L'Aube Eternelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Aube Eternelle

Message  Vaszreath le Jeu 4 Sep 2014 - 17:13



Un possible empoisonnement

Le forestier Viperhook est venu reporter des suspicions sur l’état des eaux de Quel'thalas, suite au décès d'une de ses bêtes au Légat Silverswell, lui demandant l'autorisation de démarcher quelques volontaires parmi les Fils afin de remonter la rivière longeant la Retraite. Prenant la situation très au sérieux, le Légat Silverswell et l'Enseigne Lynalis menèrent une petite troupe, pour remonter la rivière et enquêter sur l’état de l'eau.

Apres plusieures analyses, la troupe de Fils découvrit tour a tour une grenouille, puis un troll semblant souffrir des mêmes maux. Pourriture interne, liquéfaction des organes mais "fraîcheur" apparente des tissus externes.

Afin de s'assurer de l'avancement des choses, Le Légat Silverswell décida de capturer un troll d'un village proche, après avoir pu constater un état apathique des habitants. Celui ci ne présentait pas de signes avancés comme l'individu mort trouvé précédemment, mais un autre animal mort non loin était lui aussi dans un état avancé de décomposition interne.

Avançant vers le point ou le forestier avait péché le poisson responsable de la dite suspicion, les éclaireurs remarquèrent un amas immonde de cadavres de nérubiens sur la rive de Solcouronne. La troupe décida de continuer ses investigations.

L'incident de Solcouronne

A Solcouronne un corps de nerubien fut envoyé depuis un toi sur la pile déjà imposante de corps nerubiens. Puis un chant vient aux oreilles du groupe. Mené par l'Enseigne, le groupe, restant prudent, laissa passer un petit groupe de nerubien puis commença son ascension de la tour. En haut une Elfe chevalier de la mort écrasa les nerubiens puis les jeta sur la pile grandissante de corps dont elle était sans l'ombre d'un doute responsable.

Elle se remit a chanter malgré la sommation de l'Enseigne et une petit groupe de nerubien pris les Fils a revers en tentant de monter vers la source de la chanson. Les Fils n'eurent que peu de mal a s'en défaire et commencèrent a interroger la non morte, qui se montra bavarde.

Elle semblait révérer une Reine, une Certaine Astraea Hopebringer, et faire parti d'un groupe nommé l'Aube Éternelle. Elle semblait aussi croire que sa Reine possède le pouvoir de rendre la vie aux non morts et aux morts. Il fut mention d'un necromancien a Brume D'or et d'un prêtre caché dans un sanctuaire. La non morte a avoué tuer des nerubiens pour collecter leurs âmes dans sa lame pour nourrir sa Reine, qui est selon ses dire "trop faible pour le monde des vivants". Elle n'avait pas conscience d'empoisonner les eaux mais répondit que cela n'avait pas d'importance car "La lumière de la Reine rendrait grâce a ceux qui connaîtront la mort a cause de ces eaux".

Visiblement folle a lier, elle entretenue un peu avec le Légat, qui donna l'ordre discret de la supprimer. Le forestier Viperhook se jeta sur la non morte pour finir blessé et jeté par le balcon. La troupe de l'Enseigne ne mit pas longtemps pour venir a bout de la non morte, malgré sa résilience, en effet même coupée, sa tête parlait encore.

La troupe partit de Solcouronne avec quelques pistes et l'arme runique de la non morte du nom de Koroba.
La Prêtresse Aubéclat purifia les eaux en brûlant les dépouilles nerubiennes dans les flammes du sacré.
Apres investigation le forestier Viperhook ne semblait plus sur place et une piste de sabots menaient directement a la Retraite

La situation actuelle

C'est le fils du forestier, un non mort, qui avait porté le corps de son père cherchant de l'aide auprès des Fils pour pratiquer des soins. L’état du forestier est stable et l'Enseigne autorisa sous conditions Daszreath Deathhook a rester au chevet de son père le temps qu'il se rétablisse.
L’état du forestier est stable mais il est possible que du sang de nérubien ai infecté la plaie causée par Koroba.


Koroba:
avatar
Vaszreath
Ranger-officier
Ranger-officier

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aube Eternelle

Message  Vaszreath le Mar 9 Sep 2014 - 10:16



Le Nécromancien de Brume d'or

Les troupes menées pas L'Enseigne Lynalis partirent vers Brume d'or, a la recherche du Nécromancien mentionné par Koroba.

C'est relativement sans mal qu'ils trouvèrent au milieu de la place du village une petite créature ne cherchant pas a cacher ses activités. Vêtu de la tête aux pieds d'une robe grisâtre et d'un chapeau démesuré cachant son visage, il semblait, selon les éclaireurs et la sorcière, pratiquer un rituel plaçant les Âmes errantes dans des squelettes invoqués, ce qui leur causait apparemment énormément de souffrances.

C'est alors que les troupes entreprirent de négocier avec la créature, le sommant d’arrêter son activité. Apres explications, l'Enseigne somma le nécromancien de montrer son visage. Celui ci n'avait apparemment pas plus de dix ans quand le Fléau le prit.

Il accepta après négociation de cesser son activité, en échange de la promesse des Fils de trouver qui avait assassiné Koroba, qui était apparemment son amie la plus chère.

Le Nécromancien donna quelques renseignement sur L'Aube Eternelle et La psychomancienne Cathubodua lui en extirpa certaines autres. La "Reine" nommée Astraea semble réfugiée a Mortholme, derrière la barrière que seuls les morts peuvent franchir. Il semble y avoir trois gardien détenant les clés de cette barrière et moissonnant des âmes pour la "Reine" dans les terres elfiques.
Le Nécromancien ne semblait pas refuser de moissonner ailleurs, sur les terres humaines par exemple.

Il accepta donc de partir rejoindre un des gardiens afin d'attendre d’être mené au sanctuaire et cessa son activité comme demandé. Il partit pour le sud.



Strachil:
[/quote]
avatar
Vaszreath
Ranger-officier
Ranger-officier

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aube Eternelle

Message  Vaszreath le Dim 14 Sep 2014 - 11:07




La flèche de Coursevent

Les troupes menées par le Sergent Visrin avancèrent vers la flèche après avoir déduit des diverses investigations des Fils qu'une activité nécrotique y avait probablement lieu.

C'est une flèche déserte que trouvèrent les éclaireurs mis a part Strachil le petit nécromancien et une Banshee. Les Rangers , restés avec le gros des troupes repérèrent rapidement des squelettes au nord, vers Coursevent, et des esprits se dirigeant au sud, vers Mortholme.

La trouve decida d'aller voir les squelettes, et decouvrit une Coursevent calme, les creatures du fleau semblaient en attente et n'attaquaient pas. Par contre les squelletes etaient en nombre considerable, environ 80.
La troupe décida d’écouter l'avis de Falhren Faucon-Marchand et de se servir de la topographie de la flèche a leur avantage, piégeant la montée pour aller a la rencontre des deux émissaires de L'Aube éternelle.

Orléanne Yunnan et Shari Sol'Anah piégèrent la montée, et accompagnées des tireurs montèrent le guet, pour permettre au Sergent et a quelques Fils de descendre s'entretenir avec le nécromancien.

Strachil et la Banshee nommée Mieda patientaient attendant apparemment l'autre gardien qui détenait la seconde clé du sanctuaire. Les négociations se passèrent en dent de scie mais le Sergent Visrin parvint a un accord, si les Fils apportaient la seconde clé, la banshee leur donnerait la première.

La clé semblait être en possession de Felbleid et Charlotar, partis moissonner des âmes en Quel Danas.
Avant la fin de la discussion, les squelettes se mirent a bouger et les troupes montant la garde profitèrent du piège et de la formation serrée des squelettes. peu survécurent au grenades et aux mines arcaniques. Ceux qui restèrent furent facilement détruits par les Fils.

Un des esprits, qui revenaient vers la flèche, fut capturé et sondé par la Sorcière assassin, et elle pu apprendre que visiblement ils venaient recevoir un corps physique,  ces squelettes étaient leur futur réceptacles.


Mieda:
[/url]


Dernière édition par Vaszreath le Dim 14 Sep 2014 - 11:52, édité 2 fois
avatar
Vaszreath
Ranger-officier
Ranger-officier

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aube Eternelle

Message  Vaszreath le Dim 14 Sep 2014 - 11:19



A l’extrême nord de la Malbreche

Les Fils menés par L'Enseigne Lynalis partirent pour Quel'Danas a la recherche des gardiens de la première clé. Ceux ci devaient se trouver sur la malbreche, au sud de l’île. L'Enseigne pris le chemin le plus sur et a leur arrivée, la vision qui s'offraient a eux étaient celle d'un chevalier de la mort et un geist, au milieu d'une bataille opposant démons et goules.

L'Enseigne prépara la formation et chargea a travers le champ de bataille directement sur les deux Gardiens, alors que les Rangers, Minélis, Neldyran et Vaszreath assuraient des tirs de couverture a longue distance et que la Chronomancienne Sol'Anah offrait un soutien magique.

Le Chevalier et le Geist étaient des adversaires formidables a la tactique bien rodée, le Chevalier soignant le Geist a chaque occasion et celui ci invoquant des démons pour les assister. Le champ de bataille démon/goule semblait être leur moyen de moissonner des âmes de démon rapidement.

Apres une bataille acharnée mais littéralement dominée par les Fils et leur tactiques de soutien et de coopération plus qu'exemplaire, les deux rendirent l'ame et furent aussitôt fouillés puis incinérés.

Deux médaillons et une grande clé furent trouvés. La clé se constituant d'un manche avec une dragonne et de quatres branches crantées.
Les deux médaillons semblent nous apprendre que Feilbleid et Charlotar etaient un couple dans la vie et la mort, ce qui expliquerait leur synergie importante au combat.


Felbleid et Charlotar:
avatar
Vaszreath
Ranger-officier
Ranger-officier

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aube Eternelle

Message  Noiana le Dim 14 Sep 2014 - 21:54

Cette mission n'avait pas été la plus réussite mais il n'y avait pas eu de pertes parmi ses frères et sœurs d'armes, uniquement des maladresses et des déconvenues qui allaient compliquer le plan prévu par la Légat. Dans le confort spartiate de sa chambre à la Retraite des Pérégrins il se penchait sur un sujet autre mais bien en lien avec ce qu'ils avaient observés à Mortholme. La « Reine » répondait au nom de Astraea Hopebringer et aurait fait partie des rangs de la Croisade d'Argent. Lui même croisé et ancien écuyer d'un des paladins l'ayant formée il rédigeait une missive à son mentor afin d'essayer d'en apprendre plus sur cette dernière.

« Cher Mentor,

Cela fait guère longtemps que je suis retourné auprès de ma dame et de mes frères et sœurs d'armes mais me voilà déjà en quête de votre soutien et de votre aide dans une affaire. Nous faisons face à la recrudescence d'une organisation dénommée l'Aube Éternelle et qui glane de nombreux non-morts à elle. L'ordre dont je fais partie c'est mit à leur faire face tandis que j'étais auprès de vous à tenter de vaincre le Bubonique. Les non-morts qui composent leurs rangs sont des plus étranges. Ils vénérent une Reine dont la Lumière les illumine et les faire littéralement « revenir » à la vie chose qui me semble être une réelle aberration, n'est-ce pas vous qui m'avait enseigné que la mort n'était qu'une étape et que la Lumière nous rappelait tous à elle ?

Ayant été sur place j'ai pu voir de quoi il en retournait et je ne peux nier la puissance du sacrée qui se dégage du lieu où réside cette Reine. Des informations que j'ai pu avoir, j'ai appris qu'elle aurait fait partie des rangs de la Croisade d'Argent car ses armes sont blasonnées des couleurs des nôtres. Elle répondrait au nom de Astraea Hopebringer et j'espère trouver auprès de vous quelques mentions d'elle et de ses compétences. Toute information me semble essentielle dans cette affaire afin de démêler les raisons qui la font présente et inconsciente dans les Terres Fantômes ainsi que ce qui pourrait la rendre capable de manier ainsi la Lumière.

Je reviendrais bientôt à vous plus en détails quant à l'affaire du Bubonique et je serais accompagné d'un officier de Fils qui souhaite en apprendre plus sur les troubles auxquels nous faisons face depuis bien des années.

Votre ami devant la Lumière,

Galadlòm Briselumière. »
avatar
Noiana
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 345
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aube Eternelle

Message  Atia le Lun 15 Sep 2014 - 16:17

Visite a la Reine de l’Aube Eternelle
14 Septembre 34

Cause : Le culte de l’Aube Éternelle nous intrigue et nous déconcerte en même temps, nous avons joué la diplomatie jusque-là, sauf dans le cas où la vie des elfes était en jeu du fait de l’empoisonnement de nos cours d’eau. Mais il fallait se rendre à l’évidence, ce culte était aussi intriguant que dangereux et la Reine une énigme. Après tout, si elle était si bonne et avait de si louable intention, pourquoi se cacher à Mortholme et agir en secret plutôt que de chercher du soutien. La question était là et à présent que nous avions une des clefs, il nous fallait entrer et comprendre. Nous nous sommes donc mis en route pour la Flèche afin de retrouver l’enfant nécromancien et la Banshee afin d’organiser une rencontre avec cette Reine.

Déroulement: La rencontre avec les deux membres du culte fut plutôt bonne et je fus surprise de leur ouverture, j’ai donc adopté un ton de franchise et de calme aussi ce qui les a mis en confiance. Après quelques paroles échangées, nous nous sommes mis en route et j’ai discrètement fourni à Veloce et Fine une pierre de triangulation chacune. Mon but était de créer une balise afin de nous téléporter dans l’enceinte de Mortholme si besoin. Outre cela, nous nous sommes montré courtois et respectueux quand nous avons été invité à entrer après que les clefs (dont j’avais fait des empreintes durant le voyage) aient baissé le bouclier anti-vivant. Le choc était grand en voyant là une marée de presque 300 morts-vivants à genoux et en prière, le dos nécrosé mais la face retrouvant des couleurs, comme si effectivement le sort de la “reine” avait un véritable effet.

L’on nous conduit prés du mausolée où se trouvait la reine, je laissai échapper ma pierre puis nous avons rencontré le prêtre de l’Aube Éternelle qui nous demanda de laisser nos armes afin de voir la Reine. Nous avons hésité et débattu pour finalement nous séparer en deux groupes, certains restants à l’entrée dont Fine qui posa sa pierre discrètement et Shari qui devait évacuer ce groupe en cas de problème, moi-même gardant un parchemin de téléportation en cas de problème. Curieusement, on nous laissa seul avec la Reine et ce que nous avons découvert nous a pour le moins surpris. Il s’agissait d’une elfe en robe, à genoux et incantant un sort de lumière en continu particulièrement puissant. Ses pieds étaient nécrosé et décharné tandis que son visage encore rose et vivant. Elle semblait inconsciente, complètement absorbé par le sort qu’elle était en train de lancer. Puis des théories me viennent et une grande hésitation, j’ordonnais de remonter en espérant que Véloce lâchait sa pierre ici, mais alors que j’allais le lui demander Orléane débarqua en trombe pour nous dire de venir car le prêtre arrivait. Le récit était confus et incompréhensible alors nous sommes remontés rapidement pour voir le prêtre inquiet du temps que nous mettions sans rien de plus. Je profitai de l’occasion et je me permis de lui demander s’il l’avait déjà vu la Reine éveillé pour vérifier une de mes théories. Il me confirma que non, il était le premier à l’avoir vu et nul ne l’avait vu réveillé, c’est lui et la lumière de la Reine qui avait attiré là tous les morts-vivants. Je compris l’histoire et je m’apprêtais à passer à la dernière phase de mon plan quand une explosion retentie.

Nous fûmes tous prit de surprise et nous nous sommes précipité vers le lieu de l’explosion, là nous avons vu le jeune nécromancien déchiqueté et la banshee paniquée et furieuse. J’ai rapidement interrogé le prêtre pour savoir d’où venait l’attaque et s’il y avait des brèches dans leurs défenses et c’est alors que la bouche en cœur Orléane annonça que c’était elle, agissant sous le conseil de Fine… Elles avaient piégé tous les accès au mausolée avec des mines, “au cas ou” sans consulter un officier, et sans réfléchir aux conséquences quand inévitablement quelqu’un marcherait dessus. Je restai interdite un moment, nous étions en infiltration pacifiste et diplomatique, entouré de 300 morts-vivants et non seulement elle faisait des attentats mais ne s’en cachait même pas. D’exaspération, je livrai Orléane aux morts-vivants pour qu’ils en fassent ce qu’ils voulaient, officiellement, et officieusement pour gagner du temps afin de trouver comment nous sortir de ce guêpier mais je n’étais pas au bout de mes surprises, loin de la. L’Aube Éternelle refusa Orléane et nous ordonna de partir d'ici et de ne jamais revenir, mon plan s’écroulait pans par pans, je tentais de gagner du temps jusqu’à constater que Veloce avait encore sa pierre... Pire, elle commençait à provoquer le prêtre lui disant que nous interdire la zone ne ferait que pousser l’armée à attaquer, que leur défense tomberait, bref a l’intimidé ce qui eut un effet pervers. Les morts-vivants se mirent sur le pied de guerre, nous étions à deux doigts du désastre et du massacre alors j’ordonnais les replis immédiats et ordonnai discrètement mais fermement à Veloce de planquer sa pierre immédiatement. Nous fûmes reconduits a la sortie, la barrière défensive réactivée et la zone inondée de peste pour nous empêcher de revenir.

Résultat : L’opération qui s’était déroulé sous les meilleurs auspices au début a fini en farce ridicule. J’espérais préparer le terrain en vue d'un futur assaut jouant sur le calme et la diplomatie pour baisser la garde de l’ennemi et mettre des pierres dans le repaire de la reine en vue de l’assassiner le moment venu. Tout ceci a échoué, nos pierres sont proches du mausolée mais pas à l’intérieur et il faudra réussir à l'ouvrir avant que la peste ou les 300 morts ne nous écharpent. Or, justement, nous devrons composer avec des ennemis sur leurs gardes et prêt à en découdre.

Pourquoi ne pas avoir assassiné la Reine de suite se demanderons certains lecteurs? Car il y avait là des centaines de morts qui, de rage, auraient fondu sur Tranquilien ou la Croisade d’Argent pour se venger. Mon but était de préparer une riposte et une façon de contrer cette marée. Pourquoi tuer la Reine et le culte alors qu’ils semblent pacifistes? Car tout repose sur un quiproquo. La Reine est très probablement une croisée qui a été contaminé par la peste en mission et qui par terreur de finir changée en mort-vivante a commencé à incanter, dans la panique, des sorts pour empêcher son état d’empirer et d’être corrompu, un effort vain pour retarder l’inévitable ou laisser le temps à quelqu’un de la libérer avant que cela n’arrive. Les morts-vivants face à cette débauche de magie de la lumière et ont été touchés et ont retrouvé un espoir, mais un espoir illusoire. Si nous ne la tuons, la reine succombera d’épuisement ou à la peste, dans tous les cas, le désespoir submergera les morts-vivants qui forment une armée et risquent de ravager tout sur leur passage. De plus, nous ne pouvons laisser cette femme souffrir indéfiniment, nous devons la libérer. Voilà mon interprétation de tout ceci et pourquoi je voulais que nous soyons prêts à agir mais la fin de l’opération va rendre les choses bien plus compliquée que prévue.
J’ai déjà commandé aux reprouvés des combinaisons contre la peste et prévenu Tranquillien et la Chapel de la croisade de nos découvertes, j’ai aussi demandé l’assistance militaire d’Arley de Thurwes. L’opération n’est pas annulée mais elle sera plus difficile et nous subirons sans doute des pertes qui auraient pu être facilement évitable.

Bilan :
Ennemis : l’enfant nécromancien
Fils & alliés: aucun

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4530
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aube Eternelle

Message  Atia le Lun 22 Sep 2014 - 14:12

La chute de l’Aube Éternelle
19 septembre 34

Cause : Malgré l’opération précédente plutôt désastreuse, nous étions prêts à lancer l’assaut sur la base de l’Aube et libérer la “Reine” Astraea Hopebringer de son tourment. Pour cela, Tranquilien s’est fortifié en cas de sortie de l'aube et Arley de Thurwes et ses chevalières se sont postés près de Mortholm pour se lancer dans la lutte une fois la reine tombée.

Déroulement: Nous nous sommes rendu a Tranquiliens pour retrouver Sandiel afin qu’elle fasse un portail à courte portée pour nous rendre sur place, juste à côté de l’entrée du mausolée, là où nous avions laissé les pierres de triangulation. Sur place, nous avons fait face au prêtre dubitatif, je tentai de gagner du temps en parlant avec lui tandis qu’Isha s’occupait d’ouvrir la porte, mais le temps passant Veloce décida de passer à l’action et ordonna la charge. Celle-ci échoua, car le prêtre se déphasa et se réfugia derrière la porte, tentant de la verrouiller. Nos lumineux ripostèrent pour l’ouvrir tandis que nous commencions à affronter la Banshee venue en renfort. Finalement, la lumière des vivants triompha et la porte céda. Le prêtre se réfugia dans le mausolée et nous l’avons poursuivi.

Arrivé dans la chambre de la Reine, j’ordonnais à Isha de s’occuper de celle-ci pendant qu’un affrontement terrible débuta contre le prêtre. Il se défendit vaillamment malgré notre nombre et notre détermination, mais fini par tomber alors que la Reine fut délicatement euthanasiée par Isha après qu’elle ait eu confirmation qu’elle était bien une pauvre dévote infectée par la peste et qui tentait de tenir jusqu’à ce que quelqu’un la libère. Malheureusement, sa mort et la mort du prêtre frappèrent la structure du mausolée qui commença à s’effondrer, pire, la banshee lançait un sort pour nous empêcher de nous téléporter. Je lançai une fiole de feu liquide sur le corps de la “Reine” pour que nul ne puisse user de son corps par nécromancie puis nous sommes sortir pour affronter la Banshee et la nuée infinie des morts redevenus bestiaux.

Nous avons verrouillé les accès en défense tandis que les combattants à distances tentaient d’éliminer la Banshee ou au moins de la faire céder pour que nous puissions nous téléporter. La marée était imposante, mais guère terrible puisqu’ils étaient contraints à charger dans des goulots d’étranglement ou leur nombre, leur seul avantage, était annulé. Finalement, quand la Banshee céda Shari fit son portail et nous avons évacué à Tranquilliens.

Peu après, de rage, la banshee, blessée et désespérée poussa un hurlement avant de succomber a ses blessures, brisants les défenses de Mortholme. Arley profita de l'occasion s’y engouffra et tailla en pièce avec sa troupe les morts vivants présents.

Résultat : La croisée Astraea Hopebringer a été libérée de son calvaire permettant a son âme de rejoindre la lumière dans l’honneur et intacte tandis que le culte, victime involontaire de tout ceci, a été démantelé avant de devenir trop dangereux permettant également d’éliminer quelques centaines de morts vivants de plus. Notre objectif a été réussi et nous avons un peu plus sécurisé les Terres-Fantomes de la menace mort-vivante.

Bilan :
Ennemis : Des centaines de morts-vivants, la Banshee et le Pretre su culte
Fils & alliés: Astraea Hopebringer euthanasié et quelques blessés.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4530
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aube Eternelle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum