Les Six-nistres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Six-nistres

Message  Arévas le Mar 5 Aoû 2014 - 21:29

5 août 34

Fils et Filles de Quel'Thalas,

En ce mardi, la prêtresse trollesse Zystra bien connue de notre Ordre est venue nous voir à la Retraite des Pérégrins avec des remerciements ainsi qu'une étrange demande.

Des remerciements pour commencer, concernant notre participation lors de la Rébellion sombrelance durant laquelle nous avons souvent œuvré à ses côtés, et dont elle n'avait pas eu l'occasion de nous exprimer sa gratitude car s'étant trouvée blessée et incapable de nous contacter suite au dernier combat contre les Parangons mantides alliés à Garrosh Hurlenfer.

Une étrange demande, n'émanant pas d'elle-même d'ailleurs mais de la part du Cercle Cénarien et du Cercle Terrestre. En effet, ceux-ci recherchent une troupe solide et expérimentée pour escorter une relique, sans plus de précision, et craignent qu'un ancien des leurs, un traître et membre du Marteau du Crépuscule tente de s'y attaquer. Là où cette histoire semble nous concerner, c'est que les deux Cercles recherchent impérativement des gens qui ne soient ni chamans ni druides, le traître étant parfaitement au courant de leurs manières de faire et sans doute capable de les traquer facilement. Ayant été approchée par les Cercles, Zystra a proposé notre Ordre en vantant notre efficacité et notre discrétion. Car oui, cette mission requiert le secret le plus important et c'est pourquoi nous ne pourrons pas avoir davantage d'informations avant d'accepter de rencontrer nos commanditaires.

Soucieuse de préserver les bonnes relations avec nos alliés chamans et druides, ainsi qu'avide de revanche envers le Marteau du Crépuscule, la Légat Silverswell a accepté la mission. Ordre est donc donné aux Fils de Quel'Thalas de se préparer pour une expédition de plusieurs jours selon la procédure habituelle. Le départ est prévu pour demain soir, quand Zystra reviendra nous voir.

Puisse le Soleil nous guider.


Lieutenant Arévas Summerbreeze


Dernière édition par Arévas le Sam 9 Aoû 2014 - 16:20, édité 1 fois

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Jeu 7 Aoû 2014 - 14:09

6 août 34

Ce mercredi, les Fils étaient prêts à partir conformément à l'ordre de mission donné la veille. La prêtresse trollesse Zystra vint nous trouver à la Retraite des Pérégrins en compagnie d'un membre du Reliquaire. Celui-ci, mis dans la confidence de la mission, était chargé de nous créer un portail pour nous conduire au plus près de notre objectif.

Avec les derniers conseils de Zystra, nous traversâmes le dit portail vers notre destination encore inconnue à ce moment-là, et c'est à Désolace que nous arrivâmes, au Poste de Furien plus précisément, centre des recherches du Reliquaire dans la région. Le chef du camp, un certain Sorrem nous indiqua la route à suivre, en direction du Sud-Est, ne pouvant pas nous donner plus d'informations, lui aussi tenu au secret.

Nous arrivâmes alors face à un immense bosquet que nous reconnûmes de suite, il s'agissait de la Clairière de Karnum, point final de la dernière Marche des kodos organisée par les Terre Mère, surplombant le cimetières de kodos juste à côté. Un druide nous accueillit chaleureusement et se présenta sous le nom de Melvar, premier apprenti de l'Archidruide Karnum maître des lieux. Il nous offrit l'hospitalité au nom du Cercle Cénarien en nous permettant de loger dans une habitation spécialement réservée à notre intention. Une fois ces formalités accomplies, il nous expliqua la raison de notre venue.

Le Cercle Cénarien et le Cercle Terrestre étaient en proie à une grave crise, un chaman très doué et très apprécié de ses pairs avait trahi le Cercle Terrestre. Celui-ci, un Gobelin, se nommait Né-des-os et s'était livré à de sombres expérimentations dans le but d'acquérir toujours plus de connaissances et de pouvoir. Hélas, à force de toujours vouloir en faire plus, un incident s'était produit et le Gobelin avait perdu la raison. Devenu fou, psychopathe et schizophrène, il s'était mis en tête de pourchasser les membres du Cercle Terrestre afin de leur voler leurs pouvoirs, et s'amuser de leur mort au passage. Pour ce faire il avait recruté d'anciens membres du Marteau du Crépuscule avides de revanche, dont des druides de la flamme, s'attaquant du même coup au Cercle Cénarien.

La situation était devenue critique et les deux cercles avaient élaboré une stratégie audacieuse pour protéger leurs membres de la furie meurtrière de Né-des-os. En effet, s'inspirant de la technique utilisée par Thrall avec l'Âme-du-Dragon contre Aile-de-Mort, les chefs des cercles avaient considérablement réduits les pouvoirs de leurs membres afin d'en cacher la plus grande partie dans une relique. Cette relique devait ensuite transférer les pouvoirs accumulés à une poignée d'élus qui deviendraient alors assez puissants pour affronter le traître frontalement. Très risqué à nos yeux, ce plan avait au moins le mérite de mettre la grande majorité des druides et des chamans à l'abri de Né-des-os, celui-ci se désintéressant alors totalement de ces gens devenus insignifiants à ses yeux.

Melvar nous expliqua que notre mission allait être d'escorter cette relique et de protéger les élus désignés pour recevoir ses pouvoirs. N'étant ni druides ni chamans nous-mêmes, Né-des-os ne devrait pas s'intéresser à nous, le véritable risque étant qu'il repère la relique elle-même, malgré les puissants sortilèges de camouflage magique appliqués sur elle.

Il était alors l'heure d'aller chercher cette fameuse relique. Melvar nous conduisit à un flanc de montagne où un transfert allait être effectué directement depuis le Temple de la Terre, depuis le Tréfond, le cœur d'Azeroth. A noter que nous fûmes attaqués en chemin par des maraudeurs centaures, bien que ceux-ci se montrèrent particulièrement acharnés nous en vînmes à bout plutôt facilement, Melvar ne cacha pas sa surprise de voir ces créatures équidées par ici alors qu'avait lieu la période de leur migration.

Arrivés entre les rochers, Melvar procéda au rituel et un petit caillou se détacha de la paroi rocheuse, se transformant ensuite en minuscule créature de pierre, une araignée plus précisément. Melvar avait besoin de quelqu'un afin de lier la petite créature et s'assurer qu'elle nous suive, il me choisit sans montrer d'hésitation de part mon statut de chef du groupe. Oh joie, me voilà devenu cible attitrée de Né-des-os, espérons que les sortilège de camouflage soient efficaces. Il semblerait que celà soit le cas pour l'instant car le retour à la Clairière se déroula sans incident.

Melvar nous assura que la relique était en sécurité à l'intérieur du bosquet, son maître Karnum usait de toute la puissance qui lui restait pour maintenir une protection magique efficace sur ces lieux que Né-des-os n'était pas en mesure de pouvoir contrer, du moins pour le moment.

C'est donc avec l'esprit à peine plus éclairé que nous avons accompli la première étape de notre mission. Notre ennemi semble puissant et la stratégie de nos alliés semble précaire, nul doute que nous devrons nous montrer vigilants afin que ce plan réussisse.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Ven 8 Aoû 2014 - 14:35

7 août 34

La journée s'était déroulée sans fait notable quand Melvar vint nous trouver le soir, nous demandant si nous étions prêts à passer à l'étape suivante du plan du Cercle Cénarien et du Cercle Terrestre. Je réunissais alors la troupe et nous suivîmes le jeune apprenti jusqu'au bord d'une falaise où se trouvait un arbre mort, à seulement quelques lieux de la Clairière de Karnum.

Arrivés sur place, Melvar nous expliqua en quoi consistait vraiment la stratégie élaborée contre Né-des-os. Chaque élu devait aller se positionner à un endroit bien défini de la région, plus précisément sur un point directement relié à une ligne tellurique parcourant les sols. Le plan consistait à imprégner le dit point de la magie de l'Araignée, la relique que nous avions pour mission de protéger, et faire de même à différents endroits de la région jusqu'à créer une sorte de toile d'araignée magique. Une fois ce piège mis en place, il s'agirait alors de forcer le traître à se montrer pour ensuite déchaîner toute la puissance de la relique sur lui et le neutraliser.

Ce plan était audacieux mais toujours aussi risqué. En effet, le risque principal était que la relique devenait vulnérable et n'était plus sous le coup de son camouflage magique lors du transfert avec l'élu, c'est là que nous intervenions et devions protéger les deux concernés le temps du rituel. Une branche de l'arbre mort se détacha alors et une druidesse elfe de la nuit apparut, c'était elle qui devait accomplir le rituel à cet emplacement. La Kaldorei prit donc l'Araignée dans ses mains et prononça de longues incantations. Chose étonnante, aussi bien pour nous que pour Melvar, la petite créature de pierre semblait devenir... vivante au fur et à mesure qu'une partie de son pouvoir lui était retiré. Vivante comme le serait un élémentaire, tout celà restait relatif néanmoins, Melvar expliquant celà comme étant une manifestation de l'esprit de la vie.

L'Araignée semblait donc gagner en émotion et en ressentiment car Opaline put sentir sa douleur lors du rituel tandis que ses pouvoirs lui était arrachés. Une fois ceci terminé, elle manifesta son énervement en sautant sur Eleona dont elle pouvait certainement ressentir l’arachnophobie, confirmant ses nouvelles capacités. Heureusement, nous parvînmes à l'attraper et à l'apaiser, elle retrouva rapidement son calme stoïque et revint près de moi, comme lui commandait son enchantement.

Le rituel étant fini, la druidesse reprit sa place de branche sur l'arbre mort tandis que nous retournions à la Clairière de Karnum. Nous fîmes part à Melvar de notre inquiétude sur le fait que Né-des-os pourrait certainement sentir le point tellurique imprégné de pouvoir. Il nous rassura en affirmant que le dit point, comme les autres par la suite, était lui aussi protégé par un camouflage occultant les pouvoirs concentrés en ce lieu, à contrario l'Araignée allait elle devenir de plus en plus repérable au fur et à mesure qu'elle serait sollicitée en dehors de la Clairière, un mal pour un bien en somme puisque la relique allait détourner Né-des-os du véritable piège.

Melvar ne cacha pas sa confiance dans ce plan après que cette première sortie se soit passée sans incident, le stratagème semblant fonctionner. Restons néanmoins vigilants, si le traître est aussi puissant que notre hôte veut bien nous le faire croire, alors nul doute qu'il finira bien par trouver une faille dans le sortilège de camouflage et nous repérer. Tenons-nous prêts à le recevoir, lui et ses acolytes.


Lieutenant Arévas Summerbeeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Sam 9 Aoû 2014 - 16:20

8 août 34

Melvar vint nous trouver dans la soirée afin de nous demander à nouveau notre assistance et notre protection lors de la rencontre avec le prochain élu qui allait lieu le soir-même. Fort du succès de la sortie de la veille, le jeune apprenti druide ne cachait pas son optimisme et nous affirma que le nouvel élu était tout proche. En effet, il ne fallut parcourir que quelques lieux vers l'Est avant de rencontrer un couple de wyvernes dont l'une d'elles se révéla être un druide Tauren, l'élu, qui se présenta comme s'appelant Thunk.

Nous perdîmes pas de temps et l'élu commença le rituel en prenant l'Araignée dans ses mains tandis que les Fils mettaient en place un périmètre de sécurité, couvrant une zone relativement large compte tenu de leur nombre. Le temps s'écoula lentement encore une fois, le druide restant concentré et imperturbable. C'est alors qu'un curieux phénomène se produisit.

Une boule de feu apparut au loin et se dirigea vers à grande vitesse. Alors que nous tentions de l'intercepter avec divers projectiles, dans le doute et afin d'éviter une mauvaise surprise du fait que nous savons que Né-des-os est un chaman noir, celle-ci effectua diverses pirouettes et autres manœuvres pour éviter nos tirs avant d'aller se positionner au-dessus d'un arbre mort à proximité. Le feu se dissipa pour laisser apparaitre un Gobelin sur une planche volante et vêtu d'une tunique et d'un bonnet violets ridicules. Melvar céda à la panique en reconnaissant Né-des-os, connu à présent sous le nom de Gobelin Vert depuis qu'il avait cédé à la folie et entreprit sa quête de destruction des cercles terrestre et cénarien.

La folie de ce nouveau venu ne semblait d'ailleurs faire aucun doute car il nous harangua de paroles sans aucun sens, appréciant les calembours et les jeux de mots faciles. Encore fois nous ouvrîmes le feu plutôt que de lui laisser l'initiative, mais cela ne sembla nullement l'incommoder car il riait de plus belle. Le combat se révéla riche en surprise, le Gobelin Vert procédant d'abord à un bombardement de boules de feu avant de faire plusieurs passages en rase-motte et d'attraper Veloce, la soulevant d'une main comme si elle ne pesait rien. Fort heureusement, les Fils réagirent vite et lui tirèrent à nouveau dessus avec tous les moyens dont ils disposaient, faisant chuter le Gobelin Vert ainsi que sa captive. Tandis que Veloce chutait lourdement sur le sable, Né-des-os disparut littéralement dans le sol, usant de ses pouvoirs de chaman tandis que des ronces nous assaillaient avant de donner naissance à une foule de créatures à tête de citrouille taillée pour la Sanssaint. Pire encore, alors que nous luttions avec ces légumes maudits, le Cavalier sans tête de la Sanssaint apparut à son tour pour attaquer ceux d'entre nous s'étant tenus à l'écart de la mêlée.

La bataille fut longue et spongieuse mais nous parvînmes à venir à bout des citrouilles animées tandis que le Cavalier sans tête disparaissait à son tour, ce dernier se révélant n'être finalement qu'une illusion. Le Gobelin Vert surgit alors du sable et se réceptionna sur sa planche portée par les vents qui l'attendait. Il se mit à bonne distance et annonça nous avoir reconnu, il nous avait déjà vus lors de notre opération contre la cité gobeline de Menlo lors de la Rébellion sombrelance, il savait même que c'était nous qui avions éliminé les Vengeurs là-bas.

Mais soudainement, il se demanda ce qu'il faisait ici et, jugeant que plus rien ne semblait digne d'intérêt pour lui, il décampa à une vitesse folle, disparaissant rapidement à l'horizon. Il prit néanmoins soin avant cela de nous faire la promesse de le revoir, ainsi que ses acolytes qu'il nommait les Six-nistres. Nous comprîmes la raison de ce retournement de situation en voyant que l'élu Thunk avait fini son rituel et reposé l'Araignée au sol. Melvar retrouva sa langue, une fois le danger écarté, et se félicita de voir que son plan fonctionnait : une fois le rituel accompli, le point tellurique et l'Araignée retrouvaient leur camouflage magique et Né-des-os s'en désintéressait immédiatement, repartant en quête de pouvoir ailleurs.

Nous effectuâmes les premiers soins sur nos blessés avant de repartir vers la Clairière de Karnum en compagnie des deux druides. Mais alors que nous allions pénétrer dans le bosquet, une boule lumineuse apparut devant nous, nous barrant la route. Melvar nous informa qu'il s'agissait d'un moyen de communication avec le Cercle Terrestre dont le représentant désigné venait régulièrement demander des comptes. Celui-ci, un Nain chaman visiblement grognon et répondant au nom de Gijona Fils-de-Jame, ne cacha pas son hostilité envers le plan des druides et ne cessa de répéter que l'Araignée était une menace pour l'ensemble des gens concernés. Melvar nous épargna la pénible conversation qui allait suivre en nous permettant de prendre congé tandis qu'il restait parler avec le Nain.

La soirée se terminait par ce qui semblait être un succès, du moins dans la suivie du plan initial. L'élu avait pu accomplir son rituel sans être interrompu, mais nous avons surtout pu enfin rencontrer Né-des-os, alias le Gobelin Vert, et Melvar n'avait pas exagéré à son sujet. Ce petit bonhomme vert est une armée à lui tout seul et il n'a certainement pas donné le meilleur de lui-même contre nous ce soir, semblant plutôt jouer avec nous. Nous avons également apprit une information importante quand notre ennemi nous a révélé le nom de son gang, les Six-nistres, nous donnant peut-être ainsi un indice sur eux, du moins concernant leur nombre. Nul doute qu'il tiendra sa promesse et que nous aurons bientôt encore à faire à eux avant la fin de la mise en place du piège.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Jeu 14 Aoû 2014 - 12:27

13 août 34

Ce soir-là, tandis que je faisais un solennel rappel à l'ordre, à la discipline et à la camaraderie à l'ensemble de ma troupe suite à divers incidents, Melvar vint nous trouver pour que nous puissions l'accompagner jusqu'à un nouvel élu. Celui-ci se trouvait non loin du premier élu, la druidesse kaldorei dans son arbre mort, sur un petit escarpement de falaise au bord de l'océan. Là, une druidesse taurène nous attendait et, une fois les présentations faites, elle nous invita à descendre sur la plage en contre-bas où se situait le point tellurique à charger du pouvoir de l'Araignée.

Sur place se trouvaient des Nagas qui furent surpris par notre arrivée, ils tentèrent de nous attaquer mais furent rapidement éliminés. Nous formâmes un périmètre de sécurité tandis que la druidesse prenait l'Araignée entre ses mains et entamait le rituel. Comme les fois précédentes, le temps nous sembla long tandis que les paroles de l'élue paraissaient toujours aussi monotones et que Melvar s'extasiait continuellement devant la relique qui prenait vie encore un peu plus.

C'est alors que se produisit un phénomène inattendu, le sable se déroba sous nos pieds puis changea de densité et coinça certains d'entre nous, les clouant au sol. Des élémentaires de sable apparurent et tentèrent de nous immobiliser, sans montrer de réelle volonté de nous agresser. Cette situation paraissait totalement surréaliste et nous eûmes un début d'explication quand des visages apparurent dans le sable pour nous demander de laisser l'Araignée aux mains de l'auteur de ce sortilège, celui-ci ne souhaitant faire de mal à personne mais devant obéir au Gobelin Vert. Nous comprimes que nous faisions face à l'un des Six-nistres et commençâmes à nous défaire des élémentaires assez facilement, une fois l'effet de surprise passé.

Un tas de sable se forma alors devant nous, puis se changea en Orc avec une tunique verte rayée de noir, se présentant du simple nom d'Orc-sable. Celui-ci renouvela se demande de le laisser faire ce pour quoi il était venu, nous avertissant qu'il allait devoir user de violence si nous nous entêtions à refuser. Constatant son hésitation et son manque de motivation, nous fîmes de grands efforts pour tenter de le convaincre de laisser tomber le Gobelin Vert et son entreprise de destruction, essayant de lui faire comprendre qu'il valait sans doute beaucoup mieux que celà et qu'il n'était pas obligé de faire le mal. Hélas, il nous révéla que dans son état, seule la magie du Gobelin Vert pouvait le maintenir en vie, ou plus exactement entier, car s'il refusait d'obéir, Né-des-os romprait le sortilège et l'Orc se disperserait au vent comme le sable qu'il était devenu.

Nous ne pûmes que déplorer la fatalité à laquelle était confronté notre adversaire mais nous ne changeâmes pas d'avis pour autant. Face à notre refus de lui laisser l'Araignée, il lança une grande vague de sable qui nous submergea tous, mais nous contre-attaquâmes ensuite en l'assaillant de toute part, malgré le fait que nos coups ne semblaient pas vraiment l'affecter, après tout il était fait de sable. Une surprise de taille arriva alors, le Gobelin Vert, qui semblait nous survoler depuis un moment, hurla toute sa colère contre son serviteur, le rituel de l'élue étant achevé. Né-de-os avait vu que l'Orc-sable retenait ses coups contre nous et celà l'avait empêché de s'emparer de l'Araignée à temps, il l'avertit qu'il allait s'occuper de lui et lui faire comprendre qu'il avait intérêt à lui obéir sous peine de disparaître. Nous n'eûmes pas le temps de réagir car le Gobelin Vert plongea littéralement dans l'Orc-sable et tous deux disparurent ensuite dans le sol, bientôt nous ne ressentîmes plus aucune trace de leur présence.

Ce dénouement aussi étrange qu'improbable nous laissa perplexes tandis que nous retournions nous mettre à couvert sous la Clairière de Karnum en compagnie de l'élue, non sans être à nouveau interpellés à notre arrivée par l'orbe de communication de Gijona Fils-de-Jame. Laissant Melvar et la druidesse faire leur rapport au représentant nain du Cercle Terrestre, nous fîmes le bilan de cette soirée. Le rituel avait à nouveau été un succès et nous avions pu identifier un nouvel ennemi, néanmoins ce dernier semblait en proie au doute et nous décidâmes d'essayer à nouveau à l'avenir de convaincre cet Orc-sable de laisser tomber le Gobelin Vert en échange de l'aide du Cercle Terrestre pour l'empêcher de mourir, il existait sûrement un moyen de lui rendre son corps d'origine ou alors au moins de l'empêcher de se disperser comme le faisait Né-des-os. Nous devons réfléchir à ce nouvel objectif.

P.S. : Nous avons été accompagnés durant toute la soirée par un druide tauren du nom de Flaubair Court-Montagne, celui-ci nous ayant observé durant notre rassemblement et notre entretien avec Melvar. Il nous a offert son aide face à cette menace envers le Cercle Cénarien et sa motivation nous fut bien utile face aux élémentaires de sable. Une fois de retour à la Clairière, nous lui avons expliqué toute l'affaire concernant les Six-nistres et celà n'a fait que renforcer sa détermination à nous aider, nous l'avons invité à participer à nouveau aux prochaines sorties.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Sam 16 Aoû 2014 - 22:52

15 août 34

Ce soir-là le représentant du Cercle Terrestre, le Nain Gijona Fils-de-Jame, nous contacta alors que nous étions sur le point de partir. Il nous informa avoir trouvé des informations concernant l'Orc-sable que nous avions affronté mercredi, ce dernier avait connu Né-des-os avant sa crise de folie dû à l'accident résultant de ses expériences interdites avec la magie des éléments. Il était probable que l'Orc ait même pu être aux côtés du Gobelin lors du drame et que son état fusionnel avec le sable en soit une conséquence au même titre que la folie du Gobelin Vert. Cette théorie devenait encore plus intéressante en imaginant qu'elle pouvait peut-être s'appliquer à l'ensemble des Six-nistres, peut-être que les 5 acolytes du Gobelin Vert n'étaient en fait que de pauvres victimes innocentes de ce terrible accident et qu'il devait lui obéir en échange de leur survie par sa magie. Il fut alors décidé que le Cercle Terrestre chercherait une solution pour guérir, ou au moins maintenir en vie, ces gens en échange de leur reddition, les Fils de Quel'Thalas devant essayer de les convaincre en ce sens.

Nous partîmes alors en quête d'un nouveau point tellurique, celui-ci se trouvant dans des ruines kaldorei au Nord-Est envahies par des satyres. Les créatures démoniaques furent rapidement éliminées et nous trouvâmes le point tellurique sur lequel trônait un ancien puits de lune restauré à la mode satyre. Un druide worgen arriva alors sous forme de corbeau et Melvar l'accueillit en tant qu'élu, il commença le rituel sans attendre, prenant l'Araignée entre ses mains comme ses confrères avant lui. La scène devenue habituelle pour nous se déroula donc de façon tout à fait similaire aux précédentes si ce n'est qu'un orage se déclara au loin et vint vers nous très rapidement.

Comme nous savions que les Six-nistres comptaient des chamans, nous nous préparions à toute éventualité mais toujours avec consigne d'essayer de les convaincre de se rendre. Un éclair déchira le ciel et frappa le sol, puis il donna forme à un Troll fait d'énergie pure et portant une large tunique avec une capuche. Chose étonnante, il sembla vexé quand nous lui demandâmes son nom, s'énervant de notre ignorance. Nous tentâmes de lui tirer les vers du nez alors qu'il nous demandait de déposer nos armes et de faire silence, mais nous sentions que sa nature électrique le rendait instable et très vite son humeur changea tandis qu'il se plaignait de douleur et de manque de reconnaissance.

Puis vint l'instant redouté, il nous annonça solennellement son nom, Electroll, avant de déchaîner sa puissance contre nous, attirant la foudre du ciel sur lui comme un paratonnerre avec de l'expulser vers nous, la dirigeant selon son bon vouloir. Les armures métalliques devinrent évidemment un handicap tandis que celles en cuir donnèrent un avantage à leur porteur mais hélas, quelque chose d'inattendu se produisit. Veloce et Hanorya chargèrent le Troll afin d'attirer sa foudre sur elles et ainsi gagner du temps pour le rituel tout en épargnant le reste de la troupe, le pire se produisit alors. Electroll se changea en éclair et pénétra les armures des deux guerrières, passant de l'une à l'autre et les blessant à chaque passage. La situation devenait encore plus critique par le fait que notre ennemi était à présent hors d'atteinte à moins d'attaque Veloce elle-même.

Fort heureusement, les Fils se montrèrent malins et usèrent de leurs méthodes de confinement et d'annulation de magie, déclenchant torrents arcaniques, exorcismes et autres renvois du mal. Cette stratégie s'avéra payante car Electroll sorti de l'armure de Veloce mais frappa au passage tout le groupe autour d'elle avant d'être attiré par une autre armure de plaque, c'est-à-dire la mienne, avant de se rematérialiser sous sa forme de Troll. Mais alors que nous voulions lancer une nouvelle attaque générale, Veloce confondit courage et tendance suicidaire en provoquant le Six-nistre exactement de la même façon qu'avant et le résultat se révéla exactement le même ! Ainsi, le chaman se retrouva à nouveau à l'intérieur de l'armure du Sergent, lui infligeant de lourds dommages avant de soudainement ressortir et de faire exploser le plafond du bâtiment, disparaissant ensuite dans les nuages tandis que l'orage s'éloignait.

Nous comprîmes que notre ennemi avait renoncé car il avait perdu trop de temps à nous affronter et le rituel était à présent terminé. Nous exécutâmes les premiers soins d'urgence sur place avant en rentrer à la Clairière de Karnum où Veloce put profiter des puissants soins prodigués par le puits de lune, et où elle se fit également sévèrement remonter les bretelles pour sa conduite à haut risque.

Le rituel est à nouveau un succès et un autre point tellurique est à présent chargé du pouvoir de l'Araignée et dans l'attente du déclenchement du piège. Le fait d'avoir découvert un Troll constitué d'électricité après un Orc fait de sable nous conduit à l'hypothèse que les 3 Six-nistres inconnus pourraient également avoir fusionné avec un élément et nous devons nous y préparer. Il est regrettable de constater qu'Electroll ,bien que d'abord visiblement enclin à dialoguer, ne se soit pas montré aussi hésitant que l'Orc-sable, notre stratégie visant à essayer de convaincre ces gens de laisser tomber le Gobelin Vert risque de s'avérer aussi peu payante que risquée. En d'autres termes, la prudence est plus que jamais de mise et la sécurité de la troupe doit passer avant toute considération de négociations avec les Six-nistres hésitants.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Lun 18 Aoû 2014 - 15:31

17 août 34

En fin d'après-midi, Melvar vint nous trouver afin de partager avec nous des informations qu'il avait reçues de la part de Gijona Fils-de-Jame, le Nain représentant du Cercle Terrestre ayant tenté d'en savoir plus après notre rapport sur Electroll. Hélas, les dites informations furent bien maigres, il s'avérait que Né-des-os avait eu plusieurs apprentis à ses côtés lors de ses recherches, beaucoup furent tués lors de l'accident qui avait rendu le chaman fou et crée le Gobelin Vert. Gijona et Melvar pensaient que l'Orc-sable et Electroll devaient certainement faire partie de ces apprentis et qu'ils avaient dû être présents lors de l'accident et ainsi fusionner avec des éléments de part leurs pouvoirs chamaniques, respectivement avec le sable et l'électricité. Si cette théorie s'avérait exacte, celà pouvait laisser supposer que les 3 Six-nistres encore inconnus soient eux aussi des chamans présents lors de cet accident et eux aussi ayant fusionnés avec un ou plusieurs éléments, ou alors rendus aussi fous que Né-des-os. Une autre théorie entrait néanmoins en conflit avec la première quand Melvar nous rappela que des druides de la flamme avaient offert leurs services au Gobelin Vert en échange de la destruction du Cercle Cénarien, celà laissait supposer qu'au moins un des Six-nistres soit druide, sinon deux. Tout celà signifiait que nous n'étions manifestement pas au bout de nos surprises et que nos ennemis risquaient encore de nous surprendre.

Mais il ne fallut pas attendre longtemps avant que nous ne soyons surpris justement, par l'Araignée qui plus est. En effet, la relique de pierre partit comme une flèche en direction du Sud, se retournant et nous attendant plusieurs fois pour s'assurer que nous la suivions, Melvar ne se privant pas une nouvelle fois de s'émerveiller devant cette incroyable créature. Nous parcourûmes ainsi une petite distance jusqu'à arriver à une petite butte de sable le long d'un chemin où l'Araignée tenta sans succès de nous faire comprendre quelque chose. Devant notre incompréhension, elle creusa dans le sable et en sortit un étrange mécanisme qui déclencha un son strident qui nous arracha les tympans. Une fois la machine arrêtée, nos experts l'inspectèrent et conclurent qu'elle était de conception gobeline, nous craignions un piège.

Et nous eûmes raison car une armure volante de petite taille vint à nous à une vitesse folle. Semblable à celle d'Iron Gob que nous avions affronté en Azshara durant la Rébellion, elle était de couleur différente, arborant du bleu, du rouge et du blanc. Et le pire se confirma quand l'armure nous révéla n'être autre que Né-des-os lui-même, le Gobelin Vert s'était souvenu de Menlo grâce à nous et était allé fouiller dans les ruines de feu Iron Gob où il avait pu concevoir cette armure qui lui permettait de combiner puissance magique et maîtrise de la science et ainsi se faire connaitre sous le nouveau nom de Patriot Gob. Il nous expliqua qu'il avait fabriqué le petit mécanisme que nous avions déterré pour attirer l'Araignée, il avait fait en sorte que celà déclenche une sorte de sixième sens arachnéen dont certaines araignées, vivantes, étaient pourvues, et celà avait fonctionné à merveille car elle avait été incapable de résister à son instinct et nous avait conduits tout droit dans ce piège.

Né-de-os nous attaqua alors et se révéla encore plus redoutable que lors de notre première rencontre, son armure était pourvue de toutes sortes d'armes modernes et il usait également de ses pouvoirs de chaman pour forcer les éléments à s'en prendre à nous. Le combat fut acharné et très ardu, Patriot Gob ne cessant de nous surprendre par son ingéniosité et sa folie, restant également à bonne distance de nos coups et nous forçant à user de toutes nos techniques pour l'affronter. Mais le combat cessa aussi vite qu'il avait commencé quand nous entendîmes notre adversaire communiquer par radio avec Electroll, il nous sembla avoir compris que le Troll avertissait le Gobelin Vert que l'Orc-sable était instable et que sa présence était indispensable. Né-des-os ne cacha pas sa déception de ne pas pouvoir en finir avec nous dans l'instant et disparut dans les nuages, nous promettant une nouvelle fois de nous retrouver.

Nous nous occupâmes alors des blessés qui s'avérèrent heureusement légers, essentiellement des brûlures et éraflements par balles, avant de retrouver le couvert de la Clairière de Karnum. Là, nous fîmes le bilan avec Melvar concernant les capacités de l'Araignée qui augmentaient encore, dont le sixième sens que le Gobelin Vert avait manipulé contre nous, le Tauren décida d'en parler à son maître et de trouver une solution pour empêcher une autre tentative du même genre. Pour l'heure, nous devons redoubler de vigilance, nos ennemis semblent en mesure d'apprendre de leurs erreurs et capables de nous tendre des pièges en se servant de l'Araignée elle-même, nous devons absolument continuer à la protéger, même d'elle-même.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Atia le Mer 20 Aoû 2014 - 14:56

Rapport du 19 aout

Cette nuit, un petit groupe a décidé d’exécuter un plan spécial en vue de nous prémunir de certains des six-nistre. Parmi les mesures, nous avons songé à doubler les armures métalliques avec du cuir ou mettre des vêtements en cuir sous les armures métalliques afin d’améliorer l’isolation puis vint l’idée de faire des semelles de caoutchouc à partir de naphte raffiné. Pour cela Falrhen eut l’idée de nous amener dans les serres rocheuses pour trouver les gobelins et leur acheter un baril de naphte.

Tout ne se passa malheureusement pas comme prévu. La raffinerie était tranquille, très tranquille, voir trop, car peu d’ouvrier étaient présent. Nous avons demandé à voir le chef des installations et nous y sommes allé. Malheureusement la négociation a échoué, il demanda un prix exorbitant et ne put revenir à la raison malgré nos négociations. Nous avons donc décidé d’en venir au plan B, corrompre un des ouvriers pour qu’il nous cède un baril contre un petit montant en argent et quelques promesses. Ce plan B se passa merveilleusement bien jusqu’à ce que des hippogriffes attaquent par surprise. C’était là, la raison de l’absence d’ouvrier en nombre, les kaldorei attaquaient sans cesse et la production s’était écroulée. Nous avons donc eu à faire avec ces adversaires qui se montrèrent particulièrement tenaces mais que nous avons réussis à vaincre et repousser. Profitant de la confusion, nous avons pris un baril et nous nous sommes échappé de la zone avant que le calme ne revienne.

De retour nous avons soigné nos quelques blessures puis nous avons debuté le travail.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Ven 22 Aoû 2014 - 4:31

20 août 34

Ce soir-là, Melvar vint nous trouver en urgence et demanda à partir rapidement à la recherche d'un élu qui craignait d'avoir été repéré par le Gobelin Vert et s'était réfugié au Poste de Rôdeur-fantôme, un camp de la Horde situé au Sud de la Clairière de Karnum. Nous nous rendîmes sur place et notre ami fut rassuré de trouver une Taurène druidesse ainsi que son apprenti, lui-même Tauren et bardé d'une armure de plaques intégrale peu conventionnelle pour les membres du Cercle Terrestre. La druidesse nous expliqua avoir ressenti notre combat de dimanche contre Né-des-os et avait préféré rester à l'écart afin de ne pas risquer de se faire repérer, fort heureusement aucun Six-nistre n'avait donné signe de vie depuis.

L'élue nous expliqua que le point tellurique à charger se trouvait au cœur du cimetière de kodos situé en contrebas, il y avait d'ailleurs fort à parier que la puissance magique attirait les kodos mourants en ces lieux depuis des millénaires. Nous nous rendîmes sur place, près d'un squelette fort imposant devant lequel Melvar ne manqua à nouveau pas de s'émerveiller. Nous nous mîmes en position défensive tandis que l'élue invita son apprenti blindé à nous conseiller sur les endroits à garder à l’œil, celui-ci connaissant bien le terrain mais n'étant pas très loquace.

L'élue entama le rituel mais très rapidement un phénomène inattendu se produisit. En effet, l'Araignée parvenait à nous envoyer des alertes psychiques à travers son sens arachnéen et tentait visiblement de nous avertir d'un danger, semblant désigner l'apprenti blindé qui avait pris position sur les hauteurs. Cette manœuvre nous fut salutaire car le Tauren martela le sol de ses sabots afin de créer des secousses sismiques pour nous déstabiliser mais il ne put profiter de l'effet de surprise et nous ripostâmes sans attendre, déchaînant nos coups sur lui. Subissant nos attaques, il tomba à genoux et se retrouva bientôt à quatre pattes et la tête baissée, comme vaincu. Mais celà aurait été trop facile.

Usant enfin de la parole, il se révéla doué en druidisme et plus particulièrement en transformation animale car il prit la forme d'un kodo particulièrement massif, son armure se transformant également pour épouser la forme de son nouveau corps et continuer de le recouvrir intégralement. Pas de doute, nous avions bien affaire à un nouveau Six-nistre, et à un druide en l’occurrence comme nos craintes nous l'avaient fait supposer ces derniers-jours. Le Kodo nous attaqua, usant de sa force et de sa carrure colossales pour effectuer des charges dévastatrices, mais ayant également recours à des armes intégrées à son armure, nous supposions que le Gobelin Vert avait dû les lui installer en même temps qu'il avait fabriqué son armure de Patriot Gob. Le Kodo n'hésitait pas non plus à user de ses pouvoirs druidiques pour manipuler les esprits des bêtes mortes du cimetière et envoyer des fantômes nous attaquer, sacrilège qui révolta Melvar et l'élue qui malheureusement était occupée par le rituel et ne pouvait que constater la trahison de son soit disant élève.

Le combat fut long et éprouvant, notre ennemi semblait quasiment invulnérable et il nous fallut nous montrer très patients et opportunistes pour trouver et exploiter des failles de son armure. Nos blessés commençaient à s'accumuler quand enfin le rituel prit fin, contraignant le Kodo à changer de forme pour adopter celle d'un Rapace tout aussi blindé et prendre la fuite, certainement sous les consignes de Né-des-os comme l'avait fait Electroll avant lui.

Encore sous le choc, nous nous occupâmes de nos blessés quand un nouvel incident se produisit entre Opaline et Shaona. Une extrême confusion commença à s'emparer de la troupe alors que les officiers tentaient de s'occuper du plus urgent, si bien que nous n'avons pas encore le fin mot de cette histoire mais la Légat ne manqua pas de prévenir que les gens concernés seraient punis de manière exemplaire pour cause de récidivisme, cet incident n'étant pas le premier comme je l'avais indiqué dans un précédent rapport.

Quoiqu'il en soit, la découverte du Kodo confirme que le Gobelin Vert a trouvé du soutien  d'un ou plusieurs druides comme nous le craignons. Pire encore, le Kodo était l'apprenti d'une élue et a donc peut-être eu accès à des informations importantes concernant nos plans pour piéger Né-des-os, nous devrons peut-être les modifier suite à cette trahison. En tous les cas, nous devons redoubler de prudence et être plus vigilants que jamais.



Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Sam 23 Aoû 2014 - 17:45

22 août 34

Comme à notre habitude depuis maintenant plusieurs jours, la soirée fut consacrée au chargement d'un point tellurique par un élu grâce aux pouvoirs de l'Araignée. Melvar nous précisa que notre destination se trouvait toutefois en Féralas, à quelques lieux en sortant de Désolace. Le Cercle Cénarien nous permis de chevaucher des hippogriffes qui nous conduisirent au Camp Ataya, un avant-poste tauren à partir duquel nous nous dirigeâmes ensuite vers l'Est jusqu'à trouver de nouvelles ruines kaldorei. Comme lorsque nous avions rencontré Electroll, la présence de ruines à cette endroit était évidemment une confirmation quant à la présence du point tellurique que nous recherchions.

L'Araignée nous surpris encore une fois en courant à pleine vitesse jusqu'à une petit sur-élèvement du sol, à un endroit qui semblait avoir été dallé bien après le reste, et la forme en cercle laissait supposer qu'il s'agissait d'un ancien puits de lune à présent condamné. C'est à ce moment-là que l'élue apparut et nous confirma cette théorie, il s'agissait d'une Elfe de la Nuit druidesse et accompagnée par deux kaldorei hommes pour l'escorter. Elle commença le rituel sans attendre tandis que nous établissions le périmètre de sécurité, c'est alors que le sens arachnéen de la relique se manifesta à nouveau car l'Araignée semblait nous désigner le lac à proximité et nous ressentîmes effectivement une puissante magie druidique qui en émanait.

Mais tandis que nous réfléchissions, une troupe de tréants arriva vers nous et nous attaqua, ceux-ci ne cessant de dire en boucle qu'ils étaient des tréants, au cas où nous ne l'aurions pas remarqué visiblement. Bien que robustes, nous parvînmes à les contenir sans difficulté quant ils reçurent des renforts aussi inattendus qu'improbables. En effet, une foule de ratons laveurs surgit des bois et ceux-ci vinrent se positionner sur les épaules des tréants avant de nous lancer des boules de feu. Comme si celà ne semblait pas déjà assez fou, les ratons laveurs ne cessèrent de nous dire qu'ils n'étaient pas des ratons laveurs pendant que les tréants continuaient eux à dire qu'ils étaient des tréants.

Nous étions alors pleinement occupés par le combat quand nous ressentîmes à nouveau la magie émanant du lac. Des lianes se détachèrent des arbres environnants et plongèrent dans le lac avant d'en sortir un Elfe de la Nuit visiblement pas épargné par la vie ni par son séjour prolongé dans l'eau, les lianes s'étant enroulées autour de sa taille lui donnaient une apparence de pieuvre malsaine. Ce nouvel individu profita du chaos pour contourner les ruines et se dirigea clairement vers le rituel, marmonnant des paroles concernant des analyses et autres chances de succès pour ses projets. Heureusement, certains d'entre nous s'interposèrent et nous le provoquâmes afin de l'empêcher de s'en prendre à l'élue ou à l'Araignée.

Notre nouvel ennemi se présenta comme étant le Docteur Huitpuces et il ne nous cacha pas son appartenance aux Six-nistres, revendiquant même d'être le plus intelligent de la bande avec le Gobelin Vert. Les lianes, au nombre de huit, qu'il contrôlait presque comme étant ses propres membres nous donnèrent du fil à retordre, sans jeu de mots. Mais fort heureusement, les autres Fils ayant terminé d'éliminer les tréants et les rongeurs nous rejoignirent et nous permirent de repousser le kaldorei ravagé. Aussi bavard que les serviteurs qu'il avait envoyés contre nous, il ne cessait de parler de calculs et d'analyses nous concernant, nous assurant que nous faisions fausse route depuis le début concernant les projets du Gobelin Vert et que notre surprise le moment venu serait à la hauteur de notre échec, c'est-à-dire retentissante selon lui.

Nous tranchâmes la moitié de ses lianes quand il décida de se retirer, le rituel étant terminé, comme les autres Six-nistres avant lui. Nous le laissâmes filer pour nous occuper de nos blessés et des dépouilles de deux Kaldorei qui avaient escorté l'élue, malheureusement tués par le Docteur au cours du combat. Une fois de retour à la Clairière de Karnum en Désolace, nous exprimâmes à nouveau nos craintes à Melvar concernant nos doutes quant à la réussite de leur plan pour piéger le Gobelin Vert. Les Six-nistres semblaient en effet à chaque fois ne pas vouloir vraiment empêcher le rituel de s'accomplir, mais ils essayaient plutôt de s'en prendre à nous et chercher à nous éliminer. Nous craignions que celà signifiait que le Gobelin Vert avait un plan plus global et que lui et ses sbires comptaient sur la réussite du projet de Melvar tout en essayant de nous affaiblir le plus possible pour éviter que nous ne les contrarions le moment venu.

Pour une fois Melvar se montra extrêmement inquiet suite à notre exposé et il partit sans attendre auprès de son maître pour l'informer de ces nouvelles théories, nous attendons son retour. A côté de celà, il ne reste maintenant plus qu'un Six-nistre dont nous ignorons l'identité et les pouvoirs, nul doute que ce dernier adversaire ne tardera pas à se montrer à son tour, soyons prêts à le recevoir avec le même accueil que pour ses camarades.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Eléonà le Lun 25 Aoû 2014 - 12:19

Bonjour, chère légat, chers officiers, comme chaque Fils.

Je tente de vous laisser ce mot afin de vous convaincre de bien vouloir renoncer à l’attaque imminente que vous préparez contre le groupe ennemi.
Je n’ai jamais été la plus pessimiste de l’Ordre, loin de là, mais cette fois, je ne peux accepter qu’un tel plan soit mis en place, avec si peu d’information et de certitudes.
Nous avons accumulé les déroutes depuis notre arrivée ici, c’est ainsi que je vois. Cela semble faussé par l’accomplissement de tous les rituels auquel nous avons participé. Mais pour moi, ils restent des déroutes. Si certains rituels n’avaient duré que quelques minutes de plus combien d’entre nous aurions nous put perdre.

Actuellement, il est prévu de combattre les Six-Nistres, et pour moi, se lancer dans un tel combat relève de la folie. Ils sont plus fort, ils sont mieux protégés, plus rapide. Ils possèdent une force d’engagement allucinante. Nous n’avons que le nombre pour nous, mais là encore, si nous sommes amenés à les combattre en groupe, ce seul avantage en devient presque risible.

Un seul d’entre eux, à chaque fois, a été capable de nous mettre à mal et en échec pendant de nombreuses heures. Nous n’avons jamais réussi à nous en défaire d’un seul, ou d’en abattre un. J’ai confiance en nos officiers, et je suis sure qu’ils arriveront à retrouver la raison. Ce ne sera que pure folie de s’engager dans un tel affrontement.
Ils ont l’avantage du Terrain, de la région, ils avaient des agents infiltrés, d’autre étaient membres de ce cercle qu’on cherche à protéger, ils sont loin d’être idiot. Tout doit déjà être planifié depuis le départ… Nous ne sommes que des pions entre leur main, et en foncant comme cela, nous allons leur livrer ce qu’ils veulent, et y laisser notre peau.

D’après le dernier rassemblement,  les Fils comptent les affronter en se basant sur des suppositions, en espérant que l’un d’eux pourrait potentiellement changer de camps, que d’autre pourrait tomber dans des pièges grossiers. J’ai du mal à croire que l’Ordre se lance dans cette attaque suicide, car c’est effectivement un suicide, on voudrait le faire, on ne s’y prendrait pas autrement.

De plus, nous ne savons rien sur le dernier de leur groupe, il y a pour moi, trop de facteurs inconnus dans cette mission pour qu’on décide de se sacrifier, une telle attaque dans notre pays pour tenter d’arrêter un mal ou des massacres, j’aurai pu le concevoir,  mais pas ici… Pas comme ca.  

Est-ce qu’il ne serait pas plus judicieux de repousser l’attaque, de mobiliser l’intégralité du corps des ranger pour écumer le désert et trouver leur base d’opération ou leur lieu de rassemblement.  Il faudrait avoir un visuel sur tout ce qui se passe dans le désert, en permanence. Ils sont plus rapide, je n’ose même pas imaginer ce que provoquerai un engagement de plusieurs d’entre eux ! Il y a peu de chance qu’un repli soit possible, nous serions abatu . Est-ce que nous ne pouvons pas mobiliser les changes-formes pour aider à cela ? Est-ce qu’on a des certitudes sur l’effet du rituel, qu’est-ce que cela apportera. L’Araignée sera-t-elle une aide, ou les Elu ?

Je pense qu’énormément de chose doivent être tiré au clair, avant de prendre une décision de cette importance, si nous ne voulons pas que ce désert soit notre tombeau. Nous ne pouvons pas nous engager dans un combat perdu d’avance, en se basant sur l’alignement des étoiles, et l’humeur de notre adversaire, de la pression atmosphérique, et d’un vent contraire venant de dos !

En comptant sur votre compréhension.

Vétérante de l’Ordre, Eléona.


avatar
Eléonà
Chevalier de Sang
Chevalier de Sang

Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 24/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Atia le Lun 25 Aoû 2014 - 15:10

Eleona, Fils,

Il est évident que nous n’allons pas affronter les six en même temps et que nous tenterons de les isoler par tous les moyens possibles et, si les six venaient à nous attaquait ensemble, j’ordonnerais un repli immédiat. Le plan actuel consiste à tenter d’isoler Orc-Sable et le rallier à notre cause. Nous avons à présent une armure qui peut lui permettre de survivre sans l’aide du Gobelin Vert qu’il semble détester. Grâce à cela, nous lui proposerons un marché, trahir et nous aider à piéger et vaincre le gobelin vert, contre l’armure. Cela nous permettrait de diminuer les Six-nistre à 4 et ainsi posément réfléchir à la suite (En visant Huitpuce, le plus intelligent, par exemple). Si ce plan échoue, nous en trouverons un autre. Mais non, nous ne nous sacrifierons pas, je trouve assez fou que tu puisses en douter, d’autant que ce plan a été évoqué hier et que j’ai explicitement exclu une attaque sur les six en même temps. À l'avenir, je préfèrerais donc que tu me parles directement ou que tu prennes la parole à la réunion (où tu étais présente) que de faire un courrier pour monter la troupe contre ses officiers. Ce genre d’initiative n’est clairement pas judicieux pour l’unité de l’ordre et ne nous aidera pas a faire face a l'ennemi, tes inquiétudes sont légitime, mais pas la méthode.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Lun 25 Aoû 2014 - 23:34

25 août 34

Comme signifié par les missives de la Légat et d'Eléona, la réunion d'hier soir a eu pour objet d'étudier plusieurs pistes afin de prendre un avantage sur les Six-nistres, ou au moins réduire le leur sur nous. En plus de ce à quoi nous avions déjà pensé, notamment isoler les armures métalliques pour contrer Electroll, il a été décidé de privilégier l'idée du retournement de l'Orc-sable grâce à l'armure créée par le Cercle Terrestre afin de le maintenir en vie et donc le libérer de sa servitude envers le Gobelin Vert.

De plus, plusieurs pistes ont été étudiées contre le Kodo comme chercher à l'immobiliser pour éviter ses puissantes charges ou encore saboter son armure. Le point fort de Huitpuces est clairement sa maîtrise de la nature, en l'occurrence des lianes, et nos alliés Flaubair et Leena se sont proposés pour se concentrer sur lui et lui retirer cet avantage. Quant au Gobelin Vert, assurément le plus puissant de la bande, Melvar nous a assuré que le piège était presque terminé et que, pour contrer l'idée comme quoi Né-des-os pourrait tenter de s'emparer de l'Araignée une fois le piège prêt, la puissance du dit piège sera transférée dans l'Araignée qui deviendra alors une bombe élémentaire à seule destination du Gobelin Vert, les autres Six-nistres seront certainement désemparés par la disparition de leur chef et devraient être beaucoup plus simples à vaincre sans les pouvoirs qu'il leur avait accordés.

La seule véritable inconnue qui pourrait vraiment nous surprendre réside dans le dernier Six-nistre que nous n'avons pas encore rencontré et qui pourrait effectivement tout remettre en cause, c'est pourquoi nous devons tenter d'en apprendre plus sur lui le plus rapidement possible.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Ven 29 Aoû 2014 - 5:23

27 août 34

Ce soir-là, Melvar vint nous trouver avec de bonnes nouvelles, l'armure devant permettre à l'Orc-sable de se stabiliser, et ainsi lui permettre de s'affranchir du Gobelin Vert, était prête. Notre ami Tauren contacta le Nain Gijona Fils-de-Jame par orbe de communication et tous deux invoquèrent une étrange armure verte à taille humaine dont l'apparence ne laissa pas certains d'entre nous indifférents. Conformément au plan établi dimanche, nous allions tenter de contacter l'Orc-sable afin de lui proposer de lui offrir l'armure en échange de son aide pour vaincre le Gobelin Vert. Melvar nous expliqua qu'il devait être possible d'entrer en contact avec le Six-nistre lors du chargement d'un point tellurique par un élu, celui-ci devant alors se concentrer à la fois sur le rituel et sur l'esprit de la personne recherchée. Néanmoins un risque demeurait dans le fait que Né-des-os pouvait être capable de ressentir l'appel avant l'Orc-sable du fait qu'il était beaucoup plus puissant que ce dernier.

Conscients de ce risque mais convaincus de l'avantage certain que pouvait nous apporter cette opération, nous pûmes à nouveau jouir des hippogriffes locales pour nous rendre à notre destination. Comme vendredi, nous nous rendîmes en Féralas, sur l'Île de Sardor, non loin des ruines de Pennelune ravagée lors du Cataclysme. Nous trouvâmes à nouveau des ruines elfiques datant de la Fracture et l'élu se présenta sous la forme d'un Kaldorei peu avenant mais avec toutefois une pointe d'humour. Celui-ci commença le rituel sans attendre avec les consignes de Melvar concernant l'objectif de contacter l'Orc-sable. Mais à peine le rituel fut à peine entamé que l'Araignée nous envoya une alerte psychique, son sens arachnéen nous assaillant. Nous redoublâmes de vigilance quand quelqu'un d'inattendu sortit des fourrés. Ce n'était pas l'Orc-sable mais un Worgen en piteux état, ses vêtements étaient en lambeaux, il était couvert de cicatrices, ne nombreuses touffes de poils lui avaient été arrachées et il lui manquait même le bras droit.

Visiblement fiévreux, il nous appela à l'aide. Nous nous approchâmes tout en restant prudents tandis que nos soigneurs essayaient de voir comment le soigner, leur analyse révéla que le Worgen était certes couvert de cicatrices mais qu'aucune blessure n'était apparente pour le moment, il semblait qu'il était capable de se régénérer comme un Troll, ce qui attisa notre curiosité encore plus. Son discours nous sembla très difficile à comprendre car il nous parla de beaucoup de choses en même temps et la fièvre semblait les faire mélanger les informations. Il nous expliqua qu'il était druide et qu'il avait fait des recherches sur une nouvelle forme de transformation, il cherchait en effet à adopter une forme reptilienne, peu importe laquelle du moment que celà lui permettait de retrouver son bras manquant grâce à la régénération propre aux reptiles, il semblait avoir réussi quand on observait ses blessures guéries, comme mentionné précédemment. Il nous raconta ensuite que le Gobelin Vert l'avait découvert, lui et ses recherches, et qu'il avait accéléré le processus, créant un monstre dans l'esprit du Worgen et s'assurant de son contrôle pour servir son combat contre le Cercle Cénarien.

C'est alors que nous eûmes droit à une démonstration bien malgré le Worgen. En effet, celui-ci hurla en proie à une douleur intérieure et commença à se transformer. Ses poils tombèrent et laissèrent place à des écailles, une longue poussait en même temps qu'il grandissait et son bras manquant réapparut, tout ceci prenant la forme d'un Reptile humanïode échappant au contrôle du druide, le dernier Six-nistre. La créature se révéla fort agressive et très rapide, elle nous attaqua avec une férocité et une vélocité qui nous surprirent d'abord avant que nous parvenions à reprendre le dessus. Mais le Reptile nous réservait d'autres surprises, il était capable de commander aux autres créatures à sang froid des environs, et rapidement des serpents et des crocilisques sortirent des fourrés pour nous attaquer, rééquilibrant la balance des forces pour un temps.  Fort heureusement, certains d'entre nous étaient équipés de fioles de feu liquide et en usèrent contre le Reptile dans le but d'empêcher sa régénération, néanmoins celle-ci était tellement rapide que celà ne fit que la ralentir mais ce fut suffisant pour nous permettre de prendre l'avantage et pousser le monstre dans ses derniers retranchements.

Finalement, le Reptile s'effondra sous nos assauts et se re-transforma en Worgen inconscient, perdant sa queue, ses écailles et son bras au passage mais retrouvant ses poils. Nous constatâmes alors que ses pouvoirs semblaient continuer à faire effet malgré sa défaite car sa capacité de régénération referma toutes ses blessures en une poignée de minutes, nous permettant de supposer que le Reptile était toujours présent à l'intérieur du druide et nous laissant dubitatifs quant à l'issue du combat si celui-ci avait duré plus longtemps ou si nous n'avions pas eu recours au feu liquide. Melvar nous implora de laisser la vie sauve à notre adversaire, invoquant le fait que nous avions eu ce que nous voulions en capturant un Six-nistre, même si ce n'était pas le bon. Il nous assura que le Worgen pouvait sûrement être sauvé avec l'aide du Cercle Cénarien et qu'il serait entravé de manière efficace pour éviter le réveil du Reptile en lui. Nous dûmes rapidement évacuer les lieux car malgré notre succès un grand risque était désormais présent, le Gobelin Vert allait en effet certainement s'interroger en ne voyant pas revenir son acolyte et irait sans doute à sa recherche. Nous retournâmes donc à la Clairière de Karnum sans attendre avec notre prisonnier.

Le bilan de la soirée est donc mitigé, nous avons capturé un Six-nistre, et donc logiquement affaibli l'équipe du Gobelin Vert, mais nous avons en même temps pris le risque de voir le Reptile se réveiller dans notre base malgré les précautions du Cercle Cénarien. De plus, nous n'avons pas réussi à contacter l'Orc-sable et il ne reste plus qu'un seul point tellurique à charger pour que la toile magique soit achevée, ce qui ne nous laisse plus qu'une seule occasion pour réussir cet objectif pourtant primordial.
Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Dim 31 Aoû 2014 - 1:14

29 août 34

Ce soir-là, Melvar vint nous voir accompagné de l'orbe de communication de Gijona Fils-de-Jame afin que nous puissions achever nos derniers préparatifs avant notre ultime tentative pour contacter l'Orc-sable, et lui proposer l'armure devant lui permettre de rester stable et ainsi de se libérer de sa servitude envers le Gobelin Vert. Bien que la troupe et en particulier certains éléments, toujours les mêmes, se montrèrent plutôt pessimistes mais surtout volontairement provocateurs envers le plan du Cercle Terrestre, nous nous rendîmes dans les Serres Rocheuses, aux Ruines d'Eldre'thar, emplacement du dernier point tellurique à charger pour achever la toile magique devant servir à piéger Né-des-os. Nous avions emmené Kone Horsse avec nous, le Worgen se trouvant entravé et inconscient dans une bulle de transe l'empêchant de réveiller le Reptile qui sommeillait en lui, sa présence était nécessaire car l'élu allait se servir de son esprit pour augmenter ses chances de contacter l'Orc-sable, les deux Six-nistres étant liés par la même magie, malgré les risques que celà encourait.

Les ruines étaient habitées par leurs anciens locataires, des fantômes de Bien-nés qui semblaient revivre leurs derniers instants pour l'éternité, mais qui ne nous voyaient pas et nous laissèrent nous déplacer à notre guise. L'élu, un Kaldorei encore une fois, nous attendait et commença le rituel sans tarder, rituel qui fut beaucoup plus lent en raison de la concentration requise par le druide pour passer à travers l'esprit du Worgen Kone Horsse. Encore une fois, l'Araignée nous envoya une alerte psychique et une nouvelle surprise se révéla à nous en la personne d'un enfant orc qui sortit de l'étang à proximité. Ce petit bonhomme nous tint un discours étrange, nous demandant de jouer avec lui pour atténuer sa solitude habituelle. Nous pressentions que nous avions affaire à l'Orc-sable qui devait avoir subis le rappel à l'ordre du Gobelin Vert. Nous eûmes raison car l'enfant envoya des rafales de sable contre nous, avant de disparaître dans le sol puis de revenir plus loin avec sa forme adulte. Nous usâmes de toute notre diplomatie et de nos talents pour essayer de le convaincre de revêtir l'armure en échange de sa liberté mais il continua à nous attaquer, nous disant qu'il ne pouvait pas s'en empêcher à cause du contrôle de Né-des-os sur lui.

Pire encore, la violence de l'affrontement commençait à réveiller le Worgen qui se changeait doucement en Reptile à l'abri dans sa bulle de transe. Melvar nous conjura de soutenir l'élu afin d'empêcher la transformation de notre prisonnier à l'aide de nos talents magiques. Nous étions alors aux prises avec les deux Six-nistres, essayant de les empêcher tous les deux de rester ou de retourner sous l'emprise de leur chef diabolique. Finalement, l'Orc-sable prit totalement possession de l'armure et retrouva son libre arbitre tandis que le Reptile se rendormit et rendit sa forme originelle au Worgen. Nous essayâmes alors de convaincre l'Orc-sable de nous aider contre le Gobelin Vert mais celui-ci se montra fort hésitant, surtout après nous avoir révélé que Né-des-os connaissait nos plans et n'attendait rien d'autre que nous ne déclenchions le piège afin de s'emparer des pouvoirs de l'Araignée. Cependant, il ignorait que nous avions changé nos plans et décidé de transformer la relique arachnéenne en bombe élémentaire, ce qui nous laissait l'avantage de l'effet de surprise. Melvar proposa à l'Orc-sable de quitter l'armure et de retourner auprès du Gobelin Vert afin de pas éveiller les soupçons. L'Orc se montra fort hésitant et faillit même s'enfuir mais il accepta finalement, considérant que celà réglerait sa dette envers nous.

Une fois l'Orc-sable reparti, le rituel ne mit plus longtemps à être achevé en même temps que la toile magique, enfin. Nous ressentîmes la puissance du piège maintenant qu'il était en place et, plus grande surprise encore, l'Araignée se révéla capable de prononcer quelques mots pendant un court instant, nous cessant décidément jamais de nous étonner. Nous rentrâmes ensuite à la Clairière de Karnum ou nous finissons actuellement les derniers préparatifs en vue de l'affrontement contre le Gobelin Vert et certainement les autres Six-nistres, en espérant que l'Orc-sable tienne sa promesse et combatte à nos côtés sans retomber sous le contrôle de Né-des-os.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Dim 31 Aoû 2014 - 23:24

31 août 34

Le jour tant redouté mais tant attendu était enfin arrivé, aujourd'hui le piège de la toile magique était achevé et n'attendait plus que d'être déclenché. Nous allions enfin pouvoir en finir avec le Gobelin Vert et ses Six-nistres, mais il allait falloir nous montrer prudents, organisés et disciplinés. Melvar vint nous trouver avec l'orbe de Gijona Fils-de-Jame tandis que nous terminions de nous équiper en vue de l'affrontement, nous pûmes alors répéter une dernière fois le plan.

Chacun des élus que avions rencontré allait retourner au point tellurique qu'il avait chargé, et tous ensemble ils allaient redirigé la puissance de chaque point vers un destination centrale, au cœur de la toile. L'Orc-sable nous ayant informé que Né-des-os savait ce que nous préparions et qu'il n'attendait que celà pour s'emparer des pouvoirs de l'Araignée, l'idée de transformer la relique de pierre en bombé élémentaire pour le Gobelin Vert fut confirmée. Ainsi, le plan était d'occuper les Six-nistres sur le lieu central de la toile magique le temps que l'Araignée soit totalement chargée, ce rassemblement de nos ennemis était également vital pour éviter que l'un d'eux n'aille attaquer un élu sans défense à son point tellurique. Pour ce faire, Melvar voulait à nouveau passer à travers l'esprit du Worgen-Reptile pour provoquer le Gobelin Vert au combat, la vanité du personnage ne pouvant l'empêcher de venir, mais aussi pour atteindre l'esprit de l'Orc-sable si jamais celui-ci était à nouveau tombé sous l'emprise de Né-des-os.

Nous nous rendîmes alors au lieu désigné pour l'affrontement, dans une vaste prairie juste au Nord de la Clairière de Karnum, cet endroit dégagé devait nous permettre de manœuvrer et d'éviter que les Six-nistres puissent nous acculer. Nous étions accompagnés de druides disposant encore de quelques pouvoirs mais désireux de punir Né-des-os pour ses crimes, chacun de nous se vit confier la responsabilité de 3 d'entre eux pour nous assister. Melvar entama l'ultime rituel, chargeant l'Araignée pour le sacrifice qui l'attendait et qui devait libérer le monde du Gobelin Vert. Il ne se passa pas beaucoup de temps avant que ce dernier se ne montre enfin, portant sa tenue de Patriot Gob. Il se moqua de nous tandis que ses acolytes apparurent un après l'autre, nous encerclant, tandis que le Worgen était toujours dans sa bulle de transe et inconscient à côté de Melvar.

L'affrontement commença et se révéla d'une violence terrible, nos ennemis usant de leurs talents particuliers tandis que nous nous servions des parades que nous avions imaginées contre chacun d'entre eux, si bien que le combat se montra quasiment égal durant un long moment, grand merci aux druides qui nous apportaient un énorme soutien mais dont plusieurs périssaient face à la sauvagerie de nos adversaires. L'Orc-sable nous attaquait également, confirmant qu'il était retombé sous le contrôle du Gobelin Vert, nous usâmes de nos contre-sorts et sorts de purification pour le libérer et lui permettre de retourner dans l'armure du Cercle Terrestre. Face à notre réussite de rallier un Six-nistre de notre côté, le Gobelin Vert cria toute sa colère mais put concentrer toute sa volonté sur le Worgen, le libérant de sa bulle et le transformant de force en Reptile qui se joignit au combat.

Nous commencions à prendre l'avantage, en rivalisant d'audace et d’ingéniosité pour exploiter les points faibles de nos ennemis et supprimer leurs avantages. Et bientôt, le Docteur Huitpuces, le Kodo et Electroll furent éliminés, ce qui fit enrager Né-des-os autant que celà nous galvanisa. L'armure du Patriot Gob ayant subi des dommages, le Gobelin Vert la quitta pour une planche volante et se mit hors de portée quand Melvar annonça que l'Araignée était prête à être déchaînée. Le Tauren lança la relique vers le Gobelin mais celui-ci fit alors quelque chose de totalement inattendu qui allait changer le cours du combat. Né-des-os lança une fiole sur l'Araignée qui volait vers lui, un Sha modifié par sa magie s'en échappa et recouvrit la relique qui se transforma rapidement en une énorme monstruosité à dents longues et aux cris stridents, se faisant appeler Venin.

Cette créature difforme nous attaqua avec une force et une sauvagerie inouïes, Melvar paniquant en voyant l'Araignée devenue notre ennemie et ne sachant plus quoi faire. Je repris le contrôle de la situation en ordonnant que les druides aillent soutenir l'Orc-sable pour occuper le Reptile, tandis que les Fils pouvant purifier la relique s'en chargent et que les autres attaquent le Gobelin Vert. Venin se révéla un adversaire redoutable mais notre expérience contre les Sha en Pandarie nous fut précieuse, nous permettant de faire reculer la corruption. Pendant ce temps, Né-des-os était mis à terre et mutilé par nos soins quant il commença à aspirer les pouvoirs de l'Araignée-Venin, le transformant à son tour en une créature difforme, le Super-Gobelin, comme il se nomma lui-même, fidèle à sa mégalomanie. C'était le moment, le dernier pour tenter d'accomplir notre plan du sacrifice de l'Araignée et vaincre le Gobelin. Nous occupâmes Né-des-os et forcèrent Venin à s'en approcher, une fois au contact l'un de l'autre, le Sha quitta la relique pour s'emparer à son tour du Super-Gobelin, créant un Super-Gobelin-Venin tandis que la relique était enfin libérée. Sans attendre, elle déchaîna toute sa puissance contre Né-des-os dans une imposante implosion élémentaire, nous quittant en prononçant de sages paroles : "Un grand pouvoir implique des grandes responsabilités."

Une fois le flash aveuglant passé, il ne restait rien du Super-Gobelin-Venin hormis une surface de sol brûlée, tandis que le Reptile s'effondra et redevint un Worgen inconscient et que l'Orc-sable se cramponnait à son armure pour rester stable. Melvar leur appliqua les premiers soins mais annonça qu'il faudrait du temps pour totalement les purger et les sauver. Quoiqu'il en était, la victoire était à nous, enfin. Quatre Six-nistres étaient morts tandis que les deux restants avaient pu rejoindre le bon côté à temps et se racheter en nous assistant pour nous permettre de remporter la victoire. N'oublions également pas le sacrifice de l'Araignée qui fut bien volontaire, la relique ayant finalement obtenu une véritable conscience une fois tous les rituels accomplis. Ayons également une pensée pour les druides tombés lors de l'affrontement, nous leur rendrons hommage demain soir avant de prendre congé de nos hôtes et retourner en Quel'Thalas.

La Lumière a veillé sur nous et nous a offert la victoire, pleurons nos morts et réjouissons-nous de notre triomphe !


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Arévas le Mar 2 Sep 2014 - 20:00

1er septembre 34

Comme convenu, Melvar vint nous voir ce soir-là afin de nous convier à la cérémonie d'hommage aux victimes de Né-des-os et de Six-nistres ainsi qu'à tous ceux qui avaient perdu la vie lors de la bataille de la veille et qui nous avaient offert la victoire finale. Le Tauren était accompagné par l'Orc-sable et Kone Horsse, alias le Worgen-Reptile, qui nous remercièrent pour toute ce que nous avions fait, surtout concernant le fait de les avoir épargnés et permis de se racheter en luttant contre le Gobelin Vert. Melvar nous transmis également les remerciements de Gijona Fils-de-Jame qui n'était pas présent.

Puis la cérémonie commença. Les druides et autres habitants de la Clairière se rassemblèrent autour du puits de lune et nous défilâmes depuis notre maison jusque sur le puits de lune justement, sous les applaudissements de nos hôtes. Melvar prononça un discours très solennel et très émouvant tandis que des feux follets sortirent des bois pour réaliser une danse funèbre qui laissa tout le monde avec un profond sentiment de respect pour ceux qui avaient donné leurs vies pour celles des autres.

Une fois la cérémonie terminée, Melvar nous fit ses adieux, nous remerciant encore une fois et exprimant le vœu de nous revoir un jour, puis ce fut au tour de notre ami Flaubair Court-Montagne de tenir le même discours. Nous prîmes ensuite finalement congé de nos alliés du Cercle Terrestre et nous rendîmes au Poste de Furien où les agents du Reliquaire créèrent un portail qui nous renvoya directement devant la Retraite des Pérégrins.

Heureux d'être enfin de retour en Quel'Thalas, nous nous rassemblâmes encore un instant afin que je puisse féliciter la troupe pour le travail accompli et le professionnalisme observé durant toute cette mission en territoire extérieur, rappelant néanmoins les quelques travers qui venaient tacher le tableau mais qui avaient été réglés et devaient servir d'exemple afin d'éviter tout autre incident du même genre. Nous conclûmes la soirée en profitant du banquet que Sybile avait préparé pour notre retour, profitant enfin de la paix retrouvée mais déjà prêts à l'idée de repartir en mission quand le besoin s'en ferait sentir.


Encore bravo à tous pour tout ce que vous avez accompli, nous avons fidèlement soutenu nos alliés et éliminé un grand mal qui aurait pu causer beaucoup plus de mal sans notre intervention, nous avons aussi fait de belles rencontres et permis à Lune-d'Argent d'être reconnue comme une alliée fidèle et efficace grâce à notre professionnalisme.

Puisse le Soleil nous sourire longtemps après cette grande victoire !


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2245
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Six-nistres

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum