons planté des pieux de bois pointant vers l’ennemi et sur le fond des chausses-trappes.

La troisième ligne de défense est une barricade d’épieux suivis d’une haie de chevaux de frise. Cette ligne était destinée à être utilisé si la première défense tombait et pour ralentir l’ennemi avant de se replier sur la tour.

La 4e ligne est bien sûr la tour elle-même renforcée par le cristal des arcanes pour ajouter à la pierre une protection magique solide. À l’intérieur de la tour ont été disposés des cristaux de mana et des runes pour faciliter l’ouverture d’un portail en cas de problème.

Ci-joint quelques schéma explicatifs.

Légat Atia Silverswell




_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Noiana le Dim 12 Oct 2014 - 3:59

Aux lueurs de l'aube un squelette est abattu sans arme tandis qu'il approchait seul, par l'entrée principale, des défenses de la tour de Garde de la Couronne . Sur son corps est trouvé la missive suivante.

Aux Fils de Quel'Thalas.

Mes biens chers frères et sœurs, qu'il est malheureux de nous voir ainsi nous opposer les uns aux autres quand nos buts se trouvent être similaires. Je ne souhaite nullement la chute de nos glorieuses terres et de notre rayonnante cité, j'aspire uniquement au meilleur pour notre peuple. Je prend la peine de vous écrire cette missive car vous avez su gagner mon respect, un respect acquis dans le feu de la bataille. Avant d'aborder les points dont je souhaite vous faire part je voulais m'excuser pour les pertes qui ont été causés dans vos rangs. Je ne fais mention de ces Croisés qui vous servent d'alliés et qui ont quémandés votre assistance tels les lâches qu'ils sont mais des chevalières qui firent face à mes troupes durant la nuit du 8 au 9 octobre de l'An 34. Sachez cependant que je ne saurais en porter la responsabilité, vous n’étiez pas mes ennemis jusqu'à ce que vous ne vous portiez au secours de ces rayonnants garçons de chœurs.

Nous sommes entrains de mener ensemble une danse mortelle dont les pas se reproduiront encore et encore jusqu'à ce que l'un de nos deux camps ne demeure vaincu. Des pas tels votre attaque méritoire mais futile à l'ouest sont regrettables. Cette dernière vous a certes permis de vaincre l'enveloppe de mon fidèle Lieutenant mais vous m'avez laissé agir à ma guise en délaissant vos pauvres alliés pour le résultat que vous connaissez. Le Capitaine Cian, tel qu'il c'était présenté, fut si je puis me le permettre, d'une agréable distraction. Tant que vous vous efforcerez de demeurer mes compagnons de bal de tels scénarios se reproduiront, le temps est en ma faveur et au final cette danse conduira inéluctablement à ce que vous gisiez à mes pieds. Ce fait m'attristerait au plus haut point et c'est pour cela que je désire faire appel à votre raison et votre bon sens. Ce qui sera avancé dans cette missive demeurera sans négociation et sans appel. En d'autre termes si vous rejetez ceci je me ferais un plaisir de venir personnellement arracher les âmes que contiennent vos enveloppes charnelles.

Je consens à vous laisser repartir en vie à condition que vous ne me livriez le traître à mon sang qui demeure dans vos rangs. Vous avez quatre jours pour me faire parvenir votre réponse. Si cette dernière est négative ou que je n'ai de réponse je considérerais cette proposition caduque et je n'aurais de pitié pour vous comme je n'en ai eu pour vos alliés. Sachez alors que si l'envie d'une mort douce et sans souffrance emplit votre cœur me livrer Galadlòm sera le seul moyen d'y accéder. Je souhaite m'entretenir avec mon cher frère, lui et moi avons tant à nous dire et je suis impatient de voir cela arriver. J'espère que vous comprendrez qu'il s'agit ici de résoudre de façon pragmatique et équitable les troubles qui se sont imposés de part votre fait entre nous. Sachez aussi que je ne retiendrais pas mes mouvements dans l'attente de votre réponse  et vos petites défenses ne pourront vous aider bien longtemps.

Il serait des plus judicieux d'accéder à ma demande rapidement. Qui sait ? Demain il sera peut-être trop tard.

Chevalier Bubonique, Caladdoll Briselumière
avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Atia le Dim 12 Oct 2014 - 12:05

Un corbeau d'ombre vola au dessus de pestebois, en cercle puis vint se poser sur une goule, commençant a lui picorer la tête de son crane d'os. Le Bubonique pour constater qu'il portait a la patte un petit message fermé par le sceau des Fils. Sur le parchemin richement filigrané une phrase simple "Si vous le voulez, venez nous le prendre!"

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Noiana le Lun 13 Oct 2014 - 9:14


État de la situation des Maleterres de l'Est au 13 Octobre de l'An 34

Aux Fils de Quel'Thalas,

Suite aux événements récentes et les pertes qui éclaircissent les rangs de mes frères je me vois dans l'obligation de remobiliser les sections de Croisés de la façon qui suit afin de rééquilibrer les défenses des Tours du Mur d'Est et du Bouclier de Lumière . Deux sections de 25 hommes quittent désormais la Tour du Nord pour aller renforcer ces positions, portant à 45 le nombre de Croisés sur chacune de ces Tours. Il demeure à mes côtés et ceux de la Chevalière-Commandante Arley de Thurwes une compagnie de 125 Croisés pour défendre le Nord.  Je tenais à saluer votre défense à la Tour de Garde de la Couronne. Cependant comme dans toute guerre il y a des pertes et la mort de nos frères à vos côtés nous affecte tous. Face à cette recrudescence du Fléau, mené par le Bubonique, j'ai comme l'impression que nous nous enlisons dans le jeu de notre adversaire qui grignote nos forces petit à petit.

Je crains que l’initiative nous échappe une nouvelle fois et au point où nous nous trouvons je ne peux qu'appréhender une offensive massive. Il serait aisé pour notre ennemi de rompre nos rangs et de déferler dans les terres. Si jamais tel événement se produit nous n'aurions guère de choix que de nous replier jusqu'à la Chapelle de Lumière dont la terre consacrée a déjà repoussée les forces du Fléau par le passé et qui demeure notre place la plus sure. Nous sommes aveugles quant aux prochains mouvements de notre adversaire. Je ne peux me permettre de causer plus de morts dans les rangs de mes frères et les quelques éclaireurs que j'ai envoyé ne sont revenu. C'est ce qui me laisse présager d'une attaque d'envergure. Le Bubonique cherche à nous maintenir dans les ténèbres les plus totales pour avancer au couvert de ces dernières.

L'hypothèse que ce chevalier de la mort puisse dans les réserves de Stratholme peut-être confirmée au vue des vagues inlassables qui s'abattent sur nos défenses. J'ai fait mander en conséquence des renforts à Atreval, deux compagnies de 150 volontaires, soit 300 Croisés en soutien. Cependant le temps que ces dernières soient prêtes et parviennent jusqu'à nous il sera peut-être trop tard. Nous ne pouvons nous permettre de demeurer dans l'attentisme plus longtemps. Si une attaque se produit il faudra tenter de couper la tête exposée du serpent pour que le corps ne retombent au sol de lui même. Certes ses pertes sont nombreuses mais les squelettes sont facilement relevables, de plus de nos différents affrontements en résulte une économie de pertes quant à ses unités de valeurs. Nérubiens et goules n'ont vu leurs rangs que peu éclairci.

Sa prochaine offensive risque d'être la plus féroce, puisse la Lumière armer nos bras face à telle épreuve.

Commandant Comghal Meallàn
avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Atia le Lun 13 Oct 2014 - 12:33

3e offensive sur la Tour de la Couronne
12 ocotbre 34

Cause : Les défenses de la tour étaient faibles après le double échec de vendredi, de notre part et de celle du bubonique. Nous avons entrepris de renforcer les défenses et après l’échange de courrier assez venimeux, une attaque était évidente. Nous savions par les visions de l’ombre, le vol du corbeau et mes propres reconnaissances mercredi soir que l’ennemi avait un peu moins d’un milier d’homme dont 700 avait assailli la tour Nord. Nous avons détruit 150 d’entre eux a Fongus et l’assaut de la tour nord coûta 400 hommes de plus. Il restait 300 de ses hommes qui firent retraite. La provocation avait clairement pour but de l’enrager, de le pousser à venir prendre Galad lui-même. Je présumais que sa défaite allait le mettre sur une défensive prudente, le provoquer allait le sortir du bois et je comptais user ses forces pour nous permettre à notre tour de passer à l’attaque pour le débusquer. Ceci fonctionna au-delà de mes espérances car il attaqua et plus fort que prévu mais aussi avec plus de ruse que prévu comparé à ses précédents assauts.

Déroulement: L'armée ennemie se rassembla sur le bas de la tour et nous sommes venus nous placer sur le premier rempart prêt à recevoir l’ennemi. Le combat a commencé par des tirs d’explosifs et des sorts, la stratégie ennemie était d’utiliser les squelettes comme écran ce qu’ils firent si bien qu’au moment où le rempart manqua d’être submergé, je le fis saboter avec des explosifs et nous nous sommes replié sur le suivant. Les detonations ravagèrent les squelettes et c’est des goules et des abominations qui prirent la suite tandis que nos arcanistes bloquaient les nerubiens qui creusaient sous la colline.

Sur le deuxième rempart, les attaques distantes et explosives reprirent, des mines emportèrent nombre de nos adversaires. les échanges continuèrent et les abominations s’empalèrent volontairement sur les pieux pour laisser passer les goules mais le cristal des arcanes les arrêta un temps pour nous laisser nous replier sur la muraille de la tour. Quand l’ennemi passa, il se prit encore et encore nos tirs et explosifs. Puis, alors qu’une nuée de nerubien jaillis du sol, j’ordonnais au cristal des arcanes de passer en attaque. Il fit des ravages à son tour et l’ennemi tombait encore et encore. Nous nous sommes alors replié une fois de plus, quand les goules grimpèrent le rempart, pour nous enfermer dans la tour alors que j’ordonnais déjà d’ouvrir le portail au cas où. Pour une raison qui m’échappe, les croisés, une fois de plus, furent très long à réagir et obéir si bien, qu'alors nous avions tous évacué, ils se mirent enfin à bouger mais trop tard pour certains.

Le plan de défense en profondeur cependant se déroulait bien, l'ennemi avait d’énormes pertes et les nôtres étaient très limités malgré la disproportion de force. Cependant, alors que l’ennemi n’arrivait pas à entrer, les chevalières de Miriya revinrent de leurs patrouilles et fauchèrent les chariots à viandes et les nécromanciens ennemis. Après ça, les dernières goules et nerubiens prirent la fuite nous concédant une victoire durement acquise.

Résultat : La tour a tenu bon encore une fois, mais pour combien de temps? J’ai donc décidé que nous ne la tiendrons pas plus longtemps, si l’ennemi attaque en nombre nous l’évacuerons en faisant tout sauter. L’ennemi a perdu beaucoup de ses troupes une fois de plus et nous les avons brulé, les matériaux vont lui manquer autant que les nécromanciens à ce rythme mais je reste surprise par sa capacité à renouveler ses forces, Pestebois et la Vallées ont ete attaqué tant de fois que le nombre de cadavres encore exploitables doit être très faible. Il doit donc avoir d’autres sources. Mais au vu des bilans et des pertes, je vais songer à une nouvelle stratégie et j’ai déjà quelques idées sur comment nous débarrasser du Bubonique directement.

Bilan :
Ennemis : entre cent et deux cents squelettes, dix abominations, une soisantaine de goule, une disaine de nerubien, des necromanciens, trois chariot a viande.
Fils & alliés: 25 croisés tombés, morts ou blessés, je n’ai pas le bilan definitif.

Légat Atia Silverswell



Commandant Comghal Meallàn

Je me permets une suggestion de tactique à employer. Contrairement à ce que nous pensions, il semble avoir réussi à s’emparer de Stratholm, surtout au vus de votre rapport, ce qui a augmenté ses reserves et change donc nos positions. Contrairement à ces dernières semaines où chaque force comptait pour lui, c’est à présent moins le cas donc changeons notre fusil d’épaule.

Tenir les tours ne donnera rien, je suggère de les piéger, massivement, pour qu’en cas d’attaque nous évacuons rapidement par portail sur la chapel et nous faisons tout sauter quand l’ennemi s’emparera des positions. Profitons aussi des points d’étrécissement dans la région pour y poser des pièges et explosifs qu’on déclenchera quand les forces ennemies passeront, après les squelettes, pour briser ses meilleures troupes mais surtout l’user, le provoquer et le pousser à rester loin de ses troupes de peur d’être la cible d’un explosif. Laissons-le loin de ses troupes pour le dernier acte, un piège que nous avons élaboré.

Nous avons capturé une ombre que notre psychomancienne a reconditionnée en profondeur pour en faire un agent docile. Il nous servira de balise de teleportation. Nous allons l’envoyer en infiltration à Pestebois pour trouver le Bubonique pendant que son armée attaquera et nous nous téléporterons sur sa position pour l’éliminer avant de nous replier par portail. Cela va demander énormément de preparation arcanique donc j’ai demandé un renfort a une personne charmante, l’arcaniste Sandiel. Elle va venir préparer des portails dans les tours avec des cristaux de mana pour les déclencher. Elle va également préparer des parchemins de teleportation de courte distance, au cas ou.

Tout ceci va être couteux en ressources mais ça me semble le meilleur moyen d’agir et d’en finir avec le bubonique. Si vous acceptez ce plan, je lancerais l’opération de preparation.

Cordialement,
Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Noiana le Mar 14 Oct 2014 - 7:49

Légat Atia Silverswell,

Votre suggestion me semble prometteuse. Cependant je me permets de faire remonter quelques interrogations. Par piéger les tours entendez-vous les faire voler en ruine à l'aide d'explosifs ? Si ces positions sont perdues et avec nos moyens limités il nous sera long de les reconstruire. S'il existe une alternative tout autant efficace mais peu radicale quant aux structures défensives de la région cela serait préférable et d'autant moins coûteuse pour tous. S'il n'y a d'autres solutions et comme je l'avais mentionné il y a deux semaines déjà alors nous ferons avec, mieux vaut perdre du matériel qu'un trop grand nombre de vies humaines.

Pour abonder en votre sens il serait même plus simple pour nous de vider les tours à l’exception de celle du Nord afin d'opposer le moins de résistance possible. Que la vague passe tandis que nous demeurerons en sécurité sur notre position la plus sûre, la Chapelle de Lumière. Ainsi nous pourrons tenir nos lignes pour vous gagner le plus de temps possible. Si les forces au Nord se font assiéger elles auront, comme au début de notre collaboration, la mission de se replier dans le col pour profiter du terrain et bloquer l'accès des troupes du Bubonique à vos terres.

Je ne suis guère connaisseur quant à la magie arcanique et je sais votre peuple bien plus talentueux quant à ce domaine aussi, si vous jugez la possibilité d'utiliser cette ombre pour frapper au cœur de notre ennemi, je ne peux que m'en remettre à votre expertise. Une attaque ennemie me semble arriver à grand pas, le calme qui précède la tempête est revenu et face aux restes du Fléau cela n'augure rien de bon. J'espère cependant que dans son orgueil l'ennemi nous pense prêt à tomber sous ses coups et qu'enfin il lancera toute ses forces dans la bataille. Quoi qu'il advienne nous tiendrons.
Cordialement,
Commandant Comghal Meallàn.
avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Noiana le Jeu 16 Oct 2014 - 7:27


État de la situation des Maleterres de l'Est au 16 Octobre de l'An 34

Aux Fils de Quel'Thalas,

Mes chers alliés, comme nous l'avions pressenti notre ennemi c'est déchaîné et l'ensemble de ses forces a marché sur nous. Alors qu'une troupe de trois cents squelettes faisait diversion à la tour de Col du Nord plus d'un millier de ses impies créatures ont en mis à profit la zone tampon entre la tour du Bouclier de la Lumière et les lignes du Bubonique pour fondre sur les défenses de la Tour. Mes frères ont tenu leur position le plus longtemps possible pour gagner le plus de temps possible avant d'évacuer grâce aux moyens que vous avez mis en place.  Alors que l'ennemi prenait place, ses forces ont rapidement fait tomber la tour du mur d'Est coupant ainsi les Croisés de la Tour de Col du Nord du reste de nos forces repliées à la Chapelle de la Lumière. Ces derniers, en cas d'attaque, iront directement bloquer le col qui mène à vos terres, là où le nombre ne peut être à l'avantage de notre ennemi.

Alors que le Bubonique a étendu ses forces il s'est exposé. Il n'a été signalé sur le front et doit donc demeurer à l'arrière en faisant l'erreur de nous, de vous sous-estimer. Tandis que nous n'avons essuyés que des pertes minimes face à son offensive, ses troupes sont entrain de subir des pertes lorsqu'elles tentent de soumettre les zones des Maleterres qui lui sont non affiliées. Certes il s'agit d'un puissant Chevalier de la Mort, je suis bien contraint de l'admettre, mais sans les précieux nécromanciens dont vous l'avez amputez il peine à garder totalement le contrôle sur les troupes vagabondes des restes du Fléau. La suite dépend de vous Fils de Quel'Thalas et j'espère que vous saurez mener à bien le plan que vous m'avez soumis. Si ce que vous me dites quant à cette ombre est vrai alors vous aurez à frapper au plus vite mais n'oubliez pas, nous ne savons réellement ce qu'il nous réserve et ce qui vous attendra une fois que vous serez sur place.

Puisse la Lumière couronne de succès votre mission,
Commandant Comghal Meallàn

avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Atia le Ven 17 Oct 2014 - 10:40

Traque des nécromanciens
15 octobre 34

Cause : Les forces ennemies, comme nous le pensions, se sont lancé dans une offensive massive. Conformément au plan, les résistances des tours et des cols ne furent pas acharné et les replis vers la chapelle furent nombreux, laissant le mort-vivant se briser contre le terrain miné et se disperser dans toute la région, diminuant leur densité.

Déroulement: Nous avons saisi l’occasion pour frapper l’ennemi sur ce qu’il avait de plus précieux, ces nécromanciens. Les pertes dans leurs rangs étaient déjà importantes depuis le début du conflit et nous avons décidé de pousser un peu plus loin ces pertes pour rendre le contrôle des morts plus complexe.

Grâce à des rapports d’éclaireurs, nous avons réussi à trouver une troupe ennemie isolée qui tentait de ramener les morts. Du fait de la pénurie en corps qui commençait à se faire sentir, les nécromanciens se déplaçaient de plus en plus loin, une aubaine pour nous. Nous avons lancé une attaque surprise sur un mausolée qu’ils étaient en train de profaner. Les nécromanciens n’étaient pas visibles mais les goules et geists à l’extérieur patrouillaient mollement et furent nos premières victimes. Mais d'autres surprises nous attendaient à l’intérieur. Une nuée de geists s’est jetée sur nous et nous a acculés a la sortie mais nous avons tenu jusqu’à les éliminer.

Malheureusement pour les nécromanciens, leurs gardiens occupés par nos troupes et tué n’ont pu les défendre contre l’une de leurs invocations, un immense troll dont ils ont perdu le contrôle et qui les a dévorés. Nous avons décidé de terminer le nettoyage et d’abattre le troll qui fut coriace, très coriace, pour finalement tomber sous nos coups. À l'aide de mon feu liquide, j’ai alors passé par le feu tout le mausolée et nous avons brulé les corps de nos ennemis pour continuer à grignoter les matériaux disponibles.

Résultat : Le mausolée fut purgé et les nécromanciens changés en cendres avec leur escorte puis, retournant vers la Tour nous avons constaté qu’elle était vide donc nous sommes rentrés à la chapelle directement.

Peu après, Hekathi nous fit part de l’information la plus importante, l’ombre avait réussi son infiltration dans Pestebois et traquait le Bubonique et ce matin il fut localisé non loin de la tour de Pestebois, tout près de l’entrée nord du tunnel. C’est donc aujourd’hui que tout va se terminer!

Bilan :
Ennemis : une trentaine de geist, une dizaine de goule, plusieurs nécromanciens (difficile de juger le nombre) et un troll zombi.
Fils & alliés: 2 blessés dont un grave.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Atia le Mar 21 Oct 2014 - 14:55

La deuxième mort du Bubonique.
17 octobre 34

Cause : Les attaques massives du Fléau ne se heurtèrent qu’a du vent et peu de résistance. La raison de cette curieuse facilité était le plan que nous avions conçu pour triompher de l’ennemi : attirer les forces du bubonique loin de ses bases, les disperser et tenir sur la position la plus forte de la région, la Chapelle. L’ombre que nous avions capturée put ainsi localiser notre ennemi isolé avec son garde du corps, ses forces essaimé partout dans la région, l’occasion en or se dévoila.

Déroulement: Nous avons préparé notre assaut soigneusement pendant des jours, guettant le moment propice afin de nous assurer de notre réussite. Puis ce soir-là, l’ombre nous fit savoir que ce moment était arrivé. Nous nous sommes alors mit en branle et Sandiel nous ouvrit un portail qui nous mena à une auberge ou s’était dissimulé notre ombre, notre balise. Sur place, nous nous sommes fait discrets et des éclaireurs commencèrent à vérifier les alentours ne trouvant que des forces éparses et apathiques mais surtout le bubonique lui-même et son immense garde du corps squelettique. Nous redoutions un piège de le voir ainsi, bien que l’immobilisme du chevalier de la mort pût s’expliquer par l’obligation de devoir contrôler mentalement ses légions sûres de grande distance. Nous avons donc agi prudemment et par ruse.

Notre plan fut que Galad aille se livrer seule, comme pour négocier la vie des Fils et des croisés. Bien sur, il fut escorté par les troupes discrètes, tandis que le reste de l’armée, camouflée, prit en tenaille l’adversaire ainsi focalisé sur son frère esseulé. Ce fut alors un assaut combiné de tout coter, le flanc nord attaqua directement le Bubonique tandis que les furtifs et le flanc sud se jetèrent sur le garde du corps. L’immense squelette fut un adversaire redoutable mais sous la force de nos armes et de notre nombre, il finit par tomber alors que le Bubonique se montre à la hauteur de sa réputation. Mais une fois tout l’ordre contre lui et malgré sa force il finit par chuter comme tous nos autres ennemis. À sa mort, il provoqua une ultime détonation nécromantique mais ne réapparut plus. Nous étions à bout de forces mais triomphant malheureusement la mort du maître rendit dément les morts et des nuées de nerubiens se jetèrent sur nous. Nous avons fui par un parchemin de rappel et à l’abri nous avons savouré notre victoire et pansé nos blessures.

Résultat : La mort du Bubonique sema le chaos dans les troupes du fléau qui se mirent à luter entre elles permettent aux croisés de reprendre du terrain. Malgré quelques escarmouches, la victoire était assurée et nous sommes resté sur place le temps de stabiliser le front. Puis nous sommes rentrés a Quel’thalas victorieux et avec la bénédiction de la croisade d’Argent. Le calme va enfin pouvoir revenir dans cette région et sans doute une victoire définitive s’y dessiner doucement. Félicitation à tous pour votre travail et pour votre confiance qui a permis de triompher de cet ennemi pléthorique. Une fois de plus vous avez montré la puissance de Quel’thalas!

Bilan :
Ennemis : Le bubonique et son garde du corps
Fils & alliés: une dizaine de blessés dont deux graves et six légers.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lames Ennemies

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum