[Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Veloce le Sam 7 Sep 2013 - 15:42

Enquête autour d'un camp rebelle
Vendredi 6 septembre

Cause : Suite à un nouveau rêve prémonitoire concernant les Sept et les Rebelles nous sommes allés enquêter a l'endroit le plus ressemblant du Rêve.

Déroulement : Une fois n'est pas coutume, nous avons été les bénéficiaires - ou victimes - d'un Rêve envoyer par la fameuse "Prêtresse". Cette vision fut légèrement différente des autres car personnes n'appelait à l'aide. Au contraire, les rebelles présents dans le songe étaient... En paix. Heureux avant que le Sept n'arrive dans une pluie de feu.

Estimant la localisation, nous sommes donc partit à la recherche du camp rebelles dont le rêve parlait.

Le camp en question se trouvait au Sud des Tarides du Nord (dans une note à part, je crois que Sybile est encore légèrement perplexe quant à cette notion du "Sud dans le Nord"). Il s'agissait d'un camp mobile composé d'orcs, de trolls et surtout de taurens, comme dans le rêve. A notre arrivé le camp était grouillant d'activités, les rebelles semblant être prêt à partir sans réellement partir immédiatement.
La raison à cela est qu'ils firent, eux aussi, un rêve.
Il s'agit du commandant orc présent sur place qui nous expliqua que lui et ses hommes firent un rêve concernant une prêtresse leur demandant d'attendre l'arrivé "d'enfants du Quel'.

Autant dire nous.

Suite à notre arrivé, et surtout nos conseils quant aux très hautes probabilités d'une attaque de la Sept sur le camp, le commandant tenta de faire bouger ses troupes plus rapidement encore pour partir dans l'heure. Semblant même prêt à abandonner du matériel en route si cela assurerait la survie de ses hommes.
Et les premiers problèmes arrivèrent alors.
Un soldat orc tenta d'expliquer au commandant qu'ils ne pourraient partir car leur pièce d'artillerie, une catapulte, avait réussit à se bloqué et qu'il faudrait du temps pour la réparer. Malgré les cris du commandant exigeant d'abandonner l'arme pour le bien de ses hommes, il s’entêtât, refusant d'abandonné la catapulte. Et je dois avouer que quelque chose clochait quant à l'attitude de cet orc.

Comme de la situation en général.

M'approchant du Lieutenant, j’essayai de lui chuchoté mon avis quant à cet orc. Car, malgré la menace évidente, malgré les rêves prémonitoires, malgré nos avertissements, il semblait parfaitement content d'attendre pour réparer une "simple" pièce d'artillerie.
Comme si il gagnait du temps.
Alors j'ai donc demandée au Lieutenant si il pensait, lui aussi, qu'il était possible que cet orc fasse partie des membres de la Sept et qu'il le faisait exprès.

Cela lança les hostilités.

J'ignore comment cet orc à fait pour m'entendre mais il réussit. Sortant une dague il s'empressant de la planté dans le commandant orc avant de tenté de l'achever. Seul l'intervention ultra-rapide de Sybile permit de sauver la vie de cet orc. Au même moment, trois autres orcs se démontrèrent être des traitres et tuèrent trois membres de la rébellion.
Leur présence ne furent, cependant, qu'un léger contre-temps pour nous. Les trois orcs se faisant tués rapidement alors, qu'avec l'autorisation du Lieutenant, je me suis mis à interroger l'orc ayant planté le commandant.

Je peux au moins reconnaître qu'ils ont la langue difficile à délier.

L'interrogatoire ne donna rien mais de toute façon cela ne changea pas à grand chose. Suite à l'attaque surprise de la Sept, les vigiles a l'entrée purent voir arriver un grand nuage de poussière avant qu'une ligne de kodos ne se plaça de façon à empêcher toute sortie de la place du camp. Nous bloquant.
Et c'est là que les choses compliqués ont commencés.
Après coup, il est évident que nous aurions du prévoir quelque chose contre les avertissements de la vision, à savoir la Pluie de Feu s'abattant sur le camp taurens. Mais même comme cela rien ne nous avait vraiment prévus de devoir affronter deux drake du clan Gueule-de-Dragon accompagné de leur cavalier !

Néanmoins, si je puis être fière d'une chose, c'est dans l'assurance que les Fils décuplent leur capacité quant ils sont sous pression. Ainsi, malgré la menace grandissante des drakes orcs - qui faisait des ravages malgré tout dans les rangs rebelles - l'action combinée des Fils fit mettre au sol un premier drake, avant d'être achevé comme il se fallait. on cavalier suivant ensuite.
Cela ne nous laissait plus qu'un drake.
Avec un seul drake à affronté j'ai suggéré à Falrhen si quelqu'un comme lui, a savoir un éclaireur capable de se fondre dans les ombres et d'utiliser des explosifs, pourrait réussir à rompre la ligne de kodo ennemis afin d'ouvrir un chemin de fuite pour la rébellion.

Mais les Sept avaient d'autres idées.

Une fois le premier drake tombé, ils se sont dis qu'ils étaient temps d'envoyer leur kodo à la charge. Ainsi, cinq kodo, plus cavaliers, avaient enfoncés les maigres défenses du camp pour essayer de piétiner tout ceux sur quoi ils pourraient mettre le sabot dessus.
Avec la menace du drake dans les airs et des kodos sur terre cela commençait à devenir compliqué.
Néanmoins, si les kodos étaient des créatures puissante, leur cavaliers n'étaient pas à l'abri des attaques des Fils et, malgré la surprise de la charge, la panique n'enveloppa pas le camp rebelle.
Néanmoins les kodos pouvaient poser des soucis si jamais ils réussissaient à pénétrer dans le cœur du campement. Décidant de combattre le feu par le feu, j’appelai à la rescousse Brok afin qu'il charge les flancs des kodo ennemis, stoppant la charge du premier et l'immobilisant avant de pousser mon avantage pour bloqué un deuxième kodo, avec le premier.

Pendant ce temps là, le reste des Fils avaient grandement réussit à diminuer les troupes adverses. Les cavaliers étant tous mort alors que plusieurs kodo avaient succombé à la force du Lieutenant et des autres. Ainsi la charge des kodos avaient été bloqués. Mais un dernier problème persistait : le drake.
Lyth Chardon-Sanglant avait réussit, je ne sais vraiment comment, à atteindre le cavalier du drake et s'évertuait à tentée de le mettre sous son contrôle. Sans grand succès, ces créatures étant dur à dresser généralement.
Cependant, toutes ces cabrioles et l'attaque d'ombre de Elhardryan, avaient réussit à faire posé le drake. La victoire semblant enfin à notre portée.

Enfin, avant le Diablosaure.

A ce jour j'ignore encore comment les orcs de la Sept ont fait pour faire venir aussi discrètement une telle créature. Sa taille dépassant les dix mètres de haut et chacun de ses pas faisant trembler le sol plus fortement que la charge des kodo ne l'avait fait. Il était imposant, puissant et accompagné de deux belluaire orc armés d'arme de tirs. Autant dire qu'ils nous regardaient de haut.
Chose qui allait cependant changer rapidement.
Avec le drake aux porte de la mort, nous avons put concentrés toutes nos attaques sur le diablosaure. Attaquant là où nous pouvions alors que les combattants les plus agiles allèrent tués les belluaires. Il est à noté qu'il est tout à fait possible que les belluaire orcs n'aient pas les compétences nécessaires pour utiliser une telle créature au maximum de ses capacités, en tout cas pas comme les zandalari. Leur attaques étaient lourdes mais manquaient d'impacts.

Au final, nos attaques répétés ont réussit à faire s'écraser le Diablosaure au sol, sur le cadavre du drake restant par ailleurs. Nous permettant sereinement d'éliminer cette créature qui n'aurait sans doute jamais du arriver jusqu'ici.

Cela sonna notre victoire mais non sans mal. Si des Fils la plus blessée fut, une fois encore, Cenaya. Les pires pertes étant au niveau des rebelles. Au niveau des récupération, Daeron réussit à trouvé un parchemin sur le cadavre de l'un des chevaucheurs de drake. Le message semblant parlé d'une réunion entre membre de la Sept et, surtout, d'une "cargaison" précieuse pour le commandant des Sept.

Résultat : Victoire des Fils contre ce guet-appens des Sept.

Bilan :
Ennemi
Cinq kodo, plus cavaliers, morts.
Deux drake, avec leur cavalier, morts.
Un diablosaure, et ses deux belluaires, mort.
Quatre traitres orcs, morts.
Fils
Cenaya, gravement blessée.
Jaline, blessée légèrement
Falrhen, blessure légère mais accumulé.
Nombreuses petites blessures pour le reste des Fils.

Note :
Si ce guet-appens ne suffisait pas à le prouver, l'attitude des troupes alliés qui ont "attendus" notre arrivés a cause d'un rêve a finit par me convaincre : Nous ne pouvons avoir confiance en cette fameuse "prêtresse" et ses rêves envoyés. Car c'est à cause de ces rêves que les orcs ont attendus avant de partir, ces derniers ayant dut partir une journée avant notre arrivé.
Si ma théorie est correcte il n'est pas impossible que cette fameuse "prêtresse" soit aussi la précieuse cargaison dont parlait le parchemin et qui tiens tant à coeur le commandant de la Sept.
Néanmoins je ne peux apportée de preuves, ou nier la possibilité que cette prêtresse travaille avec la Sept mais contre sa volonté, cependant je pense que, pour la prochaine mission, il faudrait se montrés méfiants quant à cette dernière.

Militaire Veloce Visrin
Une note est rajoutée à la suite.

Légat,
Comme vous l'avez demandée, voici l'interrogatoire de la jeune humaine. Elle reste dans un état de peur et parle surtout en Commun, bien qu'elle semble comprendre l'Orc.

Nom : / - Elle ne m'a pas donnée de nom.
Prénom : Arthuria
Âge : 17 ans - selon elle.

Après avoir discutée avec elle, et surtout réussit à la calmée, elle m'a un peu plus parlée d'elle. A priori il s'agit d'une ancienne foraine de l'île de Sombrelune. Elle posa sa démission quand les guerres recommencèrent à éclatés, craignant que Sombrelune en viennent à devenir un champ de bataille aussi à cause des présences des deux factions.
Elle était donc partie pour la Cabestan, semblant vouloir recommencée sa vie de là quand elle fut capturée par les Kor'Kron. Ne voyant en elle qu'une humaine sur "leur" terre.
La plume semble s'immobilisée un instant sur un point avant de reprendre.
La suite du récit quant à son temps parmi les orcs est, au mieux chaotique, au pire incohérent. Entre sanglots et crises elle ne me semble pas encore capable de pouvoir racontée cela d'elle-même. Du temps, ou une intrusion mentale, seront nécessaire pour avoir le reste.

Un dernier point, concernant ses récits en tant que foraine, elle semble possédée quelques capacités magiques. Mon inaptitude à ce sujet n'étant plus à démontrée je pense qu'il faudra que quelqu'un d'autre de plus adepte s'intéresse à cela.

Militaire Veloce Visrin

_________________
"Do not underestimate the Pride of a Lion... When it's protecting it's own." - Veloce Visrin

"Magic... Magic is everywhere. Stay silent. Open your ears. And maybe you'll be able to hear It's whisper..." - Shaona Dawnslayer
avatar
Veloce
Noble
Noble

Nombre de messages : 590
Date d'inscription : 20/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Dim 8 Sep 2013 - 15:10

Chevauchée dans le Nord des Tarides
Samedi 07 Septembre

Cause : J’ai pris la décision de nous lancer dans la nouvelle phase de la guerre et avec comme idée de “Hanter le Nord des Tarides”.

Déroulement: Une troupe d’avant-garde de l’ordre a été mit en place dont j’ai pris le commandement. Cette force avait pour rôle de frapper par surprise au nord et sécuriser les routes pour le reste de la troupe avec le matériel. Nous avons pris une partie du matériel avec nous et nous nous sommes mit en route.

Sur le chemin, nous sommes tombé sur un tour solidement gardé, nous avons longuement discuté pour trouver un plan mais aucun ne semblait assez sûr pour garantir une victoire facile, nous avons donc préféré passé outre et éviter la tour. Plus loin, une caravane loyaliste avait été détruite et il y avait autour de nombreux cadavres de Korkron et de rebelles. Il ne restait en vie qu’une orque d’importance, une commandante de la garde Korkron et chaman noir. Ce fut un combat difficile, très difficile et notre troupe de 11 combattants eux bien du mal a s’en défaire mais elle finit par tomber, je m’emparai de son insigne et son tabard comme trophée.

Dans les restes de la caravane, nous avons trouvé un baril d’explosif et nous avons décidé de faire une surprise à la tour. Hina et Elhardryan ouvrirent un portail au-dessus de la tour et Daeron, sur mon ordre lança le baril à l’intérieur que Mirdanas enflamma. Le baril détonna en plein sur la tour la rayant de la carte avec ses occupants.

Ceci fait, nous avons continué la chevauchée et trouvé des habitations, un atelier tenu par un vieux forgeron neutre a cette guerre, nous lui avons offert des vivres afin que la guerre ne l’affecte pas trop et nous sommes partie sans rien demander en échange. Il nous prévint qu’une ferme plus loin était occupée par des fermiers farouchement loyalistes et fanatiques. Dans cette ferme, les paysans tentèrent une attaque contre nous avant même que nous réussissions à prendre la parole. J’ai ordonné de les neutraliser sans les tuer puis nous avons pillé la ferme pour prendre nourriture et matériel avant de tout brûler. Après avoir chargé de vivre les prisonniers, nous les avons libéré en leur rappelant qu’ils avaient choisi le mauvais camp mais avaient de la chance que nous ne soyons pas korkron, car au moins ils avaient survécu. La nourriture ainsi collectée aidera les civils neutres et rebelles que nous rencontrerons tout en privant les korkrons.

Cela fait j’ai mené les fils à un petit camp tauren isolé et abandonné, ce sera notre campement temporaire.

Résultat : Notre chevauchée a été foudroyante et efficace tout en limitant les risques.

Bilan :
Ennemis : une quinzaine de mort et de nombreux dégâts matériel.
Rebelles: Un blessé léger.

Butin : Nourriture et fer.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Lun 9 Sep 2013 - 16:15

Destruction du camp de bucheron Nord
Dimanche 8 Septembre

Cause : Notre campement temporaire ce trouve proche d’un important camp de bucheron korkron, production très importante pour la machine de guerre garroshienne.

Déroulement: Notre troupe a prit d'assaut secrètement le camp en approchant furtivement d’arbre en arbre et avec l’aide de la magie jusqu’à être prêt à l’attaque. Mais nous avons jugé nécessaire de faire une diversion pour couvrir notre assaut initial. C’est pourquoi Lyth et moi-même avons approché de la base, furtivement, pour trouver une façon efficace de mener cette diversion. Voyant une énorme machine de débitage de bois, nous avons eu une idée. Lyth a démarré la machine et l’a lancé contre le tour de garde, comme un bélier, l’impact fut dévastateur mais ne parvint à détruire la tour, cependant le chaos que cela a provoqué était parfait comme diversion. La troupe est alors passée a l’attaque.

L’ennemi n’était guère vaillant, nombreux oui, très nombreux, on a rapidement été empêtré dans une marée verte mais si l’ennemi savait frapper fort il n’avait ni la technique ni la vitesse. Nous qui escomptions faire juste un raid éclair nous nous sommes laissé griser et nous nous sommes lancé dans une prise total du campement. Des yeux plus gros que le ventre sans doute mais étonnement cela fonctionna à merveille, l’ennemi n’arrivait pas à s’organiser sérieusement et à riposter et nous avons progressé en continu, sans interruption jusqu’à le repousser. Nous avons fini la bataille totalement épuisée et courbaturée tant il y avait d’orc en face de nous mais en fouillant dans le camp nous avons découvert que la troupe présente était une troupe de réserviste formé sur le pouce et envoyé ici pour que l’armée plus aguerrie soit affectée à la défense d’Orgrimmar. Nous avions donc en face de nous de la bleusaille korkrons sans officier compétant et une marée de recrue improvisé en ouvrier pour développer leur force physique. Rien qui ne puisse vraiment s’opposer à une troupe de combattant vétéran de nombreuses guerres. Ils furent vaillants et courageux, mais en vain notre victoire fut écrasante.

Résultat : Le camp a été totalement ravagé et abandonné.

Bilan :
Ennemis : une trentaine de korkron et une masse non défini de travailleur.
Rebelles: Aucun.

Butin : des vivres et du matériel en grande quantité dont la majorité a été dilapidé dans un banquet organisé par Xiao.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Mer 11 Sep 2013 - 23:21

Le soldat redoutable kor'kron !


_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2305
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Jeu 12 Sep 2013 - 16:15

Interception d'une escorte de la Septième Colonne
Mercredi 11 Septembre

Cause : Un nouveau rêve extrêmement détaillé nous a à nouveau présenté des kor'krons de la Septième colonne en action. Ils escortaient un chariot en Durotar sur lequel se tenait une très grande forme cubique couverte par une toile de cuir.

Déroulement : Les Fils ont rassemblé leurs forces et se sont mis en route rapidement afin d'intercepter les kor'krons de la Sept. La vision ayant été riche en détails, nous trouvâmes rapidement et facilement le lieu indiqué, dans les terres en partie inondées depuis le Cataclysme, en Durotar. Nous étions néanmoins perplexes car il nous semblait très difficile de faire manœuvrer un chariot dans cet environnement torturé.

Mais les kor'krons de la Sept étaient ingénieux. Leur petite troupe, composée d'une dizaine de kor'krons dont 3 chamans, dont le faible nombre résultait d'une évidente volonté de discrétion, apparut rapidement. Le chariot et son imposant colis n'avaient aucun mal à se déplacer car il était soulevé au-dessus du sol grâce à la magie d'air d'un chaman très astucieux, tandis que les 3 chamans nettoyaient le passage devant eux par le feu et la force de la terre.

Un piège posé par la Légat immobilisa un chaman et nous déclenchèrent l'embuscade sans attendre. L'effet de surprise fut précieux car les chamans furent éliminés rapidement tandis que les grunts furent tous blessés. Mais alors que nous lancions la charge et entamions la mêlée, un phénomène étrange se manifesta. L'air devient oppressant et nous sentîmes comme une distorsion de la réalité. Les kor'krons semblaient en être également victimes mais nous eûmes alors l'impression de les voir se dédoubler, ce qui rétablissait l'équilibre des forces.

Nous ressentîmes aussi un appel psychique, comme une lutte mentale au-dessus de tout ce chaos. Après quelques longs instants, cette entité semblait reprendre le contrôle et l'environnement redevint normal tandis que les images des kor'krons disparaissaient. Malelith mit le feu à la toile de cuir recouvrant le colis et une surprise de taille, c'est le mot, apparut. Une gigantesque soldat redoutable kor'kron se trouvait dans une cage sous la toile. Rendu fou par le feu, il écarta sans difficulté les barreaux le retenant et il plongea dans la mêlée, nous attaquant autant que les kor'krons.

Cette aberration se montra fort redoutable mais nous parvînmes à venir à bout. Alors que nous récupérions de nos efforts et soignons nos blessés, l'entité psychique se manifesta à nouveau, nous demandant de la libérer. Nous inspectâmes le chariot et un double-fond fut découvert. Nous en sortîmes une bien étrange découverte. Zystra, la trollesse qui nous avait occasionnellement accompagné en Pandarie, était finalement au cœur de tout ceci. En effet c'était elle qui nous avait envoyé les rêves depuis le début, nous incita à attaquer la Septième Colonne là où elle se trouvait.

Mieux encore, elle nous apprit qui était le commandant de la Sept, l'orc Garthog, que nous avions rencontré également en Pandarie, en même temps que Zystra d'ailleurs, lors d'une enquête concernant des sauroks. Zystra nous raconta qu'elle avait rejoint la Rébellion sombrelance et avait été capturée par la Sept, mais comme elle avait un passé intime avec Garthog, celui-ci avait décidé de la garder vivante et de la mettre en lieu sûr. Zystra avait donc profité de son sursis pour trouver quelqu'un en mesure de contrecarrer les plans de son amant ainsi que de la délivrer, nous en l'occurrence.

Zystra termina en nous informant que la Septième Colonne n'était pas encore vaincue. Bien que peu nombreux dès l'origine, ces kor'krons étaient toujours redoutables de par leur expérience en Pandarie et seraient sous doute en mesure de mener des raids contre les rebelles même en cas de siège sur Orgrimmar. Elle nous promit de continuer à nous aider, mais pour le moment elle devait retourner à Tranchecolline pour informer Vol'jin de ses mésaventures ainsi que de nos interventions.

Toute cette histoire trouve donc enfin son sens mais elle n'est visiblement pas encore terminée. Nous devons redoubler de prudence, nul doute que Garthog et ses kor'krons de la Sept redoubleront d'efforts en apprenant la libération de leur précieuse prisonnière.


Résultat : Victoire des Fils contre les kor'krons de la Sept, libération de la prêtresse Zystra et découverte de l'identité du commandant ennemi.

Bilan :
Ennemis : 10 kor'krons éliminés ainsi qu'un soldat redoutable transfiguré.
Rebelles : Deux blessés légers ainsi qu'un blessé au bras.

Butin : 6 écus et 78 thalers récupérés sur les kor'krons.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2305
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Ven 13 Sep 2013 - 12:05


Fils et Filles,

Ce soir nous allons prendre d’assaut la Croisée, l’ennemi n’offre guère plus de résistance sérieuse dans la région et la majorité de ses troupes se sont réuni à Orgrimmar pour tenter de résister à l’assaut des armées coalisé contre Garrosh. Il est temps d’en finir aux Tarides et de reprendre la ville. Tous les ordres se sont acharné à affaiblir cet ennemi, il est temps de passer à la mise à mort!

Je compte donc sur vous pour cette opération et vous invite à réviser les formations, votre matériel et de préparer de quoi mener un assaut contre une ville. Les armes de sièges et les grenades seront d’un grand secours mais pas seulement, dolabras et cordes auront leur utilité, je compte donc sur votre préparation et votre présence. Triomphons aux Tarides et ensuite rallions le régent pour le siège d’Orgrimmar.

Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Dim 15 Sep 2013 - 13:40

Conquête de la Croisée par la Rebellion
13 septembre

Cause : L’ennemi semblait s’être terriblement affaibli au Tarides par l’action combinée de la guérilla rebelle et de l’arrivée des forces coalisées à Durotar provoquant le rapatriement des meilleurs troupes. Les forces en présence aux Tarides étaient bien inférieures en qualité à celles présentes un mois avant.

Déroulement: Durant la journée du 13, j’ai fait envoyé des messages aux ordres alliés par téléportation pour les prévenir d’une offensive le soir même. Nous nous sommes ensuite préparé pour l’assaut et le soir même l’avons lancé.

L’organisation était simple, les arcanistes et la baliste en soutiens, le reste organisé en troupe d’assaut avec une grenade chacun en vue de couvrir nos attaques sur les brèches. Nous nous sommes avancés vers la ville et avons fait sauter une tour de guet avec une bombe de mana tactique tiré par la baliste pour donner le ton, ensuite nous nous sommes placés aux abords de la ville et débuté le bombardement sur le nord.

Avec une petite escorte, je me suis détaché de la formation pour repérer les alentours et j’ai vue au sud, une force coalisé de la Lance de Lordaeron et de l’Aube attaquer la Croisée, puis a l’Ouest, les noirsang étaient aux prises avec une force venu de Garrosh’ar et donc n’arrivaient pas encore sur la ville, mais au moins bloquaient-ils ces renforts. À mon retour auprès des troupes des Fils, l’Ordo Solaris vint se joindre à nos forces alors que l’ennemi répliquait par son propre bombardement. Avec un démolisseur, il projetait des boulets qui plutôt que de tenter de nous écraser explosait en l’air projetant des éclats mortels sur nos troupes. Une réutilisation des projectiles que nous avions déjà utilisés contre eux a l’époque de la défense de la ville. Ces projectiles nous forcèrent à être plus agressifs et la combinaison de nos arcanistes et artillerie redoubla d’effort contre les murailles afin de faire apparaître des brèches.

Enfin, celles-ci apparurent et j’ordonnais l’assaut immédiat alors que l’ennemi tentait de s’organiser pour protéger ces passages. Comme prévu par le plan, nous avons couvert notre attaque par des lancers de grenade qui eurent un effet macabre sur cet ennemi compacté derrière les brèches. Les nombreux morts semèrent la confusion et notre assaut fut implacable, les combattants derrière les brèches furent juste nombreux et malgré quelques cas de bravoure nous avons pu pénétrer dans l’enceinte. À peu près au même moment, les forces du sud s’enfoncèrent aussi à l’intérieur et les Noirsang prirent d’assaut l’Ouest. L’ennemi engagea alors ses réserves d'élite, une garde korkron féroce, mais notre moral était meilleur que jamais tandis que l’ennemi voyait les siens mort ou en débâcle. Le moral fut le point déterminant dans la fin du combat et l’ennemi fut mis à terre. Nos forces ont alors fait la jonction avec le reste des armées rebelles, au centre de la ville.

La croisée était reprise.

Résultat : Les armées rebelles, après une guérilla de plusieurs semaines avec une intensification sur la dernière semaine tenait les clefs de la victoire et s’empara de la Croisée ne laissant que quelques poches de résistances éparses dans les Tarides.

Bilan :
Ennemis : une centaine de mort, blessés et prisonniers. 33 ennemis vaincus côté Fils.
Rebelles: modérées, quelques morts, mais énormément de blessés. Côté fils, 5 blessés, dont 1 grave, une dizaine de blessés légers

Butin : Aucun, nous laissons sur place les biens en vue du renforcement de la ville maintenant que nous la tenons.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Hanorya le Sam 21 Sep 2013 - 11:08

Mercredi 18 septembre de l’an 33

En début de soirée, la Légat Atia Silverswell nous as réuni pour nous partager une information que lui as transmis Jaline. En effet, celle-ci l’as averti que Merion, père de Jaline et d’Earnion, nous avait convié à un rendez-vous à la Videfange, au nord des Tarides. D’après Jaline, Merion souhaitais nous proposer un échange mais dont la nature de ce dernier nous étais inconnu. Apres un rapide briefing auquel quelque question fut posée, nous nous sommes mis en route.

Sur place, nous sommes arrivés en vue d’une petite maisonnette garder par deux groupe de trois démons, signe que Merion étais bien là. Quelque instant plus tard, alors que nous avancions prudemment, un portail jaillit et laissa Merion et une femme-chat apparaitre. La Légat et moi-même sommes descendus de nos montures et nous nous sommes approchées de Merion et son acolyte. Il nous salua, nous fîmes de même. Il nous proposa effectivement un échange. Un moyen sure et efficace de remporter notre acte de rébellion envers Garrosh Hurlenfer contre Jaline. Intriguée, la Légat lui demanda en quoi consistais ce moyen. Il nous répondit qu’il était parvenu à améliorer de façon significative la force, l’endurance et l’agilité de ses expériences démoniaques. La Légat se moqua légèrement de lui en lui disant que nous avions vaincu toutes ces créations et qu’as chaque fois que nous avons eu à nous affronter, ce sont les Fils qui ont remporté la victoire. Il reprit cependant qu’il n’y avait aucun rapport puisque ses dernière créations étais selon ces dire, imbattable. Comme exemple, il invoqua l’un de ses nouveaux guerriers. Celui-ci apparut et fit un bon de prêt de quinze mètre pour atterrir devant la Légat. Bien que je me prépara à réagir, la Légat ne broncha pas et observa ce soi-disant guerrier. Les yeux rougeoyant, la peau sombre, les muscles saillant sous la peau, un rictus au coin des lèvres. Enfin la Légat termina par refuser sa proposition. Merion décida de prendre ce qu’il voulait, Jaline donc, par la force. Ainsi commença un nouveau combat contre les troupes de Merion, le père fou.

Tous les Fils agirent d’un seul elfe. En effet, à peine que nous ayons donné l’ordre d’attaque, tout le monde se mis a croisée le fer avec leur cible. La femme-chat me choisit pour cible et j’ai bien faillit en voir de toutes les couleurs. Son attaque fut si vive que je n’ai réagis que trop tard mais heureusement, je me suis libérer au dernier instant. Le mot était clair, mon adversaire était bon et j’allais devoir faire mon maximum pour la mettre à terre. Le combat étais lancé et tous avait à faire. Entre escrime, tir à distance et tour de magie, la bataille était haute en couleur mais je n’ai pas grand souvenir des actions des autre tant mon adversaire me repoussait dans mes limites. Non seulement, la grâce de cette femme-chat était immense, autant qu’elle était réellement dangereuse. Je du développer tout mon art du combat pour ne pas me laisser déborder. J’étais excitée mais un peu effrayer, un mélange délicieux au cours d’une bataille. Nous avons combattu près d’une heure avant de voir qui prendront l’avantage et ce fut les Fils, doués d’une concentration et d’une appréciation du danger qui se démarquait. Les démons tombaient les uns après les autres en s’enflammant, mon adversaire que j’ai réussi à mettre à terre, gravement blessée s’est changer en une elfe ordinaire. Je du déployer toute ma force pour ne pas l’achever et ma lame mordit la terre plutôt que sa chaire. J’étais décontenancé. Ce Merion avait transformé ces elfes en créatures malfaisantes et puissantes. L’elfe étais si menue… C’est alors que l’ordre de la Légat me sortit de ma rêverie pour m’ordonner d’appuyer Ciolas, en grande difficulté et à terre devant un démon a tête de lion. Je m’exécutais aussitôt et après quelque effort et le soutiens de Véloce, nous avons pu réduire à néant cette menace. Le combat s’acheva peu à peu mais comme à l’accoutumée, Merion avais déjà disparu en proférant de vils menace comme à son habitude. La chance semble encore lui sourire mais pour combien de temps encore…

Nous nous en sommes assez bien sortit dans l’ensemble. Jaline n’as pas été enlevée, Ciolas va bien malgré un bon mal de tête et tous les autres fils, malgré quelque blessure légère pour certain s’en sort indemne.  Nouvelle victoire des Fils de Quel’Thalas !

Hanorya Lynalis, Enseigne et Fille de Quel’Thalas
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 998
Age : 34
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Dim 22 Sep 2013 - 15:54

Interception d'une cargaison à destination d'Orgrimmar
Vendredi 20 septembre de l'an 33

Cause : En plein exercice disciplinaire à la Croisée, les Fils de Quel'Thalas furent interrompus par un groupe de Gobelins annonçant qu'ils avaient abattu un zeppelin loyaliste en direction d'Orgrimmar, ils nous proposèrent leur aide pour aller fouiller les restes et voir ce qui pouvait être récupéré.

Déroulement : Les Fils et les Gobelins se mirent en route vers le point du crash. Une fois sur place, ils purent constater que des récupérateurs loyalistes étaient déjà à l'œuvre et s'activaient afin de sauver ce qu'ils pouvaient dans ce capharnaüm. Nous lançâmes l'assaut rapidement en espérant profiter de l'effet de surprise, mais des tireurs embusqués nous repérèrent et nous dûmes improviser.

Le combat se déroula d'abord sans accroc mais c'est alors que nous pûmes constater que la cargaison était pour le moins insolite. Ainsi, diverses espèces originaires de Pandarie (mantides, statues Mogu, quilliens et autres) s'échappèrent des caisses ou des cages et s'attaquèrent aussi bien à nous qu'aux loyalistes. Le combat s'éternisa quand un énorme worg de combat robotisé piloté par un couple de Gobelins apparut.

La bête mécanique fit des ravages, son arsenal était apocalyptique et la résistance de son blindage redoutable. Nombreux furent les blessés dans notre camp, moi le premier. Je fus projeté et assommé contre un arbre par un souffle d'obus, heureusement mon armure encaissa la majeure partie du choc mais je fus inconscient pour le reste du combat. D'autres eurent moins de chance que moi, notamment Ciolas, Lyth et surtout Veloce. Les trois furent gravement brûlés et Veloce reçut en plus un gros morceau de métal dans le torse.

Le robot enfin détruit, nous dûmes opérer Veloce sur place immédiatement. Heureusement, les soins d'Elviyana et les connaissances en chirurgie de Cenaya furent précieuses et Veloce retrouva un état de santé stable, bien que toujours hors de combat. Hélas, un rapide coup d'œil aux alentours nous permit de constater que le worg mécanique avait détruit tout ce qui restait de la cargaison, préférant cela plutôt que de laisser quelque reste à la Rébellion. Nous rentrâmes donc sans attendre à la Croisée afin de prendre soin de nos blessés.

Résultat : La cargaison a été détruite et l'arme sécrète loyaliste a fait des ravages dans nos rangs. Nous rentrons bredouilles bien que vainqueurs de ce combat.

Bilan :
Ennemis : Moins d'une dizaine de loyalistes tués en plus du worg mécanique et de ses deux pilotes. Diverses créatures issues de Pandarie massacrées également.
Rebelles : Quelques blessures légères mais surtout trois blessés graves, Ciolas, Lyth et Veloce, actuellement hors de danger et au repos.

Butin : Aucun, la cargaison a été intégralement détruite.

Lieutenant Arévas Summerbreeze
Note ajoutée au rapport

Par la présente, je fais part à l'état-major des Fils de Quel'Thalas de l'attitude volontairement provocatrice de la dénommée Lyth "Chardon-Sanglant" Saltheril. Non seulement celle-ci s'est permise des remarques lors de l'exercice disciplinaire précédant la mission de ce soir, mais elle a surtout refusé catégoriquement les soins d'Elviyana à l'issue, et cela malgré les ordres donnés, allant jusqu'à menacer la prêtresse de la frapper si elle la touchait. Vu qu'elle fait également la sourde oreille à mon encontre et celle de l'Enseigne Lynalis, je me vois dans l'obligation de demander à la Légat Silverswell de traiter directement cette affaire.

Le Soleil nous guide.

Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2305
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Hanorya le Lun 23 Sep 2013 - 12:37

Rapport de mission


Dimanche 22 septembre de l’an 33

C’est lors d’une après-midi chaude et calme dans les Tarides du nord que les Fils et moi-même avons entendu les cris particuliers de Sybile. La jeune elfe est arrivée à nous en courant et a commencé à nous raconter quelque chose d’incompréhensible, je lui ai demander de récupérer ses esprit et de nous dire calmement ce qu’il se passait. Apres cela, elle nous expliqua que la Lumière lui avais montré une zone très proche d’Orgrimmar et de civil, femmes et enfant était poursuivis et tués par des Kor’krons. Une fois passé l’incrédulité, le Lieutenant à ordonner la mise en marche. Une fois préparer et sur nos montures, Sybile nous ouvrit la voie et nous guida vers le lieu de sa vision.

Sur place, nous avons vu une femme et ses enfants courir, pied nue sur les côtes de la rivière, poursuivi par les loyalistes de Hurlenfer. Sans hésiter plus d’une seconde, nous nous sommes interposer mais malheureusement trop tard. Les loyaliste avais déjà rattrapé et tuer les enfants sous nos yeux. Quand a la femme orque, elle a été assommée et attachée à l’arrière de leur worg. Nous nous somme pas arrêté et avons chargé furieusement le groupe. Ce fut une bataille éclair, notre sang ne fit qu’un tour pour que les Kor’krons et leur monture soit exécutés. La femme a été récupérer vivante et réanimée. Nous espérions  qu’elle pourra nous en dire plus sur ce qu’il se tramait ici. Alors qu’elle reprenait conscience, nous avons découvert un entassement de cadavres près de la rivière. Le choc fut rude, tous nos sens ont perçu l’horreur, l’odeur répugnante et âcre de la mort, nos cœur brisé en découvrant les détails. Des vieillards, des femmes, des enfants… Abandonnés la pour être dévorer sans respect par les crocsiliques. Il n’y avait pas de mot pour décrire les actes qui ont été perpétrer par les serviteurs de Garrosh Hurlenfer. Eléonà et moi avons monté un puissant feu pour bruler les morts et leur rendre un hommage.  Pendant ce temps, le lieutenant interrogeait la femelle orque. Celle-ci faisait partie du groupe que nous avions brulé, tout ceux qui étais trop vieux, malade, handicapé et etc… étais tuer et lâché a même le sol pour débarrasser la horde de faible. Une partie des mâles et femelles vaillante étaient emportées dans les montagnes. Elle nous indiqua les montagnes au nord-ouest, desquelles s’élevais une fumée qui semblait provenir d’un feu de camps. Aussitôt, j’ordonnais à Eléonà et Lyth d’aller en reconnaissance. Ce qu’elles firent.  Nous avons remercié l’orque qui alla pleurer un moment ses enfants perdus. De nombreux cœur parmi les nôtres ont été brisés à cet instant mais le geste final de l’orque fut de prendre une dernière fois ses enfants dans les bras et de se jeter dans le brasier avec ses petits. Sale journée… mais celle-ci n’étais pas encore terminée et nous l’appréhendions.

Quand Eléonà et Lyth furent revenue, elles nous partagèrent ce qu’elle avaient vu et apparemment, Lyth avais déjà un plan. Nous l’écoutions, attentif. Son action consistait à prendre par surprise les gardes et entrer dans le camp silencieusement, bloquer les accès au worg en cage et éliminer les surveillants. Le plan se déroula sans accros sauf pour les worg qui ont été lâchée volontairement, Arthuria et Shinoko les ont rendu fou furieux et les ont obligés, grâce a leur sorts, pour qu'ils s'attaquent aux orcs. Nous avons privilégier le combat à distance en usant de nos arc, pistolet, sort et magie pour maintenir l’ennemi loin et le décimer pour éviter la fureur des bête sanguinaires. Grace à une excellente maitrise de nos moyens ce fut chose faites, hormis Eléonà. En effet, celle-ci s’est fait surprendre par quatre orcs qui ont tenté de la maitriser et de l’emmener dans la grotte. Cependant, c’était sans compte sur ses amis. Nous nous sommes ruées et interposer pour les empêcher d’embarquer notre ranger. Mais Eléonà leur montra qu’il en fallait plus pour se saisir d’une Fille de Quel’Thalas. En effet, elle se libera et en tua un, les autre furent rapidement mis a mort par nos lames. Un rapide et dure bataille fut gagné, nos cœur hurlant de rage contre les ignominies qui ont été commise.

Et alors que nous allions faire le rapport de nos blessés, Sybile se jeta à corps perdu, pleurant d’une rage comme je ne l’en avais jamais vu, dans la grotte. Nous lui avons couru après mais la petite elfe ne fut rattrapé que trop tard. Nous faisions face maintenant à deux Kor’krons se battant bec et ongles contre des prisonnier nues. Bien évidemment, nous nous ne sommes pas poser de question et après que j’ai annoncé notre amitiés aux prisonniers, nous nous sommes ranger à leur coté et avons défait les loyalistes. Les prisonniers se sont alors mis à courir vers une autre partie de la mine, Sybile et les Fils à leurs trousses. Nous pensions en avoir eu pour notre compte avec les horreurs et la bestialité des orcs, nous étions loin du compte… Car ce que nous avons vu à cet instant est innommable. Un groupe de femelle, orque, troll et même elfe étais attachée et qui avaient été visiblement abusées, devant nous avec un Kor’krons massif. Quand il nous aperçût, il nous a demandé sa reddition. Que nous le laissions repartir vers Orgrimmar. Que pensait-il ? Que nous allions le laisser partir en faisant fi de ce que nos âmes et nos cœurs réclamaient ? D’un seul elfe, nous nous sommes lancer à l’assaut et nous avons pu le mettre à terre, hormis Sybile qui vola contre les murs de la mine et resta inconsciente. Je coinçais l’orc à l’aide des Fils pendant que les prisonniers libéraient les femmes. Je laissai Eléonà décider du sort de l’orc et nous quittions cette grotte avec les captifs. La ranger avait collé une de ses grenades dans la bouche de l’orc et l’assomma. Une violente explosion s’en suivit.

Une fois dehors, prenant soin de nos blessées et des prisonniers, l’un d’eux s’approcha et nous expliqua la situation. Ils avaient été choisis pour subir un lavage de cerveau et devenir des fanatique pro-garrosh et les femmes comme pondeuse d’une nouvelle génération pour en faire de bon petit soldat. Ce lieu a été choisi pour éviter d’avoir à faire cela en ville, de peur que les citoyens ne l’apprennent pas et soi tenté de rejoigne la rébellion. Je les invitai à nous accompagner à la Croisée ou je leur promis des soins, de la nourriture et du repos. Ils acceptèrent avec humilité et nous remercia de les avoir secourut. Je leur répondis que c’était Sybile qu’ils devaient remercier, ce sauvetage n’est dû qu’as sa vision que la Lumière lui a donnée. Puis, nous rentrions, le cœur lourd et meurtrie devant les atrocités dont nous avons été témoins. Puisse la Lumière alléger nos cœur.
Hanorya Lynalis. Fille et Guerrière de Quel’Thalas
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 998
Age : 34
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Mer 25 Sep 2013 - 18:05

Fils et Filles,

Les ordres sont tombés, préparez votre matériel et rassemblez-le près de la tente de stockage, nous sommes envoyés en mission loin de la Croisée mais sans nos montures et sans notre matériel de camp. Prévoyez donc du matériel de combat plutôt léger, des munitions et trois jours de ration si ça tourne mal, le tout doit tenir dans un sac à dos et nous avons besoin d’être mobiles. Le reste de notre matériel nous sera envoyé ultérieurement, d'où l'importance de le stocker dans un endroit sûr.

Je vous expliquerai les ordres ce soir au briefing avant notre départ. D'ici-là soyez prêts.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Jeu 26 Sep 2013 - 12:28

Operation le Renard des bois
25 Septembre

Cause : L’État-Major nous a ordonné de préparer le débarquement des forces d’Arley de Thurwes près de l’ile-cité de Menlo à Azshara via une série de sabotage des installations ennemies. Cette technoville est un centre de recherche et de production d’armes nouvelles pour les forces loyalistes. Un puissant rayon de la mort et d’autres armes exotiques seraient en développement là-bas. L’État-Major estime donc que cette cible doit être détruite et a déployé une force dirigée par Arley de Thurwes pour s’en emparer.

Déroulement: Sandy des Saccage-Soleil nous a téléportés sur une plage au nord de la Ville de Menlo et nous nous sommes rapidement mis en marche en ne portant rien de plus que notre équipement et un sac a dos de réserve. Notre objectif de ce soir-là, détruire le système de fusorail pour empêcher l’acheminement de renfort et de matériel entre les différentes régions.

Nous avons remonté une petite cote vers le haut plateau de la région, les éclaireurs ont repéré un nid de mitrailleuses. Nous avons usé de magie de camouflage et d’illusion pour détourner l’attention de nos adversaires. Le nid fut pris d’assaut par le flanc et rapidement éliminé, mais les gardes de la première tour du fusorail ont rapidement réagi. Nous avons détourné la mitrailleuse sur les gobelins couplés à nos attaques brisant la résistance adverse mettant en fuite ou capturant les survivants. L’ennemi était complètement pris au dépourvu, une surprise et un excès de confiance que nous avons su mettre à profit. Nous avons posé des bombes sur la tour et dans ses réserves puis nous avons pris le fusorail pour rallier la tour suivante avant la détonation. Ces gobelins complètement pris par surprise furent taillés en pièce et leurs renforts ne purent nous déloger de la tour. Elle fut piégée avec ses importantes réserves et nous avons poursuivi à pied pour ne pas utiliser deux fois la même ruse. Nous avons placé des explosifs sur un générateur relais et lancé l’attaque sur un troisième pylône, mais cette fois l’ennemi était prêt et malgré la violence de nos arcanistes qui préparèrent l’attaque le combat fut plus difficile que pour les autres.

Une fois victorieux, nous avons piégé cette tour, mais j’ai ordonné de ne pas poursuivre, sans matériel important et unité médicale complète, il était mal avisé de prendre des risques surtout en plein territoire ennemi. J’ai donc ordonné le repli et nous nous sommes cachés dans les ruines kaldorei de la région pour la nuit. Nous allons poursuivre les opérations dans les jours à venir, prudemment jusqu'au jour du débarquement.

Résultat : Trois tours pylône et un générateur auxiliaire détruit mettant hors service les trois quarts du réseau fusorail autour de Menlo, les importantes réserves d'arme, de nourriture et de munitions des tours furent également anéanties.

Bilan :
Ennemis : une quarantaine de gobelins tués, blessé ou mit en déroute. Quatre prisonniers relâchés nus et sans arme.
Fils & alliés: Deux blessés dont un légèrement.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Hanorya le Sam 28 Sep 2013 - 13:28

Rapport de mission

Vendredi 27 septembre de l’an 33

Les troupes étaient impatientes ce soir. En effet, ils savaient que notre flotte arrivera dans la soirée et qu’elle sera très mouvementée. Stressé ou simplement désireux d’aller au combat ? Bref, je du calmer un peu leur jeu et les rendre concentrés.

Ce fut Line qui nous apporta les nouvelles cette fois et non de la Légat. L’ordre de marche étais donnée et notre mission clair. Notre flotte, commandée par la Commandante Arley de Thurwes, arriverai par la cote de l’extrême sud de la région d’Azshara, une plage étroite avec un accès au-dessus sur un étroit corridor. Notre mission ? Mettre au silence tous les dispositifs de défense de la tour du fusorail sud à l’aide de nos engins explosifs et bombe a mana. Les défenses sont puissantes et nombreuse, nous étions sur le point de mener un des missions les plus dangereuses de cette rébellion. Une fois le briefing achevé et les questions posées, nous nous sommes mis en marche.

Trottinant jusqu’as la tour, nous avons mis un peu plus de dix minute de course et avons traversé à la nage un petit point d’eau. Une fois arrivé sur place, nos rangers sont allés faire une reconnaissance précise et en revenant, ils nous ont appris la position de deux gardes en faction près du seul pont pour accéder à la zone où se trouve la tour. Nous avons discuté du meilleur plan pour les réduire au silence sans avoir à devoir annoncer notre position. Line qui étais avec nous allais avec la mercenaire Cenaya montrer leur talent de leurs attaque surprise. Ce fut chose faites. Décidément, cette petite fée est bien surprenante. Nous avancions doucement, nous mettant en position pour analyser le terrain et repérer leurs défenses.

Et en effet, la bataille s’annoncera épique et tonnante. Quinze gobelins étaient perchés sur la tour, balayant la zone de leur regard myope armée de fusil.  Au sol, se trouvait douze gobelin repartit en deux groupe, l’un vers les mortiers, les autre près d’une station de gyrocoptère et pour terminer, un groupe de six gobelins qui gardais la zone. Apres de rapide commentaire à savoir de quel manière nous allions procéder, l’ordre d’attaque fut lancer. Armée d’une fronde, j’y plaçais une charge de bombe a mana et l’envoya sur le haut de la tour, Elhardryan fit de même grâce à ses filament d’ombre. L’explosion décima les deux tiers des gardes de la tour, les vaporisant en poussière violette. Les autres gobelins, alertés, attaquèrent dans le vide, ne sachant pas ou nous nous trouvions. Nous nous apprêtions à lancer une nouvelle vague de bombe mais c’est alors que nous nous retrouvions tous soufflés à terre. Un mortier venait d’exploser tout près de notre position. Apres une rapide récupération, nous avons lancé la charge et a mis chemin, nous avons envoyez une seconde volée de bombes. De ma fronde, contenant une autre bombe à mana,  je la lançais sur le groupe de mortier. Petite fille, j’étais assez douée pour les lancer de fronde et j’ai été ravie de voir que je n’avais pas perdu la main. En effet, mon tir étais parfait et la détonation idéal. Tous les gobelins chargés des mortiers ont été transformé en poussière violette. La Légat et moi avons chargé le groupe qui a tenter de nous intercepter mais vainement. Nos deux actions les ont définitivement mis à terre.  La bataille fut acharnée et très intense mais grâce à notre vivacité, notre force et notre magie, nous prenions peu à peu l’avantage. Chose, qui je pence nous as tous surpris, c’est que les gobelins étaient particulièrement courageux… Ces derniers n’étais pas connu pour leur courage. Ce sera plutôt l’inverse. Nous avancions bien, les encerclant sur la piste des gyrocoptere. Pour des ouvriers, leur défense et leur capacité d’attaque étais des plus impressionnante et encore une fois, ils se sont montrer courageux et même téméraire. Alors que nous fondions sur eux, ils ont commencé à démarrer leur gyrocoptère et bien que j’aie pu supprimer le pilote, il fut remplacé immédiatement. Et bien que nos attaque ai tenté de l’empêcher de décollé, il y est parvenu. Son assaut fut rapide et très violent. Sa mitrailleuse cracha des rafales de balles qui ont blessé gravement la Légat et Elhardryan, touché respectivement au ventre et au bras. Mais grâce à nos dernières attaques à distance à coup de bombe et de magie, cette immondice volante alla s’écraser un peu plus loin. La bataille fut achever en une victoire pour les Fils mais nous avons failli pleurer des morts. Grâce à la Lumière de Jaline et de Ciolas, nos blessée furent soignée.

Fouillant la zone, notre Légat a eu une idée. Se servir du fusorail pour expédier des wagons remplis de nos explosifs et les livrer aux autres stations. Nous avons donc repartit notre reste de bombe sur deux wagon avec un détonateur à retardement et les avons aiguillé sur les deux stations. Les immenses explosions au loin nous prouvèrent que c’était la une très bonne idée. Continuant notre fouille, nous avons découvert un genre d’usine ou de laboratoire technologique gobelins. De drôle de bruit émanait d’un des bâtiments mais nous ne pouvions situer l’origine. Et puis, un toit d’une maison s’est ouverte et en est sorti une silhouette gobelin rouge et or, s’élevant dans les air grâce a quatre petite fusée situer sur les mains et les pied. Nous avions devant, une toute nouvelle armure apparemment très fonctionnelle. Apres des présentations et des menaces, ce « IronGob » se lança à l’attaque. Incroyablement rapide et agile avec ses réacteurs, nos touches étaient rares. Ses rayons bien que dangereux ne nous ont pas fait de tort. Dans une manœuvre, il poussa Véloce par-dessus la falaise qui alla s’écrasé plus bas. L’un de nous a réussi a lui éclater sa visière et cette ouverture à signer son arrêt de mort. On arrête difficilement une lame avec son œil. Ciolas allas récupéré la demi-elfe et a bien tenter de la soigner, sans grand résultat vu les sérieux dommages qu’elle a subis.

Entre temps, le combat naval avait débuté, les puissantes détonations des boulets de canon annoncèrent l’arrivée de notre flotte et de la Commandante. Ce fut une bataille intense mais très brève, celle-ci ne dura qu’une minute et demi. Tout montrait que nous avions bien remplis notre mission. Puis, nous nous sommes rendu sur la plage ou allais être effectué le débarquement. La vue des voiles et de nos bateaux élégants m’arrachèrent un sourire. Enfin, la Commandante Arley de Thurwes s’approcha et nous remercia, à sa manière, de notre travail accomplis ici. Elle alla même  faire profiter à Véloce de sa grande maitrise de la Lumière. Grace à cela, notre petit demi-elfe fut complément remise sur pied, bien qu’elle fût encore flageolante sur ses jambes. Enfin, la commandante annonça le débarquement et l’installation du camp. Celui-ci fut monté en quelque minute dans une ordonnance et une discipline parfaite.

Enfin, nous regagnons notre poste capturé plus avant dans la soirée et en avons fait notre base provisoire pour le moment. Nous étions tous extenuée par les combat, les explosions, les odeurs caractéristiques d’un combat, mais nous pouvions être fière de notre bataille. Grace à notre travail, la flotte d’Arley n’a subis aucun dégât et aucune perte. Nous avons gagné une rude bataille et nous ne sommes plus seuls.

Gloire aux Fils ! Gloire aux Sin’dorei ! Gloire à Quel’Thalas !

Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel’Thalas
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 998
Age : 34
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Dim 29 Sep 2013 - 13:46


Légat,

Ce samedi, j’ai fait l’inspection de votre camp. Comme à l'accoutumée, votre troupe s’est révélée indisciplinée et certain même impolie, sans compter que l’ordre dans votre camp laissait à désiré. J’ai également été surprise que certains ne semblassent pas au courant de leur mission, je vous ai accusé un temps, mais j’ai rapidement constaté que vous l’aviez explicité dans vos rapports. Ces personnes ne se tiennent donc même pas au courant de ce qu’ils ont à faire, ce n’est pas acceptable.

Cependant, une de vos soldates a voulu explorer les ruines gobeline ce que j’ai accepté et j’ai mené la troupe là-bas, nous avons inspecté la dépouille d’irongob puis entendant un bruit dans les ruines nous sommes allés voir et nous avons été attaqué par un certain Mac Gobver, un gobelin avec une coiffure en mulet, qui fabriquait des armes et des bombes en bricolant des objets insolites. Il fut contraint à la fuite par notre indéniable supériorité elfique,oubliant son butin. Il s'agissait des plans d’une armure robotique que j’ai laissée a votre ingénieur, ces choses liées a ces fanatiques de la science ne m’intéresse pas, je laisse cela aux illuminés. Notre exploration ne fut guère plus productive suite à cela et nous avons juste trouvé une Fusée Version 2 fabriquée par un certain Von Graun. Après de nombreux atermoiement de la troupe mon ordre de détruit les fusées fut accomplie et nous sommes rentré au campement puis je suis retourné auprès de mes troupes.

Commandante Arley de Thurwes

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Jeu 3 Oct 2013 - 16:03


Aux forces elfiques présentes pour l’opération visant à s’emparer de Menlo:

Voici la présentation des forces en présence et de la hiérarchie associée.

Bataillon de la Vierge d’argent:
commandante Arley de Thurwes.

La 9e Compagnie de Chevalier de sang ( blason de sable à faucon-dragon d’argent): divisée en 3 escadrons.
1er escadron composé de 20 chevalières d’élite qui forme la garde de la commandante.
2e escadron de 30 chevalières dirigé par la Capitaine Angélique Blanchame.
3e escadron de 30 chevalières dirigé par la Capitaine Miriya Auradainn.

Les Fantôme de Guède (blason d’azur à lune d’argent) du Capitaine Alith Anarion de 40 pérégrins. Troupe de Peregrin en armure légère ou sans armure, perpétuant la tradition introduite par Aléria Coursevent de se peindre le visage et le corps en bleu. Ils sont des experts en embuscade et frappe rapide refusant tout autre arme que l’arc et les sabres elfiques.

Les Lions de Quel’thalas (blason de gueules a chef de lion d’argent) du Capitaine Korhil Chrace de 40 pérégrins. Troupe de Peregrin polyvalent, ils portent des armures moyennes généralement en cuir avec plastron d’acier et quelques renforts métalliques sur les points les plus sensibles, armés d’armes à deux mains, de bocle, de sabre et d’arcs, ils peuvent être offensifs et défensifs.

Un groupe ad hoc de 20 saccages-soleil dirigé par le magistère Denil. Renfort magique venu de l’ile du Roi-Tonnerre pour servir de force offensive, défensive et logistique.

L’épieu d’Albâtre (blason de sable à Lance d’argent) du Capitaine Lancargent de 50 lanciers. Compagnie d’ordonnance, ancienne garde personnel du Marquis Braen de Drygioni. Après la trahison de celui-ci en ralliant Aela Spelltaint, les gardes s’allièrent au Fils de Quel’thalas et au 9e de Chevaliers de sang, triompha des forces Aeliennes et fut reconnu par l’État. Leur équipement est fait d’armure lourde, de bouclier long, de lance et d’épées.

Les Fils de Quel’thalas (blason de gueules à soleil levant d’or) de la Légat Atia Silverswell de 30 combattants. Compagnie d’ordonnance, ancien ordre indépendant dédié à la sauvegarde de la nation et du peuple thalassien. Après la perte de son fief pendant le cataclysme l’ordre s’est rallié et mit sous la tutelle de l’état et depuis sert de force de projection pour l’armée de Lune-d'Argent. La composition de cette troupe est hétéroclite et autonome.

une escadre de 3 destroyers thalassiens dirigée par l’amiral Lokhir Gangr'Coeur.

Cette force s’oppose à des forces ennemies importantes:

Armée Loyaliste:

La garde du fusorail, d'environ 75 combattants gobelin, anéanti par la guérilla des Fils de Quel’thalas. Les survivants ont fuis à Menlo et rejoins une force composite nommée “la revanche du continent”.

Les forces du laboratoire de Park, 40 hommes, presque tous détruit par le bombardement via fusorail effectué par les Fils de Quel’thalas, ils ont rejoint “la revanche du continent”.

La flotte de l’amiral Kino, quatre navires détruits par l’escadre de Lokhir et les saccage-soleil de Denil, les survivants et un navire forment la base de “la revanche du continent”

La revanche du continent : environ 50 gobelins dirigés par Angus Mac Gobver basé à Menlo et possédant un navire rescapé pour lancer des attaques sur le continent. Cette force a été entierement detruite suite à deux opérations de “revanche” contre les forces elfiques. Il n’y a que 6 prisonniers de cette force.

Les Lames de Garrosh : Centurie Korkron de 80 combattants, affecté a la défense de Menlo, ils ont subi quelques pertes dues à la guérilla elfique estimée à 6 morts. Ils sont dirigés par le centurion Norag. Ils n’ont pas de faits d’armes particuliers, centurie assez jeune ils sont principalement basés sur le continent avec quelques hommes sur Menlo. Leur équipement est de qualité et leur entrainement suffisant pour être coriace, comme tout korkron.

La Fierté d’Hurlenfer : Détachement de maraudeur Korkron de 60 cavaliers et leurs worgs. Ils sont envoyés en renfort sur la zone par les forces d’Azshara afin d’aider à la défense de Menlo. Ils sont mené par le Garde-Sang Grilok. Ils ont une bonne expérience du combat en Pandarie et contre les rebelles, leur importance leur a valu des worgs pour gagner en mobilité et vitesse. Ils représentent l’une des forces les plus menaçantes de la campagne mais sont tous sur le continent bien qu’un replie sur Menlo puisse s’envisager.

Les Garçons de Wagh : Groupe de survivants orcs de la 1er et 2e guerre, ils n'ont été fondé par Wagh, un ancien guerrier du clan de Gul’dan qui après la défaite de Quel’thalas, du tombeau de Sargeras et du mont Blackrock, ressembla à chaque fois des combattants en déroute pour former sa troupe de tueur et de pillard continuant la guerre de facon independante. Puis ce groupe rejoint le clan Blackrock avant d’être chassé par Arthas lorsque celui-ci s’empara d’un portail demoniaque. Ils s’exilèrent avec les autres survivant au pic de Blackrock lançant des incursions sur les terres de l’Alliance avant de rallier Garrosh quand celui-ci tendit la main au Blackrock. Ce sont les survivants des trois plus grands conflits du monde et de nombreux conflits annexes. Leur bannière est celle du clan Blackrock décoré de cordelette où sont attaché les canines droites supérieures de toutes leurs victimes. Ce sont des hégémoniste orcs qui estiment qu’Azeroth doit appartenir au orcs et uniquement aux orcs, toutes les autres races devant être exterminée. Ils sont une centaine de combattants recensés.

Les Gais Compagnons de Jersey : Commando gobelin extrêmement competent et efficace doté des meilleurs armes, technologies et entrainement. Le chef de cette troupe de 25 combattants, Jersey, prit un nom ridicule car il savait qu’il n’avait rien à prouver, que son bilan était à lui seul bien plus effrayant que son nom mais aussi pour le plaisir que lui procure le simple fait d’imaginer la tete des officiers en entendant le nom de sa troupe cité comme la cause de ses défaite. Une troupe à ne pas sous-estimer.

Les Vengeurs: groupe de gobelins aux costumes et techniques de combat originales dirigé par Nick Fureur. Ces excentriques ont participé à plusieurs attaques contre les forces elfiques pour tester leurs “pouvoirs” et ont découvert leur limite. À ce jour, nous avons recensé Irongob, un gobelin avec une armure haute technologie, mort au combat. Le veuf noir, un gobelin roux qui se battait avec une combinaison ultramoulante, expert du combat rapproché, mort au combat. Raison, un gobelin blond avec un marteau électrique se prenant pour un dieu, mort au combat. Oeil-de-Vautour, un archer avec des flèches diverses et toutes moins efficaces que les vrais à cause du poids, du manque d’aérodynamisme ou déséquilibre, mort au combat. Il reste le Malabar, Capitaine Kezan et leur chef à éliminer.

La milice de Menlo : Force de police et levé citoyenne parmi les habitants de Menlo pour défendre l’ile, volontaire et conscrit composent cette force hétéroclite et de qualité très inégale. Leur nombre n’est pas connu actuellement. La plus grande menace qu’ils incarneront sera sans doute le nombre plus que la qualité.

Les sorciers de Menlo : Garde personnel des technocrates de Menlo, ils possèdent les équipements d’avant-garde, folles inventions, armes expérimentales. Ils peuvent être les pires des ennemis comme des feux de paille, méfiez-vous de ces fanatiques dont on ne sait presque rien.

Voilà pour les forces en présence. Mon prochain rapport concernera les deux dirigeants de Menlo Edias Thomson et Nilak Lateso. Comprendre leur personnalité et leur parcours sera primordial pour contrer leurs ambitions et triompher de leurs forces.

Commandante Arley de Thurwes

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Ven 4 Oct 2013 - 12:06

La revanche de Park
Le 2 Ocrobre

Cause : Le 1er octobre, un commando de la Revanche de Park lança une offensive de faible envergure contre nous et les regiments de Thurwes provoquant une vingtaine de morts ou prisonniers dans leur rangs et quelques blessés parmis les notres. Le 2, Une force composée des chevalières d’Angélique Blanchame, des Fantômes de Guède, de la Lance d’Albâtre et des Fils ce Quel’thalas allait se mettre en route pour attaquer les Garçon de Wagh quand les forces de la revanche de Park, des vengeurs et de troupes de la milice de Menlo ont attaqué les camps elfiques.

Déroulement: Alors que j’étais en train de faire le briefing concernant l’opération contre les Garçons de Wagh, nous vu une bombe artisanale venir sauter dans nos rangs, sa faible puissance ne fit que nous brusquer mais c’était un préambule. Une armée d’une trentaine de gobelins apparue, dirigé par un gobelin blond coiffé en mulet du nom d'Angus Mac Gobver et par un gobelin roux en tenue moulante noir, le veuf noir. Face à ce terrible désavantage numérique, nous nous sommes replié sur la tour d’acier du fusorial et répartie pour défendre les différents côtés.

L’ennemi passa a l’attaque en nous tiraillant alors qu’on se mettait en place blessant légèrement certains d’entre nous et écorchant les équipements. Nous étions qu’à 11 contre 32, les autres étant en mission et patrouille. La force ennemie s’est divisé, un groupe à prit d'assaut le monte-charge tenue en haut par un détachement de nos troupes lourdes, deux ont attaqué avec des grappins les côtés et le veuf noir est passé par le fusorial pour monter. Honeria s’empara de la mitrailleuse et protégea le mur nord avec une efficacité meurtrière tandis que Malelith et moi-même bombardions de sorts et grenades le mur. Par le sud, les gobelins montèrent par l’ascenseur et tentèrent de repousser les troupes lourdes présentes sur place. Les troupes lourdes tinrent bonnes alors que Mac Gobver et plusieurs gobelins réussirent à prendre pied sur le sommet de la tour engageant avec nous un corps à corps mortel, nous acculant dos à dos. Mais la mort du veuf noir et de nombreuses troupes provoquèrent la reddition des troupes de l’ascenseur, deux fronts libérés qui purent prêter main-forte au reste de nos combattants nous offrant finalement une victoire acquise de dure lutte.

Résultat : La revanche de Park est complètement détruite, nous avons fait 2 prisonniers qui s’ajoutent à ceux fait durant l’attaque de la veille. Les forces de Thurwes ont aussi été attaqué par quelques troupes de la revanche mais surtout deux “vengeurs” comme Irongob et le veuf noir, Raison et Oeil-de-vautour, ainsi que quelques troupes de la Milice de Menlo. Les troupes d’Arley repoussèrent sans mal cette force peu nombreuse qui comptait trop sur leur “héros” mais Raison, un gobelin blond avec un marteau électrique, chargea seul le lancier certain de sa divinité et fut empalé, tandis que Oeil-de-vautour fut desservie par ses flèches gadgets mal équilibré qui ratèrent leurs cibles, contrairement aux flèches des forestiers elfiques qui le criblèrent. À la mort des héros une partie de la milice prit la fuite et le reste ne résista pas longtemps.

Bilan :
Ennemis : 29 morts ou blessés sur l’attaque du Fusorail, environs 40 morts ou blessés sur l’attaque du camp Thurwes et 80 en fuite. Angus Mac Gobver, le veuf noir, Raison et Oeil-de-Vautour sont tombé.
Fils & alliés: 4 blessés pour les fils dont 2 graves, 10 blessés et 3 morts pour les forces de Thurwes

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Hanorya le Sam 5 Oct 2013 - 14:55

Rapport de mission

Vendredi 4 octobre de l’an 33

C’est la Commandante Arley de Thurwes qui ordonna notre mise en marche. Mais pas pour l’assaut que nous prévoyons. Elle nous ordonna de surveiller la plage centrale et de prévenir des actions contre nos forces et de faire un peu de reconnaissance. Ce que nous avons fait évidemment.

Suivant nos éclaireurs, nous nous sommes mis en route et nous avons rejoint la plage sans difficulté. Cependant, nous avons été surpris à l’approche d’une falaise par six gobelins. Ne nous laissant pas le choix, nous les avons attaqués sans ménagement et ce fut un carnage propre et rapide, ne laissant qu’un seul survivant lors de notre premier échange. Puis, tout failli se retourner. En effet, des tirailleurs sur les hauteurs ont commencé à nous arroser à coup de mitrailleuse. Grace à nos reflexe et leur mauvaise vue, nous avons pu nous cacher sans subir de dégât, mais ce fut juste. Toutefois, Jaline, pour une raison encore inconnu, ne s’est pas mise à couvert. Bien au contraire, elle est allée se perdre à découvert sur une petite bute pour se rapprocher et les attaquer à distance grâce à ses sorts de Lumière. Cette petite a eu très chaud mais elle a finalement rejoins les rangs pour contourner les tirailleurs pour les prendre à revers et en hauteur. Notre assaut fut plus compliquer cette fois mais nous en sommes venus à bout sans dommage, gagnant deux nouvelle mitrailleuse en parfait état et deux caisse de munitions. Ces fausses embuscade semblais vouloir dire que les petit gars de Menlo avais prévu des sur ses plages. En profitant de notre point de hauteur, nous avons pu voir des récupérateurs et trois groupes de quinze gobelins au loin. J’ai voulu tirer le plein potentielle de notre nouvelle puissance de feu. Nous avons rejoint, camouflé, une haute butte, assez proche des groupes. Silencieusement et à peine à quelque dizaine de mettre des gobelins, nous nous sommes installés, poser les machine cracheuse de balles, préparer nos sort. Notre première vague de balles, de flèches et de sort eurent raison de dix-sept gobelins d’une traite. Je souligne qu’Eléonà a été véritablement précise et meurtrière. Nous avons pu lancer trois assaut à la suite avant que les gobelins soit sur nous, mais ils avaient déjà perdu la moitié de leurs effectifs. Débuta enfin, un combat digne de ce nom, au contact, lame contre lame, bouclier contre armure.

Le combat fut long et éreintant, c’est alors que vous avons vu un gobelin atypique. Habiller de cuir aux couleurs de Menlo, le visage couvert d’une capuche-cagoule et armer de divers armes à feu mais surtout, un très large pavois rond sur lequel était frappé le symbole de Menlo et des gobelins. Il se disait « Capitaine Kezan » et que nous n’étions pas prêt de l’affronter. Alors qu’il perdait du temps à faire la parlotte, j’ai soufflée a Eléonà et Véloce de reprendre leur mitraillette et de l’arroser copieusement. Et alors qu’il monologuait avec lui-même, il reçut quelque balle sur son bouclier et nous avons pu voir un soupçon de peur dans ses yeux. Il termina sur le fait que nous étions peut être prêt et il lança l’attaque. Lyth, Ciolas, Cen et moi-même sommes allé au contact et entama un combat rapprocher assez coriace. Le gobelin étais vif et savais parfaitement se servir de son bouclier. Mais avant l’attaque, j’avais chargé Eléonà de recharger la machine et qu’une fois prête qu’elle nous le dise. Alors que nous combattions ce Capitaine Kezan, la ranger nous avertit qu’elle était parée. J’ordonnais la retraite et tous les Fils présents autour de ce gobelin disparurent. C’est alors que nous avons entendu une rafale puissante et interminable. Apres cette cacophonie tonitruante, il ne restait que des morceaux de chaires éparpillées un peu partout. Du Capitaine Kezan, il ne restait que son bouclier.

Nous avons pensé nos blessées et nous sommes rentrées au camp, avec deux mitraillettes et une caisse plein de munition comme butin. Cette patrouille a été utile et aura sérieusement mis la pression au gars de Menlo. En effet, sur les quarante-sept gobelins que nous avons rencontré et attaquer, seulement sept ont pu prendre la fuite. Les officiers de Menlo vont en entendre parler et leur courage ou leur détermination sera mise à l’épreuve car nous étions à peine sept Fils. La peur gagnera leur cœur.
Mission accomplis.

Bilan
Gobelin : 40 morts, sept survivants.
Fils : 4 blessés léger, dont deux sérieuses.

Enseigne Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel’Thalas.
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 998
Age : 34
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Dim 6 Oct 2013 - 15:05

Tentative d'assassinat de la Légat
5 Octobre

Cause : les pertes infligées par l'ordre aux gobelins semblent les avoir poussés à agir de façon radicale.

Déroulement: Alors que nous devisions entre fils, un gobelin est apparu dans mon dos et m'a attaqué avec une corde à piano, sans prévenir, bien décidé a m'assassiner le plus vite possible. Mon haut col en cuir et mon raz le cou en cuir ont empêché qu'il me tranche la gorge, mais il ma sauvagement étranglée et ma soulevée du sol en montant a un lampadaire pour me pendre. Le reste des fils a réagi hâtivement et réussit à lui faire lâcher prise, mais il était déterminé et me lança une grenade qui ne fit que me blesser légèrement. Mais les fils et surtout notre allié Tortoka brisèrent le gobelin, littéralement car le tir du tauren lui arracha la jambe. Au sol, il refusa de répondre aux questions, mais son regard suffit, c'était un membre des "gais compagnons de Jersey". Au sol, il prit une arme dissimulée et me tira dessus, me ratant avant de se suicider avec sa dernière balle.

Nous pensions le calme revenu, mais deux autres membres du commando me sauter dessus pour m’éliminer à nouveau, mais cette fois, plus alerte, nous avons réussi a déjouer leurs attaques. On les a contraints à se replier, mais ils tentèrent une ultime attaque et nous avons tué l'un d'eux alors que l'autre put se replier.

Résultat : La tentative d'assassinat a échoué, mais m'a laissé passablement affaiblie et choqué pendant un petit moment. La plupart des fils présent sont resté abasourdie par l'audace et la détermination de l'ennemi. J'ai pris de nouvelles mesures, le petit golem des arcanes a été reconfiguré pour la vision thermique et, ainsi, lui donner la capacité de trouver tout camouflé non-autorisé. On a aussi modifié le cristal de défense pour qu’il puisse passer en mode offensif en plus du mode défensif. Il pourra ainsi nous aider en combat si nous sommes assaillis.

Bilan :
Ennemis : 2 morts, 1 en fuite
Fils & alliés: 1 blessé

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Dim 6 Oct 2013 - 18:47

Les deux gobelins particulier vu pres de la curieuse machine:

Spoiler:




_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Mar 8 Oct 2013 - 22:35

Bataille de la Tour Ouest du Fusorail
6 Octobre

Cause : Alors que nous procédions à des exercices et manœuvres, un bloodhawk me prévint qu’une troupe de Menlo avait débarqué sur le continent et se dirigeait vers les ruines d’un fusorail.

Déroulement: Nous avions une importante force prête au combat par les entraînements si bien qu’a cette annonce nous avons pu très vite nous rendre sur place pour voir de quoi il s’agissait.

Les forces ennemies étaient composées d’un déchiqueteur gobelin tenant deux prisonniers rebelles, d’un char de combat, de matériel de forage, de trois soldats en armures de caoutchouc jaunes, un immense gobelin (le malabar un vengeur) et de quelques scientifiques. Ils assemblaient un curieux appareil, une perche de métal surmonté d’une sphère en cuivre et tout autour une série d'anneaux concentriques allants en s’étrécissant à mesure que ça avançait du sommet. Cela ressemblait à une curieuse parodiée de sapin. L’appareil était alimenté par un générateur à naphte relié à une pompe. L’équipe était là pour un test et nous avons vu les deux chefs d’équipe, un vieux gobelin aux cheveux blancs et un autre aux cheveux brins plus discrets donnant les instructions.

Le déchiqueteur plaça un premier prisonnier au sol et la machine se déclencha, nous avons vu des éclairs remontés le long des anneaux jusqu’à la sphère, se concentrer et soudain jaillir en un éclair soudain qui provoqua un tonnerre assourdissant. Là où se trouvait jadis le prisonnier il ne restait que des cendres noircies. L’arme venait de montrer sa puissance colossale et le deuxième prisonnier connu le même sort. J’ordonnais une attaque explosive à distance sur l’arme ou la pompe avant qu’ils ne remballent, nous devions les arrêter. L’attaque initiale permit de mettre le feu au naphte et à l’explosion de la pompe. Les gobelins paniquèrent, les scientifiques prirent la fuite alors que le malabar, le déchiqueteur et les trois en jaune nous prirent d’assaut. On entendit aussi le moteur du char vrombir. Nous avons harcelé à distance nos ennemis mais ils se révélèrent plus tenaces que prévus. Le malabar fut tué au corps-à-corps, le déchiqueteur avant son arrivée cependant, les trois en combinaison jaune, des sorciers de Menlo, montrèrent leur potentiel meurtrier, ils avaient des combinaisons isolantes car avaient des électrodes dans les mains. Après un violent combat les ennemis furent vaincus mais le char força la main de nos troupes et nous avons dû nous replier en hâte sans avoir pu analyser quoi que ce soit. À notre retour le lendemain, matériel, corps et char avaient disparu.
Résultat : Nous avons détruit un prototype et vu le potentiel militaire du rayon de la Mort de Menlo et des sorciers de Menlo mais nous avons dû nous replier vaincu par un char sans pouvoir faire la moindre analyse.
Bilan :
Ennemis : 5 morts ou blessés
Fils & alliés: 4 blessé dont un grave.

Légat Atia Silverswell

L’affrontement des ruines kaldorei
8 Octobre

Cause : Les lions de Quel’thalas ont été envoyé en patrouille sur les plages face à Menlo pour trouver surveiller les éventuels débarquements ennemis. À l'approche des ruines, les lions repérèrent un détachement des korkrons de la fierté de Hurlenfer.

Rapport de Force initial : 39 Lions de Quel’thalas contre 30 Korkrons de la Fierté de Hurlenfer

Déroulement: Les lions ont rapidement engagé le combat espérant défaire le plus grand nombre de ses adversaires avant une riposte implacable. La volée de flèches frappa les orcs pris au dépourvu mais leurs solides armures permirent d’arrêter le plus gros de l’attaque et ils chargèrent contre les elfes qui déjà se mettaient en formation serrée avec leurs armes à deux mains pour bloquer la riposte adverse. Le corps à corps fut extrêmement violent et acharné de part et d’autre mais l’élite de Hurlenfer eut raison des rangers qui furent contraints à la fuite abandonnant derrière eut 12 morts et 8 prisonniers.

Résultat : victoire pour la fierté de Hurlenfer. La fierté de Hurlenfer montra sa détermination et son efficacité, plus de la moitié des forces du Lion de Quel’thalas fut emporté dans l’affrontement. La commandante Arley de Thurwes a dépêché le 3e escadron de chevaliers de sang de Miriya pour intercepter cette force et libérer les prisonniers.

Bilan :
Ennemis : 6 morts et 12 blessés
Alliés: 12 morts, 8 prisonniers et 16 blessés

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Ven 11 Oct 2013 - 15:53

La guerre des champignons
9 octobre

Cause : Durant la nuit du 9, nous avons vu un météore survoler notre camp et s’écraser dans le sud de notre base.

Déroulement: Intrigués et craintifs d’une nouvelle arme nous nous sommes rapidement mis en route pour voir le site du crash. Les éclaireurs revinrent avec d'étranges révélations, un œuf d’acier était dans le cratère d’impact. Nous nous sommes approché et la description était juste, un œuf de métal qui rapidement s'ouvrit en laissant passer une petite créature en combinaison intégrale. Après un dialogue assez difficile nous avons fini par découvrir que c’était un gnome du SI: 7 du nom de Morille venu aider l’Alliance à combattre Garrosh. Il expliqua que son sous-marin fut détruit par un navire et qu’il avait fui avec cette capsule. Il nous enjoint à le suivre pour retrouver ses compagnons dans "la base champignon".

Malheureusement sur place nous n’avons trouvé que des ruines et des cadavres. Le gnome agité pleura ses compagnons et chercha la princesse Pêche quand nous avons repéré un ennemi. Un gobelin caché sous une caisse fut trouvé, il se nommait le serpent mais se révéla des plus difficiles à interroger. L'interrogatoire tourna cours quand nous avons été attaqués par une tortue géante gobelins avec son canon et sa petite base sur le dos. Nous avons achevé le serpent et nous sommes préparés à faire face à ce nouvel ennemi. J’ordonnais à Malelith de bombarder la tortue avec sa magie alors que celle-ci nous bombarda en nous envoyant des robots encore et encore. Nous avons du éliminer vagues après vagues ces créatures métalliques, avec ou sans pilote, alors que Malelith et Elviyana se déchaînaient avec leur sort pour briser l’animal. Quand celui-ci succombât il ne resta alors plus qu’un gobelin survivant, une pleurnicheuse que nous avions déjà rencontrée au Tarride dans un campement assailli par les 7.

Nous l’avons promptement interrogé et elle expliquant que la princesse Pêche avait été torturé et avait raconté les plans des gnomes au korkrons avant d’être offerte en diner à la tortue qui la trouva fort savoureuse à ce que raconta la gobeline. Le gnome dépité comprit que tout était perdu et nous en sommes arrivé a la même conclusion. Nous nous sommes donc retiré sur notre base, sans gains notable si ce n'est la destruction d'une force adverse.

Résultat : le camp gnome a été entièrement rasé mais vengé par notre attaque provoquant la destruction d’une tortue de guerre gobelins.

Bilan :
Ennemis : Une tortue de guerre et son équipage et un peu moins d’une dizaine de robots
Fils & alliés: une dizaine de gnome, 1 blessé grave pour les Fils

Légat Atia Silverswell


La bataille de la rivière
10 Octobre

Cause : La capitaine Miriya avec un détachement de Lion de Quel’thalas était à la recherche de la fierté de Hurlenfer pour libérer les prisonniers et éliminer la menace. Les éclaireurs des Lions trouvèrent le campement de ce détachement Korkron près d’une rivière en train de bivouaquer.

Rapport de Force : 5 Lions de Quel’thalas et 30 chevalières de Sang contre 24 Korkrons

Déroulement: La bataille a commencé par l’assassinat des éclaireurs ennemis pour que les chevalières parviennent à approcher de l’ennemi sans attirer l’attention, en profitant de l’aube naissante. La capitaine Miriya donna l’ordre d’attaque soudain et la charge de cavalerie prit totalement au dépourvu les troupes ennemies qui furent en grande partie exterminées avant de pouvoir riposter. L’écart de force était déjà à presque 3 contre 1 en faveur des elfes quand l’ennemi parvint à réagir et a riposté avec fureur blessant légèrement, gravement ou tuant leurs ennemies acharnées. Mais très vite se fut terminé avec une nouvelle charge des chevalières.

Résultat : Les korkrons ont été anéantie et les blessés trop graves pour être transporté achevé, seul 7 prisonniers ont été ramené. Parmi les Lion prisonniers seul deux avaient survécu au traitement des orcs et à leur interrogatoire.

Bilan :
Ennemis : 17 morts et 7 prisonniers
Fils & alliés: 1 mort et 4 blessés grave, 6 des 8 prisonniers ont été tué dans les jours précédents.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Lun 14 Oct 2013 - 13:48

La bataille du lac de Duhernal
11 octobre

Cause : Après la défaite du premier escadron de la Fierté de Hurlenfer et le retour des Garçons de Wagh, revenu de leur offensive à l’Ouest, les forces de Menlo lancèrent une vaste offensive profitant de l'absence d'une partie des forces elfiques. Les Garçons de Wagh lancèrent l’attaque droite sur Park et le camp d’Arley de Thurwes.

Rapport de force: 135 elfes et alliés contre 121 orcs

Déroulement: La capitaine Angélique Blanchame rassembla les forces disponibles en vue d’intercepter les orcs avant leur arrivée au camp. L’escadron de Miriya n’était pas encore revenu de son attaque contre la Fierté de Hurlenfer. Les Lions encore en convalescence ou en mission avec l’escadron de Miriya restèrent au camp avec la Garde de Thurwes resté en réserve en cas de problème. Angélique rassembla donc l’épieu d’albâtre, son escadron, les Fantômes de Guède et les Fils de Quel’thalas, je laissais cependant une arrière-garde pour défendre nos réserves et la tour du fusorail.

La capitaine Angelique organisa notre troupe suivant l’ordre suivant, les Fils sur le flanc gauche, l’Épieu et les Chevalières au centre et les fantômes sur le flanc droit. C’est dans cette configuration que nous avons interceptée les garçons de Wagh au lac de Duhernal, un peu à l’ouest de Park. Leur organisation laissait à désirer, ils formaient une grande ligne éparse et bruyante, hurlant et rugissant, frappant leurs boucliers et leurs cuirasses, vociférant des cris de guerre, sans doute pour nous intimider ou se donner courage et vigueur. Ils brandirent leur bannière macabre, celle de la Horde Noire et des Blackrock, décorés de milliers de canines, celle de chaque adversaire tué par leur force depuis la 1ere guerre. Nos armées, en total contraste avec les forces de Wagh, se mirent silencieusement en formation, les Fils en une formation du lynx avec comme variante les spadassins en seconde ligne plutôt qu’en éclaireurs, les soldats de l’épieu formèrent une phalange solide avec leurs lances et écus, les chevalières formèrent un diamant et les fantômes se disposèrent en tirailleurs afin de faire une contre marche. Chacune de nos troupes levèrent leurs étendards et la bataille débuta.

Les orcs se lancèrent dans une vaste charge contre notre dispositif et nous avons répliqué par les tirs de la part des fils et des fantômes tandis que les chevalières lancèrent une écrasante charge de cavalerie qui disloqua le centre adverse. En plein coeur de leurs troupes, elles démontèrent et formèrent un cercle défensif, en première ligne des chevalières avec bouclier et épée, en deuxième et troisième ligne des chevalières a la lance et au centre les plus talentueuses à la magie. Elles divisèrent ainsi les forces ennemies en deux faisant tomber le peu de cohérence qu’avaient encore les garçons de wagh. Les lanciers frappèrent lentement et implacablement l’ennemi avec leur phalange. Sur les flancs, les Fils en position défensive, encaissèrent la charge et commencèrent à la repousser, les plus solides a l’avant avec les boucliers, les spadassins frappant par dessus l’épaule de leurs camarades ou achevant ceux passant la ligne et isolé en plein cœur des forces elfiques tandis qu’archers et lanceur de sort attaquaient l’ennemi à distance. La bataille était intense et meurtrière de part et d’autre de la ligne, mais l’avantage numérique initial des elfes couplé aux pertes infligées par les premiers tirs et la cavalerie donna lentement l’avantage aux elfes. Mais fanatisé et malgré leur nombre décroissant, les orcs refusèrent de lâcher prise et continuèrent leur massacre tuant et mutilant de plus en plus des nôtres, finalement Wagh provoqua Angélique en duel et celle-ci accepta de bon cœur. Ce fut un combat court et inégal, la chevalière, montrant sa puissance étonnante et surnaturelle, parvint à défaire son ennemi nimbé de la lumière orangé et rouge des chevaliers de sang qui avaient avidement ponctionné Muru. Elle brisa les membres de son adversaire au sol et commença à le torturer en lui plantant brutalement dans le corps chaque dent attachée à la bannière. Ce spectacle choquant pour nous le fut d’autant plus pour les orcs. Le moral des garçons fut brisé et ils prirent la fuite. Angélique triomphante, ordonna de s’occuper des nos blessés et nos morts puis donna l’ordre de massacrer tous les prisonniers et blessés orcs puis d’abandonner leur carcasse aux charognards. Épuisé nous n’avons pas eu le courage de nos opposés, mais n’avons pas participé à l’exécution. Quand nous sommes rentrés dans notre camp, nous avons découvert que les miliciens de Menlo venaient de lancer une vaste offensive pour tenter de briser nos arrières alors dégarnis de nos principales troupes. Cependant, les réserves restée sur place, aidée par notre golem saccage soleil, notre cristal des arcanes et des mitrailleuses capturées repoussèrent sans mal cette attaque bien qu’infligeant de nombreux blessés que Sybile s’empressa de soigner, le camp de Park fut aussi frappé, mais Arley et sa garde ont littéralement massacré les assaillants mal équipé et préparé a une telle résistance là où ils pensaient ne trouver que des blessés et des forces de réserve de piètre qualité.

Résultat : Victoire décisive des forces elfiques malgré des pertes très importantes. La bataille du lac de Duhernal marque un point d’arrêt pour nos forces usées, mais avant tout une victoire implacable ou nous avons réussi à vaincre les troupes des garçons de Wagh, l’une des plus grandes menaces continentales.

Bilan :
Ennemis : 108 morts (36 tué au combat et 72 blessés achevés) pour les Garçons de Wagh, 13 fuyards, environs 24 gobelins tués ou 41 blessés capturés.
Fils & alliés: 17 morts et 43 blessés

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Ven 18 Oct 2013 - 16:06

L’assistance du cercle terrestre
16 octobre

Cause : Une émissaire du cercle Terrestre demanda l’aide de l’ordre pour empêcher une Chaman gnome extrêmement puissante de rejoindre Orgrimmar et les rangs des chamans noirs. Celle-ci venait d’invoquer un primordial que les chamans du cercle ont révoqué, la gnome épuisée et assoupie était donc une proie de choix mais le cercle était tout aussi affaibli. L’émissaire proposa donc de monter une embuscade afin de la défaire avec son escorte korkron.

Déroulement: La chamane du cercle nous mena sur les lieux d’une embuscade où nous avons vu une dizaine de combattants sur wyverne, une vingtaine de péon armée, un vétéran et un solide chariot avec une immense cage.

Voyant l’excès nervosité des péons et surtout que des péons soient armées pour une escorte me mit la puce à l’oreille, j’ordonnais à tous de se tenir prêt a une contre-embuscade et de réagir promptement car c’était un piège plus que probable. Nous avons alors lancé un assaut excessivement violent et rapide, chacun ayant une cible désigné, le but était de réduire au plus vite l’ennemi pour contrer le piège. La chamane du cercle assombrit le ciel et affronta les wyvernes à l’aide du vent et du tonnerre tandis qu’au sol nous avons massacré les péons. Le vétéran s’esclaffa alors, pensant nous prendre au piège et ses assassins sont passés à l’attaque sortant des ombres pour tomber sur des combattants déjà prêt à les recevoir, ils furent rapidement éliminés sans provoquer de blessures sérieuses, juste des égratignures et deux empoisonnements rapidement maitrisés.

Le vétéran en rage se jeta sur nous mais son assaut fut un échec quand à peine eut-il tenté une attaque que je le blessait d’une contre-attaque et que Tortoka dans une riposte fulgurante brisa son élan. La suite fut une prompte mise à mort de tous les fils contre lui une fois l’attaque initiale stoppée. Il supplia alors la personne dans la cage de l’aider mais celle-ci, d’une voix fluette et suraigüe refusa et j’achevais l’ennemi. De la cage sortie alors une petite gnome qui nous salua et prouva sa puissance avec de nombreux effets élémentaires autour d’elle. Nous avons négocié longuement avec cette chamane, alors que la nôtre était évanouie après avoir détruit les wyvernes. La gnome promit finalement de rester neutre dans le conflit entre Rébellion et Loyalistes et elle put ainsi partir. Nous avons réveillé notre propre chamane puis sommes rentré dans notre camp.

Résultat : L’escorte fut entièrement vaincu et après un accorde, la chaman gnome devint neutre dans le conflit entre le monde et Garrosh.

Bilan :
Ennemis : une vingtaine de péon armée, une dizaine d’assassin et un officier korkron.
Fils & alliés: Aucune perte ni blessé sérieux, juste des atteintes superficielles.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Arévas le Dim 20 Oct 2013 - 13:06

Contact avec Ilitch
Vendredi 18 octobre

Cause : Une fusée tombée dans le camp des Fils de Quel'Thalas en Azshara leur donna un message les invitant à rejoindre un groupe de Gobelins rebelles de Menlo qui souhaitaient mettre leurs efforts en commun avec la Rébellion sombrelance.

Déroulement : Intrigués par cette missive très mal rédigée, et méfiants envers ses auteurs, les Fils ont rapidement trouvé le lieu de rendez-vous. Après une discussion peu intéressante où les dits-Gobelins rebelles s'étaient présentés comme portant des noms variés de gibier, des commandos loyalistes de Menlo attaquèrent l'ensemble des gens présents, visant en priorité les traitres à leurs yeux.

Le combat fut court mais intense et tous les commandos furent éliminés, les Gobelins rebelles eurent également des pertes mais deux d'entre eux avaient survécu et purent nous conduire à leur chef. Caché dans une mine désaffectée qui lui servait visiblement de base, ce fameux leader du nom de Ilitch nous présenta un discours des plus surprenants de la part d'un gobelin. Il affirmait vouloir s'emparer de Menlo et d'en destituer la classe dirigeante afin de rendre le pouvoir de la ville à son peuple, la seule autorité légitime étant celle du peuple libre. Le fait que sa vision semblait plus proche de l'utopie et de l'anarchie que de la réalité envisageable ne semblait pas l'inquiéter et il nous demanda alors notre aide pour conquérir Menlo, en échange il nous promis que la ville se rangerait du côté de la Rébellion une fois libre. Il nous permit ensuite de prendre congés en nous informant qu'il nous contacterait prochainement pour connaitre notre décision.

Résultat : La rencontre avec le dénommé Ilitch ouvre la perspective d'une possible assistance dans notre combat pour prendre Menlo, je recommande néanmoins la prudence, comme toujours lorsqu'on a affaire à des Gobelins.

Bilan :
Ennemis : Moins d'une dizaine de commandos gobelins loyalistes tués.
Fils & alliés : Aucune perte ni blessé sérieux, juste des atteintes superficielles.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2305
Age : 31
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Atia le Dim 20 Oct 2013 - 15:01


Fils et Filles,

Après un conseil stratégique avec les dirigeants de la force elfique d’Azshara nous avons décidé plusieurs mesures et points pour nous conduire à la victoire. Les voici:

- Mesure d’encerclement complet de Menlo : La flotte des trois destroyers de Lokhir a commencé un blocus naval en bloquant la baie, mais cela ne suffit pas, nous comptons repartir nos forces au niveau des tours du fusorail et de remettre en service celui-ci. Pour ça, Angelique a proposé de mettre au travail les très nombreux prisonniers que nous. Une fois le fusorail restauré, des garnisons se placeront sur chacune des tours avec des signaux d’alarme pour appeler des renforts qui pourront ainsi emprunter le rail pour arriver rapidement. Menlo a de fortes capacités industrielle, mais sans ressource, celle-ci ne servira à rien.

- Destruction des dernières forces continentales : Pour assurer l’encerclement, nous devons assurer nos arrières et donc détruire les dernières forces sur le continent, soit les derniers représentants de la Fierté de Hurlenfer et les quelques détachements des Lames de Garrosh qui les ont rejoints d’après plusieurs renseignements.

- La destruction du dernier des Vengeurs encore porté disparut, des rumeurs parlent de son départ pour recruter de nouveau héros. Nous devons nous mettre en état d’alerte pour réussir à le trouver et le neutraliser.

- Les révolutionnaires d’Ilitch : Les Fils ont rencontré vendredi deux factions rebelles qui collaborent à faire tomber Edias Thomson, le dirigeant de Menlo, leurs objectifs sont différents, les uns ont des vues anarchistes tout en restant très porté sur l’argent, l’autre le plus influant et dangereux, Ilitch, cherche a renverser le patronat et a libéré les ouvriers des “chiens a la solde du capital”. Pour lui Menlo n’étant qu’une étape pour renverser l’ordre dans le monde et mettre en place une dictature du prolétariat universelle. Nous avons décidé de collaborer avec eux, le temps de renverser Garrosh, notre objectif principal étant de vaincre avant tout et de rallier Menlo a la cause rebelle. La suite, nous verrons en temps voulu.

Au final, ces points mènent à une seule et unique idée, prendre d’assaut Menlo et vaincre leurs chefs. Nous préparons donc notre future invasion de l’ile. Soyez donc prêt à agir, le plus tôt sera le mieux.

Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4611
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rébellion] Les Lynx Thalassiens

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum