[Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Lun 21 Oct 2013 - 22:56

Le test du Rayon de la Mort géant
20 octobre

Cause : depuis le camp nous avons senti des troubles atmosphériques, des picotements, un grésillement de l’air et d’étranges nuages se former autour de Menlo. Nous avons approché de la falaise pour mieux voir sans savoir que cela était le prélude à un test de grande envergure.

Déroulement: Depuis la falaise, nous avons vu la perche surmontant Menlo se charger d’énergie et provoquer des vents violents, soudain une première onde de choc chassa les nuages et souffla contre nous puis la sphère au sommet de la perche se chargea d’éclairs qui se déchargèrent en un long, violent et aveuglant éclair qui frappa la mer, tout prêt d’un des navires du blocus. L’explosion fut d’une violence inouïe, nous faisant perdre la vue quelques instants et le tonnerre fut tellement brutal que nos oreilles d’elfes vrillèrent et nous nous sommes évanouies brièvement.

Quand nous avons repris nos esprits, nous avons découvert que la détonation avait provoqué une immense vague qui a projeté le navire sur la cote. Nous nous sommes précipités pour aider les survivants, il y avait quelques disparus et de nombreux blessés que nous avons entrepris d’évacuer quand les rebelles de Menlo nous ont prévenus par RMS (Rocket Message Service) d’une attaque imminente. Celle-ci est survenue via des roquettes spéciales qui ont ouvert un portail laissant passer six “sorciers de Menlo” venu achever les blessés. Ils s’étonnèrent de nous voir, mais attaquèrent dans l’instant, une fois de plus leur équipement était redoutable. Équipé d’armure de caoutchouc renforcé, avec des électrodes dans les mains, chaque touche passait outre les armures pour nous blesser directement. Mais leur faible nombre leur fut fatal malgré de terribles frappes tuant quelques marins survivants et blessants nombres d’autres.

Une fois ces ennemis a terre nous sommes vites reparties vers notre camp avec malheureusement aucun équipement. Les sorciers équipés de système d’autodestruction sur leur matériel pour que rien ne puisse être récupéré.

Résultat : Nous avons réussi à sauver environs la moitié de l’équipage du navire frappé par l’arme, mais nous savons d’or et déjà que cette arme sera le pire cauchemar de nos forces pour conquérir Menlo, nous devons agir sans attendre sous peine de faire face a une ile imprenable.

Bilan :
Ennemis : 6 morts
Fils & alliés: 13 morts et 9 blessés.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Jeu 24 Oct 2013 - 16:21

La bataille des “héros du peuple”
23 octobre

Cause : Une fusée d’alerte a été lancé depuis la tour deux du fusorail. Là-bas, je savais que les prisonniers travaillaient sous la direction de la capitaine Miriya et de ses chevalières. Nous sommes donc allé sur place en renfort pour constater quel était le problème.

Déroulement: Sur place, la Capitaine nous annonça que des gobelins approchant de la position avaient été repéré par les éclaireurs. Elle prit le commandement et nous déploya en défense ainsi que les rangers de Koril venue eux aussi en renfort. Mais c’est avec stupeur que nous avons vu une masse de gobelin armée de… pancartes et banderoles. Ils hurlaient des slogans pour la reconnaissance du travail des ouvriers, une revalorisation des salaires et l’implication des honnêtes travailleurs gobelins plutôt que l’usage d’une main-d’œuvre gratuite qui “volent leur travail”. Ces gobelins, menés par Oliver le postier, un bras droit d’Ilitch, se faisaient appeler la CGT (Coalition des Gobelins Travailleurs), des agents du prolétariat et des ouvriers luttant contre le patronat de Menlo et visiblement notre façon de faire. Je pris l’initiative d’aller leur parler en utilisant un discours très politisé dans leur sens. Je désignais les prisonniers en tant qu’agents du “capital” et guerriers du “patronat” se gorgeant du “sang des honnêtes travailleurs” et j’argumentai sur l’importance de les rééduquer par le travail pour en faire de futur agent du “prolétariat” en leur donnant le gout du travail et de la justice. Les gobelins commencèrent à être séduit par l’idée et quand je proposai qu’ils soient tous engagés contre rémunération pour montrer l’exemple à leurs futurs “camarades” ils furent conquis et la manifestation s’acheva.

Mais alors que nous étions en train de mettre en place ces résolutions la capitaine Miriya nous interpella et nous hurla de nous remettre en position au sommet de la tour. En effet, profitant de la confusion régnant sur notre position la fierté de Hurlenfer et une partie des lames de Garrosh sont passées à l’attaque. Les gobelins du CGT ont attaqué les orcs en hurlant des slogans patriotiques tandis que les prisonniers se soulevèrent et attaquèrent les chevalières. Nous nous sommes tous replié sur la tour. La capitaine divisa nos forces ainsi : elle et ses chevalières gardaient le monte-charge, les Lions la rampe ouest du fusorail et nous la rampe est. Les grunts de la Lame ont attaqué par l’ouest et la fierté à attaquer par le monte-charge avec les prisonniers et un autre groupe de la fierté par l’est. C’est au prix d’efforts extrêmes que nous avons tenu, les pertes grandissant de part et d’autre mais notre passage se mit à céder peu à peu et quand ils capturèrent notre bannière nous étions prêts à tomber mais heureusement, Miriya, qui venait de triompher sur son côté, viens nous prêter main-forte et nous avons vaincu et récupéré notre bien.

Résultat : La bataille s’est achevé avec un arrêt total des travaux et une mise hors combat d’une partie de nos forces et de l’usure toujours plus croissante du matériel et du moral des troupes. Mais dans cette tentative, qui manqua de réussir, les korkrons se sont sacrifié abandonnant presque totalement le continent. Ils ont joué une carte et ont perdu. Miriya a décidé de soigner les ennemis tombés une fois les nôtres remis sur pieds et de les mettre en détentions. Les nouveaux prisonniers que nous avons faits viendront donc remplacer les anciens et nous aurons les soutiens de la CGT et de leurs ouvriers.

Bilan :
Ennemis : 34 morts (tué au combat ou blessé grave ayant succombé en attendant les soins), 40 prisonniers
Fils & alliés: 13 morts, 9 blessés grave évacués au pays, 31 blessés

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Dim 27 Oct 2013 - 13:52

L’Operation Bouclier Volant
25 octobre

Cause : Depuis des semaines, le chef des vengeurs, Nick Fureur, échappait à toutes nos tentatives pour mettre fin a ces agissements, se dérobant toujours a notre vigilance. Mais finalement, les services de renseignement ont trouvé notre cible, il était avec une forteresse volante dans les Tréfonds à la recherche de quelque chose de non identifié, il avait l’équipage de la forteresse, mais aussi deux nouveaux vengeurs, le sorcier rouge et vif-mithril.

Déroulement: Nous sommes parties au combat avec l’aide de Sandiel qui nous a ouvert un portail vers le tréfonds assez vaste pour que nos montures volantes passent. Cet environnement était des plus étrange, mais nous nous sommes efforcés de nous adapter et de trouver la forteresse volante que nous avons finalement vue. En nous approchant, des appareils volants ont décollé de la forteresse et nous ont engagé en combat. Ils formèrent deux formations en V. Nous nous sommes dispersé pour rendre leur formation plus difficile à tenir et joué sur la topographie locale. nous avions l’avantage numérique, mais les pilotes ennemis étaient chevronnée et ont réussi a abattre un grand nombre des nôtres et prendre le dessus un moment avant qu’une riposte féroce n’arrive a les dispersés. Apres ce combat nous nous sommes reformé, certain étant à deux sur une seule monture pour compenser les pertes.

Une fois prêt, nous avons pris d’assaut directement la canonnière privée de ses escorteurs. Leur tir de barrage ne nous empêcha pas de sauter sur le pont et d’engager le combat avec les piètres agents du BOUCLIER. Le nombre était égal, mais pas l’entrainement ni la qualité si bien que nous avons très rapidement prit le dessus. Apres des mois a affronter l’élite Korkron, de simple soldat ne faisaient guère le poids. Nick Fureur, le Sorcier Rouge et Vif-Mithril ont du intervenir pour tenter de redresser la situation. Mais il était déjà trop tard, leurs alliés à terre, ils furent submergé et contrait au replis ce que nous n’avons pas laissé faire et nous les avons pourchassé avant qu’ils puissent prendre position dans les canots de sauvetage.

Après ça, nous avons investie le bâtiment et prit son contrôle découvrant que le vengeur tentait de fabriquer un robot du nom d'Ultratron, une machine puissante qu'il voulait alimenté avec le cœur d'un puissant élémentaire de terre, ce que nous avons empêché.

Résultat : Les vengeurs tué et la plupart des troupes vaincues, les autres abandonnèrent le combat et l’équipage changea de bord sans hésité prétextant que tant qu’ils étaient payés ils se fichaient de pour qui ils travaillaient. À présent, nous sommes sur le chemin de retour avec la forteresse volante en vue d’attaquer Menlo.

Bilan :
Ennemis : 13 morts, 12 blessés emprisonnés
Fils & alliés: 5 blessés

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Lun 28 Oct 2013 - 16:16

La chute du Bouclier
27 octobre

Cause : Nous étions dans le tréfonds avec la forteresse volante des vengeurs, en attendant un transfert à Azshara assuré par les saccages soleil de Sandiel et de Denil, quand une alarme se mit à résonner. L’ennemi attaquait et était bien décidé à nous empêcher de rentrer avec cette arme. Il frappa de toute ses forces tant que nous étions coincés dans cette région isolée.

Déroulement: La première attaque vint d’un escadron de sept gueules de dragons juchés sûrs de redoutable protodrake. Ils profitèrent de l'agilité de leur monture pour approcher alors que nous nous placions sur les canons afin de défendre le bâtiment. Ils lâchèrent une volée de bombes en esquivant les tirs de l’équipage. Les explosifs fracassèrent le pont, des moteurs, des armes et provoquèrent des incendies en nombre. Notre forteresse, après cette première attaque semblait déjà sur le point de tomber. Mais notre riposte mit fin à toutes velléités des gueules de dragons. Les boulets à shrapnels explosèrent en plein dans la formation ennemie et les projectiles déchiquetèrent orcs et montures laissant les lambeaux s’écraser au sol.

L’ennemi repoussé, nous nous sommes précipité pour aller circonscrire les incendies qui prenaient partout, avant que notre immense artillerie ne s’embrase nous changeant en copeaux. L’équipage nous aida dans la tâche et tenta de réparer les avaries les plus graves mais de nouvelles explosions ont retenti venant de la soute. Nous nous y sommes précipité découvrant que des “Gais compagnons de Jersey” s’étaient infiltré sur notre bâtiment. Nous avons engagé un combat acharné contre ces commandos des plus redoutables et leur équipement terrible. Nous avons commencé à les repousser violemment malgré des blessés et des morts se cumulant dans nos rangs. Mais finalement, voyant qu’ils ne prendraient pas le dessus, ils formèrent un cercle défensif tandis que l’un d’eux activa une bombe. Il lança la bombe et le commando s’échappa en parachute. L’explosion manqua de briser notre épave volante en deux mais elle tint bon par miracle, cependant après toutes ces avaries, l’utiliser au combat semblait de plus en plus improbable.

Sandiel, prévint que ses mages étaient prêts à nous transporter à Azshara après deux jours de rituel intensif pour préparer le portail. J’eus alors une idée qu’Arevas devina, utiliser l’épave comme projectile contre Menlo. Je fis évacuer l’équipage et mes camarades. Je restais sur place avec Eleona et Hanorya et nous avons passée le portail et manœuvré notre bâtiment en abreuvant Menlo de fausse information pour ne déclencher leur défense qu’au dernier moment. Finalement, nous nous sommes échappé avec nos montures volantes alors que l’épave et ses soutes pleines d’explosif s’écrasèrent sur le sommet de Menlo et son rayon de la mort, provoquant une explosion cataclysmique qui rayât l'arme du paysage et provoqua un grand incendie sur l’ile.

Résultat : Nous avons repoussé les attaques de l’ennemi mais perdu la précieuse canonnière dans l’opération, bien que celle-ci trouvât une ultime utilité en détruisant l'arme secrète ennemie. L’invasion de Menlo se rapproche chaque jour un peu plus et avec elle la fin de notre mission à Azshara, la destruction du rayon de la mort, nous offre des chances immense de prendre l'ile.

Bilan :
Ennemis : Durant l’assaut : 15 morts et blessés (tué dans le crash), Sur Menlo : inconnu
Fils & alliés: Une vingtaine de mort, une quinzaine de blessés dont 2 blessés grave chez les Fils.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Lun 4 Nov 2013 - 0:07

Les chefs de Menlo

L’assaut sur Menlo approche et nous allons affronter directement les deux chefs de l’armée ennemie, il est important de savoir qui ils sont et comment profiter de leur personnalité a notre avantage. L’un de nos avantages sera également le soutien de la CGT -Confédération des Gobelins Travailleurs- qui compte déclencher une révolution ouvrière sur Menlo au moment de notre invasion, leurs méthodes sont hautement discutable vis a vis des prisonniers et opposants, mais leur rôle sera de première importance pour notre victoire a venir, la suite sera a la discrétion de Gallawix.

Edias Thomson:



Gobelin de génie, plus financier qu’inventeur qui a durant de longues années travaillées dans le milieu de la technique et de la science, employant nombre de savants d’exception dont il a su exploiter le génie à son propre profit. Il a débuté sa carrière auprès du Cartel Gentepression cherchant avant tout à ravir au gnome la maitrise de l’énergie et d'électricité en utilisant principalement le naphte comme source première de ces générateurs. Il est vite devenu incroyablement riche et a fondé sa société, la Gobelin Electric. Quand les exilés de Kezan arrivèrent en Durotar, il sut voir une opportunité. Là où à Gentepression il avait de sérieux concurrents et des espaces limités, grâce à la horde il comprit qu’il pourrait étendre son empire. C’est ainsi que grâce à la conquête d’Azshara par la Horde qu’il put acheter une ile qu’il changea en ville-usine et la nomma Menlo. Sa fortune fut faite sous l’ère Hurlenfer où il produit de nombreuses armes, véhicules, machines diverses, mais c’est surtout depuis l’éclatement de la Rébellion que ses fonds augmentèrent. En tant qu’un des derniers alliés de Hurlenfer, il voit ses contrats se renforcer et avec l’aide de Nilak Lateso il tente d’expérimenter une arme nouvelle, un rayon de la Mort capable de donner à Garrosh la victoire.


Nilak Lateso



Nilak est un génie pur, il n’a que peu de compétence dans les affaires, il ne cherche qu’à faire progresser la science et la technique. Issu de la frange populaire de Kezan il immigrât à Durotar et Azshara après la destruction de l’ile pendant le cataclysme. Il rejoint la GE (Gobelin Electric) fondée par Edias. Particulièrement prolifique et efficace, il est à présent le principal pourvoyeur d’invention d’Edias qui profite allègrement de lui pour gagner de l’argent. Mais Nilak est aussi et surtout un idéaliste ce qui provoque des tensions entre les deux grands hommes. Il est tout à fait possible d’envisager d’exploiter le fait qu’il y ait de l’électricité dans l’air entre ces deux-là et proposer à Nilak une voie alternative plutôt que de le laisser sur cette voie continue qui ne l’amènera qu’à la défaite. Il faut favoriser son côté positif contre les côtés négatifs d’Edias et de faire flancher sa résistance en jouant sur ces tensions et leur intensité. Leur différence de potentiel provoquera inévitablement des étincelles, alors autant en profiter et court-circuiter leurs relations. L’un de nos objectifs en mettant les pieds sur Menlo sera donc de rallier Nilak a notre cause ce qu’espère également Arley.

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Jeu 7 Nov 2013 - 13:43

Assaut de Menlo : 1er jour

Nous y sommes, nous avons pris pied sur cette maudite ile et par la lumière ce ne fut pas facile! Des semaines de préparations discontinue pour en arriver là: l’opération du Renard des Bois, les contres-offensives ennemies, la terrible Bataille du Lac de Duhernal ou la prise du Bouclier Volant. Mais enfin, après un mois et une semaine, on y est.

La bataille a débuté à la tombée de la nuit afin que nous bénéficiions de notre meilleure vue nocturne que nos ennemis. La flotte a commencé l’attaque projetant des bombes avec leurs balistes droits sur la ville à un rythme soutenu. La succession d’explosion illumina le ciel nocturne d’éclat rouge. J’ai préparé la troupe et promu Malelith ainsi qu’officialisé le recrutement de Shaona et Ellystielle pour leur donner du coeur à l’ouvrage.

Le bombardement a redoublé pour briser les défenses côtières puis les vaisseaux se sont rapprochés et les magiciens se sont joints à la curée en frappant la ville de leurs sorts, vite soutenus par les faucons-dragon de notre force aérienne. L’ile fut changée en brasier puis les frappes cessèrent et nous avons reçu un RMS (Rocket Message Service) disant que la révolution commençait. En effet sur l’ile la CGT (Confederation des Gobelins Travailleurs) se souleva et attaqua la milice de l’ile qui était en plein combat contre le feu. Il était temps pour les forces elfiques d’intervenir. Sandiel, comme toujours s’occupa de nous et nous téléporta sur l’ile en proie au chaos. Rebelles et loyalistes se jetaient les uns contre les autres dans un combat fratricide d’une violence inouïe. Entre les flammes et les débris nous avons dû affronter plusieurs éléments de la milice nous barrant la route, mais nous avons vu ce que Menlo nous réservait de pires, entre les ouvertures percées dans les différents remparts des terrasses, des portails foudroyants bloquait l’accès et changeait en cendre tous ceux tentant de passer. Ceci nous força à faire de nombreux détour et a notre camp à redoubler de violence pour passer par les rares accès ouverts.

Dans une auberge, un groupe de Korkron achevait des révolutionnaires et, nous voyant, ils se jetèrent sur nous avec violence. Il était clair qu’ils offraient une résistance bien plus farouche que les miliciens, mais après un violent échange nous avons pu passer et toutes nos forces, Fils et Révolutionnaires, ont convergé vers le bâtiment le plus fort et le mieux gardé de cette partie de la ville, la banque. Là nous avons affronté un détachement des “Sorciers de Menlo” et leur terrible arme électrique ainsi qu'un groupe de miliciens. Les révolutionnaires qui nous accompagnaient chargèrent tête baissée et furent en majorité taillée en pièce, mais notre intervention leur permit d’échapper au désastre. La banque fut prise de haute lutte après nombre de morts et de blessés. Partout sur l’ile l’intensité des combats diminua lentement, chaque belligérant épuisé. Nous nous sommes tous repliés sur nos positions, nous venions de prendre les deux premiers niveaux de la ville et l’ennemi s’était retranché dans les niveaux supérieurs. Entre nous se dressaient les portails foudroyants. Ailleurs, le résultat fut le même, seul Angelique réussi à faire une percée vers le troisième niveau avant de devoir se replier pour aider les troupes de Lanceargent qui étaient bloquées au premier niveau face a un important contingent Korkron, elle les prit de flanc et les massacra. Le front s’est à présent stabilisé, en attendant une nouvelle attaque dévastatrice d’un côté ou de l’autre.

Le travail aujourd’hui va être de renforcer et sécuriser nos positions en cas de contre-offensive ennemie, mais aussi faire venir du renfort et du matériel, le contrôle des cotes nous assure un ravitaillement que l’ennemi n’a pas. L’attrition sera donc de notre côté sur les affrontements à venir.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Dim 10 Nov 2013 - 12:30

Assaut de Menlo : 3er jour

Le siège se poursuit. Je ne comprends toujours pas pourquoi Menlo s’acharne alors que la conclusion est inévitable, de même que je ne comprends pas les révolutionnaires et leur folie du sacrifice. Ce conflit n’a pas de sens, mais au moins nous allons y mettre un terme rapidement.

Le 2e jour, comme nous nous y attendions, les belligérants se sont barricadés et renforcé sur leurs positions, les révolutionnaires ont posé des barricades devant les rares accès tandis que les miliciens ont formé fortification légère derrière chaque portail foudroyant. La situation semblait proche de l’asphyxie, mais je restais confiante, des navires étaient déjà en train de nous fournir du matériel là où l’ennemi devait vivre sur ses réserves. Il est probable que les révolutionnaires d’Ilitch sont arrivés à la même conclusion, car ils ont commencé à lancer des attaques complètement folle et dénuée de sens contre les défenses loyalistes, probablement pour épuiser leurs munitions. Du moins, je l’espère, car ça donnerait un sens à toute cette folie. Ils rassemblaient des combattants et les lancées en masse contre les portails foudroyants pour le faire surcharger et tenter de tuer les ennemis derniers pendant les courts-circuits. Ces assauts stupides donnaient invariablement une débâcle des hommes d’ilitch, mais les officiers révolutionnaires ordonnaient alors aux hommes à l’arrière d’exécuter les fuyards, désignés comme “traitres ”. La stupidité de ces hommes avait au moins le mérite d’épuiser des balles à l’ennemi et de ronger ses nerfs. Il était donc temps aux elfes d’entrer en action.

Après une réunion avec l’état-major, j’ai soumis un plan risqué, mais qui pouvait être payant avec une bonne coordination de toutes nos forces. Le plan consistait à préparer un assaut massif sur toutes les positions ennemis contrôlant les accès au niveau supérieur. Un petit commando serait téléporté sur chaque position avec pour but de désactiver les portails et occuper les mitrailleurs le temps que le reste des troupes frappe. L’opération était risquée pour le commando autant que pour les troupes d’assaut en cas d’échec, mais compte tenu des défenses et de la capacité des portails à stopper tout projectile les choix étaient limités.

Au troisième jour, à la tombée de la nuit pour profiter de notre vision à nouveau, nous avons lancé l’attaque. Le commando prévu pour attaquer la position dévolue à notre ordre lança l’attaque à 22h pétante, comme prévue et réussit à détruire le portail. Mais l’ennemi commençait à riposter brutalement et le commando fut mis à mal, mais l’arrivée des autres forces de l’ordre équilibra les choses. Cependant, le combat s’éternisa et nous avons commencé à accuser de nombreux blessés. La milice céda la première, mais les Gais Compagnons de Jersey refusaient de lâcher et quand ils comprirent qu’à 5 contre 15 ils n’arriveraient à rien, les deux derniers encore debout déclenchèrent des bombes. Celles-ci firent plus de peur que de mal, mais la milice repliée au niveau 4 commençait déjà à se fortifier et ils placèrent un rayon de la mort pour protéger un grand bâtiment. Nous n’avions plus la force de poursuivre et les combattants encore en état nettoyèrent le niveau 3 de la ville. Nous y avons fait de nombreux prisonniers, les miliciens encore présents déposant rapidement les armes.

L’étau se ressert donc et l’ennemi ne possède plus que le niveau 4 et la forteresse elle-même, comme je l’ai dit au début, leur défaite est à présent inévitable.

Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Lun 11 Nov 2013 - 23:53

Assaut de Menlo : 6er jour


La riposte était inattendue et brutale, si brutale que je n’ai pas vu la moitié et ne me suis réveillé que ce soir… Ce que je vais coucher sur ce papier ne me vient donc que de témoignages. Durant l’après-midi de dimanche, alors que nous réfléchissions à comment nous emparer du manoir fortifié nous barrant la route de la forteresse de la GE, un sniper entra en action. Meurtrier précis, il nous cloua au sol en quelques tirs. Cette attaque permis de couvrir une contre-offensive meurtrière qui ne tarda pas à nous tomber dessus. Des mortiers gobelins frappèrent nos positions et les révolutionnaires venus nous aider. La milice appuyée par la préparation d'artillerie lança une attaque massive. Nous étions repoussés et cloués sur place par le nombre des ennemis et le sniper.

C’est Falrhen qui eut l’audace de débloquer la situation qui devenait de plus en plus critique pour nous, il grenada les ennemis pour les pousser à se disperser et se replier sur des positions plus sûres. Nous l’avons imité et il poussa l’audace jusqu’à charger l’ennemi, encore une fois nous l’avons suivi et une aile ennemie fut repoussé alors que les révolutionnaires s’attaquaient a l’autre aile. Mais le sniper fit un carnage, il me mit à terre d'une balle, élimina la plupart des révolutionnaires, blessa Jaline, Veloce, brisa des armures et les miliciens se rallièrent pour une nouvelle attaque qui fut cependant violemment repoussée. Jaline avant de tomber avait réussi à identifier la position du sniper mais il continuait a être une menace terrible, autant que le pylône foudroyant devant la bâtisse qui menaçait de bruler tous ceux approchants. Falrhen attaqua le bâtiment à distance en lançant aléatoirement des fusées explosives, l’ennemi fut désorienté par l’attaque permettant à Eleona de faire un large contournement pour placer non loin de la bâtisse un générateur PEM qui désactiva le pylône quelque temps, Hanorya ordonna la charge des troupes encore valide qui prirent d’assaut le bâtiment alors que toute électronique venait de tomber. Le sniper se révéla être Jersey elle-même, la gobeline en charge des Gais Compagnons. Par chance pour les fils le PEM avait aussi verrouillé la porte à fermeture électronique ne laissant à l’extérieur que deux compagnons avec Jersey contre les cinq fils encore en état de se battre. Quand les trois derniers arrivèrent après avoir forcé la porte, les jeux étaient déjà faits et ils tombèrent a leur tour laissant aux elfes leur manoir.

La sanglante journée de dimanche s’est donc achevée avec des blessés et des morts en grand nombre dans cette contre-offensive implacable de l’ennemi, mais la victoire reste du côté des Rebelles, les loyalistes ne gardant que la forteresse et le labo au sommet de Menlo. Ce coup de poker a failli tout faire basculer, mais par chance pour nous, cela nous donna un nouvel avantage gagné de haute lutte.


Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Mer 13 Nov 2013 - 22:41

Arley de Thurwes et Angelique qui ressemble a peu prés a celle en photo mais en armure de plaque (la meme qu'Arley)

Spoiler:





_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Ven 15 Nov 2013 - 0:33

Assaut de Menlo : 9er jour


Un dernier effort et tout sera terminé, la fin est a présent inéluctable. L’offensive d’hier a été riche en surprises et en retournement de situation, mais elle a définitivement sellé le sort de Menlo. Tôt dans la journée la Commandante Arley de Thurwes a convoqué l’Etat-Major des forces elfiques et les chefs de la CGT (Confederation des Gobelins Travailleurs )pour leur dicter ces ordres. Les révolutionnaires rouges ont un peu mal pris d’êtres vu comme étant sous les ordres de la commandante, mais elle a vite tempéré leurs ardeurs comme elle sait si bien le faire.

Son plan était radical. La forteresse ennemie était sur trois niveaux, chaque niveau ceinturé par des murs de métal et de brique avec au premier niveau une série de casemates fortifiées et équipées d’artillerie faisant office de tour. Elle divisa les forces elfiques en plusieurs groupes afin d’attaquer chacune de ces redoutes avec l’appui des forces révolutionnaires et de leur artillerie. Les troupes Saccages-Soleil se répartiraient sur les unités dépourvues d’artillerie pour utiliser leur magie en remplacement. Ainsi, la disposition était la suivante:

Nord-Ouest : L’épieu d’albâtre avec une force d’artillerie gobeline.
Nord-Est : Les rangers des Fantomes de Guede et des Lions de Quel’thalas avec un détachement d’artillerie
Est : Le 3e escadron de chevalière de Miriya avec un détachement d’artillerie
Sud-Est : Le 1er escadron de chevalière d’Arley avec la moitié des saccages-soleil
Sud-Ouest : Le 2e escadron de chevalière d’Angelique avec l’autre moitié des saccages-soleil
Ouest : Les Fils de Quel’thalas avec le gros des forces révolutionnaire dirigés par Ilitch

C’est à 21h45 précise que l’attaque a débuté. Toutes les forces d’artillerie frappèrent avec leurs mortiers, leur lance-fusée multiple et des attaques suicide de saboteur, les saccages-soleil se lancèrent aussi dans le bombardement. La violence des frappes faisait trembler la terre et vriller nos tympans, chaque détonation se répercutant dans l’air et nos corps. Les défenses ennemies tenaient bon, mais les frappes firent mort, blessé et paniqué vu leur brutalité. L’ennemi pourtant ripostait avec ses propres canons et mitrailleuses faisant de nombreuses victimes chez les révolutionnaires. Il était temps pour les elfes de passer à l’attaque aussi et après un ultime barrage d’artillerie consumant les dernières munitions, nous avons chargé les fortifications en lançant nos grappins sous les quelques tirs des mitrailleuses encore en état. Sur tout le fort fumant et ébranlé par les tirs, les forces elfiques se lançaient à l’attaque des murailles. La milice fit une résistance héroïque, mais comme toujours ce n’était qu’une milice moyennement équipée et peu expérimentée voir pas du tout face à des forces de vétérans qui ont connu des années de combat. Malgré leur nombre, ils ne purent guère faire que ployer et refluer partout sur le fort pour occuper de nouvelle position défensive.

Les forces elfiques ont pris quelques minutes pour évaluer la situation, se réorganiser et se reposer après cet assaut, mais pas les révolutionnaires qui chargèrent sans réfléchir ces nouvelles positions. Comme a chaque fois, ce fut un carnage me faisant dire que la mort des révolutionnaires était devenue si commune et ridicule que cela passait de la tragédie a la comédie à force de répétition. Curieusement, à la mort des révolutionnaires, un milicien approcha et nous demanda s’il restait des hommes de la CGT avec nous. Quand nous avons répondu par la négative il est retourné auprès de ses camarades et après quelques minutes, la moitié des combattants qui jusque-là pointaient leurs armes vers nous, les pointèrent vers l’intérieur de leur forteresse et donc leur propre camp! Les autres jetèrent leur redingote d’uniforme en signe de sécession et le milicien du début revint vers nous. Il nous dit s’appeler Fritz et nous expliqua la tragédie derrière une grande partie des troupes de milices de Menlo. Quand l’attaque débuta sur l’ile, Edias Thomson avait promis aux habitants de l’ile qu’ils pourraient s’abriter librement dans le fort de la Gobelin Electric. Ainsi, tous ceux qui n’étaient pas dans la confidence de la révolution et évacuée par mer au moment des bombardements, allèrent se réfugier dans le fort. Une fois tous a l’intérieur et que la milice actuelle se battait dans les rues, Edias fit enfermer les femmes et les enfants et força les hommes à rejoindre ses forces armées sous peine de voir leur proche exécuté. C’est ainsi que les effectifs de la milice explosèrent. Certains tentèrent bien de s’échapper avec leur famille, mais les Revolutionnaire les attrapèrent et exécutèrent les hommes et déportèrent les familles dans des camps de travail, estimant que ceux n’étant pas avec eux depuis le début étaient des ennemis du peuple. Les miliciens n’avaient donc pas d’autre espoir qu’une victoire des forces de la GE pour protéger leur famille, mais à présent, ils voyaient une autre opportunité. Fritz promit aux elfes l’aide de la milice et l’ouverture des défenses pour prendre le fort en echange d'une alliance contre la GE et les révolutionnaires et le sauvetage de leur famille. Arley qui comme moi voyait d’un mauvais oeil les fanatiques prolétaires de la CGT accepta sans hésiter l’offre de Fritz, mais Ilitch, Koba et d’autres révolutionnaires qui étaient arrivés entre-temps s’insurgèrent. Angélique n’attendit pas un instant et massacra les deux leaders révolutionnaires avec une violence inouïe si bien que les révolutionnaires ayant assisté a la scène déposèrent les armes et furent arrêté par les chevalières.

De notre côté nous suivions Fritz et les sans-redingotes dans l’assaut du 2e niveau de la forteresse, bien décidé à nous emparé de la place. La plupart des miliciens vinrent avec nous, abandonnant aussi leur allégeance pour aller sauver leurs familles. Mais nous sommes alors tombés sur un spectacle navrant. Les derniers miliciens loyalistes et des sorciers de Menlo étaient cachés derrière un rempart formé par les civils et familles des miliciens, un véritable rempart vivant. Ainsi cachés, ils se mirent à nous attaquer tout en étant à l’abri de toute contre-attaque de notre part, de peur de toucher des innocents. Les autres forces elfiques sont arrivées, mais furent comme nous paralysé par la situation. Nous tentions d’élaborer des plans d’action quand nous avons senti une vibration qui s’est amplifiée encore et encore jusqu’à devenir une impulsion ultraviolente venant du coeur du rempart d’innocent. Les civils et nos ennemis sont tous tombés comme des poupées de chiffons dans l’instant alors que nous étions pris de violent vertige. Quand nous avons repris nos esprits, nous avons vu un petit gobelin bien mis, avec une petite moustache et des cheveux gominés coiffés avec une raie sur le milieu. Nous avons reconnu Nilak Lateso venant d'utiliser une des ses inventions pour assommer l'ennemi que nous avons vite capturé. Il venait lui aussi de changer de camp et nous avoua avoir envisagé cela depuis longtemps et attendait la bonne occasion. Il nous annonça que le donjon de la forteresse était impossible à attaquer pour le moment à cause des impressionnantes défenses, mais promis de nous en débarrasser dans les 48h. Il se mit alors au travail sans attendre tandis qu’Arley donna des ordres sur l’occupation de la forteresse et envoya Miriya avec un certain nombre de troupes traquer les révolutionnaires pas encore emprisonnés. Ceux-ci privé de leur chef avait perdu tout fanatisme et se révélait même lâche se rendant presque tout le temps sans résistance a l’exception des “commissaires” qui furent éliminés rapidement. Bien vite les chevalières prirent pour habitude de viser les chefs en cas de résistance attendant que leurs hommes se rendent ensuite. Cependant, certains demandèrent à continuer d’affronter la GE malgré notre changement d’alliance ce que j’ai appuyé, nous aurons besoin de toute aide possible et je suis convaincue que certains révolutionnaires sont sincères dans leur volonté de sauver Menlo au-delà de toute considération politique.

Quoi qu’il en soit, la fin de la bataille est sans doute pour demain, nous ignorons pourquoi Edias n’a pas encore tenté de négocier sa reddition ou tenter de fuir, c’est illogique compte tenu du personnage il doit donc encore avoir un atout dans sa manche. Restons donc prudents, on ne sait pas ce qu’il nous réserve !


Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Ven 15 Nov 2013 - 23:34

L'Electrokul!

Spoiler:

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Mer 20 Nov 2013 - 12:02

Menlo est tombé!

C’est une victoire, une victoire totale! La ville est tombé entre les mains de l’armée thalassienne sans qu’aucun ennemi n’arrive à fuir ou a former des ilots de résistances. Les prisonniers sont très nombreux et le bilan de ce mois de guerre extrêmement lourd, plusieurs centaines de morts et de blessés, sans compter les prisonniers. Mais enfin tout s’achève ici.

Vendredi soir, Arley a envoyé les troupes elfiques et les “sans redingotes” défendre la forteresse et surveiller la ville en cas de tentative d’évasion de l’ennemi, de soulèvement ou de secours. Pendant ce temps Nilak finissait de saboter les défenses avec le 1er escadron de chevalière et les Fils de Quel’thalas. Quand les défenses tombèrent enfin grâce à l’ingénieur, Arley et quelques-unes de ses chevalières ainsi que les Fils foncèrent dans le donjon tandis que les dernières chevalières escortèrent le gobelin. Au sommet du donjon, qui servait de terrasse au labo et à l’usine de la GE, nous avons été intercepté par une importante ligne de korkron, les derniers combattants des lames de Garrosh. Ils défendirent avec détermination est courage la ligne de bataille et l’usine malgré leur infériorité numérique, cédant peu à peu du terrain jusqu’à tomber jusqu’au dernier. Nous avons rapidement entamé de soigner les quelques blessés que nous avions subis mais déjà la porte de l’usine s’ouvrit et un flot d’une dizaine de “sorciers de Menlo” s’élança vers nous. J’ai ordonné le repli de nos forces afin de maximiser nos attaques à distance avant le corps à corps particulièrement dangereux contre ces hommes et leurs armes foudroyantes. Quelques-uns tombèrent mais malheureusement la plupart parvinrent à survivre et firent des ravages particulièrement chez les chevalières et leurs armures d’acier qu’ils ciblèrent en priorité.

Après un corps à corps intense et incertain malgré leur très faible nombre, nous avons fini par faire tomber ses ennemis tenaces. Les derniers des sorciers de Menlo venaient de disparaitre mais la bataille avait déjà pris une tournure sinistre avec nos forces réduites aux deux tiers environ. Nous avons alors progressé dans l’usine au sommet du donjon, méfiant de ce que nous pourrions trouver quand nous avons remarqué Edias derrière un établi, sur une terrasse. Il nous invectiva et nous somma de nous rendre ce que nous avons évidemment refusé puis nous lui avons proposé de se rendre à notre tour. C’est alors qu’il attaqua avec son télégraphe mental. Cet appareil provoqua un contrôle mental de certain d’entre, nous en envoyant des messages directement dans nos têtes à l’aide d’un code Morse. Nous avons commencé à nous combattre entre nous dans la plus total désorganisation. Certains parvinrent à échapper à cette mêlée confuse pour attaquer directement Edias et surtout sa machine qui tombât en miettes après quelques coups. Mais l’ennemi ne s’avoua pas vaincu et déclencha un phonographe, une curieuse machine avec un entonnoir et un cylindre tournant qui se mit à cracher une musique infamante qui cloua aux sols les plus sensibles d’entre nous au rythme de paroles subversives telle que “baby baby ho!”. Nous fûmes pour certains à nous tordre de douleur à cause de ces sons quand il saisit une arme à feu à six coups et tira à l’aveugle dans notre groupe, réduisant encore notre nombre après le combat fratricide.

Les troupes encore debout s’acharnèrent sur les inventions, brisant le phonographe, une curieuse ampoule géante et l’ennemi désemparé fixa une chaise électrique, qu’il ne réussit à utiliser, il se tourna donc vers le kinétoscope, une machine à bobine qui projeta une image mouvante. Au-delà de l’étonnement technique, cela n’eut évidemment aucun effet sur les troupes engagées. Il sentit sa dernière heure arrivé et tenta de fuir quand un “ding” sonore annonça qu’une de ces inventions était prête. Nous avons alors vu un immense vrykul équipe d’une armure de sorcier de Menlo améliorée, avec des électrodes repartie partout sur le corps formant une véritable armure de foudre. Ce colosse à la force démentiel, équipée d’armes fatale et d’une armure impénétrable se jeta dans nos rangs. L’ennemi semblait invincible mais nous avons usé de nombreuses techniques pour tenter de le briser. Les grenades PEM et l’eau eurent quelques effets, celui de griller des fusibles et de perturber l’armure quelques instants, mais rien qui n’arrive à le mettre hors combat. Finalement, la solution vint d’une idée de Veloce qui proposa de provoquer un court-circuit massif en utilisant la chaise électrique. Vint alors un plan audacieux pour tenter de pousser le géant à toucher la chaise, les tentatives de plus en plus dangereuses finirent par aboutir et l’effet fut saisissant. Prit d’un flot d’énergie, le géant et son armure s’illuminèrent, saturé de puissance avant d’exploser violemment. Edias, était à présent sans défenses et nous avons pu l’arrêter.

L’arrestation d’Edias signa la fin de la bataille de Menlo. Les dernières forces avaient déposé les armes ou avaient été tué ou encore mis hors combat. Le calme était revenu et la ville était sous le contrôle militaire des forces thalassienne, le tout tenu de main de fer par Arley de Thurwes. Les survivants de la ville ont commencé à s’organiser doucement. Nilak Lateso prit temporairement la tête d’une commission visant à réorganiser la ville et juger les très nombreux prisonniers. Il prit dans son équipe Fritz qui avait mené les Sans redingote, pour la confiance qu’il avait auprès des civils et de la milice mais aussi Oliver le postier de la CGT pour ne pas s’aliéner la totalité des révolutionnaires et les ralliés pour le bien de Menlo, il ajouta aussi divers cadres scientifiques et artisanaux. Ce gouvernement provisoire a commencé à juger les différents leaders et a décidé unanimement que Fritz serait le prochain dirigeant de Menlo, Nilak refusant ce poste pour se concentrer sur ses recherches. Cependant les pertes dans la population de l’ile (civils comme combattants) sont cependant suffisamment lourdes ( un quart des habitants est mort et plus encore blessé ou prisonnier) pour que la reconstruction et le retour à la normal soient longs. Il est donc prévu que les saccages-soleil, l’épieu et les chevalières restent sur place encore un moment pour aider à la sécurité, maintenir la paix entre les groupuscules et fournir un soutien magique et logistique à la ville. Ainsi Arley a toujours un droit de regard est une autorité stricte sur la totalité des décisions et actions à venir du gouvernement provisoire.

Je tiens à féliciter chacun de vous pour cette longue opération contre Menlo qui fut particulièrement difficile et de longue haleine, l’ennemi a été tenace, inventif et bien soutenu par les Korkron. Mais à présent, Garrosh est privé de la force des inventions de ces gobelins et d’une partie de ces troupes. Nous ne bénéficions malheureusement pas de nouveau avantage important compte tenu des ravages des combats qu’on a laissé une ville en ruine et une population exsangue mais cette victoire reste décisive. Quel’thalas triomphe à nouveau et triomphera définitivement!

Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Ven 22 Nov 2013 - 19:07

Le retour de la Septième Colonne
20 novembre 33

Cause : Toujours en poste à Menlo depuis notre victoire, nous avons reçu une lettre de la part de notre amie, la prêtresse Zystra, qui nous demandait de la retrouver à Tranchecolline afin de nous occuper d'une tache essentielle à l'effort de guerre de la Rébellion.

Déroulement : Une fois arrivés sur place, nous avons pu constaté que la petite bourgade avait bien changé depuis notre dernier passage. Les chefs Vol'jin et Baine Sabot-de-Sang étaient sur le pied de guerre et leurs troupes s'affairaient aux préparatifs pour le siège d'Orgrimmar qui semble de plus en plus imminent à présent.

La Trollesse Zystra vint nous voir et nous expliqua notre mission. Nous devions aller rencontrer une escouade de l'Alliance installée dans les ruines du Donjon de Tiragarde au Sud et nous joindre à elle, autant pour travailler de concert avec ces alliés de circonstance que pour les surveiller. Malheureusement, lors de notre arrivée sur les lieux nous ne trouvâmes que des cadavres, nos rangers étaient formels sur le fait qu'il s'agissait plutôt d'assassinats que d'une bataille classique. Nous fouillâmes le fort et trouvâmes le commandant allié, lui aussi mort, avec une lettre sur lui clamant "Mort à l'Alliance ! Gloire à la Vraie Horde !"

C'est à ce moment-là que des Orcs furtifs surgirent des ombres et nous attaquèrent par surprise, même si nous nous étions préparés à une telle éventualité, il s'agissait certainement des assassins responsables du carnage. Le combat fut rapide et brutal, nous vînmes à bout de nos adversaires sans réelle difficulté mais c'est la suite qui fut vraiment intéressante. En fouillant nos ennemis, nous trouvâmes des insignes flamboyants de la Septième Colonne, des adversaires auxquels nous avions plusieurs fois fait face dans les Tarides avant de partir en Azshara, et qui avaient retenu Zystra avant que nous ne la libérions. Notre mission n'ayant plus de sens, nous retournâmes à Tranchecolline faire notre rapport à la prêtresse, elle annonça devoir parler de tout ceci avec Vol'jin et nous demanda de rester sur place afin d'apporter notre aide aux rebelles en attendant notre prochaine mission.

Résultat : La Septième Colonne semble toujours active et déterminée à mettre des bâtons dans les roues à la Rébellion, nul doute que Zystra a déjà une idée derrière la tête pour contrer leurs agissements. Nous stationnons à Tranchecolline jusqu'à nouvel ordre en apportant notre soutient aux efforts des forces présentes sur place.

Bilan :
Ennemis : 10 assassins kor'rkons tués.
Fils : Quelques blessures légères rapidement soignées.
Alliance : En l'absence de survivants, conclusion a été faite que l'ensemble de l'escouade a été éliminée,  nous n'avons pas eu l'occasion de compter les pertes mais elles dépassent certainement la trentaine au moins.


Lieutenant Arévas Summerbreeze


Dernière édition par Arévas le Sam 23 Nov 2013 - 15:55, édité 1 fois

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Sam 23 Nov 2013 - 15:49

Assaut sur l'Île de la Dispute
22 novembre 33

Cause : La prêtresse Zystra vint nous revoir à Tranchecolline pour nous faire part d'une découverte importante. En se servant de sa magie sur les insignes de la Septième Colonne, elle avait pu localiser une île au Sud de Cabestan d'où émanait, selon elle, une puissante magie dont elle suspectait les Sept d'en être à l'origine.

Déroulement : Nous partîmes donc pour Cabestan. Là-bas nous pûmes assister à une manifestation de mécontentement des habitants sur les quais, un employé nous expliqua qu'un épais brouillard persistait depuis des jours autour de l'Île de la Dispute, les navires de commerce refusant de prendre le risque de naviguer dans ces eaux. Nous louâmes deux barques pour nous rendre à proximité de l'île cachée et traversâmes le brouillard sans encombre. Fraîchement débarqués, nous profitâmes de l'effet de surprise pour éliminer rapidement les kor'krons présents sur place, dont les chamans à l'origine du brouillard. Des renforts ennemis se manifestèrent très vite et un combat acharné s'engagea, nous tenions bon mais c'était sans compter un autre adversaire qui entra en jeu ensuite.

En effet, des kor'krons parlèrent de lâcher un ogre sur nous. Celui-ci apparu alors et une puissante magie semblait être à l'oeuvre sur lui, décuplant sa taille et sa force. Il massacra certains de ses geôliers avant de s'en prendre à nous, piétinant Cenaya au passage. Plus le combat durait et plus ce géant grandissait et s'enrageait, hurlant qu'il voulait quitter cet endroit et être tranquille. Zystra arriva alors sur le dos d'une wyverne, elle sonda magiquement l'ogre et sentit que la magie qui l'affectait était originaire de Pandarie. Nous comprîmes alors que ce n'était pas par la force que ce combat pouvait être gagné, nous entreprîmes de calmer l'ogre en usant de tout le calme possible.

Le géant sembla se calmer puis il vomit soudainement une immonde masse noire gélatineuse sur nous. Le doute n'était plus permis, il s'agissait bien d'un Sha, chose incompréhensible à cette distance de la Pandarie. Le Sha s'empara quelques instants de Jaline et Hanorya avant que nous ne l'éliminions définitivement, laissant les deux femmes affaiblies et l'ogre retrouvant son calme et sa taille normale.

Zystra fouilla la cargaison sur laquelle veillaient les kor'krons et fit une découverte étonnante, tous ces objets venaient de Pandarie et étaient destinés à être apportés à Orgrimmar pour servir l'effort de guerre. Ne sachant pas quels dangers tout celà pouvait encore contenir, la Trollesse nous ordonna de ne rien toucher et de la laisser étudier, elle allait devoir faire souvent des allers et retours vers Tranchecolline pour tenir Vol'jin au courant de ses découvertes.

Résultat : Nous avons encore une fois bousculé la Septième Colonne dans ses agissements, nul doute que priver Garrosh de cette cargaison risque de nous attirer sa colère. C'est pourquoi j'ai fais mettre en place des tours de garde et recommandé la plus grande prudence. Il est intéressant de noter que l'ogre, qui s'est présenté comme s'appelant Shak, a souhaité rester avec nous, nous offrant sa protection suite à notre aide pour l'avoir libéré, il convient de rester également prudent à son encontre. Nous attendons de voir ce que Zystra peut découvrir avant de décider de la suite.


Bilan :
Ennemis : 20 kor'kons tués.
Fils : Quelques blessés légers, Cenaya a été sévèrement molestée par l'ogre possédé, Jaline est fiévreuse suite à l'assaut du Sha.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Lun 25 Nov 2013 - 21:34

Capture d'un navire pirate
24 novembre 33

Cause : Un bateau s'amarra ce dimanche soir au quai sur l'Île de la Dispute sans y être invité. Nous prenant pour des confrères flibustiers, un membre de l'équipage nous proposa de nous joindre à eux pour une mission commandée par Garrosh Hurlenfer, à savoir rejoindre le port d'Orgrimmar pour pendre possession d'une cargaison de mines marines et de piéger un large périmètre le long des côtes de Durotar en prévision d'un débarquement de l'Alliance et des Rebelles.

Déroulement : Nous jouâmes le jeu et furent présentés au Capitaine dans sa cabine, il s'agissait de toute évidence d'un homme visiblement fort attaché aux bonnes manières et aux coutumes du grand monde. Celui-ci reconnut notre tabard et ordonna à ses hommes de nous capturer dans le but de nos livrer à Garrosh. La Légat entama un duel d'honneur avec le Capitaine tandis que nous luttions contre les pirates dont l'acharnement n'avait d'égal que leur excitation devant nos membres féminins. Le combat fut de courte durée bien que le Capitaine se révéla être un adversaire redoutable, ayant mis la Légat plusieurs fois en difficulté avant d'être finalement vaincu et achevé avec tout le respect dû à son rang. Zystra arriva alors et nous annonça avoir repéré par magie d'autres kor'krons de la Septième Colonne loin au Sud, près du Marécage d'Âprefange, le navire tombant à pic pour se rendre dans ces environs.

Résultat : Nous avons non seulement empêché la réalisation d'un nouveau plan de Garrosh mais nous voilà également propriétaires d'un bateau avec lequel Zystra compte nous envoyer vers notre prochaine mission. Elle a encore besoin d'un peu de temps pour trouver l'endroit approximatif où nous guider et elle souhaite également que nous raccompagnions l'Ogre Shak à Mur-de-Fougères, le camp du Clan Cognepierres dont il est issu. Nous préparons le navire en chargeant une partie de la nourriture et du matériel trouvés dans le butin des kor'krons en attendant.


Bilan :
Ennemis : Une quinzaine de pirates tués, dont une grande partie grâce à Shak sur le quai.
Fils : Quelques blessures légères sans gravité.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Jeu 28 Nov 2013 - 22:29

Départ pour le Marécage d'Âprefange
27 novembre 33

Cause : Zystra nous informa qu'elle avait repéré une autre île où la Septième Colonne avait invoqué un brouillard magique de la même manière qu'autour de l'Île de la Dispute. Elle nous demanda de nous rendre sur place, dans les eaux bordant le Marécage d'Âprefange au Sud avec le navire confisqué aux pirates, elle nous confia aussi l'Ogre Shak afin de le raccompagner chez lui, à Mur-de-Fougères, lieu de résidence du Clan Cognepierres, celui-ci semblait heureux de pouvoir retrouver son foyer.

Déroulement : La traversée se déroula sans encombre jusqu'à l'île en question, entourée comme prévu par un épais brouillard de source chamanique. L'équipage fit en sorte d'approcher le navire au plus près de la brume et un chaman rebelle nous lança un sort de marche sur l'eau ainsi qu'un sort de camouflage élémentaire afin de pouvoir traverser rapidement ce phénomène sans danger et rapidement.

Une fois sur l'île, nous trouvâmes un campement de kor'krons que nous éliminâmes rapidement, malheureusement les bruits de combat alertèrent un autre groupe situé plus loin et hors de vue. Nos rangers allèrent se rendre compte sur place et vinrent nous informer que des chamans étaient occupés par une incantation qui avait pour cible la mer, provoquant une large zone d'écume. Un rugissement retentit tandis que nous entendions les kor'krons donner des ordres de repli suite à la réussite de leur mission. Une haute vague se dirigea vers nous, heureusement fortement réduite par l'intervention salutaire et arcanique de Shaona, ne faisant que nous bousculer sans grandes blessures. Une fois le raz-de-marée passé, nous comprîmes ce qui pouvait en être à l'origine, en effet le chaman rebelle nous contacta par télépathie et nous demanda de revenir sur le navire au plus vite, ce dernier était aux prises avec un jeune kraken, sans doute invoqué par les chamans de la Septième Colonne qui nous ont échappé.

De retour sur le navire, nous dûmes livrer un féroce et gluant combat contre le mollusque géant, ses tentacules se révélant fragiles mais nous dûmes redoubler de prudence pour éviter d'être attrapés et emportés. La tête du kraken finit par émerger tandis qu'il poussait le bateau vers lui, nous descendîmes aux canons pour l'arraisonner copieusement. Shak lança un tonneau entier de poudre sur la tête monstrueuse qui, couplé avec tout le reste qui lui était tiré dessus, provoqua une violente explosion qui ne laissa que des morceaux éparses de la bête.

Résultat : Nous avons sauvé le navire et une partie de l'équipage rebelle, cependant nous nous retrouvons coincés en pleine mer suites aux avaries du bateau. Le Capitaine sombrelance insiste pour que nous restions sur place afin de ne pas prendre plus de risques tandis que ses hommes procèdent aux réparations. Plus ennuyeux encore, les chamans et kor'krons de la Septième Colonne à l'origine de l'invocation du kraken nous ont échappé, nul doute qu'ils continueront à semer le chaos jusqu'à ce que nous parvenions à les neutraliser, tout comme l'ensemble de leur compagnie d'ailleurs.


Bilan :
Ennemis : 10 kor'krons de la Sept et un jeune kraken tués.
Fils : Quelques blessures légères sans gravité.
Rebelles : Une dizaine de marins emportés par le kraken, ceux ayant été repêchés vivants après le combat ne sont pas comptabilisés dans les pertes.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Sam 30 Nov 2013 - 16:45

Passage dans le Marécage d'Âprefange
29 novembre 33

Cause : Les marins rebelles ayant fini les réparations sur le navire, nous nous demandions quel cap prendre quand un zeppelin aux couleurs de la Septième Colonne nous survola. Le Capitaine sombrelance nous affirma avoir vu cet engin après que le kraken fut invoqué, il s'agissait sans doute des chamans et kor'krons nous ayant échappé mercredi.

Déroulement : Nous primes le zeppelin en chasse et lui tirâmes dessus à l'aide des canonnières présentes sur le pont. Une protection magique de nature élémentaire semblait protéger le ballon mais le chaman rebelle présent à nos côtés parvint à l'affaiblir suffisamment pour que nous puissions le trouer et provoquer la chute du zeppelin, celui-ci alla s'écraser sur le continent et disparut dans le Marécage d'Âprefange. C'est alors que nos sens magiques se sentirent piqués à vif tandis que des ruines commençaient à se dessiner à travers la brume.

La poursuite nous avait bien éloignés de notre point de stationnement forcé, et en consultant rapidement sa carte, le Capitaine sombrelance nous annonça que nous étions face à Theramore, ou plutôt face à ce qu'il en restait depuis la tristement célèbre explosion de la bombe de mana. Le doute s'installa parmi la troupe quant à savoir quoi faire ensuite, il pouvait être risqué de s'approcher des résidus magiques dans les ruines mais nous ne pouvions laisser échapper les kor'krons de la Sept encore une fois. Nous débarquâmes donc sur le quai et approchâmes des décombres avec précaution, Shaona ayant préparé des protections magiques par précaution. Le paysage qui s'offrait à nous était digne du Cataclysme, l'horreur supplémentaire résidait dans l'idée que c'était là l'oeuvre de races mortelles et non d'une créature titanesque comme un ancien Aspect corrompu. Nous profitâmes de ce moment pour réfléchir à ce pourquoi nous combattions, la guerre avait déjà son lot d'atrocités plus ou moins naturelles pour ne pas avoir à subir ce genre d'événement innommable, l'honneur et la morale devaient prévaloir à nouveau.

La traversée des ruines se déroula sans incident, la menace magique des lieux semblait grandement surestimée et nous pûmes enfin nous lancer à la recherche du zeppelin perdu dans le Marécage. Nous le trouvâmes plutôt facilement et lançâmes l'assaut sans perdre de temps, nous pûmes constater la présence d'un artefact visiblement de conception mogu qui crépitait d'énergie électrique que deux chamans tentaient de contrôler. Le combat fut assez ardu, les kor'krons de la Sept usant de stratagèmes retords et aussi risqués pour eux que pour nous. Nous parvînmes à en venir à bout et à capturer leur chef, qui se révéla être l'Orc ayant insulté et attaqué la Légat lors de notre passage à la Forge du Tonnerre en Pandarie, avant que les deux ne soient séparés par le supérieur du kor'kron et le chef du Reliquaire. Il préféra se suicider à l'aide d'une capsule de poison plutôt que de parler.

Avec la relique mogu et des blessés sur les bras, retourner vers le navire et les ruines de Theramore nous semblait compliqué. Shak nous invita à le suivre jusqu'à son village, nous promettant assistance de son peuple, nous acceptâmes. Une fois arrivés au village des Cognepierres, Mur-de-Fougères, le chef ogre nous remercia d'avoir libéré et ramené Shak et nous offrit l'hospitalité le temps pour nous de retrouver nos forces.

Résultat : Nous avons finalement éliminé les kor'krons qui nous avaient échappé mercredi et ramené Shak chez lui comme nous l'avait demandé la prêtresse Zystra. Nous séjournons pour quelques jours à Mur-de-Fougères en attendant de décider de la suite. Le chaman rebelle resté sur le navire nous a contacté par magie pour nous demander des nouvelles, nous l'avons rassuré et lui avons donné la permission de retourner vers Durotar se mettre à disposition de la Rébellion, nous trouverons une autre façon de rentrer.


Bilan :
Ennemis : 16 kor'krons de la Sept tués.
Fils : Deux blessés légers soignés au village ogre.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Ven 6 Déc 2013 - 15:21

Transport de la relique à travers les Tarides du Sud
4 décembre 33

Cause : Sans nouvelles de Zystra, il fut décidé de rejoindre Tranchecolline par voie terrestre, les Ogres Cognepierres nous fournirent un chariot tiré par un kodo afin de transporter l'imposante relique que nous avions acquise de haute lutte face à la Septième Colonne.

Déroulement : Nous fîmes nos adieux à Shak et primes la route. Le voyage fut calme, nous sortîmes du Marécage sans encombres et parcourûmes une bonne distance dans les Tarides du Sud sans être dérangés. Soudain, 3 kor'krons de la Sept, dont un chaman, se présentèrent à nous à dos de wyvernes. Le chaman, qui était aussi le chef, tenait un drapeau blanc et demanda à nous parler pacifiquement. Il nous fit bien comprendre que cette situation ne lui plaisait pas, ce n'était qu'à cause des ordres de son commandant qu'il tentait de parlementer avec nous. Le dit-commandant souhaitait que nous lui remettions la relique mogu sans attendre, nous avertissant de ses dangers pour des gens non avertis. Devant notre refus logique, le chaman exprima sa satisfaction de pouvoir nous affronter tandis qu'un de ses camarades allait porter notre réponse à son chef.

Le chaman invoqua un puissant tremblement de terre qui nous mit presque tous à terre. De larges crevasses se créèrent, desquelles surgirent 4 scorpions géants montés chacun par un chevaucheurs kor'kron. Le combat fut long et ardu face à ces redoutables adversaires en plus des 2 wyvernes restées au-dessus de nous. Nous parvînmes à prendre l'avantage lorsqu'un événement inattendu se produisit, la relique s'anima et parla. L'artefact se déplia et révéla sa véritable forme, un golem de l'Île du Tonnerre, création du Roi-Tonnerre née de la magie du sang. Il prononça un discours qui laissait songer qu'il désapprouvait notre hostilité et devait y mettre un terme en nous éliminant. Il acheva les 2 kor'krons qui restaient et blessa grièvement Cenaya au bras, usant d'un arsenal dévastateur. Pour finir, son système d'auto-destruction se mit en marche et il explosa, projetant des morceaux brûlants de sa carcasse.

Des guerriers sombrelances arrivèrent peu après à dos de raptors, alertés par l'explosion. Ils nous offrirent l'hospitalité à leur camp situé non loin et nous y escortèrent. Nous ramassâmes quelques morceaux du golem et prélevâmes des échantillons du sang qui l'animait avant de suivre les Trolls.


Résultat : La relique mogu a été détruite lors du combat contre les kor'krons de la Septième Colonne et nous avons 2 blessés dont un grave. Nous restons au camp sombrelance le temps de nous rétablir avant de reprendre la route vers Durotar.


Bilan :
Ennemis : 4 scorpions géants et leurs chevaucheurs kor'krons tués, un chaman et un chevaucheur de wyverne tués, un golem mogu détruit.
Fils : Un blessé léger et un blessé grave.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Dim 8 Déc 2013 - 15:54

Combats de monstres dans le Lacis
6 décembre 33

Cause : Prêts à reprendre la route après 2 nuits à la Halte de la Vendetta, nous partîmes en direction des Tarides du Nord, toujours avec l'objectif de rejoindre le front de Durotar. Nous espérions que le pont mis en place sur la faille séparant les Tarides du Nord et du Sud était toujours en place et la route passant à travers le Lacis était donc le chemin le plus direct.

Déroulement : Nous pénétrâmes dans le Lacis lorsqu'une voix étrange se fit entendre. Elle déblatérait un flot continu d'inepties et autres non-sens, remerciant un public inexistant d'être présent pour un grand match opposant les Fils de Quel'Thalas au champion en titre d'une certaine Ligue. L'auteur de ces paroles insensées se dévoila enfin, il s'agissait d'un gobelin en tenue ridicule et se présentant sous le nom de Rouge, il utilisait un porte-voix pour simuler à la fois le rôle d'un présentateur sportif et celui de champion, ainsi qu'une radio avec des cris de foule enregistrés pour s'auto-acclamer. Visiblement très fier de cette mise en scène bien rodée, il nous annonça que la Septième Colonne l'avait sponsorisé pour nous affronter en combat à mort, voilà qui devenait enfin un peu cohérent.

Une surprise de taille nous attendait car le gobelin n'avait pas l'intention de combattre lui-même. Au lieu de celà, il activa un camouflage optique pour disparaître et lança des grenades qui activaient des portails magiques dont sortirent des créatures grotesques directement issues des chambres des horreurs mogus du Trône du Tonnerre, encore du butin acquis par les kor'krons pour Garrosh, sans aucun doute. Ces monstres de poche se révélèrent aussi coriaces qu'originaux car nous dûmes faire face à un drake enflammé, une tortue avec des canons à eau sortant de sa carapace, un mushan avec un arbre sur le dos, un ours mou géant et une souris jaune rayée qui produisait de l'électricité avec ses joues. Tous furent finalement mis à terre avant d'être aspirés par les portails qui les avaient invoqués. Le gobelin ne se démonta pas pour autant et il nous envoya son monstre le plus puissant, selon ses dires.

Cette nouvelle créature ne ressemblait pas plus à quelque chose de commun que les autres mais son apparence était encore plus dérangeante, vaguement humanoïde et avec une longue queue, digne de l'imagination d'Aela pour faire simple. Le monstre nous parla par télépathie, nous faisant part de ses doutes sur sa propre existence, il avait été crée par le Roi-Tonnerre en personne afin de soumettre le monde mais, Lei Shen n'étant plus de ce monde, il était désormais libre. Il attrapa le gobelin camouflé et l'exécuta froidement alors que celui-ci tentait de lui donner des ordres comme il l'avait fait avec ses autres monstres. Il nous ordonna de nous prosterner devant lui et de le reconnaître comme seul vrai maître d'Azeroth, monde qu'il allait refaire à son image, en bon mégalomane qu'il semblait être.

Devant notre refus logique, il déchaîna contre nous ses immenses pouvoirs psychiques, envoyant voler certains d'entre nous dans le décor, prenant le contrôle des armes des autres pour les retourner contre eux. Pire encore, nos coups ne semblaient pas le blesser, il jubila en nous annonçant que celà le renforçait au contraire. Il s'entoura alors d'une aura d'énergie pure et se transforma en une autre créature, plus petite mais encore plus puissante. Il mit hors de combat la plupart d'entre nous, blessant tous les Fils présents plus ou moins gravement, les derniers encore debout s'acharnèrent contre lui mais celà ne semblait toujours pas l'inquiéter. C'est alors que se produisit une chose inattendue autant pour nous que pour lui. Le monstre commença à déborder d'énergie jusqu'à devenir instable malgré ses efforts pour contrôler sa puissance, il finit par imploser de lui-même, libérant une quantité d'énergie phénoménale qui ravagea la nature alentour et finit de mettre à terre tous les Fils.

Vainqueurs mais en pièces, nous rassemblâmes les troupes et nous dirigeâmes péniblement vers le camp rebelle le plus proche du Lacis qui heureusement n'était pas loin, la Colline du Chasseur. Les Taurens nous prirent rapidement en charge et s'occupèrent des blessés les plus graves en priorité, nous allions devoir encore une fois retarder notre retour en Durotar.

Résultat : Le mercenaire gobelin et ses monstres de poche ont été vaincus, le plus puissant au prix de lourds efforts et celà aurait pu être bien pire encore. Nous sommes au repos à la Colline du Chasseur, toujours dans les Tarides du Sud, en attendant d'être rétablis.


Bilan :
Ennemis : 6 monstres et leur dresseur gobelin tués.
Fils : 4 blessés légers et 4 blessés graves.


Lieutenant Arévas Summerbreeze


[HRP]

Et en bonus, la quote DTC dont je vous ai parlé concernant le nom... original du boss Confused 

Spoiler:
DTC a écrit:<Checkpoint> Le moment le plus traumatisant de ma vie?
<Checkpoint> Faut remonter aux débuts de Pokémon, la 1ère génération.
<Checkpoint> J'ai été au cinéma voir le 1er film, ils donnaient une carte rare avec, j'avais hâte et étais tout excité.
<Checkpoint> Je fais la queue, je tressaille d'impatience.
<Checkpoint> J'arrive finalement au guichet, ils me donnent la carte de Mewtwo.
<Checkpoint> Au bord de l'extase je regarde ma carte en me dirigeant vers la salle.
<Checkpoint> Et le je stoppe net en voyant le nom de la carte: "Deuxmiaou".
<Checkpoint> ...
<Checkpoint> Putain, vous vous rendez compte? DEUXMIAOU!! Ces crétins de traducteurs de mes deux!
<Checkpoint> Depuis je crois plus en rien.
En savoir plus sur http://danstonchat.com/12717.html#h0u2sS19b0Admi9X.99

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Jeu 12 Déc 2013 - 22:54

En route pour la Croisée
11 décembre 33

Cause : Toujours sans nouvelles de Zystra, il fut décidé de poursuivre notre route en direction de Tranchecolline en nous arrêtant au passage à la Croisée pour y passer la nuit.

Déroulement : En suivant le chemin qui contournait la faille volcanique séparant les Tarides du Nord et du Sud, nous pûmes constater que l'Alliance avait repris possession du Séjour-de-l'Honneur qu'elle reconstruisait et fortifiait. Nous rencontrâmes une patrouille de rebelles dont le chef, un Tauren, nous demanda la raison de notre présence loin du front. Constatant que nous connaissions Zystra, il nous demanda de lui transmettre un message, comme quoi l'heure d'un certain rendez-vous était avancé à vendredi.

Malgré cet échange cordial, quelque chose clochait. Le Tauren semblait... brouillé ? La Légat éventa rapidement une supercherie et nous alerta qu'il s'agissait d'une illusion qui nous abusait. Suite à cette révélation, tous les rebelles présents se révélèrent finalement être des kor'krons de la Septième Colonne usant aussi d'illusions pour nous tromper. Un combat bref et brutal s'engagea et, tandis que nous étions sur le point d'en finir, une troupe de chevaliers de l'Alliance arriva vers nous. Contre toute attente, ils nous chargèrent et nous attaquèrent, malgré nos efforts pour leur rappeler la trêve entre la Rébellion et l'Alliance et leur faire entendre raison. Nous faisions tout notre possible pour éviter de les tuer alors que l'un d'eux finit tout de même par être abattu, se transformant en kor'kron comme les faux rebelles précédemment.

Il s'agissait donc encore d'illusions, cet état de fait nous permit d'éviter de retenir nos coups et défaire cette troupe d'imposteurs malgré que deux de nos compagnons furent sérieusement blessés. Une autre troupe de cavaliers aux couleurs de l'Alliance arriva, cette fois plus encline à parlementer avec nous. Après une discussion houleuse emplie de méfiance des deux côtés, force fut de constater que les kor'krons de la Sept avaient mis au point un ingénieux stratagème pour duper tant l'Alliance que la Rébellion et attirer Zystra et le commandant du Séjour-de-l'Honneur dans un piège, notre intervention salvatrice avait permis d'éviter le pire.

Résultat : La commandant humain nous demanda d'informer Zystra de la situation et de le tenir informé de la suite des événements. Nous prîmes congés et rejoignîmes enfin la Croisée, informant les Rebelles que des kor'krons pouvaient faire usage d'illusions pour semer le chaos et la discorde dans leurs rangs. Nous nous occupons de nos blessés et nous reprendrons rapidement la route toujours avec pour objectif de rejoindre Zystra à Tranchecolline.


Bilan :
Ennemis : 18 kor'krons de la Septième Colonne tués.
Fils : Deux blessés graves.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Sam 14 Déc 2013 - 16:49

Rencontre au sommet
13 décembre 33

Cause : Zystra nous retrouva à la Croisée et nous remercia pour avoir déjoué le plan des kor'krons sous illusions destiné à la capturer. Elle nous demanda de l'escorter jusqu'à la colline aux esprits proche de la faille séparant les Tarides du Nord et du Sud.

Déroulement : Une fois au sommet de la colline, la Trollesse prépara un bûcher et entama une danse très particulière pour invoquer les esprits. Des images apparurent que nous reconnûmes sans peine, le commandant Barnaby du Séjour-de-l'Honneur mais surtout notre Seigneur Régent Lor'themar Theron. Après un bref rapport rendu par la Légat à son chef suprême, Zystra nous expliqua qu'elle avait organisé cette réunion afin de pouvoir contacter Garthog, le commandant en chef de la Septième Colonne, pour tenter de le persuader de se rendre avec sa troupe, elle pensait sincèrement pouvoir y arriver.

L'image du commandant kor'kron apparut alors à son tour et une longue discussion entre les différents chefs commença. Beaucoup de choses furent dites mais le résultat était finalement connu d'avance, Garthog clamait haut et fort qu'il resterait loyal à son Chef de guerre et à son serment envers la Horde, son avis personnel ne pouvant entrer en ligne de compte de part son statut de militaire. Cette décision nous décevait, au fur et à mesure que nous avions appris à connaitre notre ennemi, il s'était révélé comme étant un adversaire de valeur et d'honneur, il était regrettable de ne pouvoir rallier ce précieux élément à notre cause.

La discussion allait s'achever alors que des proto-drakes montés par des Orcs gueules-de-dragon nous attaquèrent. Tout le monde pensa d'abord que Garthog avait ordonné cette attaque mais il nous assura n'y être pour rien, le respect des règles de la diplomatie était trop important pour lui, ces Orcs ne faisaient pas partie de la Sept selon lui. L'image du commandant kor'kron disparut tandis que nous luttions pour rester en vie sous un déluge de feu, les proto-drakes restaient à bonne hauteur afin d'avoir un avantage certain sur nous et éviter les coups. Nous dûmes faire preuve d'audace et d'ingéniosité pour en venir à bout et plusieurs d'entre nous furent sérieusement blessés au cours de la bataille, mais nous fûmes finalement victorieux.

Une fois le calme revenu, le Seigneur Régent nous félicita pour notre efficacité et nous informa qu'il nous recontacterait prochainement, nous laissant nous occuper de nos blessés pour le moment. Une rapide fouille des cadavres orcs nous confirma qu'ils n'appartenaient pas à la Septième Colonne, comme l'avait dit Garthog.

Résultat : Zystra n'a pas réussi ni à convaincre Garthog de changer de camp ni à le localiser, elle doit réfléchir à la suite des opérations, nous restons à la Croisée en attendant.


Bilan :
Ennemis : 6 proto-drakes et leurs chevaucheurs gueules-de-dragon tués.
Fils : 4 blessés légers et 2 blessés graves.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Ven 20 Déc 2013 - 18:44

Souvenirs
18 décembre 33

Cause : Zystra nous avait dit pouvoir être en mesure de localiser Garthog, le commandant de la Septième Colonne, si nous étions à nouveau prêts à l'escorter et à la protéger lors de l'exécution d'un rituel. Elle nous avait expliqué qu'à travers les esprits, elle pouvait revoir des souvenirs de Garthog lors de son passage dans la région et espérait pouvoir créer un lien magique avec lui.

Déroulement : Nous nous rendîmes dans les Tarides du Sud jusqu'à un endroit où Zystra exécuta son rituel. Une étrange brume nous enveloppa et des images apparurent, le souvenir se dévoilait petit à petit, des images d'Orcs et de Trolls escortant des Taurens et des kodos apparaissant au fur et à mesure. Pas de doute, nous étions en train de revoir un passage fondateur de la Horde de Thrall, lorsque celui-ci avait offert son aide pour protéger Cairn Sabot-de-Sang et son peuple contre les centaures sur le chemin vers Mulgore.

Comme nous nous y attendions, les hommes-chevaux attaquèrent la caravane. Aucun protagoniste de ce combat ne fit attention à nous, nous semblions hors du temps, témoins invisibles et même immatériels. Cependant et à notre grande surprise, les centaures finirent tout de même par nous attaquer, Zystra nous alerta sur le fait que le souvenir réagissait à notre présence et semblait vouloir nous incorporer dans son histoire, nous donnant une image d'Orcs face au centaures. Nous luttâmes donc aux côtés des forces de Thrall qui semblaient également ne pas remarquer que nous n'étions pas vraiment des leurs, l'illusion semblant parfaite des deux côtés.

La caravane prit la fuite et un petit groupe resta en retrait afin de la couvrir. Garthog, celui de l'époque, qui était bien présent dans ce souvenir, nous exhorta à le suivre et à nous battre auprès de lui. Les centaures ne lâchaient pas l'affaire et nous dûmes à notre tour battre en retraite. Finalement, nous retrouvâmes la caravane et Cairn, comme le racontent les sages taurens et les livres d'Histoire, fit s'écrouler la montagne sur nos poursuivants centaures. Garthog fut félicité et promu pour avoir sauvé un groupe de péons qui n'avaient pas compris l'ordre de retraite... il semblait en l’occurrence que nous avions pris l'image de ces dits-péons justement.

Résultat : Le souvenir était complet et nous fûmes témoins de la bravoure et du sens de l'honneur de notre adversaire, Zystra nous informa que son rituel avait été couronné de succès mais nécessitait encore d'être alimenté par d'autres souvenirs, tâche à laquelle nous consacrons à présent nos efforts.


Bilan :
Ennemis : Les ennemis étant des images issues d'un souvenir, le décompte habituel ne peut s'appliquer pour cette mission.
Fils : 2 blessés légers.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Sam 21 Déc 2013 - 16:19

Souvenirs en Orneval
20 décembre 33

Cause : Zystra nous avait dit mercredi qu'elle avait besoin d'invoquer un autre souvenir supplémentaire concernant le commandant de la Septième Colonne, Gartohg, afin de pouvoir renforcer son lien avec lui et pouvoir le localiser. Elle nous demanda de l'accompagner au Rempart de Mor'shan au Nord, point de passage vers Orneval.

Déroulement : Une fois sur place, la prêtresse nous plongea dans le souvenir qui se révéla être celui d'une féroce bataille bien connue dans l'Histoire de la Horde, celle où Thrall et Cairn Sabot-de-Sang avaient collaboré avec Jaina Portvaillant afin de capturer et purifier Grommash Hurlenfer corrompu par le sang du démon Mannoroth.

C'est donc dans un féroce affrontement opposant la Horde et les réfugiés de Lordaeron au Clan Chanteguerre et ses guerriers rendus fous que nous dûmes trouver Garthog. Notre recherche fut grandement compliquée par le chaos ambiant et part le fait que le souvenir nous avait à nouveau incorporé aux événements racontés, nous forçant encore une fois à y participer, toujours du côté de la Horde heureusement. Finalement, Garthog apparut et rallia les Orcs blessés afin de poursuivre le combat dans la forêt puis, plus loin, sur une crête corrompue par une pluie d'infernaux qu'il combattit avec courage et abnégation.

Le combat fut ardu mais bref, et voir Thrall passer près de nous avec l'âme de Grom prête à être purifiée nous conforta dans l'idée que les événements s'étaient déroulés comme prévu. Zystra se montra satisfaite quant à l'essence absorbée dans ce souvenir puis nous ramena dans notre présent.

Résultat : Le lien entre Zystra et Garthog se renforce et il devrait bientôt être assez solide pour que la prêtresse arrive à ses fins, nous restons à sa disposition à la Croisée en attendant de nouvelles instructions de sa part.


Bilan :
Ennemis : Les ennemis étant des images issues d'un souvenir, le décompte habituel ne peut s'appliquer pour cette mission.
Fils : 1 blessé léger.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Sam 28 Déc 2013 - 15:18

event organisé par Atia a écrit:
Les invocateurs
17 décembre

Cause : L’arcaniste Hekathi sentit l’écho magique d’une magie puissante dans une oasis au sud de la croisée. Certains soldats des fils vinrent vers elle quand Hekathi confirma la localisation de la magie et qu’elle appartenait à des chamans sombres.

Déroulement: Hanorya prit la direction d’un petit peloton des fils qui se dirigèrent vers l’oasis. Les chamans étaient en train de tenter d’asservir et de fusionner plusieurs élémentaires de type différent pour créer un super élémentaire multiélément. L’affrontement commença par des sorts d’illusions lancés par Hekathi pour faire croire aux chamans qu’ils avaient réussis et ainsi cesse leur sortilège. Ceci libéra les créatures qui se retournèrent contre les orcs, Hanorya et Véloce chargèrent alors et un combat acharné débuta, inégal qui s’acheva bien vite grâce au soutien des élémentaires.

Résultat : Le petit détachement korkrons, visiblement des fugitifs de la bataille des Tarides, ont été promptement éliminé et leur sombre rituel achevé.

Bilan :
Ennemis : 3 chamans et 2 voltigeurs tués
Fils & alliés: 2 élémentaires tué.


Légat Atia Silverswell



event organisé par Véloce a écrit:
L’embuscade dans l’oasis
21 décembre

Cause : Des fusées de détresses sin’dorei furent tirées depuis une oasis au sud la Legat décida de partir à l'aide de ces compatriotes en danger.

Déroulement: La Légat et la soldate Véloce se dirigèrent vers l’oasis pour voir de quoi il retournait, rapidement rejoins par le ranger Falrhen. Des korkrons étaient là, Atia s’empressa d’assassiner les orcs à l’écart du groupe principal et donna les corps à des lionnes afin de les amadouer. Le groupe découvrit des corps de messagers sin’dorei et des prisonniers. La Légat organisa les troupes en vue d’une violente embuscade comportant des attaques à la grenade sur le groupe d’orc à l’écart des prisonniers et d’une frappe au corps à corps sur le groupe gardant les prisonniers.

Les explosifs firent à merveille leur travail, mais le corps à corps se déroula bien moins facilement surtout quand les worgs intervinrent dans la mêlée. Mais par chance, les lionnes vinrent donner un coup de main à leur nouvelle amie et permirent aux elfes de l’emporter.

Résultat : Les korkrons furent tués jusqu’au dernier et leurs worgs avec, les blessés ennemis achevé et laissé aux lionnes. Les prisonniers furent rapidement évacués et renvoyés à Lune-d’Argent pour traitement médical compte tenu des sévices qu’ils ont subis.

Bilan :
Ennemis : 7 orcs et leurs worgs tués.
Fils & alliés: 5 messagers tués, 4 prisonniers blessés.


Légat Atia Silverswell



event organisé par Véloce a écrit:
Panique au voile de l’hiver
25 décembre

Cause : En pleine soirée du Voile de l’Hiver aux Tarides, des magistères arrivèrent via un portail et demandèrent à voir la Légat pour annoncer qu’un complot visait des enfants célébrant le voile à Lune-d’Argent.

Déroulement: Alors que la troupe était presque entièrement vêtue de manière festive, le magistère annonça qu’un risque d’attentat pouvait avoir lieu dans un orphelinat et que le magistère comptait sur les Fils pour venir avec lui a Lune-d’Argent afin de trouver les conjurés, les confondre et écarté tout danger, le tout en divertissant les enfants qui ne devaient se rendre compte de rien. Une mission évidente donc.

La Légat accepta sans attendre et la troupe rejoint le groupe de livreur destiné à apporter les caisses de jouets. Ils se mirent très vite à observer qui parmi les livreurs étaient les plus nerveux et deux des six se démarquèrent, puis en discutant ils recouvrirent que deux étaient nouveaux et n’avaient encore jamais fait cela, cela faisait 4 suspects sur 6 qui furent surveillés. Arrivé à l’orphelinat la directrice, une âme douce et gentille accueillie la troupe avec amabilité et leur fit découvrir les enfants qui bien vite s’amusèrent avec les fils tandis que les livreurs déposaient les caisses dans un coin. Atia qui jouait avec les enfants les observait et envoyé Eleona regarder de plus prêt. La ranger en profita pour allumer un peu les males en jouant les frivoles éméchées et réussis à en amener trois dans un coin, les autres trop tendus et craintifs pour être sensible a ses charmes furent les coupables designés. Atia envoya des fils s’occuper de ses livreurs tandis qu’elle demanda à Valenia de faire un spectacle de voltige avec ses dragons-faucons afin de distraire les enfants. Elle inspecta les caisses et les jouets, mais ne trouva rien de magique. Elle demanda alors à Cenaya et Eleona, qui venait de larguer ses copains, de vérifier mécaniquement tandis qu’elle-même interrogeait discrètement un livreur en lui mettant une lame furtive contre les reins.

Les deux rangers découvrirent des bombes dissimulées dans les paquets et commencèrent à les désamorcer tandis qu’Atia demanda à Valenia de faire une démonstration aérienne à l’extérieur pour évacuer discrètement les lieux, mais la matrone de l’orphelinat refusa et annonça la distribution des cadeaux. La Légat vint la prévenir que des bombes avaient été découvertes. La matrone lui fit un grand sourire et furtivement plaça une lame contre la nuque d’un des enfants. Atia tenta de la dissuader de faire quoi que ce soit, mais elle semblait déterminée et encouragea les enfants. Grâce au tri effectué par les rangers, beaucoup de cadeaux étaient déjà distribuables. Kimy, Ciolas et Minae évacuèrent les livreurs suspects vers Véloce qui gardait l’entrée et Atia décida de tenter le tout pour le tout. Elle annonça aux enfants un super tour de magie, la disparition de la matrone puis elle se transféra sur la matrone, lui planta la dague dans les reins tout en disparaissant avec un voile d’ombre. Elle traîna rapidement la matrone hors de vue et celle-ci ne résista pas. Ses motivations manquent encore de clarté, mais elle semblait déterminée à mourir avec les enfants. Les conjurés rassemblés la garde fut appelée et ils furent emmenés alors que le désamorçage de bombe s’acheva. Eleona gardait de côté les colis piégés en disant aux enfants qu’ils étaient cassés, que c’était des brocolis ou autre chose pour les empêcher d’approcher tandis que les autres distribuaient les vrais cadeaux. Le magistère nous félicita chaleureusement et nous accorda une petite permission à Lune-d’Argent au nom de l’armée. Une fois les livreurs et la matrone sous les verrous, nous avons rejoint les autres et nous sommes amusés avec les enfants pour le reste de la soirée.

Résultat : Ce fut pour les enfants un merveilleux voile d’hiver passé au coté d’aventuriers comme les fils.

Bilan :
Ennemis : aucune perte, 1 blessée légère et 4 prisonniers
Fils & alliés: aucune perte.


Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Sam 28 Déc 2013 - 16:43

Souvenirs à Hyjal
27 décembre 33

Cause : Zystra nous avait dit qu'elle avait encore besoin d'invoquer un autre souvenir supplémentaire concernant le commandant de la Septième Colonne, Gartohg, afin de pouvoir renforcer son lien avec lui et pouvoir finalement le localiser. Elle nous avait envoyé une missive nous demandant de la rejoindre à Nordrassil, la base principale des Gardiens d'Hyjal située aux pieds de l'Arbre-Monde.

Déroulement : Une fois sur place, la prêtresse nous assura être convaincue que le souvenir qu'elle s'apprêtait à invoquer allait être suffisamment intense pour pouvoir achever son rituel, il était temps. Sans perdre un instant, elle nous fit apparaître ce que tout le monde redoutait : le souvenir de la bataille du Mont Hyjal où l'Alliance, la Horde et les Elfes de la Nuit s'étaient unis pour faire face à la Légion Ardente et au Fléau mort-vivant conduits par l'Eredar Archimonde.

Il semblait que nous ayons alors pris la forme d'Elfes de la Nuit car nous fûmes conduits par Tyrande Murmevent jusqu'à la base de la Horde où nous restâmes avec d'autres Sentinelles en attendant que l'Alliance batte en retraite, mais surtout pour trouver Garthog. La bataille faisait rage et bientôt les gens de l'Alliance fuyaient le chaos qui amorçait son règne. Les forces de la Horde engagèrent alors le combat à leur tour, après avoir pris soin de laisser l'ennemi perdre un bon nombre de guerriers sur le champ de mines précédemment déployé. Nous restâmes en retrait et repérâmes enfin Garthog, lui et un petit groupe d'Orcs se tenaient également à l'écart et protégeaient un groupe de Gobelins apparemment fort occupés sur un flanc de montagne.

Nous comprimes rapidement que la stratégie de la Horde résidait principalement sur les explosifs pour retarder autant que possible les troupes d'Archimonde, nous veillâmes alors à protéger les Gobelins dans leur travail. Le Fléau et la Légion se déchaînaient sur la Horde mais heureusement seuls quelques ennemis arrivaient à notre portée, nous prenions soin de rester à l'écart autant que possible. Un groupe de diablotins invoqua une pluie de feu sur les Gobelins et Eleona fut blessée par une explosion prématurée tandis que Valénia se voyait écorchée vive par le crochet de boucher d'une abomination.

Finalement, Thrall dut donner l'ordre de retraite alors qu'Archimonde arrivait, la Horde se replia et les Gobelins déclenchèrent les explosifs qui firent s'écrouler une bonne partie d'un plan de montagne sur la troupe ennemie, retardant l'inévitable pour quelques précieux temps. Malheureusement, un bon nombre de démons et de morts-vivants avaient réussi à éviter l'éboulement et se jetèrent sur nous à l'unisson. Nous n'aurions eu aucune chance et Zystra nous renvoya dans notre réalité juste à temps, nous garantissant avoir assez de matière onirique pour forger son lien avec Garthog.

Résultat : Difficile de trouver souvenir plus intense que la bataille du Mont Hyjal, Zystra pense avoir suffisamment amassé d'émotions pour enfin localiser Garthog, elle nous attendra à la Croisée tout en préparant son rituel. De notre côté, nous restons à la base de Nordrassil aux bons soins des druides puis nous la rejoindrons bientôt. L'étau finit de se resserrer autour de la Septième Colonne, gageons que nous touchons enfin au but.


Bilan :
Ennemis : Les ennemis étant des images issues d'un souvenir, le décompte habituel ne peut s'appliquer pour cette mission.
Fils : 1 blessé léger et 1 blessé grave.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum