Le post culturel

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Arévas le Mar 13 Nov 2012 - 18:55

Hanorya a tout dit, merci cheers

Car oui Zelda représente le cliché de la princesse à sauver par le beau et fort chevalier. Mais plus les années passent et plus elle se rapproche des autres demoiselles citées ici, fortes et honorables.

Et pour info, il y a eu des jeux (non crées par Nintendo) où le joueur contrôlait Zelda pour aller sauver Link... ces jeux furent un désastre XD

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2246
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Mar 13 Nov 2012 - 22:20

T’inquiète Hano, pas de prof de philo, je demanderais même a Suzette de te faire des crêpes *a comprit la ref et en rajoute une couche*

J'ai pas joué au jeu c'est peut être le problème. En tout cas Midona a l'air cool et elle est adorable en lutin :3

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Tarae le Mar 13 Nov 2012 - 23:35

avatar
Tarae
Archimage
Archimage

Nombre de messages : 456
Age : 28
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Oo

Message  Orléane le Mer 14 Nov 2012 - 2:23

Bizarre . J'ai lue tout les livres de la séries Sorceleur et je n'y ai jamais vu le perso cité par Tarae. Mais peut etre n'existe t'il que dans le jeu
avatar
Orléane
Prêtre
Prêtre

Nombre de messages : 79
Age : 29
Localisation : Caylus, Tarn et Garonne
Date d'inscription : 14/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Mer 14 Nov 2012 - 10:32

Non elle apparaît dans une nouvelle, donc les recueille de nouvelle prequel de la saga, c'est une étudiante d'Oxenfurt que Geralt rencontre alors qu'il aide un de ses amis professeurs. Elle est sympa mais oui on la vois pas beaucoup ^^ c'est pas Ciri ou Yennefer quoi Very Happy

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Arévas le Mer 14 Nov 2012 - 16:15

Comment ai-je pu oublier un personnage aussi connu et aimé du public ? Ma deuxième chouchoutte après Zelda... honte sur moi Crying or Very sad


Aeris Gainsborough (Final Fantasy VII)



Aeris Gainsborough (parfois Aerith en version anglaise) est un personnage du jeu vidéo Final Fantasy VII sur PlayStation. Dernière descendante du peuple disparu des Cetras ayant habité sur terre avant les hommes, elle tient un rôle important dans le déroulement du scénario de Final Fantasy VII.

Aeris est une jeune fille de 22 ans qui vit à Midgar en compagnie de sa mère adoptive, Elmyra, vendant des fleurs qu'elle cultive à l'intérieur d'une église délabrée des bas quartiers du secteur 5, l'un des plus pauvres de la ville. Elle fera connaissance avec le groupe AVALANCHE lorsque son parterre de fleurs amortira la chute de Cloud, tombé du réacteur Mako n°5, et se raliera rapidement aux membres du groupe.

Aeris est la dernière descendante d'une ancienne civilisation ayant peuplé la terre avant les humains, les Cetras. Selon une vieille légende, cette civilisation détiendrait les clés de la « Terre Promise », un monde paradisiaque aux ressources illimitées, que de nombreux habitants de la Terre rêvent de rejoindre pour échapper au lent délabrement de la planète, rongée par l'extraction de Mako, son énergie vitale. La Shinra, qui exploite cette énergie pour en faire de l'électricité, poursuit Aeris depuis de nombreuses années dans l'espoir d'en savoir plus sur cette Terre Promise.

Sa personnalité et son destin tragique en ont fait un personnage mémorable du monde des jeux vidéo, laissant une trace chez la plupart des joueurs amateurs du genre J-RPG.


Origine du nom

Le prénom Aeris renvoie au latin aer, aeris, qui signifie « aérien ». Toutefois, il semblerait que son origine dans Final Fantasy VII vienne de la prononciation japonaise du mot anglais "earth", transcrit エアリス (earisu) en katakana.

En outre, l’histoire de FF7 est très inspirée de la mythologie nordique. Dans cette mythologie on trouve entre autres Midgard, la terre des humains. Et les Dieux qui veillent sur ce monde sont les « Aesir » qui en inversant le « s » et le « r » donne « Aeris ».

Le nom Gainsborough pourrait quant à lui être une référence au peintre britannique du XVIIIe siècle Thomas Gainsborough.


Capacités du personnage

Dans la première moitié du jeu, Aeris est un personnage qui joue un rôle important dans les combats. Dotée lors de son arrivée dans l'équipe d'une force et d'une résistance physique faibles, elle est le plus souvent développée de manière à en faire un personnage usant essentiellement de magies blanches, c'est-à-dire magies de soin, de guérison et de renforcement, bien qu'elle soit très forte en tous les types de magie.

Malgré sa faible force physique, elle possède un talent hors-normes en termes de guérison. Ses limites ont principalement pour effet de soigner ou de renforcer ses coéquipiers, ce qui les rend très utiles et pratiques. C'est également le personnage possédant le plus de points de mana : Aeris est ainsi une des meilleures magiciennes du jeu.


Biographie

Aeris est née dans le Village Glacier. Sa mère Ifalna, à l'époque dernière Cetras présente sur terre, fut déjà pourchassée et emprisonnée par la Shinra qui souhaitait mener des expériences sur elle. Le professeur Gast, scientifique de la Shinra chargé de mener ces expériences, tomba amoureux d'Ifalna et s'enfuit avec elle. Ils s'installèrent sur le continent du Nord où ils conçurent Aeris, qui se retrouva rapidement orpheline lorsque son père fut tué par des soldats de la Shinra venus récupérer Ifalna. En compagnie d'Aeris, Ifalna réussit cependant à s'enfuir, mais elle mourut dans sa tentative en transmettant Aeris à Elmyra, une veuve sans enfant habitant Midgar.

Dans Final Fantasy 7, Aeris rencontre Cloud dans son église, celui-ci venant de tomber à travers le toit, sa chute ayant été amortie par les fleurs d'Aeris. Les Turks surviennent rapidement pour enlever Aeris, qui se fait aider par Cloud. Une fois sauvée, celle-ci propose à Cloud de devenir son garde du corps, en échange d'un rendez-vous galant : c'est le début d'une histoire de séduction entre les deux personnages, dont le joueur seul peut décider de l'issue. Aeris se joint ainsi à l'équipe, faisant ainsi profiter les autres personnages de ses puissants talents de guérisseuse et de magicienne, mais piquant aussi la jalousie de Tifa.

Alors qu'elle est en prière au fond de la Cité des Anciens pour invoquer le Sacré afin qu'il s'oppose à la destruction de la planète planifiée par Sephiroth, celui-ci surgit au-dessus d'elle, s'élançant dans le vide l'épée en avant. Il la transperce d'un coup d'épée, la laissant sans aucun moyen de réaction. Cloud et ses compagnons, sur les traces de Sephiroth, arrivent trop tard pour la sauver et ne peuvent qu'assister à sa mort.

La scène de la mort d'Aeris est une des plus connue du monde du jeu vidéo et représente encore aujourd'hui un passage mémorable de ce genre vidéo-ludique. Elle survient à la fin du premier CD (dans la version originale Playstation). Même s'il n'est pas exceptionnel de voir un personnage jouable mourir dans un jeu vidéo, il est plus rare que la mort touche un acteur aussi central de l'histoire. Pourtant Aeris est, avec Cloud, le personnage le plus mis en avant dans la première partie de Final Fantasy VII. Le contexte et la mise en scène de la mort du personnages ont été particulièrement travaillés et participent à rendre celle-ci marquante.

Musicalement, la seconde partie de la scène, dès que la vie quitte le corps d'Aeris, est accompagnée d'une musique, "Aeris' Theme", illustrant le personnage auquel il est associé.

Symboliquement, la scène multiplie les références, notamment à la religion chrétienne. Sephiroth, qui plonge sur sa proie, y apparaît comme le mal incarné. Lorsque le corps d'Aeris frappe le sol, le choc dénoue ses cheveux et laisse s'échapper la matéria blanche qu'elle y avait placée, qui roule et saute de rocher en rocher jusque dans l'eau dans un tintement mélodieux. Marquant la fin de cette scène, Cloud immerge alors le corps d'Aeris dans un petit lac à l'extérieur du temple. Alors qu'elle s'enfonce lentement dans les flots, la caméra bascule imperceptiblement en contre-plongée et, placée en mouvement au-dessous d'elle.

Le sacrifice d'Aeris est définitif et irrévocable, au sens qu'elle ne ressuscitera pas par la suite. Le scénario se distance ici de la symbolique du sacrifice chrétien et ajoute une touche de gravité réaliste au récit de Final Fantasy VII, se distinguant d'un cliché trop courant dans le monde du jeu vidéo de rôle et de la fiction en général, qui tend à faire revenir le protagoniste dans la suite du récit. Son action juste avant sa mort s'avère toutefois d'importance puisqu'elle contribue à sauver la Terre du météore invoqué par Sephiroth. D'autre part, dans le monde de Final Fantasy VII, la mort n’est pas une fin, surtout pour les Cetras comme Aeris. C’est dans la mort qu’elle réalisera ses actes les plus importants.

(merci Wikipedia)



On va dire que c'est parce ça fait très longtemps que je n'ai pas joué à ce fantastique jeu Embarassed
Aeris est donc un personnage exceptionnel de mon point de vue, certains diront qu'elle aussi représente d'une certaine manière la jolie fille à sauver mais elle est tellement plus que ça au fond.
C'est une vision très manichéenne sans doute mais Aeris représente tout le bien qu'on peut trouver en chacun de nous, à l'opposé de Sephiroth qui incarne le mal. Elle est gentille, drôle, intelligente et cultivée mais surtout altruiste et désintéressée, bref c'est la petite amie que tout le monde voudrait avoir I love you

Comme beaucoup de joueur, j'ai... buggé lors de la cinématique de sa mort...
Le personnage est si fort, si important, si présent dans le scénario que je n'arrivais pas à imaginer la suite sans lui. J'ai même lu sur internet que certains joueurs avaient arrêté le jeu à ce moment-là.
Sans être aussi extrême de mon côté, j'avoue que c'est la seule et unique fois où j'ai versé une larme pour un personnage de jeu vidéo (j'avais 14 ans aussi Embarassed mais je suis loin d'être le seul !).
Bref, un personnage dont la disparition ne pouvait qu'être tragique, je vous mets en bonus la vidéo de ce moment terrible mais si riche en émotions, encore aujourd'hui j'ai des frissons rien qu'en écoutant la musique Sad

Spoiler:

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2246
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Mer 14 Nov 2012 - 16:52

Hahaha Aeris, je crois que j'ai jamais autant aimé un méchant qu'au moment ou Sephiroth la tue xD

Je sais pas elle m'a tjr été profondément antipathique pourtant elle a le physique que j'aime bien mais elle m’énervais, trop moralisatrice, nunuche et "barbie" (rose, fleure, gentille, blabla) et surtout grande rivale de Tifa que j'adorais. Du coup elle m’énervait ^^

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Neldyran le Mer 14 Nov 2012 - 20:03

Bon à mon tour de mettre les donzelles que j'ai bien apprécié dans les jeux.

La première et je suis étonné qu'on l'aie pas mentionnée encore c'est Lara Croft

L'histoire

Lara Croft, fille de Lord Henshingly Croft, a grandi dans le milieu aristocratique. A la fin de ses études, à l'âge de 21 ans, elle semble déjà marié à un destin tout tracé, jusqu'au jour fatidique où son avion s'écrase au fin fond des montagnes himalayennes. Lara est la seule survivante de ce terrible accident. Elle doit alors affronter les dangers et les pièges d'un monde dont en fait, elle ne connaît rien. Elle erre pendant deux semaines entières avant de rejoindre la civilisation, en l'occurence un petit village nommé Tokakeriby. Cette expérience va entièrement bouleverser le cours de sa vie. Elle réalise qu'elle ne supporte plus le monde étriqué et coincé de la haute société britannique. Elle découvre qu'elle est faite pour parcourir le monde en solitaire. Elle va alors consacrer huit longues années au voyage. Huit années qui lui en apprendront long sur les civilisations antiques du monde entier. Ses parents ne tarderont pas à déshériter cette fille qu'ils ne reconnaissent plus et qui dilapide leur argent. Elle se met alors à écrire les récits de ses voyages pour financer les suivants. Après avoir découvert de nombreux trésors archéologiques, elle devient même célèbre grâce à ses guides de voyages et à ses récits.

1993 : L'arche perdue (visible dans sa maison dans TR1 et TR2)
1995 : Le yeti : pas si abominable ! (visible dans l'intro de TR1)
1995 : La Lance du Destin (TR5)
1996 : Le Scion des Atlantes (TR1)
1998 : La Dague de Xian (TR2)
1999 : La Pierre Infada, l'Objet 115, l'Oeil d'Isis et la Dague d'Ora (TR3)
1999 : L'Iris (TR5)
2000 : L'amulette d'Horus (TR4).

Voila pour notre chère Lara Croft.

Maintenant le deuxième perso féminin que j'ai adoré c'est Lulu de FFX (La Gothique sur la photo je précise)


Lulu est une grande magicienne. Elle joue aussi le rôle de gardien de Yuna et n'hésitera pas à utiliser les plus puissants sorts pour la défendre…Elle est une personne assez sauvage et assez froide. Elle considère Yuna comme une sœur, tout comme Wakka.

Pas beaucoup d'autres infos trouvées juste qu'elle à 22 ans au moment du jeu, Yuna étant l'invocatrice qu'on voit sur l'image et Wakka peut être dans le post pour les Messieurs Razz


Passons à une troisième, certes je n 'ai pas joué beaucoup au jeu mais le personnage marque vraiment.
Il s'agit de Bayonetta


Bayonetta, une étrange femme au pouvoirs surpuissants, un arsenal d'armes bien que basiques est utilisé de façon rapide et méthodique, elle possède aussi une tenue quelque peu... original.

Ayant perdu la mémoire, Bayonetta est poursuivi par un groupe de monstres appelé les "ANGES" qui feront tout pour l'exterminer. Elle peut tout aussi bien apparaître dans le monde des humains que de "l'autre côté". Poursuivi aussi par Luka, un jeune journaliste qui l'accuse d'avoir tué son père.
Elle fera aussi la rencontre de Cereza, lui ressemblant étrangement, la petite fille désignera Bayonetta comme sa mère...
Puis fera en plus de ça la rencontre d'une personne ayant les mêmes pouvoirs qu'elle, ce qui va l'intriguer au plus haut point.


La suivante est Jade, du jeu Beyond Good & Evil


Jade a grandi dans les bas-fonds d'Hyllis, où elle a rapidement appris des techniques de self-defense et le sens de la solidarité. Elle n'a jamais connu ses parents et a été élevée par son oncle adoptif Pey'j. Jade s'occupe d'orphelins qui ont perdu leurs parents suite aux attaques qui ravagent la planète Hyllis.
Jade est reporter photographe pour le groupe IRIS. Elle signe ses articles et remet ses photographies sous le pseudonyme de "Shauni". Ses articles révèlent une conspiration ourdie par le gouvernement - un gouvernement qui n'hésite pas à manipuler les média et à pratiquer la propagande pour contrôler et asservir le peuple. Jade se bat contre l'injustice et la propagande, au nom de la vérité, au delà du bien et du mal.


Et pour finir faut bien une Bimbo et ça sera Nina Williams de la série Tekken


Nina est la soeur ainée d'Anna Williams, cette dernière n'est d'autre que sa grande rivale. Dès son plus jeune âge, Nina fut entrainées au combat par son père, Richard Williams.

Un jour, en rentrant de mission, Nina et Anna découvrirent le manoir familial complètement détruit et le corps de leur père introuvable. Croyant toutes deux que l'autre était responsable de cette disparition, Nina et Anna nourrirent dès lors une haine immense l'une envers l'autre, à tel point que chacune essaye sans cesse de tuer sa soeur.

Nina est l'une des plus redoutables tueuses à gages du monde. Grande, belle et blonde, elle est totalement dévouée à son art de l'assassinat, tué étant la seule chose pour laquelle elle est la meilleure, elle rejette tous les sentiments humains, comme la pitié ou la compassion, qui la ralentirait dans son travail.

Lors du cinquième King Of Iron Fist Tournament. Nina parvint enfin à vaincre Anna, mais elle décida de ne pas la tuer, trouvant beaucoup plus amusant de laisser vivre sa soeur avec son humiliation. Immédiatement après, Kazama Jin récemment devenu chef de la Mishima Zaibatsu, impressionné par le talent de la jeune femme, il lui proposa d'entrer à son service comme garde du corps personnel, ce que Nina accepta.

Anna qu'on voit dans la vidéo c'est la brune.

avatar
Neldyran
Mage de Sang
Mage de Sang

Nombre de messages : 481
Age : 33
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Jeu 15 Nov 2012 - 21:42

Lara Croft est un débat intéressant, très intéressant même, pas le personnage en lui même mais l'image d'un personnage féminin dans le monde du jeux video. Car finalement, on note qu'elle n'est pas très approfondit psychologiquement sur les premiers jeux, c'est juste un corps "idéal", la pour ravir les yeux du joueur a prioris masculin car il s'agissait a l’époque de l’écrasante majorité des gamers. D’ailleurs le principal argument de vente des Tomb Raiders de première génération était des environnements varié et les rotondité mammaire et fessières de mieux en mieux dessiné de la demoiselle. Mais voila, le monde du jeu a changé, beaucoup changé, aujourd'hui nous sommes presque a une parité parfaite homme/femme, les mentalités ont evolué et le personnage se complexifie. Et le plus intéressant est de voir que le prochain volet de la serie a bien plus developpé la fragilité physique, humaine, de la personnage et sa psychologie que son physique. Elle n'est plus une bimbo en mini-short a la coiffure impeccable et toujours d'une propreté immaculé, C'est maintenant une jeune femme tourmenté, tentant de survivre, sale et blessé. C'est interessant, Lara est finalement le catalyseur de l'image de la femme dans le monde du jeu video. Pour le personnage en lui meme, je le prefere maintenant, sur les derniers episodes, les obus ca m'a jamais plus et j'aime bien un personnage avec une personnalité Smile Sinon je la connais surtout a travers les comics ou elle incarne assez la bad girl vaillante, j'ai jamais trop vu sans coté british dans le comics, je trouve ca dommage mais elle est amusante, un peu radicale et borderline. On vera bien ce que ca donne dans le prochain jeu que je suis avec interet Smile

Lulu je la connais pas, juste son look et son charac design que je trouve juste genial, a mon sens le personnage de FF avec le plus de classe que j'ai pu voir!

Bayonetta j'aime pas, elle fait... pute... ca m'enerve un peu ^^

Jade est un eeeeexcellent choix, un personnage genial pour un jeu tout aussi genial avec un univers bien retranscrit.

Et la derniere je connais pas du tout ^^

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Sam 8 Déc 2012 - 15:35

Mangas / Comics / BDs:


Saber (Serie Fate):









Bon je vais être directe, je n’aime pas la série animé Fate / Stay Night à cause de Shirou, le personnage principal comble de l’insipide et crétin a s’en fracasser la tête sur les murs. Bref un perso de shonen en pire, imaginez Naruto en plus crétin, misogyne et sans talent, mais qui se permet en plus d’être ultra arrogant. Je l’ai regardé jusqu’au bout que pour Saber bien qu’elle m’ai aussi d’écu par moment. Je vais donc plutôt parler du prequel de la série, l’excellentissime Fate / Zero. Un petit topo sur l’histoire, depuis des siècles régulièrement, se déroule la guerre du Graal, cette guerre se fait affronter 7 magiciens qui invoquent un héros des temps anciens pour combattre à leur côté et le gagnant remporte le Graal qui exauce un de leurs souhaits. Saber donc est une classe de héros spécialisé dans le corps à corps avec une épée qui doit affronter Archer, Lancer, Caster, Assassin et Berserker. Chacun ayant leur caractéristique propre facile à deviner vu les noms. Dans la série, généralement, Saber n’est autre que le Roi Arthur Pendragon qu’on découvre être une femme (Jeanne d'Arc aussi est une saber dans un spin-off ou Neron), mais qui a caché son sexe a l’histoire pour gouverner plus facilement seul les chevaliers de la Table ronde et ses soldats savaient qui elle était vraiment.

Dans la série, Arthuria décidé de venir combattre pour le Graal, car elle estime avoir échoué dans son rôle de Roi en n’ayant pas réussi a sauvé la Britania de l’invasion saxonne (comme dans la légende). Prise de regret elle décidé d’utiliser le Graal pour corriger cela.

Pourquoi j’aime Saber? Tout simplement, car elle incarne a peut près toute les qualités qui me sont chères dans un personnage féminin et me rappelle Atia par bien des points (physiquement déjà y a pas mal de similitudes, mais quelques points de caractère). Elle a un caractère attachant, car digne, très digne (ce qui la rend un peu froide, mais en même temps timide face au contact humain), très honorable, inspiré et farouchement déterminé. Elle cache ses émotions et se montre très moralisatrice, mais elle est aussi accablée par son échec à sauver l’Angleterre celtique des invasions saxonnes et la trahison de certains de ses chevaliers. Sa froideur apparente et son intrangisance servent donc à refouler ce sentiment d’échec et ses propres doutes. La guerre du Graal est pour elle l’unique moyen de pallier à cet échec.

Comme lui reprochera Alexandre le Grand (classe Rider), elle subit trop son rôle, éprouve trop de regret, prend sur elle tous les échecs et les difficultés et ne délègue pas assez ni ne reporte la responsabilité sur les autres. Si bien, que d’après Raider, elle n’inspire pas assez ses sujets et ne leur donne pas envie de prendre sa place. Elle ne leur laisse pas assez de latitude et donne une image tragique et difficile du leader ce qui la laisse résolument seule à la tête (ce passage m’a touché personnellement, car j’ai parfois un peu l’impression d’être dans le même cas). Raider lui considère qu’un chef ne doit pas se sacrifier pour un idéal et pour son peuple, mais agir pour lui même et gouter a tous les plaisirs et les vices pour être envié d’autrui. Cela fait douter Saber mais elle ne change pas pour autant et continue résolument son combat. Son honneur, sa dignité et sa détermination face l’adversité et à son destin en font un personnage très attachant et qu’on a clairement envie de rassurer et l’encourager autant que de la suivre jusqu’en enfer pour défendre son idéal. Elle préfère les combats honorables et respecte à la lettre le code de la chevalerie, refusant un combat ou une ruse qui pourrait entacher son code de l’honneur, même si cela doit lui couter la victoire. Comme j’ai dit, un perso féminin presque idéal, presque car trop d’honneur tue l’honneur Wink. Et pour ne rien gâcher, sa doubleuse en VO a une superbe voix. Bref, vous l’aurez compris, un perso que j’adore bien que je ne l’ai recouvert que depuis peu (2 ans max). Je pourrais en parler des heures et des heures, mais je vous laisse la découvrir par vous-même et vous conseil vraiment Fate / Zero. Je vais essayer de voir à attraper le jeu dont elle est issue et voir ce que donne le manga, s’il est mieux que cette daube d’animer.

En petit bonus une video du combat entre Saber (Arthuria) et Lancer ( Diarmuid Ua Duibhne, hero de la tribu irlandaise des Fianna)



Elsaria (Ubel Blatt):



“fille d'un prince électeur, elle est aussi membre des chevaliers des 7 lances, la garde personnelle du Marquis Glenn, et est juste et droite. Elle n'hésite pas à prendre des risques, en effet, elle est de celles qui n'auraient pas hésité à continuer une mission vouée à l'échec. Elle sera l'adversaire du héros avec ses 3 compagnons dans la ville libre, mais elle finira par découvrir la vérité sur celui-ci. Elle a déjà réalisé une mission importante, en écrasant une rébellion avec ses compagnons, leurs présences ayant galvanisé le peu de soldats qu'elle avait rejoint. C'est une très belle jeune fille au sens de l'honneur infaillible.” Voilà ce qu’en dit wikipedia.

Elsaria c’est LA chevalière. Belle, noble, très digne et maniérée, elle prend un très grand soin à son apparence, à la politesse, et au bain (ce qui donne des situations assez drôles régulièrement vu qu’elle DOIT prend un bain tous les jours, peu importe le lieu), allant jusqu’à prendre un thé avec des rebelles pour négocier avant l’attaque. Amatrice de bon vin également, elle a la classe de la noblesse à la Française, mais se revaille aussi et surtout une combattante terrible et déterminée a la haute moralité et loyale. Cependant, l’histoire lui fait parfois mettre en conflit cette loyauté et cette morale si bien qu’elle va se lancer sur le terrain de la politique pour faire changer les choses de manière la plus légale et honorable possible. Découvrant un monde plus reel que ces idéaux et l’obligeant a faire des choix difficiles, mais toujours radicaux compte tenu de son caractère farouchement juste et indépendant.


Miria (Claymore):





Claymore, obligé d’en passer par la hein! Le manga des femmes guerrières, car 95% des personnages sont féminins! Bref, autant je n’avais pas trop aimé l’animer, autant le manga m’a beaucoup plu, c’est intelligent, surprenant, un peu exagéré, mais pas outre mesure (on n’est pas dans DBZ, Naruto et Bleach).

Voilà ce qu’en dit Wiki:
“Les Claymores existent depuis ce qui semble être des temps dits immémoriaux (en fait, on peut donner une date plus ou moins précise, en partant de la génération de Claire étant donné que chaque génération est renouvelée tous les 7 ans, soit à peu près 553 ans, à part la toute première du fait de son incompatibilité). Elles sont l’« arme » créée par le biais des Démons, et testée sur ces derniers. Chaque Claymore est mi-humaine mi-Démon. Elle garde donc son apparence humaine, mais est aussi plus puissante qu'un Démon. Une grande partie de l'apprentissage d'une Claymore consiste à vivre avec cette part démoniaque et à la contrôler pour s'en servir, contre leurs ennemis. À cet égard, les Claymores sont généralement mal vues, puisqu'elles ne sont pas totalement humaines et sont donc mises en marge de la société.
Les Claymores sont généralement à la base des orphelines, recueillies par l'Organisation et forcées à devenir Claymore. Claire est une des seules Claymores qui ait demandé à le devenir. Souvent, les Claymores ont des expériences traumatiques liées au Démon (Deneve, Priscilla ont vu leur famille dévorée par l'un d'eux, etc) ce qui ne les rend que plus mauvaises envers eux.
Les Claymores sont toutes des femmes, même si la première génération avait des guerriers masculins dans ses rangs. l'Organisation abandonna cette idée étant donné qu'elle rencontra des problèmes avec les mâles, du fait qu'ils soient incapables de contrôler leur énergie démoniaque et ont une grande facilité à la libérer entièrement et donc à s'"éveiller". La sensation de cet "eveil" est similaire à un puissant orgasme impossible pour eux à refréner.”

Pourquoi Miria sur la tonne de Claymore, et bien, car c’est une leader et une leader charismatique et surtout fallait bien en choisir une parmi l’immense panel de perso excellent de ce manga. Flora, Irene, Therese, etc sont cool aussi, mais j’aime bien Mimi donc c’est elle! On suit donc l’histoire de ces femmes dans leur combat, les intrigues et les trahisons de ce monde bien plus complexe qu’il n’y parait. Miria n’est pas LE personnage principal, qui est Claire mais trop codifié par les conneries du shonen donc pas intéressante, mais un des personnages centraux voir l’un des plus centraux sur les derniers tomes, car devenu Leader d’un groupe entier. Un de mes mangas préférés.


Aspen Matthews (Fathom):







“Après avoir disparu en mer pendant dix ans, le bateau Le Paradise rentre au port. À son bord, se trouve Aspen une mystérieuse enfant recueillie en haute mer par l'équipage. Adoptée par le capitaine Matthews, Aspen devient biologiste marine. C'est quand elle part pour son premier poste en mer qu'elle découvre sa vraie nature. Elle n'est pas une simple humaine...”

Ce comics raconte donc à travers les yeux d’Aspen un monde bien plus complexe qu’en apparence. À la surface il y a les humains, sous les océans existent une race “humaine” pouvant respirer aussi bien sous l’eau qu’en surface et qui, pour les meilleurs, peuvent totalement manipuler l’élément liquide, voir devenir de l’eau, ce sont les Bleus. Plus profond, existe la mystérieuse race des Tenebreux. Aux poles il y a le clan de la glace qui est allié des Bleus. Durant l’histoire Aspen découvre qu’elle est l’hybride d’une bleue et d’un Tenebreux, mais a toujours vécu chez les humains. Elle est donc tiraillée entre les trois mondes qui commencent à doucement entrer en lutte. Les humains multiplient sans le vouloir les provocations contre le Bleu en détruisant des villes à cause d’essai nucléaire, dévastation écologique et expérimentation sur des bleus capturés. Les bleus de leur côté sages et technologiquement plus avancés essaient de temporiser, mais des dissidents décident d’attaquer les humains et le conflit se déclenche. Aspen doit donc trouver sa place et son rôle dans ce monde et choisir un camp.

Le comics est vraiment intéressant et l’histoire de cette jeune femme douce et paisible qui se retrouve au premier plan d’un conflit majeur entre deux espèces est agréable à suivre. On partage ces doutes et sa lente évolution vers la découverte de ses pouvoirs, ses décisions et son conflit idéaliste pour apaiser la guerre s’attaquant aux extrémistes et prenant le parti des modérés de chaque race, mais ses illusions se perdent et elle devient plus pragmatique qu’idéaliste au cours de l’histoire.

Pour moi ce comic et se perso ont une signification particulière, car si je dessine autant aujourd’hui c’est grâce a Mickael Turner, le créateur et dessinateur de la série. Avant ça, je dessinais comme ça de temps en temps sans trop me prendre la tête, juste pour passer le temps. Puis en 2000, Turner m’a mis une claque visuel avec son dessin, très vite ce fut l’inspiration et le besoin constant de refaire, expérimenter, égaler. Les persos féminins comme masculin de Fathom, je les ai faits et refais un nombre de fois incalculable. J’ai commencé à développer mes propres perso, idées et univers, étant gothique à l’époque ce fut une grosse influence dans mes dessins puis l’histoire et d’autres choses. Bien des persos d’aujourd’hui sont de cette époque de recherche et même mon style actuel reste largement influencé par Michael Turner. Pas que lui, Choi, Tan, Silvestri cotés comics ont beaucoup joué sur mon style, mais c’est des collègues de Turner. Je me souviens d'ailleurs que quelqu’un m’avais fait la remarque quand j’avais posté mes premiers dessins ici, que ça ressemblait a du Turner. Maintenat mon style s’est un peu diversifié et a connu d’autres influences que celle de Top Cow (la maison mère de Turner), car j’ai redécouvert le manga il y a 5 ou 6 ans et des styles plus hybride comme Empowered et Freak’s Squeele qui sont un mélange de manga et comics (et bd pour le dernier). Mais malgré des influences “européennes” et manga je pense que mon style reste très comics finalement et ça, je le dois au défunt Mickael Turner (mort en 2008 a 37 d’un cancer).

Magdalena (Top Cow univers):







“Marie-Madeleine, considérée comme une pécheresse, fut sauvée par Jésus de la lapidation. À partir de ce jour, elle voua une grande dévotion au saint homme et le suivit jusqu'à sa crucifixion.
Considérée comme sa disciple préférée, elle devint son épouse et porta son enfant, une fille nommée Sarah. De cet enfant descend une lignée sacrée, porteuse du sang royal et doté d'un grand pouvoir se transmettant de mère à fille.
Ses descendantes se font appeler Magdalena et sont au service du Vatican depuis le Moyen Âge. Elles sont élevées depuis l'enfance et formées jusqu'à ce qu'elles soient prêtes à prendre en main leur destin. C'est l'Inquisition, un puissant et secret conseil de cardinaux qui surveille les activités des Magdalena et choisit leurs missions. Dès qu'une Magdalena meurt, elle est aussitôt remplacée par une autre.
La Magdalena a la capacité de voir dans le cœur des hommes, leur montrer leurs erreurs et racheter leurs péchés en faisant jaillir de leurs mains la lumière divine.
En plus de ses pouvoirs, la Magdalena manie la Lance du Destin, qui perça le flanc du Christ.”

Dans le comics on a 3 Magdalena, Soeur Rosalia, Soeur Mariella sa fille et enfin Patience. Ce perso est amusant, car elle est une none de guerre et je pense qu’avec les soeurs de bataille j’ai prouvé que j’adorais le concept, mais surtout, elle a un look d’enfer. Le costume de Magdalena est de loin le costume de comics que je trouve le plus classe parmi tous. Après autre point positif elle est généralement bien moins bornée est radicale que l’inquisition le voudrait et évolue dans l’univers Top Cow qui la voix côtoyer Tomb Rider, Witchblade( Witchblade par Turner & Witchblade + Ian Nothingam par Turner), Darkness et l’Angelus (les deux ensemble dessiné par Sejic. Quelques mots sur eux, Witchblade est l’artefact du guerrier qui choisit les plus grandes guerrières de son époque, le Darkness est l’artefact du Chaos et l’Angelus l’artefact de l’Ordre. Chaos et Ordre sont radicaux, pas vraiment bon ou mauvais, l’Angelus n’hésite pas a sacrifier des villes entières au nom de l’ordre voyant les victimes innocentes comme des sacrifices nécessaires par ex. J’aime assez l’univers Topcow d’autant que Michael Turner est Silverstri, son sensei, en sont les créateurs Wink

Poison Ivy (Batman):





“Pamela Isley grandit dans une riche famille et étudie la botanique et la biochimie avancée à l'université. Un de ses professeurs, le Dr. Jason Woodrue, connu sous le nom de Alec Holland, la séduit et ensemble, ils débutent des expérimentations dont Pamela est le cobaye. Woodrue lui injecta de nombreux poisons et des toxines causant à Isley des transformations chimiques et physiques, capable désormais d'entrer en symbiose avec les plantes et les commander. Elle faillit mourir à deux reprises à cause de ces poisons. Ces expériences lui font aussi perdre la raison et elle se met ainsi à traiter les plantes comme ses propres enfants.”

Ivy est un super perso car c’est une femme fatale, belle, qui sais ce qu’elle veut et indépendante, mais surtout pour sa psychologie non-humaine. Je m’explique. Nous autres humains avons fait une sorte de hiérarchisation des espèces en fonction de leur caractéristique commune a la notre (animaux vertébrés a sang chaud, mammifère, prédateur et primates). En premier les humains, puis les primates, puis les mammifères prédateurs, puis les autres mammifères, puis les oiseaux (vertébré a sang chaud), puis les reptiles (vertébré a sang froid terrestre), puis les poissons (vertébré a sang froid marin), puis les insectes (animaux invertébrés) et enfin les plantes. Ivy étant devenue une plante à cause des expériences qu’elle a subit rompe totalement avec cette hiérarchisation des espèces et brise par la même le concept de méchant, car un méchant une personne immoral ou amoral, Ivy n’est ni l’un ni l’autre, elle a juste une morale différente, mais parfaitement juste au fond. L’amour dont elle fait preuve pour les espèces rares végétales est-il moins bon que celle d’un homme pour son prochain? C’est en ça que je trouve le perso génial, car son champ moral diffère de celui des humains, c’est un bon sujet philosophique, aimons nous notre prochain par similitude biologique ou par altruisme? De plus, Batman et les autres comprendront vite qu’elle n’est pas vraiment une méchante, mais juste une personne avec des buts diffère. Batman a collaboré souvent avec elle, elle a sauvé des orphelins qu’elle a élevés et éduqués parmi ses plantes leur apprenant à respecté la nature, elle a sauvé Harley Quinn (avec qui elle semble parfois former un curieux couple amoureux) et lui a même donné des pouvoirs grâce a ses plantes (force et résistance accrue),quand Batman était HS, elle a pris la tête d’une équipe (composé de Catwoman et Harley) pour sécuriser les rues de gothams et empêcher le chaos de trop s’étendre.

Bref un personnage qui sort totalement du concept manichéen et ça c’est cool, car le manichéisme c’est de la merde! De plus, ça me permet de parler de Batman qui est une série de comics que j’adore, surtout dans ses versions les plus sombres comme certains comics, les jeux Arkham ou alors dans l’excellente série dessin animé de 92 et 94 signé Paul Dini (le meilleur scénariste) et Bruce Timm (dessinateur).

Li Xiong Mao (Freaks’ Squeele):





Un mot sur la BD:
“Chance, Xiong Mao et Ombre sont trois étudiants qui entament le cursus de la Faculté des Études Académiques des Héros (F.E.A.H.), une des universités de formation des super-héros.

Entre cours de stratégie et travaux pratiques d'image de marque, ils vont rencontrer nombre de difficultés, entre la direction de leur faculté, leurs condisciples et les élèves d'autres universités. Après des problèmes de logement, ils habitent ensemble dans une tour du campus.”

Xiong Mao maintenant:
“Jeune métisse eurasienne n'ayant aucun super-pouvoir, elle compense par sa maitrise du "flamendo" (un art ancestral de combat). Elle est également experte en armes blanches, pouvant en fabriquer elle-même pour ses amis.
Fille de l'ancien délégué du syndic de la mafia d'Extrême-Orient, elle devait se présenter à l'élection par les "Tontons" du nouveau délégué, contre notamment sa demi-sœur. Élue déléguée syndic, elle a toutefois l'autorisation de ses "Tontons" de terminer ses études, même si ceux-ci tentent de contrôler l'université afin de libérer au plus tôt Xiong Mao. C'est une des seules membres de la mafia à ne pas avoir de tatouage-totem, ni gagné son nom d'adulte.
La traduction de son nom, Petit Panda, la gêne, voire l'énervé. Durant leurs opérations elle a pour nom de code Firefox.
Elle est attirée à la fois par son cousin Wong Fei Long, avec lequel elle entame une relation et par Ombre une espèce de loup-garou a la force colossale, mais timide, maladroit et collectionneur de peluche.”

Ce que j’aime avec Xiong Mao c’est déjà que c’est une fille comme les autres, au premier abord on a tous l’impression d’en connaitre une comme elle, un peu BCBG, studieuse, trop sérieuse, mais un peu complexé par ses kg en trop. Elle est très réaliste et c’est presque ce qui en fait quelqu’un de différent dans l’univers de Freaks' Squeele et cette fac de super héros totalement tordue Very Happy J’adore vraiment la série et tout ceux a qui je l’ai fait découvrir l’adorent tous. Et Xiong Mao en est ma perso préférée, car elle est brillante, mignonne sans être canon (ça se serais plutôt Valkyrie, une Nordique sublime avec une force de colosse, mais qui rêve d’être une magical girl type sailor moon), leader de son groupe et surtout sa technique de combat est proche de celle que j’ai développée pour les fils, car mélange de danse et d’art martiaux.

Mais sérieusement, si vous connaissez pas cette bd, jetez vous dessus ça vaux le coup Very Happy



Je sais que cela va étonné du monde de pas voir certaine figure féminine de BD et de comics comme Harley Quinn (photo) ou Catwoman (photo) de Batman, Gina de Crossfire (photo), Ninjette de Empowered (Ninjeeeette <3 <3 <3 photo et rephoto) ou encore Balalaika de Black Lagoon (photo), qui sont des persos que je cite souvent et aime beaucoup. Mais je ne les voix pas vraiment comme des guerrières dans le sens ou elles ne suivent aucune cause et j’ai dit que je limitais a 5 personnages (d'ailleurs les plus matheux aurons remarqué que j’en ai cité 7 Very Happy ) donc fallait faire des choix. J’avais également envie de parler de Dahud de la série les druides (photo) et de Brunhilde du crépuscule des Dieux (photo), mais ce serait pas très juste dans le sens ou se sont des personnages mythologiques adapté en BD même si ces figures sont très intéressantes a voir dans leur symbole et leur relecture chrétienne (et donc pervertie).

Voila voila comme dirais Arevas:
Pavé Cesar!

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Arévas le Sam 8 Déc 2012 - 16:05

Bon ben j'en connais aucune à part Poison Ivy Embarassed

Celà dit Magdalena a l'air intéressante.


le manichéisme c’est de la merde!

Mais naaaaaaaaan...

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2246
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Lun 10 Déc 2012 - 9:26

Magdalena a du gros potentiel, malheureusement elle est un peu mise de coté est toujours relégué a des rôles secondaires. Il y a très peux de comics sur elle directement, elle agit presque toujours en guest Sad

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Neldyran le Lun 10 Déc 2012 - 14:25

Ha Claymore j'avais commencé a acheté les bouquins mais j'ai pas été très loin, parait que y'a aussi un animé, perso j'aimais bien Mr. Green , faudra que je mette moi aussi mes persos alors Mr. Green
avatar
Neldyran
Mage de Sang
Mage de Sang

Nombre de messages : 481
Age : 33
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Linil le Ven 21 Déc 2012 - 21:30

La Reine des fées : Titania / Erza Scarlet
Spoiler:
De loin, mon personnage de Manga préféré. Adorable, admirable, parfaite !
Toujours, dans Fairy Tail :
Jubia Lokser
Spoiler:
Plic-Ploc !


Dernière édition par Linil le Sam 22 Déc 2012 - 15:30, édité 1 fois
avatar
Linil
Villageois
Villageois

Nombre de messages : 8
Age : 33
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 19/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Elhardryan Sin'dalei le Ven 21 Déc 2012 - 23:13

Réduire les images ou les mettre en spoiler serait préférable !
Mais Juvia <3 Ses nombreuses tentatives pour séduire son bien-aimé en vain sont assez similaires des tentatives d'Elhardryan pour Isthrion Smile

Elhardryan Sin'dalei
Mage
Mage

Nombre de messages : 103
Age : 22
Localisation : En compagnie d'une bouteille de vin rouge dans un cimetière.
Date d'inscription : 27/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Dim 23 Déc 2012 - 10:00

Erza c'est Eleona! Enfin physiquement car pas le même caractère Very Happy

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Neldyran le Dim 23 Déc 2012 - 12:37

C'est vraiment que physiquement y'a une sacré ressemblance Mr. Green
avatar
Neldyran
Mage de Sang
Mage de Sang

Nombre de messages : 481
Age : 33
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Cenaya le Dim 23 Déc 2012 - 21:56

La ressemblance est frappante, c'est vrai. Sinon, j'aime aussi beaucoup claymore, c'est pour le moment, un manga que je suis.

Je vais juste ajouter l'une ou l'autres des personnages que j'apprécie pour contribuer, certaines ayant inspiré de près ou de loin mon perso^^

Commençons pas Siamh de la BD Arawn dessinnée par Sébastien Grenier, un illustrateur de talent. Siamh est une guerrière pur et dur, froide et combative. Il s'agit de la mère d'Arawn, elle l'a élevé avec ses trois autres frères à la dur.
Spoiler:

Un autre personnage qui me tient à coeur est Pirotesse des Chroniques de la Guerre de Lodoss. Une elfe noire déterminée et rusée, elle est agile et intelligente, assez froide de façade mais plus complexe qu'il n'y parrait. J'aime beaucoup ce personnage, je trouve qu'elle a un réelle charisme en plus d'être élégante.
Spoiler:

Je citerai Brynn aussi de la bd Les arcane d'Alya, bd qui n'a malheureuseemnt pas ue de suite, ce qui est dommage car elle était superbe.
Spoiler:

Et enfin Chinatsu, de Drain, Une ninja devenue vampire et qui cherche à se venger de celui qui a massacré les siens.
Spoiler:
avatar
Cenaya
Ranger
Ranger

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Arévas le Ven 4 Jan 2013 - 18:16

Pour ma part je lis peu de comics et encore moins de mangas, hormis les adaptations de Warcraft, Star Wars et Zelda, je suis plutôt orienté grands classiques de la bande dessinée franco-belge telles qu'Astérix, Lucky Luke ou le Marsupilami. Du coup mes personnages préférés sont à une écrasante majortié des hommes, mais j'ai néanmoins un trio gagnant de personnages féminins à vous présenter. Ce qui est amusant, c'est que chacun d'eux est issu d'un genre différent, comics, manga et bande dessinée franco-belge, du coup tout le monde est content ^^




La Veuve Noire (Iron Man, Black Widow)



La Veuve noire (Black Widow) est le nom de deux personnages d'espionne russe des comics Marvel. La première et la plus connue est Natalia Romanova ou Natasha Romanoff, d'abord apparue comme ennemie d'Iron Man dans Tales of Suspense #52 (1964), puis reconvertie en super-héroïne. Elle a été créée par Stan Lee, Don Rico et Don Heck.

Natasha Romanoff, une descendante de la famille impériale de Russie, a été abandonnée très jeune et recueillie par le soldat Ivan Petrovitch. Il a veillé sur elle jusqu'à l'âge adulte et l'assiste toujours en tant que chauffeur. Romanoff s'est avérée une brillante élève et une athlète exceptionnelle, excellant notamment dans la danse classique, et est devenue célèbre en Union soviétique comme ballerine. Elle a épousé le pilote d'essai soviétique renommé Alexi Shostakov, mais le bonheur du couple a été de courte durée.

Elle a été recrutée par le KGB qui pensait que les Shostakov feraient de bons agents secrets. Alors qu'Alexei était parti en mission, il apprit les nouveaux plans de l'État le concernant, qui excluaient tout contact avec ses amis et autres connaissances passées, y compris sa propre épouse. Au cours d'un âpre entraînement dans la Chambre rouge, Shostakov a été conditionné pour devenir le Garde rouge, un agent costumé devant être l'homologue soviétique de Captain America. Afin de couper les ponts, un officier du KGB a prétendu à Natalia Shostakova que son mari était mort dans l'explosion d'une fusée expérimentale. Éperdue, elle a déclaré qu'elle voulait se montrer digne de la mémoire de son mari héroïque. Le KGB avait prévu sa réaction et l'avait préalablement formée pour devenir l'espionne connue sous le nom de Veuve noire.

À ses débuts, la Veuve noire n'a pas agi sous une identité costumée. Sa première tâche principale sur le terrain était d'infiltrer des industries de pointe aux États-Unis et d'aider son associé Boris Turgenov dans l'assassinat du professeur Anton Vanko (la première Dynamo pourpre), considéré comme déserteur. La Veuve noire a été contrecarrée à plusieurs reprises par Iron Man dans ses diverses tentatives contre des industries high-tech. Pour mener à bien certaines de ses activités subversives, elle s'est alliée à Œil-de-faucon, alors recherché en tant que criminel et qui s'est trouvé attiré par elle. La Veuve a revêtu son premier costume pour sa quatrième mission aux États-Unis. Cependant, son amour croissant pour Œil-de-faucon a mené à un affaiblissement de sa résolution à continuer ses missions pour l'URSS. Œil-de-faucon a refusé de poursuivre sa carrière de criminel, s'est amendé et enrôlé au sein des Vengeurs.

La Veuve noire est tombée entre les mains d'agents secrets de la République populaire de Chine, qui lui ont fait subir un lavage de cerveau. Ils lui ont ordonné d'attaquer les Vengeurs, mais elle s'est libérée de leur emprise, a retrouvé Œil-de-faucon, révélé sa véritable identité et offert ses services au SHIELD, qui s'est servi de ses talents à de nombreuses occasions.

Après la fin de sa liaison avec Clint Barton, elle entame un partenariat en même temps qu'une histoire d'amour avec Daredevil. Elle est restée amie avec les deux hommes. Elle fut membre des Champions de Los Angeles et sert comme membre réserviste des Vengeurs. Elle reste active en tant qu'aventurière freelance.

Ancienne citoyenne soviétique, elle réside désormais aux États-Unis sous couvert d'un visa prolongé délivré par le SHIELD. Elle a un casier judiciaire dans son pays d'adoption pour ses activités d'espionnage mais une amnistie lui a été accordée grâce à l'intervention du SHIELD.

Après avoir traversé une crise de conscience, Natasha a accepté un contrat qui l'a mise en concurrence avec Yelena Belova, une autre Russe revendiquant le statut de Veuve noire.

La Veuve noire n'a pas de super-pouvoirs. C'est une athlète hors pair, experte dans de nombreuses disciplines de combats (karaté, savate, boxe, kung fu...) et tireuse d'élite. C'est aussi une ballerine accomplie. La Veuve noire est aussi une experte du maniement des armes et de l'espionnage.

Les cartouches autour des poignets de la Veuve noire (non visibles sur l'image) renferment divers gadgets d'espion : capsules de gaz lacrymogène, émetteur radio, câble déroulable, aussi bien qu'un petit dispositif capable d'émettre une décharge électrostatique à haute fréquence (son « dard de veuve »). Elle est également équipée d'un lanceur de fléchettes empoisonnées, avec lequel elle manque de tuer Angar, au grand désarroi de Daredevil.

C'est la reine des grappins et câbles ; en outre, les micro-ventouses intégrées à son costume permettent à la Veuve de marcher sur des murs et des plafonds.

(merci Wikipédia)

Beaucoup le savent ici, j'aime les femmes fatales, et la Veuve noire est un bon exemple du genre. Sexy et redoutable mais sans aucun super-pouvoir, elle arrive à se mettre au même niveau que les autres super-héros. En outre, pour une fois qu'un personnage n'est pas Américain mais Russe ! L'ennemi ultime lors de la création de la société Marvel ! Celà donne un peu de piment à la chose Smile

Sans oublier le fait que le personnage au cinéma est incarnée par la magnifique Scarlett Johansson I love you





Winry Rockbell (Fullmetal Alchemist)



Winry Rockbell est l'un des personnages principaux du manga Fullmetal Alchemist.

Fullmetal Alchemist, litt. « l'alchimiste d'acier », est un manga d'Hiromu Arakawa adapté en série d'animation diffusée au Japon entre 2003 et 2004, un film sorti en 2005, des OAV sortis en 2006 ainsi que plusieurs jeux vidéo.

Dans le pays d'Amestris, pays où l'Alchimie est élevée au rang de science universelle, deux frères, Edward et Alphonse Elric parcourent le monde à la recherche de la légendaire pierre philosophale dans le but de retrouver leurs corps perdus. Leur père, Van Hohenheim, les a quittés il y a de cela des années, et leur mère Trisha Elric meurt quelques années plus tard d'une maladie, laissant ses deux jeunes enfants derrière elle. Un an plus tard, les deux frères tentent de la faire revenir grâce à l'alchimie, bravant la loi qui interdit formellement la transmutation humaine. Ils en payeront le prix fort. Edward, l'ainé, perdra sa jambe gauche, son petit frère perd son corps tout entier. Ed sacrifiera son bras droit en scellant l'âme de son petit frère Alphonse dans une armure. Edward décide de s'engager dans l'armée à l'âge de 12 ans en tant qu'Alchimiste d'État, réussit l'examen haut la main et obtient son nom d'alchimiste, le Fullmetal Alchemist. Avec les avantages d'alchimiste d'état et leurs recherches, les deux frères chercheront au péril de leur vie la pierre mythique qui leur rendra ce qu'ils ont perdu, mais le secret de la Pierre Philosophale est bien gardé.

Winry est l'amie d'enfance d'Edward et Alphonse. Elle se dispute très souvent avec le premier, au grand désespoir du second.

Ses parents étaient docteurs et avaient été réquisitionnés par l'armée lors de la Guerre d'Ishbal. Ils soignaient les blessés sans distinction de camp, ce qui leur valut d'être respecté de tous, y compris les habitants d'Ishbal. Ils furent malheureusement tués par Scar, qui venait juste de reprendre connaissance après avoir reçu leurs soins, enragé d'avoir vu son peuple Ishbal exterminé. Depuis ce jour, Winry a été élevée par sa grand-mère, Pinako Rockbell, une célèbre fabricante d'auto-mails. Winry continua de grandir dans un monde peuplé d'auto-mails, et qui plus est, elle devint la mécacienne de son ami Edward quand celui-ci perdit son bras droit et sa jambe gauche suite à sa transmutation humaine. Les auto-mails sont le nom des prothèses mécaniques utilisées pour remplacer des membres perdus.

Winry est une passionnée de mécanique et fait bien comprendre à Edward, à grand renfort de coup de clé anglaise, que ses bijoux ne doivent pas être abîmés. Malgré cette apparence violente, elle s'inquiète beaucoup pour Edward et Alphonse. En effet, si ceux-ci ne lui disent pas grand chose sur leurs aventures, elle se rend bien compte qu'ils se mettent en danger pour atteindre leur objectif. Dans le volume 12, elle se rend compte de ses sentiments pour Edward. Elle ne les avoue pas souvent mais quand elle le fait, Edward ne l'entend pas. Néanmoins, les sentiments qu'elle a envers lui semblent réciproques.

(merci Wikipédia)

Fullmetal Alchemist est le seul manga, avec Yu-Gi-Oh, que j'ai suivi, aussi bien le manga que l'animé. Je trouve l'histoire très intéressante et les personnages sont tous bien construits et aucun n'apparait comme invincible, les deux héros principaux enchainant parfois les défaites ou les coups durs. Winry quant à elle m'a fait craquer car elle tient évidement le rôle de la jolie fille que le héros veut séduire mais ce n'est pas une potiche pour autant. Elle a un sacré caractère quand elle veut et n'hésite pas à se battre à coup de clé anglaise ou de tournevis, les lançant régulièrement sur Edward quand celui-ci vient la voir parce qu'un de ses auto-mails est en miettes suite à un combat. C'est un peu l'amour vache des adolescents entre eux, "suis-moi et je te fuis", "fuis-moi et je te suis", etc ^^
Bref, le personnage est très attachant, d'autant que son histoire n'est pas rose avec le meurtre de ses parents, c'est d'ailleurs un élément très important dans l'intrigue du manga et Winry doit gérer un conflit avec elle-même, se venger ou faire preuve de compassion.

Bref, un personnage à la conscience torturée et qui donne une bonne leçon de vie au lecteur Smile





Shimy (Les Légendaires)



Les Légendaires est une série de bande dessinée de Patrick Sobral pour la jeunesse. Prenant place dans un monde de fantasy nommé Alysia, la bande dessinée relate les aventures d'un groupe de héros éponyme en quête d'un moyen de remédier à un sort qui a ramené toute la population à l'état d'enfants. Très inspirée du style des mangas, notamment, d'après l'auteur, de Saint Seiya, la bande dessinée joue beaucoup sur un contraste entre des thèmes par moments sombres et un ton humoristique causé par le fait que les personnages ont été réduits à l'état d'enfants.

Deux ans avant le début de la série, le monde d'Alysia était sous la menace de Darkhell, le sorcier noir, dont les projets de conquête étaient sans cesse mis en échec par un groupe de cinq héros mythiques, les Légendaires. Affaibli par ses défaites successives, Darkhell tenta d'utiliser la pierre de Jovénia, une des pierres magiques ayant jadis servi à la création d'Alysia, pour retrouver sa jeunesse. Lorsque les Légendaires intervinrent pour l'en empêcher, la pierre se brisa, libérant son énergie sur toute la planète. Bien que le procédé tua en apparence Darkhell, le sort provoqué par l'énergie ramena toutes les populations d'Alysia et du monde elfique à l'état d'enfant. Accusés d'être responsables, les Légendaires furent chassés et se dispersèrent.
Deux ans plus tard, Danaël, le chef des Légendaires, rassemble à nouveau le groupe, en allant les chercher à leurs domiciles ou autres, pour une supposée dernière quête afin de libérer Alysia du sort.
Chacun des Légendaires incarne respectivement l'une des plus belles valeurs d'Alysia: le courage, la noblesse, la force, l'intelligence et la pureté. Leur devise est : « Légendaires unis un jour, Légendaires unis toujours ».

Shimy est une elfe élémentaire, protectrice du monde elfique et gardienne de la paix de ce dernier. Le titre et les pouvoirs d'elfe élémentaire se transmettent à un seul individu par génération via un rituel, la Karisal, où l'élue est bénie par les esprits élémentaires. Shamira, capitaine de l'armée royale des elfes et mère de Shimy, s'est battu presque toute sa vie pour que sa fille soit choisie pour le rôle. Cette dernière, cependant, voulait juste être vétérinaire, et n'a jamais put admettre qu'on lui impose la charge d'elfe élémentaire. En conséquent, elle a négligé son rôle, quitté le monde elfique pour Alysia et où elle a rejoint les Légendaires, où elle représente la pureté. Shamira s'est sentie outragée par une telle réaction, engendrant une querelle entre mère et fille.

Shimy est loin d'avoir un tempérament facile : froide, distante et sarcastique, elle se dispute constamment avec Jadina, dont elle ne supporte pas le côté superficiel. Elle montre peu ses sentiments, essayant de garder une image de femme forte, mais la crise par laquelle elle passe durant le Cycle d'Anathos révèle un aspect plus humain de sa personnalité, ainsi qu'un profond sens du sacrifice. Elle partage avec Gryf une certaine complicité controversée, qui se développe plus tard en relation amoureuse mais se termine par une rupture lorsque Gryf commence à en voir une autre. Shimy conserve malgré tout des sentiments pour lui (elle va jusqu'à créer un clone de lui pour pouvoir l'engueuler).

En tant qu'elfe élémentaire, Shimy possède le don unique de contrôler et de fusionner avec les quatre éléments : le feu, l'eau, l'air et la terre. Durant les premiers tomes, elle est décrite comme étant capable de le faire avec l'eau, la terre et le feu. Elle fusionne, en effet, régulièrement avec l'eau et la terre dans les huit premiers tomes mais l'occasion de fusionner avec le feu ne se présente pas dans les aventures correspondantes (il reste possible qu'elle l'ait fait entre deux histoires). elle apprend, en outre, à fusionner avec l'air durant le Cycle d'Anathos.

Durant le Cycle d'Anathos, il est révélé que Shimy a été choisie par le dieu maléfique Anathos pour être sa nouvelle incarnation : il l'avait marquée comme sa future hôte durant sa Karisal, laissant sa marque sur son front et sa clé. La première tentative de réincarnation est interrompue par Danaël, mais laisse Shimy avec des cheveux décolorés. Peu après, Anathos se réincarne finalement en Danaël grâce à la clé elfique offerte par Shimy, et avec son épée, crève les yeux de Shimy, la laissant irrémédiablement aveugle. Elle corrige plus tard son infirmité en apprenant à percevoir les auras avec l'aide de deux broches magiques.

Pour un petit point physique, Shimy a, comme tous les elfes, des oreilles longues et pointues. Très pâle, les yeux en amande à l'origine dorés, mais rendus aveugles par Anathos, elle a les cheveux blancs car ils ont été dépigmentés par le dieu maléfique mais avant étaient bleu vif. Elle est fine et agile.

(merci Wikipedia)

Une elfe dans une bande dessinée française ! ça change ! Very Happy
Shimy est un personnage terriblement efficace et assez proche de Winry, dans le sens où son caractère est bien trempé mais avec pourtant une apparente fragilité. Elle conserve un aspect manichéen au début de la série mais développe une personnalité bien plus complexe lors du Cycle d'Anathos, après sa mutilation, elle devient beaucoup plus sérieuse et surtout impitoyable envers ses ennemis, tout en prenant beaucoup plus à coeur ses devoirs d'elfe élémentaire. Un peu à la façon de Spiderman et sa fameuse devise "Un grand pouvoir donne de grandes responsabilités".

C'est donc un personnage attachant qui grandit psychologiquement au cours de l'histoire, et dont j'adore les crises de jalousie pour leur aspect exagéré de part l'influence de côté manga du dessin Mr. Green

Shimy à l'âge adulte, avant l'incident Jovénia :


Shimy dans le Cycle d'Anathos, aveugle mais capable de discerner les auras magiques et de fusionner avec les quatre éléments :


Dernière édition par Arévas le Mar 8 Jan 2013 - 14:57, édité 1 fois

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2246
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Mar 8 Jan 2013 - 14:51

Je réponds enfin! Alors commençons par le début et Cen. Arawn est une BD qui m'a très souvent fait de l’œil et que je n'ai finalement jamais commencé en fait ^^ Le dessin est joli et faudra que je me penche dessus a l'occasion. sinon les autres perso que tu cite je ne les connais pas, même si j'avoue que la dernière le dessin est particulièrement superbe!

Pour Vavas, la veuve noir est amusante, je connais peut les comics marvel a l'exception de quelques petites merveille comme X-23, une mini série sur une gamine conditionné par le gouvernement pour remplacer Wolverine qui a échappée à son contrôle. Dessiné par l'excellent Mike Choi. Mon expérience marvel s’arrête la et a des série tv. Je n'avais donc pas vraiment l'occasion de connaitre cette perso qu'est la veuve noir (et j'ai pas vu Avenger au passage). Premier point, ca me fera toujours rire les délires créatifs autour des derniers Romanov, c'est presque devenu une constante culturelle mondiale Very Happy Ensuite j'aime l'idée de l’héroïne qui poutre les autres sans super pouvoir, ce qui rejoint Xiong Mao que je citais moi plus haut. Perso intéressant!

Je trouve l'histoire très intéressante et les personnages sont tous bien construits et aucun n'apparait comme invincible, les deux héros principaux enchainant parfois les défaites ou les coups durs.

Pour commencer, arrête le shonen, c'est de la merde et tu viens de dire pourquoi xD Ce sont les mangas les plus connu pourtant c'est tjr des histoire bidon, des perso changeant, des méchants pas-si-mechant-car-ils-ont-souffert-tu-vois et surtout du grobillisme sans limite. Intéresse toi au Seinen et tu y trouvera des merveilles. Comme toi avant j'avais de gros gros préjugé sur les mangas que j'ai dépassé par l'insistance d'ami a me faire voir l'autre visage des œuvres japonnais. Je pourrais te donner de bon titre si tu veux Wink

Sinon pour revenir a FMA, j'ai vu la première série qui est très moyenne, le film qui est bidon et j'ai vu l'excellente nouvelle serie, FMA : Brotherhood qui suit le manga et qui est réellement excellent. D’ailleurs tout personne qui le regarde vient me /w après en me disant "hey la Commandante Armstrong on dirais Atia!" je l'ai entendu... 5 ou 6 fois je crois xD Winry en tout cas je l'aime beaucoup, courageuse, mature, déterminé et genie de la mécanique. Elle a un paquet de talents qui profite bien aux héros. J'aime beaucoup!

Enfin t'avais raison, la dernière me plait bien, mais tu sais des elfes dans la bd europeenne j'en connais plein mais rarement bien exploité. Par contre les légendaire, j'avais vu ca a ma librarie mais les dessins m'ont rebuté du coup j'ai jamais essayé et malheureusement je pense que je commencerais pas, j'ai de haute exigence graphique perso ^^

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Mar 16 Avr 2013 - 23:34

Guerriers masculins de l’histoire et de la fiction


On reprend la page culturelle, vous pensiez pas que j’allais l’abandonner si? Cette fois avec les personnages masculins! Vas-y avoir de la testostérone, de la barbe qui pique et des muscles saillants et huilés c’est moi qui vous l’dit!

Au passage j’ai édité mon premier post des perso historique pour mettre des images à ces dames.

On commence donc par les personnages historiques, comme pour les femmes et je vais caller mes chouchous. Je me limite à 8 ou 9 pour ne pas vous assommer Very Happy


Caius Octavius Thurinus dit Auguste ( 63 avJC - 14 apJC ) :



Bon un type dont la mère s’appelle Atia est forcement cool hein? Plus sérieusement par quoi commencer... Il y a tellement à dire sur ce type que la tâche de résumé semble impossible! Je vais donc résumé de façon très résumé, car déjà la page Wikipédia est un ultra résumé! Donc, va pour l’ultra résumé!

Octavien est donc le fils d’Atia Balba Caesonia et Gaius Octavius. Il est par sa mère le neveu de Caius Julius Caesar (Jules Cesar) qui admirant le jeune homme pour son talent et son intelligence en fera son héritier faute d’enfant. C’est donc dans l’histoire de Jules Cesar qu’il faut trouver les origines de celle d’Octavien et très franchement, si je n’ai pas mis Jules Cesar dans cette liste c’est uniquement pour ne pas faire redondance avec Auguste et, car je suppose et j’espère que quelqu’un le fera, car ce type est un pur génie! Et là encore la vie de Cesar est juste impossible à résumer... Trop de choses, trop de trucs, trop épiques! Mais je vais essayer de façon très injuste et en faisant de grosses coupes!

L’ascension politique de Jules Cesar a été faite sur la conquête, la conquête de la gaule que tout le monde pensait impossible et ne fut réalisé que par un esprit aussi brillant que celui de Jules qui a su associé les Gaulois à la conquête et à l’organisation de la province le plaçant comme collaborateur dès le début et non comme vaincu. Il a alors, auréolé de gloire, pris le parti du peuple plutôt que de la noblesse et a gagné en influence jusqu’à la guerre civile avec le sénat qu’il a vaincu, s’emparant de l’Égypte au passage. Au fait de sa gloire et de sa puissance, il a été élu dictateur à vie (imperator) de l’empire pour stabiliser les conquêtes et effectuer les reformes redonnant plus de poids au peuple et moins à la noblesse. Cette dernière, rageuse le fit assassiner et c’est là qu’Octave entre en piste.

Octavien est l’unique héritier de Cesar, au grand détriment de Marc Antoine, le second et ami de Cesar. Cependant, Marc Antoine entend bien venger Cesar et prendre le pouvoir, il prend donc le parti d’agiter le peuple contre le sénat et ses conspirateurs et oblige les républicains à fuir. Octavien se mêle au jeu en tant qu’héritier de la mémoire et de la vision de Cesar. Le sénat sous la houlette de Ciseron donne d’abord son soutien à Octavien, qu’ils pensent jeune et manipulable plutôt que contre ce vieux briscard d’Antoine qu’ils connaissent que trop bien et l’affrontement deviens inévitable. Octavien bat Antoine, mais en orient les républicains s’arment pour reprendre le pouvoir. Les deux rivaux sont alors obligés de collaborer et ont les pleins pouvoirs donnés par le sénat. Ils en profitent pour éliminer leurs rivaux et instaurer de nouvelles lois. Malheureusement, Antoine fait assassiner Ciseron au passage. Le duo s’embarque alors pour l’orient pour éliminer la menace des républicains menés par Brutus et Cassius. L’empire est partagé, l’occident pour Octavien et l’orient pour Antoine qui s’installe en Égypte et épouse Cleopatre. Antoine et Cleopatre vivent d’orgie et d’excès et font pression sur Rome en jouant sur les cours du blé égyptiens, indispensable pour nourrir Rome. Antoine entend aussi se tailler un empire personnel, pour lui et pour les enfants qu’il a eus avec la reine d’Égypte, en orient et sur la Perse. Il demande donc des légions à octave et au sénat qui refuse. Les tensions vont grandissante et Antoine affame Rome ce qui sert la cause d’Octavien qui retourne l’opinion populaire contre leur ancien champion et il s’empare du sénat avec ses légions. Il prend les pleins pouvoirs à titre personnel et attaque l’orient, Antoine et Cleopatre sont vaincus et tué.

Octavien devient imperator et prend le titre d’Auguste (sacré) devenant un dieu parmi les hommes. Il étend à partir de ce titre les frontières de l’empire, reforme l’administration, la fiscalité et les infrastructures de l’empire et deviens aussi un protecteur des arts avec son ami Mecene qui donne son nom à la postérité pour designer les personnes aidant les artistes. Le règne d’Auguste correspond à la plus longue paix à l’intérieur des frontières de l’empire que connaitra Rome et la plus grande prospérité. Rome est à son apogée. Voilà pour le gros resumage!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Auguste


Al-Malik an-Nâsir Salâh ad-Dîn Yûsuf dit Saladin (1138 - 1193) :



Saladin est un grand chef de guerre kurde (et non arabe ou turcs) qui régna au XIIe. Ce héros a ceci de particulier qu’on ne lui reconnaît presque que des qualités que ce soit au Moyen-Orient ou en occident, et ce, de son vivant.

Née a Tikrit dans l’actuel Irak, Saladin, très jeune fut mêlée aux intrigues politiques et militaire de son oncle gouverneur d’une petite province irakienne, près de mossoul. Son seigneur envoi Saladin et son oncle en Égypte pour régler les problèmes du Califat fatimide déliquescent depuis la conquête de la Terre Sainte par les forcés franques venu d’occident, après la 1er croisade.

L’opération est un succès et les forces égyptiennes reprennent la main sur leur pays et chasse brigands, rivaux et franc de l’Égypte, Saladin ayant lui-même défendu avec succès Alexandrie. Une fois le pouvoir du califat d’Égypte restauré, Saladin est nommé Vizir, les conseillers du calife pensant que sa jeunesse et son inexpérience le rendraient docile. Grave erreur. Les anciens conseillers tentent alors de s’allier avec l’ennemi chrétien pour renverser le calife et le vizir, mais cela échoue et tourne en révolte que Saladin réprime et il en profite pour s’emparer des biens des conjurés. Mais les francs et Byzantins profitent de la confusion et attaquent l’Égypte, Saladin tient bon et la mésentente entre franc et Byzantin sauvent l’Égypte autant que la ténacité du vizir. Mais la situation inquiète le monde musulman et le Calife de Bagdad ordonne à Saladin de dissoudre le Califat d’Égypte et de prendre le pouvoir ce qu’il fait devant gouverneur pour Bagdad. Du moins au début, et très vite Saladin prend son indépendance se révoltant contre Bagdad. Il consolide ses positions, augmentent ses terres et profitant de la mort de l’énergique Roi Franc de Jérusalem, Amaury, il entame une unification du monde arabe.

Il profite des dissensions entre les gouverneurs du califat de Bagdad et la faiblesse du calife de Mossoul pour s’emparer des villes de Syrie les unes après les autres tandis que les Turcs entament une guerre contre les francs, lui laissant le champ libre. Mes ses conquêtes énervent les Syriens et les hashishiins qui l’affrontent ou tentent de l’assassiner. La secte des assassins convoque même le grand maitre des templiers pour faire alliance contre Saladin mais le templier rechigne à s’allier à un infidèle et l’alliance tourne court laissant Saladin vainqueur de l’affrontement.

L’Égypte et la Syrie unifiées sous la houlette de Saladin il peut à présent se tourner vers son grand objectif, libérer la ville sainte de Jérusalem de l’occupation des barbares venus d’occident. Malheureusement, ses premières attaques, malgré son avantage numérique, finissent en désastre. Il change donc de tactique et privilégie le harcèlement pour affaiblir les francs avant d’attaquer. Ce qu’il réussit à faire menant une embuscade contre le Roi de Jérusalem et attaquant dans la foulée le château du Guet de Jacob. C’est la première victoire musulmane d’envergure contre les Francs depuis 1 siècle, brisant le mythe d’invincibilité que les entourait.

Saladin ne soufre ainsi plus d’opposition et il est vu comme un saint. Il n’arrive cependant à poursuivre et les francs le repoussent. Ce n’est que partie remise. Il profite de la trêve pour retourner à Alep soumettre les Hashishiin ce qu’il réussit, mais pendant ce temps Renaud de Châtillon attaque les caravanes arabes, pille les régions frontalières et mène une attaque navale pour piller La Mecque. La haine de saladin contre Renaud le rend imprudent et il attaque les possessions du seigneur franc qui est sauvé une fois de plus par le Roi Lepreux de Jérusalem. Cependant, le Roi Lepreux meure et son successeur trop jeune et fragile rend le royaume instable. À sa mort c’est Guy de Lusignan, l’époux de Sibylle de Jérusalem, soeur du lépreux qui devient roi. Raymond de Tripoli tente de tempérer ce roi impétueux venu de France quelques années plus tôt. En vain. Le Royaume franc se divise entre partisans de la trêve et va-en-guerre mais Renaud de Châtillon attaque a nouveau les musulmans et c’est la guerre.

Saladin profite de l’impétuosité du Roi pour le mener dans un piège et il le referme à Hattin où 20 000 francs combattent 60 000 musulmans, la bataille est rude et saladin manque de mourir, mais le nombre et l’épuisement achèvent les francs. Les royaumes latins n’ont plus d’armée et le roi est prisonnier. La porte est ouverte à la reconquête.

Tyr résiste ainsi que Jérusalem qui cependant accepte de se rendre contre la vie des habitants. Saladin accepte et fait preuve d’une extrême tolérance, fournissant même une escorte armée à la population. À Jérusalem, il laisse aux chrétiens le Saint-Sepulcre et rend la Synagogue aux juifs, laissant une liberté religieuse totale dans la ville sainte. Ces actes font de lui un homme admiré jusqu’en occident. Mais les rois et barons décident quand même de venir en terre sainte et c’est la 3e croisade. Les combats sont rudes de part et d’autre, les chevaliers anglais et français combattent à terre tandis que les marins italiennes le font sur mer, ce qui rend toute la cote aux chrétiens, mais ils n’arrivent à reprendre Jérusalem. Un accord est conclu, Jérusalem reste musulmane et en échange les chrétiens ont libre circulation. Pour sceller cet accord, Richard Coeur de Lion propose sa soeur en mariage au frère de Saladin. Mais l’accord ne se fera jamais, les deux souverains mourant peu après.

Saladin est aussi un homme chevaleresque, car quand Baudoin le Lepreux était au plus mal, il envoya ses médecins pour l’aider, quand Richard perdit son cheval au combat, Saladin lui en fit offrir un autre et il fut toujours charitable avec ceux qui se rendait (sauf Renaud de Châtillon). Il a vite gagné le titre de Chevalier d’Orient dans la chretienneté.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saladin


Philippe II Auguste (1165 - 1223):



Avant toute chose concernant ce roi de France considéré comme l’un des plus grand de notre histoire, je vais vous montrer cette carte qui va vous expliquer pourquoi:



Philippe est un jeune homme angoissé et fragile qui se sait destiné à régner, ces angoisses sont d’autant plus fortes qu’il est l’unique fils de son père et que le destin du royaume repose sur ses épaules. Il devient roi à 15 ans dans une France fragile, la maison de Flandre et de Champagne sont très influente et la plupart des fiefs du Roi de France sont aux mains du Roi d’Angleterre et la je vais expliquer quelque chose de très compliqué, les relations de vassalité entre la France et l’Angleterre. Le Roi de France est roi de toute la France, donc aussi de ce que vous voyez en rouge sur la carte au dessus, en effet le Roi d’Angleterre n’est roi qu’en Angleterre. Ainsi, s’il est indépendant pour ses terres anglaises, le Roi d’Angleterre n’est que duc ou comte sur ses terres en France et donc théoriquement vassal et sous les ordres du Roi de France pour ce qui concerne ces territoires. Je le précise, car c’est très important pour comprendre les relations franco-anglaises médiévales et les rivalités qui vont suivre sur les siècles suivants. Les premières taches de Philippe sont donc de chasser les juifs de franc et de confisquer leurs biens (ce qui le rend riche) et avec cet argent il commence à intriguer et jouer sur les rivalités internes pour augmenter son pouvoir au détriment de ses vassaux. Ce faisant il récupère personnellement des territoires sur ces vassaux et les divise assez pour ne plus craindre leurs ambitions. C’est l’esprit tranquille qu’il part pour la 3e Croisade au côté de l’irascible et sanguinaire Richard Coeur de Lion. Les deux rois ne s’aiment guère, Philippe est calme et réfléchi, Richard est un colérique brutal qui préfère la hache à l’épée et le bain de sang a la chevalerie.

Mais les deux rois, tombant malade, finissent par collaborer et s’emparent de Saint-Jean d’Acre, la reconquête de la terre sainte est en marche. Sauf qu’en France, le comte de Flandre meurt et sa succession devient un enjeu. Prétextant la maladie, Philippe repart avec une partie de son armée qui fera cruellement défaut aux croisés. Le Roi arrive à diviser les partisans et impose son candidat préféré et reçois en échange argent et terre, mais donne des miettes aux rivaux du nouveau comte. Il divise ainsi ces vassaux et s’en retrouve grandement renforcé. Mais une autre occasion arrive quand Jean d’Angleterre, frère de Richard, tente de prendre le pouvoir alors que ce dernier est en prison. Philippe profite des différends familiaux et négocie autant qu’il combat prenant une grande partie de la Normandie. Quand Richard est libéré, les deux Roi s’affrontent longuement pour le contrôle de la Normandie. Richard prend le dessus militairement, mais Philippe par ses intrigues arrive a faire stagner le conflit jusqu’a ce que Richard soit tué durant le siège du château d’un de ses vassaux révoltés. La succession de Richard est houleuse, il n’a pas de fils et sont en lice Jean d’Angleterre et Arthur de Bretagne. Philippe profite de l’occasion et désigne Arthur comme légitime successeur et le soutient diplomatiquement puis militairement. Saisissant le pretexte Philippe s’empare de toute la Normandie par la force et gagne la Bretagne après que Jean ait fait disparaitre Arthur. Il continu de grignoter ainsi le territoire anglais et prend par a la succession dans l’Empire Germanique, Jean soutiens un candidat et Philippe un autre. C’est le candidat de Jean qui gagne et les deux forment une coalition Anglo-allemande pour vaincre Philippe. C’est un désastre, la France massacre les armées des coalisés à Bouvines et la Roche-aux-Moines. Le traité de paix donne de nouvelles terres au Roi Philippe et pousse le fils de Philippe, Louis le Lion a partir a la conquête de l’Angleterre. Le jeune prince défait les armées anglaises, s’empare de Londres et se fait couronner Roi d’Angleterre. Le coup pour l’Europe est terrifiant. Le futur Roi de France est aussi Roi d’Angleterre, tous les princes se mettent à avoir peur et le pape interviens obligeant Louis à rendre la couronne. Ce qu’il refuse, mais Philippe qui a besoin du pape accepte de ne pas intervenir pour aider son fils. Louis est contraint d’abandonner la couronne après sa défaite contre des rebelles anglais.

C’est la fin de l’aventure militaire de Philippe, mais il doit consolider ses conquêtes et il effectue une reforme très moderne de l’état en utilisant des fonctionnaires compétant pour administrer ses fiefs plutôt que des nobles, il renforce l’image royale et la législation du pays. Il modernise et renforce l’État.

Personnellement c’est mon personnage historique préféré, car il est tout à la fois un puissant homme d’État, un habile intriguant, un grand commandant et le tout malgré des faiblesses bien présentes. Il est tenace et même quand il fait erreur il sait s’en repentir et les réparer. Il a inscrit définitivement la couronne de France comme grande puissance européenne.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_II_de_France


Charles V de France (1338 - 1380) :



Un sacré souverain que celui-ci, il a fait face à l’ambition de son père, du peuple, des Anglais, de l’église et a triomphé de tous avec brio, et ce, malgré sa condition physique exécrable. Ayant été malade dans son enfance, sa main droite est enflée et douloureuse toute sa vie et sa santé si fragile qu’il ne peut combattre. Cela le pousse à s’instruire, à lire, à comprendre et le dote d’un esprit vif, calculateur, machiavélique et posé. Tout le contraire de son père Jean le Bon qui trop sensible est tout autant émotif que colérique et s’entoure de ses amis et proches plutôt que des gens de compétences. C’est ainsi que les deux s’opposent vivement.

Je vous suggère de lire l’article Wikipédia qui est très bien fait et franchement intéressant, un des meilleurs articles que j’ai lus honnêtement. Mais je vais résumer un peu, mais pas trop pour vous pousser à lire l’article sur wiki, niark niark!

Charles débuta sa vie comme dauphin de franc , titre qui deviendra celui des enfants de la maison de franc à titre honorifique après lui, suite à la vente du duché à la France par l’Empereur germanique en manque de liquidité après sa croisade ratée.

Mais très vite, en grandissant c’est vers la Normandie qu’il est envoyé, en effet les Valois, nouvelle dynastie régnante est encore fragile et les Anglais comme la maison de navarrais qui possèdent des possessions en Normandie revendique le trône. Commence pour le Prince Charles une longue lutte contre le Roi de Navarre Charles le Mauvais et contre la noblesse et son père qui critiquent ses méthodes d’intrigant. En effet il monte la noblesse l’une contre l’autre, les Navarrais contre les Anglais, traitants avec les uns et les autres créant un affaiblissement global et une confusion dont il tire parti et ainsi il s’empare totalement de la Normandie devenant duc de Normandie en plus de Duc du Dauphiné.

Malheureusement, le colérique Roi Jean le Bon, met à terre la plupart des intrigues de son fils et arrête de force et violemment le navarrais qu’il enferme. Cela jette le déshonneur sur le Roi et les partisans du navarrais et les Normands se tournent vers l’Angleterre qui en profite et attaque la France. Cela conduit à la défaite de Poitiers et Jean est arrêté laissant Charles régent. Mais celui-ci a peu de prestige et il est encore jeune ce qui pousse tout les intriguant sur le devant de la scène, une révolte éclate populaire et le navarrais est libéré. Étienne Marcel chef des populistes tente de créer une monarchie constitutionnelle et de donner le pouvoir au peuple et force le dauphin a céder et aussi a pardonné au navarrais qui prétend être favorable a ce régime. Mais Charles, bien que jouant le jeu avancent ses pions, il s’allie au nouvel empereur germanique et attend l’occasion d’agir. Encore une fois, c’est Jean qui va tout mettre par terre en signant un accord avec ces geôliers anglais qui prévoit la cession à l’Angleterre de 1/3 des terres françaises en échange de sa libération. Cela provoque une agitation en France que les populistes entendent exploiter pour discréditer la noblesse et organise une révolte. Charles en profite alors et retourne l’opinion contre le navarrais, la guerre éclate entre populistes et le navarrais pendant que Charles se frotte les mains en voyant ses ennemis s’entrent déchirer. Il profitera habilement de la situation pour éliminer ses deux rivaux et reprendre le contrôle par intrigue, rumeur et discours plus que par les armes.

Seulement Jean, toujours en captivité, car l’accord avec l’Angleterre n’a pas été fait, se voit imposer un nouveau traité par l’anglais qui demande la moitié du territoire. Charles saisit encore la situation et fait convoquer les états généraux rassemblant noblesse, peuple et clergé pour invalidé le traité. Il rassemble ainsi toutes les composantes de la société française contre l’Anglais derrière lui. L’Angleterre décide d’attaquer pour imposer ses vues, mais Charles moins impétueux que son père refuse le combat et oppose une politique de la terre brulée qui affame les Anglais qui se retrouvent obligés de repartir chez eux. Cependant, Jean fait un nouvel accord avec les Anglais pour reprendre le pouvoir en promettant de respecter les directives. Jean reviens en France évince son fils du trône et livre 1/3 de la France aux Anglais puis il entame la lutte contre le Navarrais retourné chez lui. Mais l’armée royale est vaincue par des bandes de mercenaires devenues armées de brigand et pillant le pays. Jean s’éloigne alors du pouvoir impopulaire et devenu incapable de gérer puis meurt.

Charles est alors couronné ce qui provoque un nouveau conflit avec le navarrais qui veut toujours le trône. Charles V fait de son nouvel ami, Bertrand Du Guesclin son chef militaire et il inflige une défaite cuisante au navarrais qui abandonne toutes ses possessions françaises en échange de la survie de son trône en navarrais. Puis les deux amis, le cerveau, Charles, et les muscles, Bertrand, profitent de la mort sans héritier du duc de Bretagne pour se lancer dans la course en mettant sur le trône un partisan français tandis que de leur côté les Anglais tentent de mettre le leur. C’est la guerre des deux Jeannes qui commencent, chaque armée étant commandée par une femme. Finalement auprès de nombreux combat, la Bretagne exsangue finie neutre ce qui conviens au Roi Charles qui s’est lancé dans une nouvelle guerre, la guerre de succession de Castille, la encore Francais et Anglais tentent d’imposer leur candidat en Espagne et c’est le partie Francais qui gagne plus par la diplomatie que les armes. Nettement en jouant diplomatiquement pour isolé l’Angleterre en Europe, la France s’allie à aux écossais, aux Espagnoles, aux Allemands, aux Gallois et au danois, fait une propagande anti-anglaise dans les territoires occupés en France. Le Roi arrive à renforcer sa position et réorganise sont armée qui deviens professionnelle sous l’impulsion de Du Guesclin.

Tout est prêt pour la reprise des hostilités directe avec l’Anglais. La Flotte francoItalo-Espagnole brise l’armada anglais et maitrise les mers. Charles fait envoyer des pillards dans le sud de l’Angleterre. Ces mercenaires s’en donnent à coeur joie et pillent, massacre, violent et incendient toute la côte sud-anglaise, Charles envoie aussi des troupes de guérillas affaiblir les Anglais sur les terres occupées et fomentes des révoltes que l’armée royale viens soutenir. Le Roi anglais se retrouve écartelé entre la défense de son territoire anglais, ces terres en franco et le tout en esquivant la flottante Franco-Espagnole qui pirate et coule tout navire anglais. Les Anglais tentent bien une nouvelle bataille rangée ou leurs archers font des miracles, mais les Français se dérobent, assiègent, tiraillent et piègent les armées anglaises. Le conflit tourne au cauchemar pour l’Angleterre qui abandonne la partie et livre la quasi-totalité de ses terres françaises ne gardant qu’un tout petit bout d'Aquitaine d’autant que la Guerre des Deux Roses débutent en Angleterre après la mort du Roi, la maison de Lancastre et la maison de York tentant de prendre le pouvoir.

Charles a aussi affaibli l’autorité papale en France pendant son conflit victorieux avec l’Angleterre et arrive à imposer l’autorité royale avant celle du pape sur les évêchés français. Il se retrouve ainsi gagnant sur tous les fronts avant de succombé de maladie et laisser son fils, fou, prendre le trône et tout perdre peu après au profit des anglo-bourguignons.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_V_de_France


Takeda Shingen (1521 - 1573) :



Shingen est l’arquetype du samourai lettré et heroique. Un sage et un guerrier qui a vécu pendant la période du sengoku jidai, la guerre civil la plus célèbre du japon.

Jeune, il fut associé très vite au action de son père et aquier rapidement de la valeur, mais le jeune homme se rebelle contre son père et prend le contrôle du clan Takeda. La première action de Shingen est de gagner le contrôle de la zone qui l'entoure. Son but est de conquérir la province de Shinano. Shingen réussit à emporter une victoire rapide contre ces rivaux qui fuit la région et en vient par la suite à implorer de l'aide du clan Uesugi. Après sa conquête de Shinano, Shingen affronte un nouveau rival : Kenshin Uesugi de Echigo. L'inimitié entre eux devient presque légendaire et ils s'affrontent sur le champ de bataille cinq fois à Kawanakajima en 1553, 1555, 1557, 1561 et 1564. Au cours de cette nouvelle période belliqueuse, Shingen développe le Noroshi-Jutsu, un ensemble de techniques de communication à distance. Mais ces "batailles" ne sont pour la plupart que des escarmouches contrôlées, aucun des deux daimyosō ne voulant se dévouer entièrement à une attaque décisive. Le conflit entre les deux ayant les combats les plus acharnés, et qui aurait pu décider de la victoire ou de la défaite de l'un ou l'autre côté, est la quatrième de ces batailles. C'est lors de ce conflit que se forme la légende des forces de Kenshin Uesugi enfonçant une voie droit au travers des troupes de Takeda, et du combat singulier entre Kenshin et Shingen. La légende parle de Kenshin attaquant Shingen avec son épée, pendant que celui-ci se défend à l'aide son drapeau de guerre en acier ou Gunbai.

Après avoir complètement conquis la région de Shinano et pris un bon nombre des châteaux de ses rivaux du clan Uesugi, Shingen maintient à peu près les frontières de son domaine, se contentant de quelques raids et principalement d'affaires internes. Il profite de cette période pour réaliser le projet de barrage sur la rivière Fuji, ce qui constitue l'un des principaux aménagements de l'époque.

Après que Yoshimoto Imagawa, un ancien allié des Takeda, est tué par Nobunaga Oda, Shingen marche sur les Imagawa affaiblis. On pense qu'il a conclu un pacte avec Ieyasu Tokugawa pour le contrôle des territoires Imagawa restant, et tous deux attaquent l'héritier de Yoshimoto. Cependant, l'accord entre les forces Takeda et Tokugawa devient rapidement caduc, et dès que les Imagawa ne sont plus un problème, Shingen marche sur son ancien partenaire Tokugawa.

Le futur de tout le Japon est maintenant dans la balance, car Shingen Takeda, à l'âge de 49 ans, est le seul daimyoō qui possède le pouvoir, la position et le talent nécessaires pour stopper la conquête du Japon par Nobunaga Oda. Shingen vainc facilement les forces combinées de Nobunaga Oda et Ieyasu Tokugawa, mais ne peut vaincre la vieillesse. Après avoir vaincu Ieyasu, Shingen doit suspendre sa marche en avant à cause d'influences extérieures, et Ieyasu se voit offrir un bref répit. Étonnamment, alors qu'il reprend de nouveau son avancée en 1573, Shingen Takeda périt en mai frappé par une balle d'un tireur embusqué, après la levée du siège de Hamamatsu.

C’est la fin du général légendaire et son héritier n’aura pas son talent et son charisme. Son armée de samouraï en armure monté sur de nobles destriers et chargeant sabre au clair est défait à la Bataille de Nagashino par une armée d’ashigaru (milice paysanne) armée de mousquet, de lance et retranchée derrière des barricades de bois. Un écho étrange de Crecy et Azincourt en Europe. Finalement, Oda meure et c’est Tokugawa qui achève l’unification du japon et deviens le Shogun suivit de ses fils pour les 3 siècles qui suivent.

Il a été rapporté qu'à la mort de Shingen, Kenshin a pleuré à l'annonce de la perte de l'un de ses rivaux les plus forts et les plus profondément respectés. L'un des tributs les plus marquants aux prouesses de Shingen, cependant, est dû à Ieyasu Tokugawa lui-même, car il emprunte plus tard les méthodes gouvernementales et les innovations militaires de l'ancien dirigeant Takeda.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Takeda_Shingen_%28daimyo%29


Joachim Murat (1767 - 1815)



Chef de cavalerie admirable, Murat, un personnage haut en couleur de l’épopée napoléonienne et probablement aussi un des personnages décisifs, car j’ai toujours estimé que Napoleon n’aurait rien été sans Murat et inversement et c’est probablement ce qui a fait que leur complicité s’est vite muée en méfiance et inimitié. Fait tragique, Napoleon sans son Murat n’a connu plus que des défaites jusqu’à sa chute et Murat sans Napoleon n’a pas tenu longtemps non plus sur le trône italien.

Mais qui est ce personnage? Fils d’un aubergiste, destiné à une carrière ecclésiastique, trop libertine et insubordonné il fuit rapidement pour l’armée d’où il est renvoyé pour son impétuosité. Il réintègre l’armée plus tard et sous la révolution il se distingue pour sa fougue et son zèle. C’est durant la répression royaliste à Paris qu’il rencontre Napoleon qui en fait son aide de camps pour la campagne d’Italie. Il s’illustre durant toute la campagne essuyant blessure, mais sans s’en soucier il continu le combat et montre sa fougue, son impétuosité et son génie a la tête de la cavalerie. Durant la campagne d’Égypte, il mène de nombreux assauts décisifs et à Abukir se déroule une des meilleures anecdotes. Alors que le pacha Mustapha tente de fuir, il déborde l’armée ennemie et lui bloque la route. Le pacha lui tira alors dessus et la balle entre dans sa bouche, percute une vertèbre et ressort. Murat, gravement blessé, continu la charge tranche trois doigts au turc de son sabre et s’exclame : « Si tu refais ça à mes soldats, je te jure par Allah, je te couperai d’autres choses plus importantes. » Le pacha se rend et le lendemain Murat est opéré puis reprend son commandement comme si de rien était. Ça montre le caractère du bonhomme!

Il épouse la soeur de Napoleon de retour en France et les deux hommes ne se quitterons plus pendant des années, cependant Napoleon commence à se méfier de ce général de plus en plus populaire et influent et qu’il jalouse. Pendant les campagnes en Europe, il défait Autrichiens et Prussiens par des charges courageuses et capture les fuyards. Il est envoyé commandé l’armée en Espagne après ces victoires puis il est fait Roi de Naples, mais c’est la que les relations avec Napoleon se font de plus en plus houleuse, de plus Talleyrant et Fouchet prévoient de remplacer Napoleon par Murat en cas de problème. Napoleon devient parano et les deux hommes finissent par s’opposer vivement et la campagne de Russie est glaciale. Après la capitulation de Napoleon, Murat est destitué de son trône et quand Napoleon revient pour reprendre le pouvoir il refuse de faire appel à Murat. Grave erreur, le commandement désastreux de la cavalerie à Waterloo sonne le glas de Napoleon (Napoleon lui-même avouera qu’il lui a fait défaut à Waterloo). Murat cherche à reprendre son trône, mais échoue et sera fusilier. Devant ses bourreaux une chronique raconte : “Quand le moment fatal arriva Murat marcha d'un pas ferme vers l'endroit de l'exécution - aussi calme et impassible que si c'était une revue ordinaire. Il n'accepta pas une chaise ni d'avoir ses yeux bandés : « J'ai bravé la mort trop souvent pour la craindre ». Il se tint droit, avec orgueil et sans intimidation, avec contenance vers les soldats ; et quand il fut prêt il embrassa un camée sur lequel la tête de sa femme était gravée, et dit ces mots : « Soldats ! Faites votre devoir ! Droit au cœur, mais épargnez le visage. Feu ! » “

Il est mort avec autant de panache et d’intrépidité qu’il a vécu, un type que j’adore donc Very Happy

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joachim_Murat


Jules Brunet (1838 - 1911):



Le dernier samouraï, le vrai, pas le scientologue mangeur de hamburger! Un héros méconnu en France, mais sacré au japon et surtout un héros a la vie incroyable qui me fait rêver a chaque fois que je l’entends, car son courage et son abnégation sont incroyables. Mais cette fois plutôt qu’un texte, une vidéo que je trouve géniaux et qui résument superbement son aventure.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Brunet


Winston Churchill (1874 - 1965):



Sérieusement, j’ai besoin de le présenter celui-là? Nan, car c’est juste le type qui a gagné la 2nd guerre mondiale presque a lui seul et anticipé la guerre froide. Juste ça. Pour vous faire comprendre ce petit documentaire de 10 min qui montre tout le génie du type.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Winston_Churchill

J’ai bien d’autre perso dont j’aurai pu parler, William Walace, Edouard III d’Angleterre, De Turenne, Cesare Borgia et bien d’autre mais on va se limiter!

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Mer 1 Oct 2014 - 10:59

Je déterre un peu ce post pour parler d'une émission que j'adore et que j’écoute tous les jours : Au cœur de l'Histoire par Frank Ferrand sur Europe 1. Je précise je ne l’écoute pas sur la radio, je télécharge les épisodes et les écoutes sur mon lecteur MP3 ( de marque hollandaise, pas de pomme faisandée chez moi!). Cette émission de 45 min se découpe en 2 grandes parties. La première est un récit raconté par le présentateur qui met en scene la réalité de l’époque puis en deuxieme partie un débat avec un invité. Personnellement c'est de loin la meilleur émission radio d'histoire que j'ai trouvé jusque là, j’écoutais "La marche de l'histoire" sur France Inter mais j'ai trouvé qu'au cœur de l'histoire est plus agréable, du coup La marche de l'histoire c'est devenu plus occasionnel. Pour vous présenter un peu cette émission, je vous donne 3 numero que j'aime bien puis je pense vous poster régulièrement les épisodes que je préfère au fur et a mesure dans le topikanawak si ça vous branche, a vous de me dire. J'avais songé a faire ça depuis un moment mais je me disais que vous vous en foutiez mais finalement je me lance et on verra bien.

Le premier que je vous propose est un des plus intéressant quand on médite un peu sur le débat et ce qui est impliqué derrière tout ça. Il s'agit d'une émission sur le Crépuscule de Rome et les liens entre cette époque et la notre. En toute franchise, ça fait assez froid dans le dos Wink Surtout l'idée que les politiques ne s'occupaient que de préserver leur privilèges que de s'occuper de la nation et le peuple s’intéresser plus au courses de char qu'a leur avenir. Changez char par foot...
Au coeur de l'histoire - Le crépuscule de Rome

Ensuite un épisode sur Jeanne de Belleville, une bretonne du moyen-age qui a prit les armes pour venger le meurtre de son époux par le roi de France et a mit les fiefs des partisans du roi de sang en Bretagne a feu et a sang sur terre puis sur mer devenant la plus terrible des corsaires du moyen-age. <3
Au coeur de l'histoire - Jeanne de Belleville, la corsaire

Enfin, 2014 oblige, une des émissions pour le centenaire de la guerre de 1914, dédie ici sur le quotidien du soldat dans les tranchés, joie et voluptés donc ^^
Au coeur de l'histoire - Dans les tranchées

Voila, de quoi s'occuper les oreilles dans les transports tout en se cultivant!

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Dim 4 Jan 2015 - 22:17

Bon pour commencer cette année je vais vous proposer de vous cultiver un peu, ça vous fera du bien! Apres vous avoir proposé des émissions radios je vous propose des émissions youtubes!

On commence par Axolot, qui décrit sa chaîne par "Curiosités, merveilles, histoires étranges, sources d'étonnement." Il explique donc divers choses étranges et étonnante de l'histoire. J'aime assez, j'attend de voir comment il evolu car il a pas encore beaucoup d’émission mais je pense qu'il y a du beau potentiel surtout que j'aime particulièrement sa diction. Voila une petite video d'exemple.


Viens ensuite DirtyBiology, une chaîne sur la bio mais en version insolite et rigolote avec des questions aussi variés et hilarant que "Pourquoi les animaux ont des pâtes et non pas des roues?" ou encore "Les dragons, s'ils existaient, pouvaient-ils cracher du feu et si oui comment?" ou encore "A quoi sert un pénis?" Bref plein de question marrante et pour l'exemple, je vous donne bien entendu un épisode parlant de Wow car il évoque un bug dans le jeu qui a fait l'objet d'une étude très sérieuse sur les pandémies.


Je poursuis avec e-penser, une chaîne qui parle de science et l'explique avec des questions simple : Pourquoi le ciel est bleu? Qu'est ce qui provoque le vent? Pourquoi bailler est contagieux? Il tente même d'expliquer simplement la relativité ! Bref c'est sympa et ça apprend plein de chose mais je vous donne en exemple le plus important car il va expliquer le monde a vos yeux!


Et je termine avec Nota Bene, une émission d'histoire fait par un Golgoth aux yeux bleus. Vous connaissez ma passion pour l'histoire donc je me suis bien entendu jeté dessus. Comme les autres, ils se concentre sur pas mal de fait historiques méconnue et étonnant et depuis peut explique aussi, rapidement, les mythologies anciennes. Bref c'est top et le présentateur a la classe! Pour la vidéo exemple, c'est une dédicace a Vavas car ça parle des liaisons fatales des hommes de pouvoir!


Pour fini, je vous donne en lien le facebook de la "Vidéothèque d'Alexandrie" une page FB qui a pour but de rassembler les vidéos culturelles du youtube francophone Smile
Vidéothèque d'Alexandrie

Vala vala j’espère que ça vous plaira Smile

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Hanorya le Mar 6 Jan 2015 - 8:40

Excellente vidéo !

J'ai surtout apprécié Axolot et la vidéo de pandémie sur wow. Je comprend mieux pourquoi je suis fan des chats ! Maudit parasite !^^
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 914
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Atia le Mer 18 Mar 2015 - 19:15

Nouvelle chaîne culturel a suivre très attentivement car très très efficace et je m’étonne pas de lire dans les commentaires que certains prof d'histoire l'utilisent pour leur cours. A voir et j’espère qu'ils en ferons d'autre de cette qualité. <s'abonne>


_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le post culturel

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum