Un retour de la croisade écarlate ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un retour de la croisade écarlate ?

Message  Hanorya le Sam 9 Fév 2013 - 1:53

Rapport d'Hanorya
Sujet : Un appel de la Dame Noire par le Sir William Harris.




Ce soir vers 20h50 est arrivé un Réprouvé à la mâchoire ballante et répondant au nom de Roger nous demanda notre aide pour bouter une poche de résistance de la Croisade Écarlate prés du Glas. Après en avoir informé mes supérieurs, nous nous sommes mis en route. Direction, Brill aux Clairière de Tirisfal.

Une fois sur place nous retrouvons Roger et son maitre, le Sir William Harris. Après que ce dernier nous souhaita la bienvenue, il nous informa qu'une douzaine de croisés avais prit position a la ferme, toute proche du Glas. Mais que leur nombre augmentais a chaque nouveau repérage. Ces croisé étais très bien armé et dispose d'un canon puissant. Il nous as avertit également qu'il y a avais un tireur d’élite. Sa troupe, composées des sept meilleur guerrier de Tirisfal, Roger et lui même nous accompagnerai pour notre attaque. Une fois les dernière précisions éclaircis, nous nous sommes mis en marche sur la ferme des croisés.

Nous y avons repérer sans difficulté le canon et avons établis une stratégie pour le faire taire rapidement. La troupe d'Harris irait titiller le canon d'un coter pendant que nous, les Fils, le prendrons en tenaille de l'autre coter. La méthode fut efficace, les humain n'eurent pas eu le temps d'armer le canon lorsque nous sommes arrivé. Pendant que nous entamions une bataille contre un groupe de six hommes, le groupe d'Harris alla plus en avant affronter un second groupe de croisé. Notre bataille se passa bien un temps, les humains complétement surpris reçut de nombreuse blessure, nous assurant une victoire. Mais c'est là que la ranger Eleona nous avertit l'arrivées d'un second groupe de six homme, divisé en deux groupe. Ceux-ci nous prenant par derrière mais devant la bouche béante du canon. Pendant que nous terminions la bataille. Eleona a eu la bonne idée de charger le canon et fis feu sur un premier groupe. Son coup fit mouche et envoya valser les homme en l'air, les sonnant. Elle fit feu une second fois avec la même précision. Les humains restant ont su trouver en eux la force de nous résister un peu plus, parvenant a blesser quelque un de nos hommes. Mais c’était peine perdu, les hommes ont rendu les armes ou rendu l’âme sous notre force. C'est alors qu'un cri rauque et rappelant celle de Roger, nous demanda d'intervenir. Les Réprouvés étais apparemment tomber sur un grande force de résistances.

A notre arriver, nos alliés étais complétement encercler par dix soldat de la Croisade. Leur chef, un homme grand et portant une lourde armure de plaque étais debout à l’écart sirotant une tasse. Nous n'avons pas perdu de temps, tout notre groupe se rua sur un partie des humains, afin de crée une ouverture pour une éventuelle fuite de nos allies. Le combat fut long et intense, les humains étais fort et bien protégés par leur armure de plate. Mais notre arrivé a pu faire pencher la balance en notre faveur mais nous avons reçu tout de même pas mal de coup. Alors que les humains mourrai sous nos coup, la mercenaire Cenaya et le bloodhawk Falhren relevèrent la tête. Falhren s’écria : "Projectile enflammé droit sur nous !! Retraite !!" Puis le chef des croisé se mit a rire de manière frénétique, s'entourant d'un bouclier de lumière. Devant cela nous avons obéis sans faire d'histoire, nous mettant a couvert, laissant nos ennemi sur places. Le boulet de feu impacta au sol avec une puissance incroyable. Nous nous étions pourtant mis a bonne distance du point d'impact mais l'onde choc fut tel qu'elle nous balaya comme de simple brindille. Sir Harris est venu au nouvelles, nous étions tous sonnée, certain plus que d'autre. Eleona, Iluzia et Cenaya ont été atteinte avec violence. Harris envoya deux de ses hommes vers la falaise, voir d’où venais ce projectile alors que nous récupérions. Après quelques secondes de calme et que nous prenions compte de nos blessés, les deux reprouver sont revenu vers nous en vitesse, hurlant de leur voix rauque " Deux bateaux mouillent au large !! Ils sont balancer douze coup de canon !!! Courrez !!!" Nous avons ramasser nos blessée et avons fuis le plus loin possible. Les multiple impact ont eu l'effet d'un vrai tremblement de terre, secouant celle-ci avec une rare violence et qui durant deux bonne minutes. En suivit un silence de mort.

Sir Harris s'approcha, nous exprimant son incrédulité devant ce comportement des croisée. Les leur ont été sacrifier pour tenter de nous éliminer. Il étais inquiet et stresser, aussi il nous offris un cristal pour crée un portail pour notre cité millénaire. Il nous remercia a la hâte, promis de nous tenir au courant et partit en vitesse rend compte à la Dame Noire.

A notre retour à la Retraite, nous avons soignés nos blessés et tous semble aller bien. Seul Iluzia étais est encore inconsciente mais ses jours ne sont pas en danger. C'est tout de même avec un drôle de sentiment que nous sommes aller nous coucher. On pensais la Croisade Écarlate dissoute depuis la chute du Roi Liche mais il semblerai qu'ils ai reconstituer leur force en Azeroth. Étant non loin de leur anciennes terres, nous devrons nous montrer plus vigilent dans nos patrouilles.

Affaire a suivre.

Hanorya Lynalis. Fille et guerrière de Quel'Thalas


Dernière édition par Hanorya le Jeu 14 Fév 2013 - 12:39, édité 1 fois
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 963
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un retour de la croisade écarlate ?

Message  Hanorya le Mer 13 Fév 2013 - 7:15

Le chant des oiseaux commençais à peine, les Bois des Chant Éternel s’éveillait doucement sous les premières lueur de l'aube. Mais alors que le soleil n'avais pas pointer le bout de son nez qu'une estafette accompagner d'un drôle félin à corne, courraient de tout leur souffle vers la Retraite des Pérégrins, siège des Fils de Quel'Thalas.

Hanorya travaillait encore sur la statue d'Iluzia, elle venait de terminer de refondre l'or et s’occupait à présent de les incinérer dans les sillon de la statue. C'est le sourire aux lèvres qu'elle aperçut un petit écureuil sautiller vers elle. Les marques sur son pelage ne l'a trompais pas, c'est le même qui lui rendais visite de temps en temps. Il resta a quelque pas, prudent et observa la guerrière. Celle-ci lui chuchota quelque mot doux en elfique, comme le lui avait appris son père. La petite bestiole s'approcha et grimpa sur les caisses contenant le jade et de l'or, à hauteur des yeux de celle qui lui avait parler. Elle souriait et s'approcha. La boule de poil n'avais plus peur et se montrait curieuse. Mais quelque chose la fit fuir a une allure digne des écureuils, le temps d'une respiration, il avait disparut.

Soupirante, elle n'as pas eut le temps de recommencer a placer les filigrane d'or qu'un garde vint à elle.
- Dame Lynalis. commença le garde en se mettant au garde a vous. Une estafette demande à vous voir.
- Bien, j’éteins cela et j'arrive. lui répondit la guerrière.
- Je la préviens de votre arrivée. conclut-il en tournant les talons.

Elle leva la tête au ciel, celui-ci étais encore sombre malgré les nuages d'or et de mauve annonçant une belle journée. Elle éteignit son fourneau, rangea ses affaires et se changea.

Elle écarquilla des yeux en voyant l'estafette et son compagnons, un tauren immense, noire comme l'opale avec un regard bleu vif. Il soutenait l'estafette qui étais blessée, une prêtresse de garde était déjà sur place à s'occuper d'elle.

- Par la Lumière ! Nylaéryne ! dit Hanorya en se ruant vers sa jeune amie. Elle leva les yeux vers le tauren qui semblais en forme. Que s'est-il passé ?
- Nous avons été attaquée. dit-il d'une voix puissante mais douce.
- Par qui ?
- Je ne sais pas l'ennemi ne s'est pas montrer mais... Nous avons essuyez des tir de canon. Brume d'Or... *s’arrêta-t-il pour regarder la jeune estafette se faisant soigner, il reprit. Brume d'Or est détruite.

Hanorya ouvra des yeux rond exprimant une incrédulité explicite. Elle ne resta silencieuse. Le tauren affichait lui un air d'une grande tristesse. Il reprit.

- J'ai le regret de vous informer que la majorité des gens participant à sa reconstruction et... mes frères druides sont mort pendant l'attaque. Les survivants, au nombre de treize, sont pris en charge par Tranquillien.

Hanorya commença a verser une larmes, qu'elle essuya rapidement, sa colère reprit le par sur sa tristesse. D'un voix lourde de chagrin et de rage elle ajouta :
- Avez vous vu qui est responsable de cet acte ?
- Les tirs venait du large mais dans la panique général, personne ne saurait dire quel pavillon flottais sur ces bateaux. Tout ce que je sais c'est que les canon qui ont tirer sont puissant et que leur artilleur sont très précis.
- Seul les nains et la croisé possèdent de tel canon. se permit un garde. Et vu votre dernière mission...
- Il a raison. le coupa Hanorya. Garde ! Qu'un messager soit envoyé sur l'heure au port et avertisse l'amiral, puis il ira rendre compte au Régent. Exécution !
- Bien Madame. dit le garde qui avait pris la parole, il se changea rapidement pour prendre les vêtement d'une estafette et enfourcha un faucon-pérégrin.
- Venez. dit Hanorya qui invitais le tauren a entrer à la Retraite. Venez vous restaurer et vous reposer.
- Ses jours ne sont plus en danger Dame Lynalis mais elle a besoin de repos. annonça la prêtresse. Je l’emmène a l'infirmerie.
- Bien, prévenez moi des qu'elle sera réveiller. demanda Hanorya.
- Oui Madame.

Le tauren refusa d'entrer dans la retraite argumentant que sa place étais auprès des siens a Tranquillien... pour ceux qui avait survécu. Hanorya lui lança un regard de compassion et le laissa s'en aller. Le pas lourd, la tête basse. La guerrière de son coter, revint vers son atelier de la même manière. Elle renversa une de ses caisse à outils sous le coup de la rage qui ne manquera pas, dans son fracas métallique, de réveiller les quelques pensionnaires de la Retraite. Elle s’essaya sur le bord de la salle, les jambes dans le vide, le regard au loin.

Son regard se fixa sur les hautes et élégante tours de Lune d'Argent, fièrement redresser dans le ciel, arborant leur couleur rouge, ivoire et or avec éclat. Elle cru voir un instant le visage de Sildanyr dans le ciel. Elle se redressa. Elle est un guerrière de Lune d'Argent, une fille de Quel'Thalas. Comme son pays, sa ville et son village de naissance, elle resterai droite et fière. Tous ont montrés que ce n'est pas la destruction, ou les rigueurs du temps et encore moins la guerre qui fera fléchir les Sin'dorei. Elle s'habilla dans sa plus belle armure. Elle sortit de la Retraite, enfourcha son faucon-pérégrin des Saccage-Soleil et fit route vers Tranquillien. Puis elle ira voir sa Légat.

Le soleil avait à peine ouvert les yeux sur les foret d'or de Quel'Thalas, imprégnant les terres elfes de son contact chaleureux...
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 963
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un retour de la croisade écarlate ?

Message  Hanorya le Jeu 14 Fév 2013 - 12:39

Rapport d'Hanorya
Sujet : Réprésaille de la destruction de Brume d'Or


Depuis que la nouvelle étais tombé, je m’étais fortement impliquer dans la recherche de l'auteur de cet acte abominable et dénuée de sens. Les troupes de Tranquillien avaient multiplier leur patrouille, la flotte de Quel'Thalas s’était elle aussi mis en mouvement afin de trouver les bateau responsable des boulet qui ont ravager la ville.

Les recherche n'ont rien donner mais alors que je discutais avec l'amiral responsable du Mouillage des Voiles du Soleil, un de nos bateau rentra au port avec des nouvelle qui ne nous ont pas réjouis. Deux de nos vaisseaux ont été couler par les canons de deux navire de la Croisade Écarlate. Ceux-ci étais complétement insensible a nos attaques, protéger derrière un puissant bouclier qui englobais les deux bateaux. La flotte se retira a distance, laissant les croisés aller en paix. Mais ils ne s'en alla pas. Au contraire, l'un d'eux prit position sur l'île de Shalandris, y établissant une tête de pont.

Je suis revenue a la Retraite avertir les autres fils et mes supérieur de l'action que nous mènerons. Une fois les Fils rassembler, je leur présentais les faits et notre futur actions. En effet, les croisés ont beau avoir un bouclier de défenses magique protégeant leur bateau et leur camps de bases, notre peuple est nos arcanistes sont parmi les plus puissant d'Azeroth. Nous mènerons notre attaque en deux temps. D'abord sonder le bouclier et y repérer la faille, puis le briser en exploitant celle-ci. Une fois le bouclier brisé, notre flotte attaquerons les bateau, les troupes de Tranquillien et es notre reprendrons l'île. Après avoir répondu aux questions et éclaircir quelque points nous nous sommes mis en route pour les vestiges de Brume d'Or.

Une fois sur place un garde de Tranquillien nous acceuilla, nous prévenant des dernière nouvelle et que Tranquillien avait dépêcher trois balistes pour fragiliser le bouclier. Le plan est en marche. Nos arcanistes commença leur besogne, mettant le bouclier a l’épreuve, cherchant avec détermination la moindre faille a exploiter. Pendant ce temps, Sybile, Cenaya et Iluzia ont déclenché leur baliste, envoyant de puissant harpon chargés de mana, affaiblissant le bouclier. Zerian fut le premier des mage a découvrir la faille et l'ayant partager aux autres arcanistes, tous se sont concentrés afin de l'exploiter et de briser cette agaçante protection. Le bouclier chancela, ondula sous les coup de harpon et commença a montrer des signe de faiblesse sous la volonté de nos arcanistes. Puis, les mage humain dépassés par notre puissance et notre maitrise des arcanes ont vu leur si gros bouclier se briser comme des million de morceau de verre bleu-violet.

J'ordonnais l'assaut des troupes de Tranquilliens. Patientant un peu que les FIls se remettent de leur effort, nous avons chargés également, a la suite de la Garde. Mais au milieu de la plages nous avons essuyer des coup de canons. Grâce a la Lumière nous nous en sommes sortit sonner mais indemne. Continuant notre charge, faisant confiance a la Garde de Tranquillien pour occuper les croisés et couvrir notre approche, nous avons posé le pied sur notre île. Après que je donnais les dernière instruction, nous sommes entrer dans la bataille. La rage de la bataille résonnais de partout. Les cris de fureurs, de douleur, les entrechoque-ment de l'acier sur les os et la chair, le sang se rependant sur le sable et l'herbe déjà souiller par les reste du Fléaux étais dans chaque esprit, elfes et humains. Notre groupe rencontra des difficultés contre un groupe de croisés particulièrement calme durant cette terrible bataille. Mais notre force et notre détermination eut raison de leur volontés. Mais quelque membres ont reçu quelque blessures. Pendant un bref répits, nous nous sommes occupés de blessés mais c'est la que Sybile remarqua que le navire croisé mis les voiles, s’éloignant du rivages. La Garde de Tranquillien avait de son coté éliminer toute résistances mais au prix de nombreuse vie.

C'est alors qu'un voix amicale et particulière se fit entendre. Roger, le réprouver a la mâchoire défaillante accosta a bord d'une chaloupe étais venu nous aider. Il nous salua a sa manière et nous invita sur son bateau, le Flot Noir. Nous l'avons suivis et avons pris en chasse le navire croisé. Une fois rattraper les canons se sont mis a cracher leur boulet et explosant la coque de l'ennemi. Pendant que la troupe des Réprouvés abordais l'autre bateaux, deux croisés imprudent ont jaillit sur notre pont mais l'un d'eau qui ne croyais pas que de si joli elfes étais a bord d'un navire puant des réprouvés fut mis a l'eau par Sybile. Mais leur capitaines, un homme grand et très musclées jaillit a son tour, arrivant pile en face d'Ehladryan. Celui-ci croyant nous impressionnée par sa large stature mais le résultat fut tout autre. Nous l'avons attaqués sans sommation et avec toute la force qu'il nous restais. Le puissant humain, incrédule, tomba a genou devant le sergent et ce dernier lui offris une mort digne de lui.

Des cri de victoire s’éleva soudain, les deux navire croisés sombre lentement dans la noirceur de l’océan. Thalassien et Réprouvés ont encore resserrer leur liens d'amitiés et honore leur force respective. Une victoire qui fit du bien au cœur des Thalassien après les dur événements passés. Roger, après avoir une énième fois remis sa mâchoire en place, nous raccompagna chez nous et nous déposa au port de Quel'Thalas.

Une soirée savoureuse et empreint d'un repos bien mérité.

Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel'Thalas.
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 963
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un retour de la croisade écarlate ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum