On m'a dit de me présenter a vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On m'a dit de me présenter a vous

Message  Käendry le Lun 15 Sep 2008 - 6:42

Le feu crépitait doucement dans la pièce. La décoration bien que sommaire, donnait une impression dimensionnelle a mon environnement. Les ombres dansaient telle des larmes de fumées sur les bibelots, les meubles et l’homme qui avait en face de moi. Lor’themar Theron Régent de Quel’Thalas, chef des elfes de sang d’Azeroth en personne.
Mes parents sont des hauts mages de Puits d’argent. Naturellement destinée à suivre leur voie, je me devais de suivre l’enseignement de nos anciens afin de parfaire mes connaissances et surtout ma vocation… Je n’avais que 50 printemps à cette époque et je me devais d’entrer dans une institution afin de servir mon peuple.
-sait tu qui t’a recommandé à moi ?
Ces mots à demi-soufflés me tirèrent de ma contemplation
-Mes parents, Régent.
-Je ne crois pas mon enfant.
-ont-ils fait appel à un supérieur ?
-oui… Le seigneur Rommath…
Je senti soudain un air glacial m’envahir. Une telle recommandation ne pouvait que m’émouvoir. Mes parents sont certes de puissants mages mais ils n’ont pas les appuis politiques pour requérir cet homme à me régenter. Bien sur, j’aurais du me douter de cela car je me trouvais devant notre chef notre guide jusqu’au retour de notre prince. Mais la…
-dit moi…
Son hésitation ou je ne sais guère me mit mal a l’aise. Cherchais t’il ses mots ou cherchait-il à me tester.
- Que sais-tu de notre histoire ?
-Et bien pas grand-chose, je ne suis pas une férue d’histoire.
-ceci est une erreur mon enfant. Ne pas connaitre l’histoire de notre peuple, de tes ancêtres est une insulte à leur mémoire.
Le regard qu’il me posa me fit rougir de honte. Essayant vainement de fuir sa colère et sa déception, mes yeux se posèrent sur une peinture. Elle représentait une femme de notre race. De stature simple, elle était s’une grande beauté que beaucoup de nous envierait. Vêtue d’une armure de maille des plus austères. Elle semblait flotter dans les airs alors que des courants d’énergie lui sortaient des mains pour onduler autour de son corps.
-Qui est-ce ? Demandais-je
-Anveena mon enfant.
Voyant ma mine sceptique, il bascula la tête lentement d’un air abattu…
-Je crois qu’il est temps d’ouvrir ton esprit.
-Il ya sept mille ans avant la Première guerre, nos ancêtres, les hauts-elfes exilés atteignirent les rives de Lordaeron pour y chercher un nouveau foyer. Ces parias étaient menés par Dath’Remar Haut-soleil.

Coupés des puissantes énergies du Puits d’éternité et ayant perdu leur immortalité, de nombreux hauts-elfes moururent de fatigue ou de faim pendant leur long voyage. Mais leurs épreuves n’étaient pas terminées ils durent fuir le lieu où ils s’étaient d’abord installés, les clairières de Tirisfal, en raison d’une mystérieuse influence maléfique qui fit perdre la raison à nombre des leurs. En s’enfonçant davantage dans les terres, ils furent plongés dans une sanglante querelle avec les trolls rusés et barbares de Zul’Aman, qui contrôlaient la plus grande partie des étendues septentrionales de Lordaeron. Mais finalement, les exilés atteignirent une région dont les clairières boisées leur rappelaient leur lointaine patrie en Kalimdor. Les hauts-elfes chassèrent les trolls Amani qui y demeuraient, et fondèrent le royaume de Quel’Thalas. En utilisant une fiole d’eau sacrée volée au premier Puits d’éternité, les hauts-elfes créèrent une source de puissance mystique au point de convergence des formidables énergies telluriques de Quel’Thalas. Ils baptisèrent cette fontaine le puits de soleil. Sa puissante magie arcanique nourrit et fortifia leur peuple en Azeroth. C’est ainsi que fut fondée la ville de Lune-d’argent. La puissance des hauts-elfes s’accrut, et ils lancèrent un enchantement sur la forêt pour la plonger dans un éternel printemps.
Les magi elfes créèrent les pierres runiques. Ces monolithes, dispersés le long des frontières de Quel’Thalas, alimentaient un bouclier magique destiné à masquer la magie des elfes au regard des menaces extra dimensionnelles, et à protéger la région des invasions. La paix de Quel’Thalas, si durement conquise, dura près de quatre mille ans.
Bien qu’il avait un air rabougris et fragile, il avait un talent oratoire que je ne pouvais nier. Il n’a pas eu besoin de me rappeler à l’ordre pour quitter ce tableau des yeux pour l’écouter
-Assoiffés de vengeance, les trolls Amani finirent par s’unir. Ils organisèrent une campagne féroce pour anéantir à tout jamais la civilisation de leurs ennemis. Les hauts-elfes risquaient d’être écrasés sous le nombre. Anasterian Haut-soleil, leur roi, cherchant désespérément des alliés, finit par conclure un partenariat avec la nation humaine d’Arathor.
-Il osa s’allier avec ces inférieur m’écriai-je ?
- Comment oses-tu parler de notre seigneur Anasterian…
Comprenant mon erreur, je m’apprêtai à me lever pour éviter de lui faire honte davantage. Mes parents seront fous de rage… Alors que je prenais appuis pour me lever, je senti une main se poser sur mon épaule.
-Tu es jeune et cela est à la fois un avantage mais aussi un défaut. Je peux comprendre ta colère sur les humains. Mais parfois, nécessité fait loi mon enfant. Croit tu qu’ils avaient le choix ?
-En y réfléchissant… non Monseigneur
-Cette alliance fit de nombreuses discorde au sein de notre peule mais le danger des trolls Amani ne pouvait en aucun cas être négligé. Sil cela n’aurai pas été fait… crois tu que nous aurions cette petite discutions ?
-Je ne pense pas monseigneur.
-Les hauts-elfes enseignèrent à un petit nombre d’humains comment manier la magie. Assistés de ces nouveaux magi et des armées d’Arathor, ils parvinrent à détruire l’assise du pouvoir des trolls. L’empire Amani ne se releva jamais complètement de cette défaite. Quel'Thalas avait été sauvée, et les hauts-elfes jurèrent loyauté et amitié à la nation d’Arathor et à la lignée de son roi, Thoradin. De cette alliance entre Arathor et Quel'Thalas naquit la nation de sorciers de Dalaran, dans laquelle humains et elfes allaient étudier la magie pendant des années. Cette alliance provoqua inévitablement des dissensions et des factions se créèrent. Certains même quittèrent nos terres pour ne pas côtoyer ces inférieurs. Les dissensions ne furent que politiques ou raciale mais les elfes ne renient jamais leur héritage ou leur avenir… Lors de la deuxième guerre contre la horde, Ceux-ci s’en préoccupèrent peu. Ils apportèrent néanmoins un soutien symbolique à l’Alliance de Lordaeron, car le dernier descendant du roi Thoradin, le seigneur Anduin Lothar, commandait les forces militaires de l’Alliance. Les hauts-elfes n’avaient pas oublié leur serment. La Horde recruta des trolls Amani dans ses rangs. Peu après, elle incendia les régions limitrophes de Quel’Thalas et massacra de nombreux civils hauts-elfes. Rendus furieux de cette tuerie inutile, nous nous somme entièrement consacrés avec toutes nos ressources à la guerre.

Lorsque la Horde fut finalement repoussée, les orcs et trolls avaient déjà atteint leur véritable but : voler et profaner nombre des pierres runiques qui alimentaient le bouclier défensif des elfes. Le démoniste Gul’dan les utilisa ensuite pour faire fonctionner ses diaboliques autels des tempêtes. Néanmoins, l’Alliance finit par remporter la Deuxième guerre. La plupart des orcs vaincus furent rassemblés et placés dans des camps d’internement. Le coût de la reconstruction s’avéra considérable, d’autant qu’il fallait y ajouter le coût de fonctionnement des camps d’internement. Faute d’ennemi commun, les nations humaines commencèrent à se chamailler sur des revendications territoriales. Pire encore, nos anciens dirigeants quittèrent brutalement l’Alliance, rejetant la responsabilité de l’incendie des forêts de Quel'Thalas sur le commandement défaillant des humains. Peu à peu, les hauts-elfes s’éloignèrent de leurs anciens alliés humains et nains.
-Pourquoi faite vous l’apologie de cette alliance de fortune !
-Parce que c’est ce qui a donné ce que notre monde est aujourd’hui mon enfant. Si nos anciens n’avaient pas brisée cette alliance, nous pourrions vivre en paix, tranquille et serein. Cette dissension nous a empêchés d’agir car nous n’avons vu les évènements que trop tard.
-Ces humains ont dévastés nos terres. Détruit nos récoltes, tués nos frères et sœur !
-Tu crois toujours les humains responsables ?
-Evidemment.
- Que sais-tu de la légion ardente ?
-Un ramassis de démons avide qui ont profités de notre inaction pour nous envahir. Il n’y a que ca a savoir.
-Tu a partiellement raison.
- Que dites-vous ? Ils ont profités que nous vivions chacun de nos cotés pour ne pas a voir a nous affronter en masse. Ils ont attaqués les humains les premier car ils sont faibles et fragile. Puis ce fut notre tour.
-ce sont les humains qui ont provoqués la troisième guerre mon enfant.
-Peste et famine soient sur eux.

Voyant de nouveau son air fatigué et agacé, je retins ma colère.
-Lorsque les légions de mort vivant envahirent leur terre, Les humains, trop dispersés eurent beaucoup de mal a les contenir. Ils ne faisaient que reculer. A la recherche d’une arme antique pour aider son peuple, Le prince Arthas de Lordaeron, mis la main sur une épée a la puissance aussi grande que sa fourberie. Ce que beaucoup ignore, c’est que cette lame abritait un démon connu du nom de Frostmourne. De ses paroles suave et caressantes, il corrompu lentement le prince afin d’avancer sur l’échiquier que les seigneur de la légion ardente avait mis en place. Il tua son père Térénas, et profita du désordre engendré pour détruire son propre royaume. On le nomme Démon, moi je préfère trahis. Depuis le début, Arthas ne pensait que sauver son peuple et le cœur d’un humain est fragile mon enfant. C’est en cela que je dis que cet homme est plus à plaindre qu’a châtier.
-Je l’ignorais, monseigneur.
-Et tu n’es pas fautive, Beaucoup ne savent pas les détails de cette histoire ou préfèrent l’ignorer car ils ne cadrent pas avec leur vision des choses. Quand tu saura écouter les autres, faire la part des choses et ne serais-ce accepter l’opinion des autres, tu auras fait un grand pas dans ta maturité à venir.
Pesant ces paroles, je regardai de nouveau le tableau. Le Régent, se releva pour prendre un peu de bois afin de nourrir le feu, seul source de lumière de la pièce.
-Qu’a-t-elle a voir dans cette histoire monseigneur ?
Le Régent releva doucement les yeux vers le tableau. Il resta pensif de longue minutes. N’osant lui répéter la question, j’attendis sa réponse.

-Pendant cette guerre, qui fut la troisième, le maléfique prince Arthas Menethil dévasta notre royaume, éliminant la majeure partie de sa population et réduisant en cendres de larges bandes de notre puissant royaume dans sa quête du puits de soleil. Mais tous ceux qui tombèrent devant Arthas n’étaient pas définitivement morts : son ennemie jurée, la courageuse Sylvanas Coursevent, général des forestiers, fut relevée dans la non-mort pour servir le cruel prince, devenant une banshee puissante et torturée. Elle qui s’est courageusement battue pour sauver nos terres… Alors que l’armée de morts-vivants s’approchait du puits de soleil, un haut-elfe du nom de Dar’khan Drathir, aida Arthas en abaissant les boucliers entourant le puits, dans l’espoir de gagner les faveurs du roi-liche. Puisse t-il être maudit pour l’éternité. Les envahisseurs profitèrent de la puissance inégalable du puits solaire afin de ramener le roi liche dans notre monde et provoquer l’invasion de la légion ardente. Bien que la a trahison de Dar’khan provoqua une explosion qui le plongea dans l’inconscience l’invocation dissipa la majeure partie de la puissance du puits de soleil. Le sorcier Borel, également connu sous le nom de Krasus et sous celui de Korialstrasz le dragon, sentit la libération de l’énergie mystique et parvint à en enfermer une partie à l’intérieur d’un avatar ayant la forme d’une fillette humaine, Anveena. Ignorant ce que Borel avait fait, Arthas utilisa les énergies restantes du puits de soleil pour réanimer l’esprit de Kel'Thuzad sous la forme d’une liche de cauchemar. Notre roi Anasterian était mort au cours de la bataille, ainsi que les membres de la Convocation de Lune-d’argent, le corps dirigeant de notre peuple. Quand a moi, j’ai prit provisoirement le commandement de notre cité, car le véritable héritier du trône, le prince Kael’thas Haut-soleil, était encore à Dalaran.
avatar
Käendry
Mage
Mage

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 14/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a dit de me présenter a vous

Message  Käendry le Lun 15 Sep 2008 - 6:43

A ces mots, je me senti honteuse d’avoir insulté ce noble roi qui donna sa vie pour nous mais aussi a l’ignorance de l’existence de cette fillette.
-Comme si cela ne suffisait pas, les quelques hauts-elfes qui avaient survécu à l’invasion du Fléau tombèrent rapidement malades et sombrèrent dans l’apathie. L’énergie du puits solaire qui flottait au sein de notre royaume avait presque disparu et nous nous étions tellement habitués qu’il était pour nous une nécessité de le ressentir. Il devint évident que nous étions devenus dépendants des énergies arcaniques du puits de soleil. Leur exposition permanente à la magie nous avait fondamentalement changés. Maintenant que la source de leur magie n’était plus, nous souffraient des violentes douleurs du manque. Notre prince Kael’thas, dernier représentant de la lignée royale, faisait partie du Kirin Tor, le gouvernement de Dalaran. Au moment où le puits de soleil fut profané, il étudiait la magie à Dalaran. À son retour, sa patrie était en ruine et la plus grande partie de son peuple était morte. Il comprit vite que la léthargie dont souffraient les hauts-elfes survivants était la conséquence de la perte de leur magie. Décidé à sauver ce qui pouvait l’être, Kael’thas rassembla les survivants et les rebaptisa Sin’dorei, ou « elfes de sang », en l’honneur de ceux qui étaient tombés sous les coups du Fléau.

Assoiffé de vengeance, le prince Kael’thas et ses guerriers les moins malades rejoignirent immédiatement la campagne contre le Fléau en Lordaeron, tandis que moi même et un forestier du nom de Halduron Luisaile que je venais à peine de rencontrer somment restés ici pour protéger les terres et chercher un remède pour notre peuple. Ayant rejoint les forces de résistance de l’Alliance, Kael’thas et les siens furent en butte à la suspicion et à l’hostilité ouverte, tout particulièrement de la part du connétable Garithos, un humain plein de préjugés. Garithos confia aux elfes de sang des missions de plus en plus meurtrières, qui finirent par contraindre Kael'thas à accepter l’aide de dame Vashj et de ses nagas. Lorsque Garithos découvrit que les elfes de sang collaboraient avec les nagas, il jugea que sa méfiance était justifiée. Il emprisonna les malheureux elfes de sang dans les cachots de Dalaran et les condamna à mort. Heureusement pour Kael'thas, dame Vashj arriva à temps pour libérer les prisonniers. Elle les conduisit au portail que Kel'Thuzad avait ouvert pendant la Troisième guerre pour permettre à Archimonde d’entrer en Azeroth. Kael'thas et ses guerriers suivirent les nagas à travers le portail dans le royaume dévasté d’Outreterre. Là-bas, les elfes rencontrèrent le seul être capable de mettre un terme à leur douloureuse faim : le démon renégat, Illidan Hurlorage.
-Qui est-ce monseigneur ?
-Aux jours d'avant la Guerre des Anciens, Illidan était l'un des rares praticiens de la magie à ne pas appartenir à la classe des Bien Nés. Bien que son frère aîné, Furion, l'ait averti de l'influence perverse de la magie, Illidan a refusé farouchement d'abandonner la pratique de son art. Peu à peu, le noble Elfe de la nuit a perdu son âme dans sa dépendance aux énergies chaotiques de la magie. Bien qu'Illidan ait utilisé ses pouvoirs noirs pour aider son frère contre les démons de la Légion ardente, il a finalement trahi son peuple en s'alliant à la Reine maléfique Azshara et à ses partisans. Après la fin de la guerre et la partition du continent de Kalimdor, Illidan créa un nouveau Puits d'éternité pour s'assurer que sa magie corruptrice bien-aimée ne disparaîtrait jamais de la surface de la terre. Pour ce péché, son frère Furion ordonna qu'on l'enchaîne sous la terre pour l'éternité. Illidan est resté cloîtré dans les ténèbres pendant des milliers d'années. Ce n'est qu'en 624 qu'il fut libéré par Tyrande qui pensait qu'Illidan constituerait une aide inespérée dans leur lutte contre les démons. Désireux de prouver à son frère aîné son allégeance à la société Elfique, Illidan décida de libérer le bois de Felwood de l'influence démoniaque. Motivé par les paroles trompeuses d'Arthas, Illidan entreprit d'utiliser les pouvoirs du crâne de Gul'dan pour détruire Tichondrius et ses laquais. Il réussit à mettre fin aux jours du Seigneur Nathrezim, mais hélas pour lui, les pouvoirs du crâne le changèrent en démon à son tour. Malfurion, qui plus tard le vit sous cette apparence, le renia et le chassa d'Ashenvale. Illidan s'allia alors avec les nagas et, traqué par Maiev Shadowsong, il parvint à s'emparer de l'œil de Sargeras et déchaina sa puissance sur Northrend, mais son sortilège fut stoppé par Maiev, Furion et Tyrande venus au secours de la Gardienne. Mais il fit comprendre à malfurion et Tyrande qu'il n'essayait que de nuire aux agissements du Roi Liche. Cependant son échec lui fit s'attirer le courroux de son nouveau maître, Kil'jaeden, qui le pressa d'en finir avec le trône de glace. Illidan dut alors tenter un assaut direct, mais bien qu'appuyé par les troupes de Vashj et de Kael, il ne put vaincre Arthas qui le blessa gravement et fusionna avec Ner'zhul pour former un nouveau roi Liche d'une puissance presque sans égal.

Illidan et ses serviteurs durent battre en retraite sur l'Outreterre. La raison d'Illidan a souffert de son dernier combat contre Arthas. Il a perdu presque toute trace de sentiment, et dirige d'une main de fer la partie sud de l'Outreterre, à la tête d'une vaste coalition de nagas, d'elfes de sang, d'orcs corrompus et de démons. Il vit maintenant dans la crainte de Kil'Jaeden, car il sait que le nouveau seigneur de la Légion ne lui pardonnera jamais son échec.
-lui aussi fut trompé…
-oui mon enfant.

De là, La majeure partie du groupe de Kael'thas choisit de rester en Outreterre, mais Rommath fut renvoyé sur Azeroth pour transmettre un message d’espoir aux elfes de sang restés dans Quel’Thalas : Kael'thas reviendrait un jour pour conduire son peuple au paradis. Rommath est resté ici et m’aide à reconstruction et attendre le retour du prince. Quelques mois plus tard, le traître Dar’khan, devenu un puissant agent du Fléau, revint en Quel’Thalas. Il y affronta l’avatar du puits de soleil, Anveena, ainsi qu’un groupe de héros assistés de dragons bleus. Malgré sa puissante magie, Dar’khan fut détruit. Sous la protection attentive de Lor’themar et de Halduron, Anveena décida de rester dans la cité en ruine et d’initier sa renaissance. Seules de très rares personnes savent qu’Anveena est en réalité l’avatar de la puissance du puits de soleil. Maintenant tu en fait partie.
-Monseigneur, c’est un immense honneur que vous me faites, je ne peux…
D’un geste de la main, il m’incita à me taire.
-Si je me suis perdu dans mes propos ou l’avatar a-t-il voulu que je t’en parle, je l’ignore mais maintenant tu sais. A voir ce que tu feras. Je suis curieux de tes choix.
Je regardai vivement le tableau… Je savais que le puits solaire était la source de magie mais de la à imaginer que son avatar foule notre sol afin de nous sauver de ce démon dépassait mon imagination.
-Tu a encore beaucoup de chose à apprendre, mon enfant. Mais retient bien ceci, ce n’est pas l’avidité ni les préjugés qui ont construit ce monde que tu connais. C’est le mensonge.
-Pourquoi ne pas dire la vérité sur Anveena ? Cela ne serait que source de courage et de valeur pour repousser l’ennemi de nos portes.
-Il en est décidé ainsi, tu n’es pas habilité à savoir et encore moins discuter nos choix mon enfant. Maintenant va, je dois me reposer.

Ne sachant si je devais insister pour connaitre le fin mot de l’histoire ou respecter sa volonté, je restai un moment à le fixer. Finalement, devant son silence, je quittai la pièce sans un bruit pour me retrouver dans les rues de Lune d’argent. En regardant la lune, je m’aperçue que la nuit était fort avancée et que les rues étaient désertes. Me dirigeant lentement vers iles vistiges du puits solaire avant de rentrer chez moi, j’ai rapidement constatée la présence de petites lucioles autour de moi et flottant librement dans la rue. Cela ne m’aurait intéressée guère mais plus je m’approchais du puits, plus elles étaient nombreuses. En accueillant une de ces lucioles dans le creux de ma main, je perçu rapidement la mana qu’elle émanait. Pressant le pas pour arriver au pied du puits solaire, certains gardes de faction me regardèrent passer mais me laissèrent passer sans poser de questions. Etrange… Arrivée à destination, je ne pouvais décrire exactement le spectacle qui se présentait à mes yeux. Il y avait tellement de luciole que l’on pouvait se croire en plein jour. Elle ne m’éblouissait pas mais les voir bouger sans cesse et dans un rythme effréné me donna le tournis. Sentant une main douce et chaleureuse se poser sur ma poitrine, je ne distinguai qu’une vaste silhouette féminine se tenir devant moi. Je ne vis aucun visage, aucun habit mais je su immédiatement qui se tenait devant moi. Je ne pouvais retenir mes larmes.

En me réveillant au pied du puits solaire, un Paladin du temple se tenait accroupi devant moi et me regardais d’un air aimable. Il était certainement de garde et m'avait trouvé là lors de sa patrouille Il m’aida à me relever. Avant qu’il n’ait eu le temps de dire le moindre mot, je lui posai la question suivante :
-Comment entre on dans votre ordre ?
-Vénérer le puits solaire ne te suffit pas ?
-Vénérer est nécessaire mais le servir et le protéger est une tache à laquelle je suis prête à me donner corps et âme.
Il posa un regard interrogateur sur moi mais mes yeux remplis de détermination lui suffisais amplement comme réponse. Quelques années plus tard, je fis serment au sein de l’ordre. Mes parents furent déçus mais respectèrent mon choix. Le regard plein de fierté de Lor’themar Theron, présent ce jour la, je ne l’oublierais jamais…

Quelques jours plus tard, Sir Theron me fit parvenir une lettre m'enjoignant a prendre contact avec, Kalteras de Giaspeshire une maitre de guilde du nom des Fils de Quel'thalas et de la persuader a rejoindre sa troupe. Pour qu'elle raison je l'ignore mais je ne pouvais désobéir a ses ordres. Aujourd'hui nous venons d'apprendre la trahison de notre prince et je ne sais quels évènements nous devons affronter. Peut être pour la guerre, une fois de plus...


Dernière édition par Käendry le Lun 15 Sep 2008 - 16:03, édité 1 fois
avatar
Käendry
Mage
Mage

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 14/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a dit de me présenter a vous

Message  Käendry le Lun 15 Sep 2008 - 6:53

bonjour,

mon prénom est David, 32 ans et je réside dans le nord. Je vous ai fait un rapide historique de mon personnage Käendry, paladin de lvl 11(a l'heure ou j'écris ces lignes) sur le serveur de Kirin Tor. Je possède d'autres personnage car je joue actuellement sur la Confrérie du Thorium et qui sont susceptible de quitter ces terres pour ce royaume. Ils ont pour nom Aesarius, guerrier spé def de lvl 70, Karrasan, demoniste spé destruction lvl 63 et Tillissa, pretre spé heal de lvl 55.

C'est par l'intermédiaire de joueurs de ce royaume que j'ai voulu intégrer un serveur véritablement RP et apris l'existence de votre guilde jouissant d'une bonne réputation. Je suis connecté l'après midi avec Käendry et pourrez me contacter si vous désirez me poser la moindre question.

Respectueusement,
avatar
Käendry
Mage
Mage

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 14/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a dit de me présenter a vous

Message  Severnaya le Lun 15 Sep 2008 - 13:17

Bonjour Very Happy

Je t'invite à rejoindre notre canal de communication en jeu, FDQT ( /join FDQT) et à lire nos chartes. Les acceptes-tu ? Smile
avatar
Severnaya
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1876
Age : 28
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 27/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://quelthalas.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a dit de me présenter a vous

Message  Käendry le Lun 15 Sep 2008 - 14:15

Bonjour

Oui je les aient lues et les acceptes ^^
avatar
Käendry
Mage
Mage

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 14/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a dit de me présenter a vous

Message  Kaltezar le Lun 15 Sep 2008 - 19:07

Coucou.

C'est très bien d'avoir écrit tout un texte pour présenter ton personnage et sa motivation à entrer dans la guilde (ordre reçu de Teron). C'est dommage en revanche qu'une bonne partie du texte soit un résumé de l'histoire des Elfes que la majorité des gens ici connaissent bien Smile

Concernant la finalité, si c'est bien joué, ça me dérange absolument pas que ton personnage soit au courant pour Anveena ... cependant, le terme "a su" serait plus approprié.

Effectivement, avec WOTLK qui est désormais confirmé à dans 2 mois et le temps passé depuis l'arrivée du patch 2.4 (trahison du prince) ... on considère gentiment que la bataille de Quel'Danas s'est terminée avec la défaite de Kil'Jaeden et ... le sacrifice d'Anveena pour y parvenir. Un élément que je t'encouragerais à prendre en compte dans ton BG.

Une incohérence aussi, après son entretien avec Lor'Themar, ton personnage n'a simplement pas pu approcher le Puit de Soleil (ou du moin pas de la manière dont tu le décris). N'oublions pas qu'il est censé être détruit et considéré comme "No mans land" infesté de démon de la Légion. Les EdS de Silvermoon ont interdiction formelle de s'approcher au moment où l'entretien se déroule (donc avant qu'on apprenne qu'en réalité Kael'Thas prépare sa résidence secondaire au Puit Smile).

Attention, c'est pas pour critiquer inutilement. Je t'encouragerais plutôt à développer ces points plus en profondeur dans ton background (publiquement ou juste pour toi), car ça peut donner lieu à des choses intéressantes.

Ah et c'est "Kaltezar de Grapeshire", méchant écorcheur de nom XD

Pour le reste la candidature me parait OK. On a pu discuter cet après-midi sur FDQT, c'était sympa.
avatar
Kaltezar
Divinité
Divinité

Nombre de messages : 1498
Localisation : Royaume des Nains
Date d'inscription : 02/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a dit de me présenter a vous

Message  Käendry le Lun 15 Sep 2008 - 19:53

bonjour,

merci de tes conseils et remarque. malheureusement, je connait peu l'univers et l'histoire de wow et j'ai tenté de faire quelque chose de correct... je vais potasser tout ça et le retravailler si necessaire promis ^^. prêt a le changer si necessaire Wink. j'ai un autre personnage qui pourrais vous intéresser également. Karrasan, démoniste spécialisée dans la destruction dont vous pourrez suivre ses chroniques ici :

http://forums.wow-europe.com/thread.html?topicId=5383332062&sid=2

il est bien plus complet et en cours de construction. peut-être ira t-elle voyager dans les terres de Kirin Tor, en quêtes de réponses...
avatar
Käendry
Mage
Mage

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 14/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a dit de me présenter a vous

Message  Kittendria le Mar 16 Sep 2008 - 11:23

Je n'ai vu que le joueur sur fdqt mais je trouve qu'il est sympa ^^ +1 pour sa candidature
avatar
Kittendria
Brisesort
Brisesort

Nombre de messages : 134
Age : 36
Localisation : Je viens du sudddddd
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a dit de me présenter a vous

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum