[Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Veloce le Mar 30 Avr 2013 - 23:00

Le mardi 30 avril de l'an 33

Lors d'une soirée banale, discutant avec les Sergents Hanorya et Elhardrya, nous avons entendue une agitation se faire aux alentours de la tente dans laquelle Neldyran était enfermé. En nous approchant, le sergent Hanorya et moi-même, nous avons put entendre des bruits violents et aussitôt près de l'entrée Neldyran sortit comme d'une furie de sa tente, se jetant sur moi avant de me frapper à de nombreuses reprises au visage - résultat d'une mâchoire fracutrée et d'une légère commotion cérébrale.
Tout cela sous les yeux de ser Jason Aube-Rouge et d'une amie à Neldyran - cette dernière ne s'étant pas présentée.
La suite se passa rapidement, et aussitôt après qu'il m'ait attaqué la sergente Hanorya parvint à l'enlever de sur moi avant qu'il ne se libère de sa prise, s'enfuyant à travers l'un des portails Saccage-Soleil présent.

Après ce coup d'éclat, nous avons mis plusieurs minutes pour nous reprendre, Jason Aube-Rouge, accompagnée de l'elfe féminine en profitant pour nous faire des remarques... Déplacés quant à notre façon de gérer les événements ou la santé de notre Frère. Toujours est-il que le Sergent Hanorya à sembler désirer savoir ce qu'il s'était passer alors que le sergent Elhardryan à préférer suivre la piste encore fraiche de Neldyran afin de trouver où il s'était caché.
Jason Aube-Rouge, l'elfe se nommant amie de Neldyran et un autre elfe, paladin, dont j'ignorais tout se joignirent à nous - le sergent, le mage Zerian et moi-même. Ou plutôt ils ont décider de chercher Neldyran, nous faisant bien comprendre que "eux" ils le chercheraient et "nous" non.

Ce qui compliqua un peu les choses.

Passant le portail, nous avons put réussir à trouver rapidement un garde pandashan qui nous indiqua dans quelel direction Neldyran était partit et, prenant des montures volantes empruntés aux pandashans, nous nous sommes envolés vers le Sud, vers les Terres de l'Angoisse. L'endroit désigné par les pandashan.
Une fois arrivé aux Terres de l'Angoisse nous avons put réussir à trouver une patrouille pandashan ayant réussit à apercevoir la silhouette de Neldyran qui continuait sa course vers le Sud. Neldyran qui semblait très pale, couvert de petits traits noirs et accompagné d'animaux le suivant à la trace. Nous pensons qu'il s'agit des animaux qu'il à dressé, corrompu par ce qui le corrompt lui-même.

Cependant ils ne purent nous donner beaucoup d'information sur l'endroit éventuel où pourrait se trouver notre Frère, seulement une direction, le Sud. Mais le Sud de ces terres sont vastes, dangereux et habité par une faune dangereuses. Un léger débat se passa entre Jason Aube-Roug et moi-même quant à la marche à suivre, il souhaitait fouiller tous le Sud des Terres jusqu'à retrouver Neldyran alors que je souhaitait demander de l'aide aux éclaireurs Klaxxis posté non loin, ces derneirs pouvant nous aider.

Ce n'est que quand l'elfe féminine l'accompagnant disant la même chose qu'il accepta d'aller les voir.

Arrivant au camp Klaxxi, nous avons rapidement été voir le Forge-Ambre local afin de lui demander les informations nécessaire. utilisant un brin de diplomatie il accepta même d’envoyer deux éclaireurs rapide observer le Sud pour nous informer, ce qui simplifia grandement notre tâche.
Au bout de quelques minutes il reçut un message de la part des éclaireurs.
Ils avaient aperçut Neldyran dans le Sud, sans nous donner de localisation exact ils avaient réussit à le localiser autour d'une colonie de sauroks et proche de mantides. Remerciant le Forge-Ambre et sortant une carte nous en avons déduis qu'il devais être proche du Bourbe Saumâtre au sud, mais sans précision il aurait été suicidaire d'y aller.
Chose qu'il fallut faire comprendre à ceux nous accompagnant.
Finalement le sergent Elhardryan nous ordonna de retourner à l’ile du Tonnerre afin de vous faire parvenir ce rapport et vous apporter les conclusions de notre recherche.

Neldyran semble donc possédé, ou corrompu par un entité suspecté d'être un Sha.
Il semble avoir fait son nid dans le Bourdier Saumâtre. Zone réputer pour son danger.
Il est accompagné de son tricorne et raptor, ces derniers étant probablement possédés.
avatar
Veloce
Noble
Noble

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 20/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Ven 3 Mai 2013 - 23:28


_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Dim 5 Mai 2013 - 14:21

Sujet : L’assassinat de Guan Cao
De : Legat Atia Silverswell

Ce vendredi, je fus interpellé par un messager qui nous annonça que les services renseignements avait découvert une information de premier plan. Un interrogatoire avait dévoilé que Guan Cao, en plus d’une armée de statue venue de divers points de Pandarie, comptait renforcer son armée de créature de chairs spéciales et pour cela il avait besoin de matériel venu d’autre région du monde. Ce matériel venu par la mer devait débarquer au port troll puis être acheminé par convois a la cour des ossements.

C’était une occasion en or. Je rassemblais en hâte une troupe de combats pour prendre en embuscade l’ennemi qui convoierait le matériel et nous interrogerions l’un des survivants. Nous nous sommes enfoncés dans les marais de l’ile et avons établi l’itinéraire de nos ennemis en fonction de la topographie et des chemins possibles. Nous nous sommes dissimulés dans les racines et la boue attendant que notre ennemi arrive. L’attente fut longue, surtout pour les troupes peu coutumières de l’embuscade et de l’inévitable attente que cela engendre.

L’ennemi finit par apparaitre, un chariot contenant divers matériels d’origine titanique et une valkyre enfermée dans une cage. Autour se trouvaient dix drakkaris dirigés par un imposant mogu. Nous avons lancé notre assaut-surprise et défait nos ennemis sous le poids de nos sorts et de nos attaques. Le mogu laissé seul refusa de se rendre et de parler. La Valkyre nous annonça que les mogus voulaient créer des monstres immortels avec un mélange de magie mogu, zandalari, titan et fleautique. Elle ne put finir sa phrase quand le mogu la fit exploser d’un éclair bien placé. Surprit par le coup et la détonation on lui laissa une occasion de fuir.

Nous l’avons poursuivi en étant ralentis par des spectres de la cour des ossements et quelques mogus présents. Quand enfin nous l’avons rattrapé, il était entouré de soldats du kirin tor qui venait de le mettre à terre. Nous étions dans une situation catastrophique à cet instant et nous avons pris les devants. Nous avons attaqué le kirin tor mais les hauts elfes se défendirent comme des lions et blessèrent nombre des nôtres. Quand ils furent enfin à terre, écrasés par notre supériorité numérique, nous avons tenté d’examiner l’esprit du mogu mais celui-ci explosa alors sans raison et ses fragments s’assemblèrent pour former des parodies de créatures qui nous attaquèrent. Elles étaient faibles, mais nombreuses et nous acculèrent jusqu’à ce qu’elles abandonnent soudain le combat. Guan Cao, venu de nulle part, se tenait prés de nous, entourés par des monstres d’os, de chair, de sang, hérissés d’épine et d’un cuir épais. Ils avaient la forme de tigre, ce qui semble expliquer le surnom du mogu, le général tigre. Les tigres nous encerclèrent rapidement et nous avons formé un cercle défensif.

C’est là que l’improbable arriva, alors que les monstres de chairs nous attaquèrent une ombre les faucha à une vitesse surhumaine, les massacrant les unes après les autres. Autant Guan Cao que nous étions abasourdies par ce que nous vivions c’est alors que la responsable s’arrêta, c’était l’Ange de Chair, la créature ultime d’Aela. La terreur nous étreints, mais elle se contentait de dire être très déçue par les mogus et leurs créatures bien trop faibles pour elle. Elle annonça chercher des ennemis à sa hauteur et disparut. C’était des plus curieux, mais au moins, nous étions enfin seuls contre le mogu. L’inévitable combat s’engagea entre nous. L’avantage numérique des Fils nous permit de prendre peu à peu le dessus contre cet ennemi féroce et entrainé qui jeta à terre certains des nôtres de sa hallebarde lourde. Mais après une lutte acharnée, il fut mis à terre et Shea l’acheva avec un sort spectaculaire. Je saisis rapidement l’occasion et brula le corps pour éviter qu’il soit à nouveau ramené à la vie. L’ennemi était vaincu.

Ajaw Cham est notre prochaine cible, mais avant tout je veux savoir d’où venait Guan Cao et où il travaillait. Une opération sera lancée à cette fin sous peu, mais la victoire approche.

Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Lun 6 Mai 2013 - 21:55

Sujet : Reconnaissance du laboratoire de Guan Cao
De : Légat Atia Silverswell

Ce dimanche, à mon retour sur l’Ile du Roi-Tonnerre, j’ai longuement réfléchi à notre opération de vendredi et j’ai ainsi monté une petite expédition pour retrouver le repaire de Guan Cao. La troupe modeste et discrète s’est donc mis en route aux alentours de 19h, direction le lieu du dernier combat.

Sur place, entre pluie et brume nous avons scruté des alentours voyant divers lieux possibles, mais trop évidents. C’est finalement Shea qui repéra une ouverture dans la muraille. Nous nous sommes rapidement approché et observé les lieux. Redoutant des défenses, je demandais aux mages de pratiquer une analyse des lieux pour détecter des sortilèges de défenses, mais Eleona les prit de vitesse en avançant et les déclenchant les uns après les autres. Cela libéra de leurs cages cinq imposants tigres mutants!

Ces tigres étaient semblables à ceux que Guan Cao avait amenés avec lui, des monstres énormes hérissés de pointes et couvert d’un épais cuir écailleux sur le dos. Le combat qui s’engagea fut des plus étranges. Outre la férocité de ces monstres, à chaque fois que nous en tuions un, des runes s’illuminaient sur son corps et les animaient temporairement. Les éliminer fut ainsi compliqué, mais nous nous en sommes sorties sans trop de mal. L’exploration du repère nous laissa voir les expérimentations du mogu et divers ouvrages en langue troll et mogu. Visiblement d’après ces écrits, il tentait d’améliorer ces créatures conçues par magie en ajoutant des runes necromantique afin de leur donner une deuxième vie. Une armée de monstre a tué deux fois, c’était une idée malsaine, mais efficace et cela expliquait pourquoi ils avaient capturé une valkyre. La double langue semblait aussi montrer qu’il tentait d’informer ses alliés.

Nous avons saisi ces écrits pour traduction et Eleona détruit la grotte pour que l’ennemi ne puisse rien récupérer. La mission était accomplie, l’analyse allait suivre.

Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Hanorya le Jeu 9 Mai 2013 - 21:05

Rapport d'Hanorya Lynalis.
Sujet : Un Sha dans nos rangs
.


Mercredi 1er mai de l'an 33.

Il y a quelque jours, Neldyran avais montrer des signe de colère étrange. il jouai avec une dague et regardais ses frères et sœurs avec dureté. Cela ne lui ressemblais pas mais nous pensions que ce serai passager. Nous avons eu tord et avons compris notre erreur le lendemain quand il leva la mains sur un officier de l'armée régulière de Quel'Thalas, le Commandeur Jason Aube-rouge. Nous avons demander a Iluzia de veiller sur notre ranger et de le soigner. En effet, ce comportement plus qu’étrange étais signe qu'un sha s’était inviter dans notre ami. Mais, plus tard dans la soirée il sortit en fureur de sa tente et trouva Veloce sur sa route. Il se lança sur elle et la passa a tabac. Je réagis vivement en séparant les deux elfes mais le regard noir et le sourire machiavélique sur le visage de Neldyran me fit comprendre que les mots ne ferai rien. Il fuit a travers le portail en écartant violemment tout ceux qui lui barrait la route. Je le poursuivi mais je perdis vite sa trace. En revenant au camp je monta une petit expédition pour tenter de le ramener parmi nous. Mais beaucoup des nôtres étais deja sur divers mission confier par les Saccage-Soleil. Cependant Aube-Rouge et certain de ses amis nous proposèrent leur aide. J’acceptais mais du remettre le Commandeur a sa place. En effet, selon son seul grade il voulais prendre la tète des opérations. Je rétorqua qu'il s'agissait de la responsabilité des Fils de diriger l’opération et c'est Elhardryan qui prit la tête. Le groupe partit enfin pour retrouver la trace de Neldyran et après quelque heure de fouille, il a été localisée dans un petite grotte au sud des terre de l'angoisse. Mais de nombreux ennemi nous barrai la route. En effet, cette région est sous contrôle mantide. Nous avons du rebrousser chemin et revenir au camp Cherchelaube. Plus tard dans la soirée, j’avertis la Légat de l’événement et elle nous conseilla de nous reposer et ordonna qu'une mission de sauvetage serai mener le lendemain.

Le lendemain, le mercredi 1er, nous nous sommes mis en route, armés, reposé et prêt a en découdre pour récupérer Neldyran. Grâce a la Légat, elle nous guida sur le chemin le plus sur qu'elle aie repérer plus tôt dans la journée. Nous étions également accompagner par quelque amis de Jason Aube-rouge et lui même. Cette fois, il n'y a pas eu besoin de dire qui commande. Mais grâce a leur talent de combattant, les quelques ennemi mantide que nous rencontrions ne firent pas un plis. Les Pandarens vantent ses bestioles comme étant de grand et farouche combattant. Je ne cache pas ma déception. Mais cela ne veux pas dire que notre route fut de tout repos. Longeant la falaise, nous avons rencontrer deux patrouilles de mantide, des bête de brume dont une qui se révéla assez forte. Des scorpions gigantesque et en nombre. Pour arriver a retrouver les trace de notre ranger dans la tourbière ou grouille saurcrok, des genre d’immense élémentaire d'ambre. Puis, nous avons rencontrer un groupe de saurock. Ce combat la dura un moment car les saurock étais sous contrôle de la magie des Shas également et un maitre mantide s’était joins au combat. Il y eu quelque blesser mais nous avons pu mettre tour ce petit monde au silence. Puis, alors que Aube-rouge semblais souffrir d'une écharde dans le doigt, un félin vint a nous. Mageline le reconnu tout de suite. Ce félin appartiens a Neldyran et il grognais vers nous et avançais vers une direction précise. Il nous invitais a le suivre.

Guider par le félin de Neldyran, nous avons atteint un genre d'habitation de mantide. De grand escalier s’enfonçait sous la surface de la terre et débouchant dans une grande salle ou un liquide jaunâtre faisais office de bassin. Neldyran étais la. Mais il ne ressemblais plus rien a celui qu'on avais connu. Bien plus grand, le teint gris avec un visage affichant clairement la haine. Ces deux familiers, le T-rex et son trois corne avais eux aussi cette teinte. Mais a peine que nous le découvrions qu'il lança sur moi son T-rex. La Légat ordonna d'attaquer en retour et le petit groupe se déploya. Il n'y a pas pire combat quand on risque sa vie avec l'ordre de ne pas tuer. Les fils durent faire des effort énorme pour ne pas se faire tuer et ne pas tuer en retour mais grâce a notre virtuosité dans le combat, nous y sommes parvenu. Une fois que Neldyran fut sous contrôle, le sha qui l'avais possédée se matérialisa. Et cette fois, nos coup n’étais pas retenu, et après que le Sha ai vainement tenter de nous faire peur, il succomba a nous coup.

Le calme revenu, le groupe du Commandeur Aube-rouge partit sans demander son reste, nous laissant ici. Je prit Neldyran sur mon épaule et nous sommes rentrer au camp. Mais le transport des familier fut beaucoup plus ardu. Notre ranger étais en mauvais état mais après un diagnostique pousser il n'y avais pas a craindre pour ses jours et aucune trace de résidu sha n’étais en lui.

Mission accomplis avec succès.

Sergent Hanorya Lynalis, Fille et Guerrière de Quel'Thalas.
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 963
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Hanorya le Ven 10 Mai 2013 - 0:26

Rapport d'Hanorya Lynalis
Sujet : Défrichage d'un site archéologique.


Mercredi 8 mai de l'an 33.

Ce jour la, une jeune elfe se présenta au fils. Nous l'avons reconnu a son approche guillerette. Lanael, une des membre du Reliquaire que nous avons protéger durant une longue période. Elle nous fit part de leur découverte suite a la tablette retrouvée a Hanzou. En effet la tablette faisait référence a une arme ou une énergie puissante cacher dans l'une des construction ancienne des Titans. L'arme y serai cacher mais c'est une véritable jeu de piste auxquelles les membres du Reliquaire se sont engagée. Puis, Lanael nous demanda notre aide. En effet, ils venait d'entrer dans une salle cachée au sud de Tanaris mais on activé un piège sous forme de golem de différente taille. Aussi, elle reviens nous trouver et nous demande un soutien militaire.

Après quelque question et autres, Lanael nous guida au travers deux portail. Et après nous être remis de la désagréable sensation de deux traversée de portail nous ont laisser, Lanael nous guida a un charriot tirer par un kodo et après une petite traverser du désert très tranquille, nous sommes arrivé près du site. En effet, il y avais de nombreux golem de petit taille, environ un mètre mais quatre golem bien plus imposant. Sous les conseil de Lanael, nous nous sommes concentrer sur les grand golem, bien plus dangereux que les petit qui reste relativement passif. Les grand golem vaquai ça et la de manier très lente. Mais quand Neldyran lâcha une flèche, sur ordre de la Légat, sur le golem le plus proche, les quatre se sont mis a courir dans tous les sens, leur tète tournoyant sur elle même, cherchant l'origine. Mais comme rien ne semblais bouger, il se sont remis en repos. On venais de voir que les golem trompais les curieux par leur aspect nonchalant en devant très actif. La Légat, cette fois, sonna l'ordre d'attaque et tous les fils attaquèrent leur cible avec force. Le combat fut rude et intense. Les golem maitrisai le sable et le vent, nous obligeant a nous battre comment dans une tempête de sable. Ce ne fut pas suffisent pour nous. Après quelque minute de combat, un des golem s’écroula au sol devant les coup d'acier et de magie des fils. Plus que trois. Leur vitesse et leur coordination étais tout a fait saisissante. Agissant de concert plutôt que séparer. Nous nous sommes vite adapter a leur capacités et un autre golem tomba. Les deux suivant n'allais pas tarder mais ils soulevèrent un épais nuage de sable et tenter de ruser, cacher derrière lui. Leur système de sécurité devait être pas au point contre des elfes de notre trempes. En effet, il ne fallut pas longtemps pour que les deux autre golem rende l’âme, s’écroulant au sol lourdement.

Après un bref instant de repos alors que la Légat posait fièrement avec une pelle, montrant a Lanael qu'on pouvais se battre avec une telle arme improvisé. En effet, la Légat s'est battue avec cet engin tout le long, qu'un bruit de charge nous interpella vers le nord. Un masse de petit golem nous fonçais dessus tel des furie des sables en colère. Stupide machine. Nos bombes et nos sort de zone eurent raison d'eux bien avant qu'il ne soient au contact. Mais c'est alors qu'une vrai tempête de sable se levant, nous forçant a entrer dans la salle a fouiller par nos amis du Reliquaire. Comme a chaque fois que nous explorons une nouvelle pièce, nous faisons systématiquement un repérage de piège magique ou physique. Mais c'est alors que nous ayons vu Lanael trottiner gaiement dans la pièce, suivi des autre archéologues. Un peu prit de court et stupéfait de voir les fouilleur de tombe avancer de cette maniéré sans précaution, nous les avons suivi mais en restant très attentif. Alors que l’équipe d'archéologue se déployais dans la pièce et commençais leur étude, nous avons suivi Lanael, pencher sur un mur arborant fièrement d'ancien écrit des Titan. C'est alors, quelque minute plus tard, qu'un membre de son équipe nous interpella. Il nous montra une tablette ou étais "dessiner" l'arme. A vu de nez, on dirai un marteau a tête courte et au manche long et épais. Les minute s’écoulèrent sans trouble, seul la tempête dehors hurlais. Puis, Lanael s’écria, montrant du doigt la chose qui l'effrayais. Suivant son regard, nous avons vu approcher tranquillement un mini-golem. A peine haut de trente centimètre et émettant des bruit de souris bizarre. Arquant un sourcil, nous nous demandions s'il s'agissait d'une menace ou de quelque chose d'autre. Nous nous sommes approcher de la petite chose en dégainant nos arme, au cas ou.

Nous avons bien fait. Le petit golem se mis e émettre de la lumière rouge a la place des yeux et disparut pour apparaitre derrière Jaline et l'as propulser en avant. Quel surprise ! Sa vitesse et tout a fait foudroyant et nous avons mesurer a juste valeur la menace de ce petit être de pierre. Esquivant habilement nos attaques, il se jouais de nous en produisant des son rigolo, mimant de remuer son "fessier" devant nos attaques. Comment gérer un petit être si rapide ? Nous avons rassembler notre courage et notre art du combat. Nos combattants les plus agile et vif étais les plus a même de contrecarrer l'agilité de la créature en anticipant ses attaques mais la encore, le petit golem étais bien trop vif. Nous étions en danger. Incapable de l'endommager sévèrement, il risquais de nous épuiser et de nous achever ensuite. Après quelque longue minute de combat, Lanael nous prévenais qu'elle venais de trouver le tableau de commande de la sécurité des lieux et elle commença a traficoter le tableau pour éteindre l'alarme. Entre autre, le petit golem. Alors que notre équipe faisant des pied et des main pour stopper la petit chose monter sur ressort, l’équipe de Lanael faisait travailler leur cerveau pour trouver le bon code. Je commençais deja a m’essouffler et le petit golem commençais a se montrer bien plus violent et tentais de nous blesser gravement mais c'est la que la petite voix fluette de Lanael sonna qu'elle avait réussi. En effet, le petit golem éteignis sa lumière dans ses yeux et tomba au sol, déséquilibrer.

Je ne sais pas combien de temps nous avons combattu mais la tempête étais passer dehors. Bizarre comme coïncidence. Une fois le calme revenue et que les archéologue ai confirmer que toute menace étais écarté nous sommes retourner voir le petit golem qui nous avais tant nargué. C'est avec incrédulité que nous avons remarqué qu'il n’étais que très peu endommagée. Nous n'avons pourtant pas été tendre mais il étais a peine marquer. Nous avons vaincu seulement grâce a la vivacité d'esprit de Lanael et des siens. Mais, nos ingénieur seront sans doute heureux de venir l’étudier voir s'il peux être reprogrammé. Les membres du Reliquaire enfin tranquille de travailler en paix, nous pouvions rentrer au camp Cherchelaube. Mais l'idée de repasser deux portail d'affiler ne nous enchantais guère, nous sommes donc rester passer la nuit au coter des chercheurs.

Mission accomplis.

Sergent Hanorya Lynalis, Fille et Guerriere de Quel'Thalas
avatar
Hanorya
Roi
Roi

Nombre de messages : 963
Age : 33
Localisation : Ost'Erynliss
Date d'inscription : 30/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Mar 14 Mai 2013 - 11:56

Sujet : La bataille du port n°2
De : Légat Atia Silverswell

Ce vendredi nous avons participé à une attaque directe contre la forteresse du Roi-Tonnerre durant une opération à haut risque et particulièrement dense. Notre objectif était de nous infiltrer sur un port zandalaris, d’ouvrir les portes à l’armée saccage soleil, les soutenir en nous emparant des machines de siège puis de prendre d’assaut l’entrepôt du port et de prendre une relique cachée là.

Nous avons rapidement démarré l’opération et nous sommes mis en route en direction de notre objectif, j’avais planifié un itinéraire d’approche pour nous infiltrer dans le port sans attirer l’attention des trolls mais cela impliquait de passer proche des forces du kirin tor, très proche. Si bien qu’il y eut quelques accrochages avec des patrouilles, mais surtout avec une certaine Jeanne Dark qui promit de nous bouter hors de l’île. Elle ne réussi pas grand-chose, tout juste a blessé légèrement Arevas et nous l'avons contrainte a la fuite après avoir éliminé ses troupes.

La voie était libre. Nous avons longé la côte et nous sommes approchés par les falaises du port. En utilisant notre magie, nous avons réussi à passer les falaises et à entrer discrètement sur les docks. L’infiltration fut difficile pour les troupes qui n’y sont pas coutumières et à la faveur de la nuit nous avons dû faire disparaître quelques ennemis un peu trop encombrants. Mais nous avons réussi grâce à des sorts de dissimulation à nous glisser jusqu’au rempart ceinturant le port. Les ennemis y étaient nombreux, mais tous tournés vers l’extérieur, un avantage pour nous qui allions les attaquer de l’intérieur. J’ai assigné des cibles à tout le groupe et nous avons attaqué de concert. Notre assaut coûta plus de la moitié des effectifs à l’ennemi dès les premiers instants. Les survivants se retournèrent contre nous et attaquèrent férocement, mais la victoire était déjà notre et malgré leur acharnement nous avons réussi a les mettre a terre.

Malheureusement, le combat alerta les autres trolls, nous avons donc rapidement ouvert les portes et l’armée saccage soleil jusque-là dissimulé s’engouffra dans le port par surprise et commença une bataille encore plus violente. Nous sommes alors rapidement descendus du rempart pour attaquer les armes de siège présent sur un petit promontoire et les avons retournées contre les trolls finissant de donner l’avantage aux forces elfiques qui balayaient les derniers défenseurs. Nous nous sommes donc concentrés sur la dernière partie de notre mission, la récupération de la relique.

La première épreuve fut d’ouvrir la porte, épreuve que Véloce et moi-même avons déjouée en demandant à Zia de lancer un éclair sur la porte. Celle-ci s’ouvrit laissant voir le vaste entrepôt dont le centre était fait de piège électrique et juste devant la porte, un mogu et un zandalari débattaient. Nous voyant, ils se sont mis en garde et j’ai lancé l’assaut sans attendre. Ils étaient coriaces, très coriaces, mais nous avons fini par nous en débarrasser et il fallait maintenant traverser le plancher électrifié. Ce qui fut simple pour certain d’entre nous, pour d’autre, la coordination de leur membre semblait... sujet a quelques difficultés et il fallut de nombreuses minutes a certains des nôtres pour passer.

Une fois de l’autre côté, nous avons observé un immense coffre de pierre gorgé de magie ancienne d’origine titanique. Le coffre était inviolé d’après Elhardryan, les zandalaris et mogus n’ayant visiblement pas encore trouvé comment l’ouvrir. Cela nous assurait qu’ils n’avaient pas encore utilisé son contenu. Le relais serait à passé au reliquaire et je posai les balises de téléportation sur le coffre qui fut ensuite téléporté.

Notre mission était accomplie et c’est épuisé et pour certain blessé que nous avons quitté le bâtiment pour voir que les saccages soleils investissait et fortifiait le port. Jeanne Dark fut une apparition furtive pour nous invectiver avant de repartir. Après les félicitations du commandant des forces d’assaut, nous sommes rentrés aux camps avec satisfaction. Notre premier assaut important sur la forteresse était un succès.


Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Sam 18 Mai 2013 - 13:41

Sujet : Opération Alcedo
De : Légat Atia Silverswell

Après des jours de préparation et de négociation, l’opération Alcedo fut acceptée par l’État-major et rapidement mise en route. Le but de cette opération était de capturer Ajaw Cham et détruire ses forces.

Après avoir pris le port vendredi dernier, nous avons capturé une relique venant d’un complexe Titan. Cette relique était dans un immense coffre blindé et sellé magiquement. Personne n’a jamais réussi à l’ouvrir, pas même nos ennemis, mais cela nous importait peu. Le but de l’opération était de faire croire que nous avions réussi et que nous avons récupéré une arme surpuissante et ainsi attirer notre ennemi dans un piège savamment préparé.

Pour cela, j’avais effectué avec les rangers des repérages durant la phase préparatoire pour trouver le site parfait. Nous avons décidé que ce serait une forteresse pandashan en ruine sur une île au large des steppes, un lieu solide, discret et facile à défendre, une illusion parfaite, d’autant qu'il y avait quelques faiblesses, un tunnel mantide qui infiltrait la forteresse, assez discrète et utile pour servir nos plans.

Le lieu trouvé, j’expliquais notre plan à l’état major. Nous allions déployer une fausse base expérimentale sur cette île avec une garnison, des membres du reliquaire et bien sûr une réplique du caisson de l’arme. La base serait dotée de portails pour une évacuation aisée et garnie de bombes et de piège. Le but n’était pas de tenir, mais de prendre le chef troll mort ou vif et de briser son armée, le lieu était donc parfaitement sacrifiable une fois nos troupes évacuées. Restait le problème de faire venir Ajaw Cham et surtout de le tenir au courant de nos expérimentations. Pour ça nous devions faire des prisonniers, des cobayes dont certains s’échapperaient bien entendu pour vendre la mèche.

L’état-major hésita, mais je proposais d’utiliser des troupes qui devait prendre du repos, ils le prendraient là-bas plutôt qu’au camp et ainsi ne ferais pas défaut sur le front. Finalement après de longues négociations ce fut accepté, le commandant Alith déploya un régiment et fit bâtir le camp avec des caisses vides, des caisses d’ordure ou des caisses remplies d’explosif pour donner l’illusion de nombreux matériel, il déploya une tente “d’expérimentation” contenant des portails d’évacuation dissimulée et le piège que constituait le caisson, enchanté de façon a faire une téléportation de zone au moindre contact.

De notre côté, nous avons lancé une opération pour nous emparer de prisonniers trolls. Nous avons arpenté les routes et cherché une patrouille assez conséquente à assaillir pour capturer nos ennemis. Ce fut chose faite, une patrouille d’un colosse amani entouré de 8 soldats trolls de diverses tribus avançait sur un chemin à proximité. Nous nous sommes dissimulés dans les marais et avons attendu. Mes ordres étaient de frapper les trolls en premier pour en assommer le plus possible durant l’assaut initial puis de nous repartir pour tuer le colosse et assommer les autres. Cela fonctionna au-delà de mes espérances, sur l’assaut initial plus de la moitié des trolls furent à terre et la riposte fut faible, nous avons réussi a assommé sept des huit trolls et tué le colosse. Le dernier troll réussi à s’échapper non sans nous avoir entendu donner de précieuse information et avoir vu que nous cherchions a capturer plutôt que tuer. J'espère qu'il commencera à semer le doute chez nos ennemis.

Avec nos prisonniers, nous avons rallié notre base expérimentale et les avons mis en cage. Nous avons ensuite discuté avec Alith de “nos recherches” puis nous nous sommes établies là pour les jours à venir. Nous faisons diverses analyses sur les trolls pour donner le change et nous allons sans doute devoir en exécuter quelques-uns pour laisser à croire que nous testons l’arme réellement et pousser les trolls à fuir. L’une des cages doubles possède un défaut discret, mais bien là qui permettra au troll de s’échapper facilement. Espérons qu’ils se saisissent de l’occasion.

En attendant, tenons nous prêt, nous ne savons comment l’ennemi va frapper et même si nous avons envisagé bien des façons de partir et appréhender la situation nous ne pouvoir être sur de tout. Restons donc prudents et attrapons ce troll!


Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Dim 19 Mai 2013 - 18:48

La terrible Jeanne Dark!

Spoiler:

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Lun 20 Mai 2013 - 0:02

Sujet : Opération Alcedo jour 3
De : Légat Atia Silverswell

Aujourd’hui, dimanche, nous avons effectué les premières “expérimentations” pour choquer les trolls. Il ne fait aucun doute qu’après ça ils chercheront à fuir. Pour cela il fallait un sacrifice, je choisis celui qui me semblait plus faible afin de permettre au fort de tenter la fuite ensuite. Nous l’avons assommé et mené dans la tente d’expérimentation. L’affaire fut difficile, car nous devions tuer un ennemi désarmé de façon spectaculaire. Même s’ils ne s’étaient pas rendus et qu’ils seraient déjà morts en temps normal, cela nous fit hésiter. Après plusieurs discussions nous avons décidé d’utiliser le feu liquide pour un plus grand effet. De fait, l’odeur, la chaleur et surtout le corps calciné et charbonné terrorisèrent autant les trolls que cela nous dégoûta nous même. Mais la réaction des trolls laisse supposer que très vite ils vont chercher à partir et découvrir le défaut dans les cages. J’ai déjà ordonné de baisser légèrement la garde pour cette nuit.

L’autre événement important de la journée fut une patrouille de cavalier de l’Alliance dirigé par notre chère Jeanne Dark qui se trouvait proche de notre base secrète. Nous avons décidé de l’intercepter. Jaline, Falrhen, Eleona et moi étions en monture et nous l’avons harcelé à distance avec nos armes à feu puis au détour d’un rocher nous avons mis pied à terre avec nos lances pour stopper leurs charges tandis que Jaline chargeait à cheval. L’ennemi était féroce, mais pas assez. Rapidement, nous avons mis à terre nos ennemis et contraint Jeanne à la fuite, une fois de plus. Eleona et moi étions un peu blessés suite à ce combat et nous sommes rapidement rentrés pour récupérer.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Jeu 23 Mai 2013 - 22:54

Sujet : Prise de la forge
De : Légat Atia Silverswell

Hier dans la soirée, nous avons reçu un message du Haut-Examinateur nous demandant de nous rendre a nouveau sur l’île du Roi-Tonnerre. Sur place, il nous expliqua que son but était de s’emparer d’une forge mogu pour le compte du régent. L’avancé du siège étant importante, il était temps de commencer à tirer les fruits des découvertes faites sur place. Notre mission était donc d’ouvrir une voie sécurisée pour que les chercheurs puissent faire leur travail et qu’une troupe saccage-soleil puisse sécuriser la forge.

Nous étions le fer de lance de cette offensive et nous comptions bien faire notre travail. Nous nous sommes rendus sur la brèche dans le rempart. Les trolls et leurs dinosaures étaient encore là bien que très affaiblis. Nous n’avons pas hésité un instant et avons frappé de toute nos forces pour percer leur ligne et nous rendre dans les souterrains menant a la forge. Là, nous avons vu des mogus exploitant des esclaves afin d’extraire du minerai. Nous en avons profité pour tuer les mogus et libérer les esclaves pour semer la confusion, la plupart se retournant contre leur maître. Cela a facilité notre progression et nous avons découvert des piliers racontant l’histoire de héros mogus que nous avons rencontrés une fois sorties des galeries.

Ceux-ci se montrèrent terriblement coriace, le premier était un guerrier utilisant le minerai et la foudre à son avantage, le mineur parmi les héros, le second était le plus brutale avec des sorts de foudre dévastateur, le forgeron. Nous n’avons pas vu le sculpte chair, car nous sommes tombés sur la forge qui était notre objectif et nous l’avons sécurisé quand des Kor’kron sont arrivés. Ils exigèrent notre départ et annoncèrent que la forge était maintenant la propriété de Garrosh. J’ai protesté disant que c’était celle du Régent, car nous nous étions battus pour l’avoir. Mais bien sûr comme nous, elfes, avions fabriqué pour la Horde les bombes de mana nous fournirons les produits de cette forge à la Horde. Le Kor’kron s’est emporté et a commencé à se faire menaçant et méprisant ce que je n’ai laissé passé, ne supportant l’attitude de cet homme jusqu’à ce que cela s’envenime quand il me frappa. Suite à son coup de poing, tout s’est très vite enchaîné et les orcs furent tous blessés et mis à terre. Et tandis que j’allais achever l’officier suite à notre duel trop déséquilibré, un capitaine orc et le Haut-examinateur arrivèrent avec l’escorte Saccage-soleil. Ils avaient éliminé le sculpte-chair. Après un débat houleux, nous avons rendu les korkron au capitaine et livré la forge au reliquaire, mais il est évident que cet incident nuira encore un peu plus aux relations entre orc et elfes. Au moins, cette forge est entre nos mains.

L’état-major satisfait nous laissa repartir pour notre base avancée dans les steppes et là nous avons découvert que notre plan avait fonctionné. Profitant de notre absence, les trolls tentèrent une évasion. Malheureusement, un garde sin'dorei fut tué dans l’opération et deux autres blessés. Côté troll trois réussirent à fuir, un fut tué, un blessé et le dernier ne réussissent pas à sortir de sa cage. Reste à espérer que nos fuyards renseignent Ajaw’Cham. Dans tous les cas, le dénouement approche! Tenez-vous prêt.

Légat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Sam 25 Mai 2013 - 12:01

Sujet : Elimination de Jeanne Dark
De : Legat Atia Silverswell

Ce vendredi, alors que nous étions dans notre camp d’expérimentation à discuté de la situation dans la Horde avec le Ranger-Commandant Alith et un petit groupe de Fils, un éclaireur nous a annoncé que l’Alliance revenait fouiller par ici, un groupe du concordat mené par Jeanne et un colosse humain. Nous avons saisi l’occasion de nous débarrasser de cette épine dans le pied et empêcher le kirin tor de découvrir notre position.

Nous avons avancé, à la poursuite de nos adversaires, les suivants discrètement dans leur dos en guettant l’occasion de frapper. Par chance, ils étaient faciles à suivre vu le bruit que faisait l’humain, il semait d'ailleurs l'exaspération dans les rangs quel'dorei. Puis nous sommes arrivé sur un promontoire, profitant de notre position en hauteur nous avons attaqué avec des sorts, grenades et flèches.

L’effet fut au-delà de nos espérances. Dés la première attaque, la commandante haute-elfe fut tué avec un de ses rangers et les autres blessés. La riposte ennemie ne fit guère effet grâce à notre position surélevée et à nos réflexes. Le combat s’engagea au corps à corps, mais nous avions déjà pris l’avantage, il n’y eut bien que le colosse et Jeanne elle-même qui nous opposèrent une franche résistance. Eleona et moi fûmes plus ou moins lourdement touchés par l’humain tandis que Jaline fut mise à terre par Jeanne. Celle-ci voyant que nous avions le dessus malgré nos blessés tenta de s’échapper en s’entourant d’un halo de lumière impénétrable et en se téléportant. Mais on avait anticipé cela et Elhardryan utilisa un sort pour la bloquer. Surprise, elle tenta une dernière attaque, pour l'honneur, et me chargea, mais Eleona s’interposa et les deux se percutèrent tombant au sol, Thiania acheva notre ennemi d’un coup de faux qui lui trancha la tête.

L’ennemi à terre, je m’élançais pour stabiliser Jaline à l’aide de bandage et de potion régénérante tandis que Alith soignait la blessure au flanc d’Eleona. Notre ennemie était tombée et ne boutera plus personne. Reste à attendre Ajaw’Cham maintenant.

Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Iluzia le Lun 27 Mai 2013 - 10:46


Sujet : Invasion de mantides
De : Jaline Aubelumière

En ce dimanche 26, le campement était calme. Les Fils (Dame Eléonà, Shéa, Jaline ainsi que Sir Falhren) présents étaient rassemblé avec dame Cenaya autour de la légat Atia. La discussion était courtoise lorsqu'un bruit les alerta. Un groupe assez important de mantides volaient en direction de notre campement.

Le groupe de mantides s'est séparé en plusieurs points au pieds de la base. Certains mantides guerriers restaient eux en vol. Les Fils alertés ont fait feu sur les volants. L'un blessé alerta d'autres mantides qui ont renforcés les troupes. Les ouvriers posés au sol se sont lancé dans la conception d'une sphère dans un matériel orangé.

Une fois les quelques pertes au vol, d'autres mantides se sont joins aux autres et la structure bien avancée força les mantides à se mettre au sol. Les guerriers protégeant la sphère qui commençai à se distinguer. La légat accompagné de Shéa harcela les guerriers adverses en tirant des pots de feu mais à chaque fois un mantide se sacrifia. Pendant ce temps les rangers se lancèrent contre les ouvriers. Ils massacrèrent le premier groupe à coup de grenade de mana. Puis il continuèrent jusqu'au deuxième groupe. La une partie des ouvriers chanceux ont pu revenir au centre vers le groupe de guerriers et une mantide plus grande et fine avec un gros ventre.

Par malchance la sphère fut finalisée par le dernier groupe d'ouvrier qui se faisaient tirer à coup de baliste par le commandant. Enfermés dans la sphère presque hermétique un bruit de grattement commença à se faire entendre. Eléonà à l'aide d'un arc de bonne facture plaça des charges étranges sur la sphère. C'est Falhren qui déclencha le tir explosif faisant exploser toutes les charges. L'explosion fut violente et la structure se brisa complètement. Une grande fumée orangeatre pris place et finit par se dissiper.

On ne trouva nulle trace de mantides et au moment ou les Fils se sont rapprochés un serpent en Kyparite de 6 m de long sortis de terre. Il referma le trou avec une grande vivacité en tentant de croquer les présents. La créature fut vaincu assez rapidement. Aucun blessé et seul quelques dommages matériels sont à compter.

Jaline Aubelumière

avatar
Iluzia
Chevaucheur de Dragonfaucon
Chevaucheur de Dragonfaucon

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Elhardryan Sin'dalei le Jeu 30 Mai 2013 - 19:01

Sujet : Disparition du Lieutenant Syril Saccage-Soleil
De : Sergent Elhardryan Sin'dalei


Alors que le calme régnait sur le camp d'expérimentation, les jumelles que nous avions déjà rencontrés et qui travaillent pour le Lieutenant Syril Saccage-Soleil vinrent nous annoncer deux nouvelles peu réjouissantes :
Ley'ni Saccage-Soleil, ou la fille du Lieutenant Syril, a été trouvée dans sa tente après s'en être offerte à la mort par le suicide. Ce sombre évènement allait être rapidement mis en lien avec la récente disparition du Lieutenant. Les jumelles nous demandèrent notre aide pour enquêter à ce sujet, et elles nous accompagnèrent donc au promontoire Cherchelaube.

Arrivés sur place, j'ordonna à Falrhen, Cenaya et Neldyran d'aller inspecter la tente du Lieutenant. Ils revinrent de la tente en la qualifiant son état de "désordre infernal" visiblement causé par un excès de rage. Ils rapportèrent également des traces de sang, ainsi qu'une feuille d'un carnet personnel au Lieutenant où il y aurait décrit sa folie le succombant progressivement.
Sur cette feuille, un code y était noté, et après qu'il ait été rapidement déchiffré, il donna : "Je vais tous les tuer ces sales humains", à quelques mots près.
Les trois "fouilleurs" désignés repartirent examiner une deuxième tente où les deux jumelles étaient postées. Dans cette tente se trouvait le corps de Ley'ni, et un indice crucial nous menant directement à l'endroit où Syril comptait accomplir sa folle vengeance : à l'ouest des ruines du camp du Kirin'tor, là où il aurait une faiblesse dans leur protection.

C'est donc là que nous nous sommes rendus immédiatement. Une fois arrivés à destination, la reconnaissance de Cenaya nous apprit que la voie était libre, car tous les possibles patrouilleurs humains ou quel'doreis avaient été tués dans un massacre sanglant. Les Fils suivant ainsi les traces de sang qui menaient plus loin, avec vue sur une tour de mages ennemies. Et c'est presque ensevelit sous un tas de cadavres que se trouvait le Lieutenant, recouvert du sang de ses victimes et du sien. C'est en retirant les corps que nous découvrirent sur son torse trois bombes de mana. Et alors que Sybile et Shéa tentaient de soigner les nombreuses blessures du fraichement retrouvé Lieutenant - qui semblait en prise à de nombreuses pulsions meurtrières provoqués par son désir de vengeance -, Falrhen essaya de désamorcer les bombes alors que le compte à rebours indiquait deux minutes avant explosions.

Sans surprise c'est à ce moment que j'ordonna aux Fils de prendre la suite, et demanda à Falrhen de jeter les bombes dans l'eau en contrebas. Neldyran ayant pris soin de prendre sur son dos Syril qui tomba presque inconscient. Et alors que nous sortîmes des ruines et grimpèrent sur nos montures respectives, des mages du Kirin'tor se téléportèrent derrière nous et réussirent à désharçonner Veloce et Falrhen pendant que nous autres avions commencé de nous enfuir au galop.
Il nous fallut un léger temps pour faire demi-tour et venir porter soutien aux deux fils au sol, et nous nous engagèrent ainsi dans un combat contre dix mages qui nous attaquèrent à coup de flèches et lames arcaniques.
Certains d'entres nous furent malencontreusement blessés au cours de cet affront, mais c'est également sans surprise que nous les écrasèrent avant de filer au promontoire thalassien.

Une fois arrivés là-bas, Falrhen alla chercher les jumelles pour leur confier le Lieutenant qui était toujours dans les vappes.
Après de brèves paroles échangées avec elles et entres nous, nous leur confièrent le corps de Syril et les laissèrent marquer la fin de son histoire, et par la-même, de sa douleur.

Là s'acheva la fin de cette mission dont le sombre dénouement ne nous avait pas laissé indifférents.

Sergent Elhardryan Sin'dalei

Elhardryan Sin'dalei
Mage
Mage

Nombre de messages : 103
Age : 22
Localisation : En compagnie d'une bouteille de vin rouge dans un cimetière.
Date d'inscription : 27/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Dim 2 Juin 2013 - 23:29


Sujet : La fin de l’Operation Alcedo
De : Légat Atia Silverswell

Vendredi, enfin les trolls ont répondu à notre “invitation”. En fin de journée, une imposante armée troll est arrivée pour prendre d’assaut la forteresse. Il y avait là une centaine de trolls avec trois navrecorne immenses et un diablosaure cuirassé. Le tout était escorté par une petite escadre de Hurleciel.

Le camp est rapidement entré en ébullition, tout le matériel qui n’était pas nécessaire au combat a été évacué et les balises chargées sur la muraille, pret à accueillir nos ennemis. Le Commandant Alith a galvanisé ses hommes tout comme je le fis avec les miens et nous sommes allés au rempart. Les trolls avançaient au rythme de tambour de guerre et passèrent le pont. Les Hurleciel sont alors passés à l’action et ont attaqué le rempart pour déstabiliser nos défenses. Nous avons dû en affronter quelques-uns, mais leur action fut vaine, nous les avons éliminés avant qu’ils ne posent de sérieux dommage et, sur le reste du rempart, archers et balistes firent leur oeuvre, mais c’est surtout l’intervention des faucons-dragon qui nous donna la maitrise des airs.

Profitant de ça, les hommes d’Alith firent sauter le pont engloutissant l’arrière-garde troll et un des navrecornes alors qu’un autre fut exterminé par les balistes. Les faucons-dragon engagèrent le diablosaure, le harcelant de flèches, grenades et du feu des montures. Pendant ce temps, les trolls tentèrent de prendre pied sur le rempart à l'aide de grappin et d'échelle, sous une pluie de flèches, de balles, de bombes et de carreaux. Les Fils comme les troupes d’Alith durent repousser les trolls tentant de monter au rempart tout en évitant les tirs. Le combat était âpre et les blessés se cumulèrent, pour notre part, Falrhen, Arevas, Elhardryan furent durement touché, mais rapidement remis sur pied par Shea, mais nous souffrions tous de blessures et de fatigue. Les blessés les plus graves étaient évacués par portail comme prévu, mais nous avions le dessus, surtout quand le diablosaure fut abattu. Malheureusement, la tendance s’inversa quand le dernier navrecorne parvint a détruire la porte et qu’ils entrèrent dans le camp. Une mine eut raison du dinosaure, mais les trolls s’engouffrèrent. Nous avons reculé pour soutenir nos camarades dans la cour intérieure.

Mais là, une explosion attira notre attention, un tunnel mantide abandonné venait d’être rouvert et trois curieuses trollesses approchèrent de nous. Elles étaient entièrement nues, mais couvertes d’une multitude de tatouages et portaient d’étranges masques vaudou et des lames d’obsidienne. Nous nous sommes mis en garde face à elle, mais hélas nous les avons sous-estimés, car elles blessèrent nombre d’entre nous et mirent à terre Elhardryan d’un sort avant qu’une de leurs vagues d’ombre ne me projette du rempart. Je fis une chute vertigineuse qui me plongea dans le coma. La suite des événements provient donc d’éléments que l’on m’a rapportés.

Les trollesses furent finalement tués non sans mal, mais alors qu’elles faisaient diversion, Ajaw’Cham s’infiltra dans la tente de recherche pour prendre l’arme. Le piège se déclencha à l’amena sur l’ile du Roi-Tonnerre, exactement là où nous l'espérions. L’ordre d’évacuation fut donc donné et toutes les troupes passèrent les portails sans attendre. Les nôtres encore en état de combattre arrivèrent à côté d’Ajaw Cham qui venait de tuer deux brises-sorts et de détruire un golem arcanique. Il utilisa sa terrible magie du sang contre les nôtres, mais déstabilisé par le piège et seul contre tous, il fut rapidement submergé et tué. Pendant ce temps, notre base une fois évacuée fut totalement soufflée par les dizaines de bombes cachées dans le sous-sol et le sommet du pic rocheux disparu avec les trolls présents.

La bataille était achevée, Ajaw’Cham avait été tué, ainsi qu’une centaine de trolls pour environs une dizaine de pertes chez nous, mais des dizaines de blessés dont je fais partie. Mais il est évident que cette victoire pèsera lourd sur nos ennemis, notre petite ruse aura eu ce mérite. La victoire finale est de plus en plus certaine et ce fut un honneur de combattre avec les troupes du commandant Alith durant cette bataille décisive.

Legat Atia Silverswell

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Arévas le Jeu 6 Juin 2013 - 15:56

Sujet : Recherche des Marche-Soleil Chasselaube
De : Lieutenant Arévas Summerbreeze

Les nouvelles n'étaient pas bonnes ces derniers temps. Les Gobelins et les Kor'krons ont saccagé une importante partie du Val de l'Eternel Printemps et les Pandashan ont en retour exigé que la Horde quitte le Sanctuaire des Deux-Lunes. Dezco, le chef des Taurens Marche-Soleil Chasselaube, a réussi à obtenir un délai auprès du seigneur Taran Zhu et a décidé d'envoyer ses troupes aider les Pandarens afin de regagner leur estime et gagner du temps.

Conscient de la gravité de la situation, je décidais d'apporter l'aide des Fils de Quel'Thalas aux Marche-Soleil, du moins durant le temps que la Légat Silverswell se remette de ses récentes blessures. Je menais donc une petite troupe à la recherche des Taurens en commençant au Nord des Terres de l'Angoisse, là où ils avaient été vus pour la dernière fois.

Arrivés sur place, nous trouvâmes un camp de résiniers pandarens, le Chai du couchant. Ceux-ci s'affairaient à récolter la résine des arbres alentour afin d'en faire un ingrédient spécial pour une bière révolutionnaire. Le chef du camp nous informa qu'il avait aperçu les Taurens aller vers le Sud sans autre précision. Nous prîmes donc cette direction.

Quelques instants plus tard, nous trouvâmes les restes d'un affrontement récent en la personne d'un Tauren fort mal en point ainsi que deux cadavres de ses frères. Il ne lui restait plus beaucoup de temps alors il nous expliqua rapidement qu'ils s'étaient sacrifiés afin de permettre à leurs compagnons de fuir une importante armée mantide qui s'attaquait au Mur de l'Echine du Serpent. Il confia un étrange objet à Neldyran avant de rendre son dernier soupir : un diapason.

Après avoir pris une distance raisonnable avec l'armée insectoïde, Veloce nous expliqua qu'elle avait une idée sur l'utilité du diapason mais que le fait que les Marche-Soleil l'aient eu en leur possession lui échappait. La piste nous conduisit finalement à une clairière, où se trouvait un imposant bloc d'ambre fossilisée visiblement placé volontairement à cet endroit loin des arbres d'où est pourtant tirée la résine, ce qui suscita notre étonnement.

Nous n'eûmes pas le temps de nous poser des questions car nous fûmes attaqués par surprise par des mantides. Détail notable : l'un d'eux s'attaqua au bloc d'ambre. Veloce le tua rapidement tandis que nous nous occupions des autres avec une certaine difficulté. Une fois le calme revenu, Veloce nous raconta une partie de l'histoire mantide et en particulier un passage concernant des Parangons enfermés dans l'ambre et devant être réveillés le jour où l'Empire serait en difficulté. Très sûre d'elle, elle cogna le bloc avec le diapason.

Le bloc explosa et un mantide fort imposant en jaillit, il était très agité malgré son long sommeil mais il se recroquevilla rapidement, en proie à une faim légitime après tant de temps. Il dévora les provisions de Sybile puis empoigna Veloce sans ménagement de ses nombreuses pattes. Cette dernière se laissa faire et nous demanda de ne pas intervenir. Le mantide s'étonna que les "Somnifuges" puissent être des créatures autres que celles de sa race et il se montra fort hautain et autoritaire avec nous.

Puis, tout d'un coup, il s'envola vers le Sud en nous ordonnant de le suivre. Nous arrivâmes à un village de pêcheurs pandarens attaqué par d'autres mantides. Nous n'eûmes que quelques fuyards à tuer, car le Parangon que nous avions libéré massacrait ses congénères avec une aisance qui nous fit comprendre qu'il fallait mieux éviter de l'avoir comme ennemi, d'autant qu'il nous annonça ensuite qu'il n'était pas au maximum de ses capacités en raison de son long sommeil.

Notre nouvel ami, ou plutôt nouveau chef de son point de vue, nous ordonna ensuite de surveiller et protéger cet endroit car un autre bloc d'ambre s'y trouvait selon ses dires. Il avait besoin de beaucoup se nourrir afin de retrouver toutes ses forces et partit donc en disant qu'il reviendrait, sans autre précision.

Cette soirée fut donc mouvementée, nous n'avons pas trouvé les Marche-Soleil ni une autre piste, nous sommes tombés en pleine guerre civile mantide et nous avons une mission à remplir pour le compte d'un de leurs champions visiblement peu commode. Nous sommes donc stationnés au village de Pari de Trempette à la recherche d'un autre bloc d'ambre fossilisée.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Arévas le Lun 10 Juin 2013 - 13:19

Sujet : Libération des Parangons mantides
De : Lieutenant Arévas Summerbreeze

Ce vendredi, nous avons enfin trouvé le bloc d'ambre fossilisée qui se trouvait à Pari de Trempette. Les pêcheurs pandarens avaient attrapé un énorme requin et l'objet de nos recherches se trouvait à l'intérieur, quant à savoir comment il s'était retrouvé là, c'est une autre histoire.

Cenaya et Veloce découpèrent le squale et en sortirent le bloc d'ambre. C'est à ce moment que réapparut le Parangon mantide que nous avions libéré mercredi, dont nous savons enfin qu'il se fait appeler Voxar l’Annihilateur, un nom tout à fait en adéquation avec ses démonstrations de force. Il assista à la libération de son frère Parangon et nous le présenta, celui-ci se nommait Lixar le Vengeur. Il lui expliqua brièvement la situation et lui ordonna de se restaurer et de reprendre des forces avant de rejoindre la capitale mantide, Klaxxi'vess.

Voxar l'Annihilateur nous ordonna ensuite de le suivre à l'Ouest, où l'attendait un espion mantide. Ce dernier nous informa que la ville mantide de l'île du Sud-Ouest, Zan'vess, avait succombé à la corruption des Sha et avait rejoint l'Impératrice également corrompue. Voxar nous ordonna de trouver rapidement le bloc d'ambre fossilisée à cet endroit pendant qu'il occuperait le gros des troupes traitres dans le ciel.

Nous cherchâmes donc un nouveau bloc à l'aide du diapason qui réagissait très fortement, tandis que notre allié décimait ses ennemis avec la même facilité que mercredi. Nous arrivâmes finalement à une carrière où des mantides exploitaient des Yaungols comme esclaves et nous ne mîmes pas longtemps à conclure qu'eux aussi étaient à la recherche du Parangon. Nous lançâmes donc l'attaque, éliminant rapidement les mantides et laissant fuir les Yaungols afin d'ajouter à la confusion.

Finalement, nous trouvâmes encore un groupe de mantides et d'esclaves yaungols et cette fois ils avaient trouvé le bloc d'ambre. Nous attaquâmes sans attendre et le combat fut long et ardu. Mais alors que la victoire était à portée de main, un mantide gigantesque et adepte de magie noire apparut et nous donna beaucoup plus de difficulté. Nous parvînmes à l'occire, non sans mal.

C'est à ce moment-là que Voxar nous retrouva et nous informa avoir anéanti l'ensemble des guerriers ennemis, les ouvriers se terrant lâchement dans l'arbre-ville Zan'vess. Il fut surpris et apparemment choqué de reconnaitre le mantide géant. Il nous expliqua qu'il s'agissait d'un Klaxxi'va, un membre de l'élite dirigeante de la société mantide qui regroupait les éléments les plus sages de l'essaim. Le fait qu'un Klaxxi'va ait pu succomber à la corruption des Sha expliquait comment les suivants de l'Impératrice savaient où trouver les Parangons endormis.

Veloce utilisa le diapason pour détruire le bloc d'ambre et un nouveau Parangon en jaillit, encore plus imposant que ses prédécesseurs. Voxar nous le présenta comme étant Moxir le Destructeur. Comme pour le Parangon précédent, Voxar lui expliqua rapidement la situation et lui donna rendez-vous à Klaxxi'vess, mais avant ça il lui ordonna d'appliquer la sentence réservée aux traitres pour Zan'vess.

Le nouveau Parangon s'envola et, quelques instants plus tard, nous fûmes les témoins d'un spectacle effrayant. L'arbre-ville Zan'vess s'effondra sur lui-même et disparut en moins d'une minute, ne laissant qu'un épais nuage de poussière et de sciure, le Destructeur portait visiblement bien son nom.

Voxar l'Annihilateur nous remercia pour notre aide, en précisant que c'était suffisamment rare de la part d'un Parangon pour être signalé, avant de nous congédier. Comme mercredi, il partit en disant qu'il reviendrait nous chercher en temps utile. Nous sommes donc toujours stationnés à Pari de Trempette en attendant d'autres consignes ou informations.


Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Arévas le Mar 11 Juin 2013 - 20:11

Sujet : Arrivée à Klaxxi'vess
De : Lieutenant Arévas Summerbreeze


Hier soir, le Parangon Voxar l'Annihilateur vint nous trouver à Pari de Trempette pour nous informer que nous allions bénéficier d'un privilège rare : nous étions convoqués par les Klaxxi'va, l'élite dirigeante des mantides rebelles. Nous nous mîmes donc en route pour Klaxxi'vess, lieu de rassemblement des forces mantides.

Nous retrouvâmes sur place les deux autres Parangons que nous avions réveillés, Lixar le Vengeur et Moxir le Destructeur, puis nous fûmes présentés au Klaxxi'va Vor. Celui-ci nous informa que son peuple préparait une attaque importante contre les forces de l'Impératrice corrompue et nous étions désignés parmi les troupes prévues, ainsi que les autres Somnifuges.

Car nous n'étions pas les seuls étrangers à avoir réveillé des Parangons et nous retrouvâmes enfin les Taurens Chasselaube que nous étions initialement venus chercher avant d'être embarqués dans toute cette histoire, ces derniers semblaient tout aussi peu ravis que nous d'être ainsi plongés en pleine guerre civile mantide. Détail important : des Sentinelles elfes de la nuit comptaient aussi parmi les rangs des Somnifuges et étaient également désignées pour combattre à nos côtés. Le destin se montrait décidément moqueur pour avoir crée une telle alliance improbable.

Nous sommes donc stationnés à Klaxxi'vess en l'attente de la bataille, et à en croire l'agitation des mantides il semblerait que celle-ci ne tarde pas à arriver. Tenez-vous prêts.

Puisse le Soleil nous guider.



Lieutenant Arévas Summerbreeze


Dernière édition par Arévas le Ven 14 Mar 2014 - 15:14, édité 2 fois

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Arévas le Dim 16 Juin 2013 - 21:24


Sujet : Défense de la Porte du Soleil couchant
De : Lieutenant Arévas Summerbreeze
 
Ce mercredi, les Klaxxi semblaient enfin prêts à refermer leur piège tenu secret contre les troupes de leur Impératrice corrompue, c'est du moins que nous semblions comprendre en voyant nos hôtes déplacer leurs machines de guerre et se mettre en marche. Le Parangon bien connu Voxar l'Annihilateur nous confirma la chose en nous informa que l'heure était venue.

Le plan des Klaxxi'va était simple : Les troupes de l'Impératrice attaquaient en ce moment même le point central du Mur de l'Echine du Serpent, la Porte du Soleil couchant. La tactique consistait à envoyer les Somnifuges, c'est-à-dire nous ainsi que les Taurens Chasselaube et les Sentinelles elfes de la nuit, soutenir les défenseurs Pandarens sur le Mur tandis que l'armée des Klaxxi viendrait attaquer celle corrompue par l'arrière.
 
Ne nous demandant pas notre avis, les Parangons nous emportèrent rapidement sur le Mur et nous laissèrent agir. L'assaut avait déjà commencé. Des nuées de mantides harcelaient les murailles depuis les airs tandis que des machines de siège bombardaient sans relâche les fortifications. Nous allâmes trouver le Capitaine Pandashan qui nous confia la défense de la tour Sud composant la Porte du Soleil couchant.
 
La bataille fut intense et éprouvante. Nous dûmes affronter sans cesse des mantides volant jusqu'à notre position, subir les bombardements, éviter les débris de la tour qui nous tombaient dessus, déployer des trésors d'ingéniosité pour remplacer les chaudrons d'huile bouillante et autres canons détruits. Fort heureusement, les Pandarens ainsi que les autres Somnifuges se montrèrent particulièrement retord et l'assaut fut contenu pendant longtemps, les Parangons mantides venant également nous soutenir d'un coin à l'autre du champ de bataille.
 
Nous tenions bon quand des scorpions géants d'ambre vinrent s'attaquer directement à la porte. Nous leur balançâmes tout ce dont nous disposions comme projectiles ou sorts et ils résistèrent longtemps avant de périr mais le plus gros ne succomba pour sa part. C'est à ce moment que l'armée des Klaxxi arriva et attaqua les mantides corrompus, la victoire nous semblait enfin à portée de main.
 
Mais c'est aussi à ce moment que le scorpion alpha parvint à percer la porte et à s'introduire dans nos murs. Nous descendîmes en vitesse dans la cour afin de l'intercepter et le combat qui s'en suivit fut particulièrement ardu. Heureusement, personne ne fut sérieusement blessé bien que certains eurent de grosses frayeurs lors de certaines attaques du scorpide.
 
La victoire nous fut finalement acquise lorsque notre ennemi rendit son dernier souffle, les Parangons venant nous informer que l'armée mantide avait été exterminée, les quelques survivants allaient se réfugier au Cœur de la Peur, la forteresse de l'Impératrice devant laquelle les Klaxxi allaient monter le siège, mais cela ne nous concernerait plus, nous avions accompli notre mission en réveillant les Parangons et en les accompagnant au combat.
 
Voxar l'Annihilateur nous libéra donc de son service, nous précisant que nous pouvions toutefois traverser les terres mantides et passer par Klaxxi'vess le temps que l'Impératrice soit vaincue, après quoi nous devrions quitter les Terres de l'Angoisse.
Le Capitaine Pandashan nous remercia également et jura de louer notre aide envers les siens afin que tous sachent que les Elfes de Sang, et à travers eux la Horde, avaient participé à la survie du peuple pandaren.
 
Notre mission est donc enfin terminée et c'est un succès complet. Nous avons retrouvé les Taurens Chasselaube, nous avons éliminé un nombre imposant de mantides et surtout nous avons regagné en partie l'estime des Pandarens, ce qui était notre objectif principal. Je tiens à féliciter, en mon nom et en celui de la Légat Silverswell, l'ensemble des Fils ayant participé à cette mission, nous avons fait de grandes choses ici et on s'en souviendra longtemps.
 
Néanmoins, je ne saurais que trop vous enjoindre à vous méfier des Klaxxi et des Parangons, ceux-ci nous ont en effet fait clairement comprendre que cette alliance était motivée par les circonstances et l'urgence de la situation et ils ont déjà prévu de s'attaquer à nouveau aux Pandarens et à toutes les autres espèces lors du prochain Essaim prévu dans quelques siècles. Nul doute que nous entendrons encore parler d'eux.
 
 
Lieutenant Arévas Summerbreeze

_________________
"On ne facture pas la topissitude, ni la séductivité !"
Arévas Summerbreeze, Lieutenant des Fils de Quel'Thalas.

"Allons-y gaiement !"
Minélis Silverbow
avatar
Arévas
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 2271
Age : 30
Localisation : Dans son Bureau
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Atia le Mer 19 Juin 2013 - 18:18


Fils et Filles,

Je vous fait parvenir cette note pour vous prevenir de rapidement faire vos affaires, toutes vos affaires. Nous avons ordre de nous tenir pret au depart pour ce soir. Je vous donnerais plus de details le moment venu.

Légat Atia Silverswell.

_________________
avatar
Atia
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 4544
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Campagne] Une nouvelle aube en Pandarie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum